Aller au contenu

Résumés et présentation des auteurs

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-06870-9
  • ISSN: 2111-6970
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-06872-3.p.0271
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 08/08/2018
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
271

Résumés
et Présentation des auteurs

Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval, « Histoire de passions dans le Magasin des adolescentes. Intertextualité et continuité éducative »

Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval est professeure à luniversité Paris Est –Créteil – Val-de-Marne. Spécialiste du théâtre du xviiie siècle (Voltaire, Rousseau et Destouches) et de littérature pédagogique (Genlis), elle a publié de nombreux livres, ouvrages collectifs, éditions critiques et articles portant sur la littérature éducative, les théâtres officiels et privés, lentrée et la place des femmes en littérature.

Le Magasin des Adolescentes entreprend de combattre les passions grâce à un dispositif complexe qui souvre aux récits profanes, parallèlement aux connaissances disciplinaires et aux récitations de lÉcriture Sainte : larticle sintéresse à leur repérage, leurs sources, leurs réécritures et leurs fonctions.

The Young Ladies Magazine intends to combat the passions by means of a complex mechanism which involves the inclusion of profane tales presented in parallel with disciplinary knowledge and accounts taken from the Holy Scriptures. The article focuses on identifying these stories, their sources, their rewrites and their functions.

Florence Boulerie, « Liberté pour les ladies ! Léducation politique dans le Magasin des adolescentes (1760) »

Florence Boulerie est maîtresse de conférences en littérature française à luniversité Bordeaux Montaigne et membre du CEREC (Centre de recherches sur lEurope classique), EA 4593 CLARE. Ses recherches portent notamment sur la littérature déducation et la politique éducative des Lumières françaises.

Dans le Magasin des adolescentes, la liberté nest pas une simple puérilité mais une question philosophique et politique que les jeunes filles exigent de comprendre sans se soumettre a priori à la parole magistrale. La liberté pose dautant plus problème que le destin des élèves de Mlle Bonne est le mariage. 272Comment penser la liberté individuelle dans un état de subordination ? Sans être un traité de politique pour adolescentes, louvrage rappelle que lauteur est aussi un écrivain politique.

In the Magasin des adolescentes, freedom is not a childish idea but a philosophical and political question that young girls want to understand, without submitting themselves to the authority of their teachers voice. This concept of freedom becomes even more problematic as Miss Bonnes students are destined for marriage. How should we think about the question of individual liberty in a state of subordination? Without becoming a political treatise for young adults, the work reminds us that the author is also a political writer.

Rotraud Von Kulessa, « Marie Leprince de Beaumont. Le Magasin des pauvres, des artisans, domestiques et gens de la campagne et la démocratisation de léducation au xviiie siècle »

Rotraud von Kulessa est professeure de littératures française et italienne à luniversité dAugsburg en Allemagne. Elle est spécialiste des auteures du xviiie et xixe siècles en France et en Italie. Elle a publié La Position de lautrice dans le champ littéraire en France et en Italie à lépoque 1900 (Ferney-Voltaire, 2011) et une édition critique des Lettres dune Péruvienne de Françoise de Graffigny (Paris, 2014).

Le présent article se veut une présentation du Magasin des pauvres, des artisans, domestiques et gens de la campagne de Marie Leprince de Beaumont. Il pose plus particulièrement la question de légalité et de linégalité sociales dans cet ouvrage.

This article presents an analysis of Marie Leprince de Beaumonts Magasin des pauvres, des artisans, domestiques et gens de la campagne. It focuses in particular on the question of social equality and inequality as it is addressed in the book.

Lesley Walker, « In Defense of Fiction: A Novel by Marie Leprince de Beaumont »

Lesley Walker a enseigné pendant 18 ans à luniversité dIndiana à South Bend. Depuis 2015, elle est doyenne du College of Arts and Humanities à luniversité du Wisconsin à Parkside. Elle est lauteure de nombreux travaux sur les pédagogues et écrivaines du xviiie siècle français.

Bien quelle soit une écrivaine reconnue de son époque, comparée à Graffigny ou Charrière, Marie Leprince de Beaumont reste mal connue. Cette ignorance 273vient sans doute de ses principes religieux. À travers une étude de son roman le plus populaire, Lettres de Madame du Montier, larticle démontre que ses principes religieux et ses idées progressistes venant des Lumières allaient dans le même sens que son engagement pour améliorer le sort des filles, des jeunes femmes et éventuellement la société tout entière.

This article represents an attempt to re-evaluate the writings of Marie Leprince de Beaumont in light of recent scholarship. Although an extraordinarily prolific and important eighteenth-century author, Leprince de Beaumonts works have received far less attention than novelists such as Françoise de Graffigny or Isabelle de Charrière. This neglect stems from her strong religious beliefs. Through a study of her most popular novel, Lettres de Madame du Montier, this article shows how she tried to wed her religious principles with Enlightenment ideals to improve womens education and promote social reform.

Beatrijs Vanacker, « La Nouvelle Clarice. Notes de lecture(s) dune réécriture moralisante »

Beatrijs Vanacker est chargée de recherche à la KU Leuven, où elle effectue un projet postdoctoral FWO consacré à la pseudo-traduction en France et en Allemagne. Elle a publié Altérité et identité dans les « histoires anglaises » au xviiie siècle (Leyde, 2016).

Cet article examine les stratégies discursives adoptées dans La Nouvelle Clarice, en ce quelles profilent une romancière qui, sensible aux goûts littéraires dominants, les soumet à ses finalités dauteure et, qui plus est, déducatrice. Offrant dabord une étude du mariage sur les plans argumentatif et narratif – avec une attention particulière pour sa portée intertextuelle – cette analyse est ensuite mise à la lumière de la réception critique internationale du roman.

This article examines the discursive strategies put to use in La Nouvelle Clarice, that give us a better insight into the profile of a writer who, bearing in mind the literary taste of her time, nevertheless bends it to her own project–as a novelist and an educator. First, it presents an analysis of the marriage motif–with a particular interest in its intertextual features ; then, this analysis is put into perspective through a close-reading of some contemporary critical reviews.

Nicolas Brucker, « Conter la Bible. La catéchèse narrative de Marie Leprince de Beaumont »

Nicolas Brucker, professeur à luniversité de Lorraine, est spécialiste de questions religieuses (apologétique, roman édifiant, pédagogie chrétienne, Bible) en lien avec 274les enjeux et formes littéraires du xviiie siècle français. Il a publié divers travaux sur Pluche, Marin, Rousseau, Rétif, Senancour, Genlis, Maistre, Chateaubriand et Le Comte de Valmont de labbé Gérard.

Marie Leprince de Beaumont applique les principes de la pédagogie catéchétique du tournant des xviie et xviiie siècles : usage de la ruse, accent mis sur lhistoire sainte, recours à la communication orale. La fille, au centre du dispositif, subit un processus de conversion qui conduit du plaisir facile du conte à lattrait pour la pure vérité du récit biblique. Ce parcours, qui saccompagne dune formation au goût littéraire et à lart de conter, la mène au seuil dune mission évangélique.

Marie Leprince de Beaumont applies the catechetical pedagogy in use at the turn of the 17th and 18th centuries: the recourse to guile, the emphasis on Biblical history, the recourse to oral communication. The girl, at the core of the system, undergoes a conversion process which leads her away from the easy pleasures of fairy tales to an attraction for the simple truth of the biblical narrative. This trajectory, which is accompanied by a dual education in literary taste and the art of storytelling, brings her to the threshold of an evangelical mission.

Jeanne Chiron, « “Bien des gens ignorent que le doute méthodique est permis.” Leprince de Beaumont ou les Lumières de lexamen »

Jeanne Chiron, maîtresse de conférences à lESPE de Rouen, a soutenu à luniversité Paris Est – Créteil – Val-de-Marne, une thèse sur les dialogues éducatifs des Lumières sous la direction de Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval. Elle a notamment contribué, avec Catriona Seth, à la publication du collectif Marie Leprince de Beaumont. De léducation des filles à La Belle et la Bête (Paris, 2013).

La pédagogue chrétienne quest Marie Leprince de Beaumont revendique une pédagogie de la religion éclairée. La technique quelle met en scène, visant à apprendre à penser, est celle de lexamen, qui est développé dans le Magasin des Adolescentes et devient un instrument pédagogique récurrent, autant quune arme proprement philosophique visant à défendre la foi chrétienne dans Les Américaines.

Marie Leprince de Beaumont creates a methodology in her writing for girls : the intellectual requirements are systematised into a method of examination of whatever they discuss. This technique, both logical and ethical, is supposed to lead the girls to a perfect comprehension and practice of their faith. This article shows that the pedagogical aims of this method of the “Lumières de lexamen” become apologetical aims 275in Les Américaines, where the girls become defenders of faith with the help of this educational method.

Sonia Cherrad, « Marie Leprince de Beaumont, philosophe chrétienne des Lumières »

Sonia Cherrad a été post-doctorante à la MSH Lorraine ; elle participe au projet EDULUM (Éducatrices et Lumières, lexemple de Marie Leprince de Beaumont). Sa thèse est parue sous le titre Le Discours pédagogique féminin au temps des Lumières (Oxford, 2015). Elle a écrit plusieurs articles sur Marie Leprince de Beaumont et dautres éducatrices.

Lœuvre de Marie Leprince de Beaumont révèle linspiration cartésienne de sa pensée. En outre, les Conversations chrétiennes de Malebranche représentent un modèle pour ses Magasins et Les Américaines. En entreprenant de rendre accessible le questionnement philosophique sur la religion au plus grand nombre, et en cherchant à donner aux filles et aux femmes des « esprits géométriques », elle réactualise le cartésianisme au xviiie siècle et se révèle en tant que philosophe chrétienne des Lumières.

Marie Leprince de Beaumonts work reveals the Cartesian inspiration of her philosophical and metaphysical thought. Moreover, Malebranches Conversations chrétiennes represent an obvious model for her Magasins and Les Américaines. To give the majority of her contemporaries and in particular to try to give to girls and women “esprits géométriques”, she updates Cartesian philosophy and she reveals herself as a Christian philosopher of the Enlightenment.

Annette Baudron, « Les limites de lesprit géométrique. Quand mademoiselle Bonne perd son sang-froid… »

Annette Baudron est membre de léquipe de recherche « Interactions culturelles et discursives » de luniversité de Tours. Ses recherches concernent la littérature denfance sous lAncien Régime. Sa thèse, soutenue en 2009, porte sur « Lœuvre dArnaud Berquin, littérature de jeunesse et esprit des Lumières ». Elle a publié plusieurs articles sur Arnaud Berquin.

Les Magasins et les Instructions pour les jeunes dames mettent en scène la formation de la raison soutenue par les préceptes de la « pensée géométrique » de Pascal. Le propos est remis en cause dans une altercation qui oppose Mlle Bonne à Miss Sophie, sensible aux idées du siècle sur le bonheur et sur 276la Providence. En imposant silence à lenfant, Mme Leprince de Beaumont montre ainsi les limites de la méthode et sinscrit dans un discours plus proche du xviie que du xviiie siècle.

The Magasins and the Instructions pour les jeunes dames depict the establishment of reason supported by the precepts of « geometrical thinking » as advocated by Pascal. The reflection is called into question during an altercation opposing Mlle Bonne and Miss Sophie, who is sensitive to the ideas of the age on happiness and Providence. By imposing silence upon the child, Leprince de Beaumont thus highlights the limitations of the method and uses a discourse more akin to 17th century thinking than to the 18th century.

