Aller au contenu

Index nominum

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0630-0
  • ISSN: 2109-7577
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4079-3.p.0687
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 07/12/2012
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
687

INDEX NOMINUM

Cet index contient les noms propres, avec leurs variantes graphiques, présents dans les six pièces éditées. Il comprend les noms cités dans les discours et, le cas échéant, dans les didascalies, mais n’inclut pas les indications des rôles qu’on trouvera dans la liste des personnages précédant les textes.

I : Le Jeu de Pierre de La Broce ; II : Le Dit des quatre offices de l’ostel du roy ; IIIA, IIIB, IIIC : Le Jeu du Cœur et les cinq sens écoliers ; IV : Le Jeu des Sept pechiés et des sept vertus ; V : L’Alliance de Foy et de Loyauté ; VI : Le Jeu de Pelerinage de Vie humaine.

Les références accompagnées de av. renvoient à une didascalie précédant le vers ainsi désigné. L’astérisque (*) désigne une expression faisant l’objet d’un commentaire dans les notes critiques.

Abel, IV 1455 : fils d’Adam et Ève.

Abstinence, IV 1899 : personnification (voir Sobresce, Sobrieté).

Accide, IV 200, ‘383, ‘391*, 1875 : Paresse, torpeur spirituelle propre à l’acédie, personnification vicieuse.

Adam, IV 218, 457, 1052 : le premier homme.

Alixandre (li rois), IV 370 : Alexandre, roi de Macédoine.

Ambision, V 228 : Ambition, personnification.

Ame, III C1* : adresse à Raison.

Amour divine, III A81 : personnification mariée à Conscience.

Ancien (li), II 113* : les Anciens, référence aux moralistes de l’Antiquité et à la sagesse de la Bible.

Anemis (L’), I 216 ; IV 595, 709, 753, 794 ; Anemy, V 207 : le diable, en particulier Satan.

Apostre (Les xii), VI 790.

Aras, IV 310 : la ville d’Arras.

Article (les xii de la Foy), VI 793 : les douze articles de la foi chrétienne, énoncés dans le Credo.

Artus, IV 489 : le roi Arthur.

Athene[s], VI 644 : cité antique, ici siège des écoles philosophiques.

Atouchement, III A av.23, 71 ; III B av.71* : personnage dramatique, personnification du toucher.

Atouchier, III C46, 61* : personnage dramatique, personnification du toucher.

Attemprance, VI 1015, 1022 : heaume proposé au Pèlerin.

Augustin, IV 192* : saint Augustin.

688

Avalois, IV 490 : habitants de la Meuse, depuis les environs de Liège jusqu’aux alentours de Maëstricht.

Avarisce, IV 70, 199, 288, 297, 652 ; V 242 : personnification ; Avarice, III A34 : dans cette occurrence, l’allégorisation du vice est possible, à l’encontre de III B13. Le personnage fait partie de l’école d’Iniquité.

Belle Attrempance, III A85 : personnification mariée au toucher.

Bonne Simplesce, III A83 : personnification mariée à la vue.

Bonverier, V 412 : auteur supposé de V.

Bouche, III A av.21, 130 ; III B72 : personnage dramatique, personnification du goût et des péchés liés à la parole.

Bruge, IV 493 : Bruges.

Carité, IV 326, 649, 1274, av.1278, av.1426, 1429 ; VI 353, 462, 470, 477, 491, 494, 588, 693 : Charité, personnification allégorique.

Casté, IV 2067 ; Casteté, IV 2238, av.2308, 2310 : Chasteté, personnification.

Cayme, IV 1455 : Caïn, fils aîné d’Adam et d’Ève, frère d’Abel.

Chancelier (le), III A45* : métaphore désignant Dieu.

Cherubin, IV 680, av.683, 918, 933, 961, av.983 : ange qui garde l’entrée du paradis terrestre.

Conscience, III A11, 105 ; III B av.1, 5 (monologue de Conscience) ; III C27, 49, 147* : personnage dramatique ; fille de Raison et surveillante des sens et du cœur écoliers.

Constance, VI 1069 : boucle de la courroie qui ferme le fourreau Humilité.

Continence, III A86 : personnification mariée à l’odorat ; VI 1036 : gantelets proposés au Pèlerin.

Contricion, VI 251 : maillet de Pénitence.

Convoitise, V 238 : personnification allégorique.

Cordelois, IV 192* : Cordeliers ou Franciscains.

Cortoisie, IV 327 : personnification allégorique.

