Aller au contenu

Bibliographies

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09339-8
  • ISSN: 2267-8778
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09341-1.p.0429
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 26/02/2020
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
429

Bibliographies

Bibliographie
des présentations

Afin déviter les doublons, les références des présentations également présentes chez Jean-Louis Lebrave et les titres de celui-ci se trouvent respectivement dans la Bibliographie générale et la Bibliographie de lauteur.

Adam Jean-Michel, 2018, Souvent textes varient. Génétique, intertextualité, édition et traduction, Paris, Garnier.

Anis Jacques (éd.), 1983, Langue française, no 59, « Le Signifiant graphique ».

Aron Paul, Saint-Jacques Denis & Viala Alain, [2002] 2010, Le dictionnaire du littéraire, Paris, PUF.

Beaugrande Robert de, Dressler Wolfgang U., 1981, Einführung in die Textlinguistik, Tübingen, Niemeyer.

Beugnot Bernard, 2003, « Territoires génétiques : autour des travaux de Louis Hay », Revue dhistoire littéraire de la France, no 2, p. 259-265.

Blasco Pascual Javier, 2011, Poética de la escritura. El taller del poeta. Ensayo de crítica genética, Valladolid, Cátedra Miguel Delibes-Universidad de Valladolid.

Benveniste Émile, 1970, « Lappareil formel de lénonciation », Langages, no 17, p. 12-18.

Creneida. Anuario de literaturas hispánicas, 2014, Filología de autor y crítica genética frente a frente 2. En línea : http://www.creneida.com/revista/creneida-2-2014/

Culioli Antoine, 1967, « La communication verbale », Laventure humaine, Encyclopédie des Sciences de lHomme, vol. IV, Éditions Grange Batelière, p. 65-73.

Dosse François, 1991-1992, Histoire du structuralisme. I. Le champ du signe, 1945-1966. II. Le chant du cygne, 1967 à nos jours, Paris, La Découverte.

Eliot Simon, 2002, « Introduction », Books and Bibliography. Essays in Commemoration of Don McKenzie, John Thomson (éd.), Wellington, Victoria University Press, p. 7-18.

430

Fendt Kurt, 1993, Offene Texte und nicht-lineares Lesen. Hypertext und Textwissenschaft, Inauguraldissertation der philosophisch-historischen Fakultät der Universität Bern zur Erlangung der Doktorwürde, Bern.

Fenoglio Irène, 2011, « Déplier lécriture pensante pour re-lire larticle publié. Les manuscrits de “Lappareil formel de lénonciation” dÉmile Benveniste », Relire Benveniste. Réceptions actuelles des Problèmes de linguistique générale, Émilie Brunet & Rudolf Mahrer (éd.), Louvain-la-Neuve, Academia, p. 263-300.

Fuchs Catherine, 1981, « Les problématiques énonciatives : esquisse dune présentation historique et critique », DRLAV, no 25, p. 35-60.

Fuchs Catherine, 1994, Paraphrase et énonciation, Gap, Ophrys.

Gibson James J., 1979, The Ecological Approach to Visual Perception, Boston, Houghton Mifflin.

Hayles Katherine N., 2016, Lire et penser en milieux numériques. Attention, récits, technogenèse, trad. par C. Degoutin, Grenoble, ELLUG.

Ínsula, 2018, La obra en proceso : Estudios sobre crítica genética en literatura hispánica, 861 (septiembre).

Italia Paola & Raboni Giulia, 2010, Che cosè la filologia dautore, Roma, Carocci.

Jarrety Michel, 2006, La critique littéraire en France. Histoires et méthodes (1800-2000), Paris, Armand Colin.

Kirschenbaum Matthew G., 2013, « The textual Condition : Digital Humanities, Born-Digital Archives, and the Future Literary », Digital Humanities Quarterly, no 7 (1), p. 1-43, en ligne : http://www.digitalhumanities.org/dhq/vol/7/1/000151/000151.html

Lernout Geert, 1996, « La critique textuelle anglo-américaine : une étude de cas », Genesis, no 9, p. 45-65.

Lernout Geert, 2000, « Critique génétique und Philologie », Text und Edition. Positionen und Perspektiven, Rüdiger Nutt-Kofoth (éd.),Berlin, Eric Schmidt, p. 121-142 (traduit en anglais sous le titre « Genetic Criticism and Philology », Text, no 14, 2002, p. 53-75).

Littérature latino-américaine et des Caraïbes du xx e siècle. Théorie et pratique de l édition critique, 1988, Roma, Bulzoni.

Lois Élida, 2011, « La critique génétique en Argentine : précurseurs, irruption et état actuel », Genesis, no 33, p. 149-156.

Lois Élida, 2014, « La crítica genética : un marco teórico sobre la disciplina, objetivos y métodos », Creneida, no 2, p. 57-78.

McKenzie Donald F., 1986, Bibliography and the sociology of texts, London, The British Library.

McKenzie Donald F., 1991, La bibliographie et la sociologie des textes, trad. par Marc Amfreville, préface de Roger Chartier, Paris, Éditions du Cercle de la Libraire.

431

Mahrer Rudolf, 2006, « La Génétique Assistée par Ordinateur : MEDITE au banc dessai ou Du tout neuf pour le Tout-Vieux », Genesis, no 27, p. 168-172.

Mahrer Rudolf, 2009, « De la textualité des brouillons. Prolégomènes à un dialogue entre linguistique et génétique des textes », Modèles linguistiques, Jean-Michel Adam & Irène Fenoglio (dirs), t. XXX, no 59, p. 51-70.

Mahrer Rudolf, 2017a, « La plume après le plomb. Poétique de la réécriture des œuvres déjà publiées », Genesis, no 44, p. 17-38.

Mahrer Rudolf (éd.), 2017b, Genesis, no 44, « Après le texte. De la réécriture après publication ».

Mahrer Rudolf & Nicollier Saraillon Valentine, 2015, « Les brouillons font-ils texte ? Le cas des plans pré-rédactionnels de C. F. Ramuz », Faire texte. Unité(s) et (dis)continuité, Jean-Michel Adam (dir.), Besançon, PU de Franche-Comté, p. 195-275.

Mahrer Rudolf, Turin Gaspard & Zanardo Monica (éd.), 2018, Genesis, no 47, « Entrer en listes ».

Nutt-Kofoth Rüdiger, 2012, « Editorische Axiome », Editio, no 26, p. 59-71.

Nutt-Kofoth Rüdiger, Plachta Bodo, van Vliet H.T. M. & Zwerschina Hermann (éd.), 2000, Text und Edition. Positionen und Perspektiven, Berlin Erich Schmidt Verlag.

Pasta Renato, 2005, « A proposito di Donald McKenzie. Ciò che è passato è il prologo », Donald F. McKenzie, Bibliografia e sociologia dei testi, Milano, Sylvestre Bonnard, p. 85-97.

Paveau Marie-Anne, 2017, LAnalyse du discours numérique, Paris, Hermann.

Reuss Roland, 1990, « “Michael Kohlhaas” und “Michael Kohlhaas”. Zwei deutsche Texte, eine Konjektur und das Stigma der Kunst », Berliner KleistBlätter, no 3, p. 3-43.

Reuss Roland, 1999, « Schicksal der Handschrift, Schicksal der Druckschrift. Notizen zur “textgenese” », Text. Kritische Beiträge, no 5, p. 1-25.

Reuss Roland, 2005, « Text, Entwurf, Werk », Text. Kritische Beiträge, no 10, p. 1-12.

Ryan Marie-Laure, 2004 [2001], La narración como realidad virtual. La inmersión y la interactividad en la literatura y en los medios electrónicos, Barcelone, Paidós.

Rossari Corinne, 1993, Les opérations de reformulation, Berne, Peter Lang.

Segala Amos, 1996, « Archivos, historia de una utopía bien real », « Liminar » a Miguel Ángel Asturias, El árbol de la cruz, Madrid, ALLCA XX (coll. Archivos), p. xv-xxx.

Segre Cesare, 1994, « Il problema delle redazioni plurime », La filologia testuale e le scienze umane, Roma, Accademia Nazionale dei Lincei, p. 175-187.

Steuckardt Agnès, 2009, « Décrire la reformulation : le paramètre rhétorique », Cahiers de praxématique, no 52, p. 159-172.

432

Tanganelli Paolo, 2014, « Borradores e impresos unamunianos. Variantes de autor y “de copia” en Del sentimiento trágico de la vida (con unas calas intermedias en la tradición de La venda, cuento y drama) », Creneida, no 2, p. 161-198.

Vauthier Bénédicte (éd.), 2012, Juan Goytisolo, Paisajes después de la batalla. Preliminares y estudio de crítica genética, Salamanca, Ediciones Universidad Salamanca.

Vauthier Bénédicte, 2014a, « ¿Crítica textual ? ¿Critique génétique ? ¿Filologia dautore ? ¿Crítica genética ? Edición de manuscritos hispánicos contemporaréanos e hispanismo (inter)nacional », Juan Ramón Jiménez y los borradores inéditos de sus archivos. Nuevas propuestas metodológicas, Teresa Gómez Trueba(éd.), Valencia, Renacimiento, p. 22-70.

