Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09257-5
  • ISSN: 2417-6400
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09258-2.p.0575
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 28/05/2019
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
575

BIBLIOGRAPHIE

ÉDITIONS

Robert Garnier

Éditions parues du vivant de lauteur

La Troade, tragedie de Rob. Garnier, conseiller du Roy et de Monseigneur frere unique de sa Majesté, Lieutenant general Criminel au siege Presidial et Senechaussee du Mayne. A Paris. Par Mamert Patisson Imprimeur du Roy, au logis de Robert Estienne, 1579. Avec privilege.

Les Tragedies de Robert Garnier, conseiller du Roy, et de Monseigneur frere unique de sa Majesté, lieutenant general Criminel au siege Presidial et Senechaussee du Mayne. A Paris. Par Mamert Patisson Imprimeur du Roy, au logis de Robert Estienne, 1580. Avec privilege.

Les Tragedies de Robert Garnier, conseiller du Roy, et de Monseigneur frere unique de sa Majesté, lieutenant general Criminel au siege Presidial et Senechaussee du Mayne. A Paris. Par Mamert Patisson Imprimeur du Roy, au logis de Robert Estienne, 1582. Avec privilege.

Les Tragedies de Robert Garnier, conseiller du Roy, Lieutenant general Criminel au siege Presidial et Senechaussee du Maine ; au Roy de France et de Polongne, à Paris. Par Mamert Patisson Imprimeur du Roy, chez Robert Estienne, 1585. Avec privilege.

576

Les Tragedies de Robert Garnier, conseiller du Roy, Lieutenant general Criminel au siege Presidial et Senechaussee du Maine ; au Roy de France et de Polongne. A Tholose (= Toulouse) Par Pierre Jagourt, 1588.

Principales éditions parues depuis 1882

Robert Garnier : Les Tragédies, éditées par W. Fœrster, Heilbronn, Verlag von Gebr. Henninger, 1882-1883, 4 vol. ; réédition Genève, Slatkine, 1970.

Robert Garnier : Œuvres complètes, éditées par L. Pinvert, Paris, Garnier, 1923, 2 vol.

Œuvres complètes de Robert Garnier, éditées par Raymond Lebègue, Paris, Société Les Belles Lettres, 1949-1974, 4 vol. ; La Troade figure dans le même volume quAntigone (1952).

Autres auteurs

Biblia sacra, juxta vulgatam Clementinam, Romae, Tornaci, Parisiis, Desclée et socii, édit. pont., 1947.

Bochetel (Guillaume), La tragedie dEuripide nommee Hecuba, a cura di Filippo Fastina Alessandria, Edizione dellOrso, 2014.

Du Bellay (Joachim), La Deffence et Illustration de la Langue Françoyse, 1549, éd. H. Chamard, Paris, Didier, 1948 ; rééd. 1970.

Du Bellay (Joachim), LOlive, 1549-1550, éd. H. Chamard – Y. Bellanger, S.T.F.M., diffusion Nizet, 1989.

Euripide, Hécube, texte établi et traduit par Louis Méridier, Paris, Société dÉdition « Les Belles Lettres », 1965.

Euripide, Iphigénie à Aulis, éd. H. Weil, Paris, Hachette, 1912.

Euripide, Les Troyennes, texte établi et traduit par Léon Parmentier et Henri Grégoire, Paris, Société dÉdition « Les Belles Lettres », 1964.

Filleul (Nicolas), Achille, 1563, édité et annoté par J. O. Moses, introduction dEnea Balmas, dans La tragédie à lépoque dHenri II et de Charles IX, première série, vol. 2, coll. Théâtre 577français de la Renaissance, dirigée par Enea Balmas et Michel Dassonville, Florence, Leo S. Olschki, et Paris, P.U.F., 1993.

Homère, Iliade, éd. P. Mazon et alii, Paris, Société dÉdition « Les Belles Lettres » 1937-1938, 4 vol.

Homère, Odyssée, éd. V. Bérard, Paris, Société dÉdition « Les Belles Lettres », 6e éd., 1959.

Horace, Odes, in Œuvres, éd. F. Plessis et P. Lejay, Paris, Librairie Hachette, 1911.

La Porte (Maurice), Les Epithetes, Paris, G. Buon, 1571.

La Taille (Jean de), De lArt de la Tragedie, Saül le furieux, La Famine ou Les Gabeonites, 1572-1573, édition critique par Elliott Forsyth, Paris, Librairie Marcel Didier, 1968.

Ovide, Métamorphoses, éd. Frank Justus Miller, Cambridge, Massachusetts, Harvard University Press, et Londres, William Heinemann LTD, 1984, 2 vol.

Pline lAncien, Histoire naturelle, texte établi, traduit et commenté par J. André, Paris, Société dÉdition « Les Belles Lettres », 1964.

Ronsard, La Franciade, dans Œuvres complètes, éditées par Jean Céard, Daniel Ménager et Michel Simonin, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1993, tome I, p. 1011-1159.

