Skip to content

Annexes

View all information ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-5407-3
  • ISSN: 2114-1223
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-5407-3.p.0741
  • Publisher: Classiques Garnier
  • Digital parution date numérique: 02-28-2007
  • Language: French
Free access
Support: Digital
741
1. Quelques attestations de lieu commun et lieux communs

Il est remarquable, dans la liste suivante fournie par Frantext, qu'une seule
occurrence n'ait aucun rapport avec toute notre enquête : le numéro 12 (p. 724),
chez Gassendi. Mes vifs remerciements à l'équipe d'Equi1 XVI de Clermont-
Fenrand pour cette précieuse liste, qui va, en suivant l'ordre chronologique, de
1500 à 17601.

LIEU COMMUN (AU SINGULIER)

N° 1 Dessus ce <lieu> <commun> il est fort Bloquent, il tranche en
philosophe un "et par consequent", un "qu'en dis tu, compere ? DU LORENS. J /
PREMIERES SATIRES / 1624 p. 15 LIVRE 1 SATIRE 2

N° 2 le malheur de tout temps me suit en toutes choses, je blesserois un
homme en lui jettant des roses, il me voudroit du mal quand je le servirois, voila
le grand-mercy qu'à la fin j'en aurois :sans que ce <lieu> <commun> je veuille
icy deduire, croirois-tu que le four tombe quand je veux cuire ? DU LORENS. J /
SATIRES / 1646 p. 100 SATIRE 11

N° 3 Ce <lieu> <commurv qu'il a es[endu si an long, qu'il a si curieusement
et si ambitieusement estalé, ne devoir estre touché qu'en passant ; BALZAC. J. L
GUEZ DE /DISSERTATIONS CRITIQUES / 1654 p. 574 DISSERTATION 5

N° 4 il sent moins le <lieu> <commun>, et tient plus de l'original :mais le
lieu commun du grand est traité d'une maniere si peu commune, qu'il peut
prétendre en nouveauté, aussi bien que l'original du petit. BALZAC. J. L GUEZ
DE /DISSERTATIONS CRITIQUES / 165 p. 581 DISSERTATION 6

N° 6 autrement c'est un <lieu> <commurv, qui ne manque jamais d'ennuyer
l'auditeur, parce qu'il fait languir l'action ; CORNEILLE. P /DISCOURS
UTILITE POEME DRAMAT. / 1660 p. 40

N° 7 Il ne leur faut que trois ou quatre exemples pour en former une maxime
et un <lieu> <commun>, et pour s'en servir ensuite de principe pour décider
toutes choses. ARNAULD. A NICOLE. P / LA LOGIQUE OU L'ART DE
PENSER / 1662 p. 344 PARTIE 3 CHAPITRE 18

N° 8 I1 y a de l'inegalité dans quelques actions des hommes :cela suffit pour
en faire un <lieu> <commun> dont personne ne soit excepté. ARNAULD. A
NICOLE. P / LA LOGIQUE OU L'ART DE PENSER / 1662 p. 345 PARTIE 3
CHAPITRE 18

N° 9 Mais qui ne voit qu'on peut faire aussi un <lieu> <commun> opposé à
celui-là, qui sera pour le moins aussi bien fondé ? ARNAULD. A NICOLE. P /
LA LOGIQUE OU L'ART DE PENSER / 1662 p. 449 PARTIE 4 CHAPITRE 13

1 Tai supprimé quelques numéros donnés par Frantezt, qui n étaient que des doublons.

742 724 ANNEXES


N° 10 Chacun croit que c'est assez pour les decider de faire un <lieu>
<commun>, qui n'est souvent composé que de maximes, lesquelles non
seulement ne sont pas universellement vrayes, mais qui ne sont pas mesures
probables, lorsqu'elles sont jointes avec les circonstances particulieres des faits
que l'on examine. ARNAULD. A NICOLE. P / LA LOGIQUE OU L'ART DE
PENSER / 1662 p. 456 PARTIE 4 CHAPITRE 13

N° 11 M De Beaufort employa son <lieu> <commun>, qui etoit d'assurer
qu'il iroit toujours son grand chemin. RETZ. J-F DE / MEMOIRES T. 2. / 1679
p. 383 PARTIE 2

N° 12 quoy que ce soit une chose tout à fait difficile à detenniner, neanmoins
ceux qui reduisent toutes ces facultez internes à 1a seule phantaisie ou
imagination, semblent suivre l'opinion la plus probable : et certes, le sens
commun mesme, quelle qu'ai[ esté la pensée d'Aristote, ne semble pas devoir estre
pris comme une faculté entierement distincte de la phantaisie du moins selon la
description qu'il en fait, et mesme si quelqu'un pretendoit qu'il deus[ estre distinct,
il ne devroit au moins alors estre pris que comme l'amas mesme des sens
externes, entant qu'ils doivent avoir interieurement quelque <lieu> <commun> où
ils soient à la verité placez sepazement, mais neanmoins proche les uns des
autres, c'est à dire dans cet endroit du cerveau où tous les nerfs des organes
externes aboutissent, ou plutost d'où ils tirent leur origine." BERNIER. F /
ABREGE PHILOSOPHIE DE GASSENDI /1684 p. 193 LIVRE 3 CHAPITRE 2

N° 13 C'est ce que je réponds au <lieu> <commun> qui a été si rebatu paz les
ignorans, que le changement de religion entraîne avec lui le changement de
gouvernement, et qu'ainsi il faut soigneusement empêcher que l'on n'innove.
BAYLE. P /COMMENT. PHILOS. PAROLES J-C / 1686 p. 415 PARTIE 2
CHAPITRE 6

N° 14 Autre <lieu> <commun>, et petite pensée populaire. BAYLE. P /
COMMENT. PHILOS. PAROLES J-C / 1686 p. 450 PARTIE 3

N° 15 Diomède ne découvre que Glaucus est son h8te, que paz la premiere
faute qu'il fait de l'interroger sans le connoître, et d'en essuyer même un grand
<lieu> <commun> de morale, avant les premiers éclaircissemens : la raison de
ne pas combattre son h8te, n'engageoit point Diomède à perdre un temps
précieux, il n'avoir qu'à porter le carnage d'un autre c8té. LA MOTTE /
REFLEXIONS SUR LA CRITIQUE / 1716 p. 148 PARTIE 2

N° 16 Je sçai même que mes adversaires peuvent retorquer contre moi, ce
même <lieu> <commun> que j'employe contr'eux. LA MOTTE / REFLEXIONS
SUR LA CRITIQUE / 1716 p. 177 PARTIE 2

N° 17 C'est un <lieu> <commun> très-connu de tout le monde. DUBOS.
ABBÉ J-B / REFT,. CRIT. POESIE PEINTURE / 1733 p. 497 PARTIE 2
SECTION 34

743 QUELQUES ATTESTATIONS DE LIEU COMMUN ET LIEUX COMMUNS 725


N° 18 Un esprit comme Mr Pascal pouvoit-il donner dans un <lieu>
<commun> aussi faux que celui-là ? VOLTAIRE / LETTRES
PHII.OSOPHIQUES / 1734 p. 204 LETTRE 25

N° 19 Courtebotte en convint avec lui, et se servit cependant, avec avantage
en cette occasion, du <lieu> <commun> dont on salue tous les malheureux, en
lui disant élégamment : il faut que votre majesté prenne patience. CAYLUS. A-
C DE / FÉERIES NOUVELLES / 1741 p. 145 COURTEBO l'I'h ET ZIBELINE

N° 20 Mais c'est un <lieu> <commun> auquel nous avons suppléé par la
réflexion précédente. DIDEROT. D /ESSAI SUR MÉRITE ET VERTU / 1745
p. 111 LIVRE 2 PARTIE 2 SECTION 2

N° 21 il n'oublieroit, à ce sujet, aucun <lieu> <commun>, et il nous
apprendroit comment nous poumons faire suppléer les yeux aux oreilles.
CONDILLAC. ABBÉ DE /TRAITE DES SYSTEMES / 1749 p. 132
CHAPITRE 4

N° 22 que c'est un <lieu> <commun>, si vide de sens et si usé, qu'il meurt de
honte de s'y être quelquefois arrêté. PREVOST. LABBE /LETTRES
ANGLOISES, T. 2 / 1751 p. 299 LETTRE 72

N° 23 <lieu> <commun> à la vérité, mais qui vous fera connaître le génie de
la Perse VOLTAIRE / ESSAY SUR L'HIST. GÉNÉRALE / 1756 p. 181
CHAPITRE 69


LIEUX COMMUNS (AU PLURIEL)

N° 1 On void clairement que vous avez d'exquises recherches, et de beaux
<lieux> <communs>. SOREL. CH / LE BERGER EXTRAVAGANT / 1627
p. 164 LIVRE 4

N° 2 Là dessus Carmelin fit beaucoup de plaintes qui estoient fort naifves, car
c'estoit un personnage qui avoit l'esprit fait d'une telle sorte qu'il sembloit n'estre
venu au monde que pour faire rire les autres, et horsmis dix ou douze sentences de
<lieux> <communs> qu'il avoit aprises comme un oyseau en cage, il ne scavoit
rien que des plaisanteries rustiques où il avoit assez de naturel. SOREL. CH / LE
BERGER EXTRAVAGANT / 1627 p. 187 LIVRE 5

N° 3 Remets en ta memoire ces <lieux> <communs> avec lesquels on a
syringué de la doctrine en ton esprit, sans que tu ayes jamais estudié sur aucun
ancien autheur. SOREL. CH / LE BERGER EXTRAVAGANT / 1627 p. 215
LIVRE 5

N° 4 Il n'y eut que Carmelin qui fit parroistre son ignorance, car ne trouvant
aucun moyen de se servir des <lieux> <communs> qu'il scavoit par coeur, il
n'avoit rien dans l'esprit qui luy pust servir en son personnage. SOREL. CH / LE
BERGER EXTRAVAGANT / 1627 p. 354 PARTIE 2 LIVRE 9

N° 5 Il ne se faut pas estonner de la boutade de Carmelin, dit Philiris, nous
sçavons tous qu'il se sert de ses <lieux> <communs> aussi bien qu'un sergent de

744 726 ANNEXES


bande faict de sa hallebarde. SOREL. CH / LE BERGER EXTRAVAGANT /
1627 p. 448 PARTIE 2 LIVRE 12

N° 6 Qui est-ce qui luy aprenoit des sentences prises des plus beaux <lieux>
<communs> ? SOREL. CH / LE BERGER EXTRAVAGANT / 1627 p. 466
PARTIE 2 LIVRE 12

N° 7 et que j'y misse encore des <lieux> <communs> de toute l'histoire, et
les figures de tous les instrumens de geometrie ? FARET. N / L'HONNESTE
HOMME / 1636 p. 103

N° 8 II ne faut aussi oublier toutes sortes de <lieux> <communs>,
dictionaires, meslanges, diverses levons, recueils de sentences, et telles autres
sortes de repertoires, parce que c'est autant de chemin fait et de matiere preparée
pour ceux qui ont l'industrie d'en user avec advantage, estant certain qu'il y en a
beaucoup qui font merveille de parler et d'escrire sans qu'ils ayent guere veu
d'autres volumes que ces mentionnés ; NAUDE. G / ADVIS POUR DRESSER
BIBLIOTH. / 1644 p. 60 CHAPITRE 4

