Aller au contenu

« Je n’ose pas dire corps »
Dé-figuration et esthétique de l’informe chez Isidore Ducasse

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Cahiers Lautréamont
    2019 – Nouvelle série, n° 1
    . varia
  • Auteur: Groß (Christoph)
  •  
  • Résumé: Dans Les Chants de Maldoror, la figuration est paradoxalement indexée sur un principe de défiguration : les déscriptions littéraires de violences exercées contre des corps se présentent sur un plan métafictionnel comme revers d’une violence esthétique exercée contre la forme en tant que telle. De cette façon, la (dé-)figuration devient un processus à la fois créateur et destructeur, soit un perpétuel travail sur les formes au profit d’une émergence de l’informe.
  •  
  • Pages: 101 à 116
  • Revue: Cahiers Lautréamont, n° 1

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09812-6
  • ISSN: 2607-754X
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09812-6.p.0101
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Mise en ligne: 05/11/2019
  • Périodicité: Annuelle
  • Langue: Français
  • Mots-clés: Isidore Ducasse, Lautréamont, Maldoror, défiguration, figuration, forme, informe, violence, corps, esthétique
Disponibilité: Provisoirement indisponible Arrêt de la commercialisation
Prix normal 2,00 €
Support: Numérique
Télécharger vos tirés-à-part
Votre code de téléchargement est réutilisable et vous donne droit jusqu’à 15 téléchargements de vos tirés-à-part.