Aller au contenu

Index des textes et œuvres cités de Régnier

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-2133-4
  • ISSN: 2103-5636
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-2135-8.p.0321
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 13/05/2014
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
321

Index des textes et œuvres cités
de régnier

Avertissement

Afin de rendre l’index homogène et aussi précis que possible, seules les œuvres de Régnier ont été recensées, y compris dans leurs subdivisions – lesquelles ont parfois donné lieu à une publication originale séparée. Les autres titres cités pourront aisément être retrouvés grâce à l’index des noms qui recense principalement des auteurs – auxquels, dans le corps du volume, sont associés les titres de leurs ouvrages.

Pour les recueils de contes et de poèmes, voire de proses diverses (critique, essais, portraits, souvenirs), les entrées détaillent les titres des sections – voire des textes qui les composent –, dès lors que ceux-ci sont mentionnés dans le présent ouvrage. Ces titres font eux-mêmes l’objet d’une entrée et d’un renvoi au recueil dont ils sont issus, suivi le cas échéant, entre parenthèses, de la section de recueil concernée, voire, entre crochets droits, de la subdivision inférieure. L’entrée du recueil principal indexe successivement les références globales puis les références détaillées. Les sections de recueil, enfin, respectent l’ordre du volume cité, mais, au sein de chacune, les textes singuliers figurent selon leur ordre d’apparition dans le présent volume.

Lorsqu’un recueil est repris dans un recueil ultérieur augmenté de sections nouvelles – comme les premiers recueils dans Premiers Poèmes, Aréthuse dans Les Jeux rustiques et divins ou Le Miracle du fil dans Flamma tenax, les textes, sauf mention contraire, sont indexés dans le recueil original, mais la reprise est signalée.

Pour les poèmes sans titre, on note selon l’usage le premier vers – ou son début – en italiques et entre guillemets. Les autres renvois sans subdivison inférieure de titre figurent en romain et entre guillemets.

322

Pour les textes isolés, prépubliés en revue et parfois non recueillis, nous rappelons le nom du périodique où ils ont paru, tel qu’il est signalé dans le corps de l’ouvrage auquel renvoie l’entrée d’index.

Les notes enfin ne sont indexées que dans la mesure où elles ne sont pas redondantes avec un renvoi au corps du texte dont elles précisent la source.

« À Byron » : voir Flamma tenax (VII. Baudelaire à Honfleur et hommages divers)

« À Claude A. Debussy » : voir Premiers Poèmes (Sonnets)

« À Élémir Bourges » : voir Vestigia Flammæ (Poèmes divers)

« À léveil printanier des aubes et des rêves » : voir Sites

« À la mémoire de la forêt de S. » (paru dans Entretiens politiques et littéraires) : 46 n

« À propos de Mallarmé » : voir Portraits et Souvenirs

« À travers lan » : voir Les Médailles dargile

« À un portrait » : voir La Sandale ailée (VII)

« Abandon (L) » : voir La Cité des Eaux (La Cité des Eaux [section liminaire du même recueil])

« Accueil (L) » : voir La Sandale ailée (VIII)

« Adieu » : voir Contes à soi-même (Soirs intimes et mondains I)

Airs pour lécho [anthologie d’odelettes due à Régnier] : xxxii. « Il est doux de rêver à la vie » : 157 ; xiv. « J’ai vu le printemps nu rire » : 159

« Alençon (Les) » : voir Le Miracle du fil

Altana (L) ou la Vie vénitienne : 11 n, 15, 17 n, 119 n, 248, 251, 252, 261-272, 294

Amants singuliers (Les) : 132, 209 n, 235 n

Ami (L) et le maître [projet d’ouvrage sur Mallarmé] : 300

Amour (L) et le Plaisir : voir Couleur du temps

Amphisbène (L) : 15, 225

« Anatole France » : voir De mon temps

« Anecdote (Une) » : voir Contes à soi-même (La Couronne des Gnidiens)

« Ange musicien (L) » : voir Vestigia Flammæ (Sonnets)

Annales psychiques et oculaires : voir Les Cahiers inédits

« Anticipation » : voir Contes à soi-même (Soirs intimes et mondains II)

Apaisement (repris dans Premiers Poèmes) : 15 n, 25, 26 (« Résidence Royale », 145 ; « Sonnet tombal » : 153 ; « L’Île », 27, 157 ; « Blessure » : 157)

« Aphareus » : voir La Sandale ailée (V)

« Après une lecture » : voir Flamma tenax (IV. Hugo)