N° 9 il vous satisfera sur le champ, et sans consulter ses <lieux>
<communs>. BALZAC. J. L GUEZ DE / LE BARBON / 1665 p. 705 LE
BARBON

N° 10 Pour cet effet, Menandre, apres avoir consulté ses <lieux>
<communs>, et pris les advis d'un homme, qui n'avoit gueres de commence avec
les bons religieux, et de qui on peut dire sans l'offenser, que la memoire n'es[ pas
en benediction parmi les justes, il envoya par ce mesure homme à Paris,
l'inventaire de beaucoup de pieces qu'il disoit que j'avois prises : il fit une amitié
tres-estroite avecque luy, ou plustost une conspiration contre moy ; BALZAC. J.
L GUEZ DE / DISSERTATIONS CHREST. MORALES / p. 321
DISSERTATION 8

N° 11 On trouve dans leurs pcemes tous leurs <lieux> <communs> ;
BALZAC. J. L GUEZ DE /DISSERTATIONS CRITIQUES / 1654 p. 514
DISSERTATION 1

N° 12 il enfloit sa matiere de <lieux> <communs>, et de pieces cent fois
rejouées. BALZAC. J. L GUEZ DE /DISSERTATIONS CRITIQUES / 1654
p. 521 DISSERTATION 2

N° 13 Ce ne sont ni les armuriers, ni les fourbisseurs, ni les vivandiers de
l'armee, qui combatent l'ennemi, et qui gagnent les batailles : ce ne sont pas non
plus les compilateurs de <lieux> <communs>, ni les copistes des rhetoriques
d'autruy, ni les traducteurs de quelques chapitres de Quintilien, qui attaquent et qui
emportent les ames. BALZAC. J. L GUEZ DE /DISSERTATIONS
CRITIQUES / 1654 p. 522 DISSERTATION 2

N° 14 Je ne commence qu'à entrer en belle humeur, et entamer mes <lieux>
<communs> : mais le mal est que je ne suis pas maistre de mes heures, et
l'ordonnance que Monsieur De Lorme m'a envoyée, confirmée par celle de vostre

745 QUELQUESATTESlAT10NSDE LIEU COMMUN ET LIEUX COMMUNS 727


Monsieur Le Goust, ne veut pas que je veille davantage. BALZAC. J. L GUEZ
DE /DISSERTATIONS CRITIQUES / 1654 p. 626 DISSERTATION 9

N° 15 faire entrer par force dans ses discours de longues et ennuyeuses
traductions : en un mot, monsieur, s'il vouloit desplier ses <lieux>
<communs> ; je puis dire sans exagerer les choses, qû il pourroit faire des Livres
de la taille de Calepin. BALZAC. J. L GUEZ DE /DISSERTATIONS
CRITIQUES / 1654 p. 638 DISSERTATION 11 (Entretiens, 1657 ; éd.
B. Beugnot, Paris : STFM, 1972, IX, p. 212-213)

N° 16 Il est riche en <lieux> <communs>, et traite quantité de belles
matieres, en sa deffense : il leur semble neantmoins gdil ne les traite pas assez
clairement. BALZAC. J. L GUEZ DE /DISSERTATIONS CRITIQUES / 1654
p. 675 DISSERTATION 26

N° 17 qui estoit ses tablettes, et ses <lieux> <communs> ;BALZAC. J. L
GUEZ DE /DISSERTATIONS POLITIQUES / 1654 p. 450 DISSERTATION 3

N° 21 Ils se jettent de part et d'autre sur les <lieux> <communs>.
ARNAULD. A NICOLE. P / LA LOGIQUE OU L'ART DE PENSER / 1662
p. 447 PARTIE 4 CHAPITRE 13

N° 22 Les derniers font des <lieux> <communs> d'une autre sor•.e.
ARNAULD. A NICOLE. P / LA LOGIQUE OU L'ART DE PENSER / 1662
p. 447 PARTIE 4 CHAPITRE 13

N° 23 On voit donc assez gn'il n'y a rien de moins raisonnable que de se
conduire par des <lieux> <communs> en ces rencontres, soit pour embrasser tous
les miracles, soit pour les rejetter tous :mais gdil les faut examiner par leurs
circonstances pazticulieres, et paz la fidelité et la lumiere des temoins qui les
rapportent. ARNAULD. A NICOLE. P / LA LOGIQUE OU L'ART DE
PENSER / 1662 p. 450 PARTIE 4 CHAPITRE 13

N° 24 Tout ce qti elles peuvent au plus est de faire eviter les fautes les plus
grossieres, et d'accoutumer l'esprit à faire assez d'attention aux raisons qu'on luy
propose, pour ne se pas laisser emporter par des <lieux> <communs>, qui ayant
quelque verité en general, ne laissent pas d'estre faux en beaucoup d'occasions
particulieres, ce qui est une des plus grandes sources des erreurs des hommes.
ARNAULD. A NICOLE. P / LA LOGIQUE OU L'ART DE PENSER / 1662
p. 464 PARTIE 4 CHAPITRE 14

N° 25 On y pourroit adjouster l'invention de reduire en quelque ordre ce qui se
suit le moins dans le livre des essais, et d'en faire divers <lieux> <communs> ou
des chapitres reguliers : mais certainement cela ne devroit point aussi estre
appellé les vrais ouvrages de Montagne ; SOREL. CH / LA BIBLIOTHEQUE
FRANCOISE / 1664 p. 75 CHAPITRE 5

N° 26 Toutes ces pieces sont remplies de quantité de remazques et de fort
beaux <lieux> <communs>, que les curieux sont ravis de voir. SOREL. CI•I /
LA BIBLIOTHEQUE FRANCOISE / 1664 p. 125 CHAPITRE 7

746 728 ANNEXES


N° 27 En vain, pour attaquer son stupide silence, de tous les <lieux>
<communs> vous prenez l'assistance : Le beau temps et la pluie, et le froid et le
chaud sont des fonds qu'avec elle on épuise bientôt. MOLIERE / LE
MISANTHROPE / 1666 p. 483 ACTE II, SCÈNE IV

N° 28 Mais le plus beau projet de notre académie, une entreprise noble, et
dont je suis ravie, un dessein plein de gloire, et qui sera vanté chez tous les beaux
esprits de la posterité, c'est le retranchement de ces syllabes sales, qui dans les
plus beaux mots produisent des scandales, ces jouets éternels des sots de tous les
temps, ces fades <lieux> <communs> de nos mechants plaisants, ces sources
d'un amas d'équivoques infatues, dont on vient faire insulte à la pudeur des
femmes. MOLIERE /LES FEMMES SAVANTES / 1672 p. 138 ACTE III,
SCÈNE II

N° 29 entre les propositions propres de la logique, les maximes sont celles qui
regardent les <lieux> <communs> des argumens. BERNIER. F / ABREGE
PHILOSOPHIE DE GASSENDI / 1684 p. 85 LIVRE 2 REGLE 16

N° 30 Sans entrer donc dans la discussion des matières de son livre, il se
contenta de lui faire des <lieux> <communs> sur les épines qui accompagnent les
roses, et sur la malignité du public qui censure souvent ce qu'il devroit approuver.
BATELET. A / LA VIE DE MONSIEUR DESCARTES / 1691 p. 266 LIVRE 3
CHAPITRE 14

N° 31 Car il n'a fait que se jetter dans quelques mauvais <lieux> <communs>,
empruntez des athées pour la plûpart : et il les entasse sans beaucoup de
jugement, s'arrêtant principalement à ce que j'ay écrit de Dieu et de l'âme, dont il
semble n'avoir pas compris un seul mot. BAILLET. A / LA VIE DE
MONSIEUR DESCARTES / 1691 p. 353 LIVRE 4 CHAPITRE 11

N° 32 et cette manière sans doute n'est pas moins avantageuse que les deux
autres dont l'une reduit en <lieux> <communs> ce qu'il y a de moral dans les
livres sacrez, comme ont fait S Cyprien et S Basile :l'autre rapporte des extraits
de tous ces livres, suivant l'ordre de la bible, comme l'a pratiqué S. Augustin dans
son speculum. MABILLON. LE PERS J /TRAITE ETUDES MONASTIQUES
/ 1691 p. 171 PARTIE 2 CHAPITRE 2

N° 33 On pourra se servir avantageusement de l'une et de l'autre metode dont
je viens de parler, en faisant un abregé de chaque livre de l'ecriture, et en reduisant
en <lieux> <communs>, ou en rapportant tout de suite comme S. Augustin, tout
ce qu'il y a de moral dans la bible. MABILLON. LE PERE J /TRAITE
ETUDES MONASTIQUES / 1691 p. 171 PAR I'Ih 2 CHAPITRE 2

N° 34 Mais on peut remedier en quelque sorte à cet inconvenient, soit en
reduisant à son loisir les matieres en des <lieux> <communs>, soit en faisant
une table alphabetique de ces recueils soit enfin en mettant à la fin de chaque
extrait un renvoy au premier qui suivra touchant le mesure sujet. MABILLON.
LE PERE J /TRAITE ETUDES MONASTIQUES / 1691 p. 305 PARTIE 2
CHAPITRE 14

747 QUELQUES ATTESTATIONS DE LIEU COMMUN ET LIEUX COMMUNS 729


N° 35 Enfin la troisieme metode est de ranger par ordre alphabetique dans un
registre certains <lieux> <communs> sous lesquels on ecrira tout ce qui
appartient à un mesure sujet. MABII.LON. LE PERS J /TRAITE ETUDES
MONASTIQUES / 1691 p. 305 PAR l'Ih 2 CHAPITRE 14

N° 36 et tous ces <lieux> <communs> de morale lubrique, que Lully
réchauffa des sons de sa musique ? BOILFAU-DESPREAUX. N / SATIRE X /
1694 p. 89 SATIlZE 10

N° 37 car aptes de certains <lieux> <communs> dont on se sert en arrivant,
nous ne scavions plus que dire à cette femme ni elle à nous :elle n'estoit pas si
sotte qu élle ne fust honteuse de la ridicule reception gdelle nous faisoit, et nous
estions trop mal receus pour avoir pitié d'elle. BUSSY-RABUTIN. R DE /LES
MÉMOIRES T. 1 / 1696 p. 85

N° 38 et enfin pour consumer le lems, j'empruntai le secours de tous les
<lieux> <communs> dont on peut s'aviser pour faire durer une conversation, en
coulant le lems. CHASLES. R /LES ILLUSTRES FRANCOISES / 1713
p. 287 M. DES FRANS ET SILVIE

N° 39 C'est donc pour mon compte, madame, reprit Galloüin, que monsieur
se donne la peine d'étaler les <lieux> <communs> de sa rétorique. CHASLES. R
/ LES ILLUSTRES FRANCOISES / 1713 p. 505 M. DUPUIS ET MME DE
LONDé

