Aller au contenu

Présentation des contributeurs

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-08401-3
  • ISSN: 2261-5709
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-08401-3.p.0957
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution numérique: 02/07/2019
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
957

présentation des Contributeurs

Claire Barel-Moisan est chargée de recherches au CNRS (UMR IHRIM, ENS-Lyon). Elle enseigne à Hamilton College (Paris) et à Middlebury College (Vermont). Spécialiste de la poétique romanesque balzacienne, elle a publié des travaux sur la littérature romanesque du xixe siècle. Ses recherches portent actuellement sur la science et les savoirs dans le roman français et dans la presse (xixe et début du xxe siècle).

Caroline de Mulder est écrivain, traductrice et professeur de lettres à luniversité de Namur. Elle a publié Leconte de Lisle, entre utopie et république (Amsterdam, 2005), coédité Le Livre des masques de Remy de Gourmont (Paris, 2007), les Lettres à Émile Bernard (Saint-Loup-de-Naud, 2008) et consacré de nombreux travaux aux figures de savants et de médecins dans la littérature ainsi quaux liens entre poésie et science.

Simona Gîrleanu, ancienne élève de lENS de Paris (concours international), est docteur en littérature comparée de luniversité de Lille. Sa recherche doctorale, montrant comment la ville devient au xviiie siècle un objet partagé entre esthétique et épistémologie, aborde les rapports entre littérature et sciences et initie des collaborations avec les historiens des sciences. Elle a enseigné à Sciences Po Paris.

Hugues Marchal est professeur de littérature moderne française et générale à luniversité de Bâle et membre honoraire de lInstitut universitaire de France. Il a notamment publié La Poésie (Paris, 2007), dirigé lanthologie Muses et ptérodactyles. La poésie de la science de Chénier à Rimbaud (Paris, 2013) et coédité plusieurs ouvrages collectifs sur lesthétique de la surprise dont Poetiken des Staunens (Paderborn, 2018).

Bertrand Marquer enseigne la littérature française du xixe siècle à luniversité de Strasbourg. Membre « junior » de lIUF depuis 2015, ses recherches portent sur limaginaire scientifique au xixe siècle et son 958impact littéraire. Ses principales publications sont : Les Romans de la Salpêtrière (Genève, 2008), Naissance du fantastique clinique (Paris, 2014), LAutre siècle de Messer Gaster ? (Paris, 2017)

Nicolas Wanlin est enseignant-chercheur en littérature française à lÉcole polytechnique. Il a travaillé sur les relations entre la poésie française et les arts plastiques, lhistoire de la poésie et les relations entre la littérature et lévolutionnisme. Il a publié Aloysius Bertrand. Le sens du pittoresque (Rennes, 2010), Histoire de la poésie (Paris, 2014) et une édition des Premiers recueils de Verlaine (Paris, 2018).

Anne-Gaëlle Weber est professeur de littérature comparée à luniversité dArtois. Spécialiste du récit de voyage et des relations entre sciences et littératures occidentales au xixe siècle, elle a publié A beau mentir qui vient de loin (Paris, 2004) et Les Perroquets de Cook (Paris, 2013) et dirigé Belles lettres, science et littérature dans la revue Épistémocritique (Besançon, 2015).

Stéphane Zekian, chercheur au CNRS (UMR 5317-IHRIM), a publié LInvention des classiques (Paris, 2012) et dirigé ou codirigé plusieurs volumes collectifs, parmi lesquels La Guerre des étoiles. Lastronomie entre lettres et sciences, 1760-1830 dans la revue Orages (Lyon, 2014) et Les Âges classiques du xixe siècle (Paris, 2018). Il a récemment édité plusieurs inédits dAlbert Thibaudet (Paris, 2018).

Article de collectif: Précédent 38/39 Suivant