Aréthuse (repris dans Les Jeux rustiques et divins) : 15 n, 121 n, 148, 209 n, 217 n, 220 n (Flûtes davril et de septembre [« Cautus incautæ » : 220 n])

« Ariane » : voir Épisodes

« Au fond dun soir, près de la Mer… » (paru dans LArt littéraire) : 68 n

« Au jardin » : voir Vestigia Flammæ (Poèmes divers)

« Au seuil de lan » : voir Vestigia Flammæ (Sonnets)

« Aube » : voir Les Jeux rustiques et divins (II. Les Roseaux de la flûte)

« Auberge (L) » : voir Contes à soi-même (Soirs intimes et mondains I)

« Automne (L) » : voir La Cité des Eaux (La Cité des Eaux [titre de la section liminaire du recueil du même nom])

« Avarice (L) » : voir Flamma tenax (X. Sonnets [Les Péchés capitaux])

323

« Aventure marine et amoureuse » : voir La Canne de jaspe (Monsieur dAmercœur)

« Bal davril » : voir Contes à soi-même (Soirs intimes et mondains I)

« Baudelaire à Honfleur » : voir Flamma tenax (Baudelaire à Honfleur et hommages divers)

Baudelaire à Honfleur et hommages divers : voir Flamma tenax

« Berthe Morisot » : voir Vestigia Flammæ (Médaillons de peintres)

« Beyle et Barbey » : voir Sujets et Paysages (Sujets dhier et daujourdhui)

« Biographie » (paru dans Lutèce) : 40

« Blessure » : voir Apaisement

Bon Plaisir (Le) : 65, 76 n, 138, 139, 209 n, 237, 273

« Bonheur » (Le) : voir Vestigia Flammæ (Poèmes divers)

Bosquet de Psyché (Le) : voir Figures et Caractères

Cahiers inédits (Les) : 11 n, 16 et n, 19 n, 21, 22, 28, 29, 31, 34 n, 35, 36, 42, 43, 47, 49, 51, 54 n, 55, 105, 106, 118, 119 et n, 132, 133, 167, 178 n, 179-180, 186, 187, 189, 191, 194, 197, 200-201, 205 et n (Annales psychiques et oculaires), 208 n (idem), 210, 211, 233, 236, 237, 238, 239, 241, 242, 243, 273-287, 299 n, 300, 301

Canne de jaspe (La) : 10, 13, 15 (Monsieur dAmercœur [« La Maison magnifique » : 113 ; « Aventure marine et amoureuse » : 219 ; « Monsieur d’Amercœur » : 221] ; Le Trèfle noir [« Hertulie ou les Messages » : 218 et n] ; Contes à soi-même [« Manuscrit trouvé dans une armoire » : 223 n ; « Le Récit de la Dame des Sept Miroirs » : 253]

« Cautus incautæ » : voir Les Jeux rustiques et divins (Flûtes davril et de septembre)

« Ce quils mont dit » : voir Vestigia Flammæ

« Ce que pense un des muets » : voir Flamma tenax (IV. Hugo [En relisant Ruy Blas])

« Celle de demain… » (autrement intitulé La Dentelle de demain) : voir Flamma tenax (Le Miracle du fil)

« Ce soir de châtiment… » : voir Épisodes (Jouvence)

« Centaure blessé (Le) » : voir La Cité des Eaux (Inscriptions lues au soir tombant)

« Charles Baudelaire » : Le Poète (paru dans Les Annales politiques et littéraires)

« Chating » : voir Contes à soi-même (Soirs intimes et mondains I)

« Chemin secret (Le) » : voir Flamma tenax (III)

« Chevalier qui dormit dans la neige (Le) » : voir La Canne de jaspe (Contes à soi-même)

« Chevelure (La) » (paru dans Lutèce) : 41

« Chine » : voir Vestigia Flammæ (Sonnets)

Choix de poèmes [anthologie due à Régnier portant sur l’ensemble de son œuvre poétique] : 26

Cité des Eaux (La) : 15, 97-111 (La Cité des Eaux [« Salut à Versailles », 158 ; « La Façade », « Le Bassin rose », « L’Encelade », « Fête d’eau », « Trianon », « L’Abandon », « Le Pavillon », « Hommage » [à Versailles l’hiver], « La Neige » : 99-100 ; « La Louange des eaux, des arbres et des dieux » : 104 ; « Intérieur », 158] ; Le Sang de Marsyas : 101-103, 110 [« Dédicace » : 157] ; Ode et poésies [La Course : 103, 109 ; « Ode » : 104, 105 ; « Le Vœu » : 105] ; La Plainte du cyclope » : 109 ; Pan : 109, 110 ; Inscriptions lues au soir tombant [« Le Silence », « L’Oubli suprême » : 104 ; « Le Centaure blessé » : 109] ; LHomme et les dieux : 104, 109 ; Épilogue : 100 et n)