N° 40 on ne traite que des <lieux> <communs>, on ne dit rien que de vague,
on coud des lambeaux qui ne sont point faits les uns pour les autres ; FENELON
/ DIALOGUES SUR LBLOQUENCE / 1715 p. 170 DIALOGUE 1

N° 41 Il passa de ces <lieux> <communs> à l'affection que le senat avoit pour
le peuple, et aux bienfaits dont il l'avoit comblé en differens temps. VERTOT. R
DE /HISTOIRE DES RÉVOLUTIONS / 1719 p. 178 LIVRE 2

N° 42 et en effet le système est venu, et ce système, qui était sa créance,
c'était un composé de <lieux> <communs>, de bribes d'opinions qu'il avait
apparemment retenues de la conversation de quelques esprits, qui se donnent pour
esprits forts. MARIVAUX / LE SPECTATEUR FRANCHIS / 1724 p. 197
FEUILLE 15 1723

N° 43 Outre les <lieux> <communs> de tendresse, elle contenait le détail des
promesses de mon rival. PREVOST. LABBE / MANON LESCAUT / 1731
p. 155 DEUXIÈME PARTIE

N° 44 Apres quoi ce seigneur se servit d'un autre stile qui fut plus de mon
goût que les <lieux> <communs> de la galanterie :pour vous dédommager, me
dit-il, des pierreries que vous avez refusées pour l'amour de moi, je vous fais
présent d'un château que j'ai sur les bords du Guadalquivir entre Jaen et Ubeda.
LESAGE. A-R / LE BACHELIER DE SALAMANQUE / 1736 p. 227 LIVRE 2
CHAPITRE 7

748 730 ANNEXES


N° 45 une grisette bien vergettée, est plus apétissante, que ces dames de
qualité, qui, dit-on se lévent la nuit pour faire dans leur... à propos, avez-vous des
<lieux> <communs> dans ce château ? MARIVAUX / LE TELEMAQUE
TRAVESTI / 1736 p. 243 LIVRE 9

N° 46 il n'a qu'un saloir, une cave, une cuisine, des meubles, des <lieux>
<communs>, un jardin, et trois ou quatre domestiques. MARIVAUX / LE
TELEMAQUE TRAVESTI / 1736 p. 244 LIVRE 9

N° 47 mais halte-là, s'il vous plan :les plus innocentes libertés me furent
interdites, et l'on ne me laissa de libre que la langue, que j'employai à débiter des
<lieux> <communs>. LESAGE. A-R / LA VALISE TROUVÉE / 1740 p. 351
PAR'l'lh 2 LE l'l'1ZE 25

N° 48 Il n'employa pas les <lieux> <communs> ordinaires. DUCLOS. CH-P
/ HISTOIRE DE MADAME DE LUZ / 1741 p. 199 SECONDE PARTIE

N° 49 Elle n'est occupée que de petits objets, et ne parle que par <lieux>
<communs>, qu'elle prend pour des traits neufs. DUCLOS. CH-P /LES
CONFESSIONS DU COMTE DE / 1741 p. 266 PAR1'lh 2

N° 50 Je lui presentais mes raisons sous toutes les faces possibles, et je lui
débitais enfin ces maximes et tous ces <lieux> <communs> que j'avais autrefois
employés avec succès avec tant de femmes. DUCLOS. CH-P /LES
CONFESSIONS DU COMTE DE / 1741 p. 282 PAR l'lh 2

N° 51 et si j'entrepris de me défendre, ce ne fut que par les <lieux>
<communs> de la philosophie voluptueuse dont j'avois pris les principes dans
ma solitude. PREVOST. LABBE /MEM. POUR SERVIR A HIST. MALTE /
1741 p. 145

N° 52 Ses réfléxions ne furent d'abord que des <lieux> <communs> de sagesse
et d'honneur, par lesquels il s'efforça d'établir, sans aucun rapport à ma conduite et
à mes desseins, que tout ce qui n'est pas fondé sur deux principes si nécessaires,
rend inutiles la grande naissance, la fortune, et les meilleures qualités de l'esprit et
du cmur. PREVOST. LABBE /MEM. POUR SERVIR A HIST. MALTE /
1741 p. 65

N° 53 Mais l'auteur ne veut point recourir à ces <lieux> <communs>, et usés
à force d'avoir été répétés. AUBERT DE LA CHESN. / LE 1-l'KES SUR LES
ROMANS / 1743 p. 156 PARTIE 2 LE 1-11tE 8

N° 54 D Feijoo a recours aux <lieux> <communs> pour prouver ce qû il
avance, et peut-être a-t'il eu recours à trop d'exemples ; AUBERT DE LA
CHESN. /LETTRES SUR LES ROMANS / 1743 p. 239 PARTIE 2 LETTRE 11

N° 55 Tu vas me débiter les mêmes <lieux> <communs> qu'autrefois nous
avons, en pareille rencontre, chacun, de pere en fils, employés comme toi. LA
CHAUSSEE / L'ECOLE DES MERES / 1745 p. 274 ACl'h 1 SCÈNE 1

N° 56 ce qu'on appelle les gens du bel air, avoient une façon de penser bien
autrement élevée, ils s'embarrassoient fort peu de la piéce, et il leur arrivoit bien

749 QUELQUES ATTESTATIONS DE LIEU COMMUN ET I .iFUX COMMUNS 731


souvent, de demander au cinquiéme acte ce qu'on avoit joué, couchés
immodestement, plutot qû appuyés sur le theâtre, ils étaloient leurs charmes
séducteurs, bracquoient continuellement leur lorgnette, caressoient leurs jabots,
badinoient avec un bouquet, siffloient un air nouveau, faisoient des signes
d'intelligence aux actrices qui souvent ne les connoissoient pas, et enfin après
avoir épuisé tous les <lieux> <communs> d'une coquetterie qui auroit paru
décente dans les femmes les plus décidées, ils attendoient le moment de l'endroit
le plus intéressant pour traverser le theâtre (...). LA MORLIERE. CH-J /
ANGOLA, HISTOIRE INDIENNE / 1746 p. 22 CHAPITRE 2

N° 57 ici l'auteur africain dit que Selim s'étant apercu que les <lieux>
<communs> qu'il venait de débiter à la favorite sur les aventures qu'il avait eues
en Europe, et sur les caractères des femmes des contrées qu'il avait parcourues,
avaient profondément assoupi Mangogul, craignit de le réveiller, s'approcha de la
favorite, et continua d'une voix plus basse. DIDEROT. D /LES BUOUX
INDISCRETS / 1748 p. 182 CHAPITRE 44

N° 58 Nous nous saluames réciproquement, et liames conversation par les
<lieux> <communs> ordinaires de gens qui ont envie de jaser, quoiqu'ils n'aient
rien à se dire. FOUGERET DE MONBRON /MARGOT LA RAVAUDEUSE /
1750 p. 11 PRÉFACE

N° 59 et n'ayant point à craindre, comme la plupart de nos demoiselles, de me
montrer sans avoir substitué l'art à la nature, et m'être forgé des appas de toilette,
je le reçus dans un négligé des plus simples, néanmoins avec toutes les grimaces
e[ les <lieux> <communs> d'usage en ces sortes d'occasions. FOUGERET DE
MONBRON /MARGOT LA RAVAUDEUSE / 1750 p. 85 PRÉFACE

N° 60 Votre histoire est devenue si importante, que je ne dois pas m'arrêter à
des <lieux> <communs>. PREVOST. LABBE /LETTRES ANGLOISES, T. 2
/ 1751 p. 244 LETTRE 65

N° 61 Elle ne manqua point de rappeler tous les <lieux> <communs> du
devoir et de l'obéissance. PREVOST. LABBE /LETTRES ANGLOISES, T. 3 /
1751 p. 274 LETTRE 126

N° 62 à l'égazd de mes remords, de tes caractères tracés sur le mur, de l'autorité
des loix, de son adresse, de son sang froid, de son courage, et d'autres <lieux>
<communs> de poltronnerie ; PREVOST. LABBE /LETTRES ANGLOISES,
T. 6 / 1751 p. 534 LETTRE 368

N° 63 et sa longue instruction pastorale se serait abrégée d'une vingtaine de
pages de <lieux> <communs> sur les prérogatives d'Adam, et sur les avantages
de l'état de pure nature, où l'on voit évidemment que l'objet de ma thèse lui a
échappé ; DIDEROT. D /SUITE APOLOGIE ABBE DE PRADES / 1752
p. 454 AVERTISSEMENT DE L'AUTEUR

N° 64 des <lieux> <communs> de morale mis en rimes : voilà de quoi se
faire la reputation d'un génie du premier ordre. PALISSOT DE MONTENOY /
LE CERCLE OU LES ORIGINAUX / 1755 p. 205 SCÈNE 2

750 732 ANNEXES


N° 65 Il s'est jeté dans tous ces <lieux> <communs>, et ces expressions
singulières, dont vous l'avez si souvent raillé. PREVOST. LABBE /
NOUVELLES LETTRES ANGLOISES / 1755 p. 397 LETTRE 98

N° 66 Je ne pazle pas de cette poésie enflée et gigantesque, de ce ramas de
<lieux> <communs> insipides sur le soleil, la lune et les étoiles, les montagnes
et les mers : mais de cette poésie sage et hazdie, telle qu'elle fleurit du tems
d'Auguste, telle qu'on l'a vu renaître sous Louis XIV. VOLTAIRE /ESSAY
SUR L'HIST. GENERALE / 1756 p. 50 CHAPITRE 4

N° 67 funestes objets de l'histoire, et <lieux> <communs> de la méchanceté
humaine. VOLTAIRE /ESSAY SUR L'HIST. GENERALE / 1756 p. 169
CHAPITRE 69

N° 68 <Lieux> <communs>, si l'on veut, que la redite de ces maximes ;
ARGENSON. R-L D'/ CONSID. SUR GOUVERN. ANC. PR. / 1757 p. 19
CHAPITRE 2

N° 69 Ces mots combinés en mille manières, répétés en <lieux>
<communs>, à chaque ligne, cette superfétation philosophique tient ici lieu
d'intérêt, de style, et même d'esprit. PALISSOT DE MONTENOY /PETITES
LETTRES / 1757 p. 288 LETTRE 2

N° 70 et le succès qu'elles ont eu a tellement affriandé (si j'ose employer ce
mot) le troupeau servile des imitateurs, elles sont devenues si fréquentes, qu'il
faut les regarder à présent comme un de ces <lieux> <communs> que le bon goût
doitproscrire et reléguer à jamais dans la poussière des collèges. PALISSOT DE
MONTENOY /PETITES LETTRES / 1757 p. 290 LETTRE 2

N° 71 Mais qu'alors l'intérêt naisse, non pas d'un échafaudage romanesque et
sans vraisemblance, non pas de ces <lieux> <communs> rajeunis, et qui ne
doivent plus trouver place que sur des écrans, mais de ces événemens ordinaires
dans la vie, que les âmes sensibles savent saisir et rendre avec le coloris qui leur
convient. PALISSOT DE MONTENOY /PETITES LETTRES / 1757 p. 296
LETTRE 2

