Aller au contenu

Résumés

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09831-7
  • ISSN: 0035-2136
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09831-7.p.0215
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution numérique: 19/11/2019
  • Périodicité: Bimestrielle
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
215

Résumés/abstracts

Julien Roumette, « Introduction. Les vies multiples dEllis Island de Georges Perec »

Ellis Island de Georges Perec a connu plusieurs vies : dabord commentaire du film Récits dEllis Island réalisé avec Robert Bober, il fut ensuite publié en plusieurs étapes, complété par une première partie nouvelle et retravaillé pour en faire un texte littéraire à part entière. Cette étude restitue lhistoire du texte, linfluence des conditions initiales de son écriture sur sa tonalité poétique atypique et replace le questionnement de ce lieu emblématique dans la lignée dEspèces despaces.

Mots-clés : Georges Perec, Robert Bober, Ellis Island, Récits dEllis Island, Espèces despaces, littérature française du xxe siècle.

Julien Roumette, “Introduction. The multiple lives of Ellis Island by Georges Perec

Georges Perecs Ellis Island has had several lives: first written as a commentary for the film Ellis Island Revisited made with Robert Bober, it was then published in several stages, completed by a new first part and reworked to make it a literary text of its own. This study recreates the history of the text, the influence of the initial conditions of its writing on its atypical poetic tone and places the questioning of this emblematic place in the line of Species of Spaces.

Keywords: Georges Perec, Robert Bober, Ellis Island, Ellis Island Revisited, Species of Spaces, twentieth-century french literature.

Christelle Reggiani, « La poésie dEllis Island »

Dans un entretien accordé, en 1979, au poète Jean-Marie Le Sidaner, Perec associe à une véritable « terreur » lidée décrire « “de la poésie” librement ». Il est pourtant lauteur de quelques poèmes sans contrainte, en vers libres – parmi lesquels « Description dun chemin », la deuxième partie dEllis Island. Cet article montre que, pour rendre raison de laffranchissement (sporadique) 216des contraintes qui déterminent en principe le rapport de Perec à la poésie, la notion de lieu est décisive.

Mots-clés : Georges Perec, Ellis Island, poésie française contemporaine, poésie libre, lieu.

Christelle Reggiani, “The poetry of Ellis Island

In 1979, in an interview with the poet Jean-Marie Le Sidaner, Perec links to a kind of « terror » the very idea of writing “free poetry”. Yet he is the author of some unconstrained poems, written in free verses – among which figures “Description of a path”, the second part of Ellis Island. This paper aims to show that, in order to explain this (even sporadic) liberation of constraints (which generally determine Perecs relation to poetry), the notion of place is a decisive one.

Keywords: Georges Perec, Ellis Island, French contemporary poetry, free poetry, place.

Alexis Nuscelovici (Nouss), « Pas dUlysse à Ellis »

Comme chez Kafka, cité dans le texte, Amérique oblige, lœuvre convoque un lexique où une défaite marque une victoire. Perec perd et, formule gagnante, « qui perd gagne ». Tout est écrit pour ne pas succomber à la gloire de lexil, Enéidophobie qui permet de comprendre que lexil, dans sa vérité, est aussi fuite de soi. Il cède alors la place à lerrance qui ne nourrit nulle attente, ni paradis perdu ni terre promise, et qui décline lart dhabiter linhabitable, de résider (dans le) nulle part.

Mots-clés : exil, errance, récit, nulle part, inhabitable, Georges Perec, Ellis Island.

Alexis Nuscelovici (Nouss), “No Ulysses in Ellis

As in Kafka who appears in the text via Amerika, the book calls for a lexicon in which a defeat means a victory following Perecs mastery in the game of losing chess. The whole writing aims at rejecting the glory of exile, Eneidophobia which let us understand that exile should always be an exile of itself. The central pattern is then a principle of wandering, that is the art of dwelling (in the) nowhere, without any expectation, neither of lost paradise nor of promised land.

Keywords: exile, wandering, narrative, nowhere, uninhabitable, Georges Perec, Ellis Island.

217

Julien Roumette, « Errance et espoir, deux “mots mous” ? Mémoires de lexil dans Ellis Island de Perec »

Deux notions sont au cœur dEllis Island de Georges Perec : lerrance et lespoir. De ces deux mots étrangement qualifiés de « mous », lespoir est le plus présent dans le texte. Mais cest pour y être relativisé (les migrants se berçaient dimages factices) et présenté comme inaccessible aux visiteurs daujourdhui. La mémoire problématique de ce qui a porté lexil nourrit un sentiment de désarroi et participe à la revendication par lécrivain de lerrance, dont les migrants deviennent limage.

