Aller au contenu

Résumés et présentations des auteurs

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-3417-4
  • ISSN: 2105-8814
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-3419-8.p.0773
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 06/08/2016
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
773

Résumés
et présentations des auteurs

Sophie Astier, « Bibliophiles et bibliomanes. Collectionneurs et transmission de la littérature en français de la Renaissance »

Sophie Astier est conservateur des bibliothèques à luniversité dAix-Marseille, où elle est responsable du patrimoine documentaire et de sa conservation. Ancienne élève de lÉcole nationale des chartes, elle est lauteur de nombreux articles et a soutenu en 2013 une thèse de doctorat intitulée « Une guerre de plumes (1542-1544). La littérature occasionnelle du conflit entre François Ier et Charles Quint ».

Sophie Astier is a librarian at Aix-Marseille University where she is head of heritage collections and preservation. Educated at the École nationale des chartes, she is the author of numerous articles and has defended in 2013 a Ph.D. thesis under the title “Une guerre de plumes (1542-1544). La littérature occasionnelle du conflit entre François Ier et Charles Quint.”

Létude des littératures anciennes est tributaire de lhistoire de leur conservation. Or, la transmission dune génération à lautre des éditions originales imprimées du xvie siècle a été plutôt aléatoire. Comme cet article le montre, elle sest faite plutôt par les collections privées, ce qui explique aujourdhui leur dispersion et leur grande rareté, ainsi que les lacunes possibles dans le corpus.

The study of ancient literatures is a tributary of the history of their conservation. The transmission of original works printed in the sixteenth century from one generation to the next has been rather arbitrary. As this article shows, it mainly took place by way of private collections, which explains their dispersion and rarity today, as well as the possible lacuna in the corpus.

Roland Béhar, « Cum peteret dulces audax Leandros amores… Lectures européennes dune épigramme de Martial, entre 1530 et 1550 »

Roland Béhar, ancien élève à lENS et à lEHEHI, est maître de conférences à lÉcole normale supérieure à Paris. Sa thèse, « Garcilaso de la Vega (ca. 1499-1536)

774

et la rhétorique de limage », a reçu le Prix de la Chancellerie en 2011. Ses recherches portent sur les relations littéraires entre Naples et lEspagne et sur la formation du « Parnasse » espagnol dans la poésie lyrique du Siècle dor.

Roland Béhar, a former student of the ENS and the EHEHI, is a lecturer at the Paris École normale supérieure. His thesis, “Garcilaso de la Vega (ca. 1499-1536) et la rhétorique de limage”, was awarded the Chancellery prize in 2011. His research focuses on literary relations between Naples and Spain and about the creation of the Spanish “Parnasse” in lyric poetry of “Siècle dor”.

À partir de lallusion que fait Rabelais (Tiers livre, ch. 36) à lépigramme de Martial De spectaculis 25b, ce travail examine la fortune de cette épigramme au cours de la première moitié du xvie siècle, notamment chez Forcadel et Tahureau. Lépigramme est imitée parallèlement au poème de Musée, portée non pas par lallégorèse médiévale, mais depuis linterprétation de Ficin. Larticle sachève par la comparaison de ces imitations avec celle du sonnet xxix du poète tolédan Garcilaso de la Vega.

Beginning with the allusion that Rabelais (Tiers livre, chapter 36) makes to the epigram of Martial De spectaculis 25b, this contribution examines the fortune of this epigram in the first half of the sixteenth century, notably in the work of Forcadel and Tahureau. The epigram is imitated alongside the poem of Musée, not through medieval allegorical exegesis, but through Ficins interpretation. The article concludes with a comparison between these imitations and that of sonnet XXIX by the Toledan poet Garcilaso de la Vega.

Guillaume Berthon, « Aux marges du poème de Musée traduit par Marot. Mettre en livre une traduction au début des années 1540 »

Guillaume Berthon, ancien élève de lÉcole normale supérieure, est maître de conférences à luniversité de Toulon. Ses recherches portent sur la littérature de la Renaissance française et lhistoire du livre. Il est notamment lauteur de LIntention du Poète. Clément Marot « autheur » (Paris, 2014).

Guillaume Berthon, a former student of the École normale supérieure, is a lecturer at the University of Toulon. His research focuses on the literature of the French Renaissance and the history of the book. He is the author of LIntention du Poète. Clément Marot « autheur » (Paris, 2014).

Larticle étudie les 5 éditions parues en 1541 de la traduction par Marot de lepyllion de Musée sur les amours malheureuses dHéro et Léandre. La

775

comparaison des choix éditoriaux permet de comprendre les enjeux de publication dune traduction dun poème grec vers 1540. Alors que les éditions non autorisées paraissent vouloir rapprocher le texte des fictions sentimentales à la mode, notamment en en accentuant laspect moral, le poète montre clairement son désir de laisser parler le texte seul.

This article studies the five editions of Marots translation of the epyllion by Musée on the unhappy love affair between Héro and Léandre, published in 1541. The comparison between editorial choices allows us to understand the issues at stake in the publication of a translation of a Greek poem around 1540. While non-authorised editions seem to want to connect the text with the sentimental fictions fashionable at the time, notably by accentuating the moral aspect, the poet shows his desire to let the text speak on its own.

Michel Bizet, « De quelles sources grecques usait Montaigne pour citer les philosophes grecs mineurs ? »

Michel Bizet est doctorant contractuel, chargé de cours en langue et littérature françaises du xvie siècle à luniversité de Lorraine et psychanalyste. Il a étudié les sources anciennes de Montaigne et linfluence de Diogène Laërce sur la littérature française de la Renaissance. Il prépare sa thèse de doctorat sur la transmission et réception des Vies de Diogène Laërce de la fin du xve au début du xviie siècle.

Michel Bizet is a contractual Ph.D. student, assistant-lecturer in French language and literature of the sixteenth century at the University of Lorraine and psychoanalyst. He has studied the ancient sources of Montaigne and the influence of Diogène Laërce on the French literature of the Renaissance. He is preparing his doctoral thesis on the transmission and reception of the Lives of Diogène Laërce from the end of the fifteenth century to the beginning of the seventeenth century.

Inspiré par la curiosité de Montaigne qui cite dans ses Essais les philosophes grecs, cet article développe lintérêt que présente létude des sources grecques pour lécriture des Essais. Le but de ce travail a été dexaminer la présence des philosophes grecs mineurs et déclairer la méthode de Montaigne, à savoir comment ces philosophes sont traités par Montaigne ; quel est son intérêt pour eux, de quelle façon ils sont cités et pourquoi.

Inspired by the curiosity of Montaigne, who cites the Greek philosophers in his Essais, this article considers the role that Greek sources have in the writing of the Essais. The goal of the work is to examine the presence of minor Greek philosophers and illuminate Montaignes method, to know how Montaigne treats these philosophers, what is their interest for him, how are they cited, and why.