« Cloches (Les) » : voir Les Lendemains

324

« Cluny (Les) » [autrement orthographié Les Cluni] : voir Le Miracle du fil

« Combat dans la forêt (Le) » : voir Contes à soi-même

« Compagnon (Le) » : voir Les Jeux rustiques et divins (V. Poèmes divers)

« Consolation à Ariane » : voir Flamma tenax (II. Le Laurier de Ronsard suivi de Stances dans le goût ancien)

Contes à soi-même [voir aussi La Canne de jaspe où le recueil devient une section refondue] : 37, 43, 47 n, 209 n, (Soirs intimes et mondains I : 37, 43 ; La Couronne des Gnidiens : 47 n ; Soirs intimes et mondains II : 37, 43 ; « Le Combat dans la forêt » : 47 ; « Le Sixième Mariage de Barbe-Bleue » : 140)

Corbeille des Heures (La) : voir Les Jeux rustiques et divins (IV)

Correspondance André Gide – Henri de Régnier : 16 n, 240

Correspondance Pierre Louÿs – Henri de Régnier : 16, 132 n, 206, 209 n, 212 n

Correspondance Henri de Régnier – Francis Vielé-Griffin : 16, 27, 37 n, 40 n, 203 n, 204, 205, 207, 238 n

« Coucou de la Forêt-Noire (Le) » (paru dans Lutèce) : 39

Couleur du temps : LAmour et le Plaisir : 65, 139 ; Le Trèfle blanc (« Jours heureux » : 217, 257, 293)

« Course (La) » : voir La Cité des Eaux (La Course)

De mon temps… : 237, 293, 294, 301, 302, (« Anatole France » : 237 ; « Ma Tante et Avignon », « Le Portefeuille de Mademoiselle de Saint-Romain », « Frédéric Masson » : 301)

« Décembre » : voir Vestigia Flammæ (Sonnets)

« Dédicace » : voir La Cité des Eaux (Le Sang de Marsyas) [à Mallarmé] et La Sandale ailée [à Mallarmé]

« Demi-vérités » : voir Lui ou les Femmes et lamour suivi de Donc et de Paray-le-Monial

« Dentelle de demain (La) » (repris dans Flamma tenax sous le titre : « Celle de demain ») : voir Le Miracle du fil

« Dentelles dor et dagent (Les) » : voir Le Miracle du fil

« Départ (Le) » : voir Vestigia Flammæ (Odelettes et un poème)

« Dernier Mot (Le) » : voir Contes à soi-même (Soirs intimes et mondains I)

« Dîner annuel » (paru dans Lutèce) : 39

Donc (repris dans Lui ou les Femmes et lamour suivi de Donc… et de Paray-le-Monial) :

Double Maîtresse (La) : 10, 15 et n, 20, 40, 81-95, 130, 209 n, 225 n, 227, 233, 234 n, 236, 247, 256, 257

« Eau (L) » (paru dans Entretiens politiques et littéraires) : 46 n

« Écrans » (paru dans La Wallonnie) : 67

« Effigies » : voir Les Jeux rustiques et divins (II. Les Roseaux de la flûte)

« En causant » (paru dans Lutèce) : 38, 39 n

« En passant par Bergame » : voir Le Miroir des Heures (Le Médaillier)

« En souvenir » : voir Flamma tenax (III)

« En villégiature : les expériences de Lady Travelling » (paru dans Lutèce) : 39 n

« Encelade (L) » : voir La Cité des Eaux (La Cité des Eaux)

Enquête sur lévolution littéraire [entretien de Régnier avec Jules Huret] : 110

« Entrevue (L) » : voir Histoires incertaines

« Envoi » : voir La Sandale ailée (IX)

« Épigramme » : voir Le Miroir des Heures (Épigrammes)

« Épilogue » : voir La Cité des Eaux et La Sandale ailée

Épisodes (repris dans Premiers Poèmes) : 29, 41, 64, 68, 69, 70, (Ariane, cité en épigraphe de La Conque : 68 ;

325

La Galère [« Ô Roses du jardin… » : 148] ; Prélude : 157 ; Jouvence [« Ce soir de châtiment… » : 157] ; Sponsalia [« Sponsalia »] : 158 ; La Vaine Vendange [« Ils ont filé la laine… » : 158] ; Épilogue : 159)

