Aller au contenu

Glossaire

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0630-0
  • ISSN: 2109-7577
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4079-3.p.0651
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 07/12/2012
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
651

GLOSSAIRE

Les critères de choix qui ont présidé à l’établissement de ce glossaire sont les suivants : termes disparus ou présentant une différence sémantique avec le français moderne ; formes graphiques susceptibles d’arrêter la lecture ; éventuellement premières attestations. Toute référence précédée de l’abréviation av. renvoie à une didascalie placée avant le vers ainsi désigné. L’astérisque (*) suivant le terme ancien désigne une expression faisant l’objet d’un commentaire dans les introductions ou les notes critiques.

Abréviations grammaticales : Cas sujet (c.s), cas régime (c.r.), singulier (sg.), pluriel (pl.), substantif (s.), pronom (pron.), féminin (f.), masculin (m.) ; adjectif (adj.) ; adverbe (adv.), locution adverbiale (loc. adv.), interjection (interj.) ; verbe (v.) ; verbe impersonnel (v. impers.). Temps et mode verbaux : présent (pr.), imparfait (impft), futur (fut.), conditionnel (condit.), passé simple (p. simple), participe passé (p. p.) ; participe présent (p. pr.), subjonctif (subj.), infinitif (inf.). Les chiffres 1 à 6 désignent les trois personnes du singulier et les trois personnes du pluriel.

Les chiffres romains se rapportent aux six pièces présentées dans ce volume. I : Le Jeu de Pierre de La Broce ; II : Le Dit des quatre offices de l’ostel du roy ; IIIA, IIIB, IIIC : Le Jeu du Cœur et les cinq sens écoliers ; IV : Le Jeu des sept pechiés et des sept vertus ; V : L’Alliance de Foy et de Loyauté ; VI : Le Jeu de Pelerinage de Vie humaine. Pour éviter d’alourdir le relevé, nous n’avons cité que deux ou trois exemples de chaque emploi.

Le glossaire est établi à partir des dictionnaires ou ouvrages suivants :

DMF

Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500). Version 2010. Sous la direction de Robert Martin, ATILF, CNRS-Université de Nancy (Site internet : http://www.atilf.fr./dmf).

God.

F. Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française. 10 vols. Paris, Vieweg-Bouillon, 1880-1902 (Paris, Champion, 2002 : éd. électronique).

652

Hug. 

Dictionnaire de la langue française du seizième siècle, Paris, Champion puis Didier, 1925-1967 (Paris, Champion, 2006 : éd. électronique).

Di Stef.

Giuseppe Di Stefano, Dictionnaire des locutions en moyen français, Paris / Montréal, CERES, 1991.

TL

A. Tobler et E. Lommatzsch, Altfranzösisches Etymologisches Wörterbich, Berlin, 1925-1975.

FEW

W. von Wartburg et al, Französisches Etymologisches Wörterbuch, Bonn : Klopp ; Basel : Helbing und Lichtenhahn ; Paris, CNRS, 1922-2000.

Une mention entre crochets d’un dictionnaire signale que l’occurrence y est relevée.

a poi que, voir poi

abaye(s), ind. pr. 2 abayer III C73, aboyer contre, crier

absore, inf. IV 1695, absoudre ; ind. pr. 1 absol IV 2305 ; impér. 5 absoleis IV 2058, 2297 ; absoleme IV 1553, absous-moi

accensir, p.p. IV 2469, donner contre rétribution

accide, s. f. IV 1685, 1875, acédie, paresse spirituelle

accidieusse, adj. f. IV 1600, portée à l’acédie, à la nonchalance spirituelle

accordeir, inf. IV 1329, se mettre d’accord avec, se réconcilier avec

acesmeir, inf. IV 579, se parer

achaté, p.p. achater I, 1, acheter

achier, s.m. IV 1328, acier

acointier, inf. IV, 2005, faire la connaissance de, fréquenter ; p. simple 3 accointa III A83, III B11 avoir des relations amoureuses avec qqn 

aconteis, ind. pr. 5 acompter IV 580, accorder de l’importance à

aconstummance, s. f. coutume, habitude ; par a. IV 734, par habitude

acordance, s. f. V 318, accord, union

acoste, ind. pr. 3 accoster IV 1528*, se placer à côté de, s’approcher de

acquerire, inf. IV 1867 ; acquieueir V 65, fut. 1 IV 169 acquiraye, acquérir, obtenir

adés, adv. III B27 ; IV 708, 728, 844, VI 871, sans cesse, toujours

adeseir, inf. emploi transit. indir. + a, VI 404, s’approcher de

adevant, adv. V 128, 190, avant

admeteur, s. m. IV 1610*, qui prête à terme, usurier [DMF]

adobleir, inf. V 549*, adouber, armer

adont, adv. IV 843, alors

adrescier, inf. IV 1696, diriger, conduire vers ; ind. pr. 3 III A22 ; pr. 3 III B84 ; subj. pr. 3 IV 1551 

advenant, adj. IV 1704, séant, convenable ; VI 1013, à l’aise

adventure (d’), loc. adv. VI 909, si possible ; par aventure, VI 1100, par hasard

aerse a, p. p. aerdre + inf. I 29, s’appliquer à + inf.

affaire, s. f., loc. avoir a. de, IV 351, avoir besoin de

653

afiert, ind. pr. 3 aferir IV 1996 ; subj. pr. 3 affiere II 387, être approprié ; convenir à, aller avec

affier, ind. pr. 1 affy IV 359, afie IV 428, afy IV 1789, affirmer, assurer ; affier (se) en, impér. 2 VI 445, 1247, s’appuyer sur

affinités, s. f. pl., III C61, relations

affoleir, inf. emploi pronom. VI 1089, se blesser

agais, s. pl. pièges ; faire ses a. IV 2498, faire le guet, monter la garde

aguyel, s. f. V 337, aiguille

ahanee, p. p. f. ahaner VI 467, (terre) cultivée

ahiers, p.p. ahierdre IV 762*, s’attacher

aidance, s. f. IV 1000, aide, secours

aie, ind. pr. 1 avoir, IV 177, 182, 308, VI 299, 318, 554… ; aye IV 100, 188, 345. Voir grammaire des textes IV, V et VI

ainc mes, loc. adv. I 6, jamais auparavant

ainchois, adv. IV 1038, anchois, IV 104, 119, 1446, avant, d’abord ; IV 592, 1500, mais plutôt ; conj. ainchois que IV 119, 1038, 1916… avant que.

ains, conj. et prép. IV 169, 396, 734 ; ans IV 434, mais ; loc. conj., a. que + subj. 2082, 2385, avant que

ajugie, p. p. ajugier I 269, déclaré par jugement

aleir, inf. V 73, 128, 226 ; aleire V 161 ; IV 131, 1809, 2220, aller ; ind. pr. 1 voy IV 29, 336, 603, voys IV 1429 ; pr. 3 voy, V 54, 111, 124 ; impér. 2 voy, IV 1090 ; fut. 1 yraie IV 133, fut. 5 yreis IV 919 ; subj. pr. 1 voyse IV 28 ; subj. pr. 2 voise, IV 598 ; subj. pr. 3 voist, IV 2031, V 190 ; subj. pr. 6 voisent IV 906

alemendee (sauce), adj. f. II 349*, assaisonné aux amandes

alesne, s. f. V 337, alène, poinçon

aleveir, inf. IV, 1064, élever en dignité

aligance, s. f. IV 1366, 1672, atténuation, soulagement

aligement, s. m. V 1394, atténuation, soulagement (d’un mal moral) ; VI 249, 333, avoir aligement, trouver le réconfort

almoine, s. f. IV 2516, almoyne IV 333, almone IV 1697, 1746, 1755, aumône

almonesteit, p.p. almonesteir VI 399 ; p. simple 5 VI 1129, expliqué

almonier, adj. m. emploi fém. VI 396, dispensatrice

alonge, s. f. IV 2123, retard, délai

amancevie, p.p.f. IV 1901*, amanevie, préparée à la lutte

ameir, adj. f. IV 925, 971, cruelle, qui cause de la douleur ; s. f. ameir IV 2019 ; ameire V 156, rudesse, méchanceté, aigreur

amendeir, inf. IV 2273, améliorer, rendre meilleur ; p.p. amendeie IV 2063

amenrisant, p. pr. amoindrir IV 1298, réduire, rabaisser

amervelhier, inf. V 254*, émerveiller

amistable, adj. IV 898, bienveillant

amisté, s. f. I 137, 244, amitié

amonter, IV 1032, 1906, servir, être utile, importer

amorti*, déverbal d’amortir, I 16, accablé ; II 323, flétri, sans vie

amyneir, inf. V 300, amener. cf. myneir

an(n)uy, s. m. IV 1294, 1416, peine, tourment ; VI 359, 970, souffrance (voir anoie)

ancelh, s. f. IV 1828*, servante (de Dieu)

ancisseurs, s. pl. IV 1146, ancêtres, aïeuls

ancuvelle (se), ind. pr. 3 emploi pronom. s’ancuveller II 156, amasser dans une cuve [DMF]

anemy, adj s.m. IV 39, 2419 ; anemis IV 1129, 595, 630, l’ennemi (de Dieu), le diable

ang(e)le, s. m. IV av.680, 905, 983, ange

annee, adj. f. IV 1289, aînée

annials, s. pl. IV 551, anneaux

anoie, s. m. V 253, anoy V 191, 217, ennui

654

anoier, inf. IV 889 ; pr. 3 anuyt, IV 2491*, anoie V 253, ennuyer ; affliger, peiner

anoyeuse, adj. f. V 276, ennuyeuse

anueus, s. m. IV 499*, le vin de l’année, le vin jeune [DMF]

anuyer (s’), imper. 2 VI 421, se lasser

anuyt, adv. V 2385, 2490, aujourd’hui

aoreir, inf. IV 405, 1192 ; pr. 1 aore IV 2242 ; p.p. aoreit IV 1254, adorer, honorer par un culte

aornee, adj./p.p. f. IV 1242, parée, pourvue de

aoultrés, s. pl. III A88, enfant né de l’adultère

apercivoir, inf. IV 1907 ; aperchivoir IV 2533, apercevoir, voir clairement

apertement, adv. I 112 ; IV 255, 258, 2526, clairement, d’une manière évidente

aplanoier, inf. IV 323, pr. 3 IV 324*, caresser de la main ; (fig.) chercher à apaiser, flatter

apoint v. point

apointier, inf. V 106, se préparer ; VI 966 ; fut. 2, VI 964, p. p. VI 1224, équiper ; p. p. VI 950, être bâti

aposteles, s. pl. V 268, apôtres

apparant, adj. VI 837, estre bien apparant, bien aller à qqn

aprendis, s. m. VI 551, forme dialectale pour aprentis, apprenti

aprismer (se aprismer de), inf. I 234, s’approcher de, se mettre en relation avec 

ar(r)oy, s. m. V 20, arrangement ; III B99, mettre en arroy, disposer en bon ordre, préparer ; loc., par l’a. de, par l’arrangement de

arasse, fut. 2 avoir V 1336.

arat, fut. 3 avoir IV 99, 110, 591, VI 970.

araye, fut. 1 avoir IV 140, 438, araie IV 663, 735, 1645

ardoir, inf. IV 220,2345 ; ardre IV 2354, brûler ; pr. 3 art III B13, III B62, être consumé par un vice ; subj. pr. 3 arde IV 1312 ; p. p. f. arse IV 1326 ; dans des formules de malédiction : mal feu et mal flame t’arde IV 1312 ; qu’ons te puist ardoir IV 2354

areis, fut. 5 avoir IV 2429

argüez (se), ind. prés. 5 argüer VI 92, 136, 141, discuter, disputer

arme, s. f. IV 122, 1249, 1262 âme

arois, condit. 2 avoir IV 1166, 1499, VI 717, 1249 ; aroit condit. 3 IV, 2190, VI 933

aront, fut. 6 avoir IV 157, 798, 883

arrier, adv, IV 827, arrière ; loc. mettre a., rejeter, négliger

arsure, s. f. III C17, concupiscence, convoitise

art, s. m. I 161, manière de fonctionner

as, IV 925, 971, VI 547, enclise a + les, aux

ascars, adj. IV 70, 527, avare, chiche

ascassier, inf. IV,1736*, rassasier, satisfaire [DMF]

asegureir, inf. VI 883, se rassurer ; aseürer, IV 737, assurer, garantir ; p.p. asseüree IV 2314, p.p. assegureis IV 1743

asemblement, s. m. V,353, mariage, union

asentir, inf. IV 1086, consentir

asseis, adv, IV 246, 552, 1152, 1732 ; assés IV 1055 : avec v. IV 246, 554, 1152, 1732, bien, beaucoup ; avec s., IV 1732, beaucoup de

assens, ind. pr. 1 assentir IV 824, consentir

assier, inf. V 197, s’asseoir

assotee, adj. f. III C91, stupide, folle

astargier v. atargier

asteis, ind. pr. 5 estre IV 288, 595, VI 25

astoie, impft. 1 estre V 252

astoient, impft. 6 estre IV 176, 2552, 2554

astoit, impft. 3 IV 2023, 2154, 2158

at(t)raire, inf. III B69, ind. pr. 3 III B65, 66, entraîner, attirer qqn vers qqc. ; séduire ; IV 695, 1594, inciter, amener à ;

at, ind. pr. 3 avoir IV 95, 106, 111, VI 589, 848, 986, 1063

atains, p. p. ataindre, I 18, attaqué ; I 257, victime de ; adj. I 20, assaillant, ennemi.

ataire, inf. V 6, taire

655

astargier, inf. IV 90, tarder, attendre ; sens a. IV 907, 2077 ; V 118, sans tarder, sans attendre

atour, s. m. IV 2307*, parure, ornement

attaindre, inf. V 263, saisir, prendre

attise, ind. pr. 3 atiser IV 1838, atiese IV 1864, provoquer

attrempance, s. f. III A85, métathèse pour attemprance, tempérance

au fort, loc. fig. II 312, somme toute

audience, s. f., fait d’entendre, d’écouter ; loc. tout en a. IV 159, en public

aulcuns, pron. et adj., pron. aucuns IV 757, V 42, quelqu’un ; aulcuns IV, 496, 1607, aulquant IV 481, certains, quelques-uns ; aucuns, adj. IV, 757, V 5, quelque

aume, s. f. IV 532, âme ; (voir arme)

avance, ind. pr. 3 avancer IV 1001, loc. avancer la mort à qnn, hâter

aveis, ind. pr. 5 avoir IV 151, 153, 209 ; VI 1, 32, 35 et passim.

