Aller au contenu

La critique de James Laurence Laughlin à la théorie quantitative de la monnaie

  • Type de publication: Article de revue
  • Revue: Revue d’histoire de la pensée économique
    2019 – 1, n° 7
    . varia
  • Auteur: André-Aigret (Constance)
  •  
  • Résumé: Cet article analyse la critique de James Laurence Laughlin (1850-1933) à la théorie quantitative de la monnaie. Sa définition de la monnaie comme étant avant tout un étalon de valeur lui permet de renverser la causalité quantitativiste. Et, selon lui, ce sont les besoins du commerce qui déterminent le volume de moyens d’échange en circulation. Il explique alors la formation des prix par des déterminants non monétaires et inclut le crédit et la spéculation à sa théorie.
  •  
  • Pages: 43 à 72
  • Année d’édition: 2019
  • Revue: Revue d’histoire de la pensée économique, n° 7

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09424-1
  • ISSN: 2496-4646
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09425-8.p.0043
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 03/07/2019
  • Périodicité: Semestrielle
  • Langue: Français
  • Mots-clés: James Laurence Laughlin, théorie quantitative de la monnaie, doctrine des effets réels, étalon de valeur
Disponibilité: Provisoirement indisponible Arrêt de la commercialisation
Prix normal 8,00 €
Support: Numérique
Télécharger vos tirés-à-part
Votre code de téléchargement est réutilisable et vous donne droit jusqu’à 15 téléchargements de vos tirés-à-part.