Aller au contenu

Les ravages de l’ennui chez Julien Green

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Alkemie Revue semestrielle de littérature et philosophie
    2016 – 1, n° 17
    . L’ennui
  • Auteur: Andevert (Anne-Laure)
  •  
  • Résumé: Cet article porte sur les ravages de l’ennui dans quelques romans de Julien Green (Mont-Cinère, Adrienne Mesurat, Minuit, Le Malfaiteur). Dans un quotidien émaillé de vide, le personnage greenien peine à être : l’ennui l’a privé de toute volonté, le contraignant à l’impuissance et à la passivité. Parce qu’il promène un regard désenchanté sur un monde vide de sens, le personnage greenien est condamné à sa solitude. C’est la solitude intériorisée d’un être forcé de vivre avec lui-même. Exister est synonyme d’angoisse : le personnage est emprisonné dans un corps et un temps engluant. Il ressent l’angoisse du vide qui caractérise tous ses gestes, menace effrayante d’une absence d’avenir, mais aussi prise de conscience de sa finitude. Aussi la folie est-elle l’aboutissement logique d’un ennui devenu pathologique.
  •  
  • Pages: 121 à 137
  • Année d’édition: 2016
  • Revue: Alkemie, n° 17

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-06044-4
  • ISSN: 1843-9012
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-06045-1.p.0121
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 08/07/2016
  • Périodicité: Semestrielle
  • Langue: Français
  • Mots-clés: Ennui, Julien Green, solitude, angoisse, temps
Disponibilité: Provisoirement indisponible Arrêt de la commercialisation
Prix normal 2,00 €
Support: Numérique
Télécharger vos tirés-à-part
Votre code de téléchargement est réutilisable et vous donne droit jusqu’à 15 téléchargements de vos tirés-à-part.