Aller au contenu

La construction le fait que p constitue-t-elle une structure binominale dénominative ?

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Cahiers de lexicologie
    2013 – 2, n° 103
    . Lexique des noms, regards croisés
  • Auteur: Van de Velde (Danièle)
  •  
  • Résumé: Cet article étudie la construction le fait que p dans le cadre des structures équatives en général, structures qui reposent sur une relation exprimable par être entre deux noms, et dont l’auteur distingue trois types : qualifiantes (ce fripon de valet), dénominatives (la ville de Paris), descriptives (l’obstacle de ma paresse). Il est montré que la construction le fait que p ne peut appartenir qu’au troisième type, et qu’elle est proche des structures parallèles où le nom fait est remplacé par des noms modaux tels que probabilité, possibilité. La démonstration s’appuie entre autres sur une comparaison entre les trois verbes être, faire, constituer, ce dernier n’étant utilisable pour décrire le rapport entre les deux noms des structures équatives que dans celles du troisième type : que p constitue un fait, mais Paris ne constitue pas une ville, ni ce valet ne constitue un fripon. On en conclut que la conjonctive en que, même dans la construction le fait que p n’est pas le nom propre d’un fait, mais que sa dénotation y est simplement caractérisée comme « chose réelle ».
  •  
  • Pages: 145 à 163
  • Année d’édition: 2013
  • Revue: Cahiers de lexicologie, n° 103

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-2078-8
  • ISSN: 0007-9871
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-2079-5.p.0145
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 19/12/2013
  • Périodicité: Semestrielle
  • Langue: Français
  • Mots-clés: fait, possibilité, structures équatives, appositions, noms propres, être, constituer
Disponibilité: Provisoirement indisponible Arrêt de la commercialisation
Prix normal 6,00 €
Support: Numérique
Télécharger vos tirés-à-part
Votre code de téléchargement est réutilisable et vous donne droit jusqu’à 15 téléchargements de vos tirés-à-part.