Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0184-8
  • ISSN: 2105-9527
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4491-3.p.0333
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 08/11/2010
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
333

Bibliographie

Bibliographie des éditions du Roman comique

Éditions originales

Le Romant comique, Paris, T. Quinet, 1651 [rééd. 1652, 1654, 16551] (édition de référence : 1651, Bibliothèque municipale de Versailles, Rés – Lebaudy in-12 398).

Le Romant comique. Première partie, Paris, G. de Luynes, 16552 [éd. révisée, rééd. en 1657].

Le Romant comique de Mr Scarron. Seconde partie, Paris, G. de Luyne, 1657 (édition de référence : Bibliothèque municipale de Versailles, Rés – Lebaudy in-12 400).

Principales éditions modernes

Fournel, Victor, Paris, P. Jannet, « Bibliothèque elzévirienne », 1857, 2 vol. [rééd. dans Le Roman comique illustré, préfaces de Isabelle et Rémy Landy, et Françoise Chaserant, s.l., Riveneuve éditions, 2008].

Magne, Émile, Paris, Classiques Garnier, 1938 [rééd. 1973 et 1978, revue par Marcel Simon].

Bénac, Henri, Paris, Les Belles-Lettres, 1951, 2 vol.

Adam, Antoine, dans Romanciers du xviie siècle, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1958 (p. 529-796).

Garapon, Robert, Paris, Imprimerie nationale, « Lettres françaises », 1980.

Éditions de poche

Giraud, Yves, Paris, GF-Flammarion, 1981.

Serroy, Jean, Paris, Gallimard, « Folio », 1985 [contient des extraits des suites et adaptations du Roman comique, 1663-1858, p. 337-371].

Giraud, Yves, Paris, Le Livre de poche classique, 1994.

334

Suites

Troisième et dernière partie, publiée dans Le Romant comique de M. Scarron, Paris [Amsterdam], suivant la copie imprimée, 1662-1663. La dédicace étant signée A. Offray, elle fut appelée Suite d’Offray ; mais Antoine Offray, éditeur lyonnais, n’est probablement que le premier éditeur de cette suite (édition non retrouvée) [voir le texte dans Romanciers du xviie siècle, op. cit., p. 797-897].

Préchac, Jean de, La Suite du Roman comique. Troisième partie, Paris, C. Barbin, 1679 [extraits dans Le Roman comique, éd. Jean Serroy, op. cit., p. 351-359].

M. D. L., Suite et conclusion du Roman comique, Amsterdam/Rouen, Le Boucher, 1771 [extraits dans Le Roman comique, éd. Jean Serroy, op. cit., p. 360-366].

Autres œuvres de Scarron

Magne, Émile, Bibliographie générale des œuvres de Scarron, Paris, Giraud-Badin, 1924.

Œuvres [éd. J.-F. Bastien, 1786], Genève, Slatkine, 1970, 7 vol.

Les Nouvelles tragi-comiques [1655], éd. Roger Guichemerre, Paris, Nizet/S.T.F.M., 1986.

Poésies diverses, éd. Maurice Cauchie, Paris, M. Didier, 1947 (1 vol.) et 1960-1961 (2 vol.).

La Relation véritable de tout ce qui s’est passé en l’autre monde au combat des Parques et des Poètes sur la mort de Monsieur Voiture, Paris, Éd. 1:1, 2003.

Théâtre complet, éd. Véronique Sternberg, Paris, H. Champion, 2009, 2 vol.

Le Virgile travesti [1648-1659], éd. Jean Serroy, Paris, Garnier, 1988.

Œuvres du XVIIe siècle

Cervantès, Miguel de, Don Quichotte [1605 et 1615], éd. Jean Cassou, Paris, Gallimard, « Folio », 1988.

Cervantès, Miguel de, Nouvelles exemplaires [1613], éd. Jean Cassou, Paris, Gallimard, « Folio classique », 1949.

Solórzano, Alonso del Castillo, Los Alivios de Casandra [1640] ; La Garduña de Sevilla [1642].

Sorel, Charles, Les Nouvelles françaises [1623], Genève, Slatkine, 1972 ; remaniées et rééditées sous le titre de Nouvelles choisies [1645], éd. Daniela Dalla Valle, Paris, H. Champion, 2005.

Sorel, Charles, Histoire comique de Francion [1623-1633], éd. Fausta Garavini, Paris, Gallimard, « Folio », 1996.

Zayas y Sotomayor, María de, Novelas ejemplares y amorosas [1634].

335

Critique

Ouvrages

Chardon, Henri, La Troupe du Roman comique dévoilée et les comédiens de campagne au xviie siècle, Le Mans, E. Monnoyer, 1876.

Chardon, Henri, Scarron inconnu et les types des personnages du Roman comique, Paris, H. Champion, 1903-1904.

De Jean, Joan, Scarron’s Roman comique : a comedy of the novel, a novel of comedy, Berne/Francfort, Lang, 1977.

Cadorel, Raymond, Scarron et la nouvelle espagnole dans Le Roman comique, Aix-en-Provence, La Pensée universitaire, 1960.

Gautier, Théophile, Les Grotesques [1833], éd. Cécilia Rizza, Bari/Paris, Scena/Nizet, 1985.

Hainsworth, G., Les Novelas ejemplares de Cervantes en France au xviie siècle, Paris, H. Champion, 1933.

Magne, Émile, Scarron et son milieu, Paris, Émile-Paul, 1905 [1924].

