Skip to content

Bibliographie

View all information ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0340-8
  • ISSN: 2109-7623
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4460-9.p.0133
  • Publisher: Classiques Garnier
  • Parution date: 12-13-2011
  • Language: French
Free access
Support: Digital
133
BIBLIOGRAPHIE


fIBRÉVIfITIONS

AJJR  :Annales de la Société Jean Jacques Rousseau, Genève, A. Jullien puis Droz.
EJJR  :Études Jean Jacques Rousseau, Reims, éd. A l'Écart, puis Montmorency, musée Jean Jacques Rousseau.
RSH  :Revue des sciences humaines, Lille, Faculté des Lettres puis Villeneuve-d'Ascq, université Charles-de-Gaulle —Lille 3.
RT  :Recherches et travaux, revue de l'UFR de lettres classiques et modernes puis, depuis 2006, revue de l'Équipe de recherche Traverses 19-21,université-Stendhal —Grenoble
3.
PU  :Presses universitaires; UP  :University Press
BIBLIOTHÈQUE SONORE

Jean Jacques ROUSSEAU, Intégrale des textes autobiographiques {Enregistrement sonore}, Caen, Lyre Audio Classiques (col- lection Les classiques à portée d'oreille), 2008, 4 disques compacts MP3 (ca. 27 h.).
Jean-Jacques RoussEAU, Les Confessions {Enregistrement sonore}, lu par Georges Bejean, Brison, Ed. Ecoute, 2001, 10 disques compacts audio.
134 CXXVIII LES CONFESSIONS
ÉDITIONS CRITIQUESDERÉFÉRENCE

Jean Jacques ROUSSEAU, ouvres complètes, éd. publiée sous la direction de Bernard Gagnebin et Marcel Raymond. Vol. 1, Les Confessions; autres textes autobiographiques, avec la collaboration de Robert Osmont, Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), {1959} 2007.
Jean Jacques ROUSSEAU, Les Confessions, éd. Alain Grosrichard, Paris, GF Flammarion (collection Littérature française), 2002, vol. I (Livres I à VI) et II (Livres VII à XII).
RÉCEPTION

MERCIER, Louis-Sébastien, « Des Confessions de J. J. Rousseau  », dans Mon Bonnet de nuit (1786), rééd. de Jean-Claude Bonnet, Paris, Mercure de France, 2001.
SAINTE-BEUVE, « Les Confessions de J. J. Rousseau » (4 nov. 1850), in Causeries du lundi, Paris, 1852, t. 3, p. 62-77 ; rééd. Paris, Garnier, s.d., t. 3, p. 78-97 ; repris dans Panorama de la littérature francaise. Portraits et causeries, éd. Michel Brix, Paris, Le Livre de poche (Pochothèque),
2004, p. 931-948.
SAND, George, Les Confessions de J. J. Rousseau. Nouvelle édition précédée d'une notice par George Sand, Paris, Charpentier, 1841.
SERVAN, Joseph-Michel-Antoine, Réflexions sur les Confessions deJ. J. Rousseau, sur le caractère et le génie de cet écrivain, sur les causes et l'étendue de son influence sur l'opinion publique, enfin sur quelques principes de ses ouvrages, P., Chez les libraires qui vendent les nouveautés 1783.
STAËL-HOLSTEIN, Germaine de, (Madame de Staël), Lettres sur les ouvrages et le caractère deJ. J. Rousseau (1788), rééd. dans le vol. 1 des ouvres complètes, sous la dir. de Florence Lotterie, Paris, Honoré Champion, 2008.
135 BIBLIOGRAPHIE cxxix
UNE SÉLECTIOND'ÉTUDESMODERNES

ADAMY, Paule, Les Corps deJ. J. Rousseau, Paris, Champion,
1997.
AGES, Arnold, « Rousseau's chara.cter. The Confession before the Confessions  :the testimony of the correspondance  », Studi Francesi (Turin), 45, 133, 2001, p. 30-47.
Analyses et réflexions sur Rousseau, Les Confessions (livres I à IV). L'écriture de soi, Paris, Ellipses, 1996. Avec des textes de Véronique Anglard, Louis Arsac, Paul-Laurent Assoun, Pierre Bénard, Catherine Boutier-Couqueberg, Anne Chamayou, Marie-Pierre Burtin, Claudine Chevallier, Annie Faucheux, Solange Fricaux, Pierre Guériaud, Stéphane Khaitrine, Jean Labesse, Alain-Gabriel Monot, Claude Montserrat-Cals, Dominique Paquet, Jean-François Perrin, Paul Renard, Jacques Ricot, Pierre Sauvage, Gilles Vannier, Carole Walter.
ANGELET, Christian, «  Le discours mensonger dans les Confessions de Rousseau  :les lettres à Sophie d'Houdetot  » dans Ch. Angelet, Ludo Melis, F. J. Mertens et Franco Musarra, Langue, dialecte, littérature. Etudes romanes à la mémoire de Hugo Plomteux, Louvain, Leuven UP, 1983,
p. 297-302.
ANGLANI, Bartolo, Le Maschere dell'Io. Rousseau e la menzogna autobiografica, Fasano (Brindisi), Schena, 1995.
Approaches to teaching Rousseau's Confessions and Reveries of the Solitary Walker, éd. John C. O'NEAL, Ourida MOSTEFAI, New York, Modern Language Association of America, 2003. Contributions sur Les Confessions de Jean Perkins, Mary Ellen Birkett, Guillemette Johnston, Christopher Kelly, Michael O'Dea, Byron R. Wells, Patrick Coleman, Raymond Trousson, Ourida Mostefai, John O'Neal, Christie McDonald, Thomas Kavanagh, Sarah Herbold, Christine Roulston.
AsSOUN, Paul-Laurent, Leçons psychanalytiques sur le Masochisme, Paris, Anthropos, 2007.
136 cxxx LES CONFESSIONS
Autobiographie et fiction romanesque. Autour des Confessions de J. ;J. Rousseau, éd. Jacques DOMENECH et al., Nice, université de Nice Sophia-Antipolis, 1997.
Autobiography as philosophy  : the philosophical uses of self-presen- tation, éd. Thomas Mathien and D.G. Wright, Londres- New York, Routledge, 2006.
BAKER, Felicity, « Portrait of the Object of Love in Rousseau's Confessions  », in Representation of the Self from the Renaissance to Romanticism, éd. Patrick Coleman, Jayne Lewis, Jill Kowalik, Cambridge, Cambridge UP, 2000, p. 171-199.
BAKER, Felicity, « Autobiography as non-fiction. Rousseau's story of the death of Claude Anet  », The Eighteenth Century Theory and Interpretation, 41, 2000, p. 141-159.
BEAUDRY, Catherine Anne, The rote of the reader in Rousseau's Confessions, Berne, New York, Peter Lang, 1991.
BEAUJOUR, Michel, Miroirs d'encre. Rhétorique de l'autoportrait, Paris, Seuil, 1980.
BEAUJOUR, Michel, « Des miroirs ambigus  :l'autoportrait pictural et l'autoportrait littéraire dans leur rapport à l'imitation  »,Michigan Romance Studies, 1, 1980, p. 1-17.
BELLE-ISLE, Francine, «  La voix du corps. Celle qui fait scène dans l'éclat du symptôme »,Tangence, 60, mai 1999, p. 95-104.
BELLE-ISLE, Francine, J. J. Rousseau. Le défi de la perversion, Québec, Nota Bene, 1999.
BELLON, Roger, «  "Barnâ bredanna" à propos d'un sur- nom emprunté au "patois du pays" dans Les Confessions de Rousseau  », in Voltaire, Crébillon, Rousseau  :hommage à Jean Oudart etJacques Spica, Grenoble, université Stendhal- Grenoble 3, 1996, p. 219-226.
BENNINGTON, Geoffrey, Dudding. Des noms de Rousseau, Paris, Galilée, 1991.
BENREKASSA, Georges, « l'individu et le sexe  : du discours de l'Émile au texte des Confessions », RSH, 161, 1976/1, p. 45-61.
137 BIBLIOGRAPHIE cxxxi
BENREKASSA, Georges, « Â propos d'un texte de Rousseau lieu de l'écriture, place de l'idéologie  ?  », RSH,165,1977/1, p. 75-83 {le préambule des Confessions (manuscrit de Neuchâtel)}.
BERCHTOLD, Jacques, «  "Rousseau avant Rousseau". L'idylle des cerises des Confessions ou le locus amcenus revisité  »,Cartes Blanches 2, février 2002, Le locus amarnus. Variations autour du paysage idéal, éd. R. Ventresque, Presses université Paul-Valéry —Montpellier III, p. 235-252.
BERCHTOLD, Jacques, a Le framboisier nourricier  :Rousseau et l'érotisme végétal de la tradition pastorale  », EJJR,
14/15, 2003/2004, p. 23-49.
BERCHTOLD, Jacques, «  Vitam impendere vero. Dépense, dette et dédommagement  :autour de la devise de Rousseau  », Europe, 930,Jean Jacques Rousseau, oct. 2006, p. 141-160.
BERCHTOLD, Jacques, « La musique des murailles  :Rousseau visiteur de Vauban  », AJJR, 48, 2008, p. 41-60.
BONHÔTE, Nicolas,J. J. Rousseau. Vision de l'histoire etauto- biographie, Lausanne, L'Âge d'homme, 1992.
BONHÔTE, Nicolas, « Tradition et modernité dans Les Confessions  » , in Modernité et pérennité de J. J. Rousseau mélanges en l'honneur de J. -L. Lecercle, Paris, Champion,
2002, p. 283-294.
BRISSETTE, Pascal, «  Le lecteur en procès  :analyse rhétorique du modèle judiciaire dans Les Confessions de Rousseau  », Orbis Litterarum, 57, 3, 2002, p. 181-196.
BROOKS, Peter, Troubling Confessions. Speaking guilt in law and
literature, Chicago, University of Chicago Press, 2001.
BRUSS, Elisabeth W., « L'autobiographie considérée comme

acte littéraire  », Poétique, 17, 1974, p. 14-26.
LAMPION, Pierre, « De l'anthropologie à l'autobiographie le récit d'enfance chez Rousseau, Renan, Sartre  », in La Littérature à la recherche de la vérité, Paris, Seuil, 1996,
p. 360-419.
CHAMAYOU, Anne, Jean Jacques Rousseau, ou, Le sujet de rire, Arras, Artois Presses université, 2009.
138 cxxxii LES CONFESSIONS
CHAMBERS, Ross, « Change and exchange  ? Story structure and paradigmatic narrative  », AustralianJournal of French studies, Melbourne, 12, 1975, p. 326-342.
CHEDEVILLE, François et ROUSSEL, Claude, « Le vocabulaire de l'ascension sociale dans le livre II des Confessions  », AJJR, 36, 1963-65, p. 57-86.
CHENET-FAUGERAS, Françoise, « Le paysage et Rousseau  », RT, 51, 1996, p. 239-248.
Jean-Jacques Rousseau, Lec Confeccion.c  :reproduction du manuscrit de Neuchâtel, postface de Pierre-Paul CLÉMENT, Lausanne, Bibliothèque romande, 1973.
CLÉMENT, Pierre-Paul, J. J. Rousseau. De l'éros coupable à l'éros glorieux, Neuchâtel, La Baconnière, 1976.
CLÉMENT, Pierre-Paul, «  De la mémoire aux mémoires construction d'un espace autobiographique dans Les Confessions de J. J. Rousseau  », Nouvelle revue de psychana- lyse, 15, printemps 1976, p. 185-201.
COLONNA, Vincent, AutofiGtion et autres mythomanies littéraires, Auch, Tristam, 2004.
GOULET, Henri, «  Le corps et l'événement dans les premiers livres des Confession  », in Mélanges offerts à M. le Professeur Frédéric Deloffre. Langue, littérature du xvr~ et du xvrr~ siècles, éd. Roger Lathuillère, Paris, Sedes, 1990, p. 501-513.
CROGIEZ, Michèle, « Portrait de Rousseau en séducteur  », in Littérature et .réduction  :mélanges en l'honneur de Laurent Uersini, Paris, Klincksieck, 1997, p. 545-551.
CROGIEZ, Michèle, « Éducations féminines  :les commentaires des Confessions de Rousseau  », in L'Éducation des femmes en Europe et en Amérique du Nord, de la Renaissance à 1848, éd. Guyonne Leduc, Paris, L'Harmattan, 1997, p. 307-316.
DEMANGEAT, Michel, «  La maladie comme obstacle et comme incitation à l'écriture chez Rousseau  », Eidôlon, 5 5 (Littérature et médecine 77, éd. Jean-Louis Cabanès), juillet 2000, p. 205-213.
139 BIBLIOGRAPHIE CXXXIII
DEMANGEAT, Michel, « Les Confessions de Rousseau à la frontière du délire  », in Frontières et seuils, Eidôlon, 67 (Frontières et Seuils, éd. Joëlle Ducos), 2004, p. 445-455.
DEMANGEAT, Michel, « La problématique de l'identité, les masques, la psychose chez J. J. Rousseau  », Imaginaire ~ Inconscient, 26, Des Masques, 2010/2, p. 47-59.
DÉMORIS, René, «  La folie de Jean-Jacques  », in Folies romanesques, éd. René Démoris, Henri Lafon, Paris, Desjonquièress, 1998, p. 380-397.
DESPLAND, Michel, « Confession without confessor Rousseau  », in Reading an erased code  : romantic religion and literary aesthetics in France, Toronto, University of Toronto Press, 1995, p. 21-44.
DIDIER, Béatrice, « L'inscription musicale dans l'écriture autobiographique  :Les Confessions de J. J. Rousseau  », Poétique, 37, février 1979, p. 91-101.
DIDIER, Béatrice, « Les blancs de l'autobiographie  », in Territoires de l'imaginaire. Pour Jean-Pierre Richard, textes réunis Jean-Claude Mathieu, Pazis, Seuil, 1986,
p. 137-156.
DOMENECH, Jacques, H Les Confessions  », Rousseau, Paris,

Ellipses (Les textes fondateurs), 2000.
DOUBROVSKY, Serge, Autobiographiques  : de Corneille à Sartre, Paris, Puf, 1988.
DOUTHWAITE, Julia V., «  Private life in the public eye Rousseau's autobiography and eighteenth-century pain- ting  », Studies on Voltaire and the eighteenth-century, 358,
1997-1998, p. 135-160.
DUISIT, Lionel, « Les pièges de la narration d'agrément dans Les Confessions de Rousseau » ,Dix-huitième siècle, 7, 1975,
p. 243-252.
EIGELDINGER, Mazc, « I : expérience de l'imaginaire dans les Confessions », inJ. J. Rousseau. Univers mythique et cohérence, Neuchâtel, La Baconnière, 1978, p. 241-276.
EIGELDINGER, Marc, « Sur la date de la "Préface" des Confessions  », accompagné de l'éd. de la « Préface  »
140 cxxxiv LES CONFESSIONS
des Confessions du manuscrit de Neuchâtel, Bulletin de l'Association Jean Jacques Rousseau (Neuchâtel), 59, 2002, p. 23-27 et 29-39.
ELBAZ, Robert, «  Autobiography and political theory in Rousseau  », Neohelicon, 12, 2, 1985, p. 9-33.
FAYOLLE, Roger, « Les Confessions dans les manuels scolaires

de 1890 à nos jour », ouvres et critiques, 3, 1978, p. 63-86. FRANCE, Peter, Rousseau  :Confessions, Cambridge, Cambridge
UP, 1987.
GAGNEBIN, Bernard, « Vérité et véracité dans Les Confession  », in J. J. Rousseau et son oeuvre  :problèmes et recherches, éd. J. Fabre et al., Paris, Klincksieck, 1964, p. 7-20.
GAGNEBIN, Bernard, « L'étrange accueil fait aux Confessions de Rousseau au XVIIIe siècle  », AJJR, 38, 1969-1971,
p. 105-126.
GILOT, Michel, « Les Confessions. Livres I à V  », RT, 12, oct.
1975, p. 21-45.
GILOT, Michel, « Mémoires et écritures, quelques remarques sur les Confessions  », inJ. J. Rousseau au présent, Chambéry, Les Amis de Jean Jacques Rousseau, 1978, p. 99-118.
GILOT, Michel, « Des mots fixés dans le souvenir  », RT, 51,
1996, p. 189-198.
GINZBURG, Lidia, «  Rousseau's Confessions and the modifica- tions of personality  », in On psychological prose, Princeton, Princeton UP, 1991, p. 153-194.
GODFREY, W. Robert, Reformation sketches  :insights into Luther, Calvin and "The Confessions", Phillipsburg (N. J.), P&R Publ., 2003.
GOLDSCHMIDT, Georges-Arthur, J. J. Rousseau ou l'esprit de solitude, Paris, Phébus, 1978.
GOODDEN, Angelica, The Backward Look. Memory and the

