Aller au contenu

Choix bibliographique

  • Type de publication: Chapitre d'ouvrage
  • Ouvrage: Les Diaboliques
  •  
  •  
  • Pages: CXLII à CXLVII
  • ISBN: 978-2-8124-1307-0
  • ISSN: 2417-6400
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-1464-0.p.0148
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection / Revue: Classiques Jaunes, n° 488
  • Série: Littératures francophones
  • Date de parution: 08/04/2014
  • Année de publication: 2018
  • Langue: Français

  • Chapitre d'ouvrage: Précédent 4/20 Suivant
Accès libre
Support: Numérique
148
CHOIX BIBLIOGRAPHIQUE


I —OUVRAGES GÉNÉRAUX SUR BARBEY D'AUREVILLY

Jean-Pierre BONNES, Le Bonheur du marque, Casterman, 1947.
Philip John YARROw, La Pensée politique et religieuse de Barbey
d'Aurevilly, Genève, Droz, 1961.

Jacques PETIT, Barbey d'Aurevilly critique, Les Belles Lettres, 1963.
Pierre COLLA, L'Univers tragique de Barbey d'Aurevilly, Bruxelles, La
Renaissance du Livre, 1965.

Brian G. ROGERS, The NovelJ and JtorieJ of Barbey d'Aurevilly, Genève,
Droz, 1967.

Jacques-Henry BoRNEcQuE, Paysages extérieurs et monde intérieur

dans l'ceuvre de Barbey d'Aurevilly, Université de Caen, 1968.
Helmut SCHWARTZ, Idéologie et art romanesque chez J. Barbey

d'Aurevilly, Munich, Fink, 1971.

Herman HOFER, Barbey d'Aurevilly Romancier, Berne, Francke,
1974 (en allemand).

Phlllppe BERTHIER, Barbey d'Aurevilly et l'imagination, Genève,
Droz, 1978.

Norbert DODILLE, Le Texte autobiographique de Barbey d'Aurevilly,
Genève, Droz, 1987.

Pierre TYtANousz, Fascination et narration dans l'ceuvre romanesque de
Barbey d'Aurevilly. La Scène capitale, Minard, 1987.

Pascale AURAIX JONCHIERE, L'Untté 1mpOJJtble : eJJat Jtlr la mythOlOgte
de Barbey d'Aurevilly, Nizet, 1997.

Alice DE GEORGES-METRAL, Les Illusions de l'écriture ou la crise de

149 la représentation dans l'ouvre romanesque de Barbey d'Aurevilly,
Champion, 2007.

Michel LECUREUR, Jules Barbey d'Aurevilly. Le Sagittaire, Fayard,
2008.

Pierre GLAUDES, Esthétique de Barbey d'Aurevilly, Classiques Garnier,
2009.

Pascale AURAIX JONCHIÉRE, Barbey d'Aurevilly et l'écriture. Formes
et signes, Lettres Modernes Minard, 2011.

Vigor GAILLET, Écritures de l'hybride et de l'excès dans l'ouvre romanesque
de Barbey d'Aurevilly, Champion, 2013.

Laurence CLAUDE-PHALIPPOU, L'Imaginaire de la parole dans l'ceuvre
romanesque de Barbey d'Aurevilly, Genève, Droz, 2015.

II — OUVRAGES EN TOTALITE OU EN PARTIE CONSACRÉS
AUX DIABOLIQUES

Léon BLOY, «I;enfant terrible », in Un brelan d'excommuniés, Savine,
1889 (repris dans Belluaires et porchers, Stock, 1905).

Julien GRAcQ, «Ricochets de conversation» (1960), in Préférences,
Corti, 1961.

Jacques PETIT, Essais de lecture des Diaboliques de Barbey d'Aurevilly,
Minard, 1974.