N° 72 Mais que ce même homme aille maladroitement pazler de peinture au
peintre, de poésie au poéte, de philosophie au philosophe, il ne leur paroîtra plus
qu'un esprit net, mais borné, et qu'un diseur des <lieux> <communs>.
HELVETIUS. C-A / DE L'ESPRIT / 1758 p. 526 DISCOURS 4 CHAPITRE 5

N° 73 il ne lui restera plus de prétexte pour tous les <lieux> <communs>
dont il me fatigue. RICCOBONI. MME /LETTRES DE MILADY J.
CATESBY / 1759 p. 38 LETTRE 14

N° 74 Les premières ne furent que des <lieux> <communs> sur les chazmes
de la vie champêtre ; PREVOST. LABBE / LE MONDE MORAL / 1760 p. 58
LIVRE 1

751 QUELQUES ATTESTATIONS DE LIEU COMMUN ET LIEUX COMMUNS 733


Ajoutons quelques glanes personnelles, par ordre alphabétique d'auteur

Aneau (cité par François Cornilliat, "Physiologie du mariage et de l'emblème,
Aneau et Alciat", Littérature, n°78, mai 1990, p. 33) : "(ils rangent les
emblèmes d'Alciat) en lieux communs, comme en certaines bendes, sous
chapitres generaulx des principales choses : procedans depuys les souverains &
plus haultes jusque aux terriennes, &plus basses :comme de Dieu jusque aux
arbres.,'

Bayle, éd. 1715 du Dictionnaire, n. C sub fine de Langius (Paul), moine qui
dès Luther sauta hors du Monastère pour épouser "des Nonnains" : "Ces demieres
paroles font voir manifestement que les lieux communs dont les Missionnaires se
servent au sujet du mariage des Reformateurs et des Moines qui embrassent la
Religion Protestante ne sont pas aussi favorables qu'ils se l'imaginent. Ils
trouvent là un beau champ de declamation ;les images les plus odieuses de la
sensualite sortent en foule de leur plume :mais on les rembarre facilement, panne
qu'il n'est que trop vrai que ceux qui font væu de celibat ne l'observent pas
toujours, &que le sens commun dicte que si les Ministres de l~glise n'ont pas la
force de s'abstenir du commerce feminin ; il vaut mieux qu'ils passent leur
fougue avec leurs femmes, gdavec les femmes d'autrui."

Boyer de Petit-Puy, Paul, Dictionnaire servant de bibliotheque universelle ou
recueil succinct de toutes les plus belles matieres..., Paris : A. de Sommaville,
1649, 1198 p. (classé dans l'ordre alphabétique des finales de mots ; cité par
Nicole Celeyrette-Fietri, De rimes et d'analogies. Les dictionnaires des poètes,
Lille :Presses Universitaires, 1984, p. 30) : "Ceci n'est pas un livre, mais une
bibliothèque entière. (...) Il a réduit ce précieux ouvrage presque en lieux
communs rimés, selon l'ordre de l'alphabet avec une religieuse observation des
brèves, des longues et des pénultièmes".

D'Aubigné, Histoire Universelle, "à Maillé, deux tomes in-fol., 1616", I, 107
(cité par Littré dans l'historique de Catastrophe) : "Tout le parcours de cette
concion fut un amas bien choisi de lieux communs, la catastrophe tombant sur
les decimes et franchises de l'eglise, et achevant par specieuses protestations."

La Bruyère, Discours à l'Académie française : "lieux communs et phrases
proverbiales usées depuis si longtemps".

Ronsard, épître au lecteur des Nouvelles poésies, 1564 (en Pléiade, éd. Cohen,
II, p. 990) : "... comme vrai singe de mes écrits, qui par curiosité m'as lu et relu,
noté par lieux communs, et observé comme ton maître, qui m'as appris par
coeur."

Le mot de la fin revient au Huguet, dont la seule occurrence de lieu commun
est... "bordel", loca communia et non loci communes : "Dont viennent tant de
lieux communs et bordeaulx, comme dit sainct Hierosme, tant de pucelles,
prostituees et abandonnees" (P. de Changy, Institution de la femme chrestienne, I,
14). Voir ci-dessus les numéros 45 et 46, où "lieux communs" signifie lieux
d'aisance.

752 753
2. Bibliographie

Les titres donnés en romain sont les éléments provisoires d'une bibliographie
de travail sur les lieux communs aux XVI° et XVII° siècles. On complètes ces
éléments très sommaires paz les diverses listes que j'ai reproduites aux pages
1183-1233 de ma thèse d'État :celle de Naudé dans l'Advis pour dresser une
bibliotheque (1627, p. 51-53) ;celles de Draud et de Lipen (Bibliotheca classica,
Francfort, 1611 ;Bibliotheca realis, Francfort, 1679-1685) données paz ordre
chronologique dans l'ouvrage cité d'Alfredo Semai ;celle de Morhof (Polyhistor
literarius, 1688, I, 21 et 22). Au moment de mettre sous presse, signalons
Peter Mack, Renaissance Argument. Valla and Agricola in the traditions of
rhetoric and dialectic, Leyde : Brill, 1993 ; Ann Moss sur les recueils de lieux
communs au XVI° siècle, Oxford : Clazendon Press, 1995 ; Olga Weijers,
Méthodes et instruments du travail intellectuel au Moyen Age. Études sur le
vocabulaire, Turnhout : Brepols, 1990, avec en pazticulier l'azticle de Jacqueline
Hamesse, "Le vocabulaire des florilèges médiévaux", p. 209-230, sur les verbes
excerpere, colligere, compilare, etc. Sur un autre plan, Laurent Pernot, La
rhétorique de l'éloge..., Pazis :Institut d'études augustiniennes, 1993 (ch. 1
topiques de l'éloge).

Citons enfin, à mettre à la rubrique "Vaine érudition", la Recherche de la
Vérité de Malebranche (IV, 8, 3) : "Mais c'est un orgueil extravagant que de
vouloir pazaître avoir lu ceux-là même qu'on n'a pas lus, ce qui arrive toutefois
assez souvent, car il y a des personnes de trente ans qui vous citent dans leurs
ouvrages plus de méchants livres qu'ils n'en pourraient avoir lu en plusieurs
siècles, et cependant ils veulent persuader aux autres qu'ils les ont lus fort
exactement ;mais la plupazt des livres de certains savants ne sont fabriqués qu'à
coups de dictionnaires, et ils n'ont guère lu que les tables des livres qu'ils citent,
ou quelques lieux communs ramassés de divers auteurs".

Agricola, Rodolphe - De formando studio (lettre de 1484: "repetendis
capitibus'~.

Agricola, Rodolphe - De Inventione dialectica libri tres (je cite en général
l'édition avec commentaire de Phrissemius, 1528 ; tantôt celle d'Alardus,
Coloniae : Ioannes Gymnicus, 1539. Le découpage des chapitres n'est pas le
même de l'une à l'autre, Alazdus reprenant celui de la princeps de 1515 à
Louvain).

Alciat -Emblèmes... ordonnez en lieux communs paz B. Aneau (Lyon, 1549).
Alstedius - Orator... Accedit consilium de lotis communibus rectè adornandis
(1616:3° éd.).

Amyot, Jacques -Projet d'éloquence royale [conférence devant Henri III], éd.
Philippe-Joseph Salazar, Paris :Les Belles-Lettres (coll. "Le corps éloquent',
1992.

754 736 ANNEXES


Andrews Eborensis - Sententiae et Exempla... per lotos communes digesta
(L,yon 1557).

Aneau, Barthélemy - Le Quintil horacien, dans l'éd. des Traités de poétique et
de rhétorique de la Renaissance, Paris : Le Livre de Poche, 1990.

Aphthonius - Progymnasmata, éd. Hugo Rabe, Leipzig : Teubner, 1926.
Apostolidès, Jean-Marie - Le prince sacrifié. Théâtre et politique au temps de
Louis XIV, Paris : éd. de Minuit, 1985.

Aristote -Topiques, éd. Jacques Brunschwig, Pazis :Les Belles-Lettres,
1967 ;commentés par la Nova explanatio Topicorum Aristotelis, in Academia
Veneta, 1559 (B. N. R. 272), commentaire signé par les "Logicae doctrinae
professoresin Academia Veneta" et dédié au cardinal Othon Trusches (cardinal
depuis 1554).

Arnauld et Nicole - La Logique ou l'art de penser, éd. Louis Marin, Paris
Flammarion, 1970.

Arsenal (bibliothèque de l') : le ms. 3498 (B. L. 333) est un vrai recueil de
lieux communs, 1266 p. remplies de citations, "de la bibliothèque de M. de
Paulmy". La table des matières finale souligne la structure paz sous-divisions
"Accuser : calomnies, medisance, incrimination, libelles diffamatoires,
deffendre%xcuser, contumace. Acquérir : proprieté, usufruit", etc. Les pages sont
remplies de citations avec la référence exacte aux éditions imprimées.

Auberi, Claude - Organon..., Morgiis : J. Le Preux, 1584.

Aubert, Esprit -Marguerites poetiques tirées des plus fameux poetes françois
tant anciens que modernes reduits en forme de lieux communs et selon l'ordre
alphabetique, Lyon : B. Ancelin, 1613 (Ste-Ge).

Augustin - De Doctrina christiana, éd. et trad. G. Combès et Farges, dans
ouvres de saint Augustin, 11, Paris : Desclée de Brouwer, 1949.

Bacherus (Erhazdus) -Loci communes admodum in signis collecti ex variis
scriptoribus et Graecis et Latinis (Bavariis 1562).

Bacon, Francis - Essays (nombreux autres ouvrages composés de même
manière ;Bacon avait des secrétaires, dont Hobbes).

Baldwin, Chazles S. - Medieval Rhetoric and Poetic, New York :MacMillan,
1928.

Balinghem (Antoine de) s. j. - Scriptura Sacra in lotos communes... cum
methodo ad usum concionatorum (Duaci 1621 fol).

Balthazar, Andr. - Compendiosa de lotis azgumentorum tractatio, Paris
veuve Maurice la Porte, 1554 (BN X 2116).

Balzac, Guez de -Paraphrase, ou de la grande éloquence (1644), extraits dans
Ecrire au XVII °siècle. Une anthologie, Paris : Presses Pocket ("Agora. Les
Classiques"), 1992.

Bauer, Barbara - .Iesuitische 'ars rhetorica' im Zeitalter der Glaubenskiimpfe,
Francfort : Peter Lang, ("Mikrokosmos", vol. 18 ;longue bibliographie).

755 BIBLIOGRAPHIE 737


Becq, Annie, éd. -L'Encyclopédisme, Actes du colloque de Caen de 1987,
Paris :Aux Amateurs de livres (diff. Klincksieck), 1991.

Bède le Vénérable -Dicta preciosa sive loci communes... A venerabili Beda
excerpti (Venise 1613).

Belvedere, The Garden of Muses (1600 : anthologie par "proper heads", avec
dans l'ordre 1. définition 2. sententiae 3. Similies and Examples).

Beugnot, Bernard - "Florilèges et Polyantheae", Études françaises, 13 (1977),
1-2, p. 119-141 (une mine, dans un n° spécial intitulé "Le lieu commun").