aveuglit, p. p.pl. IV 79, aveuglés

aveulleis, p. p. pl. IV 863, aveuglés

aviens, impft. 4 avoir, IV 1667

avis, loc. ce m’est avis, IV 819, 872, il me semble ; VI 88, réflexion

avisme, subj. impft. 1 avoir IV 2399

avoi, I 39, interj. exprimant l’irritation ou la surprise

avoie, ind. pr. 3 avoiier, mener, conduire ; loc. si Dieu t’avoie ! IV 1281

avoir, s. m. I 1*, 194 argent, richesses matérielles

aye, s. f. V 252, ayde, V 385, 446, aide

ayet, subj. pr. 3 avoir IV 1945,

ayront, fut. 6 avoir IV 82, aront, V 120

backon, s. m. IV 1731, viande de porc, jambon, lard [DMF]

baillage, s. f. III C102, tutelle

baillir, v., donner, livrer ; p.p. bailhis IV 873, 2326, 2376 ; bailhie 1802 ; loc. mal b. IV 873, 2326, 2376, maltraité ; détruit, perdu

baingne, s. f. VI 1182, baignoire

baingnerie, s. f. II 132, piscine [DMF]

balance, s. f. I 33*, équilibre

bandon, s. m. III C104, avoir a son bandon, avoir en son pouvoir

banier, s. f. IV 209, 448, bannière, drapeau

bannie voir ost

baras, s. m. I 263*, fourbe ; baras IV 1885 ; barat IV 452, ruse, tromperie, fourberie

barguignier (à qqn), inf. II 441, chicaner, quereller

baris, s. m. pl., II 34, petit tonneau

bateur, s. m. pl. VI 472, batteurs de blé

bathemens, s. m. pl. VI 302, correction physique

bature, s. f. III A110*, III C153, correction physique, coups

bauco, IV 2382*, forme dialectale ? beaucoup

baudrier, s. m. V 265*, pièce de cuir portée en écharpe [God] ; panier [GC : du liégeois bodet

baverie, s. f. III C90, bavardages mensongers

bayesse, s. f. VI 62, 119, 151, servante [DMF]

beals semblant, adj. et s. m. IV 262, accueil aimable

behourdeir, inf. IV 1061, jouter, combattre à la lance

beist, s. f. IV 1482, 1079, beistes IV 2155, 2161, bête, animal

belute, ind. pr.1 beluter forme de bluter ou buleter II 145, passer la farine pour en séparer le son

beneit, adj. IV 25, benitte, IV 2014, béni, bienheureux

berbis, s. f. V 107, 149, 164, brebis

besongne, s. f., IV 446, 828, besoin ; loc. estre besongne, être nécessaire, V 202 ; avoir besongne, VI 1005, avoir besoin ; a besogne VI 1195, si besoin.

beubans, s. m. IV 1080 ; beubant IV 1161, faste, luxe ; vanité

boidie, s. f. IV 1884 ; boisdie IV 263, 618, 703, hypocrisie, tromperie

656

boise, s f. V 343*, boîte (v. aussi ongement)

bonnage, s. f. VI 92, délimitation (de pouvoir) [DMF]

boucque, s. f. VI 1069, boucle de la courroie soutenant le fourreau

bourdeir, inf. IV 424, plaisanter

bourdon, s. m. VI 723, 874 ; bordon, VI 729, 743, 877, bâton de pèlerin

boutons, s. pl. IV 427, loc. ne pas valoir .ii. boutons, expression de valeur minimale

braitture, s. f. III C151, criailleries

brere, inf. I 172, criailler ; braire, III C156 ; fut. 4 III A67, brailler, crier contre 

briche, s. f. II 417*, nom d’un jeu consistant à présenter un petit objet aux autres joueurs et à ne le donner qu’à celui que l’on choisit

brugrenie, s. f. IV 1880*, hérésie (bulgare) ; sodomie, dont les hérétiques bulgares sont particulièrement accusés [DMF]

buée, s. f. II 183, lessive

buire, s. f. II 330, cruche

buisiner, ind. pr. 3 II 32*, sonner de la trompette.

buta, p. simple buter IV 174 ; p.p. IV 215, 2131, 2268, frapper, pousser ; loc. b. jus qqn., précipiter qqn vers le bas 

ça, adv. V 219, cha V 298, ici ; de ç, par ici ; interj. or cha ! V 261, eh bien

cameline (sauce), adj. f. II 347*, sauce aux épices orientales, dont la cannelle et le gingembre [DMF]

capiel, s. m. V 344 ; cappel V 336, couronne

caplains, s. pl. IV 1066, chapelains

carche (faire), loc. vb. II 187, forme carche pour charge, déverbal de charger, confier une responsabilité

carité, s.f., IV 649, VI passim, charité

carnalité, s. f. IV 897, sensualité, luxure

caste, adj. f. IV 2277, pure, chaste

casté, s. f. IV 564, 571, casteté V 2299, castité IV 654, chasteté

casteaux, s. pl. IV 1059, châteaux forts, forteresses

castement, adv, IV 2303, d’une manière chaste

castie, ind. pr. 5 chastier V 1339, blâmer, critiquer

castieresse, s. f. VI 295, préceptrice [DMF : hapax ?]

castiier, inf. VI 300, corriger

catel, s. m. IV 2416, avoir, biens, richesses

cauteil, s. f. IV 1884, ruse, tromperie

cautelet, s. m. V 273, morceau, quartier [DMF ; voir doret]

cel, adj. dém. IV 2393, 2403, cet ; V 247, ces

celeir, inf., IV 165, 1445, cacher ; taire

celh, pron. dem. IV 1827, celle

certes, adv. IV 1338, loc. adv. a c., sérieusement 

cervoise, s. f. IV 494*, sorte de bière [DMF]

ceste, pron. dem. f. sg., IV 666, celle

cestuy, adj. dém., IV 223, cette ; pron. dem. IV 1337, celui-ci

cha, adv. IV 177, ici ; loc. c. jus, ici-bas, en ce bas monde ; or cha ! IV 441, interj. eh bien !

chaiaus, s. m. I 149*, chiot

chaitief, adj./s, IV 2354, chaitif, s. m. VI 307, 1148, chaitis IV 1776, chaitive f. IV 1404, malheureux ; méprisable

chaloir, inf., emploi trans. indir. VI 687, importer à qqn que ; v. impers., se soucier, préoccuper ; avoir de l’importance ; ind. pr. 3 chaut IV 2343 : ne vus en chaut, ne vous inquiétez pas

champier, inf. V 125, pâturer, faire paître les bestiaux

champonete, s. f. VI 775, petite cloche

chancelier, s. m. I, 45 ; VI 324, responsable de la délivrance des récompenses et diplômes universitaires

chanone, s. m. IV 185, chanoine

chappel, s. m. III A6*, couronne, ornement de tête symbolisant ici la réussite scolaire

charnaige, s. m. IV 152, temps pendant lequel l’Église permet de manger de la viande

657

charnalité, s. f. III B43, sensualité (v. carnalité)

chascun, adj. IV 1056, 1520, 1838, chaque

chase, s. f. VI 812, cause

chasse, s. f. I 27*, poursuite

chastoy, s. m. III A117, punition

chaude (sauce), adj. II 352*, assaisonnement

che, adj. dem., V 1085, 1572, ce

chenus, adj. V 507, vieux

cheoir, inf. IV 1463, cheiir IV 1606, cheir VI 857 tomber ; ind. pr. 3 chiet IV 758 ; impér. 5 cheies IV 2276, condit. 6 cheiroient IV 2156

cherge, ind. pr. 1 charger IV 2064, charger

cheulx, pron. dem., IV 173, celui ; cheux V 542, chieulx VI 630, ceux

chevance, s. f. I 330, richesse

chevir, inf. III A10, VI 928, parvenir, venir à bout

chi, adv. IV 6, 119, 131 ; V197, 314, 316 ; cy IV 31, 305, ‘803 ; V127, 209, 222, ici ; loc. adv. c. endroit IV 6 ; droit c., IV 1263, 1568, 2067, juste ici

chierf, s. pl. IV 475, serf, esclave, serviteur

chiet voir cheoir

chintures, s. pl. IV 551, ceintures

chire, adj. f. IV 438, 1236, 1846, chère ; avoir ch. IV 439, 1846, considérer comme précieux ; comparer ch. IV 1977, 2328, subir les lourdes conséquences de qqc. (voir comparer)

chirement, adv. IV 2384, loc. acheter ch. (fig.), à un prix élevé

chis, pron. dem. IV 920 ; chils IV 145, ce, cet

chivetains, adj. pl. V 2330, principaux, capitaux [DMF]

choroche, s. f. VI 72, corouche, VI 67, courroux

chouflier, s. m. II 258*, ustensile de cuisine, soufflet

chu, adj. dem., IV 900, 914, 932, 938, ce

clameir, inf. V 154 se déclarer ; p. p. f., clamee IV 171, appeler, reconnaître comme

clergie, s. f. IV 2474, clerc, greffe

clerque, s. m. IV 185, av.580, clerc (par opposition aux laïcs)

cointier, inf. IV 578, se parer

colee, s. f. II 414, coup, donné en particulier sur la nuque ou l’épaule.

combien que, loc. conj., IV 927, bien que

comenchier, inf. IV 25, commencer

commander, inf. IV 607, 1267, 1427, donner un ordre, exiger ; saluer, dire adieu ; recommander (à Dieu)

comment que, loc. conj. IV 393, 884, quoique

compere, ind. pr. 3 comperer, comparer I 104 ; pr. 4 IV 2390 ; fut. 2 IV 2487, subir les conséquences de qqc., payer cher qqc, être puni pour ; loc. c. laidement IV 2390 ; c. chire IV 2487

compere, ind. pr. 3 comparoir, III, 110, gagner [God].

complaindre, inf. V 262, se lamenter à propos de qqc.

complection, s. f. IV 30, 508, caractère, tempérament

compteir, inf. V 316, raconter, dire ; compter inf.+ a III B101, rendre des comptes à

comune, adj. f. IV 190, femme c., prostituée

concquiet, p.p. conquerir IV 188, conquérir, soumettre, vaincre

condicion, s. f. IV 1026, état, situation

confes, adj. IV 275, VI 299, ayant avoué ses péchés, qui s’est confessé

confesse, s. f. IV 912, 1683, 2414, confession

confondre, p.p. confundut IV 1353, confundus IV 2376 ; ind. pr. 3 VI 178, réfuter des arguments

conforteresse, s. f. VI 1184, consolatrice

congié (avoir), VI 146, 719, 847, être autorisé

conjondre, inf., V 348, unir, joindre

conjurier, inf. V 16, 29, 34, invoquer (le diable)

conphanon, s. m. IV 387, gonfanon, bannière

conroit (faire son), loc. verb. VI 769, être complété par

658

conseilhier, inf. IV 423, parler à voix basse, en secret, confidentiellement ; chuchoter

conte, s. m. IV 368, compte, V 512, récit, exposé

conteir, inf. IV 207, 249, 535 ; c. a, avoir un entretien

contenance, s. f. IV 2102, mine, apparence

contene, adj. f., VI 144, forme liégeoise pour contente ; cf. malcontene, VI 1189

contenir, inf. VI 567, se comporter

contente, adj. V 246, se tenir c. de, être satisfait de ; tenir a c. V 576, se satisfaire de (voir contene)

contraire, s. m. IV 213, peine, tourment

contrestier, inf. IV 935, s’opposer, résister à

convoiteux, adj. IV 867, désireux, cupide

convoitiese, s. f. IV 1805, 1837, 1863, cupidité, concupiscence

copagnie, s. f. IV 327, compagne

coquin, s. m. II 276, vaurien

coquinaille, s. f. II 317, tas de gueux ; terme injurieux.

coraige, s. m. IV 1301, cœur, pensée

cordeil, s. f. corde, ficelle ; loc. avoir à sa c. IV 782, attirer dans ses filets, enjôler, duper

coroche, s. f. IV 1542, courroux

corochier, inf. IV 102, fâcher ; 386, 406, se fâcher

coroneis, adj./p.p. IV 921, 1862, tonsuré 

correge, ind. pr. 1 correger VI 296, forme liégeoise pour corriger

corse, s. f. IV 1932, corset, vêtement de dessus

cortoisie, s. f. IV 674, générosité

cose, s. f. V 82, 129, 133 ; cauze IV172, chose

coster, inf. IV 1469, subj. impft. 6 costassent IV 1070, coûter

couler, p. p. m. sg. II 23, verser

coulpe, s. f. III C67 ; IV 1891, 2299, couppe, V 1892, faute, péché ; loc. rendre sa c. IV 2295, dire mea culpa (en se battant la poitrine)

courir, loc. c. seur IV 2142, poursuivre, attaquer

couvent (par tel), loc. VI 841, dans ces conditions

couvert (a), loc. III B46, en cachette

couvreture, s. f. IV 880*, feinte, dissimulation [DMF]

couvrir, inf. IV 261, cacher, dissimuler

covenir, v. impers. ind. pr. 3 IV 131, 413, 1122 ; V 97, 259, 30l, convenir, falloir

covent, s. m. IV 612, promesse, engagement ; avoir en c., V 361, promettre, garantir, avoir promis

covertement, adv. IV 259, secrètement, en cachette

cras, adj. II 24, 89* ; IV 1918, 1936, 2046, gras [v. cresse]

crasse, s. f. IV 303, grâce

craventeis, p. p. cravanter, VI 982, détruit

creance, s. f. I 278*, croyance

cremur, s. f., VI 759, crainte

cresse, s. f. II 293, graisse

creue, ind. pr. 1 IV 2374*, creyu, p. passé, VI 439, croire

creveit, p.p. crever IV 1307, crever

croste, s. f. croûte ; loc. une c. de, IV 1912, un peu de

croy, s. f. IV 132, 691, 2245, crois V 626, 1178, croix

cryeme, IV 785, cryme, IV 2242, ind. pr. 1 criembre, craindre

cu(r)re, s. f. I 58, IV 1698 ; soin, souci, préoccupation ; avoir c. de, IV 1040, 1586, 1920, se soucier de ; III C16, garde, soin ; III C18 : guérison, thérapie ; avoir cure, impér. 5, III A54 : s’intéresser à, se préoccuper de ; prendre cure, pr. 5, III, 116 : faire attention ; n’avoir c. de, V 206, ne se soucier de, ne pas tenir compte de ; estre sous la cure, VI 557, être pris en charge

cuer, s. m., loc. de c. V 48 ; de tres bon c. V 363, volontiers, sincèrement

cuidier, loc. a mon c., V 211, à mon avis

cunchie, ind. pr. 3 cunchier I 174, outrager, I 263, duper (voir kunquié)

659

cuvier, s. m. II 155, cuve utilisée en général pour la lessive, ici grand seau à vaisselle

cuy, pron. rel. IV 350, 432, 1229, qui

cy, adv. V127, 209, 222 ; IV 31, 305, av.803, ici

dadee, s. f. III A155*, sottise

dairains, adj. VI 370, darains IV 73, 1207, dernier, ultime

dammaige, s. m. IV 1302,1690 ; damainge, IV 1303, déshonneur ; douleur

dammoisel, s. m. IV 783, jeune homme

dangereux, adj. s. m. pl., VI 331, personnes fragiles

dangier, loc. estre en + constr. trans. indir., II 266, être au pouvoir de qq’un.

