Aller au contenu

Association des Amis de Valery Larbaud
Assemblée générale du samedi 17 mai 2014

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-4833-1
  • ISSN: 2429-3237
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4834-8.p.0147
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 28/05/2015
  • Périodicité: Annuelle
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
147

ASSOCIATION DES AMIS
DE VALERY LARBAUD

Assemblée générale du samedi 17 mai 2014

Présents : Mmes Amélie Auzoux, Claude Copet, Françoise Lioure, Isabelle Minard, Paule Moron, Delphine Viellard. MM. Michel Brissaud, Gil Charbonnier, Marc Kopylov, Jean-Marie Laclavetine.

Absents excusés : Annie Dravers, Rose Duroux, Nelly Chabrol-Gagne, Anne Chevalier, Marie-Christine Constantin, Jean Joinet, Monique Kuntz, Marie-Paule Michel, Jean Noël.

Paule Moron évoque la disparition toute récente (11 mai 2014) de Dietrich Lückoff, chercheur allemand et adhérent assidu de notre association depuis de nombreuses années.

Jean-Marie Laclavetine fait allusion à labsence de Roger Grenier et Michel Déon, présidents honoraires et habitués de notre assemblée générale, que leur santé a empêchés de venir.

Bilan financier
au 21 décembre 2013

Michel Brissaud, notre trésorier, nous présente un bilan positif pour lannée 2013.

148

Recettes

Dépenses

Cotisations 2013

2 143,00 €

Prix Larbaud : lauréat Éric Vuillard

7 625,00 €

Droits dauteurs

27.12.2013

792,85 €

Édition du cahier Larbaud No 49

14.06.13

1 875,00 €

Subvention ville de Vichy (21.05.2013)

8 610,00 €

Remboursement des déplacements (hors lauréat)

3613,54 €

Subvention du conseil

Général de lAllier

500,00 €

Frais postaux, fournitures bureau & divers

818,10 €

Subvention du Centre National du Livre

(12.11.2013)

2 000,00 €

Assurance Groupama

201,15 €

Factures bibliothèques

180,00 €

Remboursement M. Grenier (trop payé)

70,00 €

Produit exceptionnel

3,40 €

Total

14 230,05 €

Total

14 202,79 €

Différence recettes/dépenses 2013

27,26 €

Situation du compte en fin dexercice, au 21,12,2012 : 29 929,41 €

Situation du compte en début dexercice, au 02,01,2014 : 29 956,67 €

Différence entre les deux situations : 27,26 €

Ce bilan na amené aucune remarque particulière. Il a été adopté.

En raison du montage financier à prévoir, la question des prochaines commémorations a été abordée. En effet, nous fêterons, en 2016, le cinquantième prix Valery Larbaud et en 2017 le soixantième anniversaire de la mort de lécrivain sera commémoré. Il a paru évident à tous quil nétait pas possible de célébrer ces deux anniversaires et quil convenait dorganiser une seule manifestation regroupant les deux événements et on est tombé daccord pour mettre sur pied une manifestation qui associerait colloque et commémoration du prix littéraire autour de la littérature vivante. Les modalités en resteront à définir, ainsi que la date (2016 ? 2017 ?), qui sera discutée avec la mairie de Vichy, car cest le site de Vichy qui apparaît comme le plus propice à un tel événement.

149

La discussion sest ensuite portée sur le thème qui serait adopté. Françoise Lioure rappelle celui du précédent colloque, en 2004, à Clermont-Ferrand : « Les langages de Larbaud ». On évoque le thème de Larbaud et lEurope, tout en rappelant quil a fait lobjet de plusieurs communications lors du colloque de Strasbourg en 1992. Jean-Marie Laclavetine propose de mettre en évidence, dans le titre, le caractère de « découvreur » de Larbaud et suggère quelque chose comme « Avec Valery Larbaud, découvreur de littérature européenne ». Lalliance de la recherche avec la littérature « qui se fait » pourrait présenter un attrait plus vif pour le public.

Nous commencerons la consultation des instances administratives et financières dès la fin 2014.

Les Cahiers

Delphine Viellard, qui a assuré la coordination du dernier cahier, no 50, consacré au « Domaine antique », nous le présente. Elle mentionne les différents collaborateurs et en aborde le contenu, en soulignant limportance des langues anciennes, et tout particulièrement du latin, dans lœuvre de Larbaud. Delphine Viellard a donc établi linventaire des œuvres grecques et latines présentes dans la bibliothèque de lécrivain. Elle est partie du seul inventaire existant jusque là, catalogue ancien et manuscrit, et nous expose sa démarche, qui a demandé de longues recherches, pour la réalisation de ce nouveau catalogue.