Billy, Jacques de - Locutionum Graecorum in communes lotos per alphabeti
ordinem digestarum, 1578 (Abducere, Absentia, Abest, Absolvere... ;
phraséologie grecque).

Binet (Étienne) s. j. - Essay des merveilles de la nature... "piece tres-
necescaire àtous ceux qui font profession d'eloquence... à dessein que les mots, et
par suite les choses, ne leur manquent jamais" (1621, nb rééd.).

Blair, Ann - "Ovidius Methodizatus :the Metarmorphoses of Ovid in a
Sixteen[h-Century Paris College", History of Universities, vol. IX, 1990 (Oxford
U. P.), p. 73-118 (cahier ms. de l'année scolaire 1570-71, d'inspiration
mélanchthonienne : Ringelberg, etc.).

Blount, Thomas -The Academy of Éloquence... with Common-Places and
Formes, digested into an Basie and Methodical way to speak and write fluently,
according to the mode of the present limes... Londres :for Humphrey Moseley,
1654.

Blumerel, Jean - Elegantiae poetica in lotos communes digestae (Lemovicis,
Ant. Barbou, 1652 - 6° éd.).

Bodin - Methodus ad facilem historiarum cognitionem, Paris :Martin le
Jeune, 1572 ; trad. française de Pierre Mesnard, La Méthode de l'histoire, Paris
Les Belles-Lettres, 1941.

Boèce -voir Stump.

Bouhours, s. j. - Pensees ingenieuses des Anciens et des Modernes (1689).
Bouhours, s. j. - Pensees ingenieuses des Peres de l~glise (1700).

Breslay -L'Anthologie, ou Recueil de plusieurs discours notables... 1574,
100 ff. in-8.

Bruyère, Nelly -Méthode et dialectique dans l'a'uvre de La Ramée.
Renaissance et âge classique, Paris : Vrin ("De Pétrarque à Descartes", XLV),
1984. (Voir aux pages 320-323 les lieux de Ramus, mécanique toute formaliste
pour analyser un discours de Cicéron, c'est-à-dire cataloguer et systématiser ses
figures de style.)

Buck, August - "Die "Studia humanitatis" und ihre methode", Bibliothèque
d'Humanisme et Renaissance, XXI (1959), p. 273-290.

Butzer, Martin (mort en 1551) -Loci communes theologiae.

756 738 ANNEXES


Calboli, G. - "L'oratore M. Antonio e la Rhetorica ad Herennium", Giornale
Italiano di Filologia, N. S. 3, 1972, p. 120-177.

Carrillo, Giulio Delminio - La topica, o vero della elocuzione (repr. par
Weinberg dans Trattati di poetica e retorica del cinquecento ; t. I, p. 385 sq.,
Bari : Laterza, 1970).

Canaye, Philippes -L'Organe, c'est à dire, l'instrument dv discours, diuisé en
deux parties, sçauoir est, l'analytique, pour discourir veritablement, et la
dialectique, pour discourir probablement, [Lyon :] Jean de Tournes, s. d. [préface
au roi et achevé d'imprimer datés du 28 février 1589, privilège "donné à Lyon le
21 Janvier 1574"].

Cano, Melchior - De Lotis theologicis (Salamanticae, Gastius, 1563).

Cazbone da Costacciaro, Lodovico - De elocutione oratoria, Venise, 1592 (les
p. 967-969 font le lien explicite entre loci et locupletare).

Carbone da Costacciazo, Lodovico - De oratoria inventione, vel de lotis
communtbus, Venise : Zennazo, 1589.

Cave, Terence -The Cornucopian Tezt. Problems of writing in the French
Renaissance, Oxford : Clazendon Press, 1985 (1° éd. 1979).

Céard, Jean - "Encyclopédie et encyclopédisme à la Renaissance", dans
L'Encyclopédisme, éd. A. Becq, p. 57-67.

Chomazat, Jacques -Grammaire et rhétorique chez Érasme, Paris :Les Belles-
Lettres, 1981.

Chytraeus (David Kochhaff dit) - De studio theologiae rectè inchoando...
(Wittebergae, J. Crato, 1562, 70 p. 8°).

Chytraeus - Regulae vitae. Virtutum descriptiones methodicae... insignibus
Sententijs ac exemplis ita illustratae, ut à Studiosis utiliter legi possint. (ibid.,
1556, 208 ff. 8°).

Cicéron -Copia illustrandae et exornandae orationis, ex omnibus M. T.
Ciceronis operibus, lotis communibus digesta... (par Andrea Dichter ; Paris,
Buon, 1619, 373 p. in-12).

Cicéron - De Invenrione, éd. H. Bornecque, Paris :Garnier, 1932 ; éd. H. M.
Hubbell, Lceb Classical Library, 1976.

Cicéron - De Oratore, éd. Henri Bornecque et Edmond Courbaud, Paris :Les
Belles-Lettres, 1930.

Cicéron -Flores et sententiae scribendique formulae ex M. T. Ciceronis
epistolis familiazibus selecte et in communes lotos... certo ordine digestae
(Gabriele Prateolo Marcossio collectore ;Anvers, C. Plantin, 1576, 174 p. in-
16°).

Cicéron - La topica di Cicerone... e le differenze locali di Boezio..., par
Simon de la Barba (BN : X 17091 ; Fumazoli n°291), Venise : Gioletto de
Ferrari, 1556.

757 BIBLIOGRAPHIE 739


Cicéron - M. T. Ciceronis loci communes ad laudem et vituperationem (1678,
56 p. in-4).

Cicéron - Orator, trad. de l'abbé Colin, Paris : De Bure l'aîné, 1737 ; éd.
Albert Yon, Paris :Les Belles-Leares, 1964.

Cicéron - Paradoxa Stoicorum, éd. Jean Molager, Pans :Les Belles-Lettres,
1971.

Cicéron -Pro Milone, éd. André Boulanger, Paris :Les Belles-Leares, 1949.

Cicéron - Topica, avec des commentaires de Barth. Latomus et Philippe
Mélanchthon, et des scholies de Christophe Hegendorph, Paris : Michel
Vascosan, 1554 ;aux Belles-Lettres, éd. Henri Bornecque, 1960.

Clark, Donald L. -John Milton at St Paul's School, New York :Columbia
UP, 1948.

Clark, Donald L. - "The rire and Fall of Progymnasmata in Sixteenth and
Seventeenth Century Grammar Schools", Speech Monographs, XIX (1952),
pp. 259-263.

Coccio, Marc-Ant. - Exemplorum libri decem (Paris, Le Preux, 1508 ;sur le
modèle de Valère-Maxime).

Cooper, Thomas -Thesaurus linguae Romanae et Britanniae (Londres 1573 ;
la préf. compare explicitement ce dictionnaire à un "commonplace booke" et
donne des ex. de copia : à partir des mots accus et sagiva du dict., compose un
petit texte de 250 mots sur le thème "chasse").

Corvinus, Antonius - Augustini et Chrysostomi Theologia, ex libris
deprompta, inque communes lotos digesta, Halle, 1539.

Courtois, Gérard, éd. - La vengeance dans la pensée occidentale, Paris : Ed.
Cujas, 1984. (Voir aussi le recueil sous la dir. de R. Verdier.)

Crenius, Th. - Variorum auctorum consilia et s[udiorum methodi... (23 traités
de pédagogie humaniste, dont Ringelberg, Erasme, Vivès, Sturm), Rotterdam,
Petrus van Slaart, 1692.

De Pater, W. A. -Les Topiques d'Aristote et la dialectique platonicienne.
Méthodologie de la définition, Fribourg (Suisse) : Saint Paul, 1965 ("Etudes
thomistes", vol. X).

Des Rues, François -Les Marguerites françoises, ou Fleurs de bien dire.
Contenans plusieurs belles &rares sentences Morales. Recueillies des plus
excellens &graves Autheurs, &mises en ordre Alphabetic. (1° éd.: 1603)

Des Rues, François - La suiffe des Marguerites Françoises, ou second Thresor
de bien dire.

Desbordes, Françoise - "Agir par la parole : la rhétorique", Sprachtheorien der
abendldndischen Antike, éd. Peter Schmitter, Tübingen : Gunter Narr Vg, 1991,
pp.395-426.

758 74a ANNEXES


Desbordes, Françoise - "L'azgumentation dans la rhétorique antique : une
introduction", Lalies, Actes des sessions de linguistique et de littérature, 8
(Aussois, 1986), Publications de la Sorbonne nouvelle Paris-III, pp. 81-110.

Dick Leopold, J. C. - De optimo studiorum ratione... de signis sive nous
cognoscendorum homines, per lotos aliquot communes (1564, Maz. 22 328).

Dictionnaire de remarques par ordre alphabétique (d'Accuser à Utilité) : ms. de
1266 grandes p., écriture du 17° s. :voir Arsenal.

Diez, Philippe, o. f. m. - Summa praedican[ium ex omnibus lotis
communibus locupletissima (Lyon, Landry, 1592 ;assemblage de citations de
l'Écriture et des Pères, reliées entre elles par des commentaires et
éclaircissements).

Dinet, Pierre -Cinq livres des hieroglyphiques... Avec plusieurs admirables
considerations, &belles Devises sur chacune d'icelles. ouvre très-docte,
ingenieux, & Bloquent, necessaire à toutes professions. (Paris, Jean de
Heuqueville, 1614).

Dupont-Roc, Roselyne ; et Lallot, Jean -Aristote. La Poétique. Le texte grec
avec une traduction et des notes de lecture, Paris : Le Seuil, 1480.

Eck (Johann) - Enchiridion locorum communitun adversus Lutherum... 1556
(3° éd.) ; trad. fr. :Les lieux communs de Jean Eckius contre Luther, Paris : de
Marnef, 1570.

Erasme - De Copia verborum ac rerum, éd. Betty I. Knott, Amsterdam
North Rolland, 1988 (tome I, 6 des Opera omnia).

Erasme - Ecclesiastes (L.e Prédicateur), éd. Jacques Chomarat, Amsterdam
North Rolland, 1991, livres I-II (tome V, 4 des Opera omnia).

Erasme - Methodus (1516) et Ratio seu compendium verae theologiae
(donnent des listes de lieux communs théologiques).

Erasme - ouvres choisies, éd. Jacques Chomarat, Paris : Le Livre de Poche,
1991.

Erasme -voir ses Adagia, Apophthegmata, Parabola sive Similia.

Erasmus (Sazcerius ;mort en 1559) - Commonplaces of Scripture.

Estienne Henry - Apophtegmata graecum... 1568.

Estienne, Henry - Comicorum graecorum sententiae... 1569 (intitulé ensuite
Anthologia comica).

Estienne, Henry -Les premices, ou le I livre des Proverbes epigrammatizez...
Rengez en lieux communs (1593, repr. Slatkine, 1983 ; 6 lieux seulement
Dieu, homme, vie, jeunesse, vieillesse, mort).

Estienne, Henry - Virtutum encomia sive gnomae de virtutibus ex poetis et
philosophie excerpta... 1573.

Everazdi (Nicolas Everaerts, 1462-1532, dit) -Loci azgumentorum legales
(1° éd. Louvain 1516, intitulée Topicorum seu de lotis legalibus liber ; 11 rééd.
jusqu'en 1662 ; 132 lieux, tantôt d'argumentation, apari, afortiori, ab

759 BIBLIOGRAPHIE 741


etymologia, et tantôt "lieux communs" : De l'excommunication, Des peines,
etc.).

