Aller au contenu

Résumés

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09778-5
  • ISSN: 2555-2376
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09779-2.p.0345
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 08/01/2020
  • Périodicité: Annuelle
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
345

Résumés/Abstracts

Élisabeth Lavault-Olléon & Maria Zimina, « Avant-propos »

Ce numéro aborde les changements profonds que la révolution numérique a apportés à lactivité de traduction, notamment par lessor de la traduction assistée par ordinateur et les progrès récents de la traduction automatique. Les contributions sont présentées ici comme une invitation à réfléchir sur la place des outils, leurs apports, leurs limites, leur impact et leurs conséquences sur les processus de traduction et le métier de traducteur.

This issue addresses the major changes that the digital revolution has brought to translation practice, particularly through the rapid development of computer-assisted translation and recent advances in machine translation. The contributions are described here as an invitation to reflect on the role of translation tools, on their contribution, impact and limitations, as well as to analyse their consequences on translation processes and the translation profession.

Élisabeth Lavault-Olléon, « Quelle traductologie pour la traduction outillée daujourdhui ? »

Lactivité de traduction, aujourdhui massivement outillée, est difficile à cerner en suivant les catégories de la traductologie descriptive. Une approche traductologique appliquée et pragmatique, nourrie des apports de disciplines comme lergonomie, est défendue par lauteure afin de mieux comprendre les transformations technologiques, organisationnelles et sociales que connaissent les métiers de la traduction et daméliorer la formation des traducteurs.

Translation is now heavily reliant on technology and has become an activity for which the descriptive Translation Studies framework proves inadequate. The author defends an applied and pragmatic approach, fostered by external disciplines such as ergonomics, in order to study the technological, organizational and social changes affecting the translation profession and to improve the training of translators.

346

Maureen Ehrensberger-Dow & Gary Massey, « Le traducteur et la machine. Mieux travailler ensemble ? »

Lutilisation des technologies a conduit à sintéresser à leur impact sur les processus cognitifs et les traductions. En se fondant sur des données émanant de traducteurs professionnels et détudiants, les auteurs sinterrogent sur la traduction outillée en tant quactivité cognitive et organisationnelle. Ils recommandent que les traducteurs sapproprient mieux les outils daide à la traduction, depuis la conception de ceux-ci jusquà leur intégration dans lorganisation de lactivité.

The use of language technologies has prompted an interest in their impact on cognitive processes and translation products. Drawing on a corpus of translation processes collected from professionals and students, the authors discuss translation as a cognitive and organizational activity and argue that translators need to take increased ownership of language technology tools at every stage : in their development, their application, and their integration into processes.

Baptiste Dirand & Caroline Rossi, « Biotraducteur et traducteur automatique. Lhomme outillé et la machine-homme »

Cet article interroge ce qui oppose et ce qui lie traducteur humain et traducteur automatique. Les auteurs commencent par définir le néologisme « biotraducteur » en expliquant son apparition et ses usages. Afin de rendre compte des inquiétudes actuelles, ils documentent ensuite les perceptions du traducteur, en considérant autant le traducteur humain que les systèmes de traduction automatique appelés « machine-homme » tant il semble difficile de ne pas leur attribuer de traits humains.

The paper questions the relations between human and machine translators. The authors begin by defining the neologism “biotranslator” and explaining its emergence and uses. To account for the current anxiety, they document the translator s perceptions, considering both human translators and their own perceptions of machine translation systems, which are mainly perceived as bio-machines, endowed with human traits.

347

Aurélien Talbot, « De linterprétation à la traduction automatique. Le poste de travail du traducteur vu par la Théorie interprétative »

La Théorie interprétative, fondée par D. Seleskovitch, a pu être conçue comme un rempart contre la traduction automatique ou, au contraire, comme son alliée structurelle. Le point de vue de ses partisans sur la « traduction machine » a évolué au fil du temps. Les progrès constants de la traduction automatique donnent loccasion de remettre en perspective certains piliers de ce modèle (les notions déquivalence, de déverbalisation et de message).

The Interpretative Theory, created by D. Seleskovitch, has been regarded as a bulwark against machine translation or, on the contrary, as its structural ally. Its supporters point of view on machine translation has been changing over time. The steady progress of machine translation provides the opportunity to put some of the pillars of this model into perspective (i.e. the concepts of equivalence, deverbalisation and message).

Caroline Rossi, « Lapprenti traducteur et la machine. Des connaissances aux perceptions de la traduction automatique »

Cette contribution porte sur la création dun cours sur la traduction automatique en master de traduction spécialisée. Après avoir présenté les intentions qui ont présidé à la construction du cours ainsi que les contenus abordés, larticle propose plusieurs éléments dévaluation des perceptions des étudiants. Les acquis de ce nouvel enseignement sont analysés et mis en perspective afin de mesurer non seulement le chemin parcouru, mais aussi et surtout celui qui reste à parcourir.

This contribution is on the design of a machine translation class for students of a Master s programme in specialised translation. Having introduced the intentions that guided the author in designing the class, and the overall syllabus, the article discusses how students perceptions are assessed. The achievements and limitations of this new class are critically analysed together with the obstacles encountered and possible strategies to take the initiative further.

