Aller au contenu

[Dit des quatre offices de l’ostel du roi a jouer par personnaiges] Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0630-0
  • ISSN: 2109-7577
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4079-3.p.0151
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 07/12/2012
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
151

BIBLIOGRAPHIE

Œuvres

Adam de la Halle, Le Jeu de la Feuillée, dans Œuvres complètes, éd. et trad. P.-Y. Badel, Paris, Librairie générale française / Livre de poche, « Lettres gothiques », 1995, p. 286-375.

Adam de la Halle, Le Jeu de Robin et Marion, dans Œuvres Complètes, éd. P.-Y. Badel, éd. citée, p. 206-285, mélodies p. 474-479.

Aliscans, texte établi par Cl. Régnier, présentation et notes de J. Subrenat, trad. revue par A. et J. Subrenat, Paris, Champion, 2007.

Ayme de Castanea, Figue, Noix et Châtaigne, éd. E. Doudet, « Fruict de plaisir sur les tréteaux : Figue, Noix et Châtaigne d’Ayme de Castanea, édition et étude d’une pièce du xvie siècle », Ravy me treuve en mon deduire, Nouvel hommage à J. Dufournet, éd. L. Pierdominici et E. Gaucher, Fano, Aras Edizioni, 2011, p. 172-209.

Eustache Deschamps, Œuvres complètes, éd. Antoine Queux de Saint-Hilaire (t. 1-6) et Gaston Raynaud (t. 7-11), Paris, Firmin Didot, « Société des anciens textes français », 1878-1904.

Eustache Deschamps en son temps, éd. J-P. Boudet et H. Millet, Paris, PUPS, 1997.

Henri d’Andeli, La Bataille des vins, éd. Alain Corbellari, Paris, Champion, CFMA, 2003, p. 51-57.

La Bataille de Caresme et de Charnage, éd. G. Lozinski, Paris, Champion, 1933.

La Bataille de sainct Pensard a l’encontre de Caresme, dans Deux jeux de carnaval de la fin du Moyen Âge, éd. J.-C. Aubailly, Genève, Droz, 1977.

La Moralité de la Croix Faubin, éd. D. W. Tappan et S. M. Carrington, Romania, 91, 1970, p. 161-188.

Le Mesnagier de Paris, éd. G. M. Brereton et J. M. Ferrier ; trad. et notes de K. Ueltschi, Paris, Librairie générale française Livre de poche, « Lettres gothiques », 1994.

[Nicolas de la Chesnaye], La Condamnation de Banquet, éd. J. Koopmans et P. Verhuyck, Genève, Droz, 1991.

152

Taillevent (Guillaume Tirel dit), Le Viandier, d’après l’édition de 1486, Pau, Manucius, [2001] / Le Viandier. Recettes de cuisine du Moyen Âge, trad., prés. et notes de J.-Fr. Kosta-Théfaine, Paleo, 2011.

Études

Autrand, Françoise, Charles VI, la folie du roi, Paris, Fayard, 1986.

Autrand, Françoise, « Offices et officiers royaux en France sous Charles VI », Revue Historique, 242, 1969, p. 285-338.

Autrand, Françoise, « De l’enfer au purgatoire : la cour à travers quelques textes français du milieu du xive à la fin du xve siècle » dans L’État et les aristocraties xiie- xviie siècles, éd. P. Contamine, Paris, PENS, 1989, p. 51-78.

Badel, Pierre-Yves, « Le Débat », Grundriss der romanischer Literaturen des Mittelalters, t. VIII/1, Heidelberg, Winter, 1980, p. 95-110.

Becker, Karin, « Kochkunst und Diätetik in der Dichtung Eustache Deschamps », Zeitschrift für romanischen Philologie, 111, 1995, p. 347-374.

Becker, Karin, « Deschamps juriste » dans Les “Dictez vertueulx” d’Eustache Deschamps, Forme poétique et discours engagé à la fin du Moyen Âge, éd. M. Lacassagne et Th. Lassabatère, Paris, PUPS, 2005, p. 135-146.