Cuer, III A6, av.14, 59, 81, 106, 107, 116, 141 ; III B av.1, 4, 9 ; III C av.28, 53, 78, 99, av.137, canevas en prose* : personnage dramatique, personnification du cœur.

Cuisine, II 260, 355, 370, 411, 449, 457, 473* : nom de personnage, désignant l’office de la cuisine dans l’hôtel royal.

Dame de Paradis, IV 1383 : la Vierge Marie, Notre Dame.

David, IV 555 : roi d’Israël, auteur des psaumes.

Dieu, I 131 ; II 49, 104, 160 ; II 420 ; III A15, 46, 51, 73… ; III B24, 32 ; III C105, 109, 111, 130, 153 ; IV 34, 118, 128… ; V 26, 76, 191, 217, 223 ; VI 3, 95, 309, 562, 759, 773, 779, 796, 803, 1070, 1108, 1185 ; III A4 : personnage dramatique ; Diex, I 133, 156, 276 ; Dieu de Paradis, V 131 ; Dieu le Pere, I 136 ; IV, 1235 ; VI 256 ; Dieu qui ne ment, V 173 ; Dieu de Glore, IV 986, 2056 ; Dieu d’amour, V 100 ; Celuy qui lassus est, IV 238.

Douce Dame de ciel, IV 2285 : Marie, Notre Dame (voir Marie, Virge).

Droiz, I 76, 224, 271 : Droit, personnification.

Engleterre, IV 487 : Angleterre.

Envie, III A33 : personnification possible du vice dans l’école d’Iniquité ; IV 67, 199, av.255, 649, 1275 …

Eschançonnerie, II 470 : nom de personnage représentant l’office des échansons.

689

Escripture, I 277 ; Escriture, IV 1753 : l’Écriture Sainte.

Esperance, VI 848 : bâton du Pèlerin.

Estas (Les III), V 230*, 236 : les trois États.

Estiene, V 815 ; Estienne, VI 839* : saint Étienne, premier martyr du christianisme ; dans VI, son sang constelle la besace du Pèlerin.

Eve, IV 1052 : la première femme.

Farine (Dame), II 412* : nom de personnage, désignation injurieuse des panetiers, officiers de l’hôtel royal.

Faulseté, IV 56, 356 : personnification.

Fils de Dieu, VI 309 ; Le Fils Marie, VI 368 : Jésus.

Flair, III A6, av.25, 86 ; III B4, av.67 ; III, C47, 60, canevas en prose : personnage dramatique incarnant l’odorat.

Flandre, IV 492.

Force, VI 994 : cotte de maille proposée au Pèlerin.

Fortune, I, 11, 28, 31, av.39, 79, 159, 199, av.207, 231, 247, explicit* : personnification du sort.

Foy, VI 747* : besace du Pèlerin.

Foy Mentie, IV 356 : Parjure, personnification.

France, I 74 ; Franche, IV 487 : royaume de France ; roi de France, I 212.

Gabriel, IV 679, av.681, 917, 961, av.967, av.983 : archange.

Gaingne Pain, VI 1039 ; Gainge Pain, VI 1086 : nom des gantelets proposés au Pèlerin (voir Continence).

Gant, IV 493 : la ville de Gand.

Gloire vayne, III B11 : personnification possible, associée au Cœur.

Gloternie, IV 72, 653, 1875, 1900, 1909… ; VI 1023 ; Glouternie, IV av.453 ; Glouternye, IV av.441 : Gloutonnerie, vice de gourmandise ; Gloutonnie, III A 35 : personnification possible du vice dans l’école d’Iniquité.

Grace de Dieu, VI 19, 26, 269, 690, 1151* : acteur dramatique, personnification allégorique ; Grasce de Dieu, IV av.1.

Grece, VI 644 : pays des écoles de philosophie antique, désigné ici comme cité.

Helainne, III C39 : Hélène de Troie, exemple des ravages du regard.

Hermite (li / uns), IV av.1, av.621, 698, 802, 906… : personnage dramatique.

Humilité, IV 1018, av.1264, 1270 : personnification ; VI 1065 : nom du fourreau proposé au Pèlerin.

Iniquité, III A28 ; III B8 ; III C162 et canevas en prose* : personnification, directrice d’une école rivale de celle de Raison.

Ire, IV 68, 199, 649, 1273 ; Irre, IV 650, 1451, 1495, 1506, av.1560 : Colère, personnification ; Yre, III A34 : allégorisation probable du vice dans l’école d’Iniquité.

Irelande, IV 515 : Irlande.

Jachie (saincte), II 236* : sainte facétieuse.

