Aller au contenu

Résumés

  • Type de publication: Article de collectif
  • Collectif: Sus la mar de l’istòri. Lectures et réceptions de l’œuvre de Frédéric Mistral
  •  
  • Résumé: Lou Pouèmo dóu Rose de Frédéric Mistral s’ouvre sur le triomphe d’un règne millénaire, celui des mariniers du Rhône, fleuve tutélaire qui est à lui-même un double royaume : solaire et lunaire. Scandé par le cri des mariniers « Royaume ! Empire ! », le poème embarque pourtant ses lecteurs vers une catastrophe annoncée, vers un naufrage que l’on devine celui d’une « cause perdue » à laquelle il a tout de même fallu trinquer.
  •  
  • Pages: 337 à 343
  • Année d’édition: 2018
  • Collection: Études et textes occitans, n° 6

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-08037-4
  • ISSN: 2557-3160
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-08039-8.p.0337
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 14/11/2018
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
337

Résumés

Rémy Gasiglia, « “Dóu clar miejour au negre uba…”. Quelques hypotextes de Calendau et de Nerto »

Calendau et Nerto semblent fondés sur un triple hypotexte jusquici négligé : contes des Mille et une nuits, romans gothiques dAnn Radcliffe et Justine de Sade. Après avoir présenté les éléments littéraux, structurels ou thématiques qui le suggèrent, cet article sinterrogera sur le sens de ces emprunts.

Calendau and Nerto seem based on a triple hypotext hitherto neglected : Thousand and One Nights, gothic novels of Ann Radcliffe and Justine of Sade. After presenting the literal, structural or thematic elements that suggest, this article will question the meaning of these loans.

Joëlle Ginestet, « Les travaux et les jours du poète Frédéric Mistral »

La noble simplicité des Provençaux traverse lœuvre de Frédéric Mistral. Cette analyse se concentre sur des récits et proverbes qui montrent le désir du poète de créer du sens à partir de la tradition orale et décrits littéraires alors que la modernité va rompre la virgilienne harmonie.

The noble simplicity of Provençal people pervades the work of Frédéric Mistral. This analysis concentrates on tales and sayings that show the poets desire to create meaning from the oral tradition as well as literary works while modernity is about to break the Virgilian harmony.

Étienne Maignan, « Les Contes du Chemin de Paradis ont-ils lieu en Grèce ou en Provence ? Paysages littéraires de Charles Maurras entre Anatole France et Frédéric Mistral »

Lobjectif de cet article est de recenser et classer tous les liens possibles entre les contes du Chemin de Paradis de Charles Maurras et les œuvres de 338Frédéric Mistral et dAnatole France, que Maurras a lues auparavant. Cette lecture intertextuelle permet de décrypter une partie des nombreux mystères de ces contes.

This article aims to identify and classify all possible connections between the tales of Le Chemin de Paradis of Charles Maurras and the works of Frédéric Mistral and Anatole France, which Maurras has read before. This intertextual reading helps unravel some of the many mysteries of these tales.

Thierry Offre, « Nerto, un perfum mistic »

Nerto est sûrement parmi les longs textes mistraliens lun des plus méconnus. Pourtant, Nerto publié en 1884, est assez révélateur de létat dâme de Mistral à ce moment de sa vie. Sil y convoque le diable, cest que voilà pour lui peut-être le moment dinterroger le principe maléfique et ce qui donne sens à la vie… On a limpression que Mistral a délaissé sa lyrique sensuelle, ce souffle magnifiquement puissant de Mirèio où lamour peut sauver pour évoquer ici avec des accents sulpiciens une certaine souffrance intérieure.

Nerto is definitely one of the lesser known among Frédéric Mistrals long texts. Yet, Nerto (published in 1884) gives a rather good view of the authors state of mind at that period of his life. He summoned the devil because it was time for him to question the evil principle, and what gives meaning to ones life. He was thus setting aside his sensual lyricism, which permeated Mirèios majestic inspiration, where the power of love can save the heroin. In Nerto, he was disclosing his inner suffering in a typical 19th century Pietist undertone.

Didier Maurell, « Frederic Mistral e Bill Viola. “Oh ! Lis atiramen de laigo !” »

Il ny a aucun lien concret entre Frédéric Mistral, poète provençal du xixe siècle et Bill Viola, vidéaste américain contemporain. Mais lévidence est là : au delà de tout ce qui les sépare, les deux artistes sont préoccupés par les mêmes thématiques quils expriment à travers lévocation des éléments et en particulier de leau. Leau des frontières, des songes, des attirances, des pulsions, des naissances, des fascinations, des dangers, de la mort, des transmutations, etc. Un dialogue entre deux esprits.

Theres no link between Frédéric Mistral, the provençal poet from the 19th century and Bill Viola, a contemporary American director. But the evidence is there: beyond 339all what disparates them, both artists are concerned about the same topics that they express through the evocation of the elements and first of all by water. The water as borders, the water of dreams, attractions, pulsions, births, fascinations, hazards, death, transmutations, etc. A dialogue between two minds.