de, prép. IV 598, au nom de

de bonne heure, I 283*, jeu sur la loc. signifiant « tôt » et sur debonaire, de bonne famille

debilité, s. f. VI 1118, faiblesse

debon(n)aire, adj., IV 898, 943, 1163, (en parlant de Dieu) bon, doux, bienfaisant

debonnairement, adv. IV 955, avec bienveillance

debrise, ind. pr. 1 debriser, VI 236, briser

decevable, adj. f. pl. VI 1103, trompeuses

deçoys, ind. pr. 3 decevoir, IV 596, duper, voler qqn de

decha, prép. IV 314, de ce côté de

dechaulx, adj. m. pl. II 303, pieds nus (signe d’humilité et de pauvreté)

dechevance, s. f. VI 789, tromperie, imposture

dechivoir, inf. IV 754, 2138, 2481*, tromper, induire en erreur ; adj / p. pr. dechievant, IV 617, dechivant, IV 731, décevant ; p. p. dechuys, IV 1825, dechuit, IV 2322, p. p. f. dechuipte IV 2039, déçue, trompée

dechuipte voir dechivoir 

deduire, inf. II 91, se divertir

defermeir, inf. IV 293, ouvrir

definement, s. m. IV 1099, 1128, fin, mort

defrosse, ind. pr. 1. defroisser VI 236, casser, meurtrir [DMF]

defroy, s. m. V 177, frayeur, effroi, trouble

degaster, inf. IV 1980, détruire, dissiper

dehayt, s. f. IV 1944, inquiétude

deis, prép. IV 489, dès

dela, loc. adv. IV 223, de l’autre côté de

delayement, s. m. IV 1848, délai, retard

delayse, s. f. VI 700, loc. sans delayse : sans delai, sans attendre (forme non répertoriée dans les dictionnaires)

delez, prép. (en emploi adv.) II 244, 295 ; deleis, IV 1677 ; deles, V 233, deleis, V 365, à côté de, près de

delit, s. m. IV 80, delis, IV 725, 2134, 2149, delys, IV 2098, plaisir

delivre, adj. IV 2404, libéré ; loc. a d., 352, facilement, entièrement

demaure, s. f. VI 656 (?), lieu où l’on réside, ici mét. mémoire

demeur, s. f. IV 2033, délai, retard

demoreir, inf. V 356, 414 ; ind. fut. 3 V 365 ; condit. 1 V 370, demeurer

demostrance, s. f. IV 2538*, démonstration ; spectacle, représentation théâtrale

demostreir, inf. V 23, montrer, démontrer

demyneir, inf. IV 2094, 2108, manifester, éprouver (un sentiment) ; fut. 6 demenront, IV 2431 ; demyneir (se), imper. 5, VI 132, s’agiter

denevist, IV 893*, métathèse pour devenist, devoir

denir, s. pl. IV 290 ; denier, IV 294, 299, 304*, deniers ; denier, VI 199, denir, VI 511, monnaie de peu de prix, par ext. rien

departir, inf. IV 604, 1337, 2420, quitter ; IV 1801, séparer

departir, inf. V 368, 398, partir, s’en aller ; parf. 1, departy, V 240

deporteir, inf. VI 561, soutenir

deprier, inf. IV 2249, prier avec insistance, supplier

deputaire, adj. f. IV 647, 939, mauvais, de mauvaise nature

660

derrier, adj. II 199, dernier

dervee, p.p./ adj. f. IV 1905, égarée, folle

derverie, s. f. IV 2336, folie, déraison

descargier, ind. pr. 5 VI 145, décharger, vider (le cœur)

deschace, ind. pr. 3 dechacer, III B28, rejeter (voir pourchacer)

descharnir, inf. IV 466, dénuder

deschaucier, inf. I 93*, déchausser au sens métaphorique de servir

descoloree, p.p./adj. f. IV 1287*, pâle, décolorée

desconfire, inf. IV 2514, détruire, vaincre

desconfis, p. p. m. pl. IV 2341, p.p.f. desconfie, IV 1946, détruits, vaincus 

desconforter (se), inf. V 193, s’affliger ; p. p. IV 974, 2041, désespérer, décourager 

desconsilhié, p. p. IV 993, découragé, désemparé

descordera, fut. 3 descorder, I 38, contester, ne pas être d’accord

descors, s. m. III C118, dispute

descouvrir, inf. IV 465, ôter ses vêtement, se déshabiller ; V 80, révéler, laisser voir

desduyt, s. m. IV 2081, desduit, IV 2095, plaisir (amoureux)

deseree, adj. f. VI 834, déchirée

deserne, ind. pr. 3 deserner V 377*, déclarer

deserte, s. f. IV 1663, récompense

deservir, inf. IV 1640 ; p. p., IV 809, 1652, 1667, VI 1227, mériter

deseur, prép. IV 814, sur

desevrer, inf. V 385*, séparer ; p. p. deseuvree, IV 483, séparée

desfier, inf. IV 884, désavouer

desguyseit, p. p. VI 515, dont la nature est changée ; deguysee, VI 1201, cachée aux regards

desguiseement, adv. VI 475, en modifiant la nature d’une chose

desire, s. m. IV 683, désir

desjunon, s. m. II 83*, premier repas du matin [God. ; DMF]

deslachier, inf. IV 639, détacher, libérer ; p.p. f. deslechie, IV 2266

desloiiés, p.p. deslier IV 2339, délier, libérer

desmarcher, impér. 2 desmarche II 189, reculer, quitter la place

desmesure, s. f. IV 2069, démesure, excès ; loc. a d., avec excès, à l’excès

desordonné, p.p./adj. IV 2287, desordenee IV 1865, 2070, vil, dégradant

despeche (s’en), ind. pr. 3 s’en despecher III B56, se débarrasser, se libérer de

despendre, inf. IV 1869, dépenser

despise, ind. pr. 1 despiser I 198, traiter avec mépris

despit, s. m. mépris, dédain ; despis, s./ empl. adj. III B22, dédaigneux, Orguelhe li despis, IV 1045, méprisable, odieux ; loc. avoir en d. VI 344, se désintéresser ; IV 1622, 1752, mépriser, avoir en aversion

despiter, inf. IV 927, mépriser

desplaisance, s. f. V 14, déplaisir

despris, adj. I 71, méprisé, dédaigné

despurera, fut. 2 en emploi intrans. despurer II 159, égoutter pour purifier, dans ce contexte : cuver son vin [DMF]

desputé, p.p. desputer I 246*, ind. pr. 3, I explicit, débattu

desreson, s. f. I 13*, I 199*, injustice

desrobeis, p. p. desrobeir, V 189, pillés

destourbance, s. f. IV 572, empêchement, contrariété

destourber, inf. IV 1691, empêcher, gêner 

destourblement, s. m. IV 601, empêchement, contrariété

destrois, adj. IV 627, angoissé, tourmenté

destroit, s. m. IV 2227, passage étroit ; (fig.) chose difficile, difficulté, obstacle

desvier, inf. II 367, ind. pr. 3 devie IV 1132, périr, mourir

detirer, inf. IV 1443, 1450, tirer 

detraction, s. f. III B47, médisance

detry, s. m. retard ; loc. sains d., IV 38, sans plus nulle detry, VI 1105, sans retard, au plus vite 

661

deubt (faire son), loc. III C73, remplir ses obligations, faire son devoir. Ici, avec la formule restrictive fors et l’adv. toujours : nous ne faisons jamais que notre devoir.

deul voir doeul

devanciere, adj. f. II 273, celui qui précède dans une fonction ou un office ; ici destinataire principal.

devant, adv. IV 2438, en avant

deveer, inf. IV 1054, interdire, prohiber

devens, prép. IV 671, dans

devers, prép. V 126, vers, du côté de

deveure, ind. pr. 3 IV 2127, dévorer

devie voir desvier

devinent ind. pr. 6 devoir IV 1609

devis (a), loc. VI 735, de tout cœur

devisee, adj. f. VI 831, double sens possible : déchirée / évoquée avec éloge

deviseir, inf., V198, V 331 ; ind. pr. 4 V 291 ; ind. pr. 5 V 224, parler

devocion, s. f. V 136, désir

dewst subj. impft. 2 devoir VI 1166, dewisse subj. impft. 1 devoir VI 194, 561, 983, dewissiés, subj. impft. 5 IV 1907, 1955 VI 121, 127, dewissent, subj. impft. 6 IV 2507, devoir

dezier, s. m. V 79, désir

dich ind. pr. 1 dire IV 428, 566, V 90 ; autres formes : dy, IV 1137, 2353 ; V 372 ; dye IV 1356, subj. pr. 1 disisse, V 67

diestre, adj. IV 149, droite

discordeir, inf. IV 1330, être en désaccord avec

discors, s. m. IV 1499, différend, désaccord

discretement, adv. VI 497, avec sagesse [DMF]

dispensier, s. m., emploi fém. VI 397, distributrice

disputaison, s. f. IV 1009*, discussion, débat public

disputeir, inf. IV 1016, 1275, 1439, débattre, argumenter 

ditiers, s. m., V 12, pièce en vers

diverse, adj. f. I 27*, 275*, inattendue

divises, s. pl., loc. faire les d. (de) II 345*, exposer.

dobtance, loc. sans d., I, 37, 276, assurément ; IV 1463, sans hésiter

dobteir, inf. IV 1167, 1603, 1965 ; V 166, douter ; craindre, avoir peur ; ind. pr. 1 doubte, IV141, 571 ; pr. 3 dobte IV 781 ; pr. 5 dobtés IV 524 ; condit. 1 dobteroie, IV 1778

doeul, s. f. IV 1294, ; duel, IV 1348, 1434, 2119 ; deul V 262, affliction, chagrin

doinst, subj. pr. 3 donner, IV 1365, 1552 ; V 77, 256, 416 ; dans les souhaits du type Dieu vous d.

dolant, adj. IV147, 770, 1310, dolans, IV 1087 ; f. dolente, IV 2270, affecté par la douleur

dolouseir, inf. VI 241, s’affliger

domage, s. m. I 4, 122, 161, tort

don, conj. IV 421, 443, 1117 ; dont V 6, 66 ; doint, IV 1629, donc

dont, adv. IV 1090, où, d’où

doret, s. m. V 273, tarte liégeoise [DMF] 

douloir v., se plaindre, se lamenter ; ind. pr. 1 doel, IV 138, doelh, IV 519, doeul, IV 1290 ; ind. pr. 3 duelt IV 1319 ; pr. 6 doelent IV 781

doy, num. V 355, deux

drap, s pl. IV 550, 2553*, vêtements

drapaille, s. f. II 231, drapiaulx, s. pl., II 344, linge (péj.) [God. et DMF]

droit fere, inf. I 30 ; p. simple, feïst I 205, rendre justice

droiturier, adj. IV 2418 ; V 255, juste, équitable

dyacque, s. m. IV 185, diacre

eage, s.m. ; loc. en tout mon e., IV 1689, toute ma vie

eaux, pron. pers. IV 115, 896, eaus, IV 482, eux

ebatement, s. m. III canevas en prose, loc.

662

pour matiere d’ebatement : comme sujet de jeu dramatique ; esbatement, II 8, divertissement ; le terme désigne notamment le divertissement théâtral (voir esbat).

efforcement, s. m. VI 988, attaques violentes

egrun, s. m. II 63, chose mauvaise et aigre

el, pron. pers. fém. sg., IV 1326, 1369, VI 193 et passim, elh, IV 156, 162, 362, VI, 21 et passim

elt, probablement impft. 3 estre IV 458*

embatre (se), inf. II 138*, s’introduire dans un lieu ; III A31, se mêler de ; enbatre, IV 558, 2458, plonger, se précipiter ; condit. 1, VI 843, arriver par hasard qq. part

embleir, inf. IV 362,505, voler

empetrer voir inpetreir

enbatement, s. m. V 404, divertissement

enbatre voir embatre

enbrasser, p. p. III C128, accepter sans réticence.

encachier, inf. IV 272, chasser, repousser

encharbonné, adj. II 290*, couvert de suie, sale [DMF]

enchaucier, inf. I 91*, prendre en chasse ; enchausser, ind. pr. 3 enchausse, III C126 (vieilli en moyen français, enchaucier, pourchasser, poursuivre)

enchayneit, p.p. IV 57, enchaîné

enchiet, ind. pr. 3 encheoir IV 760, tomber (dans un piège) ;

enclin, adj. IV 183, encline ; IV 211, 635, soumis

encliner, inf. IV 335, 659, 1525, saluer qqn en se penchant 

encontre, prép. IV 13, av.805, 1651, vers, contre ; s., rencontre : a l’e., IV 538

encorne (de), ind. pr. 3 encorner, emploi trans. indir. II 220*, réclamer

encoupeir, inf. IV 745, accuser, inculper

endroit, s. m. VI 55, espace extérieur (voir chi)

enfance, loc. faire enfance, III A102, commettre une bêtise ; male e. III A126, faute puérile

enfanchon, s. m. pl., IV 500, petits enfants

enferme, adj. III A99, infirme, faible

enffe, s. m., c. s. V 372*, enfant

enforchier, inf. IV 756, augmenter, s’accroître

enformera (se), emploi pronom. + par, ind. fut. 2 enformer, VI 455, être informé par

enfruiter, inf. IV 817, féconder

engien, s. m. IV 49, moyen, stratagème ; VI 674, intelligence

engigneir, inf. IV 50, 1181, tromper ; p. p. pl. engigniés, IV 859

engigneux, adj. III B15, habile

enherminés, p.p.pl. IV 1077, vêtus d’hermine

enhorteir, inf. IV 134, 937, encourager, exhorter

enhortement, s. m. IV 97*, exhortation, incitation [DMF]

enmyneis, p. p. d’emmeneir V 188, emmené

enquy, adv. IV 2426, maintenant, dès aujourd’hui

ens, prép et adv. IV 67, 701, 758, VI 512, 595, 596, 678, ent VI 573, dans, à l’intérieur

ensachier, inf. IV 316, ensauchier, IV 801, 1316, exauser, élever, glorifier, p.p. ensauchie, IV 968, 984, 2275, écouté (d’une prière)

ensainte, p.p.f. enceindre, IV 1518, entourée, enveloppée

ensegne, s. f. IV 250, 256, 388, drapeau, bannière ; symbole, emblème, devise

ensi, adv. IV 37, 40, 84 ; V 123, 326, 341 ; ensy, IV 440, ainsi, de cette façon

ensiewir, inf. IV 978, ensiwir, IV 1699, 1889, suivre, continuer ; ind. pr. 1 ensiwe, IV 2149 ; pr. 3 IV ensiew, IV av.1 ; fut. 3 ensievrat, IV 2217

ensiment, adv. IV 1062, 1435, 2159, aussi, également ; V 52, ainsi

ensinte (de), p. p. f. sg. enceindre, II 190, remplie de

663

entachier, p.p. / adj. entachie, IV 1417, 1437, entachies, IV 76, 1013, 1987, salis, souillés (de la tache du péché, d’un vice) ; entechié (de), II 77, souillé par

entalenté, p.p. / adj. IV 1022 ; V 7, désireux

entechiés, p. p. enteser, VI 767, attachés, fixés

entendre, inf. I 39, être attentif ; I 43, faire comprendre ; I 128, faire des efforts.