776

Anna Carlstedt, « Sous linfluence de Saturne. Le poète de la Renaissance : un prophète mélancolique ? »

Anna Carlstedt a enseigné la littérature française à lÉcole supérieure dErsta et à luniversité de Stockholm. Ses travaux portent sur Nostradamus mais aussi sur la poésie poético-oraculaire en France au milieu du xvie siècle. Elle a publié « Le bouffon et la marginalité revendiquée : reflets historiques et fictionnels » dans Figures et langages de la marginalité aux xvie et xviie siècles (Paris, 2013).

Anna Carlstedt taught French literature at the École supérieure of Ersta and the University of Stockholm. Her research focuses on Nostradamus, but also poetic-oracular poetry from the middle of the sixteenth century. She has published “Le bouffon et la marginalité revendiquée: reflets historiques et fictionnels” in Figures et langages de la marginalité aux xvie et xviie siècles (Paris, 2013).

Cet article interroge les liens quentretiennent mélancolie, discours prophétique et inspiration poétique chez les poètes français de la « Pléiade ». Après avoir rappelé la place de la mélancolie dans la philosophie et la médecine antiques, puis souligné son importance dans la pensée de la Renaissance, ce travail met en lumière linspiration prophétique des poètes majeurs de la Renaissance dont lart est placé sous le signe de Saturne.

This article interrogates the links between melancholy, prophetic discourse, and poetic inspiration for the French poets of the “Pléiade”. After having recalled the role of melancholy in philosophy and antique medicine, then underlined its importance in Renaissance thought, this work illuminates the prophetic inspiration of the major poets of the Renaissance whose art was marked by Saturn.

Natacha Czornyj-Béhal, « Éthique et esthétique des Rymes de gentile et vertueuse dame D. Pernette Du Guillet, Lyonnoise »

Natacha Czornyj-Béhal est professeur de littérature dans un lycée international parisien. Son Master 2 fut le lieu dun questionnement sur le genre de lœuvre prosaïque de Claude de Taillemont, Discours des Champs faëz, à lhonneur & exaltation de lAmour et des Dames (1553). Ses réflexions portent sur les rhétoriques et poétiques de la Renaissance, la forme littéraire du paradoxe et lallégorie.

Natacha Czornyj-Béhal is a literature teacher in an international high school in Paris. Her Masters 2 focused on the questioning of genre in Claude de Taillemonts prose work, Discours des Champs faëz, à lhonneur & exaltation de lAmour et des Dames (1553). Her research interests lie in the rhetoric and poetics of the Renaissance, the literary form of paradox, and allegory.

777

Les Rymes de [] Pernette Du Guillet sont lues comme une composition denvergure ingénue et éclairée par la figure tutélaire de Maurice Scève. Le lecteur est en droit de présumer de la naïveté des formes et matières, quil associe à la jeunesse de lauteur officiel. Larticle tente dinterroger cette lecture et pose un regard rhétorique sur lœuvre, pour révéler une esthétique plus mature et astucieuse.

The Rymes de [] Pernette Du Guillet are interpreted as an ingenious and enlightened composition by Maurice Scèves protector. The reader is entitled to assume a certain naivety of form and subject matter, associated with the youth of the official author. The article interrogates this reading and proposes a rhetorical approach to the work to reveal a more mature and astute aesthetic.

Véronique Duché et Pascale Mounier, « Points de vue sur le roman de la Renaissance. État des lieux de la critique récente »

Véronique Duché est professeur de langue et littérature françaises à luniversité de Melbourne. Spécialiste du roman à la Renaissance, elle sintéresse tout particulièrement à lhistoire de la traduction. Elle a publié Si du mont Pyrenée / Neussent passé le haut fait…, les romans sentimentaux traduits de lespagnol en France au xvie siècle (Paris, 2008).

Véronique Duché is a professor of French language and liteature at the University of Melbourne. A specialist in the Renaissance novel, she is particularly interested in the history of translation. She has published Si du mont Pyrenée / Neussent passé le haut fait…, les romans sentimentaux traduits de lespagnol en France au xvie siècle (Paris, 2008).

Pascale Mounier, maître de conférences à luniversité de Caen, travaille sur le roman au xvie siècle (Le Roman humaniste, Paris, 2007 ; Urbain, édition critique avec Janine Incardona, Genève, 2013 ; Jean des Gouttes, Philandre, édition critique, Paris, 2015). Elle examine plus largement les rapports entre histoire et fiction dun point de vue épistémologique et de poétique des genres.

Pascale Mounier, a lecturer at Caen-Normandy University, works on the sixteenth-century novel. She has published Le Roman humaniste (Paris, 2007) and edited Urbain (Geneva, 2013), with Janine Incardona, and Philandre (Paris, 2015). More broadly, she examines the rapports between history and fiction from an epistemological point of view, and in relation to the poetics of genres.

La recherche seiziémiste a depuis les années 1990 avancé dans lexploration dun genre longtemps délaissé car jugé suspect pour lépoque : le roman. Quatre types de démarche contribuent à la découverte dœuvres connues et moins connues : bibliographique, linguistique, littéraire et dédition critique.

778

Un recensement des études les plus significatives de ces vingt dernières années permet de pointer les soubassements conceptuels et les méthodes de chacun des points de vue danalyse.

Since the 1990s, sixteenth-century research has made considerable advances in the examination of a genre often neglected because it was considered suspect: the novel. Four types of approach are currently contributing to the exploration of both known and less well-known works: bibliographic, linguistic, literary, and critical editing. A survey of the most significant studies of the last twenty years provides us with an overview of the conceptual foundations and methods of each analytical perspective.

Mathieu Ferrand, « Le prologue comique dans le théâtre néo-latin et les premières comédies françaises. De la rencontre des formes à lopposition des genres »

Mathieu Ferrand a enseigné la langue et la littérature latines à luniversité de Bourgogne, il poursuit actuellement ses recherches à luniversité de Louvain-la-Neuve. Ses travaux portent sur les littératures latine et française de la Renaissance ainsi que sur le théâtre néo-latin et les productions intellectuelles des collèges français. Il est lauteur dune thèse intitulée « Le théâtre des collèges parisiens au début du xvie siècle. Textes et pratiques dramatiques ».

Mathieu Ferrand taught Latin language and literature at the University of Burgundy, he now continues researching at the University of Louvain-la-Neuve. His work focuses on the French and Latin literature of the Renaissance as well as the neo-Latin theatre and intellectual productions of French colleges. He is the author of a thesis entitled “Le théâtre des collèges parisiens au début du xvie siècle. Textes et pratiques dramatiques”.

À travers létude de divers prologues comiques composés en France au xvie siècle, larticle tente de mettre en évidence des éléments de continuité entre le théâtre néo-latin et les premières comédies françaises. Les prologues latins sont dabord dinspiration plautinienne ; mais ils deviennent aussi le lieu dun discours offensif, qui propose des réflexions génériques. Les auteurs français reprennent ce modèle en lui donnant une dimension plus nettement polémique. Ils ne renoncent pas toutefois à la part du jeu.

