Aller au contenu

Table des matières

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09055-7
  • ISSN: 2108-5471
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09057-1.p.0805
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 25/09/2019
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
805

Table des matières

INTRODUCTION     7

RÈGLES ÉDITORIALES    25

PREMIÈRE PARTIE

HISTOIRE DUN MYTHE
ET DUN TEXTE

INTRODUCTION    31

FRANCUS, IMAGINAIRE DUN NOM    35

Francus ou Francion ?    37

Un fils dascendance multiple    37

Un héros au nom incertain    38

Un héros sans histoire    39

Francus ancêtre éponyme    43

La double étymologie de « Franc »    44

Étymologie et généalogie    49

Le nom et le mythe    53

Le franc Francus    53

Francus et Hector, entre hérédité et rivalité    54

Francus et Énée, de lointains cousins    59

Francus à lépreuve de lAntiquité    60

Francus héros épique    63

LA MATIÈRE TROYENNE AU MOYEN ÂGE,
ENTRE CHRONIQUE UNIVERSELLE ET ROMAN    69

Linvention dun récit historique    71

806

Lhistoire de France « ab urbe euersa »
dans les histoires et chroniques médiévales    72

La science historique au secours du mythe
chez les premiers humanistes    79

Roman de Troie ou histoire ancienne ?    83

Benoît de Sainte-Maure
et la tradition du « roman de Troie »    83

Lhistoire et la merveille    86

Prose 5 ou lhistoire mythologisée    90

Imaginaire gréco-troyen : constances
et inconstances du mythe    92

Troyens de France et de Bourgogne    93

Qui est le véritable héros de la guerre de Troie ?    98

LE RENOUVEAU TROYEN À LAUBE DE LA RENAISSANCE

Les Illustrations de Gaule et singularitez de Troye
de Lemaire de Belges   103

Jean Lemaire de Belges, « secretaire
indiciaire et historiographe »   105

Marguerite dAutriche
et lhistoriographie bourguignonne   106

Louis XII et Anne de Bretagne   110

Troie à la cour : enjeux politiques du mythe troyen   114

Troie et la Gaule   114

Lancêtre au miroir   118

Aux sources de Troie : textes authentiques
et « corrompues histoires »   126

Sources historiques   127

Sources en trompe-lœil : lhypotexte médiéval
du « roman de Pâris »   132

« Mettre en avant / ce que les autres ont obmis / et []
rassembler tout en ung corpz » lhistoire de Troie   153

Une histoire totale   154

Lesprit de lAntiquité   156

LIRE LES ILLUSTRATIONS À LA RENAISSANCE

Les enjeux de la réception dun texte
daprès la bibliographie matérielle   163

807

La brève histoire éditoriale des Illustrations   163

Élaboration dun livre imprimé   164

Variations sur une tradition éditoriale stable   165

Témoignages de lecture : les exemplaires
annotés des Illustrations   172

Édition princeps : BM Orléans, cote Rés. E2707   173

Édition Enguilbert et Jean de Marnef, 1515-1519 :
Rome, Biblioteca Angelica, cote HH.14.21   176

Une communauté spécifique de lecteurs :
peintres et tapissiers   181

QUÊTE HISTORIQUE ET RHÉTORIQUE COURTISANE
À LA RENAISSANCE   187

Le mythe troyen dans lhistoriographie de cour
de la première moitié du xvie siècle   188

