Aller au contenu

Glossaire

Accès libre
Support: Numérique
373

Glossaire

Ouvrages consultés

Cayrou, Gaston, Dictionnaire du français classique. La langue du xviie siècle, Paris, Librairie Générale Française, « Le Livre de Poche », 2000 [1re édition Paris, Didier, 1923], abrégé en [Cayr.]

Dictionnaire de l’Académie française, Paris, Coignard, 1694.

Dubois, Jean, Lagane, René et Lerond, Alain, Dictionnaire du français classique, Paris, Larousse, 2001 [1971].

Furetière, Antoine, Dictionnaire universel, Paris, SNL-Le Robert, 1978 [réimpression de l’édition de 1690], abrégé en [Fur.].

Huguet, Edmond, Dictionnaire de la langue française du xvie siècle, Paris, Champion électronique, 2004 [version électronique de l’édition de 1932].

Littré, Paul-Émile, Dictionnaire de la langue française, Paris, Hachette, 1863-1877, abrégé en [Litt.].

Nicot, Jean, Thresor de la langue françoyse, tant ancienne que moderne, Paris, Le Temps, 1979 [David Douceur, 1606].

Rey, Alain (dir.), Dictionnaire historique de la langue française, Paris, Dictionnaires Le Robert, 1992.

Richelet, Pierre, Dictionnaire français, Paris, Champion électronique, 2004 [version électronique de l’édition de Genève, Jean Herman Widerhold, 1680].

Abréviations utilisées

S.V. : La Sœur valeureuse

M. : Le Mauzolée

374

Abord : « se dit d’une attaque d’ennemis » [Fur.] (S.V. : v. 1476) – arrivée (S.V. : v. 171 ; M. : v. 410)

Accident : événement inattendu, coup du sort « hasard, coup de fortune » [Fur.] (S.V. : v. 117, 1057, 1126, 1914, 1927, 2141, 2193, 2301, 2363)

Admirer : « regarder avec étonnement quelque chose de surprenant » [Fur.] (S.V. : v. 537, 1176, 1740, 1996 ; M. : v. 1678)

Affecter : « aimer, souhaiter quelque chose avec empressement » [Fur.] (S.V. : v. 2094)

Alarme (mettre en) : causer de l’émoi (S.V. : v. 1131)

Alarmé, ée : être en émoi, dans la crainte (M. : v. 133, 208, 734)

Allégeance : « soulagement d’un mal » [Fur.] (S.V. : v. 1791)

Apparence : vraisemblance, probabilité (S.V. : v. 1654 ; M. : v. 1009)

Apparent, te : vraisemblable, probable (S.V. : v. 243) – « visible, évident, manifeste » [Litt.] (M. : v. 301, 385)

Appel : provocation en duel (S.V. : v. 68, 762, 782, 1024)

Appeler : provoquer en duel (S.V. : v. 345, 525)

Assurer : rassurer, « donner de l’assurance » [Litt.] (S.V. : v. 267)

Attenter : entreprendre quelque chose pour faire violence, « commettre un attentat » [Litt.] (S.V. : v. 1682)

Besoin (au besoin) : en cas de nécessité, de situation difficile (S.V. : v. 171)

Brisées : « Terme de chasse. Marques que laisse un chasseur » [Fur.] (M. : v. 1662)

Caresser : prodiguer des marques de tendresse, d’affection (S.V. : v. 258, 816, 1387, 1956 ; M. : v. 306)

Cartel : « écrit que l’on envoie à quelqu’un pour le défier à un combat singulier » [Fur.] (S.V. : argument, v. 69, 284, 287, 675, 693, didascalie du v. 707, 732, didascalie du v. 1039)

Certes : « certainement, en vérité, à coup sûr » [Litt.] (S.V. : v. 45 ; M. : v. 22)

Changement : inconstance, infidélité amoureuse (S.V. : v. 315, 896)

Charmant, te : « qui plaît extrêmement » [Litt.], qui exerce une puissance extraordinaire (S.V. : v. 59, 2217 ; M. : v. 33, 847)

Cœur : courage, fermeté d’âme (M. : v. 355, 1011, 1225, 1810)