Collectif, «L'histoire des Diaboliques (1874-1974) »,Barbey d'Aurevilly
9, Revue des Lettres Modernes, 1974

— Philippe BERTHIER, «Les Diaboliques et la critique
française ». —Gisèle CORBIÉRE-GILLE, «Les Diaboliques dans
le domaine anglo-saxon ». — Herman HOFER, «Barbey parmi
les Allemands ». — Luigi TUNDO, «La Fortune des Diaboliques
en Italie ». —Pierre LEBERRUYER, «Félicien Rops et quelques
illustrateurs des Diaboliques ». —Alain VIRMAUX, «L' Adaptation
cinématographique du Rideau cramoisi ».

Jean-Pierre BOUCHER, Les Diaboliques de Barbey d'Aurevilly.
Une esthétique de la dissimulation et de la provocation, Presses de
l'Université du Québec, 1976.

Andrea CALI, La Narration et le sens, Lecce, ed. Milella, 1986.
Philippe BERTHIER, L'Ensorcelée, Les Diaboliques de Barbey
d'Aurevilly. Une écriture du désir, Champion, 1987.

Collectif, Barbey d'Aurevilly : I:Ensorcelée, Les Diaboliques. La
Chose sans nom, SEDES, 1988

150 —Françoise LECAPLAIN, «Réalité et surnaturel dans L'Enrorcelée et
Les Diaboliques ». —Norbert DODILLE, « La Question biographique
dans Les Diaboliques ». —Michel CROUZET, «Barbey d'Aurevilly
et l'oxymore : ou la rhétorique du diable ». —Marie MIGUET-
OLLAGNIER, «Figures mythiques dans Les Diaboliques ».
Jean SEMOLUE, « Je, Tu, Il (ou :Parole et Silence) dans Les
Diaboliques ». Philippe BERTHIER, «Les Diaboliques à table ».

Collectif, Barbey d'Aurevilly cent ans ajrrès (1889-1989). Textes réunis
par Philippe Berthier, Genève, Droz, 1990

— Michel CROUZET, «Barbey d'Aurevilly et l'esprit dans Les
Diaboliques ». — Nabih KANBAR, «Évolution de la figure du
témoin dans Les Diaboliques ». —Bruno TRITSMANS, «Récit et
jeu dans Les Diaboliques ». —Pierre TRANOUEZ, «Une Céleste en
sabbat, ou le siège du Diable ». —Max MILNER, «Identification
psychanalytique de la perversion dans Les Diaboliques ». —Jean
BELLEMIN-NOËL, «Écholâtrie des Diaboliques ».

Collectif, Barbey d'Aurevilly. Ombre et Lumière. Textes réunis par
Joseph-Marc BAILBE. Slnd Université de Rouen, 1990

— Yvan LECLERC, «Les Diaboliques en procès ». —Anna-Maria
LASERRA, «Le défi tératologique dans Le Bonheur dans le crime ».
— Brian G. ROGERS, «La Poétique des Diaboliques ».

Jean BELLEMIN-NOËL, Diaboliques au divan, Toulouse, Ombres, 199 r.
Collectif, Les Diaboliques de Barbey d'Aurevilly. Textes réunis par
P. Tranouez, L'École des Lettres 77, 15 janvier 1991

— Colette CAZENOBE, «Les Diaboliques ou la communion des
pécheurs ». —Philippe TEISSIER, «Réalisme et fantastique ».
— Jean SEMOLUE, « Je, tu, il :parole et silence dans Les
Diaboliques ». —Yves PIHAN, «Mensonge et dissimulation ».
— Wanda BANNOUR, « Ce gouffre de feu, la femme... ».
Pierre TRANOUEZ, «L'ordre du sabbat ou le vrai paradis ».
—Dominique MILLET-GÉRARD, «Barbey d'Aurevilly et la
tentation du confessionnal : La Vengeance d'une femme ». —Alain
BOUREAU, «La papesse et le capucin. Barbey d'Aurevilly en
quête de l'Histoire ». —Michèle CLÉMENT, « Le fer et le sang.
Vision mythique du xvI` siècle dans Les Diaboliques ». — Antonia
FONYI, « Le dandy aurevillien dans le miroir de l'histoire
aurevillienne ». —Pierre-Yves BOURDIL, «Les Diaboliques et
la vérité ».