Ronsard, Les Hymnes de 1555, éd. P. Laumonier, tome VIII des Œuvres complètes, troisième tirage revu et augmenté, Paris, Librairie Marcel Didier, 1973.

Ronsard, Livret de folastries, 1553, éd. A. Gendre, Le livre de Poche classique, Paris, Librairie Générale Française, 1993.

Ronsard, Preface sur la Franciade, dans Œuvres complètes, éditées par Jean Céard, Daniel Ménager et Michel Simonin, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1993, tome I, p. 1161-1180.

Ronsard, Remonstrance au peuple de France, in Discours des Misères de ce temps, éd. P. Laumonier, Paris, Didier, 1973.

Scaliger, Poetices Libri septem, Genevae, apud Joannem Crispinum, 1561.

578

Sénèque, Tragédies, texte établi et traduit par Léon Herrmann, Paris, Société dÉdition « Les Belles Lettres », 1928-1982, 2 vol.

Traités de poétique et de rhétorique de la Renaissance, introduction, notice et notes de Francis Goyet, Le Livre de Poche classique, Librairie Générale Française, 1990.

Vauquelin de La Fresnaye (J.), LArt poétique, 1605 ; éd. G. Pellissier, Paris, Garnier, 1885.

Virgile, Énéide, éd. A. Bellessort, Paris, Société dÉdition « Les Belles Lettres », 1925, douzième tirage, 1966, 2 vol.

OUVRAGES

Généralités

Charlton, H. B., Senecan tradition in Renaissance tragedy, Manchester, University Press, 1946.

Charpentier, F., Pour une lecture de la tragédie humaniste (Jodelle, Garnier, Montchrestien), Saint-Étienne, Publications de lUniversité de Saint-Étienne, 1979.

Couprie, A., Lire la tragédie, Paris, Dunod, 1994.

Crouzet, D., Les Guerriers de Dieu : La violence en France au temps des troubles de religion, vers 1525-vers 1610, Seyssel, Champvallon, coll. Époques, 1990, 2 vol.

Dubois, C.-G., Celtes et Gaulois au xvie siècle : le développement littéraire dun mythe nationaliste, Paris, Vrin, 1972.

Faguet, E., Essai sur la tragédie française au xvie siècle, thèse, Paris, Hachette, 1883, rééd. Paris, Fontemoing et Cie, 1912.

Federici, C., Réalisme et dramaturgie. Étude de quatre écrivains : Garnier, Hardy, Rotrou, Corneille, Paris, Nizet, 1974.

Festugière, A.-J., De lEssence de la tragédie grecque, Paris, Aubier-Montaigne, 1969.

579

Forsyth, E., La Tragédie française de Jodelle à Corneille (1553-1640) : le thème de la vengeance, Paris, Nizet, 1962.

Gordon, A. L., Ronsard et la rhétorique, Genève, Droz, 1970.

Huguet, E., Dictionnaire de la langue française du seizième siècle, Paris, Champion, 1934.

Lanson, G., Esquisse dune histoire de la tragédie française, New-York, 1920 ; nouvelle édition, Paris, 1927, rééd. 1954.

Larthomas, P., Le langage dramatique, Paris, Armand Colin, 1972.

Lazard, M., Le Théâtre en France au xvie siècle, P.U.F., 1980.

Lebègue, R., La Tragédie française de la Renaissance, Bruxelles, Office de Publicité, 1944 ; 2e édition, Paris, S.E.D.E.S., 1954.

Leblanc, P., Les Écrits théoriques et critiques des années 1540-1561 sur la tragédie, Paris, Nizet, 1972.

Morel, J., La Tragédie, Paris, A. Colin, coll. U, 2e éd., 1964.

Morel, J., Littérature française, La Renaissance, III, p. 137-167, Paris. Arthaud, 1973.

Pernot, M., Les Guerres de religion en France, 1559-1598, Paris, C.D.U. - S.E.D.E.S., 1987.

Rigal, E., Le Théâtre français avant la période classique, Paris, 1901.

Rigal, E., De Jodelle à Molière, Paris, Hachette, 1911.

Romilly, J. de, Le temps dans la tragédie grecque, Paris, Vrin, 1971.

Sakharoff, M., Le Héros, sa liberté et son efficacité de Garnier à Rotrou. Paris, Nizet, 1967.

Songes de la Renaissance, textes rassemblés et présentés par Françoise Joukovsky, Paris, Christian Bourgois éditeur, coll. 10/18, 1991.

Stone, D., French humanist tragedy. A reassessment, Manchester University Press, 1974.

Ternaux, J.-C., Calliope et Melpomène, Poésie épique et poésie dramatique à la Renaissance, non publié.

Sur Robert Garnier et/ou La Troade

Barsan, V. C., Garnier and Seneca, Urbana, University of Illinois Press, 1965.

Bernage, S., Étude sur Robert Garnier, Paris, Delalain frères, 1880.