entension, s. f. VI 1107, dessein

entente, s. f. IV 247, 766, avis, jugement ; entent IV 577, 1154, 2089, désir, intention

ententieu, adj. IV 1414, 1556, ententif, VI 1057, ententieve, IV 1277*, ententive, IV 1156*, 1164, attentif, appliqué à ; soucieux de

entire, adj. IV 243, entier

entre, prép. IV 264, 269, 1270 ; V 139, 388, s’emploie devant deux subst. pour indiquer un rapport : et, à la fois

entreprise, s. f. III A95, + adv. encontre : attaque, acte hostile

entrués, adv. V 353, pendant ce temps

envenimee, p.p. / adj. f. IV 1325, empoisonnée

envis, adv. II 170 ; IV 130, 1494, à regret, à contre-cœur

ere, impft. 3 estre, être ; I 26, forme étymologique, du latin eram.

errance, s. f. IV 114. 1378, égarement, erreur

erre s. m. V 307, chemin, allure ; loc. adv. grant e., vite, rapidement

erreir, inf. IV 404, VI 458, se déplacer, voyager ; VI 560, se tromper

errement, s. m., IV 645, erreur, péché

errer, p.pr. errant, IV 2194 : loc. estre e., pécher

ert, fut 3 estre, être, I 229 ; IV 2143, ers, fut. 2 forme étymologique, du latin erit.

esbahis, p.p. / adj. IV 9, effrayé

esbanoier, inf. V 210*, se divertir, s’amuser

esbat, s. m. III C21, jeu, divertissement ; loc. verb. prendre son e., III A55, se détendre, se distraire

esbatement voir ebatement

escappeir, inf. IV 2448, subj. pr. 3 escape, IV 543 ; p.p. escappeis, IV 2337, se sauver, se libérer de qnn

escarche, adj. f. IV 1852, avare, chiche

escerpe, s. f. VI, 723, 728, 743 escherpe VI 771, 785, 809, esquerpe, VI 459, 806, besace, sacoche du pèlerin [DMF*]

eschaceir, inf. IV 1840 ; p.p. eschachie, IV 327, eschasies, IV 139, chasser, bannir 

escharcement, adv. IV 1869, de manière avaricieuse, chichement

eschiweir, inf. IV 2188, fuir, éviter

eschoffe, s. m. VI 602*, oiseau de proie, milan

eschuiers, s. m. IV 1062, jeune homme d’armes, écuyer

escolle, s. f. IV 276, 1083, escholhe, IV 366, école, enseignement

escondir, inf. IV 1296, repousser, rejeter

escorgie s. f. V 334, courroie

escorpie, s. m. I 81, 109*, scorpion

escort, s. m. IV 451, paier mainte e., somme à payer, prix

escouteir, inf. IV 30, écouter

escremie, s. f. coup d’e., II 439, coup de bâton ou d’épée, porté lors d’un combat 

escrins, p. pl. IV 293, coffrets

escriseis, impér. 5 escrire, IV 581, écrire

escriture, s. f. IV 1126, 1527, 1753, Écriture (sainte)

escuseir, inf. IV 743, s’excuser, se justifier

esfadee, adj. f. III A157, affaiblie [manque dans DMF ; Hug. IV, 8 : fade, adj., faible, languissant]

esfroy, s. m. II 41, état d’alarme ou de tumulte ; pied de guerre.

eskiek, s. m, IV 325, butin ; loc. e. et mat, échec et mat

eslachir, inf. IV 1182 ; p.p. eslachie, IV 140, prendre dans ses las

eslechier, inf. IV 944*, ind. pr. 1 eslaiche IV 1854, réjouir

664

esleveir, inf. IV 1316, exalter, glorifier

eslite, adj. f. VI 1045, parfaite

esmerveillier, v. s’émerveiller, s’étonner ; ind. pr. 5 esmervilhies, IV 858, condit. 1 esmervilhieroie, IV 205, p. pr. esmervuilhant, IV 1143

esmuy (s’), emploi trans. indir. + a, ind. pr. 1 se esmovoir, VI 104, avoir tendance à ; pr. 3 esmeult, IV 2178, provoquer, inciter

espandre, p. simple 3 espandit, IV 2, répandre

espantable, adj. II 148, épouvantable

espargnier, inf. IV 341, économiser ; inf. s.m. IV 291, 580

esploiter, emploi intrans., p.p. esploité, I 51, agir avec ruse ; inf. en emploi transit. + de, I 139, utiliser qqc.

espoir, adv. V 29*, peut-être

esprouveit, p.p. esproveir, IV 885, vérifier, constater

esprovee, adj. f. VI 828, double sens de touchée / valorisée par (le sang du martyr)

espurgies, p.p. espurgier, IV 2270, purger, purifier

esquerpe, s. f. VI 459, 806, escerpe, VI 723, 729, 743, escherpe, VI 771, 785, 809, sacoche du pèlerin [DMF]

essaier, inf. I 168, mettre à l’épreuve

essaucier, inf. I 89, élever ; p. p. f. sg, essaucie, II 406, être bien reçue

essilhie, p.p. essilhier IV 554, ruiné, détruit

estacque, s. m. VI 362, poteau de supplice

estamine, s. f. II 396, étoffe permettant de filtrer.

estas, s. m. IV 230*, les états (de la société)

estaubles, adj. IV 1422, ferme, immuable

esteis, ind. pr. 5 estre V 41, VI 79, 154, 206

esteit, p. p. estre IV 211, 390, 547, VI 705

estorde, ind. pr. 1 estordre, emploi trans. indir. (de) II 434, se détourner de

estoveir, v. impers., il faut, il convient ; pr. 3 estuet, IV 1167, 1973

estrainderas, fut. 2 estraindre, VI 1067, tenir fermement

estrangne, adj. f., VI 471, éloignée

estre, inf./s. I 148, manière de vivre ; IV 103, 150, 1042, situation, nature, condition ; V 274*, 395, maison, demeure

estrine, s. f. IV 2332, chance fortune, hasard ; loc. mal e., pour notre malheur

estrois, adv. IV 2346, précisément, correctement

estudie, s. f. IV 2478, soin, effort

estuet, v. impers. estovoir, être nécessaire, I 41, 155 ; V 112, il m’estuet, il (me, le) faut

esveillier, v., éveiller, réveiller ; impér. 5 esvoilhie, IV 1564, 1598 ; p. simple 3 esweulhat, IV 470 ; soi e. à, IV 1623, être attentif à

euch, p. simple 1 estre IV 1246, 1543

evanghiel, s. m. évangile ; loc. ne pas estre évangile, IV 1625, être sujet à caution 

evist, subj. impft. 3 avoir IV 761, ewst VI 935, 1141, 1147, 1171, 1225, ewist, IV 1303, 1307, VI 11, 1152, ewiste, IV 1469, 1636, ewisse VI 578, 579, ewissiés subj. impft. 4 VI 74

ewieree, adj. f. heureuse (GC*) ; bien e., IV 811, mal e., IV 1872

excité, p. p. exciter qqn a + inf., VI 742, incité à

exemplaire, s. m. IV 116*, 1002, exemple, ce qui sert d’exemple, exemplum ; pièce de théâtre [DMF]

exemple, s. m. IV 2526, exemple, modèle, leçon ; pièce de théâtre

exerciteir, inf., VI 535, pratiquer

eyut voir oyut

fach, ind. pr. 1 IV 423, 558, 1712, faire

fache, subj. pr. 1 IV 744, 2252, faire

faee, adj. f. VI 1200, magique [DMF*]

failhir, inf. V 399, faillir

fains, p. p. se faindre, I 261, se masquer

faintiese, s. f. IV 435, faintise, III A37, dissimulation, hypocrisie

665

fait, s. m. IV 594, fais, IV 2346, activité, conduite

faitis, adj. II 87 : pain f., pain ordinaire, d’usage quotidien

faleis, ind. pr. 5 falir IV 2111, se tromper, commettre une erreur

farder, inf. I 264, dissimuler

fatras, s. m. II 160, ramassis de choses sans valeur

faulce, s. f. IV 1115*, frappe (?)

fauls, s./adj. IV 1319 ; faulx, IV 1878, trompeur ; IV 2223, fou

fauray, fut. 1 faillir IV 241, manquer, faire défaut

felonie, s. f. IV 1247, péché

feran, inf. pr. 4 faire V 353*

ferir, loc., sens coup ferir, VI 382, (ici) sans l’aide d’instruments

fesiste, p. simple 3 faire IV 444, fesist, IV 1505 ; fesist[es], p. simple 5 IV 2256*

festez, s. pl. III A52, jour de fête liturgique

fi, interj. IV 1039, expression de mépris, de dégoût

fianche, s. f. IV 534, fiance, IV 1706, confiance, foi

fich, adj. IV 593, sûr, certain

fich, p. simple 1 faire IV 269, 269, 462, VI 361, 362, 364, 367

fien, s. f. IV 631, VI 1246, fin

fiens, s. m. II 299, 328, fumier ; fien, s. pl. VI 1246, mauvaises gens

fil, s. m. IV 640, fils

filhe, s. f. IV 344, 350, 353 ; V 37, fille

fin, s. f. IV 1121, mort

fineir, inf. IV 1764, 2473, mourir

fineir, inf., V 120, parvenir à obtenir de qn. [DMF] ; loc., jusqu’à f., V 160, pour toujours

fis, adj. IV 1345, sûr, certain (voir fich)

fisent, p. simple 6 faire IV 414

flaiotel, s. m. V 345*, petite flute

flaires, ind. pr. 2 flairer, emploi intrans., II 68, sentir

flieme, s. f. V 335, lancette (de chirurgien)

foïe, loc., a la f., I 59, une seule fois

follage, s. f. IV 2214, folie

fondement, s. m. IV 2461, anus

forche, s. f. V 338, ciseaux

foreal, s. m. VI 1052, 1060, 1064, fourreau de l’épée

foreis, adj. IV 1733 ; foret, V 272, fourré, garni de fourrure

forment, adv. IV 316, VI 213, 301, 435, fortement

forniere, s. f. VI 478, boulangère

forsené, p.p./adj. IV 1449, 1468 ; forsenee, VI 84 ; forsannée, IV 1435*, emporté par la colère ; dément, hors du sens

forvoier, inf. IV 996, dévier, détourner (du bon chemin)

fosseis, s. m. IV 1913, fossé

fouls, adj. IV 1080, extravagant

foy, loc. f. que je doy (à tel ou tel saint), IV 1584, 1915, par le respect que je dois à ; prendre qnn. en f., IV 1359, être loyal à qnn ; f. mentie, IV 356, faux serment

frailh, adj. IV 861 faible, fragile

franc, adj. m. IV 740, franche 2405, franke 721, 787, libre ; f. volenté, IV 721*, 787, libre arbitre

franchiese, s. f. VI 190, autorité

fraie, ind. pr. 3 frayer, emploi intrans. II 280, dépenser, donner abondamment

frerie, s. m. IV 739, confrérie

fretiel, s. m. V 344*, flûte de Pan [DMF] 

fuelle, s. f. IV 243, fuelhes, IV 2363, fuelles, IV 2374, feuille de papier

fuer, s. m. prix, taux ; loc. en nuls f, IV 401*, 748, a nuls fuer, IV 1157, à aucun prix, en aucune manière

fuist, subj. impft. 3 estre IV 1937, 2026, fuissiés, subj. impft. 5 IV 1038, 2458 VI 73, 117, fuissent, subj. impft. 6 IV 1780

fusiciens, s. pl., II 211, médecin

fuysson, s. f. IV 182, grand nombre ; loc. a f., (très) abondamment, en abondance

fy, adj. IV 1111, sûr, assuré ; loc. adv.

666

de f., IV 41, 1844, en f., IV 1044, assurément, avec certitude

fy, p. simple 1 faire IV 457, 1454 cf. fich.

fy, s m., V 337, fil

fyance, s. f. IV 281, fiance, IV 573, confiance, foi

galentine, s. f. II 353*, sauce épicée, généralement froide, accompagnant poissons ou viandes

gambison, s. m. VI 917, 931, vêtement porté sous l’armure ou la cotte de maille [DMF]

gantelete, s. pl. VI 918, ganteles, VI 1026, gantelets [DMF, mot régional]

garan, s. m. IV 1196, garant, IV 1201, témoin ; loc. trayre à g., IV 1193, 1201, 1229, produire qqn. comme témoin

garchonneir, inf. VI 328, gâcher [DMF*.]

garde, ind. pr. 2 gardeir, IV 1121 ; pr. 3 garde, IV 1180, 2238, 2282, IV 2187, se tenir sur ses gardes, se défendre ; prendre garde à ; protéger, préserver ; tenir, respecter ; gardaisse (se), subj. impft 1 se garder, I 195, emploi pronom. intrans., faire attention à soi

garnement, s. m. VI 983, équipement militaire [DMF*]

garnis, adj. IV 2514, garnie, IV 540, équipé, approvisionné

garsons, s. pl. III A114, vauriens

gas, s. m. plaisanterie ; loc., ne pas tenir à g., IV 187*, prendre au sérieux ; est ce à g. ? IV 1338, est-ce pour plaisanter ?

generacion, s. f. IV 2172, race, espèce ; loc. faire g., produire, engendrer

genglerie voir janglerie

gentilh, s. m. IV 1150, 1153, 1155, gentieuls, IV 1145, noble, de noble naissance

geroier, inf. IV 295, gueroier, IV 586, 780, faire la guerre à qnn ; ind. pr. 3 guerie, IV 193, 609

gesir, p. p. geü, VI 645, se trouver ; gisir, IV 421, se coucher

geue de, p. p. I 93 ; p. p., I 117 ; subj. impft. 2, I 176 ; emploi pronominal, p.p. I 243, arracher de

gilhe, s. f. IV 1885, ruse, tromperie [DMF]

gisir voir gesir

glore, s. f. IV 662, 724, 771 ; V 415, gloire, béatitude céleste

gloteceaux, s. pl. IV 502, dimin. de glouton, canaille, coquins [DMF]

gloternie, s. f. IV 72, 653, 1875, gloternye, IV 442, glotrenie, IV 201, gloutonnerie

gloton, s. / adj. pl. IV 475, glouton, goinfre ; félon, traitre

glous, adj, IV 528 ; gloute, adj. f., III A21, B61, C48 ; II 75, 433, avide, glouton ; s. pl., II 112*, goinfre

godalle, s. f. IV 496*, bière (cf. angl. « good ale »)

gorgiere, s. f. VI 1008, 1018 ; gorgire 1082 ; gorgier VI 918, col d’acier protégeant la gorge [DMF]

gourle, s. f. IV, av.296*, 1722, ceinture dans laquelle on porte son argent, sacoche, bourse

gouvernement, s. m. III A9, direction

gouverne, ind. pr. 1 gouverner, emploi trans. indir. (de), II 52*, alimenter, nourrir

governance, s. f. V 61, puissance, autorité

gowier, s. f. V 269*, tarte au fromage

gramier, inf. IV 847, s’attrister, se désoler

granment, adv. VI 463, longtemps (sens temporel)

grascie, ind. pr. 1 gracier IV 676, remercier, rendre grâce à

graut, s. m. IV 2466*, crocs, griffes ; désigne souvent l’instrument utilisé par le diable pour se saisir de l’âme d’un damné et l’emporter en enfer (Cohen) ; [DMF]

graveleux, adj. II 150, maladif (atteint de calculs rénaux) [DMF]

greit, s. m. V 325, gres V 144, VI 573, 1059 gré, plaisir, volonté ; loc. a vos bon g. IV 455, selon vos désirs ; de

