Skip to content

Table des incipit

  • Publication type: Book chapter
  • Book: Poésies
  •  
  •  
  • Pages: 227 to 233
  • Last edition: 2012
  • Collection: Seventeenth-Century Library, n° 10
  • Subcollection: Voix poétiques, n° 2

View all information ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0627-0
  • ISSN: 2105-9527
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4504-0.p.0227
  • Publisher: Classiques Garnier
  • Parution date: 10-04-2012
  • Language: French
Free access
Support: Digital
227

TABLE DES INCIPIT

Abbé, tout le monde s’étonne CXCI 167

Abbé, vous avez la naissance VIII   51

Achève d’abattre l’Espagne XX   58

Aimer avec attachement XVI   55

Alerte, Messieurs les Poètes XXI   58

Amants qui vous plaignez sans cesse XVII   56

Amarante, dans un ouvrage IX   51

Amarillis, que vous êtes cruelle CXXVII 112

Amour de diverses façons LXXXVII   90

Amour, vis-tu jamais un si parfait ouvrage CCV 175

Apprends l’état où je me vois XLV   73

Après deux ou trois mois d’absence XXXIX   69

Aujourd’hui, grâce à la Parque CXCIX 170

Avec quelque chaleur d’esprit CXLIV 130

Bannissons de notre mémoire XXII   59

Belle Iris, je suis aux abois CXX 107

Belle Iris, que me dites-vous CXXXIV 121

Belle Iris, toutes vos bontés CXXXVIII 128

Bonhomme aux yeux de ratine CCXIII 182

Caché sous un auvent où j’ai passé la nuit IV   49

Caliste a tous les agréments CXLV 130

Caliste grande façonnière LXVIII  84

Caliste, m’ayant aujourd’hui LIV   77

Caliste propre, et bien frisée XXXI  64

Caliste que vous êtes belle CXLVIII 131

Caliste, sans dessein de faire des amants CXLIX 132

Caliste, tu crains que ta mère XXXVIII   68

Caliste, vos rigueurs ont lassé ma constance XII   53

228

Caliste vous m’aimez et je n’en puis douter XL   69

Caressant un soir Alison XXXIII   65

Catin est une fine bête LXXVI   86

Ce billet que je vous envoie CLXIX 146

Cesse de plaindre ma souffrance XCIX   95

Changez d’humeur, jeune Certelle CLXXIV 155

Changez l’air de votre entretien XVIII   56

Cher Tircis, le mal qui t’afflige XLIII   73

Cher Tircis, tu tiens bonne table CCIV 174

Cher Vigeon, que ta me va coûter de peines XLI   70

Chevalier, ne me raille plus XCI   91

Clarinte, à qui toute la Cour CXXV 110

Cléon faux en tout ce qu’il fait CXV 104

Comme je crois vous êtes amoureux CLXXIX 160

Ci-gît Colin, qui dans sa vie CLXXXVI 164

Ci-gît Doralise, qui fut CLXXXVIII 165

Ci-gît la belle Iris en grâce si féconde CCIII 173

Ci-gît que la mort prit en traître CCXV 183

Ci-gît qui dupa tout Paris CLXXXIII 163

Ci-gît un Docteur non commun CLXXXVII 164

Ci-gît un homme extraordinaire CLXXXV 163

Ci-gît un prodige du temps CLXXXIV 163

D’aimer une Illustre, une infante CLXXVIII 159

Damon, les Muses affamées LXXII   85

Damon n’est plus : Qu’il eut de charmes CXCIV 168

Damon par de faibles présents LXXVIII   87

Dedans l’extrême impatience LXXXIX   90

De rire j’ai beaucoup d’envie CCXII 180

Déjà de six ou sept coquets LXI   79

Dès aussitôt, vieille Brienne LV   77

Despréaux faux railleur, sans génie et sans art CXCII 167

Des vers qu’une âme mercenaire CCII 172

De ta race l’histoire dit CXXXIX 128

Deux belles s’aiment tendrement CXXI 108

Deux braves, mais différemment C   95

Du mal d’autrui peu de gens sont grevés CLXXXII 162

229

D’une troupe de jeunes fous XXIII   60