Through the study of various comic prologues composed in France in the sixteenth century, this article seeks to reveal the elements of continuity between neo-Latin theatre and the first French comedies. The Latin prologues are primarily inspired by Plautus, but they also become the site of an offensive discourse which offers reflections on genre. French authors adopt this model while giving it a more polemic dimension. They do not entirely abandon the ludic aspect, however.

779

Isabelle Garnier, « Léquivocité du mot catholique dans la polémique confessionnelle au xvie siècle. Étude philologique et historique »

Isabelle Garnier, maître de conférences en littérature française de la Renaissance à luniversité Lyon III – Jean-Moulin, dirige léquipe IHRIM-Lyon III (UMR 5317) et la publication des Cahiers du GADGES. Après létude de la langue du réseau de Marguerite de Navarre (LÉpithète et la connivence. Écriture concertée chez les Évangéliques français, Genève, 2005), elle achève lédition de ses premiers poèmes imprimés.

Isabelle Garnier is a lecturer in Renaissance French literature at Lyon III Jean-Moulin University and manages IHRIM-Lyon III Research team (UMR 5317). After a study of evangelical language in Marguerite de Navarres network (LÉpithète et la connivence. Écriture concertée chez les Évangéliques français, Geneva, 2005), she is giving the critical edition of the queens first collection of poems ever printed.

Si le mot catholique désigne « ce qui appartient à léglise romaine » voire « ce qui nappartient quà elle », cette restriction est remise en cause au xvie siècle. Les protestants, déniant toute légitimité catholique à leurs adversaires romains, revendiquent la catholicité par un retour à lÉglise primitive et à la valeur étymologique de catholique. Létude des textes littéraires et administratifs montre que le terme est instrumentalisé dans les deux camps papiste et huguenot de la polémique.

If the word catholique designates “that which belongs to the Roman church” or even “that which only belongs to it”, this restriction was questioned in the sixteenth century. Protestants, denying their Roman adversaries any Catholic legitimacy, appropriated catholicité via a return to the early Church and the etymological value of catholique. The study of literary and administrative texts shows that this term was instrumentalised in the two papiste and huguenot camps of the debate.

Christophe Gutbub, « Repugnantia. Les figures de lopposition entre dialectique et rhétorique à la Renaissance »

Christophe Gutbub est lauteur dune thèse sur les figures de lopposition dans Les Regrets de Du Bellay. Ses travaux portent sur le motif de la Translatio imperii et studii, sur limitation et sur lhorizon de la traduction au xvie siècle. Il a publié La Lisibilité de la traduction (Rennes, 2014), et a écrit un chapitre de lHistoire des traductions en langue française, xve et xvie siècles (Lagrasse, 2015).

Christophe Gutbub is the author of a thesis about the opposition figures in Du Bellays Regrets. His work focuses on the Translatio imperii et studii concept, on imitation and on the translations horizon in the 16th century. He has published La Lisibilité de la traduction

780

(Rennes, 2014), and has written a chapter of the Histoire des traductions en langue française, xve et xvie siècles (Lagrasse, 2015).

Le lieu cicéronien des repugnantia et le concept médiéval de la repugnantia sont apparus progressivement à la Renaissance, surtout à partir de Rudolf Agricola, mais bien au-delà du courant Agricola-Ramus, comme un moyen de généraliser lopposition. Cette étude montre comment les préoccupations de la rhétorique, chez les ramistes, mais aussi chez Melanchthon et bien dautres, tendent à lemporter sur celles de la dialectique, en cherchant à embrasser lopposition littéraire dans toutes ses manifestations.

The Ciceronian notion of repugnantia and the medieval concept of repugnantia appeared progressively throughout the course of the Renaissance, beginning principally with Rudolf Agricola, but beyond the Agricola-Ramus current, as a way of generalising opposition. This study shows how the preoccupations of rhetoric, in the work of the Ramistes, but also in the work of Melanchthon and many others, sought to prevail over those of dialectics, seeking to embrace literary opposition in all its manifestations.

Aya Iwashita-Kajiro, « Quelques remarques sur les variations génériques dans les portraits de Triboulet et de Quaresmeprenant »

Aya Iwashita-Kajiro est maître-assistante à luniversité Keio, au Japon. Elle a soutenu une thèse de doctorat en langue française préparée sous la direction de Mireille Huchon, intitulée « Lartifice de description dans le Tiers livre et le Quart livre de Rabelais ». Elle a poursuivi ses recherches à la Société japonaise de promotion de la science et publié de nombreux articles sur le style de Rabelais.

Aya Iwashita-Kajiro is an assistant lecturer at Keio University, Japan. Her French-language doctoral thesis, supervised by Mireille Huchon, was entitled “Lartifice de description dans le Tiers livre et le Quart livre de Rabelais”. She has pursued her research at the Japanese Society for the Promotion of Science and has published numerous articles on Rabelaiss style.

Cet article esquisse une étude de lévolution des formes descriptives chez Rabelais, du blason de Triboulet (Tiers livre) et de lanatomie de Quaresmeprenant (Quart livre) à lépisode du frère Fredon (Cinquiesme livre). En comparant les spécificités du mélange des genres poétiques et thématiques à lœuvre dans chaque liste de mots, lanalyse met en évidence lévolution de la technique dichotomique de lauteur pour représenter les êtres étranges.

This article sketches out a study of the evolution of descriptive forms in the work of Rabelais, from Triboulets coat of arms (Tiers livre) and the anatomy of

781

Quaresmeprenant (Quart livre) to the episode of the brother Fredon (Cinquiesme livre). By comparing the specificities of the mix of poetic and thematic genres at work in each list of words, the analysis demonstrates the evolution of the dichotomous technique of the author in the representation of strange beings.

Elsa Kammerer, « Dynamiques des langues vulgaires dans lEurope de la Renaissance. Quelques propositions pour la recherche »

Elsa Kammerer est maître de conférences à luniversité Lille III et membre de lInstitut universitaire de France. Ses recherches actuelles portent sur la réception de Rabelais en France et en Allemagne aux xvie-xviie siècles, et en particulier sur le premier traducteur allemand de Rabelais, Johann Fischart. Elle a publié Jean de Vauzelles et le creuset lyonnais (Genève, 2013).

Elsa Kammerer is a lecturer at Lille III and a member of the Institut universitaire de France. Her current research focuses on the reception of Rabelais in France and Germany in the sixteenth and seventeenth centuries, and particularly on the first German translator of Rabelais, Johann Fischart. She has published Jean de Vauzelles et le creuset lyonnais (Geneva, 2013).

Afin de mieux saisir les dynamiques linguistiques à lœuvre dans lEurope de la Renaissance, cette contribution propose une méthode issue du projet Eurolab (2010-2013) : étudier des « laboratoires » (ateliers dimprimeurs, terrains de la guerre, cours, métropoles multilingues…) où sobservent de façon privilégiée, en raison de la présence concomitante de plusieurs langues, les phénomènes dexpérimentations, dappropriations, de confrontations et de débats entre les langues (latin et vernaculaires).

