Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0399-6
  • ISSN: 2417-6400
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-08345-0.p.0333
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 11/06/2012
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
333

@

Bibliographie

Sources primaires

Entre parenthèses, l’indication éventuelle de l’édition moderne dans laquelle le texte est cité dans le corps de l’ouvrage, suivi, le cas échéant, d’une autre réédition consultée.

Baculard d’Arnaud, François-Thomas-Marie Baculard, dit, Liebman. Histoire allemande, 1775 (éd. H. Coulet, Pygmalions des Lumières, Paris, Desjonquères, 1998).

Bernardin de Saint-Pierre, Jacques-Henri, Paul et Virginie, 1788 (éd. J.-M. Racault, Paris, Le Livre de Poche, 1999).

Bonnet, Charles, Contemplation de la nature [1764], Hambourg, 1782.

Boureau Deslandes, André-François, Pigmalion ou la Statue animée, 1742 (éd. H. Coulet, Pygmalions des Lumières, Paris, Desjonquères, 1998).

Buffon, Georges-Louis Leclerc, comte de, Histoire naturelle générale et particulière, 1749 (t. III).

Castillon, Jean de, Discours sur l’origine de l’inégalité parmi les hommes. Pour servir de réponse au Discours que M. Roussseau, Citoyen de Genève, a publié sur le même sujet, Amsterdam, 1756.

Caylus, Féeries nouvelles, 1741.

Cervantès, Miguel de, Le Jaloux d’Estramadoure dans Nouvelles exemplaires, 1613 (trad. J. Cassou, Paris, Gallimard, 1949).

Condillac, Étienne Bonnot abbé de, Essai sur l’origine des connaissances humaines, Amsterdam, 1746.

Condillac, Étienne Bonnot abbé de, Traité des sensations, 1754 (Londres, 1788).

Condillac, Étienne Bonnot abbé de, Cours d’études pour l’instruction du prince de Parme, 1775 (éd. G. Le Roy, Œuvres philosophiques de Condillac, Paris, PUF, 1947-1951, t. I).

Daubenton, Marguerite, Zélie dans le désert, 1787.

Delisle de la Drevetière, Louis-François, Arlequin sauvage, 1721 (éd. Ola Forsans, Paris, STFM, 2000).

Delisle de Sales J.-B.-C., Le Dalécarlien, anecdote suédoise, dans La Philosophie de la nature, 1769 (5e éd., Londres, 1789, t. II, p. 81-113).

Diderot, Denis, Pensées sur l’interprétation de la nature, 1754 (éd. P. Vernière, Œuvres philosophiques, Paris, Garnier, 1964).

Dorimond, Drouin, Jean, dit, L’École des cocus ou la Précaution inutile, 1661.

Du Castre d’Auvigny, Jean, Mémoires de Mme de Barneveldt, 1732.

334

Du Laurens, Henri-Joseph, Imirce, ou la fille de la nature, 1765 (éd. A. Rivara, Saint-Étienne, PU Saint-Étienne, 1993).

Falques, Marianne-Agnès, Abbassaï, histoire orientale, 1753.

Fénelon, Traité de l’éducation des filles, 1687 (Paris, Delagrave, 1883).

Fontenelle, Bernard Le Bouyer de, Lettres diverses de M. le chevalier d’Her***, 1683 (Œuvres diverses de M. de Fontenelle, Amsterdam, 1742, t. II).

Fontenelle, Bernard Le Bouyer de, Entretiens sur la pluralité des mondes, 1686 (éd. C Martin, Paris, GF Flammarion, 1998).

Fontenelle, Bernard Le Bouyer de, Histoire de l’Académie Royale des Sciences, 1703.

Fontenelle, Bernard Le Bouyer de, Éloge de M. Tournefort, 1708 (Œuvres diverses, Paris, 1724, t. III).

Fontenelle, Bernard Le Bouyer de, De l’origine des fables, 1714 (éd. A. Niderst, Paris, Desjonquères, 1994).

Formey, Jean-Henri-Samuel, De la conscience, dans Mélanges philosophiques, 1754 (t. II).

Formey, Jean-Henri-Samuel, Réunion des principaux moyens employés pour découvrir l’origine du langage, des idées et des connaissances des hommes, dans Anti-Émile, Berlin, 1763, p. 211-253.

Genlis, Stéphanie Félicité Ducrest de Saint-Aubin, marquise de Sillery, comtesse de, Adèle et Théodore, ou Lettres sur l’éducation ; contenant tous les principes relatifs aux trois différens plans d’éducation des Princes et des jeunes personnes de l’un et de l’autre sexe [seconde édition, 1782], (éd. I. Brouard-Arends, Rennes, PU Rennes, 2006).

Genlis, Stéphanie Félicité Ducrest de Saint-Aubin, marquise de Sillery, comtesse de, Zélie ou l’ingénue, dans Théâtre de société, 1781 (Paris, Maradan, 1811, t. II).

Graffigny, Françoise d’Issembourg d’Happoncourt, dame de, Lettres d’une Péruvienne, 1747 (éd. J. Mallinson, Oxford, Voltaire Foundation, 2002).

Guillard de Beaurieu, Gaspard, L’Elève de la nature, 1764 (Amsterdam, J.-B. Henry, 1771).

Helvétius, Claude-Adrien, De l’esprit, Paris, 1758.

Itard, Jean, Mémoire sur les premiers développements de Victor de l’Aveyron [1801] (éd. L. Malson, Paris, UGE, 10/18, 1964, p. 117-188).

Jauffret, Louis-François, « Introduction aux Mémoires de la Sociétés des Observateurs de l’Homme », an X (éd. G. Hervé, « Le premier programme de l’anthropologie », Revue scientifique, no 2, 1909, p. 520-528).

La Fontaine, Contes et nouvelles en vers, 1664-1666 (Paris, Gallimard, 1995).

La Guesnerie, Charlotte Marie-Anne Charbonnier de, Mémoires de Milady B…, par Madame R…, Paris, 1760.

La Mettrie, Julien Jean Offray de, Le Traité de l’âme, 1745 (éd. Th. Verbeck, Utrecht, OMI, 1988).

La Solle, Henri-François de, Mémoires de deux amis ou Les Aventures de Barniwal et Rinville, 1754.

Leprince de Beaumont, Mme de, Le Triomphe de la vérité, ou Mémoires de M. de la Villette, 1748.

Locke, John, Essai philosophique concernant l’entendement humain (trad. P. Coste, éd. É. Naer, Paris, Vrin, 1972).

Locke, John, De l’éducation des enfants (trad. Pierre Coste), Amsterdam, 1695.

Malebranche, Nicolas, Traité de morale, 1684 (éd. J.P. Osier, Paris, GF Flammarion, 1995).

Malebranche, Nicolas, De la recherche de la vérité, Amsterdam, 1688.

335

Marivaux, Pierre Carlet de Chamblain, Arlequin poli par l’amour, 1720 (éd. H. Coulet et M. Gilot, Paris, Gallimard, 1993, t. I).

Marivaux, Pierre Carlet de Chamblain, La Double Inconstance, 1723 (Théâtre complet, 1993, t. I).

Marivaux, Pierre Carlet de Chamblain, Le Triomphe de l’amour, 1732 (Théâtre complet, 1994, t. II).

Marivaux, Pierre Carlet de Chamblain, La Dispute, 1744 (Théâtre complet, 1994, t. II).

Maupertuis, Pierre-Louis Moreau de, Lettre sur le progrès des sciences, 1752 (Œuvres, Lyon, 1768, t. II).

Mercier, Louis-Sébastien, L’Homme sauvage, 1767 (Neuchâtel, 1784).

Mérian, Jean-Bernard, « Huitième mémoire sur le problème de Molyneux », 1782 (éd. F. Markovits, Sur le problème de Molyneux, Paris, Flammarion, 1984).

Meusnier de Querlon, Les Hommes de Prométhée, 1741.

Molière, L’École des femmes, 1662 (éd. P. Dandrey, Paris, Le Livre de Poche, 2000).

Montesquieu, Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de, Lettres Persanes, 1721 (éd. Ph. Stewart, C. Volpilhac-Auger et alii, Oxford, Voltaire Foundation, 2004)

Montesquieu, Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de, Essai sur les causes qui peuvent affecter les esprits et les caractères, dans Œuvres complètes, éd. D. Oster, Paris, Seuil, 1964.

Montesquieu, Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de, Pensées, réd. 1720-1755 (éd. L. Desgraves, Paris, Laffont, 1991).

Morelly, Étienne-Gabriel, Naufrage des isles flottantes, ou Basiliade du célèbre Pilpai. Poëme héroïque traduit de l’indien par Mr. M******, 1753.

Mouhy, Charles de Fieux, chevalier de, Les Délices du sentiment, 1754.

Pégère, abbé, Réflexions sur la félicité dans cette vie mortelle, 1717.

Prévost, Antoine-François, Le Philosophe anglais ou Histoire de M. Cleveland, 1731-38 (éd. J. Sgard, et Ph. Stewart, Paris, Desjonquères, 2003 et éd. Ph. Stewart, Grenoble, PUG, 1978).

Prévost, Antoine-François, Histoire d’une Grecque moderne, 1740 (éd. A. J. Singerman, Paris, GF-Flammarion, 1990).

Prévost, Antoine-François, Le Pour et contre (éd. Steve Larkin, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC, 1993).

Ramsay, Andrew-Michaël, Les Voyages de Cyrus, avec un discours sur la mythologie, 1728.

Rousseau, Jean-Jacques, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, Amsterdam, 1754 (éd. J. Starobinski, Paris, Gallimard, 1969).

Rousseau, Jean-Jacques, Julie, ou la Nouvelle Héloïse, lettres de deux amants habitant d’une petite ville au pied des Alpes, 1761 (éd. H. Coulet et B. Guyon, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, 1964, t. II).

Rousseau, Jean-Jacques, Émile ou de l’éducation, 1762 (éd. C. Wirz et P. Burgelin, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, 1969, t. IV).

Rousseau, Jean-Jacques, Pygmalion, scène lyrique, 1762 (éd. J. Scherer, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, 1964, t. II).

Rousseau, Jean-Jacques, Les Confessions, 1782-1789 (éd. A. Grosrichard, Paris, GF Flammarion, 2002).

Rousseau, Jean-Jacques, Les Rêveries du promeneur solitaire, 1782 (éd. É. Leborgne, Paris, GF Flammarion, 1997).

336

Sade, Donatien-Alphonse-François, marquis de, Eugénie de Franval, dans Les Crimes de l’amour : nouvelles héroïques et tragiques ; précédées d’une Idée sur les romans 1788-1800 (éd. M. Delon, Paris, Gallimard, 1987 ; et éd. E. Le Grandic, Paris, Zulma, 1995).

Saint-Jory, Louis Rustaing de, Le Philosophe trompé par la nature, 1719.

Scarron, Paul, La Précaution inutile, 1656 (éd. R. Guichemerre, Paris, Nizet, 1986).

Voltaire, François-Marie Arouet de, L’Ingénu, histoire véritable tirée des manuscrits du P. Quesnel, 1767 (éd. R. Pomeau, Paris, GF Flammarion, 1995).

Wieland , Christoph Martin, Über die von J. J. Rousseau vorgeschlagenen Versuche den wahren Stand der Natur des Menschen zu entdecken nebst einem Traumgespräch mit Prometheus , Sämmtliche Werke , 1770 (Leipzig, 1795, vol. 14, p. 179-235).

Textes critiques

Albanese Jr., Ralph, « Pédagogie et didactisme dans L’École des femmes », Romance Notes, vol. 14, no 1, 1974, p. 114-123.

Ariès, Philippe, L’Enfant et la vie familiale sous l’Ancien Régime, Paris, Seuil, 1973 [1960].

Baczko, Bronisław, Une éducation pour la démocratie : textes et projets de l’époque révolutionnaire, Genève, Droz, 2000.

Balmas, Enea, « Un’altra strada : “L’enfant de la nature” », dans IlBuon Selvaggio nella cultura francese del settecento, Fasano, Schena editore, 1984, p. 179-212.

Berchtold, Jacques, Les Prisons du roman (xviie xviiie siècle). Lectures plurielles et intertextuelles de « Guzman d’Alfarache » à « Jacques le fataliste », Genève, Droz, 2000.

Berchtold, Jacques, « Le jugement et l’entendement dans l’Émile : Rousseau juge de Jean-Jacques, supplément au roman pédagogique », dans Émile ou de la praticabilité de l’éducation éd. P. Dupont et M. Termolle, Mons, Presses Universitaires du Hainaut, 2005, p. 183-194.

Berlan, Françoise, « L’“ingénuité” d’Agnès. Étude d’un champ lexical dans L’École des femmes », L’Information grammaticale, no 24, 1985, p. 20-27.

Berlan, Françoise, Le Champ notionnel de l’ingénuité aux xviie et xviiiesiècles, Thèse dactylographiée, Université de Poitiers, 1994.

Benzaquen, Adriana S., « Childhood, identity and Human Science in the Enlightenment », History Workshop Journal, no 57, 2004, p. 35-57.

Benzaquen, Adriana S., Encounters with Wild Children : Temptation and Disappointment in the Study of Human Nature, Montréal, McGill-Queen’s University Press, 2006.

Berthold , G., « La statue animée und la conjecture d’Arnobe », Archiv für Geschichte der Mathematik, der Naturwissenschaften und der Technik, no 6, 1913, p. 8-11.

Blanckaert, Claude, « La valeur de l’homme : l’idée de nature humaine chez Buffon », dans Buffon 88. Actes du colloque international, Paris-Montbard-Dijon, 1988, éd. J. Gayon, Paris, Vrin, 1992, p. 583-600.

Bloch, Jean, « Gaspard Guillar de Beaurieu’s L’Élève de la nature and Rousseau’s Émile », French Studies, no 26, 1972, p. 276-284.

Bloch, Jean, Rousseauism and Education in Eighteenth-Century France, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 325, 1995.

337

Bosquet, Marie-Françoise, « Féminité et expérimentation imaginaire dans Imirce ou la fille de la nature de l’abbé Du Laurens », Expressions, publication de l’IUFM de La Réunion, no 8, 1996, p. 49-62.

Brouard-Arends, Isabelle, « Soumission et indépendance : la dynamique intertextuelle de l’Émile dans Adèle et Théodore », Études Jean-Jacques Rousseau, no 9, 1997, p. 141-150.

Brouard-Arends, Isabelle, « L’Élève de la nature de Guillard de Beaurieu (1763) ou l’altérité initiatique », dans L’Un(e) miroir de l’autre, éd. M. Véga-Ritter et A. Montandon, Clermont-Ferrand, Presses de l’Université Blaise Pascal, 1998, p. 53-59.

Burgelin, Pierre, La Philosophie de l’existence de J.-J. Rousseau, Paris, PUF, 1952 (Paris, Vrin, 1973).

Casabianca, Denis de, Montesquieu : de l’étude des sciences à l’esprit des lois, Paris, Champion, 2008.

Cassirer, Ernst, La Philosophie des Lumières (trad. Pierre Quillet), Paris, Fayard, 1966.

Cavillac, Cécile, « L’ingénuité dans Arlequin poli par l’amour et La Dispute », Revue d’Histoire Littéraire de la France, no 96, 1996, p. 1084-1105.

Chamayou, Grégoire, Les Corps vils : expérimenter sur les êtres humains aux xviiie et xixe siècles, Paris, La Découverte, 2008.

Chappey, Jean-Luc, La Société des observateurs de l’homme (1799-1804). Des anthropologues au temps de Bonaparte, préface de Cl. Blanckaert, Paris, Société des études robespierristes, 2002.

Citton, Yves, « La preuve par l’Émile : dynamique de la fiction chez Rousseau », Poétique, 1994, no 100, p. 411 – 425.

Citton, Yves, « Re-enchanting the Enlightenment with Thinking and Unthinking Fictional Machines », Eighteenth-Century Studies, vol. 38, no 2, 2005, p. 381-385.

Clancy , Patricia, « Mme de Genlis, Elizabeth Inchbald and The Child of Nature », Australian Journal of French Studies, vol. 30, no 3, 1993, p. 324-340.

Compayré, Gabriel, Histoire critique des doctrines de l’éducation en France depuis le xvie siècle, Paris, Hachette, 1879-1885.

Coulet, Henri, Marivaux romancier. Essai sur l’esprit et le cœur dans les romans de Marivaux, Paris, A. Colin, 1975.

Coulet, Henri, « Structure de deux contes moraux : Baculard d’Arnauld et Marmontel », dans Dilemmes du roman, essays in honor of G. May, éd. C. Lafarge, Saratoga, Anma Libri, 1989, p. 189-203.

Crogiez, Michèle, Rousseau et le paradoxe, Paris, Champion, 1997.

Dagen, Jean, L’Histoire de l’esprit humain dans la pensée française, de Fontenelle à Condorcet, Paris, Klincksieck, 1977.

Dandrey, Patrick, « Structures et espaces de communication dans L’École des femmes », Littérature, no 63, 1986, p. 65-89.

Dawson , Robert, Baculard d ’Arnaud : Life and prose fiction , Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 141-142, 1976 (t. I, p. 404-444).

Defrance, Anne, « L’éducation des héros dans les Féeries nouvelles », dans Le comte de Caylus. Les arts et les lettres. Actes du colloque international Université d’Anvers UFSIA et Voltaire Foundation, Oxford, 26-27 mai 2000, éd. N. Cronk et K. Peeters, Amsterdam/New York, Rodopi, 2004, p. 209-231.

Delon, Michel, « “Fatal présent du ciel qu’une âme sensible”. Le succès d’une formule de Rousseau », Études Jean-Jacques Rousseau, no 5, 1991, p. 55-64.

338

Delon, Michel, Science de la nature et connaissance de soi au siècle des Lumières, Rimouski et Trois-Rivières, Tangence éditeur, 2008.

Démoris, René, Le Roman à la première personne. Du classicisme aux Lumières, Paris, A. Colin, 1975.

Démoris, René, « L’écrivain et son double : savoir et fiction dans le texte classique (xviie et xviiie siècles) », dans Les Sujets de l’écriture, éd. J. Decottignies, Lille, P. U. de Lille, 1981, p. 65-84.

Démoris, René, « La folie Jean-Jacques », dans Folies romanesques au siècle des Lumières. Actes du colloque de la Sorbonne Nouvelle (déc. 1997), éd. R. Démoris et H. Lafon, Paris, Desjonquères, 1998, p. 380-397.

Démoris, René, « Aux frontières de l’impensé : Marivaux et la sexualité », dans Pensée de Marivaux, éd. F. Salaün, C.R.I.N., no 40, Amsterdam, Rodopi 2002.

Démoris, René, « De Marivaux à La Nouvelle Héloïse. Intertexte et contre-texte, entre fantasme et théorie », dans L’Amour dans La Nouvelle Héloïse. Texte et intertexte.Actes du colloque international de Genève (10-12 juin 1999), éd. J. Berchtold et F. Rosset, Annales de la Société Jean-Jacques Rousseau, no 44, 2002, p. 317-339.

Deneys-Tunney, Anne, « Les aléas de la différence masculin-féminin dans La Dispute », dans L’Un(e) miroir de l’autre, Clermont-Ferrand, Presses de l’Université Blaise Pascal, 1998, p. 79-90.

Deprun, Jean, « Thèmes malebranchistes dans l’œuvre de Prévost », dans L’Abbé Prévost. Actes du Colloque d’Aix-enProvence (déc. 1963), Aix-en-Provence, Éditions Ophrys, 1965, p. 155-172.

Derrida, Jacques, De la grammatologie, Paris, Minuit, 1969.

Desvignes, Lucette, « L’adolescence et la découverte de l’amour sur la scène du xviiie siècle », Revue des sciences humaines, no 85, 1970, p. 369-382.

Dictionnaire Jean-Jacques Rousseau, dir. R. Trousson et F. S. Eigeldinger, Paris, Champion, 1996.

Dinter, Annegret, Der Pygmalion-Stoff in der europaïschen Literatur, Rezeptionsgeschichte einen Ovid-Fabel, Heidelberg, Carl Winter–Universitätsverlag, 1979.

Dort, Bernard, « Marivaux sauvage ? », Travail théâtral no 14, 1974.

Douthwaite, Julia V., « Rewriting the Savage : The Extraordinary Fictions of the “Wild Girl of Champagne” », Eighteenth-Century Studies, vol. 28, no 2, 1994-1995, p. 163-192.

Douthwaite, Julia V., The Wild Girl, Natural Man, and the Monster : Dangerous Experiments in the Age of Enlightenment, University of Chicago Press, 2002.

Drouin-Hans, Anne-Marie, « Rapport au savoir et utopie en éducation chez Rousseau et Bernardin de Saint-Pierre », Dix-huitième siècle, no 33, 2001, p. 548-558.

Duchet, Michèle, Anthropologie et histoire au siècle des Lumières, Paris, François Maspéro, 1971.

Ducos, Joëlle, « Utopie de la langue : de la langue originelle aux langues vernaculaires », dans En quête d’utopies, éd. Cl. Thomasset et D. James-Raoul, Paris, Presses de l’Université Paris Sorbonne, 2005, p. 135-151.

Durand, Béatrice, « L’Élève de la nature de Gaspard Guillard de Beaurieu : un avatar de l’expérience de Psammétique », Transactions of the ninth international congress on the Enlightenment (Münster 1995), Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 346-348, 1997, t. I, p. 381-384.

Durand, Béatrice, « Jean-Jacques ou l’aporie du bon maître », Études Jean-Jacques Rousseau, no 9, 1997, p. 41-57.

339

Durand, Béatrice, Le Paradoxe du bon maître. Essai sur l’autorité dans la fiction des lumières, Paris, L’Harmattan, 1999.

Durand, Béatrice, L’Origine au laboratoire de la fiction. Histoire et fonctions des fictions d’isolement enfantin dans l’élaboration des concepts de nature et de culture, Thèse d’habilitation dactylographiée, Martin-Luther Universität Halle Wittenberg (2003).

Durkheim, Émile, « La “pédagogie” de Rousseau. Plans de leçons. », Revue de métaphysique et de morale, 1918, n˚ 26, p. 153 à 180 (rééd. Textes. 3. Fonctions sociales et institutions, Paris, Minuit, 1975, p. 371 à 401).

Ehrard, Jean, L’Idée de nature en France dans la première moitié du xviiie siècle, Paris, Albin Michel, 1994 [1963].

Erhart , Walter, «  Was nützen schielende Wahrheiten ? Rousseau, Wieland und die Hermeneutik des Fremden », dans Rousseau in Deutschland , éd.  H. Jaumann, Berlin, 1995, p. 47-78.

Ekhtiar, Shelly, « Hayy ibn Yaqzan : the eighteenth-century reception of an oriental self-taught philosopher », Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 302, 1992, p. 217-245.

Eon, Jeanne, « L’objet miroir dans la pensée de Jean-Jacques Rousseau », dans L’Objet au xviiie siècle / Textes et documents, série – Société française d’étude du xviiie siècle, p. 107-148.

Ferrand, Nathalie, Livre et lecture dans les romans français du xviiie siècle, Paris, PUF, 2002.

Ferrand, Nathalie, Livres vus, livres lus. Une traversée illustrée du roman des Lumières, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 2009 : 03.

Fournier, Nathalie, « De La Précaution inutile à L’École des femmes : la réécriture de Scarron par Molière », xviie siècle, no 186, 1995, p. 49-60.

Gaillard, Aurélia, Le Corps des statues : le vivant et son simulacre à l’âge classique (de Descartes à Diderot), Paris, Champion, 2003.

Gaillard, Aurélia, « L’ineptie de la statue : entre philosophie et roman », dans Sottise et ineptie, de la Renaissance aux Lumières. Discours du savoir et représentations romanesques. Actes du colloque de l’université d’Amiens et de Paris X, éd. N. Jacques-Lefèvre et A.-P. Pouey-Mounou, Littérales, no 34-35, 2004, p. 199-215.

Gaines, James F., « L’éveil des sentiments et le paradoxe de la conscience dans L’École des femmes », The French Review, no 70, 1996-1997, p. 407-415.

Gepner, Corinna, « La Dispute de Marivaux ou le libertinage démasqué », L’Information Littéraire, no 53, 1996, p. 7-11.

Gineste, Thierry, Victor de l’Aveyron. Dernier enfant sauvage, premier enfant fou, Paris, Le Sycomore, 1981.

Gougeaud-Arnaudeau, Simone, Entre gouvernants et gouvernés : le pédagogue au xviiie siècle, Villeneuve-d’Ascq, P. U. du Septentrion, 2000.

Granderoute, Robert, Le Roman pédagogique en France, de Fénelon à Rousseau, Genève – Paris, Slatkine, 1985.

Grandière, Marcel, L’Idéal pédagogique en France au dix-huitième siècle, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC no 361, 1998.

Grosrichard, Alain, « une expérience psychologique au xviiie siècle », Cahiers pour l’analyse, no 2, 1966, p. 101-122.

Grosrichard, Alain, « Le saint pédagogue », Ornicar, no 2, 1975, p. 19-40.

Grosrichard, Alain, « L’enfant et le domestique », Ornicar, no 7, 1976, p. 19-41.

Grosrichard, Alain, « Gravité de Rousseau », Cahiers pour l’Analyse, no 8, 1978, p. 43-64.

340

Grosrichard, Alain, « Le prince saisi par la philosophie », Ornicar, no 26-27, 1983, p. 133-149.

Grosrichard, Alain, « Jardins d’enfants ou les leçons d’Émile », Le Temps de la réflexion, no 6, 1985, p. 97-126.

Grusemann, Hans, Die Natur-Kulturantithese bei Delisle de la Drévetière und J.-J. Rousseau, Lengerich en Westphalie, 1939.

Guichet, Jean-Luc, « L’enfant et l’animal dans l’Émile », dans Émile ou de la praticabilité de l’éducation, éd. M. Termolle et P. Dupont, Mons, 2005, p. 77-85.

Gusdorf, Georges, Les Sciences humaines et la pensée occidentale, t. IV (« Les principes de la pensée au siècle des Lumières ») et t. VI (« L’avènement des sciences humaines au siècle des Lumières »), Paris, Payot, 1971-1973.

Haac, Oscar A., « Rousseau and Marivaux : action and interaction », Oxford, Voltaire Foundation, SVEC no 124, 1974, p. 221-230.

Harari, Josué V., « Therapeutic pedagogy : Rousseau’s Émile », Modern Language notes, vol. 97, no 4, 1982, p. 787-809.

Harari, Josué V., Scenarios of the imaginary : theorizing the French Enlightenment, Ithaca, NY ; London : Cornell university press, 1987.

Hervé, Georges, « Le premier programme de l’anthropologie », Revue scientifique, no 2, 1909, p. 520-528.

Howells, Robin, Playing Simplicity. Polemical Stupidity in the Writing of the French Enlightenment, Oxford, Berne, Berlin, Bruxelles, Francfort, New York et Vienne, Peter Lang, 2002.

Jimack, Peter, « Les influences de Condillac, Buffon et Helvétius dans l’Émile », Annales de la Société Jean-Jacques Rousseau, t. 34, 1956-1958, p. 107-137.

Jimack, Peter, La Genèse et la rédaction de l’Émile de Jean-Jacques Rousseau. Étude sur l’histoire de l’ouvrage jusqu’à sa parution, Oxford – Genève, Voltaire Foundation, SVEC no 13, 1960.

Johnson, Barbara, « Teaching ignorance. L’École des femmes » Yale French Studies no 63, 1982, p. 165-182.

Joly, Henri, « Condillac et la critique de “l’âge de raison” », dans Condillac et les problèmes du langage, éd. J. Sgard, Genève-Paris, 1982, p. 7-25.

Joly, Raymond, « La haine du philosophe. Notes pour une lecture psychanalytique du Triomphe de l’amour », Études Littéraires (Québec), vol. 24, no 1, 1991, p. 51-62.

Jorion, Paul, « Aux origines de l’anthropologie française », L’Homme, 1980, vol. 20, no 2, p. 91-98.

Jousset, Philippe, « Le penser de la littérature. Une lecture de La Dispute », Littérature, no 136, déc. 2004, p. 34-61.

Julia, Dominique, « L’enfance entre absolutisme et Lumières (1650-1800) », dans Histoire de l’enfance en Occident, dir. E. Becchi et D. Julia, Paris, Seuil, 1998, t. II, p. 7-111.

Kempton, Adrian P. L., « Education and the child in eighteenth-century French fiction », Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 124, 1974, p. 299-362.

Kempton, Adrian P. L., « The Theme of childhood in French eighteenth century memoir novels », Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 132, 1975, p. 205-225.

Koch, Friedrich, Der Kaspar-Hauser-Effekt : Über den Umgang mit Kindern, Opladen, Leske & Budrich, 1995.

Kuprel , Diana, « Recreating the first age of the world . Edenic spéculation, spectacle and specularity in Marivaux’s La Dispute », New Comparison, no 21, 1996, p. 9-21.

341

Laborde, Alice, L’œuvre de Madame de Genlis, Paris, Nizet, 1966.

Lafon, Henri, Les Décors et les choses dans le roman français du xviiie siècle, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 297, 1992.

Lafon, Henri, Espaces romanesques du xviiie siècle, Paris, PUF, 1997.

Lapassade, Georges et Schérer, René, Le Corps interdit. Essais sur l’éducation négative, Paris, Éditions ESF, 1976.

Launay [Demonet], Marie-Luce, « Un roi, deux enfants et deux chèvres : le débat sur le langage naturel chez l’enfant au xvie siècle », Studi francesi, 1980, no 72, p. 401-414.

Lavezzi, Elisabeth, « L’innocence en peinture. Imaginaire narratif et théorie de la peinture dans l’Histoire d’une Grecque moderne et Pour et Contre de Prévost », dans Récits/Tableaux, éd. J. P. Guillerm, avec la coll. de F. Lestringant et J.-C. Dupas, Lille, P. U. de Lille, 1994, p. 119-133.

Leborgne, Erik, « Folie et pulsion de mort dans les romans de Prévost : le cas de Cleveland et des Campagnes philosophiques », dans Folies romanesques au siècle des Lumières. Actes du colloque de la Sorbonne Nouvelle (déc. 1997), éd. R. Démoris et H. Lafon, Paris, Desjonquères, 1998, p. 116-131.

Leborgne, Erik, Figures de l’imaginaire dans le Cleveland de Prévost, Paris, Desjonquères, 2006.

Leborgne, Erik, « Du Philosophe anglais de Prévost au Traité des systèmes de Condillac : lecture de la crise de Saumur », dans Le Philosophe romanesque. L’image du philosophe dans le roman des Lumières, éd. P. Hartman et Fl. Lotterie, Celus, P. U. Strasbourg, 2008, p. 47-70.

Lecercle, Jean-Jacques, Frankenstein, mythe et philosophie, Paris, PUF, 1988.

Lecercle, Jean-Louis, Rousseau et l’art du roman, Paris, Armand Colin, 1969.

Le Goff, Jean-Pascal, « Émile entre l’enfant de la nature et le citoyen », dans Primitivisme et mythe des origines dans la France des Lumières, éd. C. Grell et C. Michel, Paris, P. U. Paris-Sorbonne, 1989, p. 165-175.

Legouis, Émile, G G. de Beaurieu et son Élève de la nature, 1763, Oxford, The Clarendon Press, 1925.

Lotterie, Florence, Progrès et perfectibilité : un dilemme des Lumières françaises (1755-1814), Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 2006 : 04.

Magne, Bernard, « L’École des femmes ou la conquête de la parole », Revue des Sciences Humaines, no 145, 1972, p. 125-40.

Mall, Laurence, « Des monstres et d’un prodige : les commencements de l’Émile », Revue de métaphysique et de morale, 2000, no 3, p. 363-380.

Mall, Laurence, Émile ou les figures de la fiction, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 2002 : 04.

Mall, Laurence, « L’Émile de Rousseau et la pensée de l’écart », dans Émile ou de la praticabilité de l’éducation, éd. P. Dupont et M. Termolle, Mons, Presses Universitaires du Hainaut, 2005, p. 203-208.

Malson, Lucien, Les Enfants sauvages : mythe et réalité, suivi de Mémoire et rapport sur Victor de l’Aveyron (par Jean Itard), Paris, coll. « 10-18. Bibliothèques », 1983.

Mannoni, Octave, « Itard et son sauvage », Les Temps modernes, no 233, 1965, p. 647-663.

Marcil-Lacoste, Louise, « Pourquoi faut-il qu’Émile soit borné ? », Dialogue, vol. 19, no 4, 1980, p. 612-626.

342

Markovits, Francine, « L’enfant, le muet, le sauvage », dans L’Enfant la famille et la Révolution Française. Actes du colloque de la Sorbonne, janvier-février 1989, éd. M.-F. Lévy, Paris, Olivier Orban, 1989.

Martin, Christophe, Espaces du féminin dans le roman français du dix-huitième siècle, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 2004 : 01.

Martin, Christophe, « Belle captive en enfance. Dérives d’un topos littéraire dans les Mémoires de deux amis de H.-F. de La Solle », dans Folies romanesques au siècle des Lumières. Actes du colloque de la Sorbonne Nouvelle (déc. 1997), éd. R. Démoris et H. Lafon, Paris, Desjonquères, 1998, p. 365-379.

Martin, Christophe, « Agnès et ses sœurs : belles captives en enfance, de Molière à Baculard d’Arnaud », Revue d’Histoire Littéraire de la France, 2004, no 2, p. 323-342.

Martin, Christophe, « “Le sommeil de la raison” : pour une archéologie de l’idée d’ “éducation négative”, de L’École des femmes à l’Émile », dans Sottise et ineptie, de la Renaissance aux Lumières. Discours du savoir et représentations romanesques, éd. N. Jacques-Lefèvre et A.-P. Pouey-Mounou. Actes du colloque de l’université d’Amiens et de Paris X, Littérales, no 34-35, 2004, p. 95-116.

Martin, Christophe, « Leçons de choses. Remarques sur les pouvoirs de l’objet dans quelques fictions d’expérimentations pédagogiques », dans Esthétique et poétique de l’objet au xviiie siècle, éd. Chr. Martin et C. Ramond, Lumières no 5, 2005, p. 49-63.

Martin, Christophe, « “L’éducation négative” de Cleveland », dans Cleveland de Prévost, l’épopée du xviiie siècle, éd. J.-P. Sermain, Paris, Desjonquères, 2006, p. 50-69.

Martin, Christophe, « “Voir la nature en elle-même”. Le dispositif expérimental dans La Dispute de Marivaux », Coulisses, revue de théâtre, no 34, octobre 2006, p. 139-152.

Martin, Christophe, « Les notes auctoriales dans l’Émile de Rousseau », dans Notes. Actes du colloque de Rouen, éd. Cl. Poulouin et J.-Cl. Arnould, PURH, 2008, p. 73-89

Martin, Christophe, « La fabrique du philosophe. Portraits de philosophes en pédagogues dans quelques fictions d’éducation négative », dans Le Philosophe romanesque. L’image du philosophe dans le roman des Lumières, éd. P. Hartman et Fl. Lotterie, Celus, P. U. Strasbourg, 2008, p. 203-226.

Martin, Christophe, « De la fable d’Agnès au roman d’Émile. Lire Rousseau sous l’éclairage de L’École des femmes », Annales de la Société Jean-Jacques Rousseau no 48, 2008, p. 251-276.

Martin, Christophe, « Éveil au monde et spectacles de la nature dans quelques fictions d’expérimentation pédagogique du xviiie siècle », Espaces/objets, hommages à Henri Lafon, éd. J. Berchtold, Paris, PU Sorbonne-Nouvelle, 2009, p. 101-110.

Martin, Isabelle, « L’enfant sauvage dans le théâtre de la foire ou les avantages de l’ignorance », Memorie della Accademia delle Scienze di Torino. 2, Classe di Scienze Morali, Storiche e Filologiche. Société italienne du xviiie siècle de Turin, vol. 24, no 3, 2000, p. 65-73.

Martin, Xavier, Nature humaine et Révolution française : du siècle des Lumières au Code Napoléon, Bouère, D. M. Morin, 1994.

Mauzi, Robert, L’Idée du bonheur dans la littérature et la pensée française du xviiie siècle, Paris, Albin Michel, 1994 [1960].

Mazouer, Charles, Le Personnage du naïf dans le théâtre comique du Moyen Age à Marivaux, Paris, Klincksieck, 1979.

Meirieu, Philippe, « Tout faire en ne faisant rien (Jean-Jacques Rousseau) », dans Frankenstein pédagogue, Paris, ESF, 1996, p. 84-90.

343

Mercier, Roger, La Réhabilitation de la nature humaine 1700-1750, Villemomble, La Balance, 1960.

Mercier, Roger, L’Enfant dans la société du xviiie siècle (avant l’Émile), Paris, impr. Protat, 1961.

Michaelis, Tatjana, Der Romantische Kindheitsmythos. Kindheitsdarstellungen der französischen Literatur von Rousseau bis zum Ende der Romantik, Frankfurt am Main ; Bern ; New York, P. Lang, 1986.

Mitzlaff , Hartmutt, « Der Sachunterricht als der natürliche Weg des Kindes zu dem Sachen und zur reinen Menschlichkeit. – Das Ideal des Jean-Jacques Rousseau » dans Geschichte und historische Konzeptionen des Sachunterrichts , éd. A. Kaiser et D. Rech, Berlin, Schneider, 2004, t. I, p. 51-55.

Moravia, Sergio, La Scienza dell’uomo nel Settecento, con una appendice di testi, Bari, Laterza, 1970.

Moravia, Sergio, Filosofia e scienze umane nell’età dei lumi, Florence, Sansoni, 1982.

Moser, Walter, « Le Prince, le philosophe et la femme-statue. Une lecture de La Dispute », Études Littéraires (Québec), été 1991, vol. 24, no 1, p. 63-79.

Mounier, Jacques, La Fortune des écrits de Jean-Jacques Rousseau dans les pays de langue allemande de 1782 à 1813, Paris, PUF, 1980.

Neis, Cordula, Anthropologie im Sprachdenken des 18. Jahrhunderts : Die Berliner Preisfrage nach dem Ursprung der Sprache (1771), Berlin et New York, Walter de Fruyter, 2003.

Nguyen, Vinh-De, « Du Discours sur l’Inégalité à l’Émile : le parcours anthropologique de Rousseau », Philosophiques, vol. 15, no 2, 1988, p. 405-419.

Oelkers , Jürgen, « Rousseau and the image of modern education  », Journal of curriculum studies, 2002, vol. 34, no 6, p. 679 – 698.

Oelkers , Jürgen, « L’éducation négative : Pädagogische Reaktionen auf Rousseau in Deutschland und in der Schweiz in der zweiten Hälfte des 18. Jahrhunderts », dans Republikanische Tugend. Ausbildung eines Schweizer Nationalbewusstseins und Erziehung eines neuen Bürgers. Contribution à une nouvelle approche des Lumières helvétiques. Actes du 16e Colloque de l’Académie suisse des sciences humaines et sociales (Ascona, Monte Verità, Centro Stefano Franscini) 7-11 septembre 1998, M. Böhler, E. Hoffmann, P. H. Reill, S. Zurbuchen, Genève, Slatkine 2000, p. 341-376.

O ’Neal , John C., The Authority of experience : sensationist theory in the french enlightment , University Park, The Pennsylvania State Univ. Press, 1996.

Oppici , Patrizia, Bambini d ’inchiostro : personaggi infantili e « sensibilité » nella letteratura francese del l ’ultimo Settecento , Pise, Libreria goliardica, 1986.

Passmore , John A., « The Malleability of Man in Eighteenth-Century Thought », dans Aspects of the Eighteenth Century , éd. Earl Wassermann, Baltimore, Johns Hopkins, 1965, p. 21-46.

Pavis, Patrice, « Pour une Dispute. Analyse sémiologique de la mise en scène de Patrice Chéreau », Australian Journal of French Studies, vol. 20, no 3, 1983, p. 361-389.

Payot, Roger, « Notes sur Rousseau et Frankenstein », Annales de la Société Jean-Jacques Rousseau, no 38, 1972, p. 277-282.

Pethes, Nicolas, Zöglinge der Natur. Der literarische Menschenversuch des 18. Jahrhunderts, Göttingen, Wallstein Verlag, 2007.

Philonenko, Alexis, Jean-Jacques Rousseau et la pensée du malheur, Paris, Vrin, 1984, 3 vol. (« L’éducation négative et ses problèmes », t. III, p. 123-143).

Plagnol-Diéval, Marie-Emmanuelle, « La mise en scène pédagogique : d’Émile au théâtre d’éducation », dans Études Jean-Jacques Rousseau, no 9, 1997, p. 151-172.

344

Popiel, Jennifer J., Rousseau’s Daughters : Domesticity, Education, and Autonomy in Modern France, Durham, University of New Hampshire Press, 2008.

Principato, Aurélio, « La caverne de Cleveland », Cahiers de l’Association Internationale des Études Françaises, mai 1994, no 46, p. 297-311.

Py, Gilbert, Rousseau et les éducateurs : étude sur la fortune des idées pédagogiques de Jean-Jacques Rousseau en France et en Europe au xviiie siècle, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 356, 1997.

Quarfood, Christine, Condillac, la statue et l’enfant. Philosophie et pédagogie au siècle des Lumières, Paris, L’Harmattan, 2002.

Racault, Jean-Michel, « Narcisse et ses miroirs : système des personnages et figures de l’amour dans La Dispute de Marivaux », Revue d’histoire du théâtre, t. 33, fasc. 2, 1981, p. 103-115.

Racault, Jean-Michel, « Insularité et origine », Corps écrit, no 32, 1989, p. 111-123.

Racault, Jean-Michel, « Le motif de l’“enfant de la nature” dans la littérature du xviiie siècle ou la recréation expérimentale de l’origine », dans Primitivisme et mythe des origines dans la France des Lumières, 1680-1820, éd. C. Grelle et C. Michel, Paris, P. U. Paris-Sorbonne, 1989, p. 101-117. Repris dans Nulle part et ses environs : Voyage aux confins de l’utopie littéraire classique (1657-1802), Paris, P. U. Paris-Sorbonne, 2003, p. 299-317.

Racault, Jean-Michel, L’Utopie narrative en France et en Angleterre. 1675-1761, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 280, 1991.

Radica, Gabrielle, L’Histoire de la raison. Anthropologie, morale et politique chez Rousseau, Paris, Champion, 2008.

Regnault, François, « Disputations », dans Les Voies de la création théâtrale, t. 14 (Chéreau), Paris, CNRS, 1986, p. 115-120.

Riskin, Jessica, Science in the age of sensibility : the sentimental empiricists of the French enlightment, Chicago, University of Chicago Press, 2002.

Robinson, Philip E. J., Jean-Jacques Rousseau’s doctrine of the arts, Bern, Peter Lang, 1984.

Rousset, Jean, « Une dramaturge dans la comédie : la Flaminia de La Double Inconstance », Rivista di letterature moderne e comparate, vol. 41, fasc. 2, 1988, p. 123

Rustin, Jacques, « Une ’expérimentation’ libertine dans le roman du xviiie siècle : l’épisode de Tiamy dans les Mémoires de deux amis (De La Solle, 1754) », Travaux de linguistique et de littérature, vol. 9, no 2, 1971, p. 85-96.

Salaün, Yann, Réception et influence de l’œuvre romanesque d’Antoine-François Prévost d’Exiles en France au cours du xviiie siècle, thèse de doctorat (inachevée), dir. René Démoris (univ. de Paris III).

Sauvage, Emmanuelle, « De l’état de nature à la sagesse libertine : le parcours insolite d’Imirce, “fille de la nature” », dans Femmes et libertinage au xviiie siècle ou les Caprices de Cythère, éd. A. Richardot, Rennes, P. U. de Rennes, 2003, p. 109-122.

Scherer, René, « Entre les Lumières et l’Illuminisme : l’enfant », dans Du Baroque aux Lumières. Pages à la mémoire de Jeanne Carriat, éd. J. Varloot, Limoges, Rougerie, 1986, p. 193-196.

Schier, Rudolf, « La Dispute und die Komödie der Eitelkeit : Spiegelungen zwischen Marivaux und Canetti im Lichte von Hobbes und Rousseau », Orbis Litterarum, vol. 56, no 2, 2001, p. 138-153.

Schneider, Jean-Paul, « De quelques “silences de toutes couleurs” chez Marivaux : l’exemple de L’Île des esclaves et de La Dispute », dans Marivaux subversif ?, éd. F. Salaün, Paris, Desjonquères, 2003, p. 282

345

Schøsler, Jørn, John Locke et les philosophes français. La critique des idées innées en France au xviiie siècle, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 353, 1997.

Schøsler, Jørn, « “Le sourd et muet de Chartres”. Un épisode sensualiste oublié de la lutte philosophique au xviiie siècle », Actes du XIIIe Congrès des romanistes scandinaves, Jyväskylä, 12-15 août 1996, éd. O. Merisalo et T. Natri (publications de l’Institut des Langues romanes et classiques, 12), Université de Jyväskylä, 1998, t. II, p. 621-634.

Schøsler, Jørn, « Rousseau, disciple de Locke ? », Études Jean-Jacques Rousseau, no 12, 2001, p. 215-226.

Sempé, Jean-Claude, « La Dispute de Marivaux ou le miroir infidèle », Études freudiennes, no 11-12, 1976, p. 189-202.

Sermain, Jean-Paul, Rhétorique et roman au dix-huitième siècle. L’exemple de Prévost et de Marivaux (1728-1742), Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 233, 1985.

Sermain, Jean-Paul, « Les contes de fées de Caylus et la figure du puer senex », dans Le Comte de Caylus. Les arts et les lettres. Actes du colloque international Université d’Anvers UFSIA et Voltaire Foundation Oxford, 26-27 mai 2000, éd. N. Cronk et K. Peeters, Amsterdam/New York, NY, 2004, p. 193-207.

Sermain, Jean-Paul, « Bêtise et amour dans les contes de fées de Perrault à Leprince de Beaumont », dans Sottise et ineptie, de la Renaissance aux Lumières. Discours du savoir et représentations romanesques, éd. N. Jacques-Lefèvre et A.-P. Pouey Mounou, actes du colloque de l’université d’Amiens et de Paris X, Littérales, no 34-35, 2004, p. 347-366.

Sermain, Jean-Paul, Le Conte de fées, du classicisme aux Lumières, Paris, Desjonquères, 2005.

Sgard, Jean, Prévost romancier, Paris, Corti, 1968.

Snyders, Georges, La Pédagogie en France aux xviie et xviiie siècles, Paris, PUF, 1965.

Spass, Lieve, « Le précepteur dans l’Émile. Éducateur ou anthropologue », dans Émile ou de la praticabilité de l’éducation, éd. P. Dupont et M. Termolle, Mons, Presses Universitaires du Hainaut, 2005, p. 123-131.

Starobinski, Jean, Jean-Jacques Rousseau : la transparence et l’obstacle, Paris, Gallimard, 1971 [1957].

Starobinski, Jean, Le Remède dans le mal, Paris, Gallimard, 1989.

Stewart, Philip, « Surveiller et entraver : les “gouverneurs” de Jean-Jacques », dans Rousseau juge de Jean – Jacques : études sur les « Dialogues », Pensée libre, nº 7, 1998, p. 115-122.

Stierli, Adolphe, De l’influence des Pensées sur l’éducation (1693) de John Locke sur l’Émile (1762) de Jean-Jacques Rousseau, dans le domaine de l’éducation intellectuelle, Zurich, 1910.

Strivay, Lucienne, « L’enfant sauvage, Itinéraire d’une figure à travers les témoignages, les discours du mythe, des sciences, de la fiction et de la spéculation », Cahiers Robinson, no 12, 2002, p. 7-28.

Strivay, Lucienne, Enfants sauvages. Approches anthropologiques, Paris, Gallimard, 2006.

Termolle Michel, « De l’efficacité et des compétences pédagogiques des maîtres d’Émile », dans Modernité et pérennité de Jean-Jacques Rousseau. Mélanges en l’honneur de Jean-Louis Lecercle, éd. C. Piau-Gillot, R. Desné et T. L’Aminot, Paris, Champion, 2002, p. 203-214.

Termolle Michel, « La connaissance par le dessin », dans Jean-Jacques Rousseau et les arts visuels. Actes du colloque de Neuchâtel, 20-23 septembre 2001, Annales Jean-Jacques Rousseau, no 45, 2003, p. 357-375.

Termolle Michel, « L’éducation négative dans l’apprentissage de la musique », dans Musique et langage chez Rousseau, xiie colloque bisannuel de l’Association Rousseau 346Université du Québec à Montréal 24-27 mai 2001, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 2004 : 08, p. 131-143.

Terrasse, Jean, De Mentor à Orphée. Essais sur les écrits pédagogiques de Jean-Jacques Rousseau, Québec, Hurtubise, 1992.

Terrasse, Jean, « L’artiste et le voyeur, ou la pédagogie dans le boudoir », dans Modernité et pérennité de Jean-Jacques Rousseau. Mélanges en l’honneur de Jean-Louis Lecercle, éd. C. Piau-Gillot, R. Desné et T. L’Aminot, Paris, Champion, 2002, p. 185-201.

Trapnell , William, « The philosophical implications of Marivaux’s Dispute », Oxford, Voltaire Foundation, SVEC, vol. LXXIII, 1970, p. 193-219.

Tremp, Peter, Rousseaus Emile als Experiment der Natur und Wunder der Erziehung. Ein Beitrag zur Geschichte der Glorifizierung von Kindheit, Opladen, Leske & Budrich, 2000.

Trousson, Raymond, Le thème de Prométhée dans la littérature européenne, Genève, Droz, 2001 [1964].

Trousson, Raymond, « Guillard de Beaurieu et L’Élève de la nature », dans Ici et ailleurs : le dix-huitième siècle au présent. Mélanges offerts à Jacques Proust, éd. Hisayasu Nakagawa, Shin-ichi Ichikawa, Yoichi Sumi et Jun Okami, Tokyo, Comité coordinateur des Mélanges Jacques Proust, 1996, p. 347-358.

Van Crugten-André, Valérie, « Le Rideau levé ou l’éducation de Laure : un Émile libertin ? », Études Jean-Jacques Rousseau, no 14-15, 2003-2004, p. 119-129.

Vanoflen, Laurence, « Fictions d’éducation négative : Élisabeth Inchbald, Isabelle de Charrière, Félicité de Genlis », dans Sottise et ineptie, de la Renaissance aux Lumières. Discours du savoir et représentations romanesques. Actes du colloque de l’université d’Amiens et de Paris X, éd. N. Jacques-Lefèvre et A.-P. Pouey Mounou, Littérales, no 34-35, 2004, p. 183-197.

Vargas, Yves, Introduction à l’Émile de Rousseau, Paris, PUF, 1995.

Vernière, Paul, « L’enfant de la nature, d’Imirce à Gaspard Hauser », Lumières ou clair-obscur, Paris, PUF, 1987, p. 223-231.

Vickermann-Ribémont, Gabriele, « La Dispute de Marivaux. Une nouvelle esthétique de la comédie à la lumière du sensualisme », dans Les Réécritures littéraires des discours scientifiques, éd. Ch. Foucrier, Paris, Michel Houdiard, 2005, p. 190-201.

Vickermann-Ribémont, Gabriele, « Dialog, Experiment, Dialogizität. Marivaux’Dispute zwischen Sensualismus und Schäferspiel », dans Dialog und Dialogizität im Zeichen der Aufklärung. Akten der Sektion des Romanistentages München 2001, éd. G. Vickermann-Ribémont, D. Rieger, Tübingen, 2003, p. 171-185.

Weckmann, Berthold, « „Natur-Geschichten“ : Kaspar Hauser und die wilden Kinder », dans Der Imaginierte Findling : Studien zur Kaspar-Hauser-Rezeption, éd. Ulrich Struve, Heidelberg, C. Winter, 1995, p. 15-36.

Youssef , Nancy, « Savage or Solitary ? The Wild child and Rousseau’s Man of Nature », Journal of the History of Ideas, vol. 62, no 2, 2001, p. 245-263.

Zagamé, Antonia, « Expérience romanesque et expérience scientifique au xviiie siècle : les limites d’une mise en concurrence. L’exemple de Madame Benoist et Guillard de Beaurieu », dans Une expérience de la limite en littérature : le genre et l’ambition anthropologique au xviiie siècle, éd. A. Duquaire, N. Kremer et A. Eche, Louvain-Paris, Peeters, 2005, p. 81-97.

Zirfas , Jörg, « Der Mensch schlechthin ? Zur impliziten pädagogischen Anthropologie Jean-Jacques Rousseaus », dans Anthropologisches Denken in der Pädagogik 1750-1850 , éd. Chr. Wulf, Weinheim, 1996, p. 15-48.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 8/10 Suivant