Philippe Gardy, « Mistral, écrivain illisible ? »

Lœuvre littéraire de Mistral, à lexception de quelques grands apports critiques (A. Thibaudet, J. Boutière, Ch. puis Cl. Mauron, R. Lafont, J-Y. Casanova…) et darticles remarquables, a cruellement manqué de « vrais » lecteurs, dépourvus de préventions (enfermement linguistique et régionaliste) et disposés à se laisser entraîner dans un imaginaire singulier, dune force hors du commun.

Mistrals literary work, apart from some major critical findings (A. Thibaudet, J. Boutière, Ch. and Cl. Mauron, R. Lafont, J-Y. Casanova…) and remarkable papers, has never really had « real » readers, readers without preconceived notions (linguistic and regionalist confinement) and ready to an exceptional strength be carried away in a unique literary imagination.

Jean-Yves Casanova, « Approches de lœuvre mistralienne. Emportements et gauchissements de la critique »

La réception de lœuvre mistralienne est tributaire à la fois de lhistoire de la critique littéraire et de lectures spécifiques, félibréennes ou occitanistes, inscrivant lœuvre dans une revendication régionaliste. Cet article entend initier une histoire de la critique mistralienne et en dégager les orientations et les motivations.

The reception of Mistrals work depends both on the history of literary criticism and on specific readings, felibrean or occitanist inscribing this work in regionalist claims. This paper aims to present a history of mistralian criticism and to reveal its orientations and motivations.

Juana Castaño Ruiz, « À propos de la réception de Frédéric Mistral en Espagne. Le discours de Juan Navarro Reverter à la Real Academia de la Lengua Española en 1914 »

Juan Navarro Reverter a prononcé en décembre 1914 son discours de réception à la Real Academia de la Lengua Española titré « El Renacimiento 340de la poesía provenzal en España » où il a montré son intérêt pour la valorisation de certaines langues et littératures minoritaires au xixe siècle à travers le Félibrige, la Renaixença et le Rexurdimento. Son discours montre deux visions sur les langues à la RAE.

Juan Navarro Reverter gave a speech accepting his membership to the Royal Spanish Academy in December, 1914. Entitled “The Renaissance of Provencal Poetry in Spain”, it showed his interest for the increased appreaciation of certain minority languages and their literary manifestations in the 19th Century mentioning the Félibrige, the Renaixença and the Rexurdimento. His speech provide with two views on languages in the Spanish Royal Academy.

Benoît Santini, « Frédéric Mistral, Mirèio et la Provence dans lœuvre poétique et narrative de la Chilienne Gabriela Mistral (1889-1957) »

Gabriela Mistral (1889-1957) découvre lœuvre de Frédéric Mistral en 1904 et séjourne dans le Sud de la France dans les années 1920. Elle publie entre 1916 et 1934 des textes comme « Del libro de Mireya » ou « La leyenda prodigiosa de Federico Mistral ». Quest-ce qui attire la Chilienne dans les vers du Provençal et pourquoi manifeste-t-elle un intérêt envers le personnage de Mireille ?

Gabriela Mistral (1889-1957) discovered Frédéric Mistrals books in 1904 and sojourned in the South of France in the 1920s. She published from 1916 to 1934 texts as “Del libro de Mireya” or “La leyenda prodigiosa de Federico Mistral”. What does attract the Chilean poet in the Provençals verses and why does she express an interest towards the character of Mireille?

Hervé Terral, « Delteil, fils (naturel) de Mistral ? »

Delteil publie son premier texte lannée même où Mistral meurt (1914). Les deux hommes ne sont pas connus, mais de nombreuses passerelles existent entre leurs œuvres : la célébration de la nature, du village – ouvert sur un vaste monde poétique, de la langue doc. À sa façon, Delteil est un fils de Mistral.

Delteil published his first text the same year Mistral died in 1914. The two men were not well-known but many links can be established between their works like the celebration of nature, the village—open on a vast poetic world and “the langue doc”. In his way, Delteil was a son of Mistral.

341

Grégory Bouak, « Frédéric Mistral face aux écrivains nationalistes. Un rendez-vous manqué ? »

Les relations amicales de Frédéric Mistral avec certains écrivains nationalistes ainsi que sa réception laudative auprès deux ont pu entraîner des confusions dans la perception du positionnement idéologique de lauteur de Mireille. Cest lhistoire de ces relations complexes que cet article interroge.

The friendship between Frédéric Mistral and some french nationalist writers, who always praised the works of Mireilles author, can have led to a misunderstanding of Mistrals political ideas. It is the story of these complex relationships that this article choses to question.