Vauthier Bénédicte, 2014b, « ¿Critique génétique y/o filologia dautore ? Según los casos… “Historia –¿o fin ?– de una utopía real” », Creneida, no 2, p. 79-125.

Vauthier Bénédicte, 2017, « Éditer des états textuels variants », Genesis, no 44, p. 39-55.

Vauthier Bénédicte, 2018a, « Critique génétique y filología del texto moderno. Nuevas perspectivas – sobre el texto – a partir de Valle-Inclán », Ínsula, no 861 (septiembre), p. 11-15.

Vauthier Bénédicte, 2018b, « Donald McKenzie : historiador del libro y filólogo », Revista Hispánica Moderna, no 71/1 (June), « Special Issues. The History of the Book I », p. 69-86.

Vauthier Bénédicte, 2018c, « El impacto de las nuevas tecnologías en la condición textual hispánica. Gestión y conservación de datos digitales », Revista de Humanidades Digitales, no 2, disponible en ligne.

Vauthier Bénédicte & GambaCorradine Jimena (éd.), 2012, Crítica genética y edición de manuscritos hispánicos contemporáneos. Aportaciones a una poética de transición entre estados, Salamanca, Ediciones Universidad Salamanca.

Vauthier Bénédicte & Santos Zas Margarita (éd.), 2017, Un día de guerra (Visión estelar). La Media Noche. Visión estelar de un momento de guerra de Ramón del Valle-Inclán. Estudio y dossier genético, Santiago de Compostela, Biblioteca de la Cátedra Valle-Inclán/Servizo de Publicacións da Universidade, 3 vol. et DVD.

Weisbrod Dirk, 2015, Die präkustodiale Intervention als Baustein der Langzeitarchivierung digitaler Schriftstellernachlässe, Berlin, Humboldt-Universität, Thèse de doctorat, disponible en ligne : https://doi.org/10.18452/1736.

Zeller Hans, 1998, « Die Faskimile-Edition als Grundlagenedition für Philologie und Textgenetik. Ein Vorschlag », Textgenetische Edition. Beihefte zu Editio, no 10, p. 80-91.

433

Zeller Hans, 2003, « Die Entwicklung der textgenetischen Edition im 20. Jahrhundert », Geschichte der Editionsverfahren vom Altertum bis zur Gegenwart im Überblick, H.G. Roloff (éd.), Berlin, Weidler, p. 143-207.

Bibliographie générale

Les travaux de Jean-Louis Lebrave sont référencés dans la bibliographie de lauteur, p. 445.

A.VV., 1985, Écrire Aujourdhui. Autoportraits décrivains sur fond de siècle, Paris, Autrement.

Adam Jean-Michel, 2009, « Réécritures et variation : pour une génétique linguistique et textuelle », Modèles linguistiques, t. XXX, no 59, p. 23-50.

Alamargot Denis & Chanquoy Lucile, 2002, « Les modèles de rédaction de textes », Production du langage, Michel Fayol (éd.), Paris, Lavoisier/Hermès, p. 45-65.

Alamargot Denis, Plane Sylvie & Olive Thierry, 2010, Langages, no 177, « Traitement des contraintes de la production décrits : aspects linguistiques et psycholinguistiques ».

Albalat Antoine, [1903] 1991, Le travail du style enseigné par les corrections manuscrites des grands écrivains, édité par Éric Marty, Paris, Armand Colin.

Anglade René, 1976, « Lédition critique allemande moderne, ses enseignements et ses limites », Les manuscrits. Transcription, édition, signification. Paris, Presses ENS, p. 83-117.

Anis Jacques, 1983, « Préparatifs dun texte : La Fabrique du pré de Francis Ponge », Langages, no 69, p. 73-83.

Anis Jacques, 2001, Parlez-vous Texto ?, Paris, Le Cherche-Midi Éditeur.

Aragon Louis, 1979, « Dun grand art nouveau : la recherche », Essais de critique génétique, Louis Hay (éd.), Paris, Flammarion, p. 5-19.

Arrivé Michel, 1983, « Étude dun dossier manuscrit », Langages, no 69, p. 97-109.

Audiat Pierre, 1924, La biographie de lœuvre littéraire. Esquisse dune méthode critique, Paris, Librairie ancienne Honoré Champion.

Banu Georges & Sallenave Danièle (éd.), 1991, Antoine Vitez, Le théâtre des idées, Paris, Gallimard.

Barthes Roland, 1973, Le Plaisir du texte, Paris, Seuil.

Bellemin-Noël Jean, 1972, Le texte et lavant-texte : les brouillons dun poème de Milosz, Paris, Larousse.

434

Bellemin-Noël Jean, 1977, « Reproduire le manuscrit, présenter les brouillons, établir un avant-texte », Littérature, no 28, p. 3-18.

Benveniste Émile, 1974, « Lappareil formel de lénonciation », Problèmes de linguistique généraleII, Paris, Gallimard, p. 79-88.

Berthoz Alain & al., 2001, « Bases neurales de lorientation spatiale et de la mémoire des trajets : mémoire topographique ou mémoire topo-kinesthésique ? », Revue neurologique, vol. 157, no 8-9, p. 779-789.

Biasi Pierre-Marc de, [1985] 1990, « Vers une science de la littérature. Lanalyse des manuscrits et la genèse de lœuvre », Encyclopedia Universalis, vol. « Symposium », Paris, p. 924-937 [mise à jour de larticle de 1985, p. 466-476].

Biasi Pierre-Marc de, 1985, « Paranoïa-genèse. Remarques sur lidentité des recherches en génétique textuelle », Leçons décriture. Ce que disent les manuscrits, Almuth Grésillon & Michaël Werner (éd.), Paris, Minard, p. 259-275.

Biasi Pierre-Marc de, 1994, « La recherche plein texte. Lutilisation du CD-Rom de base de données textuelles DISCOTEXT 1 », Littérature, no 96, p. 73-90.

Biasi Pierre-Marc de, 2000, La génétique des textes, Paris, Nathan.

Biasi Pierre-Marc de, 2010, « Pour une génétique généralisée : lapproche des processus à lâge numérique », Genesis, no 30, p. 163-175.

Bierwisch Manfred, 1970, « Musik und Sprache : Überlegungen zu ihrer Struktur und Funktionsweise », Jahrbuch der Musikbibliothek Peters 1978 : Aufsätze zur Musik, Eberhardt Klemm (dir.), Leipzig, Peters, p. 9-102.

Boie Bernhild & Ferrer Daniel (éd.), 1993, Genèses du roman contemporain. Incipit et entrée en écriture, Paris, CNRS Éditions.

Bolter Jay David, 1991, Writing space. The Computer, Hypertext, and the History of Writing, Hillsdale, N. J., Lawrence Erlbaum Associates.

Bolter Jay David, 1991, « Topographic Writing : Hypertext and the Electronic Writing Space », Hypermedia and Literray Study, Paul Delany & George P. Landow (éd.), Cambridge, Mass, MIT Press, p. 105-118.

Bonaccorso Giovanni, 1983, « Introduction », Gustave Flaubert, Un cœur simple, Paris, Société dédition « Les Belles Lettres ».

Bonaccorso Giovanni (éd.), 1993-1995, Gustave Flaubert, Hérodias, Paris, Les Belles Lettres.

Bonaccorso Giovanni, 1995, Corpus Flaubertianum II.Hérodias. Édition diplomatique et génétique des manuscrits, Messina, Sicania.

Borel Eugène, 1911, De la méthode dans les sciences. Deuxième série, Paris, Félix Alcan.

Boulez Pierre, 1989, Jalons (pour une décennie) : dix ans denseignement au Collège de France (1978-1988), textes réunis et présentés par Jean-Jacques Nattiez, préface posthume de Michel Foucault, Paris, Christian Bourgois.

435

Bryant John, 2002, The Fluid Text : A Theory of Revision and Editing for Book and Screen, Ann Arbor, Michigan University Press.

Buzzetti Dino & McGann Jerome, 2006, « Critical Editing in a Digital Horizon », Electronic Textual Editing, Lou Burnard, Katherine OBrien oKeeffe & John Unsworth (éd.), New York, MLA.

Cahiers Gutenberg, no 24, Juin 1996. TEI : Text Encoding Initiative (disponible en ligne : http://cahiers.gutenberg.eu.org/cg-bin/feuilleter?id=CG_1996___24 (consulté 30.01.2019).

Campos Rémy, Donin Nicolas & Keck Frédéric, 2006, « Musique, musicologie, sciences humaines : sociabilités intellectuelles, engagements esthétiques et malentendus disciplinaires (1870-1970) », Revue dhistoire des sciences humaines, no 14 (1), p. 3-17.

Canfora Luciano, 1989, « Lire à Athènes et à Rome », Annales, no 44 (4), p. 925-937.

Carruthers Mary, 1990, The Book of Memory. A Study of Memory in Medieval Culture, Cambridge, Cambridge University Press.

Carruthers Mary, 1998, The craft of thought. Meditation, Rhetoric, and the Making of Images, 400-1200, Cambridge, Cambridge University Press.

