Aller au contenu

Glossaire

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0211-1
  • ISSN: 2261-575X
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-3944-5.p.0381
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 11/02/2011
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
381

Glossaire

Abréviations utilisées1

M : Le Véritable Capitan Matamore 

R : Le Railleur 

Déd. : épître dédicatoire ; did. : didascalie

Abord : arrivée, rencontre (M 326, 354, 437 ; R 1286, 1584)

Abord (d’) : aussitôt, d’emblée (M 539)

Accident : événement fortuit, hasard (R 501, 1667)

Accommoder : apporter de l’aisance, enrichir (R 246)

Accord (être d’) : concorder (M 852)

Accorder : mettre d’accord, en parlant des personnes ou des choses (R 182, 202, 483, 512) ; S’– : s’adapter, se mettre au diapason, « être d’intelligence » (Fur.) (M 602). S’– à : accepter, être d’accord (M 1470)

Acteur : personnage (M et R listes des personnages)

Action : maintien, attitude, gestes (R 342, 371, 1141) ; jeu des comédiens (R préface)

Adresse : habileté (M 61, 269, 380, 992, 1516 ; R 814, 1078)

Adresser : diriger, conduire (M 691). S’– : se diriger vers (M 338)

Affaire (avoir) : avoir besoin (R 1273)

Affété : maniéré (R 1142)

Affranchir : exempter (R 296)

Ailleurs (d’) : par ailleurs (M 3 ; R 558)

Ajuster : arranger, préparer (R 19)

Alarme : signal de prendre les armes à l’arrivée imprévue de l’ennemi (M 293) ; émotion causée par une attaque (R 957) ; appréhension, inquiétude (M 330, 1361 ; R 173)

Allié : uni à certaines familles par le jeu des mariages (M 1192)

Amant(e) : celui (ou celle) qui aime et/ou est aimé(e) (M liste des personnages, 80, 319, 519, 525, 649, 661, 666, 719, 854, 999, 1268, 1298, 1307, 1420, 1448, 1500, 1502, 1514, 1802, 1822 ; R liste des personnages, 24, 48, 121, 156, 179, 195, 268, 269, 314, 532, 790, 809, 1020, 1031, 1111, 1123, 1138, 1192, 1307, 1309, 1328, 1339, 1489, Lettre de Clytie à Clarimand, 1613, 1639, 1653)

Amorce : appât (R 1386). Prendre l’– : mordre à l’appât (R 41)

Amour : généralement de genre féminin (M 1057, 1220, 1623 ; R 1088, Lettre supposée de Clorinde, Lettre de Clytie, 1574, 1638)

Amuser : occuper, distraire, retarder (M 83, 547, 1639 ; R did. après le v. 1404)

Anicroche : sorte d’arme en forme de croc (M 1147)

Apparemment : d’une manière apparente, visible, évidente (M Avertissement)

Apparence : vraisemblance, probabilité (M 1348)

Appas : attraits, charmes (M 995, 1402, 1478 ; R 76, 91, 510, 512, 732, 1350, 1560)

1

382

Appelant : oiseau qui sert d’appeau (R 432, 433)

Apprêter : tenir prêt (M 537). « On dit proverbialement d’un ridicule, qu’il a apprêté à rire à toute la compagnie » (Fur.) (M 842)

Appris : « on dit qu’un jeune homme est bien appris, lorsqu’il sait bien toutes les règles de la civilité et de la bienséance, et qu’il les pratique » (Fur.) (M 1061 ; R 1529)

Archers : gens de police (M 1511)

Arser : redresser, relever (R did. du v. 276)

Aspect : vue (M 71, 1608 ; R 1117, 1289)

Assurance : certitude (M 485, 824) ; confiance, sûreté, sécurité (M 73, 1349)

Atteinte : coup, blessure, en particulier blessure d’amour (M 1521 ; R 41, 738)

Attentat : acte commis au mépris des lois (M 817, 1819)

Aumônier : qui fait souvent l’aumône aux pauvres, charitable (R 390)

Aventure : ce qui arrive (en bien ou en mal) (M 656 ; R 1097)

Avis : avertissement, conseil (M 109, 858, 1297 ; R 1115) 

Avouer : approuver, reconnaître pour sien (M 162), « autoriser une chose, déclarer qu’on l’approuve, soit qu’elle ait été faite par notre ordre ou non » (Acad.) (R 1383)

Bacha : pacha, « Officier de Turquie qui commande dans une Province » (Corn.) (M 1098)

Badin : sot, niais (M Avertissement ; R 260) ; qui fait des plaisanteries (R 260)

Baguette : tige de bois ou d’acier servant à enfoncer la charge dans une arme ou à la nettoyer (M 1145)

Baiser : faire un baiser, embrasser (M 411, 487, 561, 649, 667, 854, 1711, did. après le v. 1798, 1803 ; R 403, 632, 1054, 1662, did. après les v. 324, 942, 1664 et 1665)

Baladin : danseur de ballets (R 259)

Batteur de pavé : filou, voir à ce mot (M 782, 1074)

Berche : « Terme de marine. Petite pièce de canon de fonte vert » (Acad.) (M 1141)

Berlan : maison de jeu : « se dit aussi d’une Académie ou maison où se donne publiquement à jouer aux dés, ou aux cartes. Les Berlans sont défendus par la Police » (Fur.) (R 431)

Berner : « faire sauter quelqu’un en l’air avec une couverture, par jeu, ou par dérision » (Acad.) (R 563)

Bourguignote : casque de fer léger, muni d’une crête et d’un couvre-nuque (M 1154)

Brand d’acier : « Vieux mot qui signifie une grosse épée d’acier, qu’on maniait à deux mains, et que les anciens Chevaliers portaient autrefois » (Fur.) (M 1151)

Branle : mouvement, agitation (R 681) ; danse en rond qui ouvre les bals (R 1626).