Antonio Balvet, « Corpus parallèles massifs et traduction. Quelles pépites se cachent dans les séquences-pivots des moteurs de traduction phrase-based ? »

Lauteur examine des exemples de séquences-pivots détectées de façon automatique par un moteur PBMT (Phrase-Based Machine Translation), au sein 348des corpus parallèles massifs que constituent les débats au Parlement Européen (Europarl). Ce faisant, au-delà des considérations techniques, il souhaite souligner lapport de ces dispositifs de détection automatique de segments répétés dans des corpus parallèles, pour létude outillée de la phraséologie, voire des stratégies de traduction.

The author examines examples of “phrases” which were automatically detected by a reference PBMT (Phrase-Based Machine Translation) engine, by processing the European Parliament s massive parallel corpora (Europarl). By doing so, beyond technical considerations, he would like to highlight the importance of such phrases for the systematic study of phraseology, as well as that of translation strategies.

Olivier Kraif, « Sous-genre littéraire et traduction. Une approche textométrique »

Cet article sintéresse à la possibilité dintégrer des textes traduits, au côté de textes en langue originale, dans un corpus de sous-genres littéraires tels que le roman policier ou la science-fiction. À cette fin, il convient de cerner les effets de traduction susceptibles daboutir à des interférences ressortissant au translationese. Ces effets sont mesurés à travers une approche textométrique, en les distinguant des traits culturels susceptibles de marquer lorigine géographique dune œuvre.

This article focuses on the possibility of integrating translated texts, alongside texts in the original language, into a corpus dedicated to literary subgenres such as crime fiction or science fiction. To this end, it is necessary to identify the translation effects that may lead to translationese. These effects are measured through a textometric approach, distinguishing them from cultural features that may mark the geographical origin of a text.

Marion Bendinelli, « Exploration textométrique dun corpus comparable bilingue. Le corpus LSF »

Létude vise à repérer automatiquement des usages langagiers équivalents dans un corpus comparable bilingue anglais-français de linguistique systémique fonctionnelle. Le travail porte sur la recherche de traduction(s) pour la notion delicacy. Lexploration du corpus se fonde sur la méthode textométrique et les logiciels TXM et Hyperbase. Sont envisagées fréquences demploi et réseaux de cooccurrents de delicacy et de ses traductions ; la comparabilité des volets est également discutée.

349

The paper studies the meaning and uses of delicacy in a multilingual comparable corpus gathering papers in systemic functional linguistics. It aims at automatically identifying lexico-semantic means that could be considered as translational equivalences of delicacy in French. The textometric approach and the TXM and Hyperbase software are used to explore the corpus, going through frequency lists and networks of cooccurrences. The comparability of the English and French sub-corpora is also discussed.

Jun Miao, « Exploitation textométrique des stratégies dans la traduction des noms de personnes du français vers le chinois »

Cette étude porte sur la traduction des noms de personnes dans trois traductions chinoises dune œuvre littéraire française Jean-Christophe de Romain Rolland. À laide de la textométrie, lauteur a mené une recherche systématique sur les procédés employés par les traducteurs. Les résultats montrent quau-delà des aspects phonétiques et sémantiques, les traducteurs sintéressent au nombre de caractères, à la graphie ainsi quau caractère du personnage avant de retranscrire les noms en chinois.

This research is limited to the translation of personal names from French to Chinese. Using textometric analysis and its tool to support our methodology, the author compared three Chinese translations of the same French literary work: Jean-Christophe by Romain Rolland. Our findings showed that apart from the phonetic and semantic aspects, the translators also take into account the number of characters, the graph and the persona s character when creating the Chinese name.

Ilaria Cennamo, « Unité textométrique et unité de traduction. Une réflexion pédagogique »

Cet article montre lapport dune analyse textométrique basée sur des corpus comparables à lanalyse traductologique à vocation pédagogique. Des exemples dunités textométriques sont présentés dans une mise en relation avec la notion dunité de traduction, textométrie et traduction étant ici envisagées en tant quopérations contextualisées didentification et dinterprétation dunités significatives.

This article shows the contribution of a textometric analysis based on comparable corpora to a translational analysis focused on translation training. Examples of textometric units are described in relation to the concept of translation unit. Textometrics and translation are conceived as contextualised operations of meaningful units identification and interpretation.

350

Maria Zimina, « Vers une Mémoire de Traduction dynamique et multidimensionnelle »

Le bi-text (Harris, 1988) désigne lensemble déquivalents unissant les textes source et cible dans lesprit du traducteur. Lalignement automatique des phrases a permis le développement des formats déchange pour le recyclage des traductions. Les mémoires de traduction actuelles sont des tables de correspondances statiques. La textométrie permet une transition vers des mémoires dynamiques et multidimensionnelles avec la navigation à plusieurs niveaux (mots, syntagmes, cadres discursifs).