Laurence Vanoflen, « Marie Leprince de Beaumont et les Lumières de la raison. Credere aude ? »

Laurence Vanoflen est maître de conférences à luniversité Paris-Nanterre. Après sa thèse intitulée « La Formation de lindividu selon Isabelle de Charrière », elle a collaboré à lédition de De linfluence des passions de Germaine de Staël (Paris, 2008), ainsi quau Dictionnaire universel des créatrices (Paris, 2013) et au Dictionnaire des femmes des Lumières (Paris, 2015). Elle édite les romans de Mme de Souza.

Marie Leprince de Beaumont, vue comme philosophe chrétienne ou ennemie des philosophes, reste difficile à situer dans le paysage des Lumières. Cet article prolonge lexamen de sa philosophie, et la paradoxale autonomie quelle entend assurer aux femmes. Sage soumission à la providence, voire ruse, elle nous ramène à ce que Jean-Jacques Rousseau appelle « raison des femmes » ; sa trajectoire hors des cercles de sociabilité parisienne, et une critique interne des Lumières len rapprochent également.

Seen as a Christian philosopher or an enemy of philosophes, Leprince de Beaumont is a puzzling case of the relationship between religion, and enlightenment. This paper examines her use of the word philosophy, and the paradoxal autonomy that she wishes for women. Wise acceptation of providence or mere trick, it has to be compared with the “raison des femmes” as defined by Jean-Jacques Rousseau, whose internal criticism of Enlightenment and wish for reform is well-known.

Ramona Herz-Gazeau, « La querelle de lâme des bêtes dans Les Américaines. Une étude sur les sources de Marie Leprince de Beaumont »

Ramona Herz-Gazeau est lectrice dallemand (Office allemand déchanges universitaires) à luniversité de Caen et membre du CA de la SIEFAR. Elle a soutenu 277une thèse sur Les Américaines de Marie Leprince de Beaumont en 2015. Elle a publié « Marie Leprince de Beaumonts Erziehungsliteratur für Mädchen und Frauen – Philosophisches Curriculum ? », dans Kinder und Jugendliteratur der Romania (Francfort-sur-le-Main, 2014).

Les Américaines ou La preuve de la religion chrétienne par les lumières naturelles est riche en philosophie et en théologie. Lauteure sapproprie le système cartésien de la bête-machine afin de prouver limmortalité de lâme humaine et la vérité de la religion chrétienne. Dun côté, elle se réfère à De lesprit dHelvétius dont elle rejette les idées matérialistes, de lautre côté, elle se met dans la tradition de Pierre Bayle dans son Dictionnaire historique et critique (1697).

Les Américaines ou La preuve de la religion chrétienne par les lumières naturelles contains much philosophy and theology. The author uses the Cartesian system of the “bête-machine” to prove the immortality of the human soul and the truth of the Christian religion. On the one hand she refers to Helvétius De lesprit to reject its materialist principles, and on the other she works within the tradition of Pierre Bayles 1697 Dictionnaire historique et critique.

Béatrice Didier, « Zémire et Azor. La Belle et la Bête sur la scène lyrique »

Béatrice Didier, professeure émérite à lENS, est lauteure dessais sur la littérature française des xviiie et xixe siècles : LÉcriture-femme (Paris, 1999), Stendhal ou la dictée du bonheur (Paris, 2004), Le Livret dopéra en France au xviiie siècle (Oxford, 2013). Elle a codirigé le Dictionnaire universel des créatrices (Paris, 2013) et dirige les éditions des Œuvres complètes de George Sand et de Chateaubriand.

La Belle et la Bête a inspiré un opéra-comique : Zémire et Azor, donné devant la Cour à Fontainebleau, puis à Paris. La musique est de Grétry, le livret de Marmontel. Lopéra-comique suit lintrigue, mais laspect moral est accentué aux dépens des éléments magiques et inquiétants du conte ; lattrait pour le monstre, le mystère des métamorphoses se trouvent adoucis. Sil y a une certaine déperdition du merveilleux entre le texte du conte et le livret de Marmontel, la musique apporte sa magie propre.