Branler : bouger, remuer (M 605)

Breteuil : espèce de canon (M 1141)

Brette : « épée qui est plus longue que celle que les Gentilshommes portent d’ordinaire » (Fur.) (M 1150 ; R 837, 1038)

Brin d’estoc : « long bâton ferré par un bout » (Acad.) (M 1150)

Brouillerie : bagatelle, chose sans importance (M 306)

Brutal, n. m. : brute, sous le rapport de l’esprit ou du caractère (M 1345 ; R 975)

Busque : « certain treillis dur et piqué que les Tailleurs mettent au bas du pourpoint des hommes par devant, pour leur donner plus de fermeté » (Fur.) (R 990)

Çà : allons ! (pour encourager à faire quelque chose) (M 1129 ; R 646, 991)

Cabinet : « lieu le plus retiré dans le plus bel appartement des palais, des grandes maisons » (Fur.) (M Avertissement, 126 ; R did. après le v. 108, 324, 725, 1455). Pièce de – : objet rare et précieux méritant d’être conservé au cabinet (R 467)

Cadejou : juron gascon qui signifie « tête de Dieu » (M 285)

Cadenette : longue mèche de cheveux nouée à son extrémité par un ruban de couleur et portée sur une seule épaule, mise à la mode par Cadenet, frère de Luynes (R 103, 1037)

Cajoler : « tâcher de séduire une femme ou une fille par de belles paroles » (Acad.) (R 1201)

Captif : désigne métaphoriquement les amoureux en raison de l’état de sujétion dans

383

lequel ils se trouvent vis-à-vis de l’être aimé (R 86)

Captiver : faire prisonnier, souvent employé par métaphore dans le langage amoureux (R 1231)

Carabine : petite arquebuse (M 1140)

Caresse : marque d’affection (R 57, Lettre de Clytie à Clarimand). Faire – : caresser, au sens défini ci-dessous (M 524, 832 ; R 1497)

Caresser : donner des marques d’affection, de bienveillance (M 489, 1477, 1702, did. du v. 1795, 1800 ; R 3, 594, 1203)

Carreau : coussin utilisé pour s’asseoir ou pour s’accouder (R 1159)

Cartel : lettre de provocation en duel (M 49 ; R 847, 861, did. après le v. 868, 879)

Casaque : « manteau qu’on met par-dessus son habit, et qui a des manches où on fourre les bras » (Fur.) (R 163)

Cavalier : « Gentilhomme qui porte l’épée » (Fur.) (R 169, 763, 1356, 1676)

Céans : ici, à l’intérieur de la maison (M 581)

Celer : garder secret (M 494)

Censure : critique : « jugement que fait un Critique de quelque livre où il trouve quelques fautes » (Fur.) (R 553)

Cercle à feu : machine de guerre composée de plusieurs cercles de bois autour desquels sont attachées des pièces d’artifice (M 1139)

Cervelle (mettre / tenir en) : inquiéter, mettre en peine (R 186, 1286)

Cette-ci, cettui-ci : celle-ci, celui-ci (R préface, 276)

Chagrin : de mauvaise humeur, sans idée d’affliction, irrité, maussade (M 910)

Chairbieu(x) : juron signifiant « par la chair de Dieu » (M 183, 240, 1466, 1575, 1606, 1760)

Chaleur (entrer en) : s’animer, être plein d’ardeur (M 1127)

Chamailler : se battre (R 1002)

Chance : sort, heureux ou malheureux, occasion (R 1285)

Change : échange (R 1297)

Charmant : « qui plaît extrêmement, qui ravit » (Fur.) (M 359, 1455 ; R 23)

Charme : artifice magique, sortilège (R 1338) ; qualité ou beauté extraordinaire qui attire irrésistiblement, comme par magie (M 85, 1016, 1468 ; R 33, 1100, Lettre supposée de Clorinde)

Charmer : ensorceler, fasciner (R 230) ; plaire extraordinairement (M 1539)

Cheminer : faire son chemin à pas lents et réguliers, parfois péniblement (M 78, 210, 1228 ; R 205)

Chemise : « la première pièce d’un habillement qu’on met immédiatement sur la peau » (Fur.) (R 674, 989, 1436). Mettre en – : ruiner entièrement (M 1757)

Choquer : attaquer, offenser (R 620)

Clocher : marcher en boitant (M 1769)

Collet : rabat, « ornement de linge qu’on met sur le collet du pourpoint […] les gens du monde en portent de grands, ornés de points et de dentelles » (Fur.) (R 159, 1185)

Colombelle : petite colombe (M 76)

Combien que : bien que (M 1092 ; R préface)

Comédie : théâtre (M 893 ; R 263, 354)

Comme : en tant que, en qualité de (M 28, 531, 726, 977 ; R 1592) 

Commissaire : « Officier Royal et subalterne, qui a soin de tenir la main à l’exécution des règlements de Police » (Fur.) (M 1329, 1337, did. après le v. 1499, 1511, 1512, 1577, 1587, 1674, 1722, 1753, 1800 ; R 346)

Compliment : paroles de civilité, politesse (M 510 ; R 107, 136, 1408)

Concevoir : comprendre, en parlant d’idées reçues d’autrui (M 530)

Conduire : diriger et, au sens figuré, assurer l’exécution de (R 1392)

Conduite : règle, conseil, direction (M 689)

Confondre : déconcerter, troubler (M 683, 763) ; faire échouer, anéantir (M 572)

Confus : désorienté, désordonné, bouleversé (M 409 ; R 735)

Confusion : honte (M 898), trouble profond (R déd.)

