Aller au contenu

Trois nécessités allégoriques pour neuf consciences
La poétique romanesque de Patrick Chamoiseau dans Les Neuf Consciences du malfini

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Romanesques
    2014, Hors-série
    Animaux d’écritures : le lien et l’abîme
  • Auteur: Desblache (Lucile)
  •  
  • Résumé: En développant ce que Glissant appelait une « écriture de la relation », Chamoiseau parvient à une synthèse à la fois des espèces et du sens dans le roman. Cette écriture utilise l’allégorie, moyen pour la littérature postcoloniale de penser l’origine inconnue et de ne pas s’engluer dans un discours d’opposition. L’allégorie recouvre trois nécessités – l’abstraction, l’anonymat et la prise de distance – qui désécrivent l’histoire en y décentrant l’homme. Elle donne voix à l’animal sans voix : ici le malfini fait la chronique de son évolution.
  •  
  • Pages: 93 à 109
  • ISBN: 978-2-8124-3364-1
  • ISSN: 2269-7586
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-3365-8.p.0093
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection / Revue: Romanesques
  • Date de parution: 08/10/2014
  • Année de publication: 2014
  • Langues: Français

  • Article de revue: Précédent 8/14 Suivant

    • Version pdf
Disponibilité: Disponible Actuellement indisponible Arrêt de la commercialisation
Prix normal 6,00 €
Support: Numérique
Code de téléchargement
Le code que vous allez entrer est à usage unique. Vous ne pourrez pas l'utiliser pour télécharger une seconde fois cette contribution.
Nous vous conseillons d'enregistrer le fichier pdf sur un espace de stockage auquel vous avez un accès régulier (disque dur, clé USB, etc.).