Aller au contenu

Le sublime, une antimystique ?

  • Type de publication: Article de collectif
  • Collectif: À la croisée des arts Sublime et musique religieuse en Europe (xviie-xviiie siècles)
  • Auteur: Michon (Hélène)
  •  
  • Pages: 397 à 410
  • ISBN: 978-2-8124-4678-8
  • ISSN: 2108-9876
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4680-1.p.0397
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection / Revue: Lire le xviie siècle, n° 32
  • Série: Musique et littérature, n° 4
  • Date de parution: 28/05/2015
  • Année de publication: 2015
  • Langues: Français
  • Résumé: La mystique médiévale, en recueillant l’héritage augustinien, a formulé une vie mystique qui n’est pas sublime : elle renvoie à un Dieu intérieur, que l’homme atteint parce qu’il en est l’image, et qui grâce à la théologie des dons, notamment celui de sagesse, est perçu de beaucoup plus près. En ce sens, elle peut être dite antisublime, à moins qu’elle ne soit une antimystique.

  • Article de collectif: Précédent 23/31 Suivant

    • Version pdf
    • Version html
Disponibilité: Disponible Actuellement indisponible
Prix normal
Support: Numérique
Code de téléchargement
Le code que vous allez entrer est à usage unique. Vous ne pourrez pas l'utiliser pour télécharger une seconde fois cette contribution.
Nous vous conseillons d'enregistrer le fichier pdf sur un espace de stockage auquel vous avez un accès régulier (disque dur, clé USB, etc.).