Commettre : « mettre ensemble, dans le sens de préposer » [Litt.] (S.V. : v. 773, 1004)

Concevoir : comprendre (M. : v. 971)

Confondre : stupéfier (M. : v. 1450)

Confus, e : plein d’embarras, en proie à un trouble intérieur (S.V. : argument, v. 284, 635, 1574, 1926 ; M. : v. 1208)

Congé : « licence, permission que donne un Supérieur à un inférieur », [Fur.] (S.V. : v. 1601)

Connaître : comprendre (S.V. : v. 1492, 1659 ; M. : v. 1261)

Contraindre : gêner, incommoder (M. : v. 1002)

Contrainte (subst.) : gêne, souffrance (S.V. : v. 53, 2168)

Consommer : consumer (S.V. : v. 916)

Constance : force d’esprit, fermeté d’âme qui fait persévérer (S.V. : v. 1478 ; M. : v. 143) – fidélité en amitié ou en amour (S.V. : v. 645, 1370, 1443, 2002)

Constant, e : fidèle (S.V. : v. 100, 513 ; M. : v. 555)

Couleur : « apparence, prétexte, raison palliée » [Litt.] (S.V. : v. 243, 1129, 2200 ; M. : v. 265)

Coup : occasion (M. : v. 1563) – action

375

héroïque (S.V. : v. 1070, 1475 ; M. : v. 379, 1416, 1468, 1649, 1809) – action (S.V. : v. 187, 1238, 1736, 1752, 1792, 1797 ; M. : v. 249, 356, 436, 737) – à ce coup, pour ce coup : cette fois (S.V. : argument, v. 1443, 1588, 1967, 2205 ; M. : v. 477, 902, 1261)

Courage : au sens de fermeté d’âme, valeur ; « zèle, ardeur » [Litt.], « fermeté qui fait supporter ou braver le péril, la souffrance, les revers » [Litt.], « fureur de l’âme qui fait entreprendre des choses hardies » [Fur.], (S.V. : argument, v. 86, 118, 133, 302, 517, 718, 903, 1072, 1156, lettre d’Olympe, v. 1243, 1310, 1400, 1422, 1483, 1529, 1550, 1684, 1878, 1890, 2357 ; M. : épître, v. 100, 105, 201, 268, 285, 423, 510, 854, 1353, 1470, 1679, 1763, 1842) – « le cœur, comme siège du sentiment » [Cayr.] (S.V. : v. 330 ; M. : v. 1262, 1806) – pouvant désigner « l’ensemble des passions qu’on rapporte au cœur » [Litt.], il s’agit aussi de la passion de la vengeance (S.V. : v. 766)

Couvert, erte : secret (S.V. : v. 73, 116, 269 ; M. : v. 183, 385)

Créance : croyance (S.V. : v. 838, 969 ; M. : v. 685)

Décevoir : tromper (S.V. : v. 67, 443 ; M. : v. 271, 895, 907)

Défaut (au défaut de) : à défaut de, faute de (S.V. : v. 1306)

Désobliger : desservir (S.V. : v. 1789)

Désoler : ravager (M. : v. 506)

Désolé, ée : ravagé, en proie à la désolation et à la ruine (M. : v. 1513)

Désourdir : défaire une toile [Fur.] (S.V. : v. 493)

Devant : avant (S.V. : v. 285, 352, 1188 ; M. : v. 1074, 1241, 1278)

Discret, ète : qui est sage, modéré (S.V. : v. 1216)

Divertir : détourner (M. : v. 1561)

Donner : charger dans un combat, attaquer [Litt.] (S.V. : v. 1146 ; M. v : 1664, 1667)

Échafaud : « assemblage de pièces de bois formant un plancher élevé », « par extension l’estrade sur laquelle jouent les comédiens » [Litt.], (M. : v. 460)

Effet : réalisation (S.V. : v. 1381, 1923, 2086)

Efforcer (s’) : faire des efforts (S.V. : v. 651)

Effort : action énergique et violente (S.V. : v. 145, 583, 1200, 1548, 1570, 1664 ; M. : v. 136, 271, 336, 435, 535, 1379, 1519, 1727)