Cerquiglini Bernard, 1989, Éloge de la variante. Histoire critique de la philologie,Paris, Seuil.

Cervenka Miroslav, 1995, « Textual Criticism and Semiotics », Contemporary German Editorial Theory, Hans Walter Gabler, George Bornstein & Gillian Borland Pierce (éd.), Ann Arbor, The University of Michigan Press, p. 59-79.

Chailley Jacques, 1979, La Musique grecque antique, Paris, Les Belles Lettres.

Chanquoy Lucile & Fenoglio Irène (éd.), 2007, Langue française, no 155, « Avant le texte : les traces de lélaboration textuelle ».

Chartier Roger (éd.), 1992, Les Usages de limprimé, Paris, Fayard.

Cislaru Georgeta & Olive Thierry, 2018, Le processus de textualisation, Bruxelles, De Boeck.

Compagnon Antoine, 1985, « Pour un tableau de la critique littéraire contemporaine », Encyclopædia Universalis, vol. « Symposium », Paris, p. 919-923.

Contat Michel, 1993, « Pascal : Pensées ou Discours. Autour dune nouvelle édition procurée par Emmanuel Martineau », Genesis, no 3, p. 135-142.

Contini Gianfranco, 1970, Varianti e altra linguistica. Una raccolta di saggi (1938-1968), Turin, Einaudi.

Copfermann Émile, 1990, Conversations avec Antoine Vitez, Paris, P.O.L., 1999.

Cousin Victor, 1849, Œuvres, Quatrième série, Littérature, tome I, Blaise Pascal, Paris, Pagnerre éditeur (nouvelle édition revue et corrigée).

436

Cousin Jean (éd.), 1979, Quintilien, Institution oratoire, VI, Paris, Les Belles Lettres, 7 tomes.

Cowley Malcolm (éd.), 1959, Writers at work. First series, New York, The Viking Press.

Crasson Aurèle & Hay Louis (dir.), 2013, Genesis, no 37, « Verbal/Non verbal ».

Culioli Antoine, 1990, Pour une linguistique de lénonciation, t. 1, Opérations et représentations, Gap, Ophrys.

Culioli Antoine, 1999a, Pour une linguistique de lénonciation, t. 2, Formalisation et opérations de repérage, Gap, Ophrys, 1999.

Culioli Antoine, 1999b, Pour une linguistique de lénonciation, t. 3, Domaine notionnel, Gap, Ophrys.

Daiute Colette, 1985, Writing & Computers,Reading,Mass. Addison-Wesley.

Daremberg Charles V., Saglio Edmond & Pottier Edmond (éd.), 1904, Dictionnaire des antiquités grecques et romaines, Paris, Hachette.

Debray-Genette Raymonde, 1979, « Génétique et poétique : le cas Flaubert », Essais de critique génétique, Louis Hay (éd.), Paris, Flammarion, p. 23-67.

Delany Paul & Landow George P. (éd.), 1991, Hypermedia and Literray Study, Cambridge, Mass, MIT Press.

Derrida Jacques, 2001, « La machine à traitement de texte » (entretien avec Béatrice et Louis Seguin paru dans la Quinzaine littéraire en août 1996), Papier machine, Paris, Galilée, p. 151-165.

Desbordes Françoise, 1990, Idées romaines sur lécriture, Lille, P.U.L.

Détienne Marcel (éd.), 1988, Les savoirs de lécriture en Grèce ancienne, Lille, P.U.L. 

Dieudonné Julien, 2006, « LeMiroir des Limbes dAndré Malraux : les possibles dune autre modernité », Acta fabula, vol. 7, no 3 (juin-juillet), disponible en ligne : http://www.fabula.org/revue/document1386.php (consulté le 30.01.2019).

Dondaine Antoine, 1956, Secrétaires de saint Thomas, Editori di S. Tommaso, Roma, 2 vol.

Donin Nicolas & Theureau Jacques, 2005, « Voi(rex) de Philippe Leroux, éléments dune genèse. Reconstitution analytique du processus créateur dune œuvre récemment créée », Dissonanz/Dissonance, no 90 (juin), p. 4-13.

Dorandi Tiziano, 1991, « Den Autoren über die Schulter geschaut. Arbeitsweise und Autographie bei den antiken Schriftstellern », Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik, no 87, p. 11-33.

Ducrot Oswald & Todorov Tzvetan, 1972, Dictionnaire encyclopédique des sciences du langage, Paris, Seuil.

Ducrot Oswald, 1984, Le Dire et le dit, Paris, Éditions de Minuit.

437

Durel Marie, 2000, Classement et analyse des brouillons de Madame Bovary de Gustave Flaubert, Thèse de doctorat, Université de Rouen.

Espagne Michel, 1990, « La référence allemande dans la fondation dune philologie française », Philologiques IContribution à lhistoire des disciplines littéraires en France et en Allemagne au xixe siècle, Michel Espagne & Michael Werner (éd.), Paris, Éditions de la Maison des Sciences de lHomme, p. 135-158.

Falconer Graham, 1988, « Où en sont les études génétiques littéraires », Texte, no 7, « Écriture – Réécriture – La genèse du texte », p. 266-286.

Feder Georg, 1987, Musikphilologie. Eine Einführung in die musikalische Textkritik, Hermeneutik und Editionstechnik, Darmstadt, Wissenschaftliche Buchgemeinschaft.

Fenoglio Irène, 2001, « Énonciation et genèse dans les autobiographies dAlthusser. Deux récits – séparés – de sa rencontre avec Hélène », Genesis, no 17, p. 131-150.

Fenoglio Irène, 2002, « Une photo, deux textes, trois manuscrits. Larchivage linguistique dun geste décriture identifiant », Langages, no 147, « Processus décriture et marques linguistiques. Nouvelles recherches en génétique du texte », p. 56-69.

Fenoglio Irène, 2012, « Création scripturale, genèse, édition. Manuscrits littéraires (Pascal Quignard) et manuscrits scientifiques (Émile Benveniste) », Crítica genética y edición de manuscritos hispánicos contemporáneos. Aportaciones a una « poética de transición entre estados », Bénédicte Vauthier & Jimena Gamba Corradine (éd.), Salamanca, Ediciones Universidad de Salamanca, p. 259-279.

Ferrer Daniel, 2011, Logiques du brouillon. Modèles pour une critique génétique, Paris, Seuil.

Flaubert Gustave, 1973-1991, Correspondance, Édition présentée, établie et annotée par Jean Bruneau, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 3 volumes.

Flaubert Gustave, 1988, Carnets de travail, Édition critique et génétique établie par Pierre-Marc de Biasi, Paris, Balland.

Foucault Michel, 1971, LOrdre du discours, Paris, Gallimard.

Foucault Michel, 1983, « La bibliothèque fantastique », Travail de Flaubert, Paris, Seuil, p. 103-122.

Fourquet Jean, 1983, « Un brouillon de Heine : Ritter Olaf », Langages, no 69, p. 51-61.

Gabler Hans Walter, Steppe Wolfhard & Melchior Claus (éd.), 1984, Ulysses. A Critical and Synoptic Edition, New York, London, Garland.

Garfinkel Simson, 2010, « Digital forensics research : The next 10 years », Digital Investigation, no 7, p. 64-73.

438

Gasnier Frank & Pétillon Sabine (éd.), 2006, Langages, no 164, « La révision de texte : méthodes, outils et processus ».

Genette Gérard, 1982, Palimpsestes, Paris, Seuil.

Giaveri Maria Teresa, 1993, « La critique génétique en Italie : Contini, Croce et “létude des paperasses” », Genesis, no 3, p. 9-29.

Giaveri María Teresa & Grésillon Almuth, 1994, « Prefazione/Préface », I sentieri della creazione. Tracce Traiettorie Modelli/Les sentiers de la création. Traces trajectoires modèles, Reggio Emilia, Diabasi, p. 9-16.

Gibson William, 1992, « Agrippa : A Book of the Dead », New York, Kevin Begos Publishing.

Godard Henri & Jeannelle Jean-Louis (éd.), 2011, Modernité du « Miroir des limbes ». Un autre Malraux, Paris, Classiques Garnier.

Godard Henri, 2013, « Avant-propos et postface », « Non ». Fragments dun roman sur la Résistance, André Malraux, édition de Henri Godard & Louis-Jean Jeannelle, Paris, Gallimard, « Cahiers de la NRF », p. 9-17.

Goody Jack, 1979, La Raison graphique. La domestication de la pensée sauvage, trad. par Jean Bazin & Alban Bensa, Paris, Éditions de Minuit.

Goodman Nelson, [1984] 1996, Lart en théorie et en action, trad. par Jean-Pierre Cometti & Roger Pouivet, Paris, Éditions de lÉclat.

Grésillon Almuth, 1976, « Les brouillons allemands de la préface à Lutèce. Analyse linguistique des variantes », DRLAV, no 14 (I, II), Université de Paris VIII-Vincennes.

Grésillon Almuth, 1985, « Débrouiller la langue des brouillons. Pour une linguistique de la production », Leçons décriture. Ce que disent les manuscrits, Almuth Grésillon & Michaël Werner (éd.), Paris, Lettres Modernes Minard, p. 321-332.