151 Pascale AURAIX JONCHIÉRE, Ler Diaboliques de Barbey d'Aurevilly,
Gallimard, «Foliothèque», 1999.

Collectif, Barbey d'Aurevilly et la Modernité. Colloque du bicentenaire
(1808-2008). Textes réunis par Philippe Berthier, Champion,
2010

— Didier PHILIPPOT, «Les Diaboliques ou les histoires tragiques
de notre temps ». —Mathilde BERTRAND, «Satan... pour rire
Les Diaboliques au miroir de Baudelaire ». —Christophe
CHAGUINIAN, «La modernité comme barrière à la compréhension
des Diaboliques ». Pascale AURAIX JoNcxISRE, «Le Bonheur
dans le crime : "une bulle de savon qui grandit toujours et qui
ne crève jamais !" ».

Collectif, Barbey d'Aurevilly en tous genres. Textes réunis par B. Diaz,
Presses Universitaires de Caen, 2011

— Stéphanie TRAVER, «La théorie en acte :les préfaces in texte
des Diaboliques ».

Mathide BERTRAND, Pour un tombeau du poète. Prose et poésie dans
l'ceuvre de Jules Barbey d'Aurevilly, Classiques Garnier, 2011.

Collectif, Barbey d'Aurevilly :les paradoxes de l'écriture. Textes
réunis par P. Auraix Jonchière et F. Marchal-Ninosque, Presses
Universitaires de Franche-Comté, 2011

— Céline BRICAULT, «L'esthétique théâtrale des Diaboliques ».

III —ARTICLES

Pierre SCHNEIDER, «Barbey d'Aurevilly l'extrême », Les Temps
modernes, mars 1951.

Jacques-Henry BoRNEcQuE, «Entrevisions sur l'univers de l'amour
dans la pensée de Barbey d'Aurevilly », Barbey d'Aurevilly 5,
Les lettres modernes, 1968.

Jean VERRIER, «Les Dessous d'une Diabolique », Poétique 9, 1972.
Dietmar RIEGER, «Le Rideau cramoisi de Barbey d'Aurevilly.

Versuch Biner tiefenpsychologischen Inrerpretation », Germanisch-

Romanische Monatsschrift 2, 1972.

Raymonde DEBRAY-GENETTE, «Un récit autologique : Le Bonheur
dans le crime », Romanic Review, janvier 1973 (repris in Hommage
àJ. Petit, Les Belles Lettres, 1985).

Marie-Claire RorARs-WuRI.r.EUMIER, «Le plus bel Amour de Don
Juan. Narration et signification », Littérature, février 1973.

152 Marcelle MARINI, «Ricochets de lecture. La Fantasmatique des
Diaboliques », Littérature, mai 1973.

Pierre GILLE, «I;Ambivalence chez Barbey d'Aurevilly», Barbey
d'Aurevilly 8, Revue des Lettres modernes, 1973.

Françoise GAILLARD, «La Représentation comme mise en scène du
voyeurisme », Revue des Sciences Humaines, juin 1974.

Pierre TRANOUEZ, «L'Asthénique, l'amazone et l'androgyne »,
Barbey d'Aurevilly 10, Revue des Lettres modernes, 1977.

Eileen Boyd SIVERT, «Narration and exhibitionism in Le Rideau
cramoisi », Romanic Review, LXX, 1979.

Anne LIARD, « Le Récit lacunaire dans Les Diaboliques », Poétique
41, février 1980.

Charles BERNHEIMER, «Female sexuality and narrative closure.
Barbey's La Vengeance d'une femme and A un dîner d'athées »,
Romanic Review, LXXIV, 1983 (repris in Figures of ill repute.
Representing Prostitution in Nineteenth-Century France, Harvard
University Press, 1989).