Escales en Méditerranée : 15, 16, 294, 295

« Escalier (L) » : voir Contes à soi-même (Soirs intimes et mondains II)

Esquisses vénitiennes : 15, 248, 251, 262

« Et les voici liés au mal des sortilèges » : Sites (XXI)

« Et nous vîmes des morts détoiles » : Sites (XXV)

« Exergues » (paru au Mercure de France) :

« Façade (La) » : voir La Cité des Eaux (La Cité des Eaux)

Figures et Caractères : 33, 209 n, 235, 237, 286, 294 (I. Michelet : 239-240 ; III. Hugo : 239-240, 141 ; IV. Stéphane Mallarmé, 178 ; V. « Le Plat de fraises » : 281 ; VI. Le Bosquet de Psyché : 58 ; 63, 94, 193, 194, 225 n, 237, 239 ; VII. Poètes daujourdhui et poésie de demain : 167, 187, 190, 193, 243)

« Fin de journée » : voir La Sandale ailée (V)

« Flamma tenax » [titre du poème liminaire du recueil du même nom, intitulé « Prologue » dans la table des matières] : voir Flamma tenax [recueil]

Flamma tenax [recueil] : 21, 127, 144 n, 167-181 (« Flamma tenax » : 173 ; I [« La Verte Vallée » : 174 ; « Que l’amour… » : 175] ; II Le Laurier de Ronsard suivi de stances dans le goût ancien [« Laisse quau lieu dapprendre… » : 158 ; « La Lampe » : 176 ; « Consolation à Ariane » : 175] ; III [« Le Chemin secret » : 170-171 ; « Toujours », « En souvenir », « La Pendule » : 176] ; IV Hugo [En relisant Ruy Blas, « Ce que pense l’autre muet » : 174 ; « Ce que pense un des muets », « Après une lecture », « Stances à Goulatromba » : 176] ; V [« Le Miroir rustique » : 156 ; « La Ruse » : 175] ; VI [« Souvenez vous du clair de lune » : 174] ; VII Baudelaire à Honfleur et hommages divers [« Heredia » : 150 ; « Baudelaire à Honfleur » : 177 ; « À Byron » : 176] ; VIII [« Valmarana » : 176] ; X Sonnets [« Le Vaisseau de verre » : 157 ; Les Péchés capitaux, « L’Avarice » : 176 ; Les Rois Mages : 176] ; XI Le Miracle du fil : 144-165 [« Les Cluny », « Les Paraguay », « Celle de demain » : 147 ; « Celle de demain… » (autrement intitulé « La Dentelle de demain ») : 147, 155 ; « Les Points d’Angleterre », « Les Gênes », « Les Renaissance espagnole » : 148 ; « Les Alençon » : 154 ; « Les Ténériffe », 155 ; « Les Dentelles d’or et d’argent » : 158, 159])

« Fontaines divines » : voir Les Jeux rustiques et divins (II. Les Roseaux de la flûte)

« Forêt (La) » : voir La Sandale ailée (IV)

« Frédéric Masson » : voir De mon temps

« Fresque » : voir Vestigia Flammæ (Poèmes divers)

« Fumées » : voir Sujets et Paysages (Pays et Paysages)

« Galère (La) » : voir Épisodes

« Gardienne (La) » : voir Tel quen Songe

« Gênes (Les) voir Le Miracle du fil

« Gens et choses dautrefois » : voir Sujets et Paysages

« Goethe à Messine » : voir Portraits et Souvenirs

« Heredia » : voir Flamma tenax (Baudelaire à Honfleur et hommages divers)

« Hertulie ou les Messages » : voir La Canne de jaspe (Le Trèfle noir)

326

« Heure » (paru dans La Conque) : 68 n

Histoires incertaines : 11, 13 (« L’Entrevue » : 113-125, 251-252, 255-256 ; « Le Pavillon fermé » : 252 ; « Marceline ou la punition fantastique » : 121)

« Hommage » : voir La Cité des Eaux [à Versailles] ; Vestigia Flammæ [à Baudelaire] (Sonnets)

Homme et les dieux (L) : voir La Cité des Eaux

« Homme (L) qui a cru voler » : voir Portraits et Souvenirs

« Hugo » : voir Figures et Caractères et Flamma tenax (IV)

« Humble sport » : voir Portraits et Souvenirs

« Île (L) » : voir Apaisement

Illusion héroïque de Tito Bassi (L) : 15-16, 132 n

« Il est doux de rêver à la vie » : voir Airs pour lécho (XXXII)

« Ils ont filé la laine… » : voir Épisodes (La Vaine Vendange)

