Aller au contenu

Introduction à la première partie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-07993-4
  • ISSN: 2100-3335
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-07995-8.p.0017
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 02/05/2019
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
17

Pas question ici de sessayer à refaire après dautres une histoire des rapports des poèmes et des proses1. Il sagira dessayer de penser, de Paul Éluard (1895-1952) à Caroline Sagot-Duvauroux (née en 1952) en passant par les œuvres de Jacques Prévert (1900-1977), de Francis Ponge (1899-1988) et dYves Bonnefoy (1923-2016), la prose des poèmes comme dynamique dune oralité de lécriture et, réciproquement, de penser le poème des proses comme reprise à nouveaux frais de leur littérarité ou plus précisément de leur valeur. Avec la notion de prose, sa pluralité foncière, celle de poème devient alors le levier décisif dune attention à la voix qui éviterait les problématiques formalistes ou essentialistes. On contesterait également larrimage de la voix à des notions, comme celles de polyphonie ou de pragmatique, souvent réduites à une somme de procédés ou à une dimension discursive parmi dautres, voire rapportées à des intentions ou visées hors langage. Limpératif de la voix avec les œuvres lues, et donc continuées, devient ici celui dun accompagnement de la « prose en action », selon lexpression forte de Boris Pasternak, comme oralité de lécriture2.

1 Jai tenté de penser également cette question avec lœuvre de Bernanos : « La prose pleine de proses de Bernanos ou linvention dune voix-relation » dans Laure Himy (dir.), Questions de style (« Vous avez dit prose ? »), Presses Universitaires de Caen, 2009, URL : http://www.unicaen.fr/services/puc/revues/thl/questionsdestyle/print.php?dossier=dossier6&file=08martin.xml [Actes de la journée détudes « Poétique de la prose » des 29 et 30 janvier 2009 à lUniversité de Caen, LASLAR]. On pourra par ailleurs consulter les ouvrages suivants qui ici inspirent : G. Dessons et H. Meschonnic, Traité du rythme des vers et des proses, Paris, Armand Colin, 2005 ; H. Scepi, Théorie et poétique de la prose, Paris, Honoré Champion, 2012 ; J.-N. Illouz et J. Neefs (dir.), Crise de prose, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2002.

2 Voir Le Français aujourdhui no 150 (« Voix : oralité de lécriture »), Paris, Armand Colin, 2005. En ligne : https://www.cairn.info/revue-le-francais-aujourd-hui-2005-3.htm.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 3/28 Suivant