Embrasser : prendre dans les bras (S.V. : didascalie du v. 1086, v. 1563, 1958, 1978, didascalie du v. 1980 ; M. : v. 690, 1751, 1828)

Ennui : profonde douleur (S.V. : pièce liminaire, v. 440 ; M. : v. 19, 104, 391)

Enseigne : drapeau, « toute espèce d’étendard » [Litt.] (M. : v. 592, 819, 946)

Esclandre : « vieux mot qui signifiait autrefois un accident fâcheux qui troublait et interrompait le cours d’une affaire » [Fur.] (S.V. : v. 2239)

Estomac : « partie du corps qui répond à l’estomac, la poitrine » [Litt.] (S.V. : didascalie du v. 1469)

Étonner : « causer à l’âme de l’émotion, soit par surprise, soit par admiration, soit par crainte » [Fur.] (S.V. : pièce liminaire, argument, v. 1478, 2100 ; M. : v. 275, 621, 1678)

Étonnement : « sensation morale causée par quelque chose d’extraordinaire, de singulier, d’inattendu » [Litt.] (S.V. : argument ; M. : v. 1083, 1359)

376

Étrange : ce qui est surprenant, rare, extraordinaire (S.V. : argument, v. 29, 273, 357, 1057, 1126, 2195 ; M. : épître, v. 58, 673, 1181, 1313, 1576, 1645)

Faction : « la garde que fait un soldat en un poste » [Litt.] (M. : v. 343)

Farouche : « inflexible, qui ne souffre aucune galanterie » [Fur.] (S.V. : v. 597) – empli de rudesse, de brutalité (S.V. : v. 1226)

Feindre : craindre, hésiter (S.V. : lettre de la scène III, 2, v. 2030 ; M. : Au Lecteur)

Feindre (se) : dissimuler, « cacher ce que l’on sent » [Litt.] (S.V. : v. 1084)

Fidèle : digne de foi, de confiance (S.V. : v. 139, 297 ; M. : v. 657, 807, 847, 914, 994, 1349, 1586)

Fier, ère : farouche, cruel, féroce (M. : v. 1092)

Flatter : tromper (S.V. : v. 28, 866, 1284, 1744) – excuser avec complaisance (S.V. : v. 540, 887 ; M. : v. 680) – charmer, séduire (M. : v. 229, 594, 1545) – adoucir (S.V. : 120, 2214) – toucher agréablement (v. 744, 1630 ; M. : v. 835)

Flatteur, euse : agréable, plein de douceur (J1 : v. 1543)

Foi : serment, parole donnée (S.V. : v. 977, 1846, 1975, 2348 ; M. : v. 916, 918, 1380, 1397, 1401, 1410, 1456, 1590, 1707, 1848) – exactitude à remplir ses engagements, loyauté (S.V. : v. 99, 821, 1061, 1219, 2284 ; M. : v. 124, 589, 655, 1253, 1264, 1316, 1317, 1334, 1468, 1608) – fidélité en amour ou en amitié (S.V. : v. 311, 340, 890, 972, lettre d’Olympe, 1339, 1365, 1410, 1469, 1595, 1714, 1770, 1777, 1784, 1980, 2007, 2013, 2020 ; M. : v. 40, 1554)

Forcènerie : « acte de forcené » [Litt.] (S.V. : v. 1795)

Fortune : sort, hasard (S.V. : v. 2245, 2363 ; M. : v. 230, 900, 960) – sort heureux, bonne fortune (S.V. : v. 1187, 1471, 2220 ; M. : v. 1547, 1834) – état, situation, condition (S.V. : v. 109, 161, 177, 1447)

Foudre (substantif masculin et féminin) : « se dit figurément de la colère de Dieu » [Fur.] (S.V. :v. 423, 485, 1177, 1247, 1250, 1564, 2060 ; M. : v. 174, 1010, 1634)

Franchise : sincérité tant en ses paroles qu’en ses actions (S.V. : v. 1694 ; M. : v. 642, 693) – liberté (S.V. : v. 77)

Fruit : résultat (S.V. : 435, 642, 1151, 1169, 1184, 1376, 1488, 1786, 2052, 2297, 2354, 2367 ; M. : v. 54, 877, 1243, 1367, 1382) – enfant, produit d’une lignée (S.V. : 2314)