« Image divine (L) » : voir La Sandale ailée (IV)

Inscriptions lues au soir tombant : voir La Cité des Eaux

Inscriptions pour les Treize Portes de la Ville (d’abord paru dans la Revue des Deux-Mondes ; voir aussi Les Jeux rustiques et divins III) : 72, 76

« Intérieur » : voir La Cité des Eaux (Salut à Versailles)

« Jai vu le printemps nu rire » : voir Airs pour lécho

« Javais marché longtemps et dans la nuie venue » : voir Sites (IV)

Jardin du souvenir (Le) : voir Vestigia Flammæ

« Jardin mouillé (Le) » : voir Les Médailles dargile (À travers lan)

Jeux rustiques et divins (Les) : 15 n, 27-28, 74, 75 n, 217, 220 (II. Les Roseaux de la flûte : 218 [« Le Revenant » : 118 ; « Aube » : 156 ; « Fontaines divines », 216 ; « Effigies », « Les Roseaux » : 220] ; III. Inscriptions pour les Treize Portes de la Ville [« Pour la porte des astrologues » : 156] ; La Corbeille des Heures [Odelette I, « Un petit roseau ma suffi… » : 10, 215] ; V. Poèmes divers [« Le Compagnon » : 124])

« Jour dété » (paru dans Mon Dimanche) : 76 n

« Jours heureux » : voir Couleur du temps (Le Trèfle blanc)

« Juin » : voir Vestigia Flammæ (Sonnets)

« Le blanc cheval marin qui cambre son poitrail » : voir Sonnets (Premiers Poèmes)

« Loiseau bleu de lespoir vola de saule en saule » : voir Sonnets (Premiers Poèmes)

« Lor clair de vos cheveux est la moisson stérile » : voir Sonnets (Premiers Poèmes)

« La Porte souvre dor et dairain… » : voir Sonnets (Premiers Poèmes)

« La maternelle Mer aux vagues monotone » : Sites (XV)

« Laisse quau lieu dapprendre » : voir Flamma tenax (II. Le Laurier de Ronsard suivi de stances dans le goût ancien)

« Lampe (La) » : voir La Sandale ailée (I) et Flamma tenax (II. Le Laurier de Ronsard suivi de stances dans le goût ancien)

« Larmes (Les) » : voir Vestigia Flammæ (Ce quils mont dit)

« Lawn-tennis » : voir Contes à soi-même (Soirs intimes et mondains I)

Le Laurier de Ronsard suivi de Stances dans le goût ancien : voir Flamma tenax (II)

Lendemains (Les) (repris dans Premiers Poèmes) : 26, 35, 40 n, 144 (« Les Cloches » : 154)

327

« Le soleil a fondu » : voir Vestigia Flammæ (Sonnets)

« Les Neufs Sœurs, sur le mont païen rose à laurore » : voir Premiers Poèmes (Sonnets)

« Les pierres ont usé lor terni du cothurne » (À Claude A. Debussy) : voir Premiers Poèmes (Sonnets)

« Lettre au Président de Brosses » : voir Proses datées

« Livre (Le) » : voir Les Médailles dargile (LArbre de la route)

« Lorsque lon aime » : voir Vestigia Flammæ (Ce quils mont dit)

« Louange des eaux, des arbres et des dieux (La) » : voir La Cité des Eaux

Lui ou les Femmes et lamour suivi de Donc et de Paray-le-Monial (« Demi-vérités » : 273 n)

« Lustre (Le) » : voir Vestigia Flammæ (Sonnets)

« Ma Tante et Avignon » : voir De mon temps

« Madrigal » : voir La Sandale ailée (VII)

« Maison de Washington » (La) (paru dans Les Annales politiques et littéraires) : 76

« Maison magnifique (La) » : voir La Canne de jaspe (Monsieur dAmercœur)

« Maison sur la Thève (La) » : voir Vestigia Flammæ (Poèmes divers)

« Manuscrit trouvé dans une armoire » : voir La Canne de jaspe (Contes à soi-même)

« Marceline ou la punition fantastique » : voir Histoires incertaines

Mariage de minuit (Le) : 114, 115, 123, 209

Médailles amoureuses (Les) : voir Les Médailles dargile

Médailles dargile (Les) : 15 n, 18, 106, 217 (Médailles votives [« L’Ouvrier » : 156] ; Médailles amoureuses [« Soir » : 155] ; Médailles héroïques [« Le Centaure » : 230 n] ; LArbre de la route [« Le Livre » : 158] ; À travers lan [« Le Jardin mouillé » : 10] ; Les Passants du Passé : 169 [« Panneau » : 154])