667

mon g., loc. adv., VI 573, avec mon assentiment ; savoir bon g. IV 377, V 69, savoir grant g. IV 915, 1708, être reconnaissant envers qnn. ; savoir de g., IV 300, venir en g., IV 722, plaire à qqn. ; c’est mal greit my, IV 603, c’est contre ma volonté ; prendre en g., V 406, 417, recevoir avec plaisir

greveir, inf. VI 946, 954, 1017 ; ind. pr. 6, VI 1074, blesser, faire du mal ; subj. impft. 3, IV 1283, aggraver, tourmenter

griefment, adv. IV 2269, grieffement, IV 2488, griefement VI, 805, violemment, cruellement

grignour, adj. compar. de supériorité de grant, III C56, plus grande

gris, s. m. IV 1069, fourrure grise, petit-gris

groingneter, inf., II 247*, grogner, gronder [DMF]

gronssier, inf. VI 128, protester

grosse char, adj./s. II 385, viande de boucherie (bœuf, veau, agneau…)

gruis, s. m. II 97, 228, son grossier, utilisé pour fabriquer la farine ; gruau.

guerredon, loc. guerredon rendre, I 134, 224, rendre des comptes ; gueridon, IV 981, récompense (d’une bonne action)

guette, s. f. II 219, les sentinelles, les soldats du guet

guise (en teil), loc. VI 337, de cette manière

habandon (a son), s. m., loc. VI 612, à sa disposition

habergon, s. m. VI 918, habregon VI 991, petite cotte de maille

hahay, interj. IV 1141, 1782, 2467, marquant l’affliction, le désarroi

hantiese, s. f. IV 1749, fréquentation, compagnie [DMF]

haro, interj. marquant la détresse, IV 2320, 2471

hasteurs, s. pl. II 216, cuisiniers en charge des broches, surveillant la cuisson des viandes

hastive, adj. f. VI 86, irréfléchie

hausage, s. m. IV 759, haussage VI 44, hausaige, VI 22, arrogance, orgueil [DMF]

hautece, s. f. I 95, rang social, dignité

hayme, s. f. IV 1387, haine

herbergiés (se), ind. pr. 5 herbigier, IV 339, se loger

herbiet, s. f. V 264, herbette

heul, s. m. V 46*, œil

heur, s. m. IV 864, coup de cloche ; loc. sor l’heur de, sur le point de

heures, s. pl. III B59, prières récitées aux heures canoniales

heurs adv. IV 401, hors 

hire, adv. V 270, hier

hisdeux, adj. 7, 10, 32, hideux, effrayant

hoirs, s. pl. IV 1791 ; hoire, IV1924, héritiers

hollette, s. f. V 344, houlette (bâton de berger)

hontage, s. m. I 6, déshonneur

host, s. m. VI 716, gîte

hosteil, s. m. IV 62, 342*, logis

huges, s. pl. IV 347, coffres [DMF]

hulerie, s. f. IV 2443, hurlement

hurter, inf. II 35, emploi intrans., ind. pr. 3 II 32, réclamer en faisant du bruit

hurté, p. p. hurter, I 206, frappé

huy, adv. IV 1285, 2332 ; V 42 ; huymais, IV 1085, aujourd’hui, maintenant ; hui mais, II 233, à présent

iceaus, pron. dém. IV 2554, ceux-ci

igniaux, adj. IV 1613, rapide, prompt

incontinent, adv., V 24, immédiatement, sur-le-champ

induire (+ comment), inf. III C canevas en prose, amener à ; induyre, inf. IV 716, instruire [DMF]

infier, s. m. IV 45, 77, 82, enfer

iniquiteit, s. f. IV 2184, iniquité ; faute, péché

inpetreir, inf. IV 1511, solliciter, obtenir ; ind. pr. 5 enpetreis 1405 ; p.p. impetrées 665 ; p.p. empetree 1857

668

ire, s. f. IV 237, 529, 1873, colère ; VI 875, perturbation, trouble

irreement, adv. IV 473, avec colère

isnelement, adv. I 254, rapidement

ja, adv. IV 87, 127, 140 ; V 75, 104, déjà ; (avec nég.), III A17, 71, 134 ; IV 74, 275, 354, jamais

ja chi ja, loc. adv. II 338* (hapax), exclamation méprisante, qui semble de même nature que « chia chia » (« merde ») dans le Jeu de la Feuillée d’Adam de la Halle.

janglerie, s. f. II 337, mensonge ; genglerie, III B54, médisance

jengleir, inf. IV 424, bavarder, plaisanter

jeu (tenir a), loc. verb. VI 143, 873, donner peu d’importance

jocqueir, inf. V 314, p. pr. jouquant, V 71, muser, attendre à ne rien faire, tarder

jouene, adj. IV 507, jeune

joweal, s. m. VI 374, 378, 380, trésor [DMF] ; joweaux, s. pl., IV 550, bijoux

joweoie voir jueir

jueir, inf. IV 424, se réjouir ; V 15, 397, jouer, représenter sur scène ; faire de la musique ; impft. 1 joweoie, VI 379

jugier (à), inf. IV 266, condamner à

june, s. m. IV 1957, 1966, 1967, jeûne

juneir, inf, IV 1955, 1964, 1968, jeûner ; fut. 1 juneraie, IV 1975 ; p. p. juneis, IV 1979

jupilh, s. m. V 336, casaque

jus, adv. IV 174, 177, 565, VI 548, en bas ; loc., la j. 1407, là-bas ; o jus ! 2457 ; buter j., précipiter quelqu’un vers le bas ; mettre j., VI 232, 1090, 1160, déposer, mettre à terre ; IV 620, 1418, se défaire de, quitter, renoncer à (voir sus)

kunquié, p. p. f. kunquier, emploi pronominal VI 579, être déshonorée

labit, s. f. IV 2071, fragilité, faiblesse ; vanité [DMF]

ladre, s. m. IV 331, lépreux ; mendiant

laiche voir las

laichie, adj. / p.p. V 336, lacée

laidement, adv. IV 174, d’une façon injuste ; rudement, avec violence

laidure, s. f. VI 1101, bassesse ; laydure, IV 1041 ; ledure, I 60, outrage, insulte ; loc, dire l., IV 929, tenir des propos outrageants

lainge, s. f., IV 1325, langue

layraie, fut. 1 laisser IV 2234 ; fut. 3 layrat IV 792 ; fut. 6 layront VI 857, IV 114, laisser de qqch. a + inf., condit. 1, VI 133, renoncer à qqchose pour qqn

laisseur, s. f. IV 755, laxisme, laisser-aller

lambordier, s. m. IV 1311, celui qui raconte des balivernes [DMF]

lamenteir, inf. V 175, se plaindre

larder, inf. I 268, brûler

lardir, s. m. IV 1731, garde-manger

large, adj. IV 1818, généreux

largeté, s. f. IV 652, largesse

laronceaux, s. pl. IV 503, petits voleurs [DMF]

laronnaille, s. f. III A73, coquins

larron, s., c. r. sing., I 45, c. s. sg. lerres, I 46, 147, voleur

lars, s. m. V 201, partie grasse (d’une bête) (DMF)

las, s. m. IV 87, 544, 638 ; lasse IV 630, 1787, 2114 ; laiche, IV 1215, piège, manœuvre

lasqueté, s. f., IV 975, 2430, faiblesse

lasse, adj. f. IV 774, 928, malheureuses ; vaincues

lasus, adv. IV 214, 238, VI 231 ; lassus, IV 2317, là-haut

lecherie, s. f. IV 2036, 2106, débauche, luxure

ledure voir laidure

legier, adj. en emploi adv. III B67, rapidement

legirement, adv. IV 798, 825, 887, rapidement ; facilement

leis, prép. V 214, à côté de, près de

669

les, s. f. IV 2372, côté ; a ma dreistre leit, IV 808, à ma droite ; loc., de tous leis, IV 862, partout

leu, s. pl. V 181, leup, V 168, loups

leur, contrac, IV 495, 1134, 1866, là où

lie, adj. IV 1333, 1690 ; lye, IV1362 ; lyé, IV 1305, joyeux, content

lieche, s. f. V 130, 150, joie, liesse

liement, adv. IV 822, de bon cœur, volontiers

lignie, s. f. IV 894 ; lingnie, IV 460, 476, descendance ; humaine l., genre humain

linckin, s. m., IV 499*, bière forte

localment, adv. VI 675*, dans un lieu déterminé [DMF]

loist, ind. pr. 3 v. intr. loisir, IV 2202, être permis, convenir

longe, adj. f. VI 705, 741, 762, éloignée, lointaine

lopin, s. m. II 267*, morceau de nourriture ; II 415*, promesse d’un coup

lors comme alors, loc. adv. III C159, on verra bien (forme usuelle : alors comme alors)

los, s. m. III A30, bonne réputation

loudiere, s. f. II 256, 388*, garce

louire, s. m. IV 1402, loyer, récompense

louviaux, s. pl. V 183, louveteaux

lowe, ind. pr. 1 loweir IV 1226, 1410 ; p.p. lowé, IV1539, lowe[is], IV 678, loweie, IV 285, louer

lower, ind. pr. 1 lowe, IV 1256, VI 870, conseiller

loy, s. f. IV 2146, religion, foi ; VI 926, règle

loyer, inf. IV 2450, VI 362 ; p. p., VI 934, lier ; p.p. loiie, IV 997, attraper (avec des lacs)

lues, conj. IV 762, aussitôt que

ly, pron. pers. régime, IV 17, 325, 333, VI 304

lychon, s. f. IV 1815, leçon, enseignement

lyece, s. f. IV 1543, joie, liesse

lymon, s. m. IV 1092*, limon, argile (dont Dieu pétrit l’homme pour le créer)

machinne, s. f. IV 1524, vierge, jeune fille (voir meskine)

maffeis, s. m. IV 44 ; malvais, IV 728, diable

magnie, s. f. IV 2392, mainsnie, IV 1876, compagnie, maisonnée, entourage

mailhe, s. f. IV 1929, maille, monnaie de faible valeur

maimbre, s. pl. VI 1139, membres du corps

main, s. / adv. IV 1620, matin

maindre, inf. I 12, rester ; ind. pr. 3 maint, III A158, demeurer (voir manoir)

maingier, inf. IV 552, manger (forme dialectale) ; s. m., VI 4, manger, nourriture

mains, adj. indéf., IV 265, 1961 ; maint, IV 268, 277, un grand nombre de, plusieurs, maint

mains, conj., IV 88 et passim ; VI 56 et passim ; mens, IV 191, 281, 926, mais (forme liégeoise) ; mains que, IV 1003, 1216, 1943, à condition que, pourvu que 

mains, s. f., IV 319, mens, IV 1759, main ; loc.. a une m., chichement, avec réticence

maintient, ind. pr. 3 maintenir IV 513, entretenir, protéger

maintieng, s. m. IV 2105, situation, état, nature ; VI 201, 203, allure

mais, adv. IV 1389, plus, davantage (voir ja, oncque)

maise, adj. f. IV 637, 738, 766, mauvaise

maisement, adv. IV 747, maiement, IV 1956, 2170, maismement, IV 1639, meisment, IV 410, miesmement, IV 181, 1291, particulièrement, surtout

maistres, s. f. VI 108, 269, maîtresse

maistrisera, fut. 3 maitriser III A45*, donner le grade universitaire de maître

mal, adj. IV 1467 ; c. s. sing. maus, I 147 ; male, IV 417, 1280, maule, IV 400, mauvaise (voir maise)

mal, s. pl, IV 1190, 1217, mals, IV 65, 1204, maux

670

malastru, adj. m. VI 1096, rustre

malement, adv. IV 996, 2469, gravement ; IV 1547, mal, méchamment

malgrier, inf. IV 1458, blasphémer

manechiés, ind. pr. 5 menacer IV 1340, menacer

manire, s. f. IV 1479, juste mesure dans la conduite, le comportement ; VI, 83, 259, 780, manière

manoie, s. f. V 371, monnaie

manoir, inf. IV 738, rester, continuer (voir maindre)

mar, adv, IV 1436, adv. (suivi du vb. naître), victime d’un destin malheureux

marie, pr. 3 v. réfl. se marier IV 1396, s’unir à, consacrer sa vie à

marteial, s. m. VI 769, marteal VI 800, marteau

martire, s. m. IV 268, 1432, tourments endurés pour la religion chrétienne

mas, adj. IV 545, f. mate, IV 1682, abattu, découragé ; loc. faire mate chiere, III B38, faire triste mine

mat, adj. et s., loc., dire eskiek et mat, IV 325, avoir la victoire (au jeu d’échecs) (voir eskiek)

matalent, s. m. IV 947, 1507 ; VI 213, 347, colère, hostilité

mate v. mas

matés, p. p. mater, VI 1134, accablé

mateire, s. f. V 9, sujet, contenu d’un ouvrage [DMF] ; matere, s., I 140, caractère

mauesté, s. f. IV 1264, action inspirée par la malveillance, la méchanceté, conduite mauvaise ; vice

maule voir mal

maus voir mal

me, adj. pos. fém. IV 344, 350, 54, VI 1073

meffais, s. m. IV120, 913, meffait, IV 1553, 1822, 1849, péché, faute

meffait, s. m. IV 1195, 1492, 2350, p.p. mesfaire, mal agir contre qqn. ; subj. pr. 1 mefache, IV 1842, tomber dans le péché

mehains, s. pl., IV2055, faute grave, péché [DMF]

meirchi voir merchi

meire voir merir

melher, p. simple 3 melha, VI 493, mouler, façonner un pain

melheur, adj. compar. V 49, meilleur

melhier, inf. VI 33 ; subj. impft. 5 mellasse ; VI 41 ; p.p. mellichiés, VI 44, mêler

mellee, s. f. IV 482, querelle, combat, lutte

meller, inf., empl. pronom. mesler IV 1459, se quereller, se disputer

memore, s. f. IV 594, 663, 1949, souvenir ; loc. avoir m. de, IV 987, se souvenir de ; VI 656, 659, 795, 1206, 1220, mémoire, Mémoire (personnage)

memorial, s. m. II 438*, écrit portant témoignage d’une procédure, éventuellement judiciaire

mencion, s. f. IV 164 ; faire m. de, nommer

mendre, adj. compar. d’infériorité de petit, le mendre, I 130, menre VI 508, 596, 639, moindre, le moins important, mendre, I 230, moins

meneir, inf. mener IV 52, 936 ; myneir, IV 1014, 2219, V 74, 107, 150, VI 158 ; mal myneir, IV 2454, mettre à mal, malmener ; fut. 1 myneraie, IV 86*, fut. 2 menras VI 1196 ; fut. 3 menrat, V 103 ; p.p. myneis, IV 77

menestrés, s. pl., V 397*, joueurs d’instrument

menrat v. myner

menre v. mendre

mens v. mains

merchi, s. m. IV 798, 835, 839, VI 1108, 1238, merchy VI 735, 1070, grâce, merci ; grant m., V 297 ; interj., Dieu m., V 223 ; loc. verb., m. cryer IV, 108, demander grâce, pardon ; avoir meirchi VI 201, avoir pitié

merchier, s. m. VI 568, mercier, vendeur d’accessoires vestimentaires

mercier, inf., IV 1856, remercier

671

merir, inf. IV 669, récompenser ; subj. pr. 3 meire, IV 1269, 1427, mere, IV1897 ; formule de souhait : li douls roy… le vos meire ! IV, 1427, que le doux roi vous en récompense

mervelhe, s. f. IV 1624, qui incite l’étonnement ; IV 1655 prodige, miracle

mesaise, s. f. I 83, IV 82, VI 1074 ; mesaisse, VI 717, malaise, peine

meschëance, s. f. I 210, IV 2457, malheur

meschief, s. m. IV 53, 2465, dommage, malheur, mésaventure

mescreandise, s. f. IV 434, idolâtrie, incroyance 

mescroire, inf. IV 413*, refuser de croire, être mécréant

mesdire, inf. IV 425, mesdier, IV 1295, p. pr. mesdisant, IV 1297, médire, dire du mal

meskine, s. f. IV 189, jeune fille ; VI 258, 1196, 1198, servante (voir machinne)

meson, s. f. I 9* position ; I 138, place ; I 201, position sociale, demeure.