Connaître : avoir conscience, savoir (M 1207, 1495, 1603) ; prendre conscience, se rendre compte (R 176, 1647) ; reconnaître, distinguer à certains signes particuliers (M

384

Avertissement, 735, 1561, 1563, 1782 ; R 480, 928, 1096, 1176, 1595) 

Connétable : « Le Premier Officier militaire de la Couronne de France, qui a le commandement général sur les armes » (Acad.) (M 302)

Conseil : dessein réfléchi, décision calculée (R 1343)

Conserver : préserver, protéger (M 695)

Considérer : estimer, faire cas de (M 1667)

Consommer : consumer (M dédicace, 43, 1233, 1273)

Consulter : réfléchir, hésiter (M 1176)

Content : satisfait, comblé, spécialement en amour (M 96, 344, 381, 851 ; R 59)

Contenter : satisfaire, spécialement en amour (M 429). Se – : se satisfaire, se faire plaisir (M 935 ; R 719, 1104)

Conteste (en) : en procès, en querelle (R 1141)

Convenir à : être approprié à (M 1092)

Coquin : gueux, misérable (M 1119)

Coulant : doux, « On le dit figurément des paroles. Ces vers sont fort coulants, fort naturels et agréables à l’oreille » (Fur.) (R 854)

Couleur : « raison apparente dont on se sert pour couvrir et pallier quelque mensonge » (Acad.) (M 1344)

Coup : action hardie, en bien ou en mal (M 188, 592) ; atteinte dans la langue métaphorique de l’amour (M 1187) ; au pluriel : combat (M 1071 ; R 1427). À ce – : cette fois (M 1596, 1634, 1723, 1796 ; R 846, 995, 1290, 1581). À tous – : à tout propos, souvent (R 819).

Courage : cœur (siège des sentiments), passion (M 1661) ; cœur (siège de la volonté), ardeur, zèle (M dédicace, 1429 ; R 244, 820, 1427, 1448)

Courir (qqn) : poursuivre (M 955)

Coursier : canon placé sous le coursier d’une galère (M 1141)

Couteau : « courte épée qu’on porte au côté » (Acad.) (M 1150 ; R 992)

Créance : croyance, foi, crédit (M 514, 538, 744, 852, 1315 ; R 1670) ; pensée, sentiment, opinion (M 1409 ; R 797)

Crédit (à) : inutilement, en vain (R 983)

Crier (qqn) : gronder, réprimander (M 1250)

Crise : moment culminant, dernière étape d’un processus, proche de sa fin (M 214 ; R 373)

Croix (tenir à la) : mettre au supplice, au sens figuré (R 544)

Dame d’amour : femme publique (Huguet) (R 380)

Damoiselle : jeune fille noble (M 1189)

Débander : déchaîner (R 1288)

Débaptiser : faire « perdre la grâce du Baptême » (Fur.) (R 389)

Débat : différend, contestation (R 179)

Décevoir : tromper (R 1511)

Dedans : dans (M avertissement, 227, 245, 251, 252, 253, 348, 486, 675, 797, 930, 969, 1040, 1088, 1093, 1097, 1099, 1106, 1117, 1119, 1120, 1318, 1556, 1607, 1677 ; R dédicace, préface, 315, 377, 384, 477, 589, 791, 888, 922, 941, 945, 1044, 1514, 1565)

Démarier : casser ou annuler un mariage (M 1202, 1475)

Démon : esprit, génie (M 654, 1501 ; R 705)

Dernier : suprême, extrême (M 1833)

Dès : depuis (R 832)

Désapprouver : ne pas trouver à son goût, critiquer (sans connotation morale) (M 447)

Dessous : sous (R préface, 515, 604, 781, 1125)

Dessus : sur (M 272, 397, 407, 536, 894, 1294 ; R 156, 210, 286, 330, 406, 712, 786, 923, 949, 1563)

Détroit : défilé, passage serré entre les montagnes (M 219)

Devant : avant (M 325, 1493, 1691 ; R préface)

Devis : propos, discours, entretien familier (R 1116)

Dextre : main droite (R 1439)

Diligence : soin, attention, zèle (sans nuance de hâte) (M 589)

Discord : différend, dispute (M 1610)

Discret : approprié, convenable (M 433 ; R 23)

Donner : aller à l’attaque (M 1231 ; R 1001) ; heurter, frapper (M did. avant le v 1780)

Draper : couvrir de drap ; au sens figuré : railler (M 1238)

Dresser : diriger (R 1513) ; préparer, établir (M 657, 1137 ; R 94, 95)

385

écheler : escalader (M 143)

Effet : accomplissement, acte, réalisation (R déd., 1033, 1149, 1226, Lettre de Clytie à Clarimand, 1519, 1543, 1611). En – : dans les faits, en réalité (M 403, 1622, 1718, 1811 ; R 375, 808, 1065, 1205)

Effort : effet, résultat, haut fait (R 1089) ; atteinte, coups, action violente (M 93, 777, 1469 ; R 33)

Élancé : lancé avec force, vigoureux (R 1541)

Élection : choix (R 1280)

Élire : choisir (R 1419)

Embonpoint : « état où se trouve une personne qui est en bonne santé » (Rich.) (M Avertissement)

Ému : ébranlé, agité (M 1569) ; agité par une émotion, remué par un sentiment (M did. avant le v. 681)

Encoffrer : enfermer dans un coffre (M 1597)

Engraisser (s’) : se salir avec de la graisse (R 404)

Ennui : affliction, chagrin (M 335, 1371 ; R 387)

Ennuyer : affliger (M déd.)