Médaillons de peintres : voir Vestigia Flammæ

« Michelet » : voir Figures et Caractères

Miracle du fil (Le) : voir Flamma tenax1)

Miroir des Heures (Le) : « Épigrammes – II », « La Veillée » : 157 ; Le Médaillier [« En passant par Bergame » : 158]

Miroir rustique (Le) » : voir Flamma tenax (V)

Monsieur dAmercœur [section de recueil éponyme] : voir La Canne de jaspe

« Monsieur dAmercœur » [conte éponyme] : voir La Canne de jaspe (Monsieur dAmercœur)

« Mort de Monsieur de Nouâtre et de Madame de Ferlinde (La) » : voir La Canne de jaspe (Monsieur dAmercœur) :

« Neige (La) » : voir La Cité des Eaux (La Cité des Eaux)

« Nerval » : voir Proses datées

Nos Rencontres : 26, 34, 294, 302

« Notes dramatiques » (rubrique des Entretiens politiques et littéraires) : 49 n

« Ô pauvre Âme, frissonne et pleure… » : voir Sonnets (Premiers Poèmes)

« Ô roses du Jardin… » : voir Épisodes (La Galère)

« Ode : voir La Cité des Eaux (Ode et poésies)

Odelettes : voir Les Jeux rustiques et divins ; La Sandale ailée ; Vestigia Flammæ ; Airs pour lécho

Odelettes et un poème : voir Vestigia Flammæ

« Oubli suprême (L) » : voir La Cité des Eaux (Inscriptions lues au soir tombant)

« Ouvrier (L) » : voir Les Médailles dargile (Médailles votives)

« Pan » : voir La Cité des Eaux (Pan)

« Panneau » : voir Les Médailles dargile (Les Passants du Passé)

1

328

« Paraguay (Les) » : voir Le Miracle du fil

Paray-le-Monial (repris dans Lui ou les Femmes et lamour suivi de Donc et de Paray-le-Monial) : 43, 248, 249, 250, 257, 273, 274, 287, 301

« Paroles du soir » : voir Vestigia Flammæ (Ce quils mont dit)

« Passant (Le) » : voir Vestigia Flammæ (Poèmes divers)

Passé vivant (Le) : 11, 20, 97, 209 n, 249-250, 253-256

« Pavillon (Le) » : voir La Cité des Eaux (La Cité des Eaux)

« Pavillon fermé (Le) » : voir Histoires incertaines

Pays et Paysages : voir Sujets et Paysages

Pécheresse (La) : 11, 141, 220, 225 n, 227-230

Péchés capitaux (Les) : voir Flamma tenax (X. Sonnets)

« Pelléas et Mélisande » (paru dans LArt moderne) : 206

« Pendule (La) » : voir Flamma tenax (III)

« Peonies » : voir Contes à soi-même (Soirs intimes et mondains I)

Peur de lamour (La) : 192

« Plainte du cyclope (La) » : voir La Cité des Eaux (La Plainte du cyclope)

« Plat de fraises (Le) » : voir Figures et Caractères (V)

Plateau de laque (Le) : 4

Poèmes (1887-1892) : 15 n, 49 n

Poèmes anciens et romanesques (repris dans Poèmes, 1887-1892) : 16 n, 28-36 (« La Vigile des grèves », 30, 196 ; « Le Salut à l’Étrangère III » : 152 ; « Scènes au crépuscule I » : 154, 202, 203)

Poèmes divers : voir Les Jeux rustiques et divins et Vestigia Flammæ

Poésies diverses : voir Premiers Poèmes

Poètes daujourdhui et poésie de demain : voir Figures et Caractères

« Points dAngleterre (Les) » : voir Le Miracle du fil

« Portefeuille de Mademoiselle de Saint-Romain (Le) » : voir De mon temps

« Portrait » : voir Vestigia Flammæ (Sonnets)

Portraits et Souvenirs : 107, 146, 148, 294 (Portraits et Souvenirs [« II. Villiers de l’Isle-Adam » : 46 ; « IX. À propos de Mallarmé » : 107 ; « XVI. L’homme qui a cru voler » : 298] ; Pour les mois dhiver [« Humble sport », 297 ; « Goethe à Messine », 299])