Grésillon Almuth, 1994, Éléments de critique génétique. Lire les manuscrits modernes, Paris, P.U.F. (réédition en 2016 aux Éditions du CNRS).

Guyaux André, 1990, « Génétique et philologie », Mesure, no 4 (octobre), p. 169-180.

Harris Roy, 1993, La Sémiologie de lécriture, Paris, CNRS Éditions.

Hay Louis, 1979a, « La critique génétique : origines et perspectives », Essais de critique génétique, Paris, p. 227-236.

Hay Louis, 1979b, « Édition et manuscrits », Die Nachlassedition/La publication des manuscrits inédits, Louis Hay & Winfried Woesler (éd.), Akten des vom Centre National de la Recherche Scientifique und der Deutschen Forschungsgemeinschaft veranstalteten französisch-deutschen Editorenkolloquiums Paris 1977, Berne, Peter Lang, p. 11-16.

Hay Louis, 1985, « “Le texte nexiste pas” : réflexions sur la critique génétique », Poétique, no 62, p. 146-158.

439

Hay Louis (éd.), 1986, Le manuscrit inachevé. Écriture, création, communication, Paris, CNRS Éditions.

Hay Louis (éd.), 1989, De la lettre au livre. Sémiotique des manuscrits littéraires, Paris, CNRS Éditions.

Hay Louis (éd.), 1996, Genesis, no 10, Sémiotique.

Hay Louis, 1996, « Pour une sémiotique du mouvement », Genesis, no 10, p. 25-58.

Hay Louis, 2002, La littérature des écrivains. Questions de critique génétique, Paris, Corti.

Hay Louis, 2010, « Une génétique sans rivages ? », Genesis, no 31, p. 153-155.

Hay Louis, 2012, « Lédition critique et la génétique dans la longue durée », disponible en ligne : http://www.item.ens.fr/articles-en-ligne/ledition-critique-et-la-genetique-dans-la-longue-duree/ (consulté le 31.01.2019).

Hay Louis, 2016, Traces. Entretiens avec Almuth Grésillon et Jean-Louis Lebrave. Paris, CNRS Éditions.

Hay Louis & Wœsler Winfried (éd.), 1979, Die Nachlassedition/La publication des manuscrits inédits. Akten des vom Centre National de la Recherche Scientifique und der Deutschen Forschungsgemeinschaft veranstalteten französisch-deutschen Editorenkolloquiums Paris 1977, Berne, Peter Lang.

Hayes John R. & Flower Linda S., 1980, « Writing as Problem Solving », VisibleLanguage, no 14 (4), p. 388-399.

Heine Heinrich, 1884, Mémoires, traduction de Jean Bourdeau, Paris, Calmann-Lévy.

Heine Heinrich, s. d. [1990], Sämtliche Werke, édité par Ernst Elster, Leipzig und Wien, Bibliographisches Institut, 7 vol.

Hölderlin Friedrich, 1946-1985, Sämtliche Werke. Stuttgarter Hölderlin-Ausgabe, édité par Friedrich Beissner, Stuttgart, Kohlhammer.

Illich Ivan, 1991, Du lisible au visible. Sur lArt de lire de Hugues de Saint Victor, Paris, Éditions du Cerf.

Jacquelot Hélène de, 1991, Stendhal : Marginalia e scrittura, Rome, Edizioni di storia e letteratura.

Jeannelle Jean-Louis, 2013, Résistance du roman. Genèse de « Non » dAndré Malraux, Paris, CNRS Éditions.

Khémiri Moncef, 2013, « Compte-rendu de Modernité duMiroir des limbes”. Un autre Malraux, Henri Godard & Jean-Louis Jeannelle (dir.), Paris, Classiques Garnier, 2011 », Genesis, no 37, p. 202-205.

Kintzler Catherine, 2002, « Pourquoi survalorisons-nous linterprétation en musique ? Le modèle alphabétique et lexemple de Glenn Gould », DEMéter (décembre), disponible en ligne : http://demeter.revue.univ-lille3.fr/lodel9/index.php?id=282 (31.01.2019).

440

Kirschenbaum Matthew G., 2008, Mechanisms. New Media and the Forensic Imagination, Cambridge, Mass./Londres, MIT Press.

Kirschenbaum Matthew G., Ovenden Richard & Redwine Gabriela, 2010, Digital Forensics and Born-Digital Content in Cultural Heritage Collections, Washington, D.C., Council on Library and Information Resources.

Landow George P. & Delany Paul, 1991, « Hypertext, Hypermedia and Literary Studies : The State of the Art », Hypermedia and Literray Study, Paul Delany & George P. Landow (éd.), Cambridge, Mass., MIT Press, p. 3-50.

Lanson Gustave, 1930, « Un manuscrit de Paul et Virginie. Étude sur linvention de Bernardin de Saint-Pierre », Études dhistoire littéraire réunies et publiées par ses collègues ses élèves et ses amis, Paris, Librairie ancienne Honoré Champion, p. 224-258.

Laufer Roger & Scavetta Domenico, 1992, Texte, hypertexte, hypermedia, Paris, P.U.F.

Leclerc Gérard, 1998, Le sceau de lœuvre, Paris, Seuil.

Leduc-Adine Jean-Pierre (dir.), 2002, Zola. Genèse de lœuvre, Paris, CNRS Éditions.

Leijten Mariëlle & VanWaes Luuk, 2005, « Inputlog : A logging tool for the research of writing processes », Document de travail, Université dAnvers.

Leijten Mariëlle & VanWaes Luuk, 2006, « Inputlog : New Perspectives on the Logging of On-Line Writing », Studies in Writing, no 18, « Computer Key-Stroke Logging and Writing : Methods and Applications », Oxford, Elsevier, p. 73-94.

Leroi-Gourhan André, 1964, Le geste et la parole. Technique et langage, Paris, Armand Colin.

Les Manuscrits. Transcription, édition, signification, 1976, Publications du Centre dHistoire et dAnalyse des Manuscrits Modernes (C.A.M.), Paris, Presses de lÉcole Normale Supérieure.

Lord Albert B., 1960, The Singer of Tales, Harvard University Press, Cambridge, Mass.

Loubet Raciquot Pascal (trad.), 1986, Entretiens, The Paris Review,Mazarine.

Louppe Laurence (ed.), 1994, Danses tracées. Dessins et Notation des Chorégraphes, Paris, Dis Voir.

Lucarella Dario, 1990, « A model for hypertext-based information retrieval », Hypertext : concepts, systems and applications, Norbert Streitz, Antoine Rizk & Jacques André (éd.), Cambridge, Cambridge Univ. Press, p. 81-94.

Lumbroso Olivier, 2002, LInvention des lieux, Éditions Textuel.

Mahrer Rudolf, 2006, « La Génétique Assistée par Ordinateur : MEDITE au banc dessai ou Du tout neuf pour le Tout-Vieux », Genesis, no 27, p. 168-172.

Mahrer Rudolf, 2017, « Anecdotique », Genesis, no 44, p. 7-15.

441

Malraux André, 2013, « Non ». Fragments dun roman sur la Résistance, édité par Henri Godard & Jean-Louis Jeannelle, avant-propos et postface de Henri Godard, Paris, Gallimard, « Cahiers de la NRF ».

Marin Louis, 1990, « Lécriture fragmentaire et lordre des Pensées de Pascal », Penser, classer, écrire, Béatrice Didier & Jacques Neefs (éd.), Paris, PUV, p. 11-26.

Martens Gunter & Zeller Hans (éd.), 1971, Texte und Varianten : Probleme ihrer Edition und Interpretation, Munich, Beck.

Massis Henri, 1906, Comment Émile Zola composait ses romans, Paris, Fasquelle.

Maspéro Jean, 1911, « Un dernier poète grec dÉgypte : Dioscore, fils dApollôs », Revue des Études grecques, no 24, p. 426-481.

Mathijsen Marita, 2009, « Genetic textual editing : the end of an era », Was ist Textkritik ? Zur Geschichte und Relevanz eines Zentralbegriffs der Editionswissenschaft, G. Mitterauer, U. Müller, M. Springeth, V. Vitzthum (éd.), Beihefte zuEditio, no 28, p. 233-240.

Matsuhashi Ann, 1982, « Explorations in the Real-Time Production of Written Discourse », What writers know. The language, process, and structure of written discourse, Martin Nystrand (éd.), New York, Academic Press, p. 269-290.

Mazon Paul (trad.), 2002 [1950], Sophocle, Tragédies. Ajax, Œdipe roi, Électre, Paris, Les Belles Lettres.

McGann Jerome, 1983, A Critique of Modern Textual Criticism, Chicago & Londres, The University of Chicago Press.

Molino Jean, 1988, « Pour la poïétique », Texte, no 7, « Écriture – Réécriture – La genèse du texte », p. 7-31.

Mouchard Claude, 1983, « La consistance des savoirs dans Bouvard et Pécuchet », Travail de Flaubert, Paris, Seuil, p. 167-178.