Ennuyeux : pénible (R 71)

Ensemble : à la fois, en même temps, l’un autant que l’autre (M déd., 1453 ; R 1277)

Entraîner : emmener avec violence (M did. avant le vers 747, 748, 752)

Entre : parmi, au nombre de (R déd.)

Entreprendre : – sur : attenter à (M 35, 1748) ; – qqn : s’attaquer à qqn en parole ou en action (M 808)

Entretenir : occuper agréablement, divertir (M déd. ; R Lettre de Clytie à Clarimand)

Envoyer : chasser, congédier (M 1287)

Équipage : « ce qu’il faut pour équiper un soldat » (Rich.) (M 294)

Escrimer : s’escrimer (se battre comme avec une épée) (M 1572)

Espadon : grande et large épée à deux tranchants, se maniant à deux mains (M 1151)

Esprits : ce qui dans le corps est au principe de la vie et du sentiment (M 551, 1363 ; R 59)

Esquiver, v. intr. : se retirer (R 367)

Essai : épreuve que l’on fait de qqch, répétition théâtrale (M 1051)

Estoc : épée longue et acérée (M 1142). Voir aussi à Brin et à Taille.

Estomac : poitrine (M 1534)

Étonné : qui a l’âme émue par la surprise, l’admiration ou la crainte (M 1838 ; R 1492)

Étonnement : stupéfaction, admiration (M déd.)

Étrange : inhabituel, extraordinaire (M 544, 1500 ; R 11, 501, 1609) ; étranger (M 1089)

Étrivière : courroie par laquelle l’étrier est suspendu à la selle. « On châtie les valets à coups d’étrivières » (Fur.) (M 641)

Éventé : écervelé, étourdi (R 819)

Extravaguer : penser ou parler sans raison ni sens (R 299)

Fable : mythologie (M 40, 266) ; intrigue, histoire inventée (M 533, 544)

Façon : air, allure (M 1066)

Faction : affaire, entreprise (R 372)

Faire de : agir à la façon de (R 763)

Faire l’amour : faire la cour (R 196, 300, 1206)

Fait : d’âge mûr, accompli (M 1066)

Fallacieux : trompeur (M 610)

Fantaisie : esprit, imagination (M 1749)

Farfadet : « un homme frivole, un esprit de bagatelle » (Acad.) (R 213)

Fat : sot, imbécile (M 1135, 1579)

Faux : rusé, fin, méchant (M 745)

Fi (de) : interjection exprimant le rejet, le dégoût (R 380)

Fier : confier (R 756)

Filou : « se dit aussi d’un tireur de laine, de celui qui vole par adresse ou par surprise. Il est difficile de purger une grande ville de filous et de coupeurs de bourses » (Fur.) (M liste, 473, 1074 ; R préface, 346, 979)

Foi : engagement, promesse (R 438, 1594, 1613) ; témoignage, assurance, garantie (M 871, R 643) ; fidélité, loyauté (M 367), en particulier dans le contexte amoureux (R 792, 1260, 1463, 1571) 

Force : à la – ! : à l’attentat ! au secours ! (M 748)

Forcer : violer (R 532)

Fortifier : se – de : s’appuyer sur, se prévaloir de (R déd.)

386

Fortune : la vie, la destinée, en ce qu’elle est soumise au hasard (R déd.) ; hasard malheureux, risque (R 150)

Foudre : peut être masculin ou féminin, au propre comme au figuré (M 225, 497, 576, 1067 ; R 1110). Coup de – : événement désastreux, déconcertant, pénible (M 1424)

Fourbe : ruse, machination (M 462, 836, 975, 1014, 1027 ; R 974, 1601)

Fourchette : « se dit aussi d’un instrument dont les soldats se servaient autrefois pour appuyer leur mousquet en tirant » (Acad.) (M 1144)

Fourniment : étui à poudre (M 1144)

Friand : appétissant, alléchant (R 382)

Front : visage (M 1254, 1423, 1444, 1541 ; R 86, 341, 536, 717, 1545). Mettre en – : opposer (R 464)

Frotter : battre, frapper (M 945 ; R 980)

Fureur : emportement violent, accès de folie provoqué par une passion exacerbée, en particulier la colère (R 314, 603, 622) ; fureur poétique (R 443)

Furieux : fou, insensé, égaré par une passion (M 331, 811 ; R 1317)

Gaillard : gai, enjoué (M 914 ; R préface)

Galant : ruban noué qui orne les habits (R 138) 

Galantiser : courtiser, « faire le galant auprès des dames » (Acad.) (R 1190)

Garcette : très courte frange. « Disposition de cheveux abattus et coupés au niveau du front, comme les portent les garçons. C’est une manière dont les femmes et les filles se servaient il y a quelque temps pour se coiffer » (Fur.) (R 133)

Garçon : valet (M 1655)

Garder : – de : prendre garde de, éviter de (M 1259). – que : prendre garde que, faire en sorte que… ne pas (R 78, 385, 1470)

Gaule : « petite houssine ou verge qui sert à manier un cheval » (Fur.) (R did. v. 221)

Gêner : tourmenter, torturer moralement (R 721)

Généreusement : avec grandeur, avec magnanimité (M 1823)

Généreux : grand, magnanime, courageux (M déd., 1126,1420, 1752, 1824 ; R déd., 540, 900, 1103, 1251)

Générosité : grandeur d’âme (M 36, 1616)

Génie : nature, tempérament (R 697)

Gentillesse : agrément, esprit (M dédicace ; R 769)

Germaine : sœur (M 660, 721)

Gilles (faire) : s’enfuir (R 965)

Glorieux : vaniteux (R 99)

Goujat : valet d’armée (M 1082)