« Pour la porte des astrologues » : voir Les Jeux rustiques et divins

« Pour la porte des mendiants » (paru dans Mon Dimanche) : 76

Pour les mois dhiver : voir Portraits et Souvenirs

« Précaution posthume » : voir Proses datées

« Prélude » : voir Épisodes

Premiers Poèmes [1899] (reprise des recueils Les Lendemains, Apaisement, Sites, Épisodes, auxquels s’ajoutent Sonnets et Poésies diverses) : 15 n, 209, 212 (Sonnets [III. « Lor clair de vos cheveux est la moisson stérile… » : 158 ; XIV. : « Hausse la coupe d’or comme brandit un glaive… » : 160 ; XVI. « La Porte souvre dor et dairain… » : 158 ; XIX. « Les Neufs Sœurs, sur le mont païen rose à laurore… » : 155 ; XXIII. : « Loiseau bleu de lespoir vola de saule en saule… » : 159 ; XXIV. « Le blanc cheval marin qui cambre son poitrail… » : 153 ; XXVI. : « Ô pauvre Âme, frissonne et pleure… » : 158 ; XXXV. : « Les pierres ont usé lor terni du cothurne… » : 212, 213] ; Poésies diverses [« Soirs » : 156 ; « Statue » : 158])

« Présages » : voir Contes à soi-même (Soirs intimes et mondains II)

« Prologue » : voir Sites

Promeneurs (Les) (paru dans La Revue blanche) : 68

« Propos interrupteurs » (paru dans Entretiens politiques et littéraires) : 67

Proses datées : 25, 35, 237, 294 (« Sur

329

Mallarmé » : 107 ; « Une critique de Balzac » : 239 ; « Précaution posthume » : 243 ; « Lettre au Président des Brosses » : 248 ; « Vacances » : 249 ; « Nerval » : 259 ; « Les Trois fils de Madame de Chasans » : 301)

« Que lAmour… » : voir Flamma tenax (I)

« Quelquun parle » : voir Vestigia Flammæ (Ce quils mont dit)

Quelquun songe dheures et dannées : voir Tel quen Songe

« Récit de la Dame des Sept Miroirs (Le) » : voir La Canne de jaspe (Contes à soi-même)

« Renaissance espagnole1 (Les) » : voir Le Miracle du fil

« Rencontre » : voir Vestigia Flammæ (Le Jardin du souvenir)

Rencontres de M. de Bréot (Les) : 11, 81, 82 n, 129, 131, 132 n, 133 n, 140 n, 209 n, 225, 226, 238

« Réveil » (paru dans Le Magasin pittoresque) : 76 n

« Revenant (Le) » : voir Les Jeux rustiques et divins

« Rives (Aux) » : voir Contes à soi-même (Soirs intimes et mondains I)

« Rois Mages (Les) » : voir Flamma tenax (X. Sonnets)

Roseaux de la flûte (Les) : voir Les Jeux rustiques et divins

« Ruse (La) » : voir Flamma tenax (V)

« Salut à lÉtrangère (Le) » : voir Poèmes anciens et romanesques

« Salut à Versailles » : voir La Cité des Eaux

Sandale ailée (La) : 97-111, 217 (« Watteau », « À un portrait », « Madrigal » : 98 ; « Dédicace » [à Mallarmé] : 101 ; « Odelette », « Envoi » : 100 ; « L’Accueil », « La Forêt » : 109 ; « La Lampe », « L’Image divine » : 195 ; « Fin de journée » : 218 ; « Aphareus » : 156, 224)

Sang de Marsyas (Le) : voir La Cité des Eaux

« Le Sang de Marsyas (Le) » : voir La Cité des Eaux (« Le Sang de Marsyas »)

Scènes au crépuscule : voir Poèmes anciens et romanesques

Scrupules de Sganarelle (Les) : 61, 130

« Septembre » : voir Vestigia Flammæ (Sonnets)

« Similitude » (paru dans Lutèce) : 41

Sites (repris dans Premiers Poèmes) : 15 n, 28, 35, 69, 70 n, 105, 157, 158, 159 (« Prologue » : 157, 160)

« Sixième Épouse de Barbe-Bleue (La) » : voir La Canne de jaspe (Contes à soi-même)

« Soir de fête (Un) » : voir Contes à soi-même (Soirs intimes et mondains II)

« Soir monitoire » : voir Contes à soi-même (Soirs intimes et mondains I)

« Soir : voir Les Médailles dargile (Médailles amoureuses)

« Soirs » : voir Premiers Poèmes (Poésies diverses)

Soirs intimes et mondains (paru dans La Revue indépendante) : 37 (voir Contes à soi-même)

« Sonnet dans le goût ancien » : voir Vestigia Flammæ (Sonnets)