Fabre, Pierre - Le Grand et Vrai Art de Pleine Rhetorique, éd. A. Héron,
Rouen, 1889-1890 (Genève :repr. Slatkine, 1972).

Fantham, Elaine - "Ciceronian conciliaze and aristotelian ethos", Phoenix 27
(1973}, p. 262-275 (le terme de delectare a fini par remplacer celui de conciliare du
De Or., pazce que trop complexe à manier).

Farnaby, Thomas -Index rhetoricus, Londres, Felix Kyngston, 1625 (repr.
The Scolar Press, Menston, Yorkshire, avec à la fin une liste de "Communium
Locorum capela").

Feugereius (Guil.) -Thesaurus in lotos communes rerum, dogmatum... ex
Aug. Mazlorati adversariis (Londres, Tho. Vaustrellerius, 1574 fol).

Filere, Alexandre de -Discours contre les citations du grec et latin es
plaidoyés de ce temps (1610 ;déclamation de 65 p.).

Fliscus (Stephanus) - Sentenciarum variationes sive synonyma (édité souvent
avec le De eloquentia de Gasp. Barzizza (avant 1525) ;les "variations" sont
rangées sous les tituli "prudentia, iustitia, fortitudo, temperantia...". Chaque
vertu est divisée grammaticalement puis antithétiquement).

Florilegium diversorum epigrammatum (1531 ; anthologie à la manière de
Stobée).

Frontino (Anatole) - Tabcllae oratoriae inventionis ; hoc est, locorum
omnium ex quibus tractandae & exagerandae orationis materia depromitur,
dispositio, Bâle, 1560 (BN X 2135).

Fulgosius (Bapt.) - Factorum dictorum memorabilium libre IX, 1578.
Fumaroli, Marc - L'Age de l'éloquence, Genève : Droz, 1980.

Gazimberto (Girolamo) -Les conceptions tresexcellentes... Mises paz lieux
communs, pour escrire et discourir familierement avec toutes personnes (1585,
puis 1598 ;original it. de 1551).

Gilbert, Neal W. -Renaissance Concepts of Method, New York :Columbia
UP, 1960.

Gilio, Giovanni Andrea - Topica poetica di M. Giovanni Andrea Gilio da
Fabriano, nella quale con bell'ordine si demostrano le parti principale... Et oltre di
questo si insegna a conoscere il genere e i luoghi topici e con bel modo ancora le
figure, Venise : O. de' Gobbi, 1580 (comme chez Cazbone, les "lieux" sont ici
les lieux tout court des Topiques de Cicéron, illustrés par des exemples de poésie
italienne :Pétrarque).

Giuliani, Alessandro - II concerto di prova. Contributo alla logica giuridica,
Milan : A. Giuffrè, 1961.

Goulart (Simon) - Apophthegmatum sacrorum loci communes (Genève,
Stoer, 1592).

760 742 ANNEXES


Goyet, Francis - "A propos de 'ces pastissages de lieux communs' : le rôle des
notes de lecture dans la genèse des Essais",Bulletin de la Société des Amis de
Montaigne, n°5-6, juif. -déc. 1986, p. 11-26 et n°7-8, janv. -juif. 1987, p. 9-30.

Goyet, Francis -"L'origine logique du mot maxime", Actes du colloque d'Aix-
en-P. "Logique et littérature", éd. Marie-Luce Demonet, Paris :Champion, 1994.

Grafton, Anthony ; et Jardine, Lisa - From Humanism to the Humanities,
Cambridge (Mass.) : Harvazd UP, 1986 (le chap. 1 reprend l'article de 1982 sur
Guazino).

Green-Pedersen, Niels J. -The Tradition of the Topics in the Middle Ages.
The Commentaries on Aristotle's and Boethius' Topics', Munich/Vienne
Philosophia Vg, 1984.

Gribaldus (Matxaeus) - De Methodo ac Ratione studendi, 1541 (par ex. I, 22
"Loci communes criminalium judiciorum :... Incestus. Incendium. Indicium.
Indulgentia. Infamia...'~.

Grimai, Pierre -Cicéron, Paris :Fayard, 1986.

Grimaldi, William, s. j. - "The aristo[elian topics", Traditio, 14 (1958), p. 1-16.
Gruterus (Janus, 1560-1627) - Florilegium ethicum-pceticum... (3 vol.,

1612-1613) ;abrégé en 1624 sous le titre :Loci communes, sive Florilegium.
Guarino (Battista ;fils de Guarino Guarini, de Vérone) - De ordine docendi ac

studendi (in Il pensiero pedagogico... E. Garin éd., Florence 1958).

Guggisberg, Hans R. ; Lestringant, Frank ; Margolin, Jean-Claude, éd. - La
Liberté de conscience, Actes du colloque de Mulhouse et Bâle (1989), Genève
Droz, 1991.

Harvey, Gabriel - Cazmina proverbialum loci communes, Londres, 1579.

Hegendorf, Christophe - Explicatio locorum implicatissimorum in Colloquüs
Erasmi, Haguenau :Jean Setzer, 1526 (cf. Franz Bierlaire : "un livre du maître
au XVI° siècle : Erasme expliqué par Hegendorl", Quaerendo, II/3 (1972), p. 200-
220).

Hibernicus (Thomas) -Flores omnium pene doctorum... ordine alphabetico
(Cologne 1576 : extraits de théologie et philosophie).

Hoffmann, Georges - "Fonder une méthode à la Renaissance. Montaigne et ses
professeurs de philosophie. I. La logique :influence de Grouchy",Bulletin de la
Société des Amis de Montaigne, VII, 21-22 (juillet-décembre 1990), p. 31-57.

Hoole (Chazles) -New Discovery of the old Art of Teaching (1660 ;fonde
tout sur les lieux communs ;conseille comme liste de lieux celle de Thomas
Farnaby dans son Index Rhetoricus, 1615).

Horantius (Père François) - Locorum Catholicorum... (Paris 1565 ?).

Hunter, Lynette - Toward a Defznition of Topos, Actes du colloque de Leeds,
1986, Londres :MacMillan, 1991.

Hyperius (André Geeraerds dit) - Enseignement à bien former les sainctes
predications... Contenant vraye methode d'interpreter &appliquer populairement

761 BIBLIOGRAPHIE 743


les sainctes Escritures par Lieux communs, artifices &observations necessaires
(Genève, Jean Crespin, 1563, 447 p. 8°}.

Hyperius - Two common places taken out of Andreas Hyperius, Londres
John Wolf, 1581.

Keckermann (Barth.) - Systema rhetoricae (1606) in Opera omnia (Genève,
P. Aubert, 1614, t. II, p. 488 sq. sur les tituli).

Kennedy, Georg - Greek Rhetoric under Christian Emperors, Princeton
Princeton UP, 1983.

Kibedi Varga, A. -Rhétorique et littérature. Etudes de structures classiques,
Paris :Didier, 1970.

Kleutgen, Joseph, s. j. -Ars dicendi priscorum potissimum praeceptis et
exemplis illustrata, in usum scholarum, Roma : Josephi et Francesci Salviucci,
1847 (avec toute une partie De Progymnasmatis, sur le modèle d'Aphthonius, en
latin et en plein XIX° siècle).

Kolb, Robert - "Teaching the text. The commonplace method in sixteenth
century lutheran biblical commentary", Bibliothèque d'Humanisme et
Renaissance, t. XLIX (1987), n°3, pp. 571-585.

La Roche (De) - La fleur du bien dire... traits rédigés en forme de lieux
communs, dont on peut se servir en toute sorte de discours amoureux (1601 ;
bibliothèque bleue).

Labata (Francisco) s. j. - Apparatus concionatorum cive Loci communes ac
conciones ordine alhabetico (Lyon 1615).

Langius (Joseph) -Loci communes sive Florilegium... (1613).

Langius - Adagia... 1596 (= Adages d'Erasme rangés par lieux communs).

Lavency, M. - "La technique des lieux communs de la rhétorique grecque", Les
Etudes classiques, t. XXXIII, n°2 (avril 1965), p. 113-126 (sur les "topégories"
développées par les dix orateurs attiques ;cite les travaux anciens mais solides
d'O. Navarre).

Lechner, Joan Marie -Renaissance concepts of the commonplace (New
York : Pageant Press, 1962, repr. 1974 à Westport, CT ;avec une bibliographie
des XVI° et XVII° siècles centrée sur l'Angleterre ;présentation confuse des sens
de locus dans l'Antiquité).

Lecomte, Jean -L'Idéal et la différence. La perception de la personnalité à la
Renaissance, thèse, Paris-IV Sorbonne, 1990 (à paraître chez Droz).

Lecoq, Anne-Marie - François I °imaginaire. Symbolique & politique à l'aube
de la Renaissance française, Paris :Macula (roll. "Art & Histoire', 1987.

Leeman, Anton ; Pinkster, Harm et Rabbie, Edwin - M. Tullius Cicero, De
Oratore Libri III, Kommentar, Heidelberg : Carl Winter- Universi[~tsverlag, 1989
(tome III =commentaire du De Or, 2.99-290).

Lemerle, Paul - "L'encyclopédisme à Byzance", Cahiers d'histoire mondiale,
vol. IX, 3 (1966), Neuchâtel : La Baconnière, pp. 605-615.

762 744 ANNEXES


Loci communes des Gravamina silésiens montrant si les princes et les états
évangéliques unis de Silésie y compris la ville de Breslau ont eu tort ou raison
d'accepter les secours de S. M. royale et de la couronne de Suède et de leurs
Altesses Électorales de Saxe et de Brandebourg et de se confédérer, dans une
certaine mesure, avec les États Évangéliques alliés ?rassemblé par Christianus
Tremlich, Breslau, 1635, 4° (BN M 11426 ; discours ou plutôt disputatio
politique en allemand).

Locke (John) - A commonplace book to the Holy Bible (1725 - 3° éd.).

Locke - A new Commonplace Book, being an improvement on that
recommended by Mr. Locke..., Londres : printed for J. Walker (ms. à Columbia
University ; une amélioration : l'index est réparti par six voyelles, Aa
(attraction), Ae (america), Ai (air), Ao (atmosphere), Au (authority), Ay (army) ;
le renvoi aux pages de livres suit la méthode de Locke : marquer "vol. 2/9,
p. 294/459", de façon à pouvoir se retrouver dans une autre éd., par une règle de
trois). Dans le ms., la rubrique "Miscellaneous" occupe le plus grand nombre de
pages (104 à 110)...

Lorichius (Reinhard} -Loci communes de Institutione principum (Francfort,
héritiers Chr. Egenolph., 1563 ; 309 ff. :manuel d'éducation d'un prince, de
l'enfance à la mort).

Loryot, François, s. j. -Fleurs des secrets moraux (1614 ;précurseur de
17~ssai des merveilles de la nature, 1621, de Binet).