Mots clés : Georges Perec, Ellis Island, errance, espoir, mémoires de lexil, migration.

Julien Roumette, “Vagrancy and hope, two soft words? Memories of exile in Ellis Island by Perec

Two notions are at the heart of Georges Perecs Ellis Island: vagrancy and hope. Of these two words strangely termed “soft”, hope is the most present in the text. But it is to be put into perspective (the dreams of migrants were lulled by artificial images) and presented as inaccessible to those who come to visit the place today. The problematic memory of what led to exile feeds a sense of helplessness and participates in the writers claim of vagrancy, of which migrants become an image.

Keywords: Georges Perec, Ellis Island, vagrancy, hope, memories of the exile, migration.

Théo Soula, « Ellis Island au carrefour des géographies perecquiennes »

Ellis Island démontre la virtuosité « géo-littéraire » de Georges Perec, par létonnante diversité de ses écritures de lespace (géo-histoire, géographie statisticienne, géographie de linfra-ordinaire) et dans le déploiement des espaces auxquels il se réfère (la Nation états-unienne, les territoires dorigine des populations migrantes, le « non-lieu » de lîle). Lunité de sens qui se dégage de lensemble fait du livre un espace-carrefour où sentrecroisent les géographies perecquiennes.

Mots-clés : Georges Perec, géographie littéraire, habiter, géo-histoire, infra-ordinaire, non-lieu, poétique de lespace.

218

Théo Soula, “Ellis Island at the crossroads of Perecquian geographies

Ellis Island shows the geo-literary virtuosity of Georges Perec, by the astonishing diversity of his writings of space (geo-history, statistician geography, infra-ordinary geography) and in the deployment of spaces to which he refers (the United States Nation, the territories of origin of migrant populations, the “non-place” of the island). The unity of meaning that emerges from the whole makes the book a space-crossroads where Perecquian geographies intercross.

Keywords: Georges Perec, geography of literature, infra-ordinary, nonplace, poetics of space, humanistic geography, cultural geography.

Stéphanie Lima, « Perec, (non) lieu à Ellis. Pour une géographie de lerrance et de lespoir »

Avec Ellis Island, Perec nous propose une géographie de lerrance et de lespoir qui touche à la fois son parcours et aussi celui des exilés dhier et daujourdhui. Relire ce texte, dans un contexte de crise dite « des migrants » qui agite lEurope et le monde depuis 2015, incite à revenir sur les mots de Perec : espace, migration et non-lieu. Ainsi, Ellis Island nous renvoie à notre condition humaine terrestre, où chacun de nous est un exilé en puissance, à la recherche dun lieu.

Mots clés : Ellis Island, espace, espoir, errance, lieu, non-lieu, migration, géographie.

Stéphanie Lima, “Perec (non) place in Ellis. For a geography of vagrancy and hope

With Ellis Island Perec offers us a geography of wandering and hope that touches both his trajectory and that of the exiles of yesterday and today. Reading this text again, in a context of the so-called “migrants crisis” that has been shaking Europe and the world since 2015, encourages us to go back to Perecs words: space, migration and non-place. In this way, Ellis Island takes us back to our earthly human condition, where each of us is a potential exile in search of a place.

Keywords: Ellis Island, space, hope, wandering, place, non-place, migration, geography.

Corinne Maury, « Ellis Island, du site daccueil au lieu blâmé »

En 1979, le cinéaste Rober Bober et lécrivain George Perec co-réalisent le film Récits dEllis Island. Pour lécrivain, il ne faut pas simplement dire et montrer, mais faire surgir à partir du travail des mots et des images le cheminement agité des empreintes que ce lieu chargé dhistoires, parcouru par 219des hordes de visiteurs restitue dans une mutité criante. Comment éviter au récit de glisser dans une reconstruction artificielle qui sattacherait à la seule valeur factuelle de lHistoire ?

Mots clés : George Perec, Rober Bober, film documentaire, mémoire, lieu, traces, exil, Ellis Island.

