Aller au contenu

Sommaire des précédents Cahiers

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-10061-4
  • ISSN: 1971-4882
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-10062-1.p.0115
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 04/03/2020
  • Périodicité: Annuelle
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
115

Sommaire
des précédents Cahiers

I

Sujets divers
janvier 2005

Sophie Basch : Du cabinet de curiosités au pays des jouets. Pantins et objets animés dans quelques récits du xxe siècle. Mariolina Bertini : Balarouth : Balzac portraitiste en 1822. Alberto Castoldi : Les momies, cadavres exquis. Guy Ducrey : Cléopâtre de Victorien Sardou (1890). Déroute du drame et triomphe du spectaculaire à la fin du xixe siècle. Franco Fiorentino : Province, mondanité, cohabitation. Note sur lespace romanesque chez Balzac. Anna Maria Scaiola : Le comte de Carabas et lOgre feudataire. Hélène VÉdrine : Le fard et lhabit dencre. Le poète-histrion dans lombre dHamlet. Fabrice Wilhelm : Lucien de Rubempré, objet denvie.

II

Rimbaud
dirigé par André Guyaux – octobre 2005

Marco Vignolo Gargini : Le poète de sept ans. Yann Mortelette : La lettre du 15 mai et les « seconds romantiques ». André Guyaux : Voyelles, virgules et points-virgules. Sandro Gugliermetto : Rimbaud, la chanson, la musique, le théâtre, lopéra. Yves Reboul : De Hugo et dune 116critique rimbaldienne. Éric Marty : Rimbaud et ladieu au politique. Jean-Luc Steinmetz : Phases dun délire. Claude-Pierre Pérez : Baou. Mario Matucci : Le Rimbaud de Soffici. Mario Richter : Diego Valeri face à Rimbaud. Olivier Bivort : Pasolini sous le signe de Rimbaud.

III

Le texte cruel
dirigé par Franca Franchi – juin 2006

Alberto Castoldi : Lespace cruel. Michel Delon : Cœurs mangés. Cruauté et ironie au tournant des Lumières. Franca Franchi : Dans la chair et sur la peau : lécriture de la modernité. Marina Galletti : Georges Bataille ou la littérature comme « exercice de cruauté ». Georges Bataille : [Gilles de Rais], texte établi par Marina Galletti. Rapport de M. Georges Bataille, élève de lÉcole des chartes, au sujet de ses travaux pendant son séjour à la Maison de lInstitut de France à Londres, texte établi par Marina Galletti. André Guyaux : Baudelaire, « cruel avec infiniment de sensibilité ». Liana Nissim : Lécriture de la cruauté dans le roman africain francophone. Jean De Palacio : Un brelan de tortionnaires (Émile Goudeau, Laurent Tailhade, Léon Bloy). Paolo Tortonese : Théophile Gautier et le déclin de la sympathie esthétique.

IV

Racine
dirigé par Gabriella Violato
et Franco Fiorentino – octobre 2006

Gabriella Violato : Scènes de « première vue » dans le théâtre tragique de Racine. Lexemple dAndromaque. Alain Génetiot : Lyrisme galant et amour tragique chez Racine. Benedetta Papasogli : Racine. Mémoire et langage. John Campbell : Du bon usage de la crainte. Alberto Beretta 117Anguissola : Le texte caché racinien : doutes et hypothèses. Fabrice Wilhelm : Néron ou la tyrannie du remords. Delia Gambelli : Bérénice ou Les Amants magnifiques. Les transports furtifs dune pièce faite de rien. Solange M. Guénoun : Bérénice 2006. De linfâme judéenne-palestinienne à lillustre de la Comédie-Française. Francesco Fiorentino : La tragédie de la communication. Lecture de Bérénice. Flavia Mariotti : Leidôlon dIphigénie. À propos dune source possible de Racine. Ronald W. Tobin : Le secret de Phèdre. Fabrice Preyat : Racine et Perrault devant la conversion de la littérature officielle. Institutions, stratégies, trajectoires. Georges Forestier : Désavouer Bérénice mais attaquer la Judith de Boyer ? Sur quelques prétendues contradictions du Racine dévot des dernières années.