mespenseir, inf. IV 425, nourrir de mauvaises pensées

mesprendre, p.p. mespris, IV 119, commettre une faute, pécher ; être cause de malheur

mesprisure, s. f. VI 524, faute

mestier, s. m. besoin., nécessité ; loc. avoir m. de, II, 480, V 212 ; VI 423, 746, 760, avoir besoin de ; estre mestier à qqn., IV 1710, être nécessaire à qqn ; VI 319, 539, 652, profession, compétences professionnelles

mesure, s. f. IV 1479, mesure, modération, sagesse

mesuzeir, inf. IV 2057, se conduire mal, pécher

meult voir movoir

mies(s)e, p. p. f. mettre IV 2071, 2074

mies, adv. IV 1309, 1505, 1954 ; VI 160, 813 et passim ; miels IV 261, 772, 819 ; V 29, mieux

miresse, s. f. VI 1184, femme médecin

miroir, s. m. IV 1136*, modèle, exemple

miseracion, s. f. IV 999, VI 591, pitié, compassion 

misme, adj. IV 855,1116 ; adv. IV 2162, même (voir meïsme)

moe, loc. fere la moe, I 94, serrer les lèvres avec mépris, faire des grimaces insultantes

moilhier, s. f. IV 1052, femme, épouse

monde, s. m. V 178, 194, 376, la société des hommes ; les tentations

mont, s. m. c. s. sing. mons, I 184, 186, le monde

mors, s. f. IV 458*, morsure

mors, s. f. IV 459*, la mort

mostier, s. m. IV 422, 1588, église

mostreir, inf. IV 144, V 8, montrer ; pr. 1 mostre, IV 2000 ; impér. 2 mostre, IV 2370 ; fut. 1 moustreraie, IV 2529, p.pr. mostrant, IV 2530

moutonceals, s. pl. V 74, petits moutons, agneaux

movoir, inf. IV 1324, troubler, bouleverser ; pr. 3 meult, IV 2168, influencer, se mettre en branle

muchiés, ind. pr. 5 mucier, IV 2306, couvrir, revêtir

mudreur, inf. IV 2453*, meurtrier

mudrit, p. p. murdrir, IV 1465, tuer, assassiner

mueir, inf. IV 650, changer, transformer ; ind. pr. 3 mue, IV 431 ; p.p. mueit, IV 779

mult, loc. adv. avoir m. de + inf., VI 738, avoir hâte

mure, ind. pr. 3 morir, IV 1968, tuer

musdrir, s. pl. VI 818, meurtriers

muse, s. f. V 344*, cornemuse

muyre, inf. IV 375, grogner, critiquer

my, pron. pers. IV 132, 170, 175 ; V 54, 139, 208, moi

myner voir meneir

naie, interj. IV 1034, loc., n. voir, pas du tout

672

naschement, s. m. IV 2026, naissance [DMF]

neïs, adv. II 219, même

nesuns, pron, indéf. IV 295, 360, aucun, personne, pas un

nette, adj. f. IV 622, 2240, pure

nettement, adv. IV 2190, sans faute, d’une manière correcte

nettie, p. p. f, netiier, IV 2265*, nettoyer, purifier

nice, adj. III B19, idiot

niche, adj. IV 393, 1570, 169, négligent, nonchalant

nient, pron./s./adv. 302 ; ne…n. IV 1125, rien, néant ; loc. por n., pour rien, gratuitement

noe, ind. pr. 3 noer I 88, nager

noient, adj. I 67, sans valeur

noisier, inf. II 431, se disputer

non porquant, adv. IV 274, cependant, malgré cela

nonchier, inf. IV 906 ; nunchier, IV 687 ; ind. pr. 1 nonce, III B2*, dire, annoncer

note, s. f. III C122, reproche

noter, ind. pr. 1 III C121, indiquer, avec une nuance de blâme ou d’accusation

nourrissement, s. m. IV 1603, nourriture, aliment

novelh, adj. V 224, nouveau

noyse, s. f. IV 27, bruit, querelle, tapage ; VI 383, tourment ; loc. fere n., I 78, quereller ; sans faire n., silencieusement ; IV 599 sens faire cry ne n., sans plus de cérémonie (voir noisier)

nul, pron/adj., c. s. sing. nus ; pron. I 55, on, quelqu’un ; adj. I 85, aucun

nulluy, pron. pers. indéf. IV 1499, personne

nuys, adj. IV 1151, nu

obiaux, s. pl. VI 163*, forme liégeoise pour oubliaux, personnes payant la redevance d’oubliage

obliance, loc. laisser en o., IV 589, oublier

oblieit, p.p. oblier, IV 591, oublié

oblige (se), ind. pr. 3 s’obliger, IV 758, s’engager à

oblivion, s. f. III B82, oubli

obly, loc. mettre en o., IV 583, oublier

obscure, adj. f. IV 12, laide, hostile ; IV 775 pl., obtuses, bornées

occoison, s. f. VI 894 ; occhison, IV 2291 ; occyson, IV 1240, 2135, cause, prétexte

ochire, inf. IV 265, tuer

oes, s. pl. II 269, œufs

oeull voir ouyl

œuvre, s. f. activité, occupation ; bonne o., IV 960, 978, 1130, bonnes actions ; loc. o. de luxure IV 2167, 2174, péché de la chair

oevreir, inf. IV 1623, 1630, travailler

office, s. m. II rubrique de titre, 5, 12, 42*, fonction exercée à l’hôtel du roi ; clerc d’office, II 215, officier en charge des livraisons concernant le service de bouche dans un hôtel princier.

officiaus, s. pl. VI 162, officiers chargés de la perception, par métaphores les prêtres

oing, s. m. VI 952, graisse

ointure, s. f. I 273* (hapax) douceur

oise, ind. pr. 3 IV 375, oser

oncque, adv. IV 48, 166, 178, (+ nég.) ne…jamais

ongement, s. m. V 343*, boise à o., boîte à graisse pour la laine des moutons

onneur, s. m. II 127, venir a l’o., cérémonie honorifique

ons, pron. indéfini on, IV 201, 298, 328, VI 71, 264, 396 et passim.

operacion, s. f, IV 631, 2163, 2232, activité, fonction

orains, adv. V 148, tout à l’heure, il y a peu de temps

ordene, s. m. IV 63*, ordre, rang

ore, adv. I 160, maintenant

oreis voir oyr

orguel, s. m. IV 210, 1067, 1082 ; orguelh, IV 1161, 1171, 1289 ; orguelhe, IV 1049, orgueil

673

orguiles, IV 1088, pr. 2 orgoillier, s’enorgueillir, s’emplir d’orgueil

ors, adj., III B66 ; hors, III A128 ; ort, IV 865 ; orde, IV 1325*, 1988, 2264, sale, repoussant

osse IV 1919, os, corps

ost, s. m. IV 614, armée ; loc., a o. bannie, avec toute son armée

osteir, inf. IV 645, 655, 1233, V 165 ; ind. pr. 3 ost, IV 1529 ; impér. 5 osteis, IV 1186, 1188, 2101, impft. 2, IV ostois, 1158 ; subj. impft. 2 ostasse, IV 1804, voler, ôter, enlever 

ostilh, s. m. V 332, outil

otrier, inf. IV 875, accorder ; subj. pr. 3 ottroiet, IV 1515

ottry, s. m. IV 799, octroi, autorisation

ou, enclise en + le IV 334, 567, 997

ou, ind. pr. 2 oyr IV 1443, out, ind. pr. 3 IV 1006, ouïr

oultrageuse, adj. f. IV 2048, excessive, immodérée

out, p. simple 3 avoir, V 31, avoir

outrage, s. m. IV 1161, excès

outrageusement, adv. VI 205, avec insolence

outreement, adv. VI 1107, complètement

ouvlieies, p.p.f. pl. IV 2394*, oubliées

ouyl, s. pl. IV 715, oeyulh VI 666, oyel, IV 1433*, 2490, oyeul VI 754, 1250, oyelh, IV 1307*, oyeulh, IV 367 VI 215, oeull, VI 106, yeux

overeit, p.p. ovrer IV 751*, agir, opérer

oych, p. simple 1 oyr IV 1504

oyel voir ouyl

oyr, inf. IV 21, 420, 441, 1004 ; V 403, entendre, ouïr ; pr. 1 oys, IV 1295 ; fut. 4 orons, IV 2443, fut. 5 oreis, V 293 ; subj. pr. 6 oyent, V 11, p. oy, IV 582, 1169, 1466 ; oye, IV 923, 969, 985, oyie 699 voir oyu

oyseal, s. pl. IV 2155, oiseaux ; oyeseleis, IV 2162, petits oiseaux

oyseuse, s. f. III C4* ; oyeseuse, IV 1622, 1637, 1687 ; oyseusse, IV 1570, 1605, 1612, paresse, oisiveté ; emploi adj. VI 117, oisive

oyu, p. p. oyr IV 100, 1342, 141*, oyue, IV 1855, VI 354, 462, ouïr

oyut, p. p. avoir IV 1870*, 1886 ; eyut, IV 1878

paillars, s. m. II 298 ; paillart, III, A139, gueux, vaurien, misérable

pais, part. nég. IV 947, 1774,, pas

palus, s. m., marais ; palus de hayme, IV 1386-1387, l’enfer [DMF]

panciere, s. f. II 433, femme grosse, pansue (voir pance, II 435)

pannetier, s. f. V 336, panetière

pantier, s. m., V 268, panier, panetière [DMF] 

paoureux, adj. IV 8, peureux

papelarde, s. f. IV 1311, hypocrite

parassent, subj. impft. 6 paraistre IV 1071, paraître

parceüsse (se), subj. impft. 1 se parcevoir, I 195, emploi transit., prendre garde à

pardonner, inf. IV 1498, 1508, donner, accorder

pareche, s. f. IV 69, paresse (voir pereche)

parfont, adj. IV 86, profond ; de p. cuer, IV 469, du fond du cœur

parlement, s. m. III C canevas en prose, propos ; IV discours, propos ; tenir p., IV 93, 135, 613, délibérer

partant, adv. V 16, 32, 240, donc, par conséquent

partie, s. f. IV 461, partage

passeroute, s. f. II 360, personne surpassant les autres

passion, s. f. IV 1027, souffrance ; loc., li mal p. y entre, IV 1959, formule de malédiction

pasteit, s. m. IV ‘454, pâté

pasturier, inf. V 149, 163, 222, faire paître

pau, adv./pron. IV 479, 497, 2472 ; V 331, peu (v. pou)

pawour, s. f. IV 33, peur, crainte

674

payer, ind. pr. 3, III C74, rendre

paysi p.p. paisier, IV 948, apaisé

peal, s. f. IV 2086, peau

pecheres, s. f. IV 1238, pécheresse

peiner, inf. IV 994 s’efforcer

pel, s. m. II 466, pieu

penance, s. f. IV 1159, 1253, 2060* ; penanche, IV 105, pénitence [DMF]

pene, s. f. IV 1933, étoffe de soie à longs poils ; drap, tissu, fourrure

penerent (se), p. simple 6 emploi pronom. + inf. se pener, VI 820, s’efforcer de

percivoir, inf. IV 2534*, apercevoir, comprendre

perde, s. f. IV 868, piert, IV 693, pierte, IV 1664, 2115*, perte, mort, damnation

perdre, ind. pr. 2 pers, I 225, être perdant 

perdurable, adj. IV 2218, qui dure longtemps, éternel

perdurablement, adv. IV 2226, éternellement, pour l’éternité

pere, s. / adj. IV 1100, 1112, pair, égal

pereche, s. f. IV 1612, 1637*, 1670, paresse

perechier, inf. IV 1587* se livrer à la paresse

peris, s. pl. IV 854, dangers (de mort)

permanoir, ind. pr. 3 permainte IV 1399, persister

persevereir, inf. IV 381, s’obstiner en qqc.

pestail, s. m. II 380, 397, pilon

peuisse, subj. impft. 1 pooir VI 168, pewist, IV 1304 VI 488, 1056, pewst 1169, subj. impft. 3 pouvoir

philozomie, s. f. V 32, physionomie

pie, adj. f. IV 622, pieuse

pieça, adv. III C103 ; piecha, IV 251, 289, il y a quelque temps, depuis longtemps

pieme, adj., IV 1957, piesme, IV 1773, très mauvais

piert(e) voir perde

piet, s. m. IV 168, pied (unité de longueur)

pieur, adj. IV 1769, plus mauvais, pire

pigneir, inf. IV 579, pignier, IV 2072, (se) peigner ; inf./ s. pingnier, IV 2137*

pilet, s. m. II 451, pilette, s.f. II 457, pilon

pinte, s. f. II 189, récipient (d’un peu moins d’un litre)

pis, adv. compar. IV 2296, pies, IV 902, 1608, 1631, plus mal, plus mauvais

pis, s. m. IV 2295, poitrine

piteit, s. f. IV 468, pité, IV 621, 786, pitié

plache, s. m. IV 117*, 909, espace théâtral (?) ; loc. en cest p., ici

plain (de), III A113, clairement ; tout de p., III C149, aussitôt

planneit, p.p. planer IV 2379, planee, IV 2406, effacer (une écriture sur une tablette de cire)

planté, s. f. IV 1938, abondance ; en pl., IV 1939, en grande quantité ; emploi adv. V 379, longtemps

plantiveuse, adj. f. IV 1522, richement pourvue

plet, s. m. II 452, goût de la dispute

plevis, ind. pr. 1 plevir, IV 297, garantir, affirmer avec force

plevisseis, ind. pr. 5 plevir, V 327, donner sa foi à

plommée, adj. f. II 299, de couleur noirâtre

plusseur, adj. / pron., IV 1147, 1174, 1457, plusieurs

poés, ind. pr. 5 pooir, IV 1580, VI 49, pouvoir

poesté, s. f. IV 2434, puissance, autorité

poi, loc. a poi que + verbe à l’indicatif de forme négative, I, 211, il s’en est fallu de peu que

poinchon, s. m. V 335, instrument en pointe, poinçon [DMF*] 

poindre, inf. IV 398, graver ; p. p. point IV 2001, piquer, faire souffrir qqn 

point, loc. venir mal a point à qqn., V 251, arriver au mauvais moment, se présenter mal pour quelqu’un

pointure, s. f. VI 942, souffrance, douleur

poions voir pooir

pois, loc. ne priser un pois, IV 2003, ne pas prendre en considération

675

poitevine (sauce), adj. II 349*, sauce aux épices et aux foies de volaille

poivre (sauce), adj. II 348*, sauce au gingembre et poivre

polrons voir pooir

pommiaux, s. m. VI 856, 858, 864, poignée de bâton

pooir, inf./ s.m. IV 216, 239, 755, poioir, IV 365, 449, 2301, VI 845, 1133, pouvoir ; ne p. mes, pr. 2, emploi transitif, I 54, ne pouvoir rien faire pour qqn ; pr. 1 puy, IV 668, 1579, 1596 ; V 154, 192, 311 ; pr. 3 puit, IV 178, 294, 360 ; V 275, 300, 331, VI 377, 414, 688 et passim ; pult, IV 794 ; pr. 4 poions IV 374, 2435, 2448 ; pr. 6 puilent IV 2207, puillent VI 278 ; fut. 2 poras VI 731, 734, 852 et passim, fut. 3 porat, V 379 ; fut. 4 polrons IV 117 ; polroie cond. 1 VI 197, polroit condit. 3 VI 603, 607 ; impft. 1 poioie, V 33

porchachier, inf. IV 49 ; ind. pr. 3 III B27, faire en sorte que poursuivre, mettre ses efforts à (v. deschacer)

porchiel, s. m. IV 2050, cochon, pourceau

porpris, s. m. VI 94, lieu clos, jardin

porteir, inf. V 192, supporter, endurer

porteur[e], s. f. IV 2540*, pourriture

portier, s. f. VI 325, responsable de la surveillance de qqch.

portraiture, s. f. IV 11, forme, figure

porture, s. f. IV 814, enfant, progéniture [DMF]

porveance voir pourveance

posee, s. f. IV 172, 373, pause, délai ; loc. adv., grant p., longtemps

potagiers, s. m. pl. II 216, cuisiniers en charge des viandes bouillies dans un hôtel princier

pou, adv., V 6, 130, peu (voir pau)

poulailliers, s. m. pl. II 215, cuisiniers en charge des volailles

pourveance, s. f. II 365, provision de vivres (jeu possible avec le sens intellectuel du mot, sagesse) ; III B25, providence divine ; porveance, IV 651, 1565*, 1645, 1671, sagesse, prudence, discernement ; V 392, délai

preist, s. m. IV 185, preiste, IV 1066, preste, IV 1862, prêtre

premeraine, adj. II 61*, de qualité supérieure

premire, adj./adv. IV 64, 208, 1810, premier, en premier lieu

prendeis, ind. pr. 5 prendre, IV 1557, V 280, 417 cf. comprendeis VI 179 ; pr. 4 prendons, IV 2545 ; pr. 6 prendent, IV 500 ; V 201 ; fut. 1 prenderaie, IV 2460, VI 845 ; fut. 2 prenderas VI 1012 ; impft. 6 prendoient, IV 417

pres, adv. IV 554, presque

presence, loc. adv. en p., IV 160, devant tout le monde, publiquement

present, loc. adv. en p. IV 254, 644, 685, aussitôt, sur le champ

preste voir preist

prestit, p. simple 3 prestir métathèse pour pestrir, VI 493, pétrir le pain

preudhome, s. m. IV 920, proid’home, IV 315, proidome, IV 1315, 1407, 1412, homme probe et sage

preus, adj. I 127, de valeur

prier, inf. / s. IV 967, 2275, priier, IV 826, 1212, 1676, prière

privez, adj. I 147, intime, familier

prochains, adj. IV 829, immédiat

proisme, s. m. IV 1360, prochain

properité, s. f. I 180, prospérité, I 227, propriété, nature (proprïeté)

proposer, fut. 3 proposera, I 36, présenter des arguments

provee, adj. f., I 209, attestée

puce en l’oreille, loc. III C11, être inquiet, obsédé, ici emploi réfléchi : se mettre la puce en l’oreille

puilent v. pooir

puison, s. m. IV 412, poison

676

puissedy, adv. IV 177, depuis ce jour, après ce jour

puit voir pooir

pulent, adj. IV 600, puant, infect

pult voir pooir

pume s. pl. V 268, pomme

putiaux, s. pl, II 157, bourbiers [DMF*]

puy voir pooir

quancque, pron. IV 582, 876, tout ce que

quars, adj. num. IV 69, quatrième

que sus que jus, loc. VI 548, d’une façon ou d’une autre

que(r)e, inf., IV 49, 328, V 306, VI ; querir, V 381, quérir, chercher ; désirer, vouloir ; ind. pr. 1 quier, V 47 ; pr. 3 quirt IV 1397, pr. 5 querés, V 145 quereis VI 910, pr. 6 quirent IV 1401

queux, s. pl. II 215*, cuisiniers

quides voir cuidier

quirt, quirent voir querre

racordeir, inf. IV 1530, réconcilier, ind. pr. 3 racorde, IV 973, racord, IV 1384, fut. 1 racorderoie, IV 1144, impér. 5 racordeis, IV 1202, 2030

rains, s. pl. IV 242, rameaux

rais, p.p. rayer, IV 2346, biffer, barrer

raison, s. f. IV 943, propos, argument ; ne querés que r., V 145, vous avez tout à fait raison ; mettre a raison V 313, adresser la parole à qn.

ralleir, inf. V 233, 301, rallier, se rassembler

ramage, adj. III C101*, sauvage

rameneir, inf. IV 796, ramener

ramentevoir, ind. pr. 3 ramentoit, IV 753, rappeler, remettre en mémoire ;

ramon, s. m. VI 252, 257, 264, balai

ramonneir, inf. VI 263, balayer

ramponer, inf. II 247*, railler, agresser verbalement

rapee (sauce), adj. II 347*, sauce au verjus [DMF]

rasenseir, inf., IV 869, retrouver, atteindre (?)

rataconneir, inf., V 339, raccommoder, rafistoler [DMF]

ravie, p. p. / adj. f. IV 2544, ravie, transportée, exaltée ; sans r., IV 1133, sans rémission

ravine, s. f. impétuosité, élan ; loc., a grant r., IV 2510, avec imptuosité [DMF]

ravoier, inf. IV 800, 994 ; p.p. ravoiés, VI 868, remettre sur le bon chemin ;

raysonner, inf., V 294*, discourir, parler, expliquer 

recheoir, impér. 5 rechaieis, IV 1850, retomber,

rechief, s. m., action de revenir en arrière ; loc. adv. de r. IV 54, de nouveau, encore une fois

rechivoir, inf. IV 112, 845, recevoir ; fut. 1 rechiveraie, IV 956 ; fut. 5 rechivereis, IV 1534 ; p.p. rechuit, IV 977, 1845

recipnerons, fut. 4 reciner V 220 ; p. pr. recynant, V 262 ; p.p. recineis, V 234, faire une collation après le diner, goûter

reclameir, inf, IV 625, 1190, implorer, invoquer, prier

reconforteir, inf. V 278, réconforter, consoler

recordeir, inf. V 11, entendre jouer ; impér. 5 III A56 ; fut. 4, III C139, revoir, réviser des leçons ; estre recors de, III C117, avoir révisé les leçons

recouvrir, inf. / s. IV 2417, remède, secours

recreacioneir, inf., V 396, divertir

reçupte, p.p. recevoir, IV 2038*

regehie, avouer, confesser ; ind. pr. 1 regehir, IV 1683, pr. 5 regehisseis, IV 1668 [DMF]

registrer, p. p. registreit, IV 590, 2348, 2393, inscrire sur un registre

regne, s. m. IV 1346, royaume (du ciel)

relenqui, p. p. relenquir, IV 2425, relenquis, IV 2340, abandonner, quitter [DMF]

677

relief, s. m. VI 325, 328, 330, repas (allusion au pain et au vin de la communion) 

remanant, s. m. VI 267, suite

remort, ind. pr. 3 remordre, IV 1509, tourmenter (fig.) ; loc. ma conscience me remort, j’éprouve des remords de conscience

remors, s. m. II 168, rappel

remostreir, inf., VI 499, reprocher

ren, ind. pr. 1 rendre, IV 532

rencheiir, inf. IV 125, ind. pr. 1 rench, IV 1887, 1891, retomber (dans le péché)

renclus, s. m., IV 349, reclus, celui qui vit cloîtré

rene, s. f. V 195, rêne, bride

renfusier, inf. IV 904, refuseir, IV 951, refuser

renoierie, s. f. IV 1884, reniement [DMF]

renvoiserie, s. f. III C34, gaieté

repassus, p. p. de repaistre, VI 456, repus

reporteir, inf. IV 1763, remporter

repous, s. m. IV 1602, repos

repouseir, inf. IV 2472, riposeir IV 1601, reposer, prendre du repos

representamment, adv. VI 685, symboliquement

repris, p.p reprendre I 77, blâmer, faire blâmer ; reprendre de (se), ind. pr. 2, III C81, recevoir un blâme, être critiqué

reputeir, inf. IV 1017, 1440, p. p. VI 149, considérer (comme blâmable, mauvais)

requeir, inf. V 288, implorer, chercher, prier ; ind. pr. 1 require, IV 1892, pr. 5 requerons V 405 (v. aussi querre)

requeste, s. f. prière, demande ; loc. sens r., IV 667

rescowry, p.p. rescouvrir IV 467, couvrir de nouveau

resomont, ind. pr. 3 resomondre, IV 760, 769, exhorter, assigner de nouveau [DMF*]

resort, s. m. V 281, recours, secours 

retourner, inf. IV 1135, changer 

retours, s. m. IV 632, recours, secours, aide

retraire + de, inf. III C4, retirer ; + constr. dir. ind. pr. 4, III C25, exposer (des propos)

reüs, adj. III A91, A106, coupable

revertiront, fut. 6 revertir IV 1119, revenir,

reverture, s. f. I 56*, retour à la situation initiale

revideir, inf. IV 1065, visiter, aller trouver pour attaquer

revinent, ind. pr. 6 revenir IV 304

ribaux, s. pl. IV 475, débauchés, scélérats

richece, s. f. I 2, 99, 208, 242*, puissance économique et sociale

richeté, s. f. I 49, 72*, puissance économique et sociale

riemes, s. pl. V 12, vers, poésie

riens, s. m. IV 744, VI 139, 411, 749…, chose, quelque chose ; loc. par nulle riens, VI 1063, sous aucun prétexte, loc. de rien, VI 625, 635, 664, 976 et passim, pas du tout

rier, inf. IV 424, rire, se réjouir

riote, s. f. III C123, querelle

riposeir voir repouseir

roisin, s. m. IV 462, raisin, fruit de la vigne

rost, s. m. II 268, 383, grillades

rosteir, inf. IV 1266, 1532, 1670, pr. 5 rosteis, IV 2311, enlever, ôter

rostir, inf., emploi intrans. II 409, griller ; p. p. rostis, II 324, grillé

rotte, s. f. IV 56, rote, IV 142, compagnie, suite ; loc. adv. a r., l’un après l’autre

roumanceray, fut. 1 roumancer III C8*, traduire du latin en français, ici développer

rouveir, inf. IV 841, p.p. rouvé, IV 831, demander, prier, implorer

ruer, v. lancer ; ind. pr. 3 II 298

ruyr, inf. IV 375, gronder, critiquer

ryos, s. pl. II 71, rixes

sains voir sens

sains, prép. IV 38, 623, 1133, sens, IV 27, 125, 165, sans

saison, s f. IV 2171 ; loc. en temps et s., au moment opportun

678

salus, lat. IV 1385, formule de salutation

samayne, s. f. IV 311, semaine ; formule d’invoc. : en bonne s., V 130, Dieu vous soit favorable

saray fut. 1 savoir IV 16, saroy, V 69, saraie VI 694 ; saras fut. 2 VI 450, 455 ; sara, fut. 3 savoir IV 2519 ; sareis, IV 1034, 1044, sariés, fut. 5 IV 1284, 1285 ; saroie cond. 1 VI 928, sarois condit. 2 VI 782, saroit, condit. 3 IV 328

sasses, ind. pr. 2 sasser II 97, v. tamiser ;

sasset, s. m. II 228, tamis [DMF*]

saules, adj. f. pl. IV 708*, soûles

saura[i], fut. 1 V 1913*, sauter

saveir, inf. IV 1168, 2550 ; p.p. saveis, IV 1174, sauver

saye, ind. pr. 1 V 83, savoir

saysi, p.p. [as]sasir (?), IV 1943*, rassasier, satisfaire

sec, adj. pl. II 8, décharnés

segurement, adv. V 164, en sûreté

seignorage, s. m. I 2*, autorité.

