Aller au contenu

Bibliographie sélective

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0773-4
  • ISSN: 2108-9876
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-1120-5.p.0707
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 26/06/2013
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
707

BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE

LITTÉRATURE PRIMAIRE

ŒUVRES ÉTUDIÉES

Manuscrits

Anonyme, L’Ombre de Deschauffours, 1739 [Bibliothèque Nationale de France (B.N.F.), manuscrits français, n.a.f. 1562, microfilm 5662, f. 76 et 75 vo]. Édition : Claude Courouve, Les Gens de la Manchette, Paris, Claude Courouve, « Archives de l’homosexualité », 1978.

Anonyme, Le Diable d’argent, comédie en un acte et en prose [B.N.F., f. fr. 9280].

Anonyme, Le Panthéon Français ou La Désertion des Champs Élysées, pièce en un acte et en prose [B.N.F., f. fr. 9263, f. 346-347].

Biancolelli, Pierre-François dit Dominique, La Dispute de Melpomène et de Thalie, prologue en un acte et en prose [B.N.F., f. fr. 9331]. Représentée à la loge de Pellegrin le 23 août 1723.

Biancolelli, Pierre-François, Fuzelier, Louis et Romagnesi, Jean-Antoine, L’Italienne française [riposte à la Française italienne], comédie en trois actes et en prose avec prologue et divertissement [B.N.F., f. fr. 9331]. Représentée au Théâtre-Italien le 15 décembre 1725.

Carolet, Denis, Les Aventures de la rue Quincampoix, comédie en un acte et en prose et vaudeville, avec divertissement [B.N.F., f. fr. 9315]. Représentée au Théâtre-Italien le 21 novembre 1719.

Carolet, Denis, Les Ombres modernes, opéra-comique en prose et vaudeville [B.N.F., f. fr. 9315].

Cubières-Palmézeaux, Michel de, Les Opinions modernes [1751], comédie en cinq actes et en prose [B.N.F., n. a. f. 1686].

Dulong, Jules, Chandezon, Léopold et Saint-Amant [Jean-Armand Lacoste dit], La Muse du Boulevard, songe en deux épisodes, avec prologue et épilogue, mêlé de chants, de danses, etc. Bezou, 1828 [manuscrit de la

708

censure, Archives nationales, F 18 660]. Représenté au théâtre de l’Ambigu-Comique le 7 juin 1828.

Favart, Charles-Simon et Grandvoinet de Verrière, Jules-Claude, L’Amour et l’Innocence, ballet-pantomime en un acte et en vers et vaudeville [B.N.F., f. fr. 9325]. Représenté au théâtre de l’Opéra-Comique le 10 avril 1736.

Favart, Charles-Simon et Pannard, Charles-François, La Joie, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville [B.N.F., f. fr. 9325]. Représenté à la foire Saint-Germain le 3 février 1741.

Florimond Boizard de Ponteau, Claude, Pannard, Charles-François et Gallet, M., La Paix, pantomime en un acte et en prose [B.N.F., f. fr. 9324]. Représentée à la foire Saint-Germain en février 1749.

Fuzelier, Louis, L’Audience du Temps ou L’Occasion, prologue en un acte et en prose et vers avec vaudeville [B.N.F., f. fr. 9336]. Représenté à la foire Saint-Germain le 4 mars 1725.

Fuzelier, Louis, La Mode, comédie en un acte et en prose [B.N.F., f. fr. 9332, fo 232-241 vo]. Représentée au Théâtre-Italien le 18 septembre 1718.

Fuzelier, Louis, La Réconciliation des Sens ou L’Instinct de la Nature, prologue en un acte et en prose et vaudeville [B.N.F., f. fr. 9325]. Représenté au théâtre de l’Opéra-Comique le 28 juillet 1732.

Fuzelier, Louis, Les Malades du Parnasse, comédie en un acte et en prose [B.N.F., f. fr. 9333]. Représenté à Paris en 1730.

Gueullette, Thomas-Simon, « Prologue de l’opérateur pour les parades » [B.N.F., f. fr. 9340, fo 2 r-fo 8 r ; Bibliothèque historique de la ville de Paris (B.H.V.P.) C.P. 4326, fo 1-4], Édition : Parades, éd. Guy Spielmann, Beaulieu, Lampsaque, « Studiolo », 2005, p. 354-357.

Isnard, Chevalier, La France régénérée ou Les Fondements de la République, comédie en deux actes et en prose, musique de Vitrioli, [B.H.V.P., C.P. 4333]. Représentée au théâtre de la Société Libre des amis des Belles-Lettres le 8 mai 1801.

Delisle La Drevetiere, Louis-François, Le Berger d’Amphrise, tragi-comédie en trois actes et en prose, avec divertissement, musique de Jean-Joseph Mouret, scénographie de Roberto Clerici [B.N.F., f. fr. 9311, Fo 11-24 vo]. Représentée au Théâtre-Italien le 20 février 1727.

Laffichard, Thomas, Favart, Charles-Thomas et Valois d’Orville, Adrien-Joseph, L’Abondance, opéra-comique en un acte et en prose et vaudevilles [B.N.F., f. fr. 9319]. Représenté à la foire Saint-Germain le 21 mars 1737.

Lesage, Alain-René, Fuzelier, Louis et Orneval, Jacques-Philippe d’, Les Débris de la Foire Saint-Germain, prologue en vers libres [B.N.F., f. fr. 9314]. Représenté à la foire Saint-Germain le 31 mars 1727.

Mercier, Louis-Sébastien, Le Grand Œuvre ou L’Alchimiste espagnol, comédie en trois actes et en prose, sans nom d’auteur, sans date [Bibliothèque de

709

l’Arsenal (ARS.), Ms 15080 1 d]. Cahier de 52 pages, quatrième version, corrections autographes, 288 x 205.

Pannard, Charles-François et Florimond Boizard de Ponteau, Claude, L’Absence, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville [B.N.F., f. fr. 9323, Fo 205-210 verso]. Représentée à la foire Saint-Laurent le 26 juin 1734.

Pannard, Charles-François, L’Arbre de Cracovie, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville [B.N.F., f. fr. 9324]. Représenté à la foire Saint-Laurent le 11 mars 1742.

Pannard, Charles-François, La Muse Pantomime, pièce en un acte avec vaudeville et divertissement [B.N.F., f. fr. 9323 Fo 386-404 vo]. Représentée à la foire Saint-Laurent le 14 septembre 1737.

Pannard, Charles-François, Le Repas allégorique ou La Gaudriole, opéra-comique en un acte et en prose et vers avec prologue et divertissement [B.N.F., f. fr. 9323, Fo 471-482]. Représenté à la foire Saint-Laurent le 30 juin 1739.

Pannard, Charles-François, Les Ennemis réconciliés, opéra-comique en prose et vaudeville en un acte, « pour servir de quatrième acte à L’Histoire de la Foire ou Les Métamorphoses de la Foire, pièce en quatre actes et un prologue, par Monsieur Lesage ». [B.N.F., f. fr. 1207]. Représentée à la foire Saint-Laurent le 27 juin 1736.

Riccoboni, Antoine-François, Biancolelli, Pierre-Dominique et Romagnesi, Jean-Antoine, L’Occasion, opéra-comique en un acte et en prose avec divertissement [B.N.F., f. fr. 9331]. Représentée au Théâtre-Italien le 10 août 1726 [troisième acte des Comédiens esclaves].

Éditions imprimées

Anonyme, Étrennes aux fouteurs démocrates, aristocrates, impartiaux ou Le Calendrier des trