Aller au contenu

De la fondation à la conservation de l’État de droit
La notion de violence chez Schmitt et Benjamin

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Éthique, politique, religions
    2012, n° 1
    Le prisme du totalitarisme
  • Auteur: Storme (Tristan)
  •  
  • Résumé: Durant les années weimariennes, Carl Schmitt et Walter Benjamin posent la question de l’origine de l’ordre juridico-politique, ainsi que celle de sa préservation. Les deux auteurs semblent s’accorder sur le fait que la fondation de l’État de droit résulterait toujours d’un acte de violence. Tandis que Benjamin caractérise ce geste inaugural de « violence fondatrice de droit », Schmitt soutient l’idée qu’une « décision politique » originelle qui incomberait au pouvoir constituant serait à la racine de tout ordre juridique. Se déclinant sous la forme de mesures d’exception, la violence se ferait ensuite « conservatrice de droit », elle chercherait à maintenir en l’état l’ordre institué. Cet article vise ainsi à éclairer l’importance que revêt la notion de violence dans les réflexions développées par ces deux penseurs allemands au cours des années 1920.
  •  
  • Pages: 41 à 56
  • ISBN: 978-2-8124-0880-9
  • ISSN: 2265-0156
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-0882-3.p.0041
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection / Revue: Éthique, politique, religions, n° 1
  • Date de parution: 24/01/2013
  • Année de publication: 2012
  • Langues: Français
  • Mots-clés: Carl Schmitt, Walter Benjamin, État de droit, violence politique, ordre juridique, état d’exception, décision politique

  • Article de revue: Précédent 5/13 Suivant

    • Version pdf
    • Version html
Disponibilité: Disponible Actuellement indisponible Arrêt de la commercialisation
Prix normal 6,00 €
Support: Numérique
Code de téléchargement
Le code que vous allez entrer est à usage unique. Vous ne pourrez pas l'utiliser pour télécharger une seconde fois cette contribution.
Nous vous conseillons d'enregistrer le fichier pdf sur un espace de stockage auquel vous avez un accès régulier (disque dur, clé USB, etc.).