580

Chardon, H., R. Garnier : sa vie, ses poésies inédites, R.H. Archives, 1905, rééd. Genève, Slatkine, 1970.

Dobby-Poirson, F., Le Pathétique dans le théâtre de Robert Garnier, Paris, Champion, 2006.

Frick, D., R. Garnier als barocker Dichter, Zurich, 1951.

Gras, M., Robert Garnier, son art et sa méthode, Travaux dHumanisme et Renaissance, Genève, Droz, 1965.

Holyoake, J., A Critical Study of the Tragedies of Robert Garnier (1545-1590), American University Studies, Series II Romance Languages and Literature, vol. 57, Peter Lang [New-York, Bern, Frankfurt am Main. Paris]-Peter Lang Publishing, Inc., New-York, 1987.

Index des mots de La Troade de Robert Garnier, concordance, éd. Quemada. Besançon, Faculté des Lettres et Sciences humaines, 1959.

Jondorf, G., Garnier and the techniques of political tragedy, Cambridge, Griton, 1964-1965.

Jondorf, G., Robert Garnier and the themes of political tragedy in the sixteenth century, Cambridge University Press, 1969.

Mouflard, M.-M., Robert Garnier, 1545-1590, La Ferté-Bernard, Bellanger, et La Roche-sur-Yon, Imprimerie Centrale de lOuest, 3 vol. : La Vie, 1961 ; LŒuvre, 1963 ; Les Sources, 1964.

Wierenga, L., La Troade de Robert Garnier, cosmologie et imagination poétique, Thèse Groningen, Assen, Van Gorcum, 1970.

ARTICLES ET RECUEILS DARTICLES

Généralités

Griffiths, R., « The Influence of formulary rhetoric upon French Renaissance tragedy », The Modern Language Review, 194, p. 201-208.

581

Jacquot, J., et alii, Les Tragédies de Sénèque et le Théâtre de la Renaissance, C.N.R.S., 1964.

Lanson, G., « Études sur les origines de la tragédie classique ». Revue dHistoire Littéraire de la France, vol. X, Paris, Armand Colin, 1903. p. 177-231 et 413-436.

Lebègue, R., « La représentation des tragédies au seizième siècle », dans Mélanges Chamard, Paris, Nizet, 1951, p. 199-204.

Mazouer, Ch., « Les Mythes antiques dans la tragédie française du xvie siècle » dans LImaginaire du changement en France au xvie siècle, éd. Cl. Dubois, Presses Universitaires de Bordeaux. 1984, tome I, p. 132-161.

Morel, J., Agréables mensonges, Essais sur le théâtre français du xviie siècle (recueil darticles publiés précédemment à des dates diverses). Paris, Klincksieck, 1991.

Sur Robert Garnier et/ou La Troade

Beaudin, J.-D.,« Connaissance de létymologie et poétique : lenrichissement de la langue littéraire par réactivation sémantique et remotivation étymologique : lemploi du mot trespas dans trois tragédies de Robert Garnier » dans Actes du Colloque Lexique et cognition, Université de Paris IV-Sorbonne, septembre 1994, Presses de lUniversité de Paris-Sorbonne, 1998, p. 95-105.

Beaudin, J.-D.,« Les Formes de la beauté scénique dans le théâtre de Robert Garnier » dans Nouvelle Revue du Seizième siècle, no 18/2, Paris-Genève, Droz, 2000, p. 93-104.

Beaudin, J.-D., « Un cas de latinisation interne du lexique français à la Renaissance : horreur et horrible dans les tragédies de Robert Garnier » dans LInformation Grammaticale, no 75, octobre 1997.

Emeline, J., « La Mort dans les tragédies de R. Garnier », Mélanges Jean Larmat, Annales de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Nice, no 39, 1982 ; Paris, Les Belles Lettres, 1983, p. 321-334.

Gohin, F., « Le Lyrisme dans les tragédies de Garnier », dans La Muse française, 1925, p. 120-131.

582

Lebègue, R., « R. Garnier », Revue des Cours et Conférences, 1931-1932. (Le dernier des cinq articles a été réimprimé au tome I des Études sur le théâtre français, Paris, Nizet, 1977).

Lebègue, R., « Notes sur le vocabulaire de Garnier », Le Français Moderne. vol. XVII, 1949, p. 165-181.

Lebègue, R., « Tradition et nouveauté dans le théâtre de Robert Garnier », Actes du colloque Renaissance-Classicisme du Maine, Paris, Nizet, 1975, p. 283-289.

Mazouer, Ch., « La vision tragique de Robert Garnier dans Hippolyte, La Troade et Antigone », dans Tragedia e sentimento del tragico nella letteratura francese del Cinquecento, Studi di Letteratura francese, vol. 232-XVIII, Firenze, Leo Olschki editore, 1990.

Wierenga, L., « La Troade et Les Juifves de Garnier. Étude de technique dramatique », dans Neophilologus, LX, 1971, p. 375-386.