« Sonnet tombal » : voir Apaisement

Sonnets : voir Premiers Poèmes, Vestigia Flammæ et Flamma tenax

« Souvenez-vous du clair de lune » : voir Flamma tenax (VI)

« Souvenirs dun camarade de collège sur le duc dOrléans » (paru dans Entretiens politiques et littéraires) : 295-296

« Souvenirs sur Debussy » (paru dans La Revue musicale) : voir Vues

« Sponsalia » : voir Épisodes

2

330

« Stances » : voir Vestigia Flammæ (Ce quils mont dit)

« Stances à Goulatromba » : voir Flamma tenax (IV. Hugo. En relisant Ruy Blas)

« Stances baudelairiennes » : voir Vestigia Flammæ (Ce quils mont dit)

« Statue » : voir Premiers Poèmes (Poésies diverses)

« Stèle » : voir Vestigia Flammæ (Poèmes divers)

« Stéphane Mallarmé » : voir Figures et Caractères

Sujets et Paysages : 25 n, 237, 294 (Pays et paysages [« Souvenir d’Alsace » : 296-297 ; « Fumées » : 299] ; Gens et choses dautrefois [« Beyle et Barbey » : 239 n])

« Sur Mallarmé » : voir Proses datées

« Taine romancier » : voir Sujets et Paysages

Tel quen Songe : 12 n, 28, 30, 41 n, 49, 69, 70, 108, 203, 212, 214 (La Gardienne : 19, 49-61 ; Quelquun songe dheures et dannées : 195, 196 n)

« Ténériffe (Les) » : voir Le Miracle du fil

« Théâtre » (paru dans La Vogue) : 49 n

« Toujours » : voir Flamma tenax (III)

Trèfle blanc (Le) (repris dans Couleur du temps) : 15 n (« Jours heureux » : 217 n, 257, 297 n)

Trèfle noir (Le) (repris dans La Canne de jaspe) : 71, 209 n, 218

« Trianon » : voir La Cité des Eaux (La Cité des Eaux)

« Trois fils de Madame de Chasans (Les) » : voir Proses datées

« Une femme parle » : voir Vestigia Flammæ (Ce quils mont dit)

« Vacances » : voir Proses datées

Vacances dun jeune homme sage (Les) : 65, 209 n, 210

« La Vaine Vendange » : voir Épisodes

« Vaisseau de verre (Le) » : voir Flamma tenax (X. Sonnets)

« Valamarana » : voir Flamma tenax (VIII)

« Veillée (La) » : voir Le Miroir des Heures

« Verte Vallée (La) : voir Flamma tenax (I)

Vestigia Flammæ : 19 n, 167-181 (Poèmes divers [« Le Passant » : 169 ; « Stèle » : 172 ; « Fresque », « Le Bonheur » : 175 ; « Au jardin », « À Élémir Bourges », « La Maison sur la Thève » : 176] ; Ce quils mont dit [« Stances », « Lorsque l’on aime », « Quelqu’un parle » : 172 ; « Une femme parle », « Les Larmes », « Paroles du soir », « Chine » : 173 ; « Stances baudelairiennes » : 178] ; Le Jardin du souvenir [« Rencontre » : 178] ; Sonnets [« Le Lustre » : 119 n, 179 ; « Portrait » : 157 ; « Décembre » : 157, 175 ; « Au seuil de l’an », « Sonnet dans le goût ancien », « Le soleil a fondu », « Juin », « Septembre » : 175 ; « Hommage » [à Baudelaire] : 178 ; « L’Ange musicien » : 180-181] ; Odelettes et un poème [« Odelette » : 172 ; « Le Départ » : 174] ; Médaillons de peintres [« Berthe Morisot » : 176])

« Victor Hugo » (paru dans La Plume) : 68 n

« Victor Hugo et les symbolistes » (paru dans Entretiens politiques et littéraires) : 46 n

« Vigile des grèves (La) : voir Poèmes anciens et romanesques

« Villiers de lIsle-Adam » : voir Portraits et Souvenirs

« Vœu (Le) » : voir La Cité des Eaux (Ode et poésies)

Voyage damour (Le) ou lInitiation vénitienne : 136-137

« Voyage du jeune Hilarion (Le) » (paru dans Entretiens politiques et littéraires) : 39

Vues (« Souvenirs sur Debussy ») : 201, 206 n, 208, 211

« Vuillard, souvenez-vous ! » : 61

« Watteau » : voir La Sandale ailée (VII)

1 Nous renvoyons à ce dernier recueil plus aisément accessible, tout en le corrigeant au besoin en fonction de l’édition originale.

2 Nous adoptons la graphie au singulier du recueil original.