Beauty and the Beast inspired Zémire et Azor, an opéra-comique performed at the court in Fontainebleau and then in Paris. Grétry wrote the music, Marmontel the libretto. It follows the tales plot but the moral aspects are stressed rather than the storys magical and unsettling ones ; the monsters attraction and the mystery of the metamorphoses are softened. If there is a loss of wonder as one passes from the tale to Marmontels libretto, the music has its own magic.

278

Alicia C. Montoya, « Marie Leprince de Beaumont et la littérature “médiocre” (middlebrow»

Alicia C. Montoya est professeur de littérature française à luniversité Radboud, Nimègue (Pays-Bas). Elle est lauteur de plusieurs ouvrages, dont Medievalist Enlightenment : From Charles Perrault to Jean-Jacques Rousseau (Woodbridge, 2013) et Marie-Anne Barbier et la tragédie post-classique (Ferney-Voltaire, 2007). Elle dirige depuis 2016 le projet ERC et la base de données MEDIATE.

Cet article emprunte à la recherche anglo-saxonne le concept de littérature médiocre (middlebrow literature), afin de proposer un nouveau cadre interprétatif pour comprendre la position de lœuvre de Marie Leprince de Beaumont dans le champ littéraire de son époque et les réactions quelle a suscitées.

This article borrows from English-language scholarship the concept of middlebrow literature in order to propose a new interpretative framework allowing us better to understand the position taken by Marie Leprince de Beaumonts works in the literary field of her day and the reactions they provoked.

Beatriz Onandia, « La fortune littéraire de Madame Leprince de Beaumont en Espagne »

Beatriz Onandia, enseignante à lUPV, a soutenu un doctorat en cotutelle aux universités du Pays Basque et de Lorraine, sous la direction de Catriona Seth et de Lydia Vázquez. Sa thèse porte sur les « Transferts culturels, traductions et adaptations féminines, France/Espagne au xviiie siècle ».

Les œuvres de Marie Leprince de Beaumont ont fait connaître au public espagnol les débats éducatifs qui avaient lieu en France. Lobsession pédagogique des intellectuels des Lumières espagnoles provoqua pendant tout le xviiie siècle une véritable avalanche de textes destinés à linstruction des femmes. La connaissance de Leprince de Beaumont en Espagne passa surtout par des traductions de ses œuvres, qui démontrent la grande diffusion et le succès de ses écrits pendant tout le siècle.

Marie Leprince de Beaumont introduced the Spanish people to educational debates which already existed in France. The pedagogical obsession of Spanish Enlightenment scholars led to an avalanche of texts concerning womens education in the 18th century. Leprince de Beaumont became famous in Spain first and foremost through the translations of her works which were widely circulated and read in the 18th century.

279

Nadine Bérenguier, « De pédagogue à conteuse. Images de Marie Leprince de Beaumont aux xviiie et xixe siècle »

Nadine Bérenguier est professeur à luniversité du New Hampshire (USA). Auteur du livre Conduct Books in Enlightenment France (Farnham, 2011), elle a récemment publié deux articles sur Constance de Salm et sa relation à lAllemagne et poursuit un projet sur les traductions allemandes et anglaises des Magasins de Marie Leprince de Beaumont.

Si de nos jours, Marie Leprince de Beaumont est encore connue du public cest au titre de conteuse, non de pionnière de léducation féminine. Le succès du conte de fées La Belle et la Bête a effacé de son legs sa mission de pédagogue novatrice. Pour commencer à expliquer les raisons de cette réduction, cette étude analyse des sources paratextuelles (comptes rendus, préfaces de rééditions, articles douvrages de référence et commentaires dans des études savantes) aux xviiie et xixe siècles.

If Marie Leprince de Beaumont is still known to the public nowadays, it is as a storyteller, not a pioneer of female education. The success of the fairy tale Beauty and the Beast has erased her mission as an innovative educator. In order to begin explaining the reasons behind this reduction of her legacy, this study analyzes paratextual sources (reviews, prefaces to new editions, articles in reference works and commentaries in scholarly works) published in the eighteenth and nineteenth centuries.