To gain a better grasp of the linguistic dynamics at work in Renaissance Europe, this contribution suggests a method originating in the Eurolab project (2010-2013): studying “laboratories” (printing workshops, war zones, classes, multilingual metropoles…) where, thanks to the concomitant presence of several languages, phenomena of experimentation, appropriation, and confrontation, and debates between languages (Latin and vernacular) can be observed in a privileged way.

William Kemp, « Le siècle du point superlatif. Avancées et reculs dune tournure expressive »

William Kemp est chercheur associé au département de langue et littérature françaises de luniversité McGill. Ses recherches portent sur les femmes écrivains au xvie siècle, sur la Réforme, sur des éditions et imprimeurs lyonnais, ainsi que sur

782

la typographie de la Renaissance française. Il travaille à la construction de diverses bases numériques sur la production imprimée lyonnaise antérieure à 1601.

William Kemp is an associate researcher in the Department of French Language and Literature at McGill University. His research focuses on sixteenth-century women writers, the Reformation, Lyonnais editions and printers, and the typography of the French Renaissance. He is working on the construction of various digital databases of pre-1601 printed production from Lyon.

Cet article propose une histoire de la tournure à négation double ou explétive : « la plus belle quil existe point », entre le xiiie et le xxe siècles, dont le siècle le plus riche est, sans point de faute, le xvie.

This article offers a history of the double or explétif negative construction (“la plus belle quil existe point”) between the thirteenth and the twentieth century, the richest century being the sixteenth.

Nicolas Kiès, « Conjurer la “rencontre manquée” ? Métamorphoses de la facétie dans la littérature française du xvie siècle »

Nicolas Kiès, ancien élève de lÉcole normale supérieure, est professeur en Classes préparatoires aux grandes écoles et spécialisé dans la littérature narrative et les dialogues du xvie siècle. Il a consacré sa thèse de doctorat, soutenue en 2015, à la rencontre du « devis » et de la « facétie » dans les recueils bigarrés des années 1580.

Nicolas Kiès, a former student of the École normale supérieure, teaches classes préparatoires for the Grandes Écoles and is a specialist in sixteenth-century narrative literature and dialogues. He is the author of a thesis, defended in 2015, about the coming together of the debate and the facetiousness in various collections of the 1580s.

Ce travail interroge la place de la facétie dans la littérature narrative française de la seconde moitié du xvie siècle. Il sagit, à partir dune analyse lexicale du mot, de ses satellites et de ses usages éditoriaux, de repenser la thèse de la « rencontre manquée » (L. Sozzi) en dégageant les spécificités dune appropriation française du genre : mise à distance des traditions rhétorique et curiale, valorisation de la bigarrure, du rire, de la gauloiserie, de linvolontaire et de la rusticitas.

This work interrogates the place of the facétie in French narrative fiction from the second half of the sixteenth century. Based on the lexical analysis of the word, its satellites, and its editorial uses, the aim is to rethink the thesis of the “missed encounter”

783

(L. Sozzi) by identifying the specificities of the French appropriation of the genre: a distancing from rhetorical and curial traditions and the valorisation of variety, laughter, the gauloiserie, the involuntary, and the rusticitas.

Amel Labyed, « La traduction à la Renaissance ou le lieu de déploiement du “style” »

Amel Labyed est maître-assistante à lInstitut supérieur des sciences humaines de Tunis, où elle assure des cours de syntaxe et de linguistique et membre de lAtelier xvie siècle. Elle a soutenu en 2010 une thèse de doctorat en linguistique contrastive et stylistique comparée intitulée « Les Sophonisbes du xvie siècle. Textes et styles », sous la direction de Mireille Huchon.

Amel Labyed is an assistant lecturer at Tunis Higher Institute of Human Sciences, where she teaches syntax and linguistics, and she is a member of the Sixteenth-Century Work Group. She defended a doctoral thesis in contrastive linguistics and comparative stylistics entitled “Les Sophonisbes du xvie siècle. Textes et styles” in 2010, supervised by Mireille Huchon.

La traduction devient le lieu par excellence de déploiement du « bon style ». Loin dêtre un simple « blanchisseur de murailles », le translateur nayant pas à senquérir de la matière, se concentre dès lors entièrement sur la transposition stylistique. Un style qui cherche à mettre en lumière lexcellence de la langue française mais également la supériorité du peuple français tant dun point de vue intellectuel que politique. Mais comment ce « bon style » était-il défini ?

Translation is the site par excellence of the deployment of “good style”. Far from being a simple “wall scrubber”, the translator can concentrate exclusively on stylistic transposition seeing as she or he does not need to enquire into the subject matter. This style seeks to illuminate the excellence of the French language, but also the superiority of the French people from an intellectual as much as political perspective. But how was “good style” defined?

Claude La Charité, « Rabelais traducteur dHippocrate. La restitution “ex Græco codice” de passages du Pronostic et du Régime dans les maladies aiguës omis dans la traduction latine de Guillaume Cop »

Claude La Charité, titulaire de la chaire de recherche du Canada en histoire littéraire, est professeur au département des lettres et humanités à luniversité du Québec à Rimouski. Il a été lauréat du Prix dexcellence en recherche du réseau de luniversité du Québec en 2006. Professeur invité au Centre détudes supérieures

784

de la Renaissance à Tours en 2009, il a publié La Rhétorique épistolaire de Rabelais (Montréal, 2003).

Claude La Charité, the holder of the Canada research chair in literary history, is a professor in the Department of Literature and Humanities at the University of Quebec in Rimouski. He was the winner of the Prize for Research Excellence from the University of Quebec network in 2006. An invited professor at the Centre for Further Studies of the Renaissance in Tours in 2009, he has published La Rhétorique épistolaire de Rabelais (Montreal, 2003).

Cet article met en évidence la manière dont Rabelais traduit en latin pour la première fois certains passages du corpus hippocratique omis par ses prédécesseurs. Il identifie par ailleurs les instruments et les sources mis à profit par lhumaniste dans ce travail de restitution à partir de la source grecque. Il montre enfin à quel point ce travail philologique, pour savant quil soit, constitue larrière-plan incontournable à partir duquel il convient dinterpréter son œuvre narrative.

This article demonstrates the way in which Rabelais translated certain passages from the Hippocratic corpus into Latin which had been omitted by his predecessors. It also identifies the instruments and sources used by the humanist in this work of restoration based on the Greek source. Finally, it demonstrates the extent to which this philological work, however scholarly, constitutes an essential backdrop to the interpretation of his narrative œuvre.

Pierre Johan Laffitte, « La critique et son objet. La disposition au sens dun texte rabelaisien »

Pierre Johan Laffitte est sémiologue et maître de conférences HDR en sciences du langage à lÉspé de Picardie (université de Picardie – Jules-Verne). En coopération avec des cliniciens dans les champs psychiatrique et pédagogique, il consacre ses recherches aux praxis du sens. Il travaille également sur des questions de poétique et de sémiotique en sintéressant plus particulièrement à Rabelais et Boccace.