Louis de Grenade - Collectanea moralis philosophiae... (1582 ; 1° éd.
Lisbonne 1571 ; cf. François de Sales, Introduction à la vie dévote, II, 1 : "vie et
mort du Christ distribuée en divers points (...) par plusieurs : S. Bonaventure,
Bellintani, Bruno, Capilla, Grenade, du Pont").

Louis de Grenade - Sylva locorum communium... Paris, 1586 (Trad. fr.
Predications ou Lieux communs...).

Lullus (Ant.) - Progymnasmata... Addita sunt quantitas et locus communis
(Bâle, Oporin, 1551 : rhétorique scolaire).

Lycosthenes (Conrad) - Epitome J. Stobaei Sententiarum sive locorum
communium (Bâle 1557).

Lycosthenes - Apophthegmatum (1553 ;avec gges pages sur usage des lieux
communs).

Lycosthenes - Similium loci communes... cum Zvingeri similitudinem
methodo (1575).

Machiavel - Le Prince et autres textes, Gallimard (Folio) : 1980 (trad. de
Gohory, largement retouchée par Paul Veyne).

Magirus (Tobiae) - Polymnemon sive Florilegium locorum communium
(Francfort 1629 ;son Breviculum titulorum va de Abortus à Zodiacus).

Major, George - Sententiae veterum poetarum in lotos communes digestae,
Leipzig, 1534 puis 1538 (Paris 1551 et 1552).

763 BIBLIOGRAPHIE 745


Malebranche -Recherche de la vérité, IV, 8. 13 : "Aller de porte en porte
frapper à chacun des lieux communs" (c'est le ostiatim de Quintilien repris par
Erasme).

Marbeck, John - A book of notes and commonplaces... brought alphabeti~ally
in order, Londres :Thomas East, 1581.

Margolin, Jean-Claude ; Pendergrass, Jan ; Van der Pcel, Marc -Images et
lieux de mémoire d'un étudiant du XVI ° siècle. Etude, transcription et
commentaire d'un cahier de latin d'un étudiant néerlandais (ms.109 de la Réserve
de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris), Paris :Guy Trédaniel (éd. de la
Maisnie), 1991 (les pages LXVI à LXXIV donnent des indications très détaillées
sur la confection d'un cahier de lieux communs, avec une belle citation de Major
sur les "sylves de lieux communs").

Marion, Jean-Luc -L'Idole et la distance, Paris : Le Livre de Poche, 1991
(1° éd. Grasset, 1977).

Maritain, Jacques -Art et scolastique, Paris : Louis Rouart, 1927 (1° éd.
1920).

Matthieu, Pierre -Histoire de Louys XI (...) Enrichie de plusieurs
observations qui tiennent lieu de Commentaires, Paris : P. Mettayer et veuve
M. Guillemot, 1610 (les Tables sont de véritables recueils de lieux communs, à
la typographie très soignée).

Meerhoff, Kees - "Logic and Eloquence : A Ramusian Revolution ?" [la
réponse à la question est négative : Ramus a tout repris à Agricola, Mélanchthon
et les autres], Argumentation [Hollande], 5 (1991), pp. 357-374.

Meerhoff, Kees - "Mélanchthon lecteur d'Agricola : rhétorique et analyse
textuelle",Réforme Humanisme Renaissance, n°30 (juin 1990), pp. 5-17.

Meerhoff, Kees - `Rhétorique néo-latine et culture vernaculaire, les analyses
textuelles de Barthélemy Aneau", Etudes littéraires, n° spécial "La rhétorique",
vol. 24, n°3, hiver 1991-1992, p. 63-85.

Mélanchthon, Philippe - CR (= Corpus Reformatorum, Opera quae supersunt
omnia), éd. C. G. Bretschneider, Halle : Schwetschke et fils, 1834-1860, 28 vol.

Mélanchthon, Philippe -Institutiones rhetoricae, Coloniae: ap. H. Alopecium,
octobre 1521 ; De Rhetorica libri tres, Bâle : J. Froben, 1519.

Mélanchthon, Philippe -Theologicae hypotyposes, Wittenberg, s. d. [1521],
92 ff. ;Theologicae hypotyposes Philip. Melan, ita ab autore recognitae et
locupletatae ut priorem editionem (...) multis locis non agnoscas, Bâle, 1522
(octobre), sign. A-N ;Loci communes, seu Hypotyposes theologicae Philippi
Melanchtho., Augustae Vindelicorum : D. S. Grim., 1524 (février), 95 ff. ;Loci
communes theologici, iam postremo recogniti..., Bâle, 1545, 734 p.

Melissa, Antonius -Lieux communs théologiques, éd. Gesner, 1546 (liste des
176 lieux dans Joan. Albert Fabricius, Bibliotheca graeca, Hamburg : C. E.
Bohn, 1804, repr. à Darmstadt, lib. V cap. XXV, vol. IX, p. 744-753).

764 746 ANNEXES


Meriner, Edgar - "Topos und Commonplace", Strena anglica (Festchriff fûr
Otto Ritter), Halle, 1956, p. 178-224 (compilation d'intérêt inégal).

Mesures (Henri II de) -Loci communes rhetorici (ms., BN, phraséologie
organisée par figures de rhétorique).

Michel, Alain -Les rapports de la rhétorique et de la philosophie dans l'ceuvre
de Cicéron, Paris : PUF, 1960.

Miernowski, Jan -Dialectique et connaissance dans La Sepmaine de Du
Bartas. `Discours sur discours infiniment divers",Genève : Droz, 1992 ("T. H.

Millet, Olivier -Calvin et la dynamique de la parole. Etude de rhétorique
réformée, Paris :Champion, 1992.

Milton (John) - A Common-Place Book (Camden Society, 1876).

Mirabellius (Dom. Nanus) - Polyanthea... (1503 ;nombreuses rééd.).
Mirandula - Illustrium poetarum flores... in locos communes digesti (12 éd.
de 1538 à 1616 ;augmenté par Th. Pumanus à partir de 1568).

Monumenta Germania Paedagogica, t. II, 2° partie, p. 244 sq. =Synopsis
locornm theologicorum in certas classes (Cologne 1578).

Morhof, Daniel Georg - De Legendis, imitandis et excerpendis auctoribus,
Hambourg :Christian Wilhelm Brandt, 1731.

Morhof, Daniel Georg - Polyhistor literarius... (1688 ; I, 21-22 a une longue
liste de Loci communes).

Mosellanus, Petrus - De primes apud rhetorem ezercitationibus praeceptiones
P. Mosellane in privatum discipulorum suorum usum comparatae, Lipsiae in aed.
Melchioris Lottheri, 1523.

Mouchel, Christian -Cicéron et Sénèque dans la rhétorique de la Renaissance,
Marburg : Hitzeroth (Ars rhetorica, 3), 1990.

Mouchel, Christian - "Figures et adéquation dans la doctrine oratoire de
Philippe Mélanchthon", Etudes littéraires, n° spécial "La rhétorique", vol. 24,
n°3, hiver 1991-1992, p. 49-62.

Musculus, Wolfgang -Loci communes sacrae theologiae, Bâle : ex officina
Hervagiana, 1573.

Nadeau, Raymond E. - "The Progymnasmata of Aphthonius in Translation",
Speech Monographs, XIX (1952), p. 264-285.

Naudé - Advis pour dresser une bibliothèque, 1627, p. 51-53, repr. Leipzig
Veb, 1963 (ne pas oublier "toutes sortes de lieux communs, Dictionnaires,
Meslanges, diverses Leçons, Recueils de sentences, &telles autres sortes de
Repertoires" auxquels Naudé est très favorable : ce sont des "collections
grandement utiles & neces~ires").

Neander (Mich.) -Loci communes Philosophe Graeci (Leipzig 1588 ; à la
manière de Stobée).

765 BIBLIOGRAPHIE 747


Neuhusius (Reinherius) - Manuale philologicum sive analecta optimorum
authorum (Amsterdam 1636, rangés selon "titulos quosdam communes").

Nikolaou, Mare[ta D. - Sprachs als Welterschlissung und Sprach als Norm.
Uberlegungen zu R. Agricola und Neuried, Hieronymus Verlag, 1984.

Nizolio, Mario -Textes sur la rhétorique et la dialectique publiés dans Testi
umanistici su la retorica, éd. E. Garin, P. Rossi, C. Vasoli, Rome et Milan
&ères Bocca,1953.

Oldendorp (Johann, 1480-1567) - Actionum jans Civilis loci communes (autre
titre :) Topicorum legalium, hoc est, Locorum seu nofarum... 1555.

Oldendorp -Loci communes iuris Civilis (1551 :aide-mémoire juridique par
ordre alphabétique : Absentem etc.).

Oudart, sieur de Richesource - La methode des Orateurs ou l'art de lire les
autheurs, de les examiner, de dresser le plan d'un discours, & de faire des
Remarques &des Collections, qu'on appelle Lieux-communs, Paris : Academie
des Orateurs, 1668 (Ste Geneviève, X 8° 623 Inv 1. 223. Voir aussi, du même
auteur, L'Art de bien dire, ou les Topiques françoises..., Paris :chez l'auteur,
1662).

Pacius, Julius (Giulio Patio) -L'Art de Raymond Lullius, esclaircy par Julius
Pacius. Où est enseignée une Methode qui fournit grand nombre de Termes
universels, d'Attributs, de Propositions & d'Argumens, par le moyen desquels on
peut discourir sur tous sujets, amplifier un Discours, trouver des Questions, &
les resoudre facilement, Paris :François Julliot, 1619 (54 fol.).

Patillon, Michel - Eléments de rhétorique classique, Paris :Nathan, 1990.
Patillon, Michel - La théorie du discours chez Hermogène le rhéteur. Essai sur
la structure de la rhétorique ancienne, Paris :Les Belles-Lettres, 1988.

Patillon, Michel - Le corpus d'Hermogène. Essais critiques sur les structures
linguistiques de la rhétorique ancienne, accompagnés d'une traduction du corpus.
Thèse, Paris-IV Sorbonne, 1985.

Pauli de Tarsia - Succus prudentiae sacro-politicae ex R. P. J.... per lotos
communes digestus (Lyon 1659).

Peletier, Jacques -Art poétique, dans l'éd. des Traités de poétique et de
rhétorique de la Renaissance, Paris : Le Livre de Poche, 1990.

Perotti (Nicolas) - Cornucopiae (Bâle 1532).

Pistons (Modestinus) -Loci communes totius juris, in Nicol. Reusner,
Cynosura juris, Spire 1588.

Plantin, Christian, éd. -Lieux communs, topoi, stéréotypes, clichés.
Linguistique, Argumentation rhétorique, Analyse des discours littéraires et
sociaux, colloque de Lyon-II, mai 1992 ;Paris, Kimé, 1994.

Platon - Divini Platonis Gnomologiae graecola[ina, per lotos communes
digesta, Lyon, Tournes, 1582, 400 p. in-16.

766 748 ANNEXES


Plutarque - Apophthegmata ex Plutarcho... inque lotos communes redacta, éd.
Joh. Posselius, Wittenberg : Zach. Lehman, 1595.

Plutarque - Apophthegmata... a C. Lycosthene collecta et per lotos
communes digests (Genève, Stoer, 1602).