The term bi-text (Harris, 1988) refers to source and target text correspondences present in the translator s mind. Automatic sentence alignment allowed for the development of the TMX (Translation Memory eXchange) format. At present, translation memories are static tables of correspondences. A transition towards a dynamic multidimensional translation memory is possible through interactive textometric exploration of source and target texts at different levels (words, expressions, discourse frames).

Katell HernandezMorin, « Évolution des technologies et des usages en traduction. Pratique et enseignement de la post-édition »

Cet article vise à faire le point sur les principales évolutions des technologies et des usages professionnels de la traduction automatique, sous leffet de la progression rapide de la traduction automatique neuronale. Il dresse également des parallèles entre lexercice de la révision et celui de la post-édition. Il esquisse enfin des hypothèses dintégration de ces pratiques dans la formation des futurs professionnels de la traduction, afin délargir leurs compétences.

The aim of this article is to shed some light on the main evolutions in machine translation technologies and uses in the professional world, under the influence of neural machine translation progress. It also draws parallels between revision and post-editing practice. Finally, it offers some hypotheses for the integration of these activities in the training of future translation professionals, with a view to enlarging their skills.

Hanna Martikainen, « Qualité fonctionnelle et distorsion dinterprétation en traduction médicale »

La traduction peut influencer linterprétation des caractéristiques essentielles des textes traduits, notamment en raison derreurs et de biais. Lanalyse 351comparative de la traduction humaine et de la post-édition dans le domaine médical suggère que la première se distingue par un plus grand degré dinterprétation qui mène à des traductions biaisées de schémas lexico-grammaticaux, tandis que la seconde se démarque par un plus grand nombre de distorsions dues à des erreurs de traduction.

Translation has the potential to influence readers interpretation of essential characteristics of translated texts, specifically through the presence of errors and biases. A comparison of conventional human translation and post-edited machine translation in the medical domain suggest that the former stands out by its greater degree of interpretation giving rise to biased translation of lexicogrammatical patterns, while the latter typically contains more distortions due to translation errors.

Emine BogençDemirel & Zeynep Görgüler, « Traduction dans les réseaux sociaux. Nouvelles pratiques traductives en Turquie »

Du fait des transformations liées à lexpansion des nouvelles technologies de communications Web 2.0, la pluralité des concepts oblige à réinterroger la place de la traduction, en incluant la notion relationnelle de lautonomie. À partir des thèmes émergents de la culture de lautonomie en réseau et de la sociologie de la traduction, cet article présente une analyse netnographique des pratiques traductives dans les communautés virtuelles en Turquie.

In a network society formed around the new media and communication technologies, the new autonomous culture built around the concept of mass self-communication questions the role of translation. The purpose of this study is to provide a netnographic analysis of the translation practices and translator identities within the online communities in Turkey.

Anna Kuznik, « Lorganisation des services dans les PME de traduction françaises »

Dans cet article, lauteure présente des résultats partiels de la phase exploratoire dune étude dont le sujet général porte sur limpact des différentes formes de traductions multimodales dans le secteur de lindustrie de la traduction. Dans lanalyse commentée dans ce texte, elle décrit la structure et les activités de cinq PME de traduction sises dans la région Rhône-Alpes dont elle a interviewé les représentants à la fin de lannée 2015.

352

This paper presents the partial results of an exploratory study. This exploratory stage precedes the main study on the impact of different multimodal translation forms in the translation industry. In this paper, the structure of translation services is described and analysed. The data were collected at the end of 2015 through interviews with representatives of five translation companies (SME) based in France, in the Rhone-Alps region.

Luz Martínez, « Limpact de la technologie sur les traductions spécialisées. Le cas de la traduction médicale »

Le métier de traducteur spécialisé exige la maîtrise dun grand nombre doutils et lacquisition dun savoir-faire informatique. Lauteure présente ici les résultats dune enquête sur lactivité des traducteurs médicaux en France et en Espagne, en mettant laccent sur lutilisation et limpact des technologies dans la pratique professionnelle de la traduction spécialisée.

The practice of specialised translation requires mastering a number of IT tools and acquiring IT know-how. In this article, the results of a survey on medical translators working in France and Spain are presented, with a focus on the use and the impact of technology on the professional practice of specialised translation.

Jean-René Ladmiral, « Épilogue. Critiques du modernisme en traductologie »

Lauteur plaide pour une traductologie productive, centrée sur la pratique, par opposition à une traductologie descriptive, desprit contrastiviste. Il doute de la possibilité réelle dune traductologie inductive ou scientifique qui fournirait une description densemble des phénomènes neuropsychiques à lœuvre dans le cerveau du traducteur. Il aborde les avancées de la traduction automatique, mais aussi ses limites et évoque les horizons philosophiques sur lesquels débouche la traductologie.

The author calls for pratice-oriented “productive” Translation Studies, as opposed to “descriptive” Translation Studies rooted in contrastive analysis. He questions the possibility of “inductive” or “scientific” Translation Studies that would provide a global description of the neuro-cognitive processes taking place in a translator s brains. He addresses the development of machine translation as well as its limitations and ends on some philosophical perspectives for Translation Studies.

Article de revue: Précédent 22/22