Black, Iris, « Beyond dietetics : the use of language of food and drink in the allegorical battles of Eustache Deschamps », Dalhousie French Studies, 48, 1999, p. 3-18.

Bliggenstorfer, Susanna, Eustache Deschamps : aspects poétiques et satiriques, Tübingen et Basel, Francke, « Romanica Helvetica », 2005.

Bliggenstorfer, Susanna, « Eustache Deschamps et la satire du ventre plein », Banquets et manières de table au Moyen Âge, Senefiance, 38, 1996, p. 356-374.

Bouhaïk-Gironès, Marie, Les Clercs de la Basoche et le théâtre politique (Paris, 1420-1550), Paris, Champion, 2007.

Boureau, Alain, Le Simple corps du roi, l’impossibilité sacralité des rois de France, Paris, les éditions de Paris, 1988.

Cerquiglini-Toulet, Jacqueline, « Le Dit », Grundriss der romanischer Literaturen des Mittelalters, t. VIII/1, Heidelberg, Winter, 1980, p. 86-94.

Cerquiglini-Toulet, Jacqueline, « Portrait de l’écrivain en mangeur à la fin du Moyen Âge, la nourriture comme code chez Eustache Deschamps » dans Être à table au Moyen Âge, éd. N. Labère, Madrid, Casa de Velazquez, no 115, 2010, p. 227-234.

153

Corbellari, Alain, La voix des clercs, littérature et savoir universitaire autour des dits du xiiie siècle, Genève, Droz, 2005.

Dauphant, Clotilde, La Poétique des Œuvres complètes d’Eustache Deschamps (ms. BnF fr. 840) : composition et variation formelle, thèse inédite, Paris IV-Sorbonne, 2009.

Dauphant, Clotilde, « L’organisation du manuscrit des Œuvres complètes d’Eustache Deschamps par Raoul Tainguy », Babel, 16, 2008, p. 155-184.

Drzewicka, Anna, « Pourquoi chantez-vous cette chanson ? Remarques sur la fonction des insertions musicales dans le Jeu de Robin et Marion » dans Points de contact. Études sur les rapports entre la littérature et les autres arts, éd. A. Drzewicka, Kraków, Viridis, 1995, p. 87-100.

Fritz, Jean-Marie, Paysages sonores du Moyen Âge, Paris, Champion, 2000.

Gautier, Alban, Alimentations médiévales, Paris, Ellipses, 2009.

Gauvard, Claude, « Cuisine et paix en France à la fin du Moyen Âge » dans La Sociabilité à table, commensalité et convivialité à travers les âges, éd. M. Aurell, O. Dumoulin, F. Thelamon, Rouen, PU Rouen, 1992, p. 325-334.

Giesey, Ralph E., Cérémonial et puissance souveraine, France xve-xviie siècles, trad. J. Carlier, Paris, A. Colin, 1987.

Gonzalez, Élisabeth, Un Prince en son hôtel, les serviteurs des ducs d’Orléans au xve siècle, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004.

Guenée, Bernard, La Folie du roi Charles VI, Paris, Perrin, 2004.

Histoire de la vie privée, 2. De l’Europe féodale à la Renaissance, éd. Ph. Ariès et G. Duby, Paris, Seuil, 1999, 1re édition 1985.

Hoepffner, Ernst, Eustache Deschamps, Leben und Werke, Strasbourg, Trübner, 1904 (réimpr. Genève, 1974).

Huizinga, Johan, L’Automne du Moyen Âge, trad. fr. J. Bastin, Paris, Payot, 1989, 1ère édition 1919.

Jeay, Madeleine, Le Commerce des mots, l’usage des listes dans la littérature médiévale, Genève, Droz, 2006.

Jeay, Madeleine, « Eustache Deschamps ou la “belligérance du texte” » dans Les “Dictez vertueulx”, op. cit., p. 199-213.

Jeay, Madeleine, « Une poétique de l’inventaire : les listes chez Eustache Deschamps » dans Le Moyen français : philologie et linguistique, Approches du texte et du discours, éd. B. Combettes et S. Monsonégo, Paris, Didier Érudition, 1997, p. 257-279.