Dans lentourage de Lemaire : les historiens des origines   189

Le larcin de Jean Des Courtilz   199

Troie dans les rivalités franco-italiennes   202

Lhistoire en vers   205

Permanence et renouvellement dun imaginaire poétique
et politique   212

Francus en nouvel Énée : la geste dun navigateur   212

Troie, ville antique   215

Le rêve antique de Charles IX   219

La nouvelle historiographie   226

De l« histoire » à la « fable »   226

Le mythe troyen : les raisons dun rejet   235

« ILLUSTRER ET LES GAULES ET LA LANGUE »   243

Troie et le mythe de la langue   244

La matière de Troie dans la constitution
dun imaginaire poétique   248

« Lame [] dHomere le Gregeoys »   248

Lillustration de la langue   251

De lHomère Belgeois au nouvel Homère : Ronsard
et ses contemporains   252

Corriger Virgile : Helisenne de Crenne   253

Reproduire la geste antique : Passerat et Ronsard   254

808

Un désir dépopée troyenne : invention ronsardienne   257

Les mutations du goût : romans de chevalerie troyens   263

CONCLUSION   267

DEUXIÈME PARTIE

POÉTIQUE DE LA VARIATION

INTRODUCTION   271

HISTOIRE ET FICTION POÉTIQUE
À LAUBE DE LA RENAISSANCE   275

De la division des matières   276

Historia, fabula, argumentum   276

Paradigme antithétique dhistoria
et fabula dans les Illustrations   278

Inscription de la fable dans lhistoire : lectures allégoriques   284

Les trois sens de lécriture fabuleuse selon Boccace   286

Pensées de la fable, antiques et modernes   291

Rapprochement de lhistoire et de la fable :
lhistoire moralisée   294

Lécriture historique à lépoque
des grands rhétoriqueurs : prégnance et absence des fables   297

Esthétique de la totalisation : la fable dans lhistoire   297

Esthétique de la convenance : la vérité dans la fiction   303

Prose et prosimètre : limpossible histoire fabuleuse   305

Vers une poétique de la fiction   307

Les frontières de la fiction   307

La Concorde des deux langages,
un art poétique allégorique ?   311

QUELLE UNITÉ DES ILLUSTRATIONS DE GAULE
ET SINGULARITEZ DE TROYE ?
   319

Un texte sous tension   320

Unité ou hybridité ?   320

Du vrai au vraisemblable   325

809

Histoire, récitation, fable : le lexique comme indice
dune poétique   329

Lhistoire de Troie et de la Gaule   332

La récitation de la vie de Pâris   336

La narration poétique des agissements des dieux   338

Lexplanation des fables et la confutation
des anciens mauvais auteurs   340

Les mutations de la narration :
analyse syntaxico-sémantique des attaques de chapitre   342

Analyse poétique des Illustrations   347

Essai de catégorisation des chapitres des Illustrations   348

« Rassembler tout en un corps » :
unité et diversité de la matière   352

HISTORIA OU LA MYTHOLOGIE RÉDUITE   357

Le nom des dieux : lonomastique contre le mythe   359

Le nom comme surnom   360

Aux origines des noms : létymologie scythe   365

Linvention du monde   366

Lantonomase du nom propre mythologique   369

Les métamorphoses des dieux en hommes   374

Interprétation historique   375

Evhémérisme   377

Histoire des croyances et genèse des fables   378

ARGUMENTUM OU LA MYTHOLOGIE ASSERVIE   383

Entre histoire et fiction : essai de reconstitution
dun univers antique   384

Lexemple de Pâris : un miroir du prince   389

Les trois âges de la vie de Pâris   389

Pâris, « figure » de Charles Quint   396

Une éducation du prince : le « roman de Pâris »
selon Jean Bouchet   404

Lexpression du sens de lhistoire   407

Des prophéties en fiction   407

La « mutacion » de fortune   410

FABULA OU LA MYTHOLOGIE AFFRANCHIE   413

810

Narratio fabulosa : les dieux païens au cœur de lhistoire   414

Lécorce des fables   414

« Léclaircissement de toute lhistoire »   417

La restitution des fables   419

Mise en scène de la création poétique :
les fables dŒnone   420

Influence de la tradition mythographique :
les noces de Thétis et Pélée
comme catalogue des dieux   422

Le retour des dieux païens : Lemaire fabuliste   427

« Aux oyans donner grace ententive » :
la mythologie comme ornement   429

Lirréductibilité de la fable à un sens :
la tentation de lesthétique   431

Débordements fabuleux : de linventio à lelocutio   433

Lhistorien en Mercure : le génie de lécriture   436

AU CŒUR DE LA PRATIQUE DE LIMITATIO

Les Illustrations entre fable et roman à la Renaissance   445

La poésie des Illustrations   447

Les Illustrations, source de Richelet
pour lhistoire de la poésie   447

La métamorphose de Pâris en poète
dans l« Eglogue au Roy » de Clément Marot   449

Réécriture des poètes antiques et renouveau littéraire   452

Lemaire en nouvel Ovide : la tradition de lOvide
moralisé
, François Habert et Nicolas Renouard   452

Les Illustrations comme répertoire
mythographique : Les Quatre premiers livres
des Eneydes
et Le Songe dHelisenne de Crenne   463

De lhistoire au roman : les « romans
de Pâris » des xvie et xviie siècles   466

La tentation du romanesque
dans Le Panegyric du Chevallier sans reproche   467

Variations fictionnelles : les Comptes amoureux
de Jeanne Flore et les Angoysses douloureuses
dHelisenne de Crenne   468

