Aller au contenu

L'Écosse et la naissance de l'opéra romantique français
D'Ossian (Lesueur, 1804) à La Dame blanche (Boieldieu, 1825)

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Cahiers d'études nodiéristes
    2017 – 1, n° 3
    L'Écosse des Romantiques
  • Auteur: Pintiaux (Benjamin)
  •  
  • Pages: 141 à 153
  • ISBN: 978-2-406-06979-9
  • ISSN: 2264-8496
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-06980-5.p.0141
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection / Revue: Cahiers d'études nodiéristes, n° 1
  • Date de parution: 06/06/2017
  • Année de publication: 2017
  • Résumé: L’Écosse envahit les arts français et parmi eux l’opéra. Méhul et Lesueur composent des ouvrages sous le signe d’Ossian ; décors, costumes sont chargés de faire voir, certes de façon conventionnelle, cette poétique. La harpe devient l’instrument obligé. Mais assez rapidement, les compositeurs se tourneront vers Walter Scott et son univers romanesque. La Dame blanche de Boieldieu marque ainsi l’apogée de l’opéra-comique à la française, avant que l’opéra historique ne triomphe.

  • Article de revue: Précédent 10/17 Suivant

    • Version pdf
    • Version html
Disponibilité: Disponible Hors stock
Prix normal 6,00 €
Support: Numérique