Généreux, euse : « qui a l’âme grande » et « brave, vaillant, courageux » [Fur.]. Ces deux acceptions se recouvrent souvent l’une l’autre et l’adjectif peur aussi s’appliquer aux actions (S.V. : v. 319, 1021, 1856, 1968, 2161 ; M. : épître, pièce liminaire, v. 483, 656, 675, 909, 931, 1011, 1214, 1333, 1413, 1440, 1747, 1791, 1854, 1861)

Généreusement : avec grandeur d’âme (M. : v. 95)

Générosité : grandeur d’âme (M. : épître, sonnet liminaire, v. 1080, 1450, 1802, 1825)

Gêne : torture, forte contrainte (S.V. : v. 2178)

Gros (s. m) : « un grand nombre de, une grande troupe de » [Litt.] (M. : v. 740, 764, 1658, 1664)

Hasard : risque, danger (S.V. : v. 133 ; M. : 566)

377

Hasarder : « risquer, mettre au hasard » [Fur.] (S.V. : argument, v : 286, 1928 ; M. : v. 550, 949)

Humeur : caractère, tempérament (S.V. : argument, v. 2322 ; M. : v. 73, 85) – disposition ponctuelle de l’esprit (S.V. : v. 605 ; M. : 1265)

Impourvu, ue : « non prévu » [Litt.] (S.V. : v. 1038)

Impression : « marque qui demeure sur quelque chose pressée par une autre plus forte » [Fur.] (S.V. : v. 806)

Indiscret, ète : qui agit avec passion, avec imprudence (S.V. : v. 1090, 2041 ; M. : v. 297)

Ingrat, e : se dit de celui ou de celle qui ne répond pas à l’amour (S.V. : v. 317, 355, 360, 527, 957, 978, 1148, 1350, 2213)

Injure : injustice, ce qui est contre le droit (S.V. : v. 617, 1235, 2006) – attaque, atteinte (S.V. : 683, 1379, 1430, 2187 ; M. : v. :138, 1198) – offense (S.V : v. 577, 1302, 1343, 1985, 2026 ; M. : v. 822, 974, 1050, 1314, 1369, 1510)

Injurieux : injuste, qui est contre le droit (S.V. : v. 1331) – qui offense, qui cause une atteinte (S.V. : v. 445, 787, 1330, 1748, 1765)

Inquiétude : tourment, « trouble et affliction d’esprit » [Fur.] (S.V. : v. 931, 1390)

Irriter : augmenter, « exciter, rendre plus vif et plus fort » [Fur.] (S.V. : v. 565)

Langueur : souffrance morale (souvent amoureuse) qui prive de joie (S.V. : v. 663, 980, 2115, 2310 ; M. : v. 458, 680)

Languir : souffrir du mal d’amour (S.V. : v. 7, 1359) – être en état de langueur, d’affaiblissement moral et physique (M. : v. 103, 117)

Lors : alors (S.V. : v. 187, 206, 577 ; M. : v. 267, 287, 1187)

Maison : race, lignée (S.V. : v. 103) – « terme collectif désignant les gens attachés au service d’une maison » [Litt.] (S.V. : v. 73) – « maison militaire du roi » [Litt.] (M. : v. 1482, 1558)

Malice : méchanceté (S.V. : v. 1062, 1254, 1689, 1898)

Malicieux, euse : méchant, malfaisant (S.V. : v. 694)

Mandement : injonction de venir (M. : v. 368)

Manie : « dérèglement de l’esprit » [Fur.] (S.V. : v. 29)

Manquer : manquer à son devoir, faillir (S.V. : 1784)

Mémoire : souvenir (S.V. : v. 2125, 2215)

Merveille : chose rare, extraordinaire, qu’on ne peut guère voir ni comprendre (S.V. : v. 194, 357, 505, 1914, 2103, 2300 ; M. : v. 571)

Merveilleux, euse : rare, extraordinaire, qu’on ne peut guère voir ni comprendre (S.V. : v. 188 ; M. : épître)

Ministre : « celui dont on se sert pour l’exécution de quelque chose » [Litt.], exécutant (S.V. : v. 765)