Jhesus, IV 1, 791, 1184, 1900, 2322 ; VI 39, 795 ; Jhesum, VI 355, Jhesum, IV 253, 266, 586, 615, 640, 2415, 2437 ; roy Jhesum, VI 355 ; Jhesum Crist, IV 662 ; Jhesuchrist, VI 368, 858 (boule ornant le bâton du Pèlerin) ; Jhesucrist, IV 109, 1210, 1370, 1384, 2546, 2551 ; Douls Sauveur Jhesucrist, IV 2013, 2264.

Juliens (Hostel saint), IV 342* : saint Julien l’Hospitalier, patron des voyageurs.

Justice, VI 1044 : épée proposée au Pèlerin.

Langue, III A6, 84, 129 ; III Bav.51, 51 ; III

690

C13 et canevas en prose* : personnage dramatique, allégorie du goût, mais aussi des péchés liés à la parole (voir Bouche).

Largece, IV 1712 : Générosité, personnification.

Lhorene, IV 310 : la Lorraine.

Lombardie, IV 312 : région du nord de l’Italie.

Lowangne, IV 515 : la ville de Louvain.

Lucifeir, IV 46*, Lucifier, IV 1048 : Lucifer, prince des diables.

Lunne, IV 508 : la lune.

Luxure, III A35 : dans cette occurrence, l’allégorisation du vice est possible, à l’encontre de l’occurrence de III A53 ; liée à l’école d’Iniquité ; IV 74, 200, av.535, 536, av.545, 654 : personnification. 

March, IV 236* : Mars, planète du système solaire ; divinité païenne.

Marie (sainte), IV 2017 ; V 416 ; Marie, IV 253, 615, 1213, 1228, 1395 ; VI 368 : Marie, mère de Jésus. La Douce Verge M., IV 35 ; Mere de Dieu, IV 1856, 2265 ; Virge, IV 320 ; La Vierge M., V 389 ; Vierge Mere, VI 864*, boule ornant le bâton du Pèlerin (voir Virge).

Martin (saint), IV 1584*,1919 : probablement saint Martin de Tours.

Memore, VI 1206, 1220* : personnification allégorique, acteur silencieux qui accompagne le Pèlerin.

Mercure, IV 430 ; VI 52* : planète et divinité païenne soumise à Grâce de Dieu.

Mes, IV 310 : la ville de Metz.

Mors, IV 99, 458, 1001, 1028, 1124, 1960, 2127 : Mort, personnification.

Moyse, IV 406* ; VI 11 ; Moysen, VI 433 : Moïse, prophète, libérateur des Hébreux. Il figure dans VI un dignitaire ecclésiastique, évêque ou pape. Personnage muet ; relief Moysi, VI 702, pain Moyse, VI 1225, hostie ; Table Moysi, VI 321, 394, autel.

Noiel, IV 462 : Noé, patriarche de l’Ancien Testament.

Normans, IV 490 : les Normands.

Nostre Dam(m)e, IV av.621, av.805, 988, av.1183, 1261, 2038, 2054 ; Nostre Damme en Lieche, IV 1680*.

Nostre Signeur, IV 124 ; Nostre Seigneur, VI av.367 ; Nostre Sire, V 2316, 2524 : Jésus.

Œil, Ueil, Oyel, III A6, 83 ; III B4, av.37 ; III C16, 39* : personnage dramatique allégorisant la vue (voir Yeulx).

Oreille, III C11 ; Orelle, III C149 : personnage dramatique allégorisant l’ouïe (voir Oÿe).

Orguel, Orgueil, III A33 : allégorisation probable du vice dans l’école d’Iniquité ; IV 64, 90, 134, 148… ; V 243 : Orgueil (personnification).

Oÿe, III A6, av.17, 82 ; III B4, ‘45 : personnage dramatique allégorisant l’ouïe (voir Oreille).

Oyel voir Oeil, Yeulx.

Pain, II 472* : nom de personnage, office des panetiers dans l’hôtel royal.

Paix, VI av.368 (voir Testament).

Paradis, III A152 ; III C97.

Paresce, III A35 : allégorisation probable du vice dans l’école d’Iniquité.

Paris, IV 314 : la ville de Paris.

Pascience, IV 650, 1430, 1441, 1548, 1557, av.1560 : personnification allégorique ; Pacience, VI 940 : vêtement à porter sous la cotte de maille, proposé au Pèlerin.

Pater Noster IV 1794* : nom latin du Notre Père, oraison dominicale.

Penitance, VI 230, 340, 399* : Pénitence, personnification allégorique.

691

Penance, IV 2060* : Pénitence, personnification.