Durant que vous étiez en France CCX 178

Être sans cesse dans l’église CL 132

Fous sûrement, c’est la leçon XXXIV   66

Heureux, ô mon cher Saint-Germain CLXXIII 154

Hier, je visitai notre ami LXXIII   88

Hier, nous traitâmes tout le jour CXXXVII 127

Ici dessous ce marbre gît CXC 165

Il ne faut point tant de mystère XIV   54

Iris, ainsi que les Novices II   47

Iris a la taille mignonne CXXIII 109

Iris, je suis au désespoir CXLVII 131

Iris, je vous aime, on le sait CXIV 104

Iris me paraissait aimable LXXIV   86

Iris ne dort ni nuit, ni jour LXXVII   87

Iris ne vous parle sans cesse LXIX   84

Iris, on fait courre le bruit CXXXVI 124

Iris, qu’autrefois à vous voir XXVII   62

Iris que les cloches me plaisent CXXXI 117

Iris, quel subit changement CXIX 107

Iris qu’êtes-vous devenue CXXXIII 119

Iris qui m’écrivait sans cesse CXXIV 109

Iris tremble qu’au premier jour CLVIII 135

Iris, triste et chagrine dans son lit retenue CXVII 105

Iris veut que je sois de ses meilleurs amis LXX   85

J’ai beau jurer, j’ai beau vous dire XCVII   94

J’ai soupiré cent fois pour l’ingrate Silvie CCVIII 178

J’ai vu ce qu’a fait Saint-Germain CLIV 133

Je commence à vous méconnaître XIII   54

Je le fais trois fois en une heure LX   79

Je n’ai pas le cœur assez bas XXXV   66

Je ne me plaindrai point aimable Célimène LXIV   81

230

Je ne veux point épouser Célimène LVI   77

Je n’ose plus entrer en lice CCXVI 185

Je sais que mon nom est celui CLXI 136

Je sers une ingrate Maîtresse XXIV   60

Je suis au désespoir quand vous me reprochez CXIII 103

Je te rends ton livre, Mélite LXXIX   87

Je te veux faire cent querelles CLXXII 152

Jeune Iris, si vous étiez sage CXXVI 110

Je vis un jour dans l’île fortunée CXXX 116

Je voudrais bien, Iris, cacher que je vous aime XCVIII   94

Je vous aime plus que moi-même XXXVII   67

Je vous dirai sincèrement CIII   97

Job eut des biens en abondance CCVI 176

Jules autrefois commandait au Sénat CC 170

La fortune qui me maltraite VI   50

La goutte me reprend, et ma colique empire CVII 100

La jeune Iris n’a de souci CXXXII 118

La petite Nanon chagrine XCIII   92

L’autre jour, chagrin de mon mal CLXX 148

L’autre jour, Tircis rencontra CLI 132

Léandre, j’ai bien acheté LXXX   87

Les actions de Hautefort CCXI 180

Lorsque Tircis s’est vu du bien LII   76

Malgré la douleur qui vous presse CCI 171

Marquise, je suis en colère CLXVI 142

Marquis, j’ai reçu ta Légende CCXVII 185

Ma vie est plus réformée XXXVI   67

M’envoyer faire un compliment CLXVII 144

Mon amour est déraisonnable XXVI   61

Mon cher Tircis, que t’ai-je fait CCXVIII 187

Mon cher Tircis, vous présumez CXL 128

Mon médecin chaque jour CLVII 135

Mon petit chat veut qu’on le flatte LXXI   85

Muse, il est temps de s’éveiller CLXXV 156

231

N’attends pas de moi le portrait CX 101

N’écoutez qu’une passion CXVI 105

Ne faites pas tant la cruelle X   52

Ne me commandez point que j’écrive aujourd’hui CXCVIII 169

Ne me demandez point en quel état je vis CLIX 135

Ne pas vouloir se démasquer LXXXV   89

N’espère plus tromper personne XXVIII   62

Ne vous affligez plus, beau faiseur de chansons CCIX 178

Ne voyant homme, ni garçon XLVIII   75

Non, Caliste n’est plus le sujet de mes feux I   47

On dit que Lise, en compagnie XLVII   74

On me l’avait bien dit qu’on ne peut s’en défendre XCVI   93

Paix aux Français, ici gît mort CLXXXIX 165

Paris vous demande justice CLXIV 138

Perdre Père, Crédit, Fortune, Bien, Maîtresse CLXXVI 157

Peux-tu bien tarder un moment III   48

Philis assise de côté LXXXIII   88

Philis prit d’un chasseur l’habit, et l’équipage LXVI   82

Philis vous demandez pourquoi XLIV   73

Plus je relis ce que vous faites CXCVII 169

Plus résigné qu’un capucin CLX 136

Pour marque de votre amitié LXXXII   88

Pour ne point foutre de putain LIX   78

Pour quelques légères douleurs CXLIII 129

Pourquoi venez-vous en ce lieu CXVIII 106

Pour se donner un peu de gloire XXIX   63

Pour une fois, vous avoir fait attendre CLXXXI 161

Pressé de cent petits amours CXXVIII 113

Puisque toute l’Astrologie CXCIII 168

Quand à mon âge l’on soupire CCVII 176

Quand au rendez-vous qu’on se donne CVIII 100

Quand d’un esprit doux et discret XCV   93

Quand on dispute de l’âge XV   55

Quand on dit que Clarinte est belle CXI 102

232

Quand on parle de vos emplois CLV 134

Quand on pense aux longues fatigues CLII 133

Quand Philis me flatte, et me baise XLVI   74

Quand près de moi vous avez cru CII   97

Que fait à tous moments chez vous LI   76

Que je chéris ta compagnie CI   96

Que mon destin est rigoureux LXXV   86

Que mon esprit est agité CLIII 133

Qui saura le peu de mérite XXX   63

Quittez cette dévote humeur CXII 103

Qu’on a de peine à se guérir CLXII 136

Quoi ! me voyant le cœur blessé CLXXVII 159

Quoi ! n’est-ce pas assez que le beau Ganymède LXII   80

Quoique je redoute vos coups LXV   82

Quoique la jeune Iris dans un lit retenue CXLVI 130

Quoique l’amour de Célimène LXXXI   88

Recevez, dans cette légende CLXVIII 145

Sans aucun bien, sans parentage LXXXVI   89

Sans ressource à ce coup le malheur me terrasse VII   50

Sapho faisant une peinture CVI   99

Sais-tu bien ce que fait Bélise L   76

Seigneur, que vos bontés sont grandes CLVI 134

Si ce qu’on doit à ton mérite CLXXI 150

Silvandre n’a pas eu tort LXVII   84

Silvandre, monté sur Parnasse XIX   57

Silvandre, si je suis blessé LXXXIV   89

Silvie avait le mal de mère LVIII   78

Si mes regards innocents CXXXV 122

Si quand ton page donne à boire XLIX   75

Si quand vous partez de ce lieu CXLII 129

Sitôt qu’on eut signé la paix XCIV   92

Sitôt qu’un savant vous envoie CLXV 141

Si vous voulez, ô beauté que j’adore CLXXX 160

Soupir impatient, que prétendez-vous faire LXIII   81

233

Tandis que le premier Coton LVII   78

Tant que Tircis fut riche, il ne foutit qu’en cul LIII   76

Tel que votre humeur le souhaite CXXII 108

Tes billets me rendent confus CLXIII 137

Tircis, apprends mon bonheur XLII   71

Tircis, deux filles de mérite CXLI 129

Tircis fait cent vers en une heure CXCV 168

Tircis, je sens à mon dommage CIX 101

Tircis, qui fut toute sa vie LXXXVIII   90

Tircis tremble, il est incertain CXCVI 169

Tisimante me plaît, jamais il ne m’ennuie XCII   91

Tous les blondins chez moi vont à l’école CCXIV 182

Tous les matins, dans son miroir XC   91

Tout le monde sait que je t’aime XI   53

Trois jeunes hommes de Paris V   49

Tu fais l’entretien des ruelles CIV   98

Tyran des âmes les mieux nées CXXIX 114

Un jour la Reine de Cythère CV   99

Votre grossesse est trop certaine XXV .   61

Book chapter: Previous 12/13 Next