Corinne Maury, “Ellis Island, from home site to blamed place

In 1978, filmmaker Rober Bober and writer George Perec co-directed the film Ellis Island Revisited. For the writer, one must not simply say and show, but bring out from the work on words and images filmed, the hectic journey of footprints that this place full of stories and traveled by hordes of visitors, restores in a glaring muteness. How then to prevent the story from slipping into an artificial reconstruction that would focus only on the factual value of history?

Keywords: George Perec, Rober Bober, documentary film, memory, place, traces, exile, Ellis Island.

Séverine Bourdieu « Du cliché au lieu commun. Usage des photographies dans le film Récits dEllis Island »

Les photographies darchive jouent un rôle primordial dans ce documentaire consacré à un lieu historique : loin du simple témoignage, leur mise en espace appelle à une conversion du regard afin de lutter contre le déjà-connu et se détacher des émotions superficielles. Les techniques de Robert Bober (film et montage), proches de lécriture de Perec, permettent une appropriation « sensible » de ces lieux et font résonner les « histoires derrance et despoir » quil renferme jusquà aujourdhui.

Mots clés : Georges Perec, Robert Bober, photographie, Ellis Island, film documentaire.

Séverine Bourdieu, “From the cliché to the commonplace. The use of photographs in the movie Récits dEllis Island

The archival photographs play a key role in this documentary devoted to an historical place: but far from being a simple testimony, they call, by their setting in space, a conversion of the gaze in order to fight against the already-known and to detach oneself from superficial emotions. Robert Bobers filming and editing techniques, close to Perecquian writing techniques, allow a “sensitive” appropriation of these places and resound the “stories of wandering and hope” it contains until today.

Keywords: Georges Perec, Robert Bober, photographs, Ellis Island, documentary film.

220

Philippe Ortel, « Retour à Ellis. JR après Perec »

Moins de quarante ans séparent Récits dEllis Island de Perec et Bober dEllis et Amor Fati, court-métrage et installation du photographe et affichiste JR, et pourtant on a le sentiment davoir changé de monde. Larticle interroge ce changement et définit les paramètres qui relient métonymiquement une œuvre à son monde propre. Il tente aussi de montrer comment dune œuvre à lautre on passe dune esthétique de la représentation (même impossible) à une esthétique immersive de la communication.

Mots clés : Perec, JR, Ellis Island, Amor Fati, monde, contemporain, poétique, affiche, immersion, infra-ordinaire.

Philippe Ortel, “Back to Ellis. JR after Perec

Less than forty years separate Ellis Island Revisited by Perec and Bober from Ellis and Amor Fati, short film and installation by JR, photographer and poster artist; yet we have the feeling of having changed our world. The article discusses the reasons for this change and defines the parameters that connect a work metonymically to its own world. He also tries to show how, from one work to another, one goes from an aesthetic of representation (even if it is impossible) to an immersive aesthetic of communication.

Keywords: Perec, JR, Ellis Island, Amor Fati, world, contemporary, poetic, poster, immersion, infra-ordinary.

Eric Lareine, « Donner un autre éclairage au texte de Perec par le montage, par la musique et le chant »

Dans un entretien, le chanteur et comédien Eric Lareine revient sur le spectacle Ellis Island quil a créé et mis en scène daprès le livre de Perec au théâtre Garonne à Toulouse en 2015. Particulièrement attentif à la qualité poétique du texte, il en pousse le lyrisme jusquau chant. Il fait résonner le texte de Perec avec sa propre histoire familiale et avec le rêve américain, par un travail de montage particulièrement évocateur avec dautres textes (I remember de Joe Brainard) et témoignages.

Mots clés : Eric Lareine, Georges Perec, Robert Bober, Joe Brainard, Ellis Island, rêve américain, adaptation théâtrale, émigration.

221

Eric Lareine,Casting a different light on Perecs text through editing, music and singing

In this interview, singer and comedian Eric Lareine reflects on the show he created and staged according to Perecs text, Ellis Island, at the Garonne theater in Toulouse in 2015. Particularly attentive to the poetic quality of the text, which he sometimes draws towards singing, he makes Perecs text resonate with his own family history and with the American dream, by an edited work particularly evocative with other texts (among them I remember by Joe Brainard) and testimonies.

Keywords: Eric Lareine, Georges Perec, Robert Bober, Joe Brainard, Ellis Island, American dream, theatrical adaptation, migration.

Article de revue: Précédent 15/15