Perreche, IV 1569, 1581, av.1682, av.1708 : Paresse, personnification (voir Accide).

Perseverance, VI 1068 : courroie du fourreau Humilité.

Pierre, 39, 63, av.79 ; Pierres, I 31, 55, 119, 123, av.159, 207, 239, 247, 255, explicit* : Pierre de la Broce (vers 1230-1278), chambellan de Philippe III.

Porveance, IV 651, 1565*, 1705, av.1708 : personnification allégorique.

Poul (saint), II 453* : saint Paul ; son autorité est fréquemment citée dans les moralités des xve et xvie siècles. La mention est sans doute ici facétieuse.

Presumpcion, V 239 : Orgueil, Arrogance, personnification.

Prudent Doctrine, III A82 : personnification mariée à l’ouïe.

Raison, III A av.4, 8, av.9, av.27, 80, av.89 ; III B1, 83 ; III C49, 63, 69, av.137, 152, canevas en prose* ; Rayson, III A av.13 ; Dame Rayson, VI av.1 ; Reson, I 7, av. 31, 205 245, av.247 : Raison, personnification allégorique ; dans III : mère de Conscience et maîtresse des sens et du cœur écoliers.

Roïne, I 214* : Marie de Brabant (1274-1321), reine de France, seconde épouse de Philippe III.

Rome, IV 312.

Roi de France, I 212* ; Philippe III (1245-1285) ; roy [de France], II 14, 142, 178, 195 ; li roys, II 428 : désignation générique, mais qui, dans ce texte, peut renvoyer au prince régnant, Charles VI (1368-1422).

Sains (Li), IV 37, 1237, 1548, 1859, 2058, 2283 ; Saintes, IV 37 : les saints et saintes.

Sains Esperis, IV 769 ; Sainte Espire, IV 1559, 1572 ; Saint Espir, IV 2302 : le Saint Esprit.

Salemon, IV 410 : le roi d’Israël qui fit construire le temple de Jérusalem.

Sathan, IV 456 : Satan, chef des démons.

Satisfaction, VI 317 : fouet de Pénitence.

Saturne, IV 276 : planète du système solaire ; divinité païenne.

Sausse, II 474 ; Saussier, II 344* : nom de personnage représentant les gens de cuisine en charge des sauces, l’un des offices culinaires les plus importants dans l’hôtel royal.

Seigneur (Nostre), VI av.368 : Jésus.

Science, VI 545* : fille de Sapience, enseignante dans les écoles de celle-ci.

Sobresce, III A84 : personnification mariée à la langue.

Sobrieté, IV 653, 2005, av.2065 ; Sobrité VI 1020 : Sobriété. Dans VI : col d’acier protégeant la gorge du Pèlerin.

Some (La), IV 314 : la Somme, fleuve.

Souverain roy, III B100 : Dieu.

Tast, III A6 ; III B4, 81 ; Tact, III C17* : personnage dramatique, personnification du toucher. (voir Atouchement, Atouchier, Touchier).

Testament (de Paix), VI av.368* : testament de Jésus offrant aux hommes la paix. Dans le texte de Guillaume de Deguileville, l’équerre PAX y est dessinée. Le passage est supprimé dans la dramatisation.

Theophilus, IV 2254* : Théophile, évêque d’Antioche, l’un des Pères de l’Église.

Thiois, IV 490* : peuple germanique.

Touchier, III A25, 85 ; III C17 : personnage dramatique, personnification du toucher. (voir Atouchement, Atouchier, Tast).

Trinité (la), IV, 1371 ; VI 796, 802 ; Sainte Trinité, IV 1268, 1410.

Troie la grant, III C40 : cité détruite à cause du désir amoureux.

692

Ueil voir Œil, Yeulx.

Urie (la femme), IV 555 : Bethsabée, femme d’Urie, chef de l’armée de David.

Venus, VI 51* : planète et déesse antique, soumise à Grâce de Dieu.

Vertus (les VII), IV av.1, 126, 643, 936, 1010* : les sept vertus.

Vice (Les VII), IV 656, 1010* : les sept vices.

Virge (Marie, La), I 267 ; La douce Vierge glorieuse, V 277 ; Vierge Mere (La), VI 864 : la mère du Christ (voir Marie).

Yeulx, III A av.19, 60* : personnification de la vue (voir Œil, Ueil, Oyel).

Ypre, IV 493 : la ville d’Ypres.

Yre voir Ire.

Yvroigne (Dame), II 46* : nom de personnage, désignation injurieuse de l’échansonnerie, office en charge des boissons dans l’hôtel royal.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 36/37 Suivant