Aller au contenu

Scribere condecenter vulgare
L’italiano negli atti e nell’educazione linguistica dei notai vercellesi nel XVI secolo

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Cahiers de recherches médiévales et humanistes / Journal of Medieval and Humanistic Studies
    2014 – 2, n° 28
    varia
  • Auteur: Musazzo (Andrea)
  •  
  • Pages: 153 à 182
  • ISBN: 978-2-8124-4567-5
  • ISSN: 2115-6360
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4568-2.p.0153
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection / Revue: Cahiers de recherches médiévales et humanistes - Journal of Medieval and Humanistic Studies, n° 28
  • Date de parution: 27/03/2015
  • Année de publication: 2014
  • Langues: Italien
  • Résumé: Cet article cherche à préciser le rapport des notaires avec ­l’italien au xvie siècle, en examinant notamment la situation de Verceil. ­L’étude des actes notariés rédigés dans cette ville, ­combinée avec ­l’analyse des documents qui réglaient ­l’accès au collège des notaires, permet de vérifier la présence de ­l’italien dans ­l’activité des notaires avant la publication des Ordini nuovi ­d’Emmanuel-Philibert de Savoie. Ces actes soulèvent quelques questions sur ­l’éducation linguistique de la catégorie professionnelle et nous amènent à réfléchir sur la fonction du formulaire et ­d’autres moyens à travers lesquels les notaires pouvaient apprendre le vulgaire écrit. Les éditions de la Summa rolandina vulgarisée et augmentée de brèves notes ­d’ordre grammatical représentent un nouveau moyen de diffusion de ­l’italien et montrent ­l’ancienneté des liens existant entre grammaire et ars notariae, liens qui perdureront au moins ­jusqu’au xviiie siècle, quand la grammaire sera encore ­considérée ­comme la base de la ­culture du notaire.

  • Article de revue: Précédent 7/22 Suivant

    • Version pdf
    • Version html
Disponibilité: Disponible Actuellement indisponible
Prix normal
Support: Numérique
Code de téléchargement
Le code que vous allez entrer est à usage unique. Vous ne pourrez pas l'utiliser pour télécharger une seconde fois cette contribution.
Nous vous conseillons d'enregistrer le fichier pdf sur un espace de stockage auquel vous avez un accès régulier (disque dur, clé USB, etc.).