Pierre Johan Laffitte is a semiologist and a HDR lecturer in linguistic science at the Unisersity of Picardie. Working with clinicians in the fields of psychiatry and pedagogy, his research focuses on the praxis of meaning. He also works on questions of poetics and semiotics, focusing primarily on Rabelais and Boccaccio.

Cet article questionne par méthode les conditions de validité dune interprétation, en loccurrence du Quart Livre. Comment rendre compte des liens entre différentes sphères de voix (personnage, narrateur, énonciateur, auteur),

785

aires narratives (séries thématiques, épisodes problématiques de personnages) et régimes discursifs distincts ? Le champ de la critique doit intégrer cette tension dynamique dans sa propre praxis pour y rendre possible un véritable conflit herméneutique.

This article questions the conditions which validate an interpretation, in this case of the Quart Livre. How to make sense of the links between different spheres of voice (character, narrator, enunciator, and author), narrative areas (thematic series, problematic episodes of characters) and distinct discursive regimes? The critical field must integrate this dynamic tension in its own praxis to make a veritable hermeneutic conflict possible.

Jean Lecointe, « “Vive foi indubitable”. La “modalisation péremptoire”, un stylème générique révélateur du “roman sentimental” ? »

Jean Lecointe est professeur émérite de littérature française du xvie siècle à luniversité de Poitiers. Il est lauteur de divers travaux de réflexion sur le statut de lauteur et a publié LIdéal et la Différence. La perception de la personnalité littéraire à la Renaissance (Genève, 1993). Il a aussi abordé des problèmes de poétique du récit et poursuit lédition de la Navire et des Prisons de Marguerite de Navarre.

Jean Lecointe is an emeritus professor of sixteenth-century French literature at the University of Poitiers. He is the author of various works reflecting on the status of the author, and has published LIdéal et la Différence. La perception de la personnalité littéraire à la Renaissance (Geneva, 1993). He has also tackled the problems surrounding the poetics of the account and is continuing to edit the Navire and Prisons by Marguerite de Navarre.

On étudie dans les Œuvres dHélisenne de Crenne, lAmadis de Gaule et Arnalte et Lucenda dHerberay des Essarts, et LAmant ressuscité de la mort damour (1558), une tendance commune à multiplier les expressions modalisantes qui donnent lénoncé comme assuré, en soulignant la personnalisation des habitudes décriture, et en rapportant lusage du procédé à ses sources. Il remplirait une fonction dexpressivité illusionniste, tout en reflétant latmosphère spirituelle de lévangélisme français.

Focusing on the Œuvres of Hélisenne de Crenne, Amadis de Gaule and Arnalte et Lucenda by Herberay des Essarts, and LAmant ressuscité de la mort damour (1558), this work studies a common tendency to multiply modalising expressions which present the utterance as assured, underlining the personalisation of writing habits and connecting the use of the process to its sources. It thus fulfils the function of an illusionary expressivity, while at the same time reflecting the spiritual atmosphere of French evangelism.

786

Vân Dung Le Flanchec, « La notion de dureté entre grammaire, rhétorique et poétique à la Renaissance »

Vân Dung Le Flanchec est maître de conférences à lUFR de langue française de luniversité Paris-Sorbonne. Ses recherches portent sur les relations entre la grammaire, la rhétorique et la poétique au xvie siècle en France. Auteur de nombreux articles, elle a également codirigé plusieurs ouvrages sur Montaigne, dAubigné et Marot.

Vân Dung Le Flanchec is a lecturer in French language at Paris-Sorbonne University. Her research focuses on the relationship between grammar, rhetoric, and poetics in sixteenth-century France. She has published numerous articles and edited in collaboration several books about Montaigne, dAubigné and Marot.

Larticle met en évidence une réévaluation progressive des notions de douceur et de dureté stylistiques dans quelques traités de grammaire et de rhétorique autour de 1550 et la met en relation avec la réflexion à cette époque sur la propriété de la langue française, sur le style idéal en français et sur sa nécessaire adéquation à la diversité des genres et des situations de communication modernes.

This article highlights a progressive re-evaluation of notions of stylistic softness and harshness in some grammatical and rhetorical treatises from around 1550. It relates this to reflections on the propriety of the French language at this time, the ideal French style, and its necessary compatibility with the diversity of genres and situations making up modern communication.

Daniel Maira, « La bibliographie matérielle renouvelée, entre philologie éditoriale et histoire culturelle »

Daniel Maira, professeur de littérature française à luniversité de Göttingen, sintéresse aux pratiques éditoriales à la Renaissance. Il a publié Typosine, la dixième muse. Formes éditoriales des canzonieri français (Genève, 2007).

Daniel Maira, professor of French literature at the University of Göttingen, is interested in the editorial practices during the Renaissance. He has published Typosine, la dixième muse. Formes éditoriales des canzonieri français (Geneva, 2007).

Pour la France, lhistorien du livre inscrit la bibliographie matérielle du côté de lhistoire de lédition, alors que, pour les pays anglo-saxons, elle a été assimilée par la critique littéraire. Cet article analyse les résistances disciplinaires qui risquent de ralentir un échange constructif entre les domaines de lhistoire et de la critique littéraire, de la bibliologie et de lhistoire du livre.

787

Sont également présentés dans cette étude un bilan sélectif, et, enfin, un exemple de bibliographie matérielle.

In France, the historian of the book places material bibliography alongside the history of publishing, while, in Anglophone countries, it has been assimilated by literary criticism. This article analyses the disciplinary resistances which risk delaying a constructive exchange between literary history and criticism, bibliography, and book history. This study also presents a selective summary and, finally, an example of material bibliography.

Romain Menini, « Rabelais, homme datelier(s) »

Romain Menini, maître de conférence en langue et littérature françaises à luniversité Paris-Est – Marne-la-Vallée, consacre ses recherches à Rabelais et à la réception de lAntiquité à la Renaissance. Il est lauteur de Rabelais et lintertexte platonicien (Genève, 2009) et de Rabelais altérateur (Paris, 2014).

Romain Menini, a lecturer in French language and literature at the Paris-Est – Marne-la-Vallée University, is working about Rabelais and the reception of greek Antiquity in the Renaissance. He is the author of Rabelais et lintertexte platonicien (Genève, 2009) and Rabelais altérateur (Paris, 2014).

À Lyon, dans les années 1530, Rabelais est entré en littérature alors quil sadonnait aussi, chez les imprimeurs-libraires Sébastien Gryphe et François Juste, à divers travaux éditoriaux. Ce statut dhomme datelier, qui fit de lauteur de Pantagruel à la fois un témoin privilégié de la production imprimée et un acteur important (bien que parfois discret) dans le monde du livre lyonnais, est susceptible de réévaluation.

Rabelais began his literary career in Lyon in the 1530s, and also worked for the printer-booksellers Sébastien Gryphe and François Juste. His place in the workshop–which made the author of Pantagruel both a privileged witness of printed production and an important (although at times discreet) actor in the Lyonnais world of books–is ripe for re-evaluation.