Isabelle Minard nous fait savoir quun stagiaire de la bibliothèque poursuit ce travail, dont nous pourrons disposer sous forme numérisée.

Nous nous réjouissons de pouvoir disposer, après le Domaine anglais, complété par Béatrice Mousli, le domaine espagnol, que Rose Duroux nous a donné dans le numéro 36 de ces cahiers, dun nouvel outil pour faciliter nos recherches. Autre outil précieux, celui que nous vaut le travail de Françoise Lioure : la poursuite du répertoire des Cahiers des Amis de Valery Larbaud, du numéro 21 au 37bis, couvrant les années 1982 à 2000-2001.

150

Le prochain cahier, que dirige Françoise Lioure, aura pour titre : « Valery Larbaud et le Paysage » et fera appel à divers contributeurs qui évoqueront le paysage dans lœuvre de Larbaud (Cest Larbaud lui-même, dans le texte qui sert de préface au Paul Devaux / limagier aux mille facettes de Fabienne Pouradier Duteil et Martine Chosson, qui a suggéré ce thème, peu étudié jusquici, à Françoise Lioure).

Le cahier suivant (no 52), dirigé par Gil Charbonnier et Delphine Viellard, nous donnera la 3e et dernière période de la correspondance Jean Royère / Valery Larbaud. À ce sujet, Delphine Viellard signale quelle a découvert à la BNF une correspondance Larbaud-Royère. Dautres correspondances de Larbaud peuvent être conservées dans des établissements publics, français ou étrangers. Isabelle Minard déclare que le dernier état des lieux date des années 70 et souligne lintérêt de dresser un nouveau catalogue des manuscrits et correspondances présents et accessibles dans dautres lieux que la médiathèque de Vichy.

Le cahier, jusquici édité aux Presses universitaires Blaise Pascal, devrait, pour des raisons de commodité, émigrer vers les éditions des Classiques Garnier, qui ont fait des propositions intéressantes à notre association. Le cahier 2015 devrait ainsi être publié chez Garnier.

Travaux et études

Amélie Auzoux, qui travaille à une thèse sur le cosmopolitisme de Larbaud, nous parle de ses recherches en cours concernant la place du théâtre dans la vie et lœuvre de lécrivain. Elle signale lintérêt que présentent pour le sujet les correspondances, conservées à la médiathèque de Vichy, de Jacques Copeau et Louis Jouvet avec Larbaud.

On mentionne dautres travaux de chercheurs ayant eu recours à la médiathèque, notamment ceux dune Japonaise, Sato Miyuki, consacrés à Allen, ou ceux dune chercheuse américaine, Chelsea Stieber, qui sintéresse aux rapports de Larbaud et des écrivains latino-américains

Paule Moron évoque ensuite les articles que Maurice Sarazin consacre à Larbaud dans Les Cahiers bourbonnais et les Études bourbonnaises. M. Sarazin est aussi léditeur dune importante correspondance entre le Bourbonnais

151

Henri Buriot-Darsiles et Valery Larbaud, quil cherche à publier. Michel Brissaud retrace brièvement la vie et les travaux de Buriot-Darsiles.

Nous ne pouvions manquer de citer le bel ouvrage que Fabienne Pouradier Duteil et Martine Chosson ont réalisé : Paul Devaux / LImagier aux mille facettes, édité par la Société dHistoire et dArchéologie de Vichy et des Environs. Cest un texte de Larbaud, nous lavons vu, qui introduit la présentation de lœuvre du graveur où Vichy, les écrivains bourbonnais, et auvergnats, ainsi que Larbaud sont très présents.

Le temps nous a manqué pour aborder dautres points, mais il nous faut mentionner linitiative de la médiathèque qui a, cette année, mis en ligne un blog concernant le prix Valery Larbaud, en trois onglets (programme, candidats, jury), auxquels sest ajouté un quatrième, après la remise du prix, consacré au lauréat (Frédéric Verger pour Arden). Ce travail, assuré par léquipe de la médiathèque, permet au public de connaître la liste des œuvres retenues pour le prix et susciter de sa part un intérêt plus soutenu. Nous ne pouvons que féliciter léquipe qui sest chargée dune telle tâche.