Michel Costantini, « Lêtre-provençal, philhellène et gallo-grec (Mistral et Maurras) ? »

En faisant porter la visée sur la question des rapports entre Provence et Hellade, cet article cherche à démêler quelques fils dans lhistoire enchevêtrée des relations de Mistral avec le jeune Maurras. Deux volets – les affirmations sur la nature de lêtre-provençal, dans ses liens avec grécité et romanité ; les positions par rapport à la libération de la Grèce autour de deux dates clefs (1867 pour Mistral, 1897 pour Maurras et Mistral) – permettent de mesurer la distance entre les deux hommes.

By focusing on the relationship between Provence and Hellades this piece aims to unravel a few threads in the intricate relations between Mistral and the young Maurras. A re-reading of the assertions about the nature of being-provençal as linked to Greekness and Romanness and of the positions taken about the liberation of Greece around two key dates—1867 for Mistral, 1897 for Maurras and Mistral—allows to gauge the differences between the two men.

Jean-François Courouau, « Mistral et les juifs »

Les origines que Mistral donne aux noms de Mirèio, Nèrto et felibre expriment son intérêt pour la culture judaïque de Provence, tout comme la section dédiée à cette culture au sein du Museon Arlaten. Au moment de laffaire Dreyfus, toutefois, Mistral reste prisonnier de son désengagement de la vie politique nationale.

The origins given by Mistral to the names Mirèio, Nèrto and felibre express his interest for the Judaic culture of Provence, not to mention the departement devoted 342to this culture in the Museon Arlaten. During the Dreyfus affair, however, Mistral persists with his disengagement from the national political life.

Jacques de Caluwé, « “As resoun.” Sociabilité molle ou philosophie relativiste chez Frédéric Mistral »

Limage de Frédéric Mistral véhiculée par la critique met souvent en évidence une espèce de bonhomie sereine qui le pousse à dire à chacun quil a raison, as resoun. Il sagit là dun élément de sociabilité, mais limité à des sujets peu dignes dintérêt. Dans les cas plus sérieux, on voit Mistral défendre philosophiquement une réflexion relativiste. Son catholicisme, par exemple, est une notion plus politique que religieuse.

The image of Frédéric Mistral conveyed by the book review usually highlights a kind of serene good nature which prompts him to tell everyone that they are right (as resoun?). This is typically an element of sociability, but limited to subjects of marginal interest. In more serious cases, Mistral defends a relativistic thought philosophically/in a philosophical manner. His catholicism, for instance, is a more political than religious concept.

Yiula Iastrebova, « Lœuvre de Frédéric Mistral. Critique et traduction en Russie »

Lœuvre de Frédéric Mistral retient lintérêt de ceux qui étudient la littérature et la langue française. Cet article envisage lœuvre de Mistral du point de vue de la critique russe, présente des traductions diverses de ses textes faites en Russie, montre des étapes de létude de lœuvre mistralienne, étudie une certaine influence de Mistral sur la littérature russe.

The work of Frédéric Mistral attracts those who study literature and French. This article considers the work of Mistral from the point of view of Russian criticism, he presents various translations of his texts made in Russia, he shows steps of study of Mistralian work, he studies some influence of Mistral on Russian literature.

Anna Loba, « Frédéric Mistral en Pologne. Tradition et discontinuité »

La longue tradition des études provençales en Pologne englobe aussi la figure de Frédéric Mistral et son travail pour le renouveau de la langue doc. 343Le propos de larticle est de rappeler lhistoire des études mistraliennes en Pologne, de réfléchir sur les raisons de son éclipse et sur les chances de sa nouvelle relecture.

The long tradition of Provencal studies in Poland includes research of Frédéric Mistral and his work for the revival of the Occitan language. This article aims to revise the history of the studies on Mistral in Poland and to reflect on the reasons for their decline, as well as the chances of their resurgence.

Danièle Dossetto, « Contenu et effets ethnographiques décrits mistraliens. Costume de type arlésien, vocabulaire, formes du savoir »

Si le vêtement local arrête largement Mistral (nombreuses notices sur la Gascogne dans le TdF), la part de son œuvre touchant au costume de type arlésien ne doit pas être abordée seulement comme source sur des temps révolus, mais aussi pour son retentissement actuel chez les acteurs du costume.

His dictionnary showing his interest for vernacular dress everywhere (more or less) such as in Gascogne, studiing Mistrals works about arlesian area needs, of course, looking for the ethnografic data in all kinds of these works, but also observing ethnografic effects of a Mistrals signing nowadays.

Philippe Martel, « Mistral sans fin »

Au-delà des clichés qui ont encombré la lecture, quand lecture il y eut, de lœuvre de Mistral, de nombreux champs dinvestigation soffrent encore au chercheur sur son inteprétation, sa prosodie, ses hypotextes, sa réception en France et dans le monde, sa langue…

Beyond all the clichés which hurt the reading—when it was read—of Mistrals works, there still are many fields of investigation about its interpretation, its prosody, its hypotexts, its reception in France and in the world, its language…

Article de collectif: Précédent 23/24 Suivant