Plutarque - Apophthegmata... in lotos communes redacta... autore J. Posselio
(Witteberg, Lehman, 1595, 174 p. in-4 : Demetrius disait..., Aristote disait... ;
séries du genre : Calomnia Maledicentia Obtreciatio, ou Lingua, Moderatus
linguae usus, Garrulitas, ou Homo et imbecillitas humana, Errores humani).

Plutarque -Les ouvres morales et meslees, éd. S. Goulart, chez Fr. Estienne,
1582 (le troisième index est "recueilli par lieux communs et ordre alphabétique").

Porteau, Paul -Montaigne et la vie pédagogique de son temps (Paris : Droz,
1935 ; excellent chap. XII consacré aux "cahiers de lieux communs").

Racine -Traductions, extraits, commentaires, annotations de divers ouvrages,
recueillis par Raymond Picard dans son éd. des ouvres complètes, Paris
Gallimard, `Pléiade", 1966, tome II.

Radouant, René -Guillaume Du Vair..., Paris : Société française
d'imprimerie, 1907 (même après L'Age de l'éloquence, la "note sur les sources de
l'érudition des orateurs", aux p. 169-181 de la thèse complémentaire, reste une
mine d'exemples et de bibliographie sur l'éloquence parlementaire déployant les
lieux communs).

Ramus - La Dialectique, éd. M. Dassonville, Genève : Droz, 1964 ("T. H.
R." LXVIn.

Reichel, Georg - Quaestiones progymnasmaticae, Thèse, Leipzig : R. Noske,
1909 (135 pages :traces de progymnasmata chez Cicéron ; Théon ;Quintilien ;
Suétone).

Reynolds, Richard -The Foundacion of Rhetorike, repr. New York
Scholars' Facsimiles &Reprints, 1945 (1° éd. 1752, neuf éd. au moins jusqu'en
1655 ; le fol. xxxüj r°-v° définit le lieu commun, l'exemple occupe deux folios
pleins ; ce sont des Progymnasmata en anglais).

Rhodiginus (Coelius) - Lectiones antiquae (Aide 1516).

Riolan (Jean) - Artis bene medendi methodus generalis, 1601 (traité de
médecine à la manière ramiste, qui se donne comme une Topica avec des "lieux"
ou "somma capita divinationis" qui sont les symptômes ;l'un des sens français
de "topiques" est "remèdes").

Riposati, Benedetto - Studi sui 'Topica' di Cicerone, Milan : "Nits e
Pensiero", 1947.

Rollin -Traité des études [De la manière d'enseigner et d'étudier les Belles-
Lettres, par rapport à l'esprit et au coeur, ou -], Avignon :Seguin, et Paris : Le
Normant, 1808.

Salabert, Jean (d'Agen) -Les fleurs de la rhetorique françoise, Paris :Claude
Collet, 1639.

767 BIBLIOGRAPHIE 749


Saxoferrato (Bartolus de) -Loci communes.

Schegk (= Schorndorffensis), Jakob (Degen, dit) - Perfecta et absoluta
definiendi ars ab Aristotelis topicorum, 1556.

Schiffman, Zachary Sayre - On the threshold of modernity : relativism in the
French Renaissance, Baltimore : The. Johns Hopkins U. P., 1991 (traite du
"compulsive List-making" dans son rapport avec les normes universelles ;j'ai
découvert trop tard cet ouvrage pour pouvoir l'intégrer dans mon travail, mais il
tourne autour des mêmes problèmes, allant des recueils de lieux communs à la
méthodologie juridique et à l'ordre des sciences).

Sébillet, Thomas -Art poétique français, dans l'éd. des Traités de poétique et
de rhétorique de la Renaissance, Paris : Le Livre de Poche, 1990.

Senellart, Michel -Machiavélisme et raison d'Etat, Paris : Puf, 1989.

Sénèque -Flores... collecti et in lotos communes alphabetico ordine digesti...
per P. Hatonem (1574, 151 ff. in-16 ;les Flores Senecae d'Erasme ne sont pas
organisées par lieux communs, mais par les titres mêmes de Sénèque : De Vita
beata, de Paupertate, de Ira, etc.).

Sénèque -Opera... Accessere Loci communes ex utroque Seneca facti, auctore
D. Gothofredo (1607 : les Loci sont repris de l'éd. de Sénèque par Godefroy, Bâle
1590 ;encore repris dans les éd.1613, 1627, 1628 ;dans l'exemplaire de la B. N.
de l'éd. 1613, le cahier des Loci manque...).

Sénèque - Sententiae in lotos communes digestae, per Hubert. Scutteputaeum
(Anvers, L. Beller, 1576, 408 p. in-12).

Serres, Olivier de - Le théâtre d'Agriculture et mesnage des champs, Paris
Abr. Saugrain, 1605 (3° éd. ; repr. Slatkine, 1991).

Sorel - La connaissance des bons livres, 1671 (supplément : "Des recueils
tirés des bons livres ; De la manière de les faire et de s'en servir" : "faire un
recueil de nos recueils").

Sprute, Jürgen - "Topos und Enthymem in der Aristotelischen Rhetorik",
Hermes, 1975, p. 68-90.

Stobée - lonnis Stobaei Sententiae ex thesauris Graecorum delectae, quarum
autores circiter ducentos & quinquaginta citat : et in Sermones sive Lotos
communes digestae, à Conrado Gesnero (...) in Latinum sermonem traductae...,
Bâle :Jean Oporin, 1549 (1° éd. 1543).

Stump, Eleonore - Bcethius's De topicis differentüs (trad. et notes), Ithaca and
London : Cornell U. P., 1978.

Synopsis locorum theologicorum in certas classes, Cologne, 1578 (dans
Monumenta Germaniae Paedagogica, t. II, 2° partie, p. 244 sq.).

Syntagmatis opinionum communium sive receptarum... In lotos communes
per titulos & capita distinctos, Lyon : ex off. Iunctarum, 1595 (Locus primus
De Deo et Universa ecclesiastica ceconomia ;Locus secundus : De Magistratu,
et Universa principum Moderatione... ;recueil juridique).

768 750 ANNEXES


Tabourot (Estienne) -Les Bigarrures, livre IV, chap. 1 (1585 ;les p. 23-29
du repr. Slatkine sont consacrées aux lieux communs, avec une liste de tituli
reproduites aux p. 761-762 de ma thèse).

Taverner, Richard -Flores aliquot sententiarum... The flowers of sentencies
gathered out of sundry wryters by Erasmus, Londres, 1547 (disposés par loct).

Textor (Joannes Ravisius) - Theatrum pceticum atque historicum, sive
Officina (1520 ; environ 350 rubriques : suicides, parricides, etc. avec une
section Cornucopia, catalogue de choses qui existent en abondance).

Thionville, Eugène - De la théorie des lieux communs dans les Topiques
d'Aristote et des principales modifications qu'elle a subies jusqu'à nos jours,
Paris, 1855 ;repr. Osnabrück :Otto Zeller, 1965.

Throm, Hermann -Die Thesis. Ein Betrag zu ihrer Entstehung und
Geschichte, Paderborn :Ferdinand Sch~ningh, 1932.

Tixier ou Textor (Benoît, mort en 1560) - Stirpium differentiae, ex
Dioscoride, secundum lotos communes (1534, in-12 ;traité de botanique).

Traités de poétique et de rhétorique de la Renaissance, éd. Goyet, Paris : Le
Livre de Poche, 1990.

Trujillo, Toma a, o. p. - Thesauri concionatorum... in quo septem libris non
solum accurate traduntur omnia documenta... ad concionandi... sed etiam
Sanctorum graviumque aliorum Doctorum ac Philosophorum fontes
copiosissimi, ad omnes totius anni Ferias (Lyon, Pesnot, 1584).

Ueding, Gert, éd. - Historisches W~rterbuch der Rhetorik, Tübingen :Max
Niemeyer Vg, 1992 (est paru le volume 1, A-Bib).

Valère Maxime - Exemplorum..., qui sont rangés selon démonstrarif, suasoire
et judiciaire.

Valerius - Rhetorica, 1596 ("Locus communis est in Miloniana de vi
naturaliter arcenda").

Valiero, Agostino - Epistola de ratione conficiendorum commentariorum, dans
Karl Müllner, Reden und Briefe italienischer Humanisten, Munich : Wilhelm
Fink vg, 1970, p. 281-293 (Valiero, 1531-1606, est évêque de Vérone, professeur
de philosophie à Venise de 1563 à 1565 ;voir les p. 284-285, violente attaque
contre ceux qui rangent tout ce qu'ils lisent selon les dix catégories d'Aristote,
"imitantes Aristotelem omnia quae audiunt et legunt in decem genera veluti in
summa principia sive elementa conentur redigere").

Vasoli, Cesare - La dialettica e la retorica dell'Umanesimo. `7nvenzione" e
"Metodo" nella cultura del XV e XVI secolo, Milan : Feltrinelli, 1968.

Veltkirchius -commentaire en 1536 du De copia d'Erasme (accumuler
exemples, sentences et autorités sous un "titulo alicuius loci communis" n'est
que le 1° stade, "pour les enfants", qui doit précéder les stades dialectique et
rhétorique).

769 BIBLIOGRAPHIE 751


Verdier, Raymond (et Jean-Pierre Poly), éd. -Vengeance, pouvoirs et
idéologies dans quelques civilisations de l'Antiquité, Paris : Ed. Cujas, 1984.

Verrepaeus - Institutionum scholasticum... 1573 (le livre II est consacré aux
lieux communs ;Mazarine 22 328 A).

Villey, Michel -Questions de saint Thomas sur le droit et la politique, ou le
bon usage des dialogues, Paris : Puf (coll. "Questions"),1987.

Vivès - De ratione studii puerilis, 1523 (les lieux ne sont pas "pixides quibus
continentur phazmaca, sed pixidum indices'.

Vivès -Opera omnia, Valentiae Edetanorum : Ben. Monfort, 1782 (au
tome III, p. 115-120, i. e à la fin du De instrumento probabilitatis, description de
l'homme paz les lieux, selon la méthode d'Agricole).

Wengert, Timothy J. - Philip Melanchthon s Annotationes in Johannem in
Relation to its Predecessors and Contemporaries, Genève : Droz, 1987 ("T. H.
R.", CCXX ;cite et résume les travaux plus anciens, dont Quirinus Breen et
A. Gazdeil, "La notion de lieu théologique").

Yates, Frances -L'Art de la mémoire, Paris : Gallimazd ("Bibliothèque des
histoires"), 1975 (voir aussi du même auteur le remazquable Astrée traduit chez
Belin).

Yves de Pazis - Digestum sapientiae, in quo habetur scientiarum omnium
rerum divinarum atque humanarum nexus et ad principia reductio, Pazis, 1648-
1650.

Zwingler (Théodore, gendre de Lycosthenes) - Theatrum humanae vitae
(1565 ; nombreuses rééd. jusqu'en 1604, laquelle a 5 000 folios à double
colonne ; extraits et citations classés paz lieux aux nombreuses subdivisions,
p. ex. De prudentiainventrice bellica sive de strategematis).

Book chapter: Previous 35/38 Next