Aller au contenu

Sigles et abréviations

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09367-1
  • ISSN: 2114-1096
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09367-1.p.0015
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Mise en ligne: 06/05/2020
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
15

Sigles et abréviations

Bechtel

Guy Bechtel, Catalogue des gothiques français 1476-1560, Paris, librairie Giraud-Badin, 2010

BLRB

F. Lesure et G. Thibault, Bibliographie des éditions dAdrian Le Roy et Robert Ballard (1551-1598), Paris, Société française de musicologie, 1955

BNDC

François Lesure et Geneviève Thibault, « Bibliographie des éditions musicales publiées par Nicolas du Chemin [1549-1576] », Annales musicologiquesi (1953), p. 269-373

BPR

Geneviève Thibault et Louis Perceau, Bibliographie des poésies de P. de Ronsard mises en musique au xvie siècle, Paris, Droz, 1941

Heartz

Daniel Heartz, Pierre Attaingnant Royal Printer of Music. A Historical Study and Bibliographical Catalogue, University of California Press, Bekerley and Los Angeles, 1969

JPBM

Jean Paul Barbier [puis Barbier-Mueller], Ma Bibliothèque poétique, Genève, Droz, 1973-2005 (4 tomes en huit volumes publiés).

Lm

renvoie à lédition en vingt volumes des Œuvres complètes de Ronsard par Paul Laumonier

Ricercar

Catalogue de la chanson française à la Renaissance, projet dirigé par Annie Cœurdevey sur le site Ricercar du CESR.

RISM

Répertoire international des sources musicales ; Série alphabétique : A/I, 9 vol. (1971-1981) ; Série systématique B (17 vol., 1960-) ; RISM B/I : Recueils imprimés xvie-xviie siècles, München, G. Henle Verlag, (1960).

USTC

Universal Short Title Catalogue, University of St Andrews.

Schémas rimiques : la lettre majuscule indique une rime masculine ; la minuscule une rime féminine.

Terminologie : Dans cet ouvrage, certains termes reçoivent un usage plus précis que lacception générale. Dautres nécessitent un bref éclairage.

16

Chanson : texte destiné à être chanté.

Chanson paradigme : une chanson (texte et/ou musique) proposée comme modèle textuel et/ou musical pour chanter un autre texte.

Chanson parodie : une chanson (texte et/ou musique) qui se chante sur le modèle textuel et/ou musical dune chanson-paradigme.

Chant : air, mélodie sur laquelle chanter un texte (voir chanson)

Chanter sur le livre : improviser en groupe (lat. : cantare super librum ; it. : cantar a libro). Technique savante collective dimprovisation polyphonique à partir dune mélodie (notamment à partir du cantus firmus dans la musique sacrée).

Chose[s] faicte[s] : (res facta / res factæ) polyphonie, cest à dire composition musicale dart, notamment écrite, par opposition à improvisation, chant sur le livre, accompagnement libre au luth etc.

Contrafactum : une chanson parodie (texte et/ou musique). Le terme est particulièrement appliqué au domaine religieux, pour le xvie siècle musical, et reprend lidée de la substitution (contrefaçon) de paroles sur une chose faite (res facta), autrement dit à partir dune polyphonie. Les termes chanson paradigme et chanson parodie que nous proposons sont dun usage plus souple et plus large.

Fredon : air, mélodie, timbre.

Musique : polyphonie.

Redicta : répétition dun segment musical.

Timbre : air seulement mentionné (mais non noté en musique) pour chanter une chanson. Le terme, devenu très commun, nest pas attesté au xvie siècle, qui lui préfère « chant », puis « air ». Voir Eustorg de Beaulieu, Chrestienne resjouyssance [1546] n. 15 : « Chanson sur le chant de Gris et tané me fault porter » : Gris ne bureau ne fault porter etc.

Les références aux notices de lappendice A se font ainsi : voir chanson i/ii etc.

Faute de pouvoir renvoyer systématiquement à une édition des textes des « chansons nouvelles » mentionnés dans les pages qui suivent, jai parfois donné le texte entier des chansons sans me limiter au passage relatif à mon propos. Il est, de la sorte, possible davoir un aperçu de ces textes. On peut aussi consulter lanthologie préparée par Georges Dottin, Chansons françaises de la Renaissance, collection « Poésie/Gallimard », Paris, Gallimard, 1991.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 3/17 Suivant