Nagy Gregory, 1995, « Le rossignol dHomère et la poétique de la mouvance dans lart dun troubadour », LInactuel, no 4, p. 37-63.

Nanard Jocelyne & Nanard Marc, 1991, « Using Structured Types to Incorporate Knowledge in Hypertext », Hypertext91 Proceedings (San Antonio), P. D. Stotts & R. K. Furuta (éd.), New York, ACM Press, p. 329-344.

Nanard Marc, 1994, « Lapport des travaux de recherche dans les hypertextes aux techniques éducatives », Actes duséminaire Hypermédias, Éducation et Formation, Éric Bruillard, Brigitte de la Passardière & Georges-Louis Baron (éd.), Paris Créteil, IUFM, p. 7-34.

Neefs Jacques, 1986, « Stendhal, sans fins », Le Manuscrit inachevé. Écriture, création, communication, Louis Hay (éd.), Paris, CNRS Éditions, p. 15-44.

Neefs Jacques, 1988, « Lucien Leuwen, le destinataire des manuscrits », 442Écritures du romantisme I. Stendhal, Béatrice Didier & Jacques Neefs (éd.), Paris, PUV, p. 39-61.

Neumann Gerhard, 1986, « Lécrit, lœuvre, limprimé : le texte inachevé de Franz Kafka », Le Manuscrit inachevé. Écriture, création, communication, Louis Hay (éd.), Paris, CNRS Éditions, p. 87-99.

Nichols Stephen G. (éd.), 1990, Speculum, no 65, The New Philology.

Pâris Alain & Helffer Mireille, 2019, « Notation musicale », Encyclopœdia Universalis[en ligne], consulté le 4.2.2019. URL : <http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/notation-musicale/>

Périer Étienne, 1971, « Préface », Blaise Pascal, Pensées sur la religion et quelques autres sujets, Paris, Guillaume Desprez, 1670 (réédition G. Couton & J. Jehasse, Saint-Étienne).

Pierrot Roger, 1985, « Constitution, finalité, avenir des collections de manuscrits littéraires modernes depuis Victor Hugo », Leçons décriture. Ce que disent les manuscrits, Almuth Grésillon & Michael Werner (éd.), Paris, Minard, p. 7-14.

Pignarre Robert (trad.), 1964, Sophocle, Théâtre complet, Paris, Garnier Flammarion.

Platon, 1950, Œuvres complètes, traduction et notes par Léon Robin avec la collaboration de M. J. Moreau, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2 vol.

Plath Wolfgang (éd.), [1982] 2001, Neue Mozart-Ausgabe. Klavierstücke, Band 2 : Einzelstücke für Klavier, Kassel, Bärenreiter-Verlag.

Plimpton George, 1977, Writers at work. Second series, New York, Penguin Books.

Pline le Jeune, 1992, Lettres, texte établi et traduit par Anne-Marie Guillemin, 4e édition revue et corrigée par H. Zehnacker, Paris, Les Belles Lettres.

Quintilien, 1979, Institution oratoire,édition de Jean Cousin, Paris, Les Belles Lettres, 7 tomes.

Reid Martine, 1991, Stendhal en images, Genève, Droz.

Rey Alain, 1989, « Tracés », De la lettre au livre. Sémiotique des manuscrits littéraires, Louis Hay (éd.),Paris, CNRS Éditions, p. 35-55.

Rey Alain (dir.), 1992, Dictionnaire historique de la langue française, Paris, Dictionnaires Le Robert.

Rhétorique à Herennius, 1989, édition par Guy Achard, Paris, Les Belles Lettres.

Ricatte Robert, 1960, La genèse de « La Fille Élisa », Paris, PUF.

Ricœur Paul, 1970, « Quest-ce quun texte. Expliquer et comprendre », Hermeneutik und Dialektik, Aufsätze II, Rüdiger Bubner, Konrad Cramer & Reiner Wiehl (éd.), Tübingen, J.C.B. Mohr, p. 181-200.

Ricœur Paul, 2000, La mémoire, lhistoire, loubli, Paris, Seuil.

443

Ries Thorsten, 2010, « “die geräte klüger als ihre besitzer”. Philologische Durchblicke hinter die Schreibszene des Graphical User Interface. Überlegungen zur digitalen Quellenphilologie, mit einer textgenetischen Studie zu Michael Speiers ausfahrt st. nazaire », Editio : Internationales Jahrbuch für Editionswissenschaft, no 24, p. 149-199.

Rodríguez Velasco Jesus, 2012, « Manuscrito electrónico, alfabetización electrónica », Crítica genética y edición de manuscritos hispánicos contemporáneos. Aportaciones a una « poética de transición entre estados », Bénédicte Vauthier & Jimena Gamba Corradine (éd.), Salamanca, Ediciones Universidad de Salamanca, p. 295-309.

Rollin André, 1986, Ils écrivent. Où ? Quand ? Comment ?, Paris, Mazarine/France Culture.

Romeyer-Dherbey Gilbert, 1981, « Comment cela sécrit. Le livre à venir de Maine de Biran », Exercices de la patience, no 2, p. 181-187.

Rossi Paolo, 1993, Clavis universalis. Arts de la mémoire, logique combinatoire et langue universelle de Lulle à Leibniz, Grenoble, Millon.

Rudler Gustave, 1923, Les techniques de la critique et de lhistoire littéraires en littérature française moderne, Oxford, Imprimerie de lUniversité.

Salles Catherine, 1994, Lire à Rome, Paris, Petite Bibliothèque Payot.

Sallis Friedemann, « Sketch Studies and Analysis », Genèses musicales, Nicolas Donin, Almuth Grésillon & Jean-Louis Lebrave(éd.), Paris, PUPS, 2015, p. 71-84.

Schlieben-Lange Brigitte, 1998, « Les hypercorrectismes de la scripturalité », Cahiers de Linguistique Française, no 20, « Le discours écrit : Qualité(s), spécificités, et acquisitions », p. 255-273.

Slatin John, 1991, « Reading Hypertext : Order and Coherence in a New Medium », Hypermedia and Literray Study, Paul Delany & George P. Landow (éd.), Cambridge, Mass, MIT Press, p. 153-169.

Sloboda John, 1995, Lesprit musicien. La psychologie cognitive de la musique, traduction de Marie-Isabelle Collart, Liège-Bruxelles, Mardaga.

Stiegler Bernard, 1991, Un dispositif de lecture et écriture critiques assistées par ordinateur :LECAO, Rapport MRT.

Strömqvist Sven & Karlsson Henrik, 2002, ScriptLog – a Users Manual. Technical report, Department of Linguistics, University of Lund, and Centre for Reading Research, University College of Stavanger.

Strömqvist Sven, 2006, « Une approche expérimentale du processus décriture : lenregistrement de la frappe au clavier », Genesis, no 27, p. 45-57.

Suétone, 1993, Vie des douze Césars, édition par Henri Ailloud, Paris, Les Belles Lettres.

Tadié Jean-Yves, 1986, « Proust et linachèvement », Le manuscrit inachevé. Écriture, Création, Communication, Louis Hay (éd.), Paris, CNRS Éditions, p. 75-85.

444

Tieck Johann Ludwig, 1996, Heinrich von Ofterdingen, traduit par Laurent Ferec, Paris, Imprimerie Nationale.

Todorov Tzvetan (éd.), 1970, Langages, no 17, « Lénonciation ».

Todorov Tzvetan, 1981, Mikhaïl Bakhtine, le principe dialogique, Paris, Seuil.

Toulet Jean, 1971, « Livre : Lart du livre », Encyclopediae Universalis, vol. XIII, Paris, p. 21-36.

Van Hulle Dirk, 2017, « Essai de critique épigénétique », LŒuvre comme processus, Pierre-Marc de Biasi & Anne Herschberg (dirs), Paris, CNRS Éditions, p. 415-430.

Ventabert Gusnard de, André Jacques & Richy Hélène, 1999, « Réflexion sur la numérisation des documents anciens – expériences du projet Philectre », Document numérique, no 3 (1), p. 57-74.

Vitez Antoine (trad.), 1986, Sophocle, Électre, Chaillot Théâtre National, Paris, Actes Sud.

Vitez Antoine, 1995, Écrits sur le théâtre, 2. La Scène. 1954-1975, édition établie et présentée par Nathalie Léger, Paris, POL.

Werner Michael, 1981, « Les Mémoires de Heine. Lhistoire dun manuscrit et le manuscrit dune histoire », Cahier Heine, no 2, p. 39-62.

Werner Michael & Espagne Michel, 1982, « Horace Vernet und die Tendenzdichter », Text + Kritik, no 18-19, p. 2-15.

Wetherill Peter Michael, 1980, « “Cest là ce que nous avons eu de meilleur” », Flaubert à lœuvre, Raymonde Debray-Genette (éd.), Paris, Flammarion, p. 35-68.

Willemart Philippe, 1984, O Manuscrito em Gustave Flaubert. Transcrição, classificação e interpretação do proto-texto do 1o capitulo do conto « Hérodias ». São Paolo, Universidade de São Paolo.