Gré : volonté, désir (R 341, 697)

Gros : « signifie un amas de troupes qui marchent ensemble. Il parut un gros de Cavalerie sur la colline » (Fur.) (R 345)

Haubergeon : petit haubert dépourvu de manches et de capuchon et descendant à mi-cuisses (M 1159)

Haut : le prendre – : réagir avec arrogance (M 655). Gagner le – : s’enfuir (R 1004)

Héritage : bien assuré, sur lequel on peut compter (R 1506)

Hongreline : « sorte d’habillement de femme fait en manière de chemisette qui a de grandes basques » (Fur.) (R 1184)

Honnête : honorable, estimable, distingué (M 796, 1697 ; R 399, 1593) ; chaste, pudique (R 1546)

Honnêteté : honneur : « l’honnêteté des femmes, c’est la chasteté, la modestie, la pudeur, la retenue » (Fur.) (M 35)

Honneur : « se dit aussi de la chose qui honore, qui donne de la gloire. […] Corneille, Racine et Molière ont été l’honneur du Théâtre Français » (Fur.) (M 167, 179 ; R 560, 574, 869, 1244, 1433)

Humeur : caractère, tempérament (M déd., 281, 379, 513, 742, 911, 916, 928, 961, 1845 ; R préface, 45, 189, 439, 450, 463, 984, 1044, 1269, 1418, Lettre de Clytie à Clarimand) ; disposition intellectuelle, verve, imagination (R 605, 631)

Hymen / hyménée : mariage (M 31, 1459, 1715, 1716, 1799)

Idole : statue représentant une divinité (R 440, 1240)

387

Illusion : vision, « artifices du Démon qui fait paraître ce qui n’est pas » (Fur.) (R 778)

Impertinent : sot, stupide (R 299)

Indiscret : qui manifeste un manque de discernement, de retenue (R 38)

Inévitable : contre lequel on ne peut se défendre (M 1694)

Infâme : peu honorable, qui a mauvaise réputation (M Avertissement, 1708 ; R 841, 1191)

Infuser : « se dit aussi des dons du Ciel, ou des connaissances que nous avons sans étude. La nature a infusé dans nos esprits certaines notions ou premières vérités. Dieu a infusé dans nos cœurs des grâces qui nous le font aimer » (Fur.) (R 846)

Injure : dommage, offense (M 621, 757, 1732, 1745)

Injurieux : qui fait offense (M 810 ; R 1152)

Insigne : remarquable (M déd., 18, 122, 980, 1161 ; R 270)

Intentionné : qui a quelque intention (R 119)

Jouer : tromper, duper (M 476, 864, 888, 1046, 1306, 1346, 1347, 1440, 1517, 1736, 1807 ; R 1220, 1230, 1384, 1590)

Joug (faire) : plier, céder, se soumettre (M 93)

Jour(s) : vie (M 174, 425, 1553, 1635)

Justement : avec justesse (M 257) ; avec justice (R 1210)

Langueur : passion violente, grande douleur, causée notamment par l’amour (M 1550 ; R 795, 1359)

Languir : souffrir d’une peine qui épuise (M 1480) ; « mourir d’amour, soupirer pour une belle » (Fur.) (M 1223, R 1052, 1204)

Las ! : Hélas ! (R 1488)

Lors : alors (R 383)

Louche : « qui a la vue de travers » (Acad. 1762) (M 555)

Machine : tour, artifice (R 710)

Maillé : couvert de mailles pour se protéger au combat (R 939)

Maîtresse : femme aimée (M liste, 62, 411, 464, 525, 777, 833, 993, 1317, 1517, did. du v. 1795, 1808 ; R Acteurs, 58, 650, 813, 1220)

Malaisé : pauvre (R 435)

Malice : méchanceté, malveillance (R 1007, 1597, 1643)

Malicieux : méchant (R 1471)

Mandement : convocation, avis ou ordre de venir (M 1076)

Manie : folie (M 1845)

Manople : gantelet (M 1158)

Maraud : coquin, drôle (M 154, 1134, 1583)

Mauvais : méchant, malveillant (R 17, 326, 950)

Méchant : mauvais, qui ne vaut rien, en parlant des personnes et des choses (R 148)

Menacer : « se dit quelquefois en parlant de promesses de choses agréables » (Fur.) (R 1073)

Ménager : conduire avec adresse (M 1057) ; économiser, conserver pour plus tard (M 385, 1644)

Menon : mignon (R 1192)

Merci (prendre à) : avoir pitié de (M 1251)

Mettre : aller, se rendre (R 788)

Merveille : phénomène étrange, suscitant l’étonnement (M 760, 848)

Mignarder : adoucir, rendre gracieux (R 562)

Mignon : favori (M 1037) ; galant, jeune élégant (R 101)

Mimi : loup, demi-masque (R 1187)

Mine : 1) apparence physique, air, allure (M 77, 500, 1072, 1767 ; R 6) ; attitude adoptée intentionnellement : « La contenance que l’on tient pour quelque dessein. Faire bonne mine. tenir bonne mine » (Acad. 1694) (M 309, 1229 ; R 206, 343, 518, 534, 547) ; semblant, apparence. Par – : pour l’apparence (R 842)

2) excavation pratiquée sous un ouvrage pour le faire sauter (M 209). Éventer une – : « On dit qu’on a éventé la mine, lorsqu’on a découvert le lieu de la mine, et qu’on en a empêché l’effet, ce qui se dit aussi au figuré, quand on a découvert quelque conjuration ou quelque autre dessein d’un ennemi et qu’on a trouvé un remède pour s’en défendre » (Fur.) (M 505 ; R 517)

