Aller au contenu

Hommage à Gérard Martin et à Alain Tourneux

Accès libre
Support: Numérique
7

hommage à gérard martin
et à alain tourneux

Charleville occupe une place considérable dans la cosmographie littéraire. À Charleville, naît et grandit Arthur Rimbaud. Son jour se lève ici, ses courses y reviennent. Les signes du passage de la comète sont inscrits dans l’œuvre et marqués dans la ville.

Après… pas si simple… la ville de Rimbaud… Charlestown… immense défi !

Les élus placent alors sans discontinuer la culture dans les priorités locales et Rimbaud au premier plan de la politique culturelle municipale. Ils s’engagent pour la conservation et la mise en valeur des lieux et documents rimbaldiens et dotent la ville des équipements nécessaires.

Stéphane Taute, conservateur du musée et de la bibliothèque de 1944 à 1979, prend l’initiative de constituer le fonds Rimbaud dès 1946. La quinzaine de documents initiaux a été enrichie par de nombreux dons et legs et grâce à une politique active d’acquisitions, continuée par Gérard Martin depuis 1980.

La médiathèque Voyelles ouvre ses portes au public en automne 2008, à deux pas de l’ancienne bibliothèque. On y trouve les œuvres de Rimbaud dans différentes éditions (édition originale des Illuminations et d’Une saison en enfer), des manuscrits, des autographes, de la correspondance, des études et des pièces iconographiques. La plupart des chercheurs qui viennent à Charleville envoient leur livre ou leur article et contribuent ainsi à enrichir ce fonds d’exception.

Le musée Rimbaud installé au Vieux-Moulin poursuit aussi ses acquisitions, au gré des découvertes et de ses capacités financières mises à mal par les sommets vite atteints par les reliques rimbaldiennes. Animé par Alain Tourneux, son conservateur, le musée met en lumière les artistes contemporains et accueille les passionnés de Rimbaud et de poésie. La rénovation du musée devrait débuter en 2013.

8

RidMS02_illustr_01.JPG

Gérard Martin

9

RidMS02_illustr_02.JPG

Alain Tourneux

10

À l’occasion du cent cinquantième anniversaire de Rimbaud, la ville ouvre en 2004 la Maison des Ailleurs dans la maison où vécut Rimbaud adolescent. Maison d’écrivain sans équivalent, elle évoque les lieux du poète par des œuvres de plasticiens et de vidéastes. Dans sa cour, une résidence accueille artistes et écrivains.

La ville soutient la poésie et la création contemporaine, bien vivantes dans les manifestations qu’elle organise comme le Printemps des poètes, la Nuit blanche ou les Ailleurs.

Charleville est devenue la station incontournable des passionnés de Rimbaud, elle est aussi source vive pour les créateurs et poètes.

Les amis rimbaldiens de Gérard Martin et Alain Tourneux ont souhaité rendre hommage à leur engagement si constant au service de Rimbaud, de son œuvre, de la poésie. Ils ont aussi souhaité exprimer leur gratitude pour l’accueil, l’écoute et le soutien reçus à la médiathèque et au musée. Leur initiative est généreuse, rare, elle doit être saluée. J’ai le grand plaisir de m’associer à la reconnaissance bien méritée exprimée à ces deux personnalités d’exception.

L’édition de cet ouvrage collectif réunissant des spécialistes émérites de Rimbaud représente un grand honneur pour la ville et ses services municipaux. Elle témoigne à sa manière du lien indéfectible de sa ville au poète.

… Ses mots tracent leur course éblouissante… Rimbaud est ailleurs…

Claudine Ledoux

Maire de Charleville-Mézières

Présidente de la communauté d’agglomération Cœur d’Ardenne

Vice présidente de la région Champagne-Ardenne