writings self in France (1580-1920), Oxford, Legenda, 2000. GOULEMOT, Jean-Marie, « Les Confessions  :une autobiographie
d'écrivain  », Littérature, 33, févr. 1979, p. 58-74. GOULEMOT, Jean-Marie, « Temps et autobiographie dans
les Confessions  :une tentative de réinscription culturelle  »,
141 BIBLIOGRAPHIE cxxxv
Thélème  : revista complutense de estudios franceses, 16, 2001,
p. 151-170.
GRENON, Anne-France, « Les lettres dans les Confessions de J. J. Rousseau  », Épistolaire. Revue de l'AIRE, 35, 2009, p. 59-72.
GRIVEL, Charles, « Le confessionnal et sa ruse  », in Voltaire,

Rousseau et la tolérance, Maison Descartes d'Amsterdam,
Presses Universitaires de Lille, 1980, p. 132-175. GROSRICHARD, Alain, « 'On ne s'avise jamais de tout'. Sur
un passage des Confessions de J. J. Rousseau  », Ornicar ?,
30, 1984.
GROSRICHARD, Alain, « Une vengeance à la Jean Jacques  »,

Europe, 930,Jean Jacques Rousseau, oct. 2006, p. 141-160. Groupe J. J. Rousseau {André Barolle, Gilbert Fauconnier
et al.}, Index des Confessions, préface et postface de Michel
LAUNAY, Genève, Slatkine-Paris, Champion, 1978.
GUSDORF, Georges, «  De l'autobiographie initiatique à

l'autobiographie genre littéraire  »,Revue d'histoire littéraire
de la France, nov.-déc. 1975, p. 957-994.
GUYOT, Charly, « Le texte des Confessions  : du manuscrit de

Neuchâtel au manuscrit de Genève. Étude de quelques
variantes  », repris dans Ch. Guyot, De Rousseau à Marcel
Proust. Recueil d'essais littéraires, Neuchâtel, 1968. HABIB, Claude, «  La pédagogie, prélude à la crise  :quelques
rapports entre l'Émile et l'autobiographie  », Textuel, 19,
1987, p. 21-34.
HARTLE, Ann, The Modern Self in Rousseau's Confessions. A reply to St. Augustine, Notre Dame (Indiana), University of Notre Dame Press, 1983.
HARTLE, Ann, « Augustine and Rousseau  :narrative and self-Knowledge in the two Confessions  », in The Augustinian tradition, éd. Gareth B. Matthews, Berkeley, University of California Press, 1999, p. 263-284.
HOFFMANN, Paul, « Le désir et la loi. Essai sur les six pre- miers livres des Confessions de Rousseau  », Saggi e ricerche di letteratua francese, 1977, p. 279-297.
142 cxxxvi LES CONFESSIONS
HOFFMANN, Paul, « La mémoire et les valeurs dans les six premiers livres des Confessions  », in Corps et coeur dans la pensée des Lumières, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2000, p. 237-247.
Hunter, Angela N., «  Rousseau's queer bottom  : sexual dif- ference in the Confession  », in FLS vol. 34 Queer sexualities in french and francophone literature and film, éd. James Day, Amsterdam, New York, Rodopi, 2007.
Images des Confessions. xvrr~-xxe siècles, Avant-propos de Robert
THIÉRY, Montmorency, Musée J. J. Rousseau, 1991.