Moi (à) : interpellation visant à faire venir quelqu’un (M 292 ; R 957)

Momerie : farce, comédie (R 1338)

388

Monument : tombeau (M 644) ; trace, témoignage des actions passées (M 1161)

Morguer : « braver par des regards fiers, fixes et méprisants » (Fur.) (R 547, 763)

Mouvement : « se dit aussi des différentes impulsions, passions ou affections de l’âme » (Acad.) (R 811, 818)

Muguette : jeune élégante (R préface)

Mulet (garder le) : « On dit qu’un homme fait garder le mulet à un autre, quand il le fait attendre à une porte, ou à quelque rendez-vous, jusqu’à l’impatienter » (Fur.) (M 1243 ; R 1619)

Mutin : insoumis, querelleur, obstiné (M 1726 ; R 548)

Naïveté : simplicité, naturel (R préface)

Nativité : naissance (M 276)

Naturel, adj. : « se dit aussi de ceux qui habitent dans le pays où ils sont nés » (Fur.) (M 1105)

Navrer : blesser (M 1521)

Neveu : descendant (M 1491)

Nippes : objets servant à l’ajustement et à la parure (M 1314)

Nœud : lien amoureux, mariage (M 1471 ; R 1567)

Nompareil : sans pareil (R 545)

Objet : personne aimée (M 834, 977, 1351 ; R 947)

Obliger : accorder quelque faveur, faire plaisir (M 599, 923 ; R 38, 88, 185, 802, 967, 1019, 1121, 1495, 1583). – (de) : faire le plaisir de (R 940)

Office : tâche, fonction (M 608, 1513) ; service rendu à qqn (M 369, 460 ; R 1225)

Officieux : honnête, obligeant (R 576)

Panaché : qui porte un panache (M 1074)

Panne : étoffe de soie (R 363)

Parbieu : juron : parbleu (M 85, 109, 186, 264, 1650)

Parole : manière de parler, voix (M 739)

Parpaillot : protestant (M 183)

Partie : projet commun, entreprise, complot (M 540, 1289 ; R 94). « Se dit aussi de tous les autres divertissements où l’on engage certaines personnes, et à certains jours. […] Se dit aussi des combats » (Fur.) (R 1681) ; partenaire (R 1662). Tenir sa – : expression musicale signifiant au figuré remplir son rôle (R préface)

Passer : dépasser, surpasser (M 916, 1239 ; R 242, 1261) ; omettre, s’abstenir de (R 476)

Patient : celui qui subit quelque chose, victime (R 1165)

Peine (à) : avec peine, difficilement (M 504, 1188, 1685)

Peinture (en) : en apparence, en idée (M 616 ; R 510)

Pendard : coquin, vaurien (M 291, 492, 775, 1129, 1811)

Penser, n. m. : pensée (M 682 ; R 680, 708)

Phébus : paroles ampoulées, galimatias (R 225)

Piaffe (faire) : se pavaner (R 1158)

Pièce : farce, tour (M 1012) ; morceau, œuvre, produit (R 1226). Se dit par ironie de personnes considérées, à cause de leurs particularités, comme des sortes de chefs-d’œuvre, de curiosités (R 457) : – de ménage (R 1270), – de cabinet (R 467) (voir aussi à Cabinet).

Piperie : tromperie (R 1514)

Pipeur : trompeur (R 1514)

Placet : requête adressée à un roi ou un ministre (M 1395)

Plaindre : refuser (R 1387) ; regretter (R 1507)

Plaisant : ridicule (M 297, 476, 512, 562, 958)

Plancher : plafond (R 646)

Plomber : frapper (M 1534)

Point : moment précis (R 429) ; état (M 1754) ; sommet (R 1412). Au – de : à l’égard de, concernant (M 1583)

Polacre : polonais (M 1116)

Pompe : faire une – de : évoquer avec grandiloquence (M déd.)

Pot : « pièce de feu d’artifice faite en forme de pot, de vase, et remplie de fusées, fougades, et autres artifices semblables, destinés pour les feux de joie » (Acad.) (M 1139)

Poulet : billet amoureux (R 1207, 1364, 1382, 1396, 1491, 1642, 1643)

Pour : au lieu de (M 612)

Pource que : parce que (R 230)

389

Pourpoint : « Habillement d’homme pour la partie supérieure du corps depuis le cou jusqu’à la ceinture » (Fur.) (M 1755, 1835 ; R 148, 989 et did. le précédant, 1436)

Pousser : aller en avant, attaquer (R 1002)

Pratique : clientèle (R 1378)

Pratiquer : fréquenter (M 346)

Premier, adv. : d’abord (M 288)

Presser : exercer une pression morale, angoisser, tourmenter (M 597, 1316, 1419, 1703 ; R 15, 649, 1013, 1077) ; serrer de près dans un combat, attaquer (R 649, did. du v. 991)

Prétendre : rechercher, convoiter (M 38, 1463 ; R 321, 1084, 1275, 1458)

Preux : brave, vaillant, dans le langage de la chevalerie (R 665)

Prévôtablement : « Il n’a d’usage qu’en parlant des crimes qui sont de la compétence du Prévôt des Maréchaux, et qui se jugent par lui sans appel » (Acad.) (M 1734)

Prix : au – de : en comparaison de (R 1284)

Prochain : proche, voisin (M 691) 

Procure : procuration (R 1388)

Propre : approprié, apte (M 972 ; R 274)

Protester : promettre (M 1751 ; R129)

Publier : faire savoir (M 244 ; R déd.)