Jodogne, Omer, « La Ballade dialoguée dans la littérature française médiévale » dans Fin du Moyen Âge et Renaissance. Mélanges de philologie française offerts à Robert Guiette, Anvers, De Nederlandsche Boekhandel, 1961, p. 71-85.

Jodogne, Omer, « La farce et les plus anciennes farces françaises » dans Mélanges d’histoire littéraire (xvie xviie siècle) offerts à Raymond Lebègue par ses collègues, ses élèves et ses amis, Paris, Nizet, 1969, p. 7-18.

154

L’Invective au Moyen Âge, France, Espagne, Italie, Atalaya, no 5, 1994.

Koopmans, Jelle, « “Et doit avoir un faux visage par derrière” : masques et apparences dans le théâtre profane français (1450-1550) », L’immagine riflessa, IX, 2000, p. 267-283.

Koopmans, Jelle, « La table sur les tréteaux. Cuisine grasse et cuisine maigre dans le théâtre de la fin du Moyen Âge » dans La Vie matérielle au Moyen Âge, l’apport des sources littéraires, normatives et de la pratique, éd. E. Rassart-Esckhout, T. van Hemelryck, J.-P. Sosson et C. Thiry, Louvain-la-Neuve, Publications de l’institut d’études médiévales, 1997, p. 127-147.

Koopmans, Jelle, « Être vu à table. Théâtralisation du repas et de la nourriture à la fin du Moyen Âge » dans Être à table au Moyen Âge, éd. N. Labère, Madrid, Casa de Velazquez, no 115, 2010, p. 93-102.

Krynen, Jacques, Idéal du prince et pouvoir royal en France à la fin du Moyen Âge (1380-1440), étude de la littérature politique du temps, Paris, Picard, 1981.

Krynen, Jacques, L’Empire du roi, idées et croyances politiques en France, xiiie-xve siècles, Paris, Gallimard, 1994.

Kuroiwa, Taku, Leroux Xavier et Smith, Darwin, « Formes fixes : futilité versificatoires ou système de pensée ? » dans Vers une poétique du discours dramatique médiéval, éd. X. Leroux, Paris, Champion, 2011, p. 121-142.

Lacassagne, Miren, « Poétique et politique du corps dans l’œuvre d’Eustache Deschamps », Le geste et les gestes au Moyen Âge, Senefiance, 41, 1998, p. 312-337.

Lacassagne, Miren, « Rhétorique et politique de la “médiocrité” chez Eustache Deschamps » dans Autour d’Eustache Deschamps, éd. D. Buschinger, Amiens, Médiévales, 2, 2000, p. 115-126.

Lassabatère, Thierry, « Eustache Deschamps et les Marmousets, d’après la Fiction de l’Aigle et quelques autres pièces », Annuaire-Bulletin de la Société d’Histoire de France, Paris, 1996, p. 69-82.

Lassabatère, Thierry, La Cité des hommes. Eustache Deschamps, expression poétique et vision politique, Paris, Champion, 2011.

Lalou, Élisabeth, « Le fonctionnement de l’hôtel du roi au milieu du xiiie au milieu du xive siècle » dans Vincennes, aux origines de l’état moderne, éd. J. Chapelot et E. Lalou, Paris, PENS, 1996, p. 145-155.

Lalou, Élisabeth, « Quelques réflexions sur cérémonie, cérémonial et jeu » dans Le Jeu théâtral, ses marges, ses frontières. Actes de la deuxième rencontre sur l’ancien théâtre européen de 1997, éd. J.-P. Bordier, S. Le Briz-Orgeur et G. Parussa, Paris, Champion, 1999, p. 115-124.

Laurioux, Bruno, « Table et hiérarchie sociale à la fin du Moyen Âge » dans Du manuscrit à la table : essais sur la cuisine au Moyen Âge, éd. C. Lambert, Montréal-Paris, Presses de l’université de Montréal, Champion, 1992, p. 87-108.