Angela S. MOGER, « GSdel's Incompleteness Theorem and Barbey.
Raising story to a higher power (Le Dessous de cartes d'une partie
de whist) », Sub-Stance XII, 41, 1983.

Ellsabeth CARDONNE ARLYCK, « Nom, corps, métaphore dans Les
Diaboliques de Barbe », Littérature, 54, mai 1984.

Norbert DODILLE, «L'Exotique des Diaboliques de Barbey », in
Visages de la féminité, Université de la Réunion, 1984.

Philippe BERTHIER, «Oser oser ou la vengeance d'un homme »,
Littératures, automne 1987.

Josette SOUTET-QUILLARD et 011vler SOUTET, « "Ce fut comme
une... apparence..." Essai d'analyse comparative des portraits
féminins des Diaboliques de Barbey», L'Information grammaticale,
35 ,octobre 1987.

Philippe BERTHIER, « Le Vicomte ambigu »,L'Information littéraire,
1, 1988.

Marie MIGUET, «Scission du signe dans Les Diaboliques », L'École
des Lettres LXXIX, 11, 15 mars 1988.

Timothy UNWIN, «Barbey conteur. Discours et narration dans Les
Diaboliques », Néophilologus, LXXII, 1988.

Myriam WATTHÉE-DELMOTTE, « DOri Juan profanateur du temps.
Étude de la temporalité dans Le plus bel Amour de Don Juan »,
Les Lettres Romanes, XLIII, 1989.

153 Jean BELLEMIN-NOËL, «Le Racontage ou le récit de rien », Études
littéraires (Montréal), 22, 2, automne 1989.

Dario GIBELLI, «Lettore intimo e lettore indiscreto. Funzione del
narratorio e statuto della narrazione nel Bonheur dans le crime» ;
«Le plus bel amour de don Juan. La narrazione in spettacolo », Il
Confonto letterario, VIII, 1991.

Yves LE HIx, «L'adverbe en -ment dans Les Diaboliques », Revue des
Lettres Modernes, Barbey d'Aurevilly 15, 1994.

Nabih KANBAR, «Analyse pragmatique des Diaboliques », ibid.
Vittorio FRIGERIO, «Le Rideau cramoisi de Barbey d'Aurevilly, une

esthétique de l'opposition », Nineteenth Century French Studies,

XXIII, 1994-1995.

Herta RODENA, «Textual harassment. Barbey's Les Diaboliques »,
Nineteenth Century French Studies, XXIV, 1995-1996.

Peter W. M. COGMAN, «Criminal conversation. Telling and knowing
in Barbey's La Uengance d'une femme », French Studies, LI , 1997.

Serge J. CAFFIE, «Barbey entre l'Un et l'Autre : Le Rideau cramoisi,
une lecture analytique », Revue des Lettres Modernes, Barbey
d'Aurevilly 16, 1999.

Andrew McKEowN, «Les Diaboliques, ou le ite du sacré », Revue
des Lettres Modernes, Barbey d'Aurevilly 17, 2002.

Krls VASSILEV, «Actions et récit dans La Vengeance d'une femme »,
French Studies, LIX, 2005.

Alice DE GEORGES-METRAL, a COristructlori de l'opacité du texte
et déconvenues de l'herméneutique. Le Bonheur dans le crime» ,
in Le Roman du signe. Fiction et herméneutique au xrxe siècle, textes
réunis par A. del Lungo et B. Lyon-Caen, Presses Universitaires
de Vincennes, 2007.

Philip HADLOCK, «La Poétique de la lâcheté dans Le Rideau

cramoisi »,Revue des Lettres Modernes, Barbey d'Aurevilly 19, 2008.
Christophe CHAGUINIAN, «Les Diaboliques :rhétorique et message

moral », Revue des Lettres modernes, Barbey d'Aurevilly 20, 2012.


Ph. B.