IMLINGER, Fabienne, Selbst. Leben. Schreiben, Innsbruck, Vienne, Bozen, StudienVerlag, 2009.
JACKSON, Susan, Rousseau's occasional autobiographies, Colombus, Ohio State University Press, 1992.
JACOB, François, « Les Confessions, ou l'aire de la romance  », in Autobiographie et fiction romanesque autour des Confessions de J. J. Rousseau, éd. J. Domenech, université de Nice Sophia-Antipolis, 1997, p. 7-20, p. 7-20.
JACOT GRAPA, Gazoline, « Autopsies  :regard sur soi, regazd clinique  ?  », in Arts littéraires, arts cliniques éd. Romuald Fonkoua, Brigitte Galtier, Gazoline Jacot Grapa, université de Cergy-Pontoise, 2003, p. 97-112.
JOLY, Raymond, «  La fiction autobiographique  », in The triumph of culture  : 18`b century perspectives, éd. Paul Fritz, David Williams, Toronto, Hakkert, 1972, p. 169-189.
JOLY, Raymond, « Poésie, censure et vérité. Les amours des parents de Rousseau », in Le Travail des Lumières. Pour Georges Benrekassa, éd. Caroline Jacot Grapa, Nicole Jacques-Lefevre, Yannick Séité, Carine Trevisan, Paris, Champion, 2002, p. 301-316.
JuNOD, Paul et LEPLÂTRE, Olivier, « L'idylle dite des cerises (Livre IV)  », in Écritures du repas. Fragments d'un discours gastronomique, éd. Kazin Becker, O. Leplâtre, Berne {etc.}, Peter Lang, 2007, p. 129-174.
143 BIBLIOGRAPHIE CXXXVII
KELLY, Christopher, Rousseau's exemplary life. The Confessions as political philosophy, Ithaca, New York, Cornell University Press, 1987.
KELLY, Christopher, « The Confessions as philosophic autobio- graphy  », in Cambridge companion to Rousseau, éd. Patrick Riley, Cambridge, Cambridge University Press, 2001.
KELLY, Christopher, « Introduction  », in J. J. Rousseau Autobiographical, scientific, religious, moral and literary wri- tings, Dartmouth College Press, University Press of New England, 2006, p. xv-xxv.
KLAIBER, Tilo, K Ce triste système  ». Anthropologischer Entwurf und poetische Suche in Rousseau's autobiographischen Schriften, Tübingen, Narr, 2004.
KOFMAN, Sarah, «  Le confessionnal de Rousseau  », in S. Kofman, Camera Obscura. De l'idéologie, Pazis, Galilée,
1973, p. 53-59.
Kosxl, Morihiko, Les Images de soi chez J. J. Rousseau. L'autobiographie comme politique, à pazaître 2011 aux Éditions Classiques Gaznier.
KRAUSS, Werner, «  Rousseau's Bekenntniss  », in Essays zur franz~sischen Literatur, Berlin, Weimaz, Aufbau Verlag,
1968, p. 297-327.
KRESS-ROSEN, Nicole, « Réalité du souvenir et vérité du dis- cours. Étude de l'énonciation dans un texte des Confession », Littérature, 10, mai 1973, p. 20-30.
KRUMM, P., « Murs et matrice dans les Confessions de Rousseau  »,Symposium, 44, Winter 1990-1991, p.252-263.
KUNZE, Christoph, « J.-J. Rousseau. autobiographische Schriften als Waffe im Kampf gegen das "Werk des Finsternis"  », in Rousseau-Werke, Munich, Winkler, 1978,
p. 759-779.
KUWASE, Shojiro, Les Confessions de J. J. Rousseau en France (1770-1794). Les aménagements et les censures, les usages, les appropriations de l'ouvrage, Pazis, Champion, 2003.
KUWASE, Shojiro, « Le Rousseauisme et la première récep- tion des Confessions  : À propos de la polémique de l'année
144 CXXXVIII LES CONFESSIONS
1782  »,Études de langue et littérature fran~aises (Tokyo), 80,
2002, p. 24-37.
LAQUEUR, Thomas W., Le sexe en solitaire. Contribution à

l'histoire culturelle de la sexualité, Paris, Gallimard, 2005. LALANDE, Françoise,Jean Jacques et le plaisir, Paris, Belfond,
1993.
LAVOCAT, Françoise, K Les Confessions  » , J. J. Rousseau, Paris, Nathan, 1998 {1990}.
LAHOUATI, Gérard, « l'invention de l'enfance  : le statut du souvenir d'enfance dans quelques autobiographies du XVIIIe siècle  », in Autour de l'enfance, éd. Évelyne Berriot- Salvadore, Isabelle Pébay-Glottes, Biarritz, Atlantica,
1999, p. 163-190.
I :AMINOT, Tanguy, « Une figure de l'exclusion chez Rousseau,

la prostituée  », EJJR, 12, 200-2001, p. 89-117. LAUNAY, Michel, « La structure poétique de la première
partie des Confession  », AJJR, 36, 1963-1965, p. 49-56. LAURENTI, Jean-Noël, « Â propos des Confessions. Rousseau
lecteur de Prévost  »,Bulletin APL, 85, mais 1998, p. 10-14. LECERCLE, Jean-Louis, « Un homme dans toute la vérité de
sa nature  », RSH, 161, 1976/1, p. 5-17.
LECERCLE, Jean-Louis, « Les Confessions. Texte ou docu-
ment  ?  », ouvres et critiques, III, 1, 1978, p. 22-38.
LEJEUNE, Philippe, L'Autobiographie en France, Paris, A. Colin,

1971.
LEJEUNE, Philippe, «  Le dangereux supplément. Lecture d'un aveu de Rousseau »,Annales. Économies, sociétés, civilisations,
29,1974, n°4, p. 1009-1022.
LEJEUNE, Philippe, Le Pacte autobiographique, Paris, Seuil,

1975.
LEJEUNE, Philippe, « Le peigne cassé  »,Poétique, 25, 1976, p. 1-29.
LECARME, Jacques, et Eliane LECARME-TABONE,
L'Autobiographie, Paris, A. Colin, {1997} 2e éd. 2004.