Misérable : digne de pitié, de compassion (S.V. : v. 502, 1406, 1957)

Murmurer : se plaindre, protester tout bas (S.V. : v. 183, 1250)

Notable : considérable (S.V. : v. vers 167)

Nue (subst.) : nuage (S.V. : v. 1563)

Objet : personne aimée, belle personne (S.V. : argument, v. 17, 361, 369, 900 ; M. : v. 33) – personne (v. 754, 1338, 1701 ; M. : v. 883) – tout ce qui se présente à la vue ou à l’esprit (S.V. : v. 4, 59, 400, 1016, 1115, 1455, 1579 ; M. : v. 54)

378

Obliger (quelqu’un) : rendre service à quelqu’un (S.V. : argument, v. 40, 56, 109, 756, 854, 1108, 1302, 1414, 1676, 1711, 2171 ; M. : v. 622, 630, 1390) – lier par un devoir, mettre dans une dépendance morale (S.V. : v. 152, 226, lettre d’Olympe, 539, 547, 792, 1278, 2079, 2144, 2293 ; M. : v. 489, 793, 1087, 1331, 1590)

Officieux, euse : prompt à rendre service (S.V. : v. 2107 ; M. : v. 1588)

Offusquer : « cacher à la vue » ; « se figurément en Morale, de ce qui cache les lumières de l’esprit » [Fur.] (S.V. : v. 171)

Parmi : « avec un nom collectif : au milieu de, au sein de » [Litt.] (S.V : v. 89, 1391 ; M. : v. 851)

Part : un lieu précis (M. : v. 782)

Passer : dépasser (S.V. : v. 181, 1445, 1473 ; M. : v. 636, 637)

Peine (à) : avec peine, avec difficulté (S.V : v. 1382 ; M. : v. 1629)

Pitoyable : « enclin à la pitié », [Litt.], sensible à la souffrance d’autrui (S.V : v. 1276, 1883)

Plaindre (quelque chose) : exprimer de la souffrance pour quelque chose de douloureux [Fur.], déplorer (S.V. : v. 1058, 1405, 1438, 2186 ; M. : v. 565)

Plainte : reproche, grief (S.V. : v. 1081)

Posture : contenance (M. : v. 1659)

Présenter : offrir (S.V. : v. 833, 1074, 1221, lettre d’Olympe, 1288 ; M. : v. 412, 439)

Poursuivre : « briguer, solliciter, tâcher d’obtenir quelque chose » [Fur.] (S.V. : v. 1289, 2305)

Presse : « multitude de personnes qui se pressent », [Litt.], la foule (M. : v. 774)

Presser : attaquer (S.V. : argument, didascalie des v. 491, 1085, 1875 et 1913 ; M. : v. 101, 169, 238, 712, 777) - attaquer moralement, exercer une pression morale (S.V : v. 658, 1351 ; M. : v. 338, 805, 922, 1574, 1679)

Prévenir : devancer (S.V. : argument, v. 214, 279, 918, 1082, lettre de la scène III, 2, 1523, 1671, 1833, 2206 ; M. : v. 209, 360)

Prochain, aine : proche (S.V. : v. 1392 ; M. : v. 634)

Produire : « avancer dans le monde, faire connaître » [Fur.] (S.V. : v. 820, 1178)

Portée : comportement, « ce que peut faire une personne par rapport à sa fortune, à sa position » [Litt.] (S.V. : v. 721)

Publier : révéler ; « on dit d’un indiscret qu’il publie le secret de son ami lorsqu’il le découvre à quelque autre » [Fur.] (S.V. : v. 586, 1011, 1012 ; M. : v. 989, 1181)

Reconnaître : « découvrir, éclaircir la vérité de quelque chose » [Fur.] (S.V. : v. 1025, 1562, 2146, 2159 ; M. : v. 1075, 1287) – comprendre (S.V. : v. 1036)

Refuser (quelqu’un de quelque chose) : « ne pas lui accorder cette chose » [Litt.] (S.V. : v. 2352)

Regarder : « se dit en parlant de la situation des lieux, de ce qui est à l’opposite » [Fur.] (S.V. : v. 1043)

