Aller au contenu

L’écriture entre « pli sensuel » et « membrane embryonnaire »

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Alkemie Revue semestrielle de littérature et philosophie
    2015 – 2, n° 16
    . Le paradoxe
  • Auteur: Gauthier (Marie-Hélène)
  •  
  • Résumé: Si Roland Barthes a salué, dans le haïku, le modèle paradigmatique de ­l’écriture ­comme « pli sensuel », esthétique de ­l’effacement, la création littéraire est aussi ce qui est retravaillé par le silence, le caché, le réel retenu par « la lumière de dessous les mots » (Michel Lambert). Le paradoxe de la littérature tiendrait à cette puissance évocatrice ­d’une rétention riche de ce qui ­n’est pas écrit, et de la porosité de tout ce qui se donne à travers la membrane embryonnaire qui signe le déploiement du pli.
  •  
  • Pages: 121 à 151
  • ISBN: 978-2-8124-6054-8
  • ISSN: 1843-9012
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-6055-5.p.0121
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection / Revue: Alkemie, n° 16
  • Date de parution: 23/12/2015
  • Année d’édition: 2015
  • Langue: Français
  • Mots-clés: Trace, pli, matrice, porosité, esthétique littéraire

  • Article de revue: Précédent 10/26 Suivant

    • Version pdf
    • Version html
Disponibilité: Disponible Provisoirement indisponible Arrêt de la commercialisation
Prix normal 9,00 €
Support: Numérique
Code de téléchargement
Le code que vous allez entrer est à usage unique. Vous ne pourrez pas l’utiliser pour télécharger une seconde fois cette contribution.
Nous vous conseillons d’enregistrer le fichier pdf sur un espace de stockage auquel vous avez un accès régulier (disque dur, clé USB, etc.).