Aller au contenu

Scève entre vers et prose
Un langage « point tant obscur, qu’elaboré et non vulgaire »

  • Type de publication: Article de collectif
  • Collectif: Maurice Scève . Le poète en quête d’un langage
  • Auteur: Thorel (Mathilde)
  •  
  • Résumé: De la Deplourable Fin de Flamete (1535) à Délie, comment appréhender l’élaboration d’un « langage scévien », chaque fois redéfini par le genre auquel il s’essaie ? Comment caractériser la singularité d’un style « élaboré et non vulgaire » (Guillaume Des Autels) ? Cet article propose d’approfondir les convergences et divergences mises en évidence par les échos textuels par l’examen de quelques traits saillants de la syntaxe du groupe nominal observés dans l’ « Epistre proemiale » de la traduction en prose.
  •  
  • Pages: 203 à 220
  • Collection: Études et essais sur la Renaissance, n° 121

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09010-6
  • ISSN: 2114-1096
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09010-6.p.0203
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Mise en ligne: 13/01/2020
  • Langue: Français
  • Mots-clés: Linguistique, stylistique, Délie, intertextualité, qualification adjectivale, antéposition de l’épithète, possessif, mien
Disponibilité: Provisoirement indisponible Arrêt de la commercialisation
Prix normal 3,00 €
Support: Numérique
Télécharger vos tirés-à-part
Votre code de téléchargement est réutilisable et vous donne droit jusqu’à 15 téléchargements de vos tirés-à-part.