Relever : soulager (S.V. : v. 2102)

Remener : « mener une seconde fois » [Litt.] (M. : v. 816)

Résigner : « abandonner quelque chose en faveur de quelqu’un, abandonner sans réserve » [Litt.] (S.V. : v. 303)

Résoudre : « terme de médecine : faire disparaître » [Litt.] (S.V. : v. 1391) – « décider, déterminer une chose » [Litt.] (M. : v. 1263, 1571, 1633)

379

Séduire : tromper, « abuser quelqu’un » [Fur.], « faire tomber dans l’erreur » [Litt.] (S.V. : v. 1426)

Sens : jugement, bon sens (S.V. : v. 1946)

Sensible : « qui cause une impression pénible ; par extension, douloureux » [Litt.] (S.V. : 421, 1749, 1763, 1764 ; M. : v. 1314, 1491)

Signalé, ée : manifeste (S.V. : v. 1666)

Signaler : « rendre remarquable » [Litt.], manifester (S.V. : v. 480 ; M. : v. 348, 1468, 1666)

Soin : « souci, inquiétude, préoccupation » [Litt.] (S.V. : v. 114, 409, 426, 918, 2015 ; M. : v. 340, 884, 975, 1775) – « services qu’on rend à quelqu’un, attentions qu’on a pour lui » (S.V. : v. 1280, 1643, 2107, 2178 ; M. : v. 187, 692, 1243)

Songer : rêver (S.V. : v. 2000)

Souci : chagrin [Fur.](S.V. : v. 969, 1352 ; M. : v. 1395) – « soin accompagné d’inquiétude » [Litt.] (S.V. : v. 411, 432 ; M. : v. 211, 855, 871, 891, 912, 1245)

Souffrir : supporter, accepter (S.V. : v. 224, 315, 530, 532, 603, 1186, 1233, 1359, 1555, 2040, 2117, 2130, 2177, 2345 ; M. : v. 7, 310, 356, 754, 945, 1210, 1370, 1405, 1465, 1583)

Sourd, e : secret (M. : v. 1489)

Sourdement : secrètement (S.V. : v. 183, 202)

Souris : sourire (S.V. : v. 957)

Succéder : réussir (S.V. : pièce liminaire)

Superbe : éclatant, « se dit de ce qui marque la magnificence, la somptuosité » [Fur.] (S.V. : v. 166, 619 ; M. : épître, première didascalie, v. 303, 619) – « orgueilleux, qui a de la présomption » [Fur.] (S.V. : v. 1702)

Surmonter : dominer (S.V. : v. 746, 938, 2280 ; M. : v. 532)

Sus : interjection employée pour exhorter (S.V. : v. 357, 1428 ; M. : v. 1633)

Témoin : signe, preuve ; « se dit quelquefois des choses inanimées » [Fur.] (S.V. : v. 196, 804 ; M. : v. 691)

Trait : flèche décochée par l’Amour (S.V. : v. 396, 567, 912) – « se dit figurément et poétiquement des regards et des blessures qu’ils font dans le cœur quand ils y inspirent de l’amour » [Fur.] (S.V. : v. 1097) – coup violent, blessure (S.V : v. 94, 366, 438, 678, 1225, 1329 ; M. : v. 1485) – « action qui marque une intention favorable ou nuisible » [Litt.] (S.V : v. 1075, 1205, 1882, 2125 ; M. : épître) – ce qui caractérise une personne (S.V : v. 2104) – « action, acte ayant quelque chose de remarquable » [Litt.] (M. : v. 293)

Transports : agitation de l’âme par la violence des passions (S.V. : argument, v. 416, 2027, 2123 ; M. : v. 67, 240, 401, 579, 1831)

Transporter : agiter l’âme violemment (S.V. : v. 1351, 1906)

Travail : souffrance, peine (S.V. : v. 1, 409, 603, 989, 1192, 1245, 1648, 1995, 2345, 2367 ; M. : v. 1869) – actions héroïques (M. : v. 190)

Valeur : valeur au combat (S.V. : pièce liminaire, v. 111, 134, 299, 1474, 1531, 1606 ; M. : v. 102, 141, 1578, 1649, 1655, 1666, 1690)