Yankelovith Nicole, Meyrowitz Norman & van Dam Andries, 1991, « Reading and Writing the Electronic Book », Hypermedia and Literray Study, Paul Delany & George P. Landow (éd.), Cambridge, Mass., MIT Press, p. 53-79.

Yates Frances, 1975, Lart de la mémoire, trad. par Daniel Arasse, Paris, Gallimard.

Zeller Hans & Zäch Alfred (éd.), 1958-1964, Conrad Ferdinand Meyer, Sämtliche Werke : Historisch-kritische Ausgabe, Berne, Benteli, 15 volumes.

Zeller Hans, 1971, « Befund und Deutung. Interpretation und Dokumentation als Ziel und Methode der Edition », Texte und Varianten, Gunter Martens & Hans Zeller (éd.), München, Beck, p. 45-90.

Zumthor Paul, 1987, La lettre et la voix. De la « littérature » médiévale, Paris, Seuil.

445

Bibliographie
de Jean-Louis Lebrave

Monographies

Lebrave Jean-Louis, 1973, La fréquence des nominalisations en allemand, Thèse de doctorat de troisième cycle, Université de Paris IV [Dactylographié].

Grésillon Almuth & Lebrave Jean-Louis, 1984, La langue au ras du texte, Interlocution et référence, Lille, PUL.

Lebrave Jean-Louis, 1987, Le jeu de lénonciation en allemand daprès les variantes manuscrites des brouillons de H. Heine, Thèse de doctorat dÉtat, Université de Paris IV.

Grésillon Almuth, Lebrave Jean-Louis & Viollet Catherine, 1990, Proust à la lettre. Les intermittences de lécriture, Tusson, Du Lérot.

Direction douvrages collectifs ou de numéros de revue

Lebrave Jean-Louis (éd.), 1976, Les Manuscrits. Édition. Transcription. Signification, Paris, Presses École Normale Supérieure.

Grésillon Almuth, Lebrave Jean-Louis & Fuchs Catherine (éd.), 1982, La genèse du texte : les modèles linguistiques, Paris, CNRS Éditions, coll. Textes et Manuscrits.

Grésillon Almuth & Lebrave Jean-Louis (éd.), 1983, Langages, no 69, « Manuscrits – Écriture – Production linguistique ».

Lebrave Jean-Louis (éd.), 1984, Programmation et sciences humaines, numéro spécial, « Le traitement automatique des brouillons ».

Anis Jacques & Lebrave Jean-Louis (éd.), 1987, LINX, no 17, « Le texte et lordinateur », Actes de la Table Ronde Université de Nanterre, 20-21 novembre 1986.

Ferrer Daniel & Lebrave Jean-Louis (éd.), 1991, Lécriture et ses doubles. Genèse et variation textuelle, Paris, CNRS Éditions, coll. Textes et Manuscrits.

Anis Jacques & Lebrave Jean-Louis (éd.), 1991-1993, LINX, hors série, « Texte et ordinateur : les mutations du lire-écrire », Actes du colloque interdisciplinaire tenu à lUniversité de Nanterre, 6-8 juin 1990, Paris, Éditions de lEspace européen.

Lebrave Jean-Louis & Grésillon Almuth (éd.), 2000, Écrire au xviieetauxviiiesiècle. Genèses de textes littéraires et philosophiques,Paris, CNRS Éditions, coll. Textes et Manuscrits.

Ganascia Jean-Gabriel & Lebrave Jean-Louis (éd.), 2001, Diogène, no 196, 446« Retour vers le futur. Supports anciens et modernes de la connaissance » (traduction anglaise en 2002).

Bozzi Andrea, Cignoni Laura & Lebrave Jean-Louis (éd.), 2004, Linguistica computazionale, no 20-21, « Digital technology and philological disciplines », Pise-Rome, Istituti Editoriali e poligrafici internazionali.

Lebrave Jean-Louis (éd.), 2005, La Société de linformation et ses enjeux. Actes du colloque de bilan du programme interdisciplinaire « Société de linformation » 2001-2005 (ENS-LSH Lyon, 19-21 mai 2005), Paris, CNRS Éditions.

Donin Nicolas, Grésillon Almuth & Lebrave Jean-Louis (éd.), 2015, Genèses musicales, Paris, PUPS.

Articles ou chapitres de livre

1974-1985

Lebrave Jean-Louis, 1974, « La nominalisation en allemand », Linguistica Palatina, no 10.

Lebrave Jean-Louis, 1975a, « La fréquence des nominalisations en allemand », Mathématiques et Sciences humaines, no 52, p. 34-54.

Lebrave Jean-Louis, 1975b, « La fréquence des nominalisations chez Heine », Cahier Heine, no 1, p. 66-86.

Lebrave Jean-Louis, 1978, « Transcription chronologique et édition automatique des variantes », Programmation et sciences humaines, no 0, p. 9-20.

Lebrave Jean-Louis, 1979a, « Exploitation du programme HL1 : le dictionnaire des substitutions », Programmation et sciences humaines, no 1, p. 25-48.

Lebrave Jean-Louis, 1979b, « Vers une édition automatique des manuscrits », Die Nachlassedition / La publication des manuscrits inédits, Louis Hay & Winfried Woesler (éd.), Akten des vom Centre National de la Recherche Scientifique und der Deutschen Forschungsgemeinschaft veranstalteten französisch-deutschen Editorenkolloquiums Paris 1977, Berne, Peter Lang, p. 216-223.

Lebrave Jean-Louis, 1980, Structuration des données manuscrites par le calcul, Dossier dA.T.P. (non publié).

Lebrave Jean-Louis, 1982, « Comment écrit-on ? », Domaine et objectifs de la recherche cognitive, Actes du premier colloque de lARC, p. 87-108.

Lebrave Jean-Louis, 1982, Rapport final dA.T.P. « Structuration des données manuscrites par le calcul », 44 p. (non publié).

Grésillon Almuth & Lebrave Jean-Louis, 1982a, « Les manuscrits comme lieu de conflits discursifs », La genèse du texte : les modèles linguistiques, Paris, CNRS Éditions, p. 129-175.

447

Grésillon Almuth & Lebrave Jean-Louis, 1982b, « Manuscrits, linguistique, informatique », Avant-texte, texte, après-texte, Colloque international de textologie à Mátrafüred (Hongrie), Louis Hay & Péter Nagy (éd.), Paris/Budapest, CNRS Éditions/Akademiai Kiado, p. 177-189.

Lebrave Jean-Louis, 1983, « Lecture et analyse des brouillons », Langages, no 69, « Manuscrits – Écriture – Production linguistique », p. 11-23.

Grésillon Almuth & Lebrave Jean-Louis, 1983, « Avant-propos », Langages, no 69, p. 5-10.

Lebrave Jean-Louis, 1984, « Le locuteur : la course au trésor. Étude de quelques contraintes décriture dans un fragment darticle de Heine », Cahier Heine, no 3, p. 65-88.

Grésillon Almuth & Lebrave Jean-Louis, 1984, « Qui interroge qui et pourquoi », La langue au ras du texte. Interlocution et référence, Lille, PUL, p. 57-132.

Lebrave Jean-Louis, 1985a, « Remarques sur lapplication doutils informatisés au problème de lédition génétique », Méthodologie et pratique de lédition critique des textes littéraires contemporains, Archives, cahier no 9, p. 163-179 ; repris dans Littérature latino-américaine et des Caraïbes du xxe siècle. Théorie et pratique de lédition critique, Roma, Bulzoni, 1988, p. 103-114.

Lebrave Jean-Louis, 1985b, « Os Rascunhos : o tratamento automatico dos manuscritos de Heinrich Heine », RICH, no 1, p. 83-100.

1986-1990

Lebrave Jean-Louis, 1986a, « Lécriture interrompue : quelques problèmes théoriques », Le Manuscrit inachevé. Écriture, création communication, Louis Hay (éd.), Paris, CNRS Éditions, p. 127-165.

Lebrave Jean-Louis, 1986b, « Plaidoyer pour linformatique », Leçons décriture. Ce que disent les manuscrits. Hommage à Louis Hay, Paris, Minard, p. 309-320.

Grésillon Almuth, Lebrave Jean-Louis & Viollet Catherine, 1986, « “On achève bien… les textes”. Considérations sur linachèvement dans lécriture littéraire », DRLAV, no 34-35, Paroles inachevées, p. 49-75.

Lebrave Jean-Louis, 1987a, « Le traitement de texte : machine à écrire ou instrument décriture ? », LINX, no 17, p. 12-20.

Lebrave Jean-Louis, 1987b, « Rough drafts : a challenge to the uniformity in editing », Text. Transactions of the Society for Textual Scholarship,no 3, p. 135-142.

Lebrave Jean-Louis, 1988a, « Über die allmähliche Verfertigung von Lautspielen beim Schreiben. Beobachtungen an Heines Prosa-Handschriften », Lili, no 68, « Literarische Schreibprozesse », p. 70-83.

448

Lebrave Jean-Louis, 1988b, « Processus linguistiques et genèse du texte », De la genèse du texte littéraire. Manuscrit – auteur – texte – critique, Almuth Grésillon (éd.), Tusson, Du Lérot, p. 59-66.