145 BIBLIOGRAPHIE cxxxix
LE RIEDER, Jacques, "L'autobiographie en question. Herder, juge des Confessions de Rousseau  »,Revue germanique inter- nationale, 20, 2003, p. 89-100.
LOJKINE, Stéphane, « La déchirure et le faire-surface. Dynamique de la scène dans les Confessions  », in La Scène. Litterature et Arts visuels, dir. Marie-Thérèse Mathet, Paris, L'Harmattan, 2001, p. 195-209.
MACCANNELL, Juliet Flower, «  History and self-portrait in Rousseau's autobiography  », Studies in Romanticism, 13,4,
1974, p. 279-298.
MACCANNELL, Juliet Flower, «  Egomimesis  », in The Regime of the brother. After the patriarchy, New York, Routledge,
1991, p. 43-100, 192-195.
MACHEREL, Claude, « Le mystère de Mister Dudding  », Actes de la recherche en sciences sociales, 78, 1989, p. 24-30.
MAGNÉ-CANDILLE, Josseline, « Sur quelques lignes des Confessions  », Littératures (Toulouse), 21, automne 1989, p. 53-58.
MAGNOT-OGILVY, Florence, « L'économie de l'amitié dans la seconde partie des Confessions de Rousseau. Étude d'un dysfonctionnement du système du don  »,Revue d'histoire littéraire de la France, 105, 2005, p. 353-368.
MAN, Paul de, Allégories de la lecture, trad. fr., Paris, Galilée,
1989.
MARGEZ, Serge, « Mendacium est fabula, ou le droit de men- tir par aveu d'innocence. Rousseau et la 4e Promenade à l'exergue des Confessions  », Archives de philosophie, 63,
2000, p. 5-29.
MARIE, Dominique, « Correspondance et autobiographie. Genèse réelle et genèse imaginaire de l'idée de complot dans deux lettres de J. J. Rousseau  », EJJR, 7, 1995,
p. 209-221.
MARIE, Dominique, «  De la politique à l'autobiographie. L'idée de peuple chez Rousseau  », EJJR, 13, 2002,
p. 157-172.
146 cxr. LES CONFESSIONS
MAY, Georges, L'Autobiographie, Paris, Puf, 1979.
MAY, Gita, « Les Confessions de Rousseau, roman picaresque  ?  », in Franz~sische Literatur im Zeitalter der Aufkldrung. Geddchnischrift für Fritz Schalk, éd. Wido Hempel, Francfort-sur-le-Main, 1983, p. 236-253.
MCDoNALD, Christie Vance, « Rousseau's autobiografical venture  : a process of negation  »,Genre, 1973, p. 98-113.
MELANÇON, Benoît, «  Le malentendu épistolaire. Notes sur le statut de la Lettre dans Les Confession  », in L'Invention de l'intimité au siècle des Lumières, éd. B. Melançon, Littérales (Unie. Paris X-Nanterre), 17, 1995, p. 77-89.
MERCIER, Roger, «  Sur le sensualisme de Rousseau. Sensation et sentiment dans la première partie des Confession  »,RSH,
161, 1976/1, p. 19-33.
MILNER, Max, « Qu'exhibe Jean Jacques ? Â propos d'une page des Confessions  », RSH, 208, 1987, p. 35-46.
MINEAU, Gazoline L., « La notion de sincérité et les enjeux moraux de l'écriture de soi chez Rousseau  », in Influences et modèles étrangers en France sous l'Ancien Régime, éd. Virginie Dufresne, Geneviève Langlois, Cahiers du CIERL (PU Laval), n° 9, oct. 2009.
MINEAU, Gazoline L., « La fiction de l'autre dans le portrait de soi  : le rôle des figures de Grimm, de Diderot et de d'Holbach dans Les Confessions  », in Rousseau et les philo- sophes, éd. Michael O'Dea, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 2010/12, p. 131-140.
MüCxE, Dorothea (von), « Profession/confession  », New Litterary History, 34, 2003, p. 257-274.
NIEMEYER, Christian, « Der moderne Mensch und seine vormoderne Utopie. Zum Verh~.ltnis von Autobiographie und literarischer Ausgestaltung bei Rousseau, dem Sozialp~.dagoge  », in Begründungsformen der Piidagogik in der « Moderne », éd. D. Hoffmann, A. Langewand, C. Niemeyer, Weinheim, 1992, p. 152-191.
147 BIBLIOGRAPHIE cxLi
NYE, Robert A., éd., « J. J. Rousseau  :sexuality and iden- tity  », in sexuality, Oxford, New York, Oxford University Press, 1999, p. 71-73.
O'DEA, Michael, « The double narrative of the stolen ribbon in Rousseau's Confession  »,French Studies, oct. 1984, p. 1-8.
O'DEA, Michael, «  Rousseau's Confessions  :modes of engage- ment with the other  », in Subject matters  : subject and self in French literature from Descartes to the present, Amsterdam- Atlanta (Ga.), Rodopi, 2000, p. 43-59.
OGRODNIK, Margaret, Instinct und intimacy. Political philo- sophy and autobiography in Rousseau, Toronto, University of Toronto Press, 1999.
O'HAGEN, Timothy (éd.),J. J. Rousseau and the sources of the self, Brookfield, Ma, Avebury, 1997.
OLNEY, James, «  J. J. Rousseau and the crisis of memory  », in Memory and narrative. The wave of life-writing, Chicago, University of Chicago Press, 1998, p. 101-110.
OMACINI, Lucia, «  Le Confessioni di J. J. Rousseau. "Impresa che non concoce esempi"  », in K In quella parte del libro de la mia memoria  » . Uerità e finzione del K io  » autobiographico, éd. Francesco Bruni, Venezia, Marsilio editore, 2003,
p. 217-234.
O'NEAL, John C., « Rousseau et ses lecteurs  :stratégies narratives dans ses oeuvres autobiographiques  », in Lectures de Rousseau. Rousseau juge de Jean Jacques. Dialogues, éd. Isabelle Brouard-Arends, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2003, p. 69-81.
ORLANDO, Francesco, «  La découverte du souvenir d'enfance au premier livre des Confession  », AJJR, 37, 1966-68,
p. 149-173.
O'ROUxKE, James L., Sex, lies, and autobiography  :The ethics of confession, Charlottesville, University of Virginia Press,
2006.
OSMONT, Robert, « Le préambule des Confession  »,L'Information littéraire, 9, mars-avril 1957, p. 47-54.
148 cxr.n LES CONFESSIONS
OSMONT, Robert, «  Le style intimiste dans la première partie des Confessions et dans les Rêveries du promeneur solitair », EJJR, 2, 1988, p. 25-43.
OUDART, Jean, « Comment dire  ? Â propos de l'indicible dans Les Confessions de J. J. Rousseau  », RT, 44 ;18e siècle. Hommage à Michel Gilot, 1993, p. 135-146.
PAGLIA, Camille, « Return of the great mother  :Rousseau vs Sade  », in Sexual peronae. Art and decadence from Nefertiti to Emily Dickinson, New York, Vintage Books, 1991,
p. 230-247.
PÉGUY, Charles-Pierre, Lieux communs et littérature. L'autobiographie en France avant Rousseau, Paris, Belles Lettres, 1997.
PERKINS, Jean A., « The ironic mode in autobiography Franklin and Rousseau  », Studies in eighteenth-century culture,
6, 1977, p. 215-228.
PERRIN, Jean-François, Le Chant de l'origine  : la mémoire et le temps dans Les Confessions de J. J. Rousseau, Oxford, Voltaire Foundation, 1996.
PERRIN, Jean-François, « Le récit d'enfance du XVIIe siècle
à Rousseau  », Dix-huitième siècle, 30, 1998, p. 211-220.