Jean-Charles Monferran, « Les transformations du lexique métrique. France, fin xve – début xviie siècle »

Jean-Charles Monferran est professeur à luniversité de Strasbourg et sintéresse notamment à la poésie et à la poétique de la Renaissance. Il a édité, seul ou en collaboration, un certain nombre darts poétiques de la Renaissance et fait paraître un essai sur ce sujet, LÉcole des Muses (Genève, 2011).

788

Jean-Charles Monferran is a professor at the University of Strasbourg where he focuses on the poetry and poetics of the Renaissance. He has edited, alone or in collaboration, a number of arts poétiques from the Renaissance and has brought out an essay on the subject: LÉcole des Muses (Geneva, 2011).

La métalangue métrique française connaît au xvie siècle de sensibles changements. Ces changements peuvent aller dans le sens dune plus grande rationalisation de la terminologie (réduction des synonymes, des termes polysémiques ou usités dans des domaines dapplication multiples). Ils peuvent néanmoins aussi consister en de nouvelles lexies, construites par métaphores, empruntant à lanatomie et à lastronomie, développant lanalogie valorisante du poème et du corps ou du poème et de lunivers.

French metrical meta-language underwent significant changes in the sixteenth century. Some of these changes were in the direction of a greater rationalisation of terminology (a reduction in synonyms, polysemantic terms, or terms used in different areas). But they were also noticeable in the emergence of new lexicons, constructed through metaphors drawing on anatomy and astronomy, developing the valorising analogy of the poem and body or poem and universe.

Véronique Montagne, « Les sources du Thesaurus rhetoricae de Giovanni Battista Bernardo (1599) »

Véronique Montagne est maître de conférences à luniversité Nice Sophia Antipolis. Elle est spécialiste de la rhétorique de la Renaissance, de sa théorisation comme de son usage chez les prosateurs (Marguerite de Navarre, Bonaventure des Périers) et les auteurs de traités médicaux (Ambroise Paré, Benoît Textor). Elle a soutenu en 2014 une habilitation à diriger des recherches sur lécriture médicale à la Renaissance.

Véronique Montagne is a lecturer at Nice Sophia Antipolis University. She is a specialist in Renaissance rhetoric, its theorisation, and its uses by prose writers (Marguerite de Navarre, Bonaventure des Périers) and authors of medical treatises (Ambroise Paré, Benoît Textor). She has defended in 2014 an HDR about the medical literature in the Renaissance.

En 1599, paraît à Venise le Thesaurus rhetoricae de G. B. Bernardo, ouvrage qui a pour vocation de définir les procédés ou les figures de la rhétorique, organisées alphabétiquement dans un glossaire de quelque cinq mille entrées. Chaque notice se termine sur une indication bibliographique précise, qui renvoie à une liste douvrages placée en tête du volume. Liste à laquelle larticle

789

sintéresse afin de participer à la représentation du cadre rhétorique dans lequel les contemporains conçoivent leurs discours.

In 1599, the Thesaurus rhetoricae by G. B. Bernardo was published in Venice. This work seeks to define rhetorical processes and figures, organised alphabetically in a glossary with some five thousand entries. Each notice ends with a precise bibliographic indication which refers to a list of works placed at the front of the volume. The article focuses on this list in order to understand the rhetorical context in which contemporaries conceived of their discourse.

Pascale Mounier et Marie-Claire Thomine, « Lecteurs de romans, lecteurs de récits brefs. Quelques représentations chez les auteurs du xvie siècle »

Marie-Claire Thomine, maître de conférences à luniversité Paris-Sorbonne, consacre ses travaux à la langue et à la littérature (en particulier narrative) de la Renaissance française. Elle est lauteur de diverses publications sur Noël Du Fail, Marguerite de Navarre, Bonaventure des Périers, Rabelais, Ronsard et dune Grammaire du français de la Renaissance, en collaboration avec Sabine Lardon (Paris, 2009).

Marie-Claire Thomine is a lecturer at Paris-Sorbonne University. Her work focuses on the language and literature (particularly narrative) of the French Renaissance. She is the author of numerous publications about Noël Du Fail, Marguerite de Navarre, Bonaventure Des Périers, Rabelais, Ronsard and has edited with Sabine Lardon a Grammaire du français de la Renaissance (Paris, 2009).

La question de la figure du lecteur interroge les contours de deux grands types de narrations françaises produites au xvie siècle : le roman et le récit bref. La lecture du roman est-elle présentée différemment de celle dune nouvelle ou dun recueil de nouvelles sous la plume des auteurs français ? Lenquête prend en compte lanalyse de doctes témoignant dexpériences personnelles, lattitude de personnages simprovisant lecteurs et limage du lecteur et de la lecture élaborée dans le paratexte des œuvres.

The question of the figure of the reader interrogates the contours of the two main types of French narratives produced in the sixteenth century: the novel and the brief account. Do French authors represent the reading of a novel differently from that of a novella or collection of novellas? This enquiry takes into account the analysis of learned individuals testifying to personal experiences, the attitude of characters-turned-readers, and the image of the reader and reading elaborated in the paratext of the works.

790

Olivier Pédeflous, « Rabelais et un lexicographe des années 1530, Wolfgang Hunger »

Olivier Pédeflous est agrégé de lettres et ancien pensionnaire de la fondation Thiers. Il est chercheur associé à lInstitut de recherche et dhistoire des textes (CNRS), après avoir enseigné à luniversité Paris-Sorbonne. Il est spécialiste de littérature française et latine de la Renaissance. Il a rédigé une thèse sur lœuvre de Rabelais et a collaboré à lédition collective des Adages dÉrasme (Paris, 2011).

Olivier Pédeflous is the holder of an agrégation in literature and is a former award-holder from the Thiers Foundation. He is an associate researcher at the Institute for the research and history of texts (CNRS), and previously taught at Paris-Sorbonne. He is a specialist in French and Latin literature of the Renaissance. He has written a thesis on Rabelaiss work and has contributed to the collective edition of the Adages by Erasmus (Paris, 2011).

La réception contemporaine de lœuvre de Rabelais est peu documentée. Marcel de Grève a naguère proposé une étude de réception qui est à compléter. Lobjet de cet article est dinsister sur la contribution de lœuvre de Rabelais à la lexicographie du français en étudiant un lecteur des récits pantagruéliques à la fin des années 1530. La lecture du juriste Wolfgang Hunger, mérite dêtre étudiée comme un témoignage contemporain (ou légèrement antérieur) des dépouillements de Robert Estienne.

The contemporaneous reception of Rabelaiss work has been little studied. Not long ago, Marcel de Grève proposed a study of its reception, but this is yet to be completed. The object of this article is to insist on the contribution of Rabelaiss work to French lexicography by studying a reader of the Pantagruel accounts at the end of the 1530s. The lawyer Wolfgang Hungers reading deserves to be studied as a contemporaneous (or slightly earlier) account of Robert Estiennes analysis.