Lebrave Jean-Louis, 1988c, « Le traitement automatique des brouillons », Les éditions critiques. Problèmes techniques et éditoriaux, Nina Catach (éd.), Paris, Minard, p. 126-142.

Lebrave Jean-Louis, 1988d, « Remarques sur lapplication doutils informatisés au problème de lédition génétique », Littérature latino-américaine et des Caraïbes du xxe siècle. Théorie et pratique de lédition critique, Roma, Bulzoni, p. 103-114.

Grésillon Almuth & Lebrave Jean-Louis, 1988, « Paraphrases et ambiguïtés dans la production du texte littéraire », Lambiguïté et la paraphrase, Catherine Fuchs (éd.), Caen, Université de Caen, p. 125-128.

Grésillon Almuth, Lebrave Jean-Louis & Viollet Catherine, 1988, « Une histoire à dormir debout. Le jeu des paraphrases dans les Cahiers de Proust », Bulletin dinformations proustiennes, no 19, p. 43-54.

Lebrave Jean-Louis, 1989, « Les proto-termes dans les variantes décriture », DRLAV, no 40, « Signes et sens », p. 89-113.

1991-1995

Lebrave Jean-Louis, 1990a, « Déchiffrer, transcrire, éditer la genèse ». Proust à la lettre : Les intermittences de lécriture, Tusson, Du Lérot, p. 141-162.

Lebrave Jean-Louis, 1990b, « Édition génétique assistée par ordinateur. Proust, Cahier 3, f°s 1-18. », Proust à la lettre. Les intermittences de lécriture, Tusson, Du Lérot, p. 163-206.

Lebrave Jean-Louis, 1990c, « De lavant-texte à lhypertexte : la fin du texte ? », Écriture – Informatique – Pédagogies, Jacques Anis & Nicole Temporal-Marty (éd.), Paris, CNDP, p. 66-70.

Grésillon Almuth, Lebrave Jean-Louis & Viollet Catherine, 1990, « Quand tous mes autres moi seront morts… Réflexions sur lhologramme proustien », Proust à la lettre : Les intermittences de lécriture, Tusson, Du Lérot, p. 109-140.

Lebrave Jean-Louis, 1991a, « Lhypertexte et lavant-texte », Texte et ordinateur : les mutations du lire-écrire, Paris, Éditions de lEspace européen, p. 101-117.

Lebrave Jean-Louis, 1991b, « Représentations cognitives et processus : lexemple de lécriture », Les sciences cognitives en débat, Gérard Vergnaud (éd.), Paris, CNRS Éditions, p. 183-198.

Ferrer Daniel & Lebrave Jean-Louis, 1991, « De la variante textuelle au geste décriture », Lécriture et ses doubles. Genèse et variation textuelle, Paris, CNRS Éditions, p. 9-25.

449

Grésillon Almuth, Lebrave Jean-Louis & Fuchs Catherine, 1991, « Flaubert : “Ruminer Hérodias”. Du cognitif-visuel au verbal-textuel », Lécriture et ses doubles. Genèse et variation textuelle, Paris, CNRS Éditions, p. 27-109.

Anis Jacques & Lebrave Jean-Louis, 1991-1993, « Note liminaire », Texte et ordinateur : les mutations du lire-écrire, Paris, Éditions de lEspace européen, p. 15-17.

Lebrave Jean-Louis, 1992a, « La critique génétique : une discipline nouvelle ou un avatar moderne de la philologie ? » Genesis, no 1, p. 33-72. [Trad. espagnole : Filologia, XXVII, 1-2, 1994, p. 53-74.]

Lebrave Jean-Louis, 1992b, « Lhypertexte et lavant-texte », Proceedings of Electronic Publishing, Christine Vanoirbeek & Giovanni Coray (éd.), Cambridge, Cambridge University Press, p. 233-246.

Lebrave Jean-Louis, 1993, « Lédition génétique », Les manuscrits des écrivains, Louis Hay (éd.), Paris, Hachette/CNRS Éditions, p. 206-223.

Lebrave Jean-Louis, 1994a, « Hypertextes – Mémoires – Écriture », Genesis, no 5, p. 9-24.

Lebrave Jean-Louis, 1994b, « Lhypertexte et lavant-texte », I sentieri della creazione, tracce, traiettorie, modelli. Les sentiers de la création, traces, trajectoires, modèles, Maria Teresa Giaveri & Almuth Grésillon (éd.), Reggio Emilia, Edizioni Diabasis, p. 171-189.

Lebrave Jean-Louis, 1994c, « Inscriptions et voix de lécriture », Dire la création. La culture italienne entre poétiqueetpoïétique, Dominique Budor (éd.), Lille, Presses Universitaires de Lille, p. 27-53.

Lebrave Jean-Louis, 1995a, « Pour une philologie électronique », Fabula in tabula. Una storia degli indici dal manoscritto al testo elettronico, Claudio Leonardi, Marcello Morelli & Francesco Santi (dir), Spoleto, Centro Italiano di studi sullalto medioevo, p. 387-401.

Lebrave Jean-Louis, 1995b, « Penser, dicter, écrire : pour une histoire des pratiques de composition », Romanic Review, vol. 86, nº 3, p. 437-450.

1996-2000

Lebrave Jean-Louis, 1996, « Bilan des discussions avec le département multimédia de lUNAM », Mission à Mexico, Document de travail inédit, 17-24 septembre.

Lebrave Jean-Louis, 1997, « Lhypertexte et lédition génétique », Banques de données et hypertextes pour létude du roman, Nathalie Ferrand (éd.), Paris, PUF, Collection « Écritures électroniques », p. 137-154.

Cerquiglini Bernard & Lebrave Jean-Louis, 1997, « PHILECTRE : ein interdisziplinäres Forschungsprojekt im Bereich der elektronischen 450Philologie », Zeitschrift für Literaturwissenschaft und Linguistik (Lili), Heft 106, p. 83-93.

Lebrave Jean-Louis, Likforman-Sulem Laurence, Robert Laurent, Lecolinet Éric & Cerquiglini Bernard, 1997, « Édition hypertextuelle et consultation de manuscrits : le projet Philectre », RevueHypertextes et Hypermédias, no 1 (2-3-4), Paris, Hermès, p. 299-310.

Lebrave Jean-Louis, Lecolinet Éric, Likforman-Sulem Laurence & Robert Laurent, 1998, « An Integrated Reading and Editing Environment for Scholarly Research on Literary Works and their Handwritten Sources », Proceedings of the third ACM Conference on Digital Libraries (DL98), Pittsburgh, USA, ACM Press, p. 144-151.

Lebrave Jean-Louis, 1998a, « Genetische Textkritik und Edition in Frankreich », Philologie und Philosophie. Beiträge zur VII. Internationalen Fachtagung der Arbeitsgemeinschaft philosophischer Editionen (12.-14. März 1997 München), Hans Gerhard Senger (éd.), Tübingen, Niemeyer, p. 113-121.

Lebrave Jean-Louis, 1998b, « Hypertext und textgenetische Edition », Textgenetische Edition, Hans Zeller & Gunter Martens (éd.), Tübingen, Niemeyer, p. 329-345.

Lebrave Jean-Louis, 1998c, « La production littéraire entre lécrit et la voix », Pourquoi la critique génétique ? Méthodes, théories, Michel Contat & Daniel Ferrer (éd.), Paris, CNRS Éditions, p. 169-188.

Lebrave Jean-Louis, 1999a, « Lédition critique au xxie siècle », I nuovi orizzonti della filologia, Rome, Academia dei Lincei / Bardi Edizioni, no 151 (Atti dei Convegni Lincei), p. 127-132.

Lebrave Jean-Louis, 1999b, « Les manuscrits entre la substance de lexpression et la substance du contenu », Catégories et connexions. En hommage à Jean Fourquet pour son centième anniversaire, Colette Cortès & André Rousseau (éd.), Villeneuve dAscq, PU du Septentrion, p. 371-378.

Lebrave Jean-Louis, 2000a, « La nouvelle philologie et lédition électronique des dossiers génétiques », Le texte. Genèse, variantes, édition, Dominique Budor & Claude Perrus(éd.), Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, p. 121-151.

Lebrave Jean-Louis, 2000b, « Lire et écrire au xxie siècle », Lecture-écriture et nouvelles technologies, Jacques Anis & Nicole Marty (éd.), Paris, CNDP, p. 13-22.

2001-2005

Lebrave Jean-Louis, 2001a, « Lécriture inachevée », Objets inachevés de lécriture, Dominique Budor & Denis Ferraris (éd.), Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, p. 19-27.

451

Lebrave Jean-Louis, 2001b, « Comment écriront-ils ? », Diogène, no 196, « Retour vers le futur. Supports anciens et modernes de la connaissance », Jean-Gabriel Ganascia & Jean-Louis Lebrave (éd.), p. 163-171.

Lebrave Jean-Louis, 2002a, « De la substance de la voix à la substance de lécrit », Langages, no 147, p. 8-18.

Lebrave Jean-Louis, 2002b, « La critique génétique et létude des processus décriture littéraires », Production du langage, Michel Fayol (éd.), Paris, Lavoisier/Hermès, p. 251-262.

Lebrave Jean-Louis, 2002c, « La genèse de La Chambre claire », Genesis, no 19, p. 79-107.

Lebrave Jean-Louis, 2003, « O manuscrito serà o futuro do texto », Arquivos literários, Wander Mello Miranda & Eneida Maria de Souza (éd.), São Paulo, Ateliê Editorial, p. 83-92.

Lebrave Jean-Louis, 2004a, « Pourquoi la critique génétique ? Le point de vue dun linguiste », Le texte et ses genèses, 21th Century COE Program International Conference Series 3, textes réunis et présentés par Kazuhiro Matsuzawa, Graduate School of Letters, Nagoya University, p. 43-48.

Lebrave Jean-Louis, 2004b, « Hypertexts – Memories – Writing », Genetic Criticism, Jed Deppman, Daniel Ferrer & Michael Groden (éd.), Philadelphia, University of Pennsylvania Press, p. 218-237.

Fenoglio Irène, Ganascia Jean-Gabriel & Lebrave Jean-Louis, 2004, « Manuscrits, genèse et documents numérisés. EDITE : une étude informatisée du travail de lécrivain », Documentnumérique, no 8 (4), p. 91-110.

2006-2010

Lebrave Jean-Louis, 2006, « Du visible au lisible : comment représenter la genèse ? », Genesis, no 27, p. 11-18.

Bourdaillet Julien, Ganascia Jean-Gabriel & Lebrave Jean-Louis, 2008, « Topologie et génétique textuelles : un dialogue médié par la machine », Lexicometrica, numéro spécial, p. 1-12.

Lebrave Jean-Louis, 2008a, « De lédition informatisée à lédition électronique », Lédition du manuscrit. De larchive manuscrite au scriptorium électronique, Aurèle Crasson (éd.), Louvain-la-Neuve, Academia Bruylant, p. 169-187.

Lebrave Jean-Louis, 2008b, « La escritura interrumpida : algunos problemas teóricos », Genética textual, Emilio Pastor Platero (éd.), Madrid, Arco Libros, p. 181-230.

Grésillon Almuth & Lebrave Jean-Louis, 2008, « Linguistique et génétique des textes : un décalogue », Le français moderne, numéro spécial, « Tendances actuelles de la linguistique française », p. 37-51 [Trad. espagnole Julia 452G. Romero et Margarita Merbilhaá : « Lingüística y genética de los textos : un decálogo », Orbis Tertius, vol. 15, no 16, 2010, en ligne : www.orbistertius.unlp.edu.ar.]

Ganascia Jean-Gabriel & Lebrave Jean-Louis, 2009, « Trente ans de traitements informatiques des manuscrits de genèse », Critique génétique. Concepts, méthodes, outils, Olga Anokhina & Sabine Pétillon (éd.), Paris, IMEC, Éditeur, p. 68-82.

Lebrave Jean-Louis, 2009a, « Les manuscrits décrivains et la raison graphique », Les Actes de Lecture, Revue de lAssociation Française pour la Lecture, no 105, p. 59-72.

Lebrave Jean-Louis, 2009b, « Can Genetic Criticism Be Applied to the Performing Arts ? », Genetic Criticism and the Creative Process, J. E. Jones & W. Kinderman (éd.), Rochester, University of Rochester Press, p. 68-82.

Lebrave Jean-Louis, 2009c, « Manuscrits de travail et linguistique de la production écrite », Modèles linguistiques, t. XXX, vol. 59, p. 13-21.

Alamargot Denis & Lebrave Jean-Louis, 2010, « The study of professional writing : A joint contribution from cognitive psychology and genetic criticism », European Psychologist, vol. 15 (1), p. 12-22.

Grésillon Almuth & Lebrave Jean-Louis, 2010, « Génétique et énonciation – mode demploi », Relire Benveniste, Émilie Brunet & Rudolf Mahrer (éd.), Louvain-la-Neuve, Academia, p. 43-69.

Alamargot Denis, Lebrave Jean-Louis & Plane Sylvie, 2010, « Temporalité de lécriture et rôle du texte produit dans lactivité rédactionnelle », Langages, no 177, « Traitement des contraintes de la production décrits : aspects linguistiques et psycholinguistiques », p. 7-28.

Olive Thierry, Passerault Jean-Michel, Lebrave Jean-Louis & Le Bigot Nathalie, 2010, « La dimension visuo-spatiale de la production de textes : approches de psychologie cognitive et de critique génétique », Langages, no 177, « Traitement des contraintes de la production décrits : aspects linguistiques et psycholinguistiques », p. 29-55.

Lebrave Jean-Louis, 2010a, « La critique génétique et les sciences cognitives », Genesis, no 30, p. 131-150.

Lebrave Jean-Louis, 2010b, « Post-scriptum – Lordinateur, Olympe de lécriture ? », Genesis, no 31, p. 157-159.

2011-2018

Lebrave Jean-Louis, 2011, « Computer forensics : la critique génétique et lécriture numérique », Genesis, no 33, p. 137-147.

Lebrave Jean-Louis, 2012, « Génétique électronique », Crítica genética y 453edición de manuscritos hispánicos contemporáneos. Aportaciones a una « poética de transición entre estados », Bénédicte Vauthier & Jimena Gamba Corradine (éd.), Salamanca, Ediciones Universidad de Salamanca, p. 283-294.

Grésillon Almuth & Lebrave Jean-Louis, 2012, « Antoine Culioli. “Toute théorie doit être modeste et inquiète”. Entretien », Genesis, no 35, p. 147-155.

Crasson Aurèle & Lebrave Jean-Louis, 2013, « De quelques plantes vertes et dun schéma créateur. Ou comment Ted Nelson, “agitateur idéaliste”, a conçu lhypertexte », Genesis, no 37, 2013, p. 149-155.

Lebrave Jean-Louis, 2014a, « Dans les limbes du roman », compte-rendu des ouvrages dAndré Malraux, « Non ». Fragments dun roman sur la résistance et Jean-Louis Jeannelle, Résistance du roman. Genèse de « Non » dAndré Malraux, La vie des idées (7 février), en ligne : http://www.laviedesidees.fr/Dans-les-limbes-du-roman.html.

Lebrave Jean-Louis, 2014b, « Genèse dune traduction. Comment Elmar Tophoven a annoté La Jalousie dAlain Robbe-Grillet », Genesis, no 38, p. 35-56.

Donin Nicolas, Grésillon Almuth & Lebrave Jean-Louis, 2015, « Introduction – La génétique musicale en perspective », Genèses musicales, Nicolas Donin, Almuth Grésillon & Jean-Louis Lebrave(éd.), Paris, PUPS, p. 7-17.

Lebrave Jean-Louis, 2015a, « Textualité verbale, musicale, graphique », Genèses musicales, Nicolas Donin, Almuth Grésillon & Jean-Louis Lebrave(éd.), Paris, PUPS, p. 21-34.

Lebrave Jean-Louis, 2015b, Compte rendu de Manuscrito digital de Juan Goytisolo, Bénédicte Vauthier (éd.), www.goytisolo.unibe.ch/, Université de Berne, 2013-2014, Genesis, no 41, p. 209-211.

Mahrer Rudolf, De Angelis Rossana, Del Lungo Andrea, Grésillon Almuth, Lebrave Jean-Louis, Nicollier Saraillon Valentine, Poibeau Thierry, Mélanie-Becquet Frédérique, Vauthier Bénédicte, 2015, « From comparing texts (product) to interpreting rewriting (process) », Writing(s) at the Crossroads, Georgeta Cislaru (éd.), Amsterdam, John Benjamins, p. 151-170

Lebrave Jean-Louis, 2016, « Le “manuscrit de travail” de La Jalousie », Lespace de La Jalousie. Traduire, transférer, transposer, Catherine Fuchs (éd.), Caen, PU de Caen, p. 53-78.

Grésillon Almuth & Lebrave Jean-Louis, 2016, « Linversion locative, un impossible défi pour la traduction en allemand ? », Lespace de La Jalousie. Traduire, transférer, transposer, Catherine Fuchs (éd.), Caen, PU de Caen, p. 239-266.

Lebrave Jean-Louis, 2017a [2010], « Psychologie cognitive et critique 454génétique », Lœuvre comme processus, Pierre-Marc de Biasi & Anne Herschberg (dirs), Paris, CNRS Éditions, p. 201-205.

Lebrave Jean-Louis, 2017b, « Thorsten Ries, Verwandlung als anthropologisches Motiv in der Lyrik Gottfried Benns. Textgenetische Edition ausgewählter Gedichte aus den Jahren 1935 bis 1953, 2 vol., Berlin, de Gruyter, 2014 », compte rendu, Genesis, no 44, p. 219-223.

Lebrave Jean-Louis, 2018a, « La crítica genética : rupturas y continuidades », Ínsula, no 861, p. 6-10.

Lebrave Jean-Louis, 2018b, « Jean-Michel Adam, Souvent textes varient. Paris, Classiques Garnier, 2018 », compte rendu, Genesis,no 47, p. 175-179.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 25/28 Suivant