155

Laurioux, Bruno, Manger au Moyen Âge : pratiques et discours alimentaires en Europe aux xive et xve siècles, Paris, Hachette, 2002.

Lechat, Didier, « Le Traité de Geta et Amphitrion d’Eustache Deschamps, œuvre sosie du Geta de Vital de Blois ? » dans Autour d’Eustache Deschamps, éd. D. Buschinger, Amiens, Médiévales, 2, 2000. p. 153-160.

Mazingue, Aurélie, « Les indices de la théâtralité dans la poésie d’Eustache Deschamps » dans Eustache Deschamps, témoin et modèle. Littérature et société politique (xive-xvie siècle), éd. M. Lacassagne et Th. Lassabatère, Paris, PUPS, 2008, p. 69-88.

Minet-Mahy, Virginie, Esthétique et pouvoir de l’œuvre allégorique à l’époque de Charles VI. Imaginaires et discours, Paris, Champion, 2005.

Molle, José Vincente, « La Farce de Maître Trubert et Antrognart d’Eustache Deschamps et la Farce de Maître Pathelin » dans Autour d’Eustache Deschamps, op. cit., p. 161-170.

Mühlethaler, Jean-Claude, « Quand la nourriture se fait parole. Scènes de communication alimentaire dans les récits médiévaux » dans Être à table au Moyen Âge, éd. N. Labère, Madrid, Casa de Velazquez, no 115, 2010, p. 199-210.

Noomen, Willem, « Remarques sur la versification du plus ancien théâtre français. L’enchaînement des répliques et la rime mnémonique », Neophilologus, LX, 1956, p. 179-193 et p. 249-258.

Petit de Julleville, Louis, Répertoire du théâtre comique en France au Moyen Âge, Paris, Cerf, 1886.

Petit de Julleville, Louis, Les Comédiens en France au Moyen Âge, Paris, Cerf, 1885.

Poirion, Daniel, Le Poète et le Prince, l’évolution du lyrisme courtois de Guillaume de Macahut à Charles d’Orléans, Paris, Champion, 1965.

Poirion, Daniel, « Eustache Deschamps et la société de cour » dans Littérature et société au Moyen Âge, éd. D. Buschinger, Amiens, Université de Picardie, 1978, p. 89-109.

Plaisirs et manières de table aux xive et xve siècles, Toulouse, Musée des Augustins, 1992.

Rault, Jean-Constant, « La Farce de Maître Trubert et Antrognart d’Eustache Deschamps », Medium Aevum, 49, 1980, p. 66-71.

Ribéra-Pervillé, Claude, « Les hôtels parisiens de Louis Ier d’Orléans (1372-1407 », Bulletin de la société d’histoire de Paris et de l’Île de France, 107e, 1980, p. 23-70.

Roccati, G. Matteo, « Sur quelques textes d’Eustache Deschamps témoignant de la fonction comique du poète de cour » dans Le Rire au Moyen Âge dans la littérature et les arts, éd. T. Bouché et H. Charpentier, Talence, PU Bordeaux, 1990, p. 283-297.

156

Rousse, Michel, Pour une histoire de la farce, xiie-xvie siècles, thèse inédite, Rennes, 1980, 4 t.

Rousse, Michel, « Les chansons dans les farces » dans M. Rousse, La scène et les tréteaux, Orléans, Paradigme, 2004, p. 319-336.

Tesnière, Marie-Hélène, « Les manuscrits copiés par Raoul Taingy », Romania, 42, 6-7, 1986, p. 313-315 et notice 340-342.

Vigarello, Georges, Le Propre et le sale. L’Hygiène du corps depuis le Moyen Âge, Paris, Seuil, 1985.

Wheaton, Barbara K., L’Office et la bouche. Histoire des mœurs de la table en France, 1300-1789, trad. fr. B. Vierne, Paris, Calmann Lévy, 1984.

Whiteley, M. « De la grande salle aux cuisines, les éléments de la résidence noble » dans Châteaux et enceintes de la France médiévale, éd. J. Lesqui, Paris, 1993, t. 2, p. 77-168.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 10/37 Suivant