Aller au contenu

La dérivation impropre

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Cahiers de lexicologie
    2011 – 1, n° 98
    Du lexique aux dictionnaires en passant par la grammaire. Hommages à Chai-song Hong
  • Auteur: Kiefer (Ferenc)
  •  
  • Résumé: L’article passe en revue les types de dérivations impropres (également appelés conversion) discutés dans la littérature. Une distinction est faite entre dérivation régulière et dérivation productive. Une dérivation est régulière si elle obéit à une règle dérivationnelle de la morphologie. Les dérivations productives sont à la fois régulières. Les dérivations « V > N » et « ADJ(couleur) > N » sont régulières mais non productives. D’autre part les dérivations « N > ADJ(couleur) », « Participe présent > ADJ » et « B ase verbale active > Base verbale passive » sont productives (et régulières). Les catégories ADJ(ethnique) et N(ethnique) représentent des catégories indéterminées parce que tous les entités (mots) ethniques peuvent fonctionner soit comme adjectifs soit comme noms. La dérivation d’un adverbe, d’une préposition, d’une interjection et d’une conjonction n’est jamais régulière, dans ce cas il s’agit des dérivations accidentelles. L’article donne une description détaillée de la conversion du participe présent en adjectif et de la base verbale active en base verbale passive.
  •  
  • Pages: 113 à 121
  • ISBN: 978-2-8124-0292-0
  • ISSN: 0007-9871
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4145-5.p.0113
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection / Revue: Cahiers de lexicologie, n° 98
  • Date de parution: 13/08/2011
  • Année de publication: 2011
  • Langues: Français
  • Mots-clés: conversion, conversion régulière, conversion productive, catégorie indéterminée, rôles thématiques

  • Article de revue: Précédent 9/18 Suivant

    • Version pdf
Disponibilité: Disponible Actuellement indisponible Arrêt de la commercialisation
Prix normal 4,00 €
Support: Numérique
Code de téléchargement
Le code que vous allez entrer est à usage unique. Vous ne pourrez pas l'utiliser pour télécharger une seconde fois cette contribution.
Nous vous conseillons d'enregistrer le fichier pdf sur un espace de stockage auquel vous avez un accès régulier (disque dur, clé USB, etc.).