Morillot, Paul, Scarron et le genre burlesque, Paris, H. Lecène et H. Oudin, 1888 [rééd. Genève, Slatkine, 1970, sous le titre Scarron : étude biographique et littéraire].

Nédelec, Claudine, Les États et empires du burlesque, Paris, H. Champion, 2004.

Reynier, Gustave, Le Roman réaliste au xviie siècle, Paris, Hachette, 1914.

Serroy, Jean, Roman et réalité. Les Histoires comiques au xviie siècle, Paris, Minard, 1981.

Articles récents1

La Rencontre dans Le Roman comique de Scarron, colloque de l’Université de Provence, 6-7 novembre 2009, à paraître.

Debaisieux, Martine, « Le Roman comique ou la mise en scène du dé(voile)ment », Le Labyrinthe de Versailles. Parcours critiques de Molière à La Fontaine, Amsterdam, Rodopi, 1998, p. 171-185.

Froidefond, Dominique, « Le traitement de Ragotin dans Le Roman comique », PFSCL, XX, 1993, p. 415-433.

Garapon, Jean, « Le Roman comique de Scarron, une apologie des pouvoirs du comédien », Cahiers du CERF, XX, 11, 2004, p. 99-109.

Graeber, Wilhelm, « “Un raccourci de la misère humaine”. Aspects idéologiques du comique corporel dans l’œuvre de Scarron », Le Comique corporel, Tübingen, Narr, 2006, p. 69-84.

Guichemerre, Roger, « Scarron, ou le romanesque contenu », Littératures classiques, n°15, « Romanciers du xviie siècle », oct. 1991, p. 137-144.

Lagarde, François, « Désordre et ordre dans Le Roman comique », The French Review, LXX, 1996-1997, p. 668-675.

Landy, Jean-Pierre, « Le Roman comique ou le nécessaire inachèvement », L’Œuvre inachevée, Lyon, Cedic, 1999, p. 71-82.

336

Leplâtre, Olivier, « Un titre, à l’origine, Le Roman comique », À plus d’un titre, Lyon, Cedic, 2000, p. 101-109 ; « “Foy d’autheur”. Ichnographie de l’écrivain comique », Travaux de littérature, XX, 2007, p. 287-301.

Létoublon, Françoise, « Le soleil, les brigands et la charrette », Mélanges en l’honneur de Jean Serroy. Rire et littérature, Grenoble, Université Stendhal-Grenoble 3, Recherches & travaux n° 67, 2005, p. 93-101.

Riou, Daniel, « La violence comme “disgrâce” et comme “épreuve” dans Le Roman comique de Scarron », Violence et fiction jusqu’à la Révolution, Tübingen, Narr, 1998, p. 207-216 ; « Sorel et Scarron à l’aube du roman moderne. Métadiscours et crise de la représentation », Fondements, évolutions et persistance des théories du roman, Paris, Lettres modernes, 1998.

Ronzeaud, Pierre, « Du “plaisant” burlesque au bouffon “grotesque” », La Guirlande de Cécilia, Fasano/Paris, Schena/Nizet, 1996, p. 317-332.

Serroy, Jean, « Scarron ou l’ironie romanesque », Recherches et travaux, n°41, 1991, p. 55-61 ; « Le Roman comique, roman carrefour », Perspectives de la recherche sur le genre narratif français du xviie siècle, Genève, Slatkine, 2000, p. 129-144.

Trivisani-Moreau, Isabelle, « Au carrefour du romanesque. L’errance dans Le Roman comique », Recherches sur l’imaginaire, XXXII, 2007, p. 51-68.

Verdier, Gabrielle, « Les interventions du narrateur-auteur dans Le Roman comique », Colloque de la SATOR à Fordham, Jean Macary éd., Paris/Seattle/Tübingen, Papers, « Biblio 17 », 1991, p. 92-99.

Vos, Wim de, « Défaillances de chevaux et crises narratives : motifs métanarratifs dans Le Romant comique de Scarron », L’Épreuve du lecteur. Livres et lectures dans le roman d’ancien régime, Jan Herman et Paul Pelckmans éds, Louvain/Paris, Éds Peters, « Bibliothèque de l’information grammaticale », 1995, p. 89-99.

Illustrations

Comme beaucoup de textes fictionnels du xviie siècle, notamment parmi eux les « plaisants », Le Roman comique fut l’objet de l’intérêt des graveurs, illustrateurs, peintres… Il faut notamment citer :

Martin, Pierre-Denis, 20 peintures commandées par le maréchal de Tessé pour son château de Vernie, vers 1720 (conservées aujourd’hui au Mans, Musée de Tessé) ;

Pater, Jean-Baptiste, 14 peintures exécutées entre 1729 et 1736, achetées par Frédéric II en 1766, actuellement au château de Sans-Souci (Potsdam) ; elles sont reproduites d’après les gravures qui en ont été tirées dans l’édition du Club français du livre, Paris, 1963, ainsi que dans l’édition d’Yves Giraud, Paris, Le Livre de poche classique, 1994 (voir De Vernie à Sans-Souci, Le Roman comique illustré, Le Mans, Éd. Cénomane, 2004) ;

Oudry, Jean-Baptiste, 26 estampes exécutées vers 1726 ; estampes publiées dans Paris, Desnos, [1750].

[1] On trouvera dans les éditions de poche ci-dessus mentionnées un choix des articles antérieurs à 1990.