Blandine Perona, « Des Azolains au Débat de Folie et dAmour. “Linvention dun lecteur” »

Blandine Perona est agrégée de lettres modernes et docteur de luniversité Paris-Sorbonne en littérature française de la Renaissance. Elle est actuellement maître de conférences en langue et littérature françaises du xvie siècle à luniversité de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Elle a notamment publié Prosopopée et persona à la Renaissance (Paris, 2013).

Blandine Perona is the holder of an agrégation in modern literature and a doctorate from Paris-Sorbonne in French Renaissance literature. She is currently a lecturer in French

791

language and literature of the sixteenth century at the University of Valenciennes and Hainaut-Cambrésis. She has published Prosopopée et persona à la Renaissance (Paris, 2013).

En rapprochant les Euvres de Louïze Labé Lionnoize (Lyon, Jean de Tournes, 1555) et la troisième édition de la traduction des Azolains par Jean Martin (Lyon, Guillaume Rouillé, 1552), cet article interroge ce qui peut fonder le choix dun modèle antique de dialogue plutôt quun autre. La clarté du dialogue cicéronien que sont les Azolains apporte en outre un ensemble déléments qui permettent de démêler la complexité lucianesque du Débat et de préciser son interprétation néoplatonicienne.

By bringing together the Euvres de Louïze Labé Lionnoize (Lyon, Jean de Tournes, 1555) and the third edition of the translation of the Azolains by Jean Martin (Lyon, Guillaume Rouillé, 1552), this article examines what can underpin the choice of one model of classical dialogue rather than another. The clarity of the Ciceronian dialogue in the Azolains provides a number of elements which allow us to decipher the Lucianesque complexity of the Débat, and to specify its neo-Platonic interpretation.

Guylaine Pineau, « “Cabaliser les arts” en latin ou “profaner la science” en français. Les langues de la médecine à la Renaissance »

Guylaine Pineau, maître de conférences à luniversité de Pau et des Pays de lAdour, enseigne la langue et la littérature du Moyen Âge et du xvie siècle à luniversité de Bayonne. Ses recherches portent sur la médecine de la Renaissance et sur larticulation entre science, magie et religion, ainsi que sur la manière dont les auteurs douvrages médicaux construisent, évaluent et critiquent le discours scientifique.

Guylaine Pineau, a lecturer at the University of Pau and the Pays de lAdour, teaches medieval and sixteenth-century language and literature at the University of Bayonne. Her research focuses on Renaissance medicine and the interactions between science, magic, and religion, as well as on the way in which the authors of medical works construct, evaluate, and critique scientific discourse.

Bien que lusage du français progresse dans les publications médicales au cours du xvie siècle, le latin domine encore certains champs de la médecine. Ces disparités découlent de lorganisation des corporations, de la structure des études, de la conception du savoir et de sa transmission. La constitution de corpus destinés à lenseignement des chirurgiens interroge sur leur sens : état provisoire de la science ou bible intangible du savoir, vade-mecum minimal ou limite à ne pas franchir ?

Although the use of French in medical publications progressed throughout the sixteenth century, Latin still dominated in certain fields of medicine. These disparities resulted

792

from the organisation of corporations, the structure of studies, and the conception of knowledge and its transmission. The constitution of the corpuses designed for the education of surgeons questions their meaning: a provisional survey of the state of science or an intangible bible of knowledge? A minimal vade-mecum or a limit not to be crossed?

Anne-Pascale Pouey-Mounou, « Le vernacule gallicque et le vulgaire dans quelques textes de François Rabelais »

Anne-Pascale Pouey-Mounou est professeur en littérature du xvie siècle à luniversité Paris-Sorbonne et membre junior de lInstitut universitaire de France. Elle a publié LImaginaire cosmologique de Ronsard (Genève, 2002), Panurge comme lard en pois. Paradoxe, scandale et propriété dans le Tiers Livre (Genève, 2013) et divers articles sur les dictionnaires dépithètes.

Anne-Pascale Pouey-Mounou is a professor of sixteenth-century literature at Paris-Sorbonne University and a junior member of the Institut universitaire de France. She has published LImaginaire cosmologique de Ronsard (Geneva, 2002), Panurge comme lard en pois. Paradoxe, scandale et propriété dans le Tiers Livre (Geneva, 2013), and works on dictionaries of epithets.

Le corpus rabelaisien met en scène une interrogation sur la manière dont lillustration lexicale du français simpose en contexte de concurrence linguistique et compose avec les résistances de lusage, entre les deux pôles dun vernacule aberrant et dun vulgaire respectable et malhabile. Sont ainsi envisagés les enjeux de pouvoir, lacclimatation du savoir et léthique du vernaculaire que traduisent des « rencontres linguistiques » où sétablit une relation entre la langue française, la langue savante et dautres.

The Rabelaisian corpus exemplifies the way in which the lexical illustration of French increasingly develops in the context of linguistic competition and how it deals with the resistances of use, between the two poles of aberrant vernacular and respectable and clumsy vulgar. This allows for an exploration of the issues of power, the acclimatisation of knowledge, and the ethics of the vernacular as embodied in “linguistic encounters” expressing an interaction between the French language, the language of scholarship, and other languages.

Élise Rajchenbach-Teller, « Être veuve dimprimeur. Les stratégies éditoriales de Jeanne de Marnef, veuve Janot (1545-1547) »

Élise Rajchenbach-Teller est ancienne élève de lÉcole normale supérieure LLSH. Ses travaux, qui croisent littérature, langue française et histoire du livre, portent sur la poésie, sur les imprimeurs libraires, le développement de la langue vernaculaire

793

dans les années 1530-1550 et sur les querelles. Elle a codirigé Charles Fontaine, un humaniste parisien à Lyon (Genève, 2014) avec G. de Sauza.

Élise Rajchenbach-Teller is a former student of the LLSH École normale supérieure. Her work, which fuses literature, French language, and book history, focuses on poetry, bookshop printing presses, the development of vernacular language between 1530 and 1550, and quarrels. She has co-edited Charles Fontaine, un humaniste parisien à Lyon (Geneva, 2014) with G. de Sauza.

Cet article étudie la production de J. de Marnef, de la mort de D. Janot en 1545 à son remariage avec É. Groulleau en 1547, afin de cerner ses stratégies éditoriales et commerciales dans une période de transition. J. de Marnef puise largement dans le catalogue de concurrents, dont elle adapte les productions aux goûts parisiens. Cest donc loccasion de sinterroger sur les attentes esthétiques et génériques dun public selon sa situation géographique dans le royaume, au milieu des années 1540.

This article studies the production of J. de Marnef, from the death of D. Janot in 1545 to her remarriage with É. Groulleau in 1547, in order to grasp her editorial and commercial strategies in a period of transition. J. de Marnef drew largely on the catalogue of competitors, adapting productions for Parisian tastes. This is thus a chance to examine the aesthetic and generic expectations of a public in terms of its geographic location in the kingdom in the mid-1540s.