811

Lemaire et le roman sentimental des années
1600-1610 : Jacques Corbin et Michel Guy de Tours   472

Lhistoire transformée en nouvelle : lexemple de Poissenot   480

CONCLUSION   485

TROISIÈME PARTIE

RHÉTORIQUE REGISTRALE

INTRODUCTION   489

À LA RECHERCHE DUNE ÉCRITURE ILLUSTRE   493

Lemaire illustrateur de la langue française   494

Illustration : un néologisme sémantique en 1509   495

Le verger de Rhétorique :
mise en scène dune généalogie poétique   497

Éloges du « beau françois du Maire »   500

Lemaire dans lhistoire de la littérature :
Etienne Pasquier et Guillaume Colletet   505

Une plume « palatine » mais « pas latine » :
le choix de la langue   509

Le français, langue de la nouveauté   510

Le latin, langue de la vérité ?   514

Le style « grossier » de lhistoire
et les couleurs de la fiction   516

De lusage de lornement dans lécriture de lhistoire   516

Limpossible concorde de deux langages ?   521

Un « stile poeticque »   524

LE DISCOURS DE LŒUVRE

Dispositifs énonciatifs différenciés   531

Pratiques intertextuelles : de lusage des citations
en histoire et de limitation en poésie   532

Rhétorique des citations   534

De limitation à linvention   538

812

Pratiques éditoriales : lexhibition de la facture
de lœuvre dans les éditions du xvie siècle   545

Les variations de caractère :
une mise en évidence du latin   546

Les manchettes : une mise en valeur du savoir de lauteur   547

Les illustrations : de la diversité des matières   548

RHÉTORIQUE I

Contre lhistoire, les lieux de la fiction   553

Fragments dun métadiscours   555

Du bon usage de la variété   557

Homère, un modèle rhétorique et stylistique ?   561

Les figures de la fiction   564

De la variété des discours   568

Le discours comme « figure de fiction »   569

Prosopopée : lemprise de la fiction   573

Exclamation : les interventions dun moraliste   580

Discours rapporté : du témoignage à lanecdote   584

Entre amplification et brièveté : digressions et descriptions   586

Les lieux de la description   589

Spécification : entre histoire et poésie   596

RHÉTORIQUE II

La roue de Lemaire de Belges   601

Historia : la vérité en propre   604

Couleurs en demi-teinte   605

Répétition : entre style formulaire et jeux de variations   608

Rhétorique de laccumulation   612

Argumentum : lexpressivité des couleurs de rhétorique   614

Énumération : copia rerum et verborum   615

Comparaison : fictions homériques et ovidiennes   618

Figures de diction : la véhémence dune prose nombreuse   622

Rhétorique des passions : la contagion de lémotion   629

Fabula : le voile délectable et détestable des tropes   631

Esthétique de la douceur   632

Périphrase mythologique et personnification :
de la fiction à la feinte   635

Métaphore et allégorie : lempire de limage   638

Hyperbole : la figure du divin   643

813

Épithète rhétorique : lidéal et la différence   645

Figures onomastiques :
le fonctionnement figural de la langue   648

STYLISTIQUE

Vers une prose poétique   655

« Jean le Maire de Belges, qui affectoit de poëtiser
dans sa prose »   657

Les talonnières de Mercure   657

Les marqueurs dune poétisation de la prose vus
à travers les imitations des Illustrations à la Renaissance   661

Lillustration par le lexique   667

Latinismes et mots rares : une dynamique fabuleuse   667

Infinitifs substantivés :
du cliché de style au marqueur déloquence   679

Diminutifs synthétiques : une esthétique de latténuation   685

Lamplification syntaxique   692

Construction syntaxique : du mimétisme linguistique
à lélaboration dune prose artificielle   695

Formes en -ant :
un stylème de la prose narrative fictionnelle   702

Caractérisation : le paradigme de lépithète   705

Une prose dart   707

Voix éloquentes   708

Ut pictura poesis   710

CONCLUSION   719

CONCLUSION GÉNÉRALE   721

ANNEXE

« Vie de Jean le Maire » de Guillaume Colletet   729

BIBLIOGRAPHIE   737

814

INDEX DES NOMS DAUTEURS,
DE PERSONNES ET DE PERSONNAGES   793

INDEX DES PRINCIPALES ŒUVRES DE LEMAIRE DE BELGES
(HORS ILLUSTRATIONS)  801

TABLE DES ILLUSTRATIONS   803