seior, inf. V 214, 220, sier, IV 90, s’asseoir ; fut. 5 seiront, IV 92 ; impér. 5 sees, IV 807* ; seyeis IV 149

sejours, s. pl. III C71, loc, sans s., sans délai, tout de suite

semblans, s. m. IV 11, semblant, IV 32, apparence

senes, adj. IV 525, attentif ; loc. s. envers Dieu, voué à Dieu

sens, s. m. V 77, jugement, discernement

sente, s. f. III C20, voie ; IV 771*, voie, chemin

sentire, s. m. IV 870, sentier

sereur, s. / adj., IV 264, sœur (c. r. de suer) ; 1057*, égale

sergent, s. pl. IV 182, hommes d’armes, serviteurs

sermon, loc. a bref s., IV 1149, brièvement

sermoneir, inf. IV 1489, prêcher, discourir, parler longuement

sermonerie, s. f. IV 2335, discours (péj.) [DMF]

sers, s. m. IV 763, siers, IV 752, serf, serviteur

sert-de-l’eau, s. m. pl. II 214, officiers de l’hôtel dont le rôle est de recevoir la desserte des plats que les nobles servent à la table princière

servans, s. m. pl. IV 560, serviteurs

seul, s. m. IV 1767, seuil

seulent voir soloir

seur voir courir

sevisse, subj. p. 1 savoir V 68, sewisse VI 159 : sewist subj. impft. 3 VI 489 ; sewissent, subj. impft. 6 IV 2506

seyeis, impér 5 seeoir, IV 149, asseyez (voir sees)

siecle, s. m. IV 204, 374, 1335, monde ; IV 79, vie mondaine, des hommes (par oppos. à la vie religieuse)

sier voir seior

siere, s./ adj. IV 2065, sire ; sire, IV 2561, noble

siervire, inf. IV 440, servir

siewy, p.p. suivre, IV 2133*

syegniés, impér. 5 syegnier IV 5*, se signer, faire le signe de la croix ;

sivis, p. simple 2 sivir, I 249, suivre

siweis, ind. pr. 5 suivre IV 1259, suivre

soffy, p. p./adj. IV 2284, rassasié, satisfait

solas, s. m. III A63 ; IV 2081, 2095, 2223, plaisir ; VI 1146, soutien

soleis, p. p. de saouler, VI 603, 706, rassasié ; souleir, inf. VI 611

soller, c. r. pl. I 150 ; s. pl., solers III C125 ; soleir, V 339, 371, souliers

soloir, ind. pr. 3 soloit, I 19, 93 ; pr. 6 seulent IV 321, avoir coutume, avoir l’habitude de

solonc, prép. IV 66, 81, 896, selon, d’après

solour, s. f. IV 2294* : par solour, selon la coutume (?)

some, s. f. loc., ce est la some, IV 308, somme toute

sommelheuse, s. f./adj. IV 1569, sommeilleuse

679

sommiere, s. f. VI 1220, celle qui porte les charges

somosne p. p. f. pl. semondre, IV 162, convoquer

soneir, inf. + qqn. VI 78, avertir

songn, s. m. IV 1942 ; songne, V 203, soin, souci

soppeir, inf. V 270, prendre le repas du soir

sorcerie, s. f. III B23, sorcellerie

sorcot, s. m. IV 1931, surcot (vêtement de dessus)

sorcottel, s. m. IV l 1934, petit surcot

sorcours, s. m. IV 829, secours

sorplus, s. m. IV 2118, l’acte sexuel (euph.)

sostenance, s. f. VI 1249, soutien

soubre, adj. IV 479, sobre

soubtilh, adj. V 333, avisé, habile

souduire, p. p. souduit, IV 2408, tromper, abuser, égarer [DMF]

souffrans, adj. IV 1538, patient

soufrir (se), impér. 4, emploi intrans. II 370, accepter de renoncer (ici à une position dominante)

souilheur, s. f. IV 623, soulheur, IV 880, soulhure, IV 1188, corruption, impureté morale

souillars, s. m. II 298*, souillon, valet de cuisine malpropre ; soullart, III A137*, malpropre

soulhie, p.p. souiller IV 1386, souillée

souprent, ind. pr. 3 surprendre VI 1025, attaquer par surprise

souronde, subj. pr. 3 souronder VI 633, déborder

sours, p. passé sourdre, VI, 777, émerger

sovenance, s. f, IV 584, 2253, sovenanche, IV 1566, souvenir, mémoire

sume, ind. pr. 4 IV 566, 1103, être

sus, prép./ adv. sur ; dessus, en haut ; loc. et sus et jus, IV 1738, partout, en tout lieu ; en s. de, V 43, excepté ; interj. or s !, V 263, allons ! (voir lasus)

syevant, p. pr. suivre, VI 1217

taille, s. pl. II 33, manière, sorte (à rapprocher de la locution de toutes tailles, de toutes sortes)

taint, adj. c. s. sing. I 22, 23, sali

talant, s. m. IV 750, 1094, 1585, désir, envie ; loc. avoir t. de IV 395, désirer ; prendre t. de, avoir envie de

tances, ind. pr. 2 tancer, I 78, contester

tansteir, inf. VI 275, tâter, toucher

tantost, adv. I 61, IV 2216, 2420, aussitôt, immédiatement

tart, loc. adv. a tart, I 158, trop tard ; VI 39, difficilement

tast, s. m. III A6, III B3, 81, sens du toucher (personnage)

tayra, ind. fut. 3 taiseir IV 25, taire

taysant, p. pr. de taiseir IV 20, taire

teil, adj. indéf. IV412, 688, 739, V 393, tel ; pron. indéf. teilz, IV 193

teist, s. f. IV 1075, 1078*, tête

tempies, s. pl., IV 408*, tempêtes (envoyées par Dieu), punition [DMF]

tempre, adv. IV 500, tôt, de bonne heure [DMF]

temprement, adv. IV 954, bientôt, promptement

tempteir, inf. IV 159, tenter

tencer, inf. II 486, se quereller ; tenchier, VI 27, 104 ; p. simple 3 VI 434, quereller

tenceresse, adj. f. III A21, querelleuse

tenement, s. m. I 116, possession matérielle

tengne voir tenir

tenir, inf. IV 1192 ; pr. 6 tynent IV 305, tinent IV 257 ; fut. 3 tenrat IV 135 ; p. simple 1 tin IV 389 ; subj. pr. 3 tengne V 390 ; loc. tenir de, IV 611, être fidèle à, dépendre de, être vassal de

tenuer, s f. V 22, teneur

termiieur, s. m. IV 1609*, celui qui prête ou vend à terme, usurier [DMF]

termineir, inf. IV 292, prêter à intérêt [DMF]

tesee, p. p. de teser, VI 1031, protéger contre

tin voir tenir

tirce, adj./num. IV 68, tierce

680

todis, adv. IV 279, toudis, IV 357, 610, 1495, toutdis, IV 1224, tousdis, IV 2045, toujours

tolir, inf. I 180, tollir, VI 820 toulir, IV 363 ; pr. 3 toult, IV 588 ; pr. 5, VI 165 ; pr. 6 tollent, IV191* ; p. simple 3 tollit, IV 371 ; p. p. tolu, I 181, tolut, IV 2331, enlever, prendre, voler

tolle, ind. pr. 3 toller, IV 277, tolérer (?)

tollit voir toulir

tonne, s. f. II 321, grand tonneau

toquiet, p.p. toucher V 351, toucher les mains à qqn (pour marquer l’accord)

torner, constr. intransitive, p.p. f, I 237, renverser ; constr. transitive : torner a, p. p., I 4*, changer en ; torné de, ind. pr. 3, I 45, p. simple, I 47, détourner de, arracher à

tot, adv. IV 463, tost, IV 513, 881, 2127, toust, IV 127, 304, 1394, toest, IV 458, vite, rapidement

touaillon, s. m. II 102*, torchon

toudit, adv. V 125, toujours

toulir voir tolir

tourbleir, inf. IV 1324, troubler, inquiéter

tourneir, inf. IV 648, changer, transformer

tournelle, s. f. III C64, petite tour servant de prison

tournois, s. m. II 191, petite monnaie, frappée à Tours

tourtue, s. f. VI 52, tortue

toust, adv. V 199, vite, rapidement ; ensi tost que 367, dès que

touviert, adj. IV 865*, cuilvert, infâme

traire, inf. VI 403, aller, se diriger vers (v. aussi garan)

trait (a), loc. adv. IV 383, lentement, à loisir

transmueir, inf. + qqch VI 77, modifier

trappe, s. f. IV 542, 2386, piège ; loc. estre prise a la t., être pris au piège, se trouver dans une situation difficile, dangereuse

travilhier, inf. VI 887, mettre à l’épreuve

trechier, inf. IV 2091, tresser (ses cheveux) [DMF]

tresdoulx, IV 891* pour tresdont, aussitôt que, depuis que

trespas (pour un seul), loc. IV 2224, qui ne dure qu’un moment

trestout, pron. et adj. indéf. IV 150, 590, 683 ; trestous, IV 2349, trestoz, I 131, trestus, IV 1481, absolument tous

tricerie, s. f. I 251, 265, IV 261 ; tricherie, IV 452, 619, ruse, tromperie, duplicité ; tricherie, s., I 251, 265, tromperie

trichëor, s. m. I 171, trompeur

tristour, s. f. IV 1521, tristesse, affliction

trosee, p. p. f. de trousser, VI 1214, chargées sur

truant, s. m. IV 2322, gueux, vaurien

tus, adj. / pron., IV 397, 542, 1877, tous

tynent voir tenir

ui, adj. IV 206, aujourd’huy (voir huy)

unc, art. indéf. IV 7, 44, 200, 212, un

uzance, s. f. IV 730, coutume

uzureir, inf. IV 292 uzereir, IV 380 ; p.p. uzureit, IV 313, prêter à intérêt

vaine glore, adj. et s. f. IV 1082*, sotte vanité

vaseal voir vessiaus

vau, adj. IV 2364, vaul, IV 2370, mauvais [DMF]

vayre, s. m. IV 1069, fourrure de diverses couleurs

veés voir veoir

veior, inf., V 95, 111*, IV117, V 33 ; veyr, IV 1433 ; veir 2378*, voir ; pr. 1 voy, IV 6, 13, 19, V 126, 151, 298 ; pr. 5 veés, IV 2347, veyeis IV 393, 585, veyés IV 2453, veiés IV 609 ; fut. 1 veiraie, V 105 ; fut. 3 verat, V 38 ; fut. 5 veireis, IV 1439, veirés, V 18, 25, 368 ; p.p. veyut, IV 2525, V 110, veyu VI 599, 644, 784, 798, 1251 ; p. pr. veyant IV 2490

vele, prép. IV 2392, voilà

velechi, adv./exclam. IV 1015*

681

vengement, s. m. IV 2460, vengeance, punition

vengniés, ind. pr. 5 venir, V 132 ; pr. 6 vinent IV 1118, 2210* ; fut. 3 venra V 53, 381 ; fut. 5 venreis, V 292 ; subj. pr. 3 vengne, V 165

vergonder, v., p.p. vergondee, I 211, couvrir de honte

vergus, s. m. II 354*, verjus ; II 403*, suc acide des raisins non mûrs, ingrédient de cuisine

veriteit, s. f. IV 217, vérité

vernerie, s. f. IV 2395*, bouffonnerie (?) [DMF*]

vers, adj. pl. IV 243, vert

vert (sauce), adj. II 349*, sauce à base d’épinards ou d’herbes [DMF]

vertud, s. f. IV 522, force, vigueur physique

vesquisse (se), subj. impft. 1 se vivre, I 194, vivre grâce à

vessiaus, s. m., c. s. sg. I 80, vase, calice ; vaseal, VI 507, 595, contenant

vestures, s. pl. IV 1068, habits sacerdotaux

veu, s. m. III B57, vœu

veuls, veulhe, veulhiés voir voloir

veyant, veyeis, veyut voir veoir

veyue, s. f. VI 8, 754, 1255, vue

viande, s. f. II 61, 362, 373 ; VI 427, nourriture ; II 297, 307, nourriture carnée ; III C48 canevas en prose, mets

vielement, adv. IV 1948, d’une manière vile

vielh, adj. IV 2101, 2122*, pl. vieus IV 1988, adj. f., vile, abject

viés, adj. VI 239 et passim, vieux

vilonie, s. f. I 121*, mauvais traitement

vilté, s. f. I 182, abjection

vinent v. venir

virge, s. f. IV 673, vierge

virtualement, adv. VI 676, vertuallement, VI 683, vocab. philosophique, en puissance

vis, adj. IV 204*, vivant

viser, impér. 5 III C87, prendre garde

vitailh, s. f. VI 750, provisions

vo, pron. pers. IV 441, vu VI 930, vous

voie (se mettre à la), loc. verb. VI 1125, se mettre en chemin

voilhisme, IV 1530, IV voilhiesme, 1669, veuillez me

voir, adj./adv./s. IV 753, voyr, IV 626, 1137, V 263, 342, vrai ; adv. IV 130, 1356, 1994, ; V 64, 215, 241, vraiment en vérité ; s. IV 96, 287, 2145, vérité ; loc., dire v., IV 1137 ; V 215, par v., V 64, por v., IV 42, 1210 ; de voyr, IV 24, de façon certaine ; par v., IV 2218, en vérité ; naie v. IV 1034

voirement, adv. IV 1369, V 215, 387, assurément, certainement

voise, voisent, voist voir aleir

voleis voir vouloir

volentir(e), adv. IV 60, 681, 1148, V 11, 119, 142 ; volentier, IV 340, 1709, V 315, volentiers, fréquemment

voloir, inf./s., IV 824, 846, 2501, désir, volonté, intention ; V 115, vouloir ; pr. 1 veule, V 217, 278 ; veulh, V 45, 63, 128, VI, veulhe, IV 34, 41, 59, weul IV 441, weulh VI 643, 658, 665, 908 ; voue IV 2299, vuel IV 247, 254, 930, voelh VI 1106, 1251 ; pr. 2 weuls VI 689, 939, weulx VI 714, veuls IV 1100, voels VI 1123 ; pr. 3 voelt VI 823 ; pr. 4, veulhons, V 197, 263, volons, V 15 ; pr. 5, weulhiés VI 703, veulhiés, V 57, 66, 117, voleis IV 278, volhés IV 874 ; impér. 5 veulhies, IV 14, 639, 647 ; fut. 1 volraye, V 56 ; fut. 3 volrat IV 1571 ; fut., volrons, V 8 ; condit. 1 voraie, IV 695, voroie IV 695, voroye IV 1306, 2556, V 134, 369 ; condit. 3 voroit, V 141 ; subj. impft. 2 voussisses, IV 1471, etc.

voray, voroie, voroye, volraie, voir voloir

voussisses, voir vouloir

vos, adj. poss. IV 22, 151, 153 448, 455, 456, V 62, 91, 296 ; vo VI 926, vus IV 387, 392, 402 V 51, 86, 221, votre

682

voue voir voloir

voussisses voir voloir

vowé, p.p. vouer IV 2433, s’engager par vœu

voy voir aleir, veoir

voy, s. f. IV 337, 1227, 1411 ; vois IV 985,1854, voix

voyse voir aleir

vuel voir voloir

vuys adj. IV 2407, vide

waghe, s. m. V 336*, haut-de-chausse, housseaux [DMF]

waine, s. f. IV 282, veine

wasse, p.p. / adj. f. IV 2278. dévastée

wastelet, s. m. V 272, petit gâteau [DMF]

weul, weulh ; woelh voir voloir

widainge, s. f. VI 619, vocab. philosophique, état de vide

widies, p.p. widier IV 776, être vide de, dépourvu de, privé de

wit, adj. VI 617, vide

yaue, s. f., III A147 ; yawe, IV 1757, eau

ychy, adv. 1467, ici

yert voir yestre

yestre, inf. estre IV 898 ; fut. 2 yers IV 2359 ; fut. 3 yert IV 1133, 2144

yraie, yreis voir aleir

yreuse, adj. II 76, irascible

yveir s. m. IV 547, 2300, hiver ; loc. y. et esté, en tout temps

Chapitre d’ouvrage: Précédent 34/37 Suivant