Aller au contenu

Résumés

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-08977-3
  • ISSN: 2261-1851
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-08977-3.p.0257
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Mise en ligne: 19/10/2020
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
257

Résumés

Stefano Simiz, « Introductions »

La prédication peut-elle traduire des identités particulières et véhiculer des discours de la frontière, particulièrement dans les espaces « lotharingiens » entre Moyen Âge et période contemporaine ? Répondre à cette interrogation en cernant du mieux possible lart oratoire des confins, est lobjet même du volume, articulé en trois approches complémentaires : les contextes et les rapports aux autorités ; la mobilité des prédicateurs ; les espaces et sanctuaires de la prédication.

Laura Gaffuri, « Predicatori tra città e corte nel Piemonte sabaudo del Quattrocento »

La contribution propose le bilan dune recherche engagée sur les sources de la prédication savoyarde au xve siècle. Outre les sermons, souvent dispersés ou perdus, dautres sources (documentation municipale, chroniques urbaines, correspondances des ambassadeurs) permettent denquêter sur le modus operandi des prédicateurs, leurs réseaux relationnels, les modalités du recrutement, les temps et les lieux de leurs interventions, enfin sur les contenus et la réception de leurs paroles.

Céline Borello, « La parole de chaire des minorités protestante et juive à lépreuve du changement institutionnel. Années 1770-1815 »

Le propos cherche à comprendre comment se positionnent en chaire les prédicateurs des religions juives et protestantes face aux changements institutionnels de la Révolution française au retour des Bourbons en passant par lEmpire napoléonien. De fait, lanalyse des thématiques et des conditions matérielles de prédication, tout comme les réponses homilétiques des Églises minoritaires face aux sollicitations nouvelles des diverses autorités politiques de la période constituent le cœur de cet article.

258

Ludovic Viallet, « Sous le soleil de Satan. Mouvements réformateurs mendiants et genèse de la chasse aux sorcières au xve siècle »

Létude est consacrée à formuler lhypothèse dun lien entre les réformes religieuses de observantia et la cristallisation dune construction imaginaire aux lourdes conséquences au xve siècle : le crime de sorcellerie. Par-delà les traités, en-deçà des textes qui formulent motifs et croyances, soubassement dune répression séculaire, il y eut une action pastorale notamment prêchée par des hommes partageant une vision du monde modelée dans la conscience de lurgence du combat contre le diable.

Fabienne Henryot, « Entre Verdun, Lyon et Tours. François Humblot et la prédication minime au début du xviie siècle »

Le minime François Humblot a eu un itinéraire personnel étonnant. Il incarne une génération de qui, après un siècle danti-intellectualisme, participe activement à linstitutionnalisation de la prédication minime. Sa mobilité géographique caractéristique du premier xviie siècle entre Verdun (lieu de naissance), Lyon (formation), Tours et Saumur (apostolat antiprotestant), ou Paris ne valide pas lexistence dun axe religieux médio-européen. Sa figure a néanmoins connu une mémoire durable en Lorraine.

Julien Léonard, « Une prédication politique en zone de frontière. André Valladier et la souveraineté française à Metz (1608-1638) »

André Valladier est un personnage dont la carrière est intimement liée à la prédication, arrivé à Metz en 1609 dans la suite de lévêque. Son message se fait politique lorsquil est postulé abbé de Saint-Arnould. Régulièrement invité à Paris, sa prise de parole est diffusée par limprimé. Il y martèle ses idées sur la souveraineté du roi à Metz, ses relations avec dautres acteurs de pouvoir locaux. À travers la prédication, avant Cardin Le Bret, il bâtit une théorie des droits du roi à Metz.

Sarah Scholl, « La prédication au-delà des frontières confessionnelles. Le xixe siècle du père Hyacinthe Loyson (1827-1912) »

Le père Loyson (1827-1912) est lun des prédicateurs francophones les plus importants de la seconde moitié du xixe siècle. Son parcours religieux, depuis 259sa sortie de lÉglise catholique en 1869, est fait de ruptures, notamment à Genève où il échoue dans ses projets de renouveaux ecclésiastiques. Mais le succès de sa prédication ne se dément pas, tant auprès de catholiques que de protestants, et fait de lui une forme dincarnation de la liberté religieuse – croyance et culte – du xixe siècle.

Claire Bourguignon, « Les lieux et les espaces de la prédication mendiante en Auvergne (v. 1250 – v. 1530) »

Létude porte sur les diocèses de Clermont, du Puy et de Saint-Flour. Elle est fondée sur les sources historiques, iconographiques et larchitecture des couvents. Il sagit didentifier les formes de la prédication, ses modalités de diffusion, les lieux et les espaces dans lesquels elle sinscrit afin de mesurer laction des frères dans le développement dune pastorale dynamique leur assurant la reconnaissance de la communauté et une place de choix dans lencadrement religieux des fidèles.

Daniela Sora, « Celebrazioni e predicazione alla Visitazione di Milano tra XVIII e XIX secolo. Linee di ricerca »

Cet article traite et présente synthétiquement les biographies, culturelles et spirituelles, des différents personnages en contact avec le couvent milanais de la Visitation, au croisement des xviiie et xixe siècles. La recherche sappuie sur les documents de lordre, qui traitent des différentes célébrations ayant eu lieu dans léglise de la Visitation et dont souvent il nous reste des relations écrites détaillées.

Ignazio Veca, « Prêcher la croisade au xixe siècle. Lart oratoire du “Printemps des peuples” en Lombardie, entre politique et religion »

Cette contribution enquête sur le discours et la pratique de la prédication en Lombardie à lheure des révolutions italiennes de 1848. Après avoir célébré les « martyrs » de linsurrection, les prédicateurs de cet espace apportent leur sanction à lidée de « guerre sainte » contre lAutriche, pour la libération de la patrie. La pratique exceptionnelle de la prédication quarante-huitarde met en court-circuit les éloquences religieuse et politique, à une époque de prétendue sécularisation.

260

Philippe Martin, « Les chaires de vérité “belges”. Modèles ou exceptions ? »

Les chaires de vérité font maintenant partie du patrimoine de la Belgique. Cet article se propose de revenir sur la réalisation de ces exceptionnels meubles qui sont parfaitement caractéristiques dune province, ce qui nie lidée de dorsale catholique. Cest justement parce quils incarnent une identité régionale que le xixe siècle les patrimonialise.

Frédéric Meyer, « Conclusions »

La recherche de la spécificité dune prédication dans la zone étudiée (Lotharingie-dorsale catholique) sur un temps long (époques médiévale et moderne, poussées jusquau xixe siècle) révèle, grâce à une grande variété de sources mobilisées, trois apports principaux : la grande qualité des prédicateurs ; les tensions qui poussent à la promotion des réformes, amènent inévitablement des contestations et des affrontements ; mais ces prédicateurs se limitaient rarement à ce seul espace géographique.

Article de collectif: Précédent 16/17 Suivant