PERRIN, Jean-François, « D'un noble jeu  :rêverie sur Les Confessions  », in Modernité et perennité de J. J. Rousseau. Mélanges en l'honneur de J. -L. Lecercle, Paris, Champion,
2002, p. 295-302
PERRIN, Jean-François, « J.-J. Rousseau, la preuve par la lettre. Lire les Confessions avec la correspondance  », AJJR,
47, 2007, p. 409-426.
PERRIN, Jean-François, « César à Bossey  : le palimpseste antique du livre I des Confessions  », AJJR, 48, 2008,
p. 317-337.
PERRIN, Jean-François, Politique du renon~ant  : le dernier Rousseau, Pazis, Kimé, 2011.
PICARD, Lucie, «  Le picaresque dans les six premiers livres des Confessions de Rousseau », in Le Génie et la forme. Mélanges de
149 BIBLIOGRAPHIE CXLIII
langue et littérature offerts àJean Mourot, Nancy, Publications de l'université de Nancy II, 1982, p. 319-329.
PHILONENKO, Alexis, « Essai sur la signification des Confessions  »,Revue de métaphysique et de morale, 79-1, mars
1974, p. 1-26.
PROKOP, Ulrike, « Die Konstruktion der idealen Frau. Zu einigen Szenen aus den Bekenntnissen des J. J. Rousseau  », Feministische Studien, 1989, p. 86-96.
PY, Gilbert, « Livres I à IV des Confessions  », L'Information littéraire, L,1, 1998, p. 8-20.
RILEY, Patrick, « The inversion of conversion  : Rousseau's

rewriting of Augustinian autobiography  », Studies in
eighteenth-century culture, vol. 28, 1999, p. 229-255.
RILEY, Patrick, Character and conversion in autobiography

Augustine, Montaigne, Descartes, Rousseau and Sartre,
Charlottesville, University of Virginia Press, 2004. ROBIN, Christian, «  La mémoire affective dans le livre premier
des Confession  », RSH, 38, janvier-mars 1973, p. 69-84. ROBINSON, Philip, «  J. J. Rousseau, aunt Suzanne, and solo
Song  », The Modern Language Review (Londres), 73(2),
1978, p. 291-296.
ROBINSON, Philip, «  J. J. Rousseau and the autobiographical

dimension »,Journal of European Studien, 8, 1978, p. 77-92. ROBINSON, Philip, « Awaking to music  : two autobiogra-
phical passages of Rousseau  », Nottingham French studies,
18, 1, mai 1979, p. 22-36.
ROBINSON, Philip, « The "actor's talent" and the "accent of the passions"  :Rousseau on his childhood reading  », Romance studies, 8, été 1986, p. 17-26.
ROTUREAU, Christian, « Rousseau, fils coupable. Pour la relecture d'un paragraphe du livre I des Confession  »,Revue d'histoire littéraire de la France, 92, 5, sept.-oct. 1992,
p. 801-818.
150 cxr.iv LES CONFESSIONS
ROTUREAU, Christian, «  J. J. Rousseau et les deux visages de Tante Suzon  », L'information littéraire, mai-juin 1989, p. 18-24.
ROUSSEL, Jean, « La réception des Confessions entre 1795 et

1830  », ouvres et critiquer, III, 1, 1978, p. 39-49. ROUSSEL, Jean, « Les Confessions de "La Nouvelle Heloïse"  »,
EJJR, 5, 1991, p. 17-28.
ROUSTANG, François, «  I : interlocuteur du solitaire  »,Revue de l'Institut de sociologie, Bruxelles, n° 1-2,1982, Individualisme et autobiographie en Occident, p. 163-175.
RUNTE, Roseann, « Nature and culture  : J. J. Rousseau and the Confessions  », Eighteenth-century life, 4, 3, mars 1978, p. 67-70.
DE SAUSSURE, Hermine, Rousseau et les manuscrits des KConfessions », Paris, de Boccard, 1958.
SCANLAN, Timothy, « Maxims in Rousseau's major autobio- graphical work », Studies on Voltaire and the eighteenth-century,
216, 1988, p. 364-365.
SÉITÉ, Yannick, « La remise du manuscrit des Confessions à l'Assemblée nationale  », in Mémoires de la France. Trésors inédits et secrets de l'Assemblée nationale, éd. Emmanuel de Waresquiel, Paris, I :Iconoclaste, 2006, p. 42-45.
SEIGEL, Jerrold E., «  Wholeness, withdrawal, and self-revela- tion  :Rousseau  », in The idea of the self  : thought and experience in western Europe rince the seventeenth century, Cambridge (UK)-New York, Cambridge UP, 2005, p. 210-247.
SIMON, Julia, « The public sphere, alienation and commodification  : Rousseau's autobiographical writing  », Mass Enlightenment, SUNY, 1995, p. 70-94.
SPAAS, Lieve, « Rousseau et fractures de l'identité  », in

Rousseau anticipateur-retardataire, éd. Josiane Boulad-Ayoub,
Isabelle Schulte-Tenckhoff, Paule-Monique Vernes, Paris,
I :Harmattan, 2000, p. 247-258.
SPINK, John Stephenson, « Chronologie et composition thématique dans les ouvrages à forme biographique et
151 BIBLIOGRAPHIE cxr.v
autobiographique du xvllte siècle  »,Cahiers de l'Association internationale des études francaises, n° 19, mars 1967,
p. 115-128.
STAROBINSKI, Jean, La transparence et l'obstacle {1957}, Paris, Gallimard (Tel), 2006.
STAROBINSKI, Jean, L'ceil vivant II, La Relation critique {1970}, Paris, Gallimard (Tel), 2008 (« L'interprète et son cercl  » {livre 3, Le dîner de Turin} ; «  Le style de l'autobiographie  »).
STAROBINSKI, Jean, « Quia non intelligor illis  », in Rousseau visité-Rousseau visiteur, éd. J. Berchtold, M. Porret, AJJR, vol. 42, 1999, p. 445-517
STAROBINSKI, Jean, La devise de Rousseau, présentation Gaetano Platania, Rome, Archivio Guido Izzi, 2001.
STELZIG, Eugene, The romantic subject in autobiography. Rousseau and Goethe, Charlottesville,-Londres, University Press of Virginia, 2000.
STURROCK, John, « Rousseau  », in The language of auto- biography  :Studies in the first person singular, Cambridge, Cambridge University Press, 1993, p. 132-162.
TEMMER, Mazk J., « Rousseau's Idylle des cerises. A meta- morphosis of the pastoral idyll  », in The Persistent Voice. Essays on Hellenism in French Literature since the eighteenth- century in honor of Professor Henri Peyre, Genève, Droz,
1971, p. 29-43.
THERRIEN, Madeleine B., « Rousseau  :lucidité et sincérité  », Studies on Voltaire and the eighteenth-century, 155, 1976,
p. 2071-2082.
THIERY, Alice, « Sur l'intertexte des Confessions  : L'Astrée et l'épisode de l'idylle des cerises  », AJJR, 46, 2005.
TREADWELL, James, « The case of Rousseau  », in Autobiographical Writing and British Literature, 1783-1834, Oxford (N.Y.), Oxford University Press, 2005.
TRIPET, Arnaud, « Distance et pazticipation du narrateur dans les Confessions de Rousseau  », in Le Statut du sujet
152 cxr.vI LES CONFESSIONS
dans le récit de mémoire, éd. de Lucia Omacini, Padova, Unipress, 1999, p. 25-35.
TROUSSON, Raymond, « Les Confessions devant la critique et l'histoire littéraire du xlxe s.  », ouvres et critiques, III,
1, 1978, p. 51-62.
TROUSSON, Raymond, « État présent des recherches sur

les Confessions  », ouvres et travaux, III-1, 1978, p. 5-15. TROUSSON, Raymond, Jean Jacques Rousseau jugé par ses
contemporains  : du K Discours sur les sciences et les arts  » aux
KConfessions », Paris, Champion, 2000.
TROUSSON, Raymond, Introduction et notes à l'édition des Confessions, Paris, Champion, 2010.
VERHOEFF, Han, « Les aléas de la communication avec le lecteur  : le récit du ruban volé de Rousseau  », in (En) jeux de la communication romanesque, éd. Susan van Dijk, Christa Stevens. Amsterdam, Rodopi, 1994, p. 97-110.
VERSINI, Laurent, « Les six premiers livres des Confessions, idylle  », EJJR, 1, 1987, p. 23-35.
VERSINI, Laurent, « Self-ridicule in Les Confessions  », Yale French Studies, 28, 1962, p. 55-63.
VOISINE, Jacques, « Quelques personnages secondaires dans

Les Confessions  », RSH, 110, 1963, p. 221-237. VOISINE, Jacques, « Le dialogue avec le lecteur dans Les
Confession », inJ. J. Rousseau et son oeuvre, Paris, Klincksieck,
1964, p. 23-32.
VOISINE, Jacques, «  De la confession religieuse à l'autobiographie et au journal intime entre 1760 et 1810  », Neohelicon, Budapest, La Haye, Paris, 2, 1974,
3-4, p. 337-357.
VOISINE, Jacques, « Essai de préhistoire intérieure des Confessions  », L'Information littéraire, 28, janv.-févr. 1976, p. 7-19.
VOISINE, Jacques, « Rousseau autobiographe et écrivain d'après le livre IV des Confession  »,Revue d'histoire littéraire de la France, 1977, p. 775-794.
153 BIBLIOGRAPHIE CXLVII
WALD-LASOWSKI, Patrick, « La fessée ou l'ultime faveur  »,

Magazine littéraire, 357, sept. 1997, p. 30-33. WEINTRAUB, Ka.rl Joachim, « A Self confronta the world  »,
in The Value of the individual. Self and Circum.rtance in
Autobiography, Chicago, Londres, Chicago UP, 1978,
p. 294-335.
WRIGHT, D.G., « Rousseau's Confessions. The tragedy of Teleology  »,Journal of Social and Political Thought, 1, 4, janvier 2003.
YANG, Guozheng, J. J. Rousseau  : la part autobiographique de l'ceuvre  : un K exercice de style  » , Paris, L Harmattan, 2007.