Purger (se) : se justifier (M 794)

Qualité : noblesse de la naissance, condition noble (M 64, 1462)

Quartaine (fièvre) : fièvre quarte (fièvre intermittente, dans laquelle les accès reviennent le quatrième jour) (M 953)

Quitter : céder (M 201, 1824)

Quoi (à) : à quoi bon, pourquoi (M 1217, 1538 ; R 1576)

Rampant : bas (R préface)

Rappel : « pardon qu’on accorde aux disgraciés et aux condamnés » (Fur.) (R 268)

Rapport : ressemblance (M Avertissement, 170, 171)

Rare : exceptionnel (M déd., 972, 1402, 1850)

Ravir : enlever (spécialement pour une femme, pour en abuser) (M 801, 1813 ; R 1482) ; troubler, emporter (en parlant des passions) (R 915, 1539)

Rebut : fait de repousser, rejet (M 44)

Reconnaître : témoigner de la gratitude pour (M 18)

Recors : « Celui qu’un Sergent mène avec lui pour servir de témoin à ses exploits, et pour lui prêter main forte en cas de besoin » (Acad.) (M 1611)

Réduit : salon, « lieu où s’assemblent plusieurs personnes pour se divertir et s’entretenir » (Fur.) (R 238, 1132)

Refuir : fuir : « Terme de Vénerie, qui se dit des cerfs et autre gibier qui fuient devant les Chasseurs » (Fur.) (R 308)

Régaler : faire des cadeaux (R 1225)

Reître : « Cavaliers Allemands qui vinrent en France durant la régence de Catherine de Médicis » (Rich.) (M 1168)

Relevé : élevé, noble (M 1075 ; R déd.)

Relever : ramasser (R did. avant les v. 127 et 966)

Rencontre : circonstance fortuite (M 848)

Repartir : répliquer, répondre (M 758 ; R 124)

Réputer : estimer (M 925)

Ressentir : se – de : se souvenir amèrement de (M 1745)

Retirer : faire aller en un lieu (R 1583). Se – : reculer, s’écarter (R did. avant les v. 369 et 778), partir de, quitter (M 1008)

Retrancher : diminuer, raccourcir (R 1182)

Rêver : méditer profondément, s’absorber dans ses pensées (M 500, did. avant le v. 729, 1659 ; R 691)

Rêverie : délire ou, au sens figuré, idée extravagante (R 821)

Rêveur : qui est profondément absorbé dans ses pensées (M 910)

Riote : querelle, dispute (R 436)

Ris : rire, « en ce sens il ne se dit au pluriel qu’en vers » (Rich.) (R 1602)

Rompre : arrêter, interrompre (R 185) ; déjouer, faire échouer (M 485 ; R 1586)

Rondelle : pièce d’armure qui s’attachait devant l’entournure du plastron et protégeait le haut de l’épaule (M 1159)

Roussin : cheval entier qu’on montait à la guerre ou à la chasse (M 1113)

Ruelle : espace entre le lit et le mur où sont disposés les sièges de visite, les dames

390

recevant étendues sur un lit de repos (R 239)

Russien : russe (M 1114)

Sacre : « espèce de demi-canon ou quart de couleuvrine » (Fur.) (M 1143)

Sangler : frapper à coups de sangle, « signifie aussi, donner à quelqu’un une atteinte, lui faire quelque préjudice notable » (Fur.) (R 309)

Science : connaissance de quelque fait particulier (M 853 ; R 1026)

Scorpion : « dans l’ancienne milice, était aussi une espèce de trait ou de matras que les Anciens faisaient pousser sur les ennemis par des machines décrites dans Végèce et Juste Lipse » (Fur.) (M 1150)

Secte : « personnes qui suivent les mêmes opinions, qui font profession d’une même doctrine » (Acad.) (R. 1147)

Seing : signature (R 1388, 1595)

Sens : esprit, raison, jugement (M 670) ; faculté de perception : rendre les – : faire reprendre connaissance (M 834)

Servage : esclavage amoureux (R 1557)

Service : cour, hommages qu’un amant rend à sa dame (R 740)

Serviteur : galant, amoureux (R 1192)

Sexe : « le sexe » désigne les femmes (M 778, 955, 1433 ; R 302, 1433)

Si : pourtant (M 767)

Signaler : témoigner, faire la preuve de (M 457 ; R 356) ; rendre remarquable par quelque action, illustrer (M dédicace, 211, 465)

Signe : marque ou tache sur la peau (R 416)

Simarre : « habit de femme qui a de longues manches pendantes » (Fur.) (R 1185)

Simple : candide, niais, sot (R 42, 99)

Sitôt que : aussitôt que (M 208)

Soin : préoccupation, souci, inquiétude (M 60, 927, 1011 ; R 55) ; attention, sollicitude (M 695, 721, 856, 1086 ; R 821, 1496) ; diligence, efforts (M 422, 901 ; R 1343) ; préoccupation amoureuse (M 1265)

Songer : rêver (M 656, 657, 679)

Sortable : convenable, approprié (M 1292 ; R 558)

Souci : préoccupation, inquiétude, en particulier d’ordre amoureux (M 335 ; R 932)

Soudan : sultan (M 1099, 1166)

Souffrir : permettre, accepter, tolérer (M 82, 753, 782, 892, 1092, 1282, 1382, 1397, 1454, 1492 ; R 31, 137, 178, 271, 317, 465, 617, 650, 746, 1116, 1222, 1312, 1326, 1418, 1440, 1484) ; supporter, endurer (M déd., 909, 1433, 1437, 1759 ; R 12, 1318)

Soupir : plainte amoureuse (M 1, 315, 1278, 1362, 1399, 1520)

Soupirer : se plaindre, pousser des soupirs amoureux (M 427, 1625 ; R 1204)

Sourdement : secrètement, sans bruit (R 687)