Anne Réach-Ngô et Trung Tran, « Limage du livre dans la prose narrative de la Renaissance. Un accessoire dauctorialité ? »

Anne Réach-Ngô est maître de conférences à luniversité de Haute-Alsace et membre junior de lInstitut universitaire de France. Auteur de LÉcriture éditoriale à la Renaissance (Genève, 2013), elle consacre ses travaux de recherche aux pratiques de compilation et à la circulation des textes au xvie siècle, notamment à la vogue éditoriale des « Trésors » imprimés en langue française.

Anne Réach-Ngô is a lecturer at the University of Haute-Alsace and a junior member of the Institut universitaire de France. She is the author of LÉcriture éditoriale à la Renaissance (Genève, 2013). Her resarch focuses on the compilation and the circulation of texts in sixteenth century, particularly on the “Trésors” edited in French language.

Trung Tran est maître de conférences en littérature française de la Renaissance à luniversité Paul-Valéry – Montpellier III. Il est lauteur de diverses publications portant sur la littérature illustrée au xvie siècle en lien avec, dune part, la politique et lesthétique de limprimé et, dautre part, avec la pensée symbolique et figurative

794

à lâge humaniste. Il sintéresse aussi au rapport entre fable, figure et figuration dans les fictions historiées des années 1530-1560.

Trung Tran is a lecturer in French Renaissance literature at Paul-Valéry – Montpellier III University. He is the author of various publications focusing on sixteenth-century illustrated literature in connection with, on the one hand, the politics and aesthetics of the printed, and, on the other, the symbolic and figurative thought of the humanist age. He is also interested in the rapport between fable, figure, and figuration in the decorative fictions of the 1530s-1560s.

Larticle sattache à étudier les diverses représentations de lobjet-livre dans les gravures accompagnant des éditions des récits en prose vernaculaire de la Renaissance. On montre combien la figuration du livre cristallise la dynamique complexe qui associe alors oral et écrit, lecture individuelle et lecture collective, construction de soi et projection pour autrui. Plus encore, le livre finit par devenir, par lentremise de ses diverses représentations figurées, un accessoire dauctorialité.

This article studies diverse representations of the book-object in engravings accompanying Renaissance editions of prose vernacular accounts. It shows how the figuration of the book crystallises the complex dynamics associating oral and written, individual reading and collective reading, and the construction of the self and projection for the other. Furthermore, the book ends up becoming, through diverse figurative representations, an accessory of authoriality.

Irène Salas, « Leffet-liste. Volubilité et énumération chez Rabelais »

Irène Salas, ancienne élève de lÉcole des hautes études en sciences sociales et docteur en arts et langages, enseigne la littérature française des xvie-xviiie siècles à luniversité dOxford. Ses recherches portent sur la poésie et la peinture de la Renaissance. Elle a publié « Les Essais de Montaigne : Journal dun corps » dans le no 16 de la revue Imaginaires (Reims, 2013).

Irène Salas, a former student of the École des hautes études en sciences sociales and a doctor of arts and languages, teaches early modern French literature at the University of Oxford. Her research focuses on the poetry and painting of the Renaissance. She has published “Les Essais de Montaigne: Journal dun corps” in no. 16 of the journal Imaginaires (Reims, 2013).

Comment illustrer linfinie varietas du monde ? À partir déléments morcelés, comment retrouver lunité du tout ? Comment les listes, si caractéristiques de la copia rabelaisienne, peuvent-elles sinsérer dans la trame dun récit ? Telle sont quelques-unes des questions examinées dans cet article, que guide une

795

conviction : Rabelais ne jette pas des mots à la volée, mais dresse ses listes comme des corps organisés, capables de mimer les innombrables ressources dune nature prolifique.

How can the infinite varietas of the world be illustrated? How to find unity in divided elements? How are lists, so characteristic of the Rabelaisian corpus, inserted into the plot of a narrative? These are some of the questions examined in this article, which is guided by a conviction: Rabelais does not dream up words on the spur of the moment, but rather establishes lists liked organised bodies, capable of imitating the innumerable resources of a prolific nature.

Nora Viet, « Une morale pour plaire ? Docere et delectare dans les recueils de récits brefs de la première Renaissance (1485-1521) »

Nora Viet est maître de conférences en langue et en littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance à luniversité Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand. Elle consacre ses recherches à la réception française du Décaméron de Boccace et à la poétique de la nouvelle au tournant des xve et xvie siècles, et sintéresse plus largement à la circulation des genres narratifs brefs dans lEurope de la Renaissance.

Nora Viet is a lecturer in French language and literature from the Middle Ages to the Renaissance at Blaise-Pascal University in Clermont-Ferrand. Her research focuses on the French reception of Boccacios Décaméron and the poetics of the novella at the turn of the sixteenth century. More widely, she is interested in the circulation of brief narrative genres in Renaissance Europe.

Alors que la double exigence dinstruire et de plaire traverse le discours poétique sur le récit de fiction de lAntiquité à lépoque moderne, la période charnière que constituent, pour la narration brève, les années 1480 à 1530, élabore de nouvelles formes de coexistence entre ces deux principes. La présente étude se propose de montrer comment se concilient un temps profit et plaisir du récit, par une pratique de la moralisation qui constitue la morale en source de plaisir.

While the two-fold requirement to instruct and please has marked poetic discourse surrounding the fictional account from Antiquity to the modern era, the pivotal period constituted by the years 1480 to 1530, with regard to the brief narrative, elaborated new ways for the two principles to coexist. This contribution shows how profit and pleasure of narrative were reconciled through a practice of moralisation which made the moral a source of pleasure.

796

Ruxandra Vulcan, « Les dialogues de Louis Le Caron »

Ruxandra Vulcan consacre ses travaux à la question du dialogue à la Renaissance et a rédigé une thèse intitulée « Savoir et rhétorique dans les dialogues littéraires français entre 1515 et 1550 ». Elle a également dirigé Dialogue dans le récit. De lUtopie de Thomas More à lAstrée dHonoré dUrfé, le no 54 de la revue Renaissance Humanisme Réforme (Lyon 2002).

Ruxandra Vulcan works on the question of dialogue in the Renaissance. She has written a thesis entitled “Savoir et rhétorique dans les dialogues littéraires français entre 1515 et 1550”. She has also edited Dialogue dans le récit. De lUtopie de Thomas More à lAstrée dHonoré dUrfé, no. 54 of the journal Renaissance Humanisme Réforme (Lyon 2002).

Cette contribution éclaire le lien que les Dialogues de Le Caron entretiennent avec les principes de Pierre de La Ramée qui réunit philosophie et éloquence. Le poète-orateur suit non seulement les préceptes de La Ramée pour les comprendre et les embellir mais excelle dans cet exercice. Cest ainsi quil lie linvention au jugement et réunit plusieurs disciplines selon lorientation ramiste, la philosophie, la politique et le droit à léloquence.

This contribution illuminates the link between Le Carons Dialogues and the principles of Pierre de La Ramée which reunites philosophy and eloquence. The poet-orator not only follows La Ramées principles so as to understand and embellish them, but excels in this exercise. He thus links invention with judgement, and brings several disciplines together in line with Ramism, philosophy, politics, and the right to eloquence.