Aller au contenu

Table des matières

Accès libre
Support: Numérique
567

Table des matières

  1. Introduction     9
  2. convention éditoriale   37

première partie

L’orgueil du prudens

  1. La prudence en majesté : de la raison d’État au sublime   41
    1. Conception de la rationalité   43
    2. Conception du sublime   50
    3. Du grand artiste au grand prudent   55
  2. La prudence critiquée :
    Montaigne et l’orgueil de « l’humaine prudence »   63
    1. Position du problème :
      tour d’horizon de la critique contemporaine   64
    2. Montaigne comme noble : le « métis »   69
    3. Montaigne comme prudens : la place royale   77
    4. Montaigne en artiste : l’art et la nature   85

Post-scriptum :
Que Montaigne est profondément catholique   97

  1. Prudence et « panurgie »   109
    1. Habileté et « panurgie »   112
568
  1. « Vertu » et habitus   121
  2. Machiavélisme et théorie de l’art   128

Annexe : Castoriadis lu par Descombes   142

  1. L’orgueil de Descartes : la dispositio de l’épichérème   147
    1. § 1, J’étais alors en Allemagne… :
      la majeure et ses preuves   150
    2. § 2, Il est vrai que… :
      la conclusion, en passant par l’objection   155
    3. § 3, C’est pourquoi… (et fin du § 2, après E) :
      la majeure contra   166
    4. § 4, Et pour moi… : la mineure, enfin   170

Annexe : Texte du Discours de la méthode, II, 1-4   178

  1. L’orgueil de Ronsard : raison et sublime chez Boileau   183
    1. Le sublime   185
    2. La raison   195

Annexe : Francis Ponge contre Paul Valéry   212

  1. Transition

De l’orgueil au « jugement »   219

deuxième partie

L’orgueil du juge

  1. « Habitude » chez Montaigne,
    c’est-à-dire habitus   237
    1. L’exercice : Montaigne en faber ou « ouvrier »,
      maître en son art   238
    2. Habitude dans le mal et habitude dans le bien :
      « Du repentir »   244
569
  1. Humilité de l’essai ?
    Montaigne « excellent juge des actions humaines »   261
    1. L’examen scolaire   262
    2. Montaigne en étudiant   267
    3. Montaigne en maître   270
  2. Trois conditions pour être bon juge :
    (1) la supériorité sociale   279
    1. La position mondaine   280
    2. La position politique   285
  3. Trois conditions pour être bon juge :
    (2) la santé, mens sana in corpore sano   293
    1. L’adage Mens sana… chez Gabriel Naudé   294
    2. Santé et jugement chez Aristote   296
    3. Application à Montaigne : santé et force   301
  4. Trois conditions pour être bon juge :
    (3) ne pas se laisser impressionner   305
    1. Ce qui trouble le jugement :
      la peur, l’imagination, la coutume   305
    2. Les remèdes aux trois troubles   311
  5. La lecture circonstanciée :
    (1) comment former le jugement   325
    1. D’Athènes à Sparte   326
    2. L’éducation spartiate du jugement : Plutarque   329
    3. L’éducation « perse » du jugement : Xénophon   338

Annexe : Le rôle de l’éloge
selon Alasdair McIntyre   347

570
  1. La lecture circonstanciée :
    (2) juger c’est-à-dire « considérer »   353
    1. Inspecter et respecter   354
    2. Un ou deux aspects :
      la « concurrence » amenée par une « circonstance »   363
    3. De l’absolu au relatif :
      du jugement épidictique à Kant   374

Annexe : Thomas d’Aquin sur la « circonspection » :
Somme théologique, IIa IIae, question 49, article 7   391

  1. La lecture circonstanciée :
    (3) critique des avocats   397
    1. Les Essais et le « fourvoiement volontaire »   399
    2. Dix narrateurs, autant d’avocats : l’Heptaméron   411
  2. La lecture circonstanciée :
    (4) critique du préjugé   431
    1. Portrait du juge d’instruction :
      de la critique des préjugés à celle des témoignages   432
    2. « Sans autre forme de procès » :
      Heptaméron, nouvelle 61   441
    3. L’autocritique par l’auteure de ses propres préjugés :
      du dialogique au dialectique   450
  3. Conclusion   467
  4. Vocabulaire   477
    1. Audacia   479
    2. Les circonstances en nombre « indéfini »   483
    3. Clairvoyance    487
    4. Composition    489
    5. Conservatio et amplificatio   490
571
  1. Consilium, judicium et praeceptum/imperium   494
  2. Discours   496
  3. Élection   502
  4. Épichérème et enthymème au xviie siècle   505
  5. Exercices    512
  6. Habitude dans les Essais   512
  7. Interférer et occurrence   517
  8. Mètis et phronèsis, termes à la fois proches et distincts   519
  9. Orgueil et magnanimité (superbia et magnanimitas)   528
  10. Oxus dans l’aphorisme d’Hippocrate,
    ou la « gestion de crise »
       530
  11. Peindre dans l’Heptaméron   534
  12. Persévérance   535
  13. Teinture dans les Essais   536
  14. Theôros et le genre épidictique    537
  1. Ouvrages cités   543
    1. Auteurs d’avant 1800   543
    2. Après 1800   547
  2. Index des noms propres   557
  3. Montaigne : renvois aux pages des essais   565