Souris : sourire (R 1057, 1533)

Subtil : adroit, habile (M 520, 688, 961, 1404 ; R 741)

Subtilement : habilement, adroitement (M 1372 ; R 1395)

Succéder : réussir (M 1286)

Succès : issue, bonne ou mauvaise (M 984, 1390 ; R 1609)

Suivant(e) : serviteur, servante (M liste, 973, 1051, 1224)

Suivre : poursuivre, continuer (M 655) ; s’adonner à (R 1129)

Sujet : personne (M 1178) ; cause, raison (M 1433 ; R 823). Au – de : en faveur de (M 166, 1660 ; R 521)

Superbe : orgueilleux, fier (M 1542 ; R 772, 1036)

Support : soutien (M 472, 1255)

Sur : vers, environ (R 831, Lettre supposée de Clorinde) ; se dit de tout prélèvement : en tirant profit de, à partir de (M 105 ; R 767, 1155) ; en se reposant sur (M 1072, 1073)

Surmonter : surpasser (R 714) ; dominer qqn ou qqch (M 1556 ; R 13, 611, 860)

Sus : allons ! (M 1601 ; R 951)

Taille : le tranchant de l’épée. Donner de – : frapper du tranchant de l’épée (R 1001). Porter de – et d’estoc : frapper du tranchant et de la pointe (R 851)

Tandis, adv. : pendant ce temps (M 585). – que : pendant que, aussi longtemps que (M 936)

Targue : bouclier (M 1157)

Temple : église (R 405)

391

Temps : moment, instant (M 1519). À – : au moment opportun (M 913). D’un – : à la fois, en même temps (R 701, 1549). Prendre son – : choisir le bon moment (M 590)

Tenir : estimer, considérer (M 774, 1743, 1830 ; R 188, 897, 1440)

Terme : poteau, borne (M 606)

Théâtre : scène (R did. avant les v. 99 et 535 ; M Avertissement, did. avant les v. 1 et 1768 et au v. 308)

Tirer : aller, se diriger (R 942)

Tourment : torture physique, supplice (R 267, 414) et par métaphore souffrance amoureuse (R 801)

Tourner à : changer en (R 642, 801)

Train : train de maison : « suite de valets, de chevaux, de mulets, et particulièrement de gens de livrée. Grand train. train leste, magnifique, superbe. Il marche à grand train, il a vingt valets de livrée dans son train » (Acad.) (M 302 ; R 1157, 1175) ; allure (M 210)

Traîner : entraîner, faire venir (R 1576)

Trait : projectile lancé à la main ou à l’aide d’une arme (M 201) ; (fig.) ce qui touche, blesse, atteinte (R 344) et métaphoriquement la blessure d’amour (M 1424, 1427, 1649, 1694 ; R 22, 32, 331, 1024) ; action ou parole remarquable (M 216, 806, 1045, 1308, 1410 ; R 424, 471, 795, 1366, 1449, 1651)

Traiter : loger, nourrir (M 920)

Trancher (de) : se donner des airs (de) (R 587, 1127)

Transport : manifestation d’une passion, en particulier de l’amour (M 363, 1364, 1498, 1674 ; R 220, 576) ; transfert de droit, procuration (R 1388)

Transporter : émouvoir fortement (M 1316)

Travail : peine, fatigue (M 192, 900, 1761) ; épreuve, souffrance (M 1758 ; R 743)

Troubler : « contester à quelqu’un la possession de quelque chose » (Fur.) (R 884)

Vain : vaniteux, prétentieux (M Avertissement, 77, 513, 952, 1028, 1252, 1460, 1642 ; R préface, 458, 703, 1069) ; dépourvu de valeur, de sérieux, de réalité (M Avertissement, 899, 1319, 1401, 1831 ; R 222, 507, 524, 543, 799, 1477, 1530, 1588) ; faible, sans force (M 1535)

Veau : « On appelle, Veau, par injure, un homme sot et niais » (Acad.) (M 1230 ; R 616, 1308)

Veiller : surveiller (M 755)

Veloux : velours (R 135, 363)

Ventre : juron, pour ventrebleu, signifiant lui-même par euphémisme ventre (de) Dieu (M 1134, 1472, 1560, 1586 ; R 209, 305, 517, 677, 881, 1262, 1307, 1327, 1435)

Vertu : valeur morale, mérite (M déd., 171, 1766 ; R déd., 1444). Au pluriel : ensemble des qualités composant ce mérite (R déd., 1433)

Vilain : déshonnête, mauvais (R préface, 639, 1330) ; paysan, roturier (R 447)

Vœux : prière à une divinité pour demander ou remercier (M 317, 1317, 1362 ; R 407) ; métaphore de la prière à une divinité pour désigner le désir amoureux (M 434, 1043, 1191, 1286, 1390, 1400, 1470, 1707, 1798 ; R 29, 109, 126, 319, 739, 1143, 1224, 1461, 1528, 1544)

Volée : rang, qualité. De première – : de premier ordre (M 1020)

Volontaire : « en termes de guerre, est un soldat ou cavalier qui sert dans des Corps, sans prendre aucune solde, et sans être enrôlé, mais seulement pour apprendre le métier de la guerre » (Fur.) (R liste, rubrique de la scène 1 de l’acte II)

Volontiers : « Il signifie quelquefois, Apparemment, et se met toujours par interrogation et par une espèce de raillerie » (Acad.) (M 1578)

Vrai (de) : il est vrai, à la vérité (M dédicace, 99, 182, 475, 1306)

Zone : une des cinq parties de la sphère terrestre, caractérisée par un climat particulier (M 49)

[1] Voir la bibliographie pour les dictionnaires.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 7/10 Suivant