V

Ballons et regards den haut
dirigé par Michel Delon
et Jean-Marie Goulemot – juin 2007

Shane Agin : Le public des ascensions en montgolfière et la démocratisation de la science au xviiie siècle. Wilda Anderson : Vol au-dessus dun paradigme nouveau. Alberto Castoldi : Avatars de Montgolfier. Michel Delon : Transports aériens. Franca Franchi : Ballons célibataires. Jean M. Goulemot : Montgolfières, arts graphiques et arts décoratifs. Didier Masseau : Linvention de la machine aérostatique, la mise en scène de nouveaux discours. Catriona Seth : Envols en vers. Jean-Jacques Tatin-Gourier : La difficile régulation dune chronique des ascensions de montgolfières dans Le Journal politique de Bruxelles en 1784. Gabriel-Robert Thibault : Bernardin de Saint-Pierre et les aéronefs : poésie de lécrivain et poésie de lingénieur.

118

VI

Image et pathologie au xixe siècle
dirigé par Paolo Tortonese – janvier 2008

Jean-Louis Cabanès : Psychologie, histoire, esthétique les hallucinations à lentrecroisement des discours. Anne Geisler-Szmulewicz : Le Pygmalionisme comme pathologie. Sandra Janssen : Hallucinations factices : psycho(patho)logie de limagination et procédés littéraires dans La Tentation de saint Antoine. Martine Lavaud : Le créateur et le médecin : psychopathologie de lhomme de lettres au xixe siècle. Bertrand Marquer : Charcot et Rubens : lart de la clinique. Dominique Pety : La folie du collectionneur. Paolo Tortonese : Drogue, morale et morphologie : questions autour de Gautier et de Baudelaire.

VII-VIII

Décadents méconnus
dirigé par Guy Ducrey
et Hèléne Védrine – mars 2009

Aurélia Cervoni : Le Pavillon dHenry J.-M. Levey. Maria Benedetta Collini : Robert de Montesquiou, une interprétation décadente de la mythologie. Mariagiulia Longhi : Octave Uzanne (1851-1931), « un esprit moderne ». Simonetta Valenti : Camille Mauclair sous le signe de la décadence. Jean de Palacio : Dubut de Laforest, « docteur en médecine sociale » et historien de la décadence. Nathalie Prince : Gaston Danville. Guy Ducrey : Jane de La Vaudère, la science et le sang. Olivier Bivort : Lutèce et les petits décadents.

119

IX-X

Morale de Proust
dirigé par Antoine Compagnon
et Mariolina Bertini – octobre 2010

Francesco Orlando : Logique fausse et vain prestige : une lettre de Monsieur de Charlus. Philippe Chardin : Amoralités proustiennes. Jacques Dubois : Logiques biscornues et sociologies impromptues. Jon Elster : Laveuglement volontaire chez Proust. Edward Hugues : Perspectives sur la culture populaire dans lœuvre de Proust. Joshua Landy : « Un égoïsme utilisable pour autrui » : le statut normatif de lauto-description chez Proust. Daniela De Agostini : Les repentirs proustiens. Remords, rédemption et écriture. Sara Guindani : Banalité du bien. Le Chiasme moral chez Proust. Maya Lavault : Histoires de crimes proustiens. Mireille Naturel : Les mauvais sujets. Eleonora Sparvoli : Syndrome mélancolique et dérèglement moral chez les amoureux proustiens. Elisabeth Ladenson : Proust, Balzac, et la morale publique. Luca Pietromarchi : À propos de Proust et Baudelaire. Mariolina Bertini : Moralité de la lecture : de la vision pédagogique de Ruskin à la complicité proustienne. Anna Isabella Squarzina : Le « caractère divin de la beauté ». Autour dune lettre inédite de Bergson à Proust.

XI

Largesse de Casanova
dirigé par Michel Delon – octobre 2011

Raphaelle Brin : « Tout dire » ? Casanova et la sélection des souvenirs. Elisabetta De Toni : Casanova, le plaisir de la dépense. Guillaume Simiand : « Jai pris pour précepteur de morale [] celui qui ma le plus deviné » : Casanova disciple dHorace. Séverine Denieul : Du beau parleur occasionnel au conteur professionnel : la conversation dans 120lHistoire de ma vie de Casanova. Cyril Francès : Pouvoir et frivolité : la mise en scène de la parole royale dans lHistoire de ma vie. Gérard Lahouati : Envie de duel. Jean-Cristophe Igalens : Casanova et lonanisme : limites de la surveillance, apologie de la dépense.

XII

Sabbat
dirigé par Jean de Palacio – octobre 2012

Nicole Jacques-LefÈvre : Dramaturgies du sabbat. Réflexions sur lévolution des représentations de « lassemblée des sorciers » (ixe-xviie siècles). Sabina Magliocco : Aradia et le sabbat des sorcières. Archéologie dune légende. Michela Gardini : Les métamorphoses du sabbat à la fin de siècle. Marie-France David-de Palacio : Figurations de la parole incantatoire dans les scènes de sabbat à la fin du xixe siècle. Guy Ducrey : Sabbats dAutriche. La sorcière moderne de Hermann Bahr (1909). Jean de Palacio : Note sur un sabbat en images : sur la suite Hexensabbat (1922) de Paul Bürck.

XIII

Diderot, la pensée et le corps
dirigé par Gianni Iotti – décembre 2013

Alberto Castoldi : Le savoir des émotions. Jacqueline Lichtenstein : Quest-ce que le moi ? Portrait et autoportrait dans les Salons. Michel Delon : Le sentiment de la chair. Letizia Norci Cagiano : Diderot 1765 : le jeu de la chair et du marbre. Pierre Frantz : La Pantomime, du corps à la poésie. Gianni Iotti : Le récit du corps. Jean-Claude Bonnet : Un curieux testament : les Éléments de physiologie.

121

XIV

Limaginaire des saintes
dirigé par Benedetta Papasogli – septembre 2015

Christian Belin : « Un feu qui rafraîchit » : limpermanence des images chez Thérèse dAvila. Marion De Lencquesaing : Jeanne de Chantal, une spirituelle sans images ? Benedetta Papasogli : Marie de lIncarnation : le glaive et le feu. Flavia Mariotti : Voile et secret dans les écrits de Mère Agnès Arnauld. Franca Franchi : Mystique du Néant. Barbara PiquÉ : La négation : un imaginaire dans lœuvre de Madame Guyon.

XV

Échos des doctrines gnostiques aux xixe et xxe siècles
dirigé par Valerio Magrelli– décembre 2016

Isabella Adinolfi : La connaissance qui sauve : Simone Weil et la révélation gréco-chrétienne. Yves Bonnefoy : La poésie et la gnose. Alberto Castoldi : Connaissance par la chute. Flavio Cuniberto : À la recherche du Centre : le Pays Caché dYves Bonnefoy. François Lallier : De quelques traits gnostiques dans la poésie de Mallarmé. Valerio Magrelli : De quelques possibles résonances gnostiques chez Paul Valéry. Antonio Prete : Dans Les Fleurs du mal : la chute et la lumière de loutre-temps. Francesco Zambon : Fernando Pessoa : le Roi des Failles et lOutre-Dieu.

122

XVI

Adjectif Baudelaire
dirigé par André Guyaux
et Luca Pietromarchi – décembre 2017

Alberto Castoldi : Baudelaire rêveur. Aurélia Cervoni : Baudelaire lycanthrope. Franca Franchi : Baudelaire misogyne. André Guyaux : Baudelaire baroque. Patrizia Lombardo : Baudelaire nocturne. Luca Pietromarchi : Baudelaire sommeillant. Andrea Schellino : Baudelaire condamné. Jean-Luc Steinmetz : Baudelaire incompris.

XVII

Littérature et magnétisme
dirigé par Pierre Glaudes
et Francesca Pagani – décembre 2018

Vincenzo De Santis : Mysticisme illuministe et magnétisme animal. Louis-Claude de Saint-Martin juge de Franz Anton Mesmer. Francesca Pagani : Un roman pour servir à lhistoire du magnétisme. Le Magnétiseur amoureux de Villers à Puységur. Julie Anselmini : Un merveilleux scientifique à triple fond. Imaginaires du magnétisme dans lœuvre dAlexandre Dumas. Anne Orset : Portrait de lartiste en magnétiseur. Transferts dinfluence dans le roman de la seconde moitié du xixe siècle. Émilie Sermandiras : Barbey et le somnambulisme. Le cas dUn Prêtre marié. Franca Franchi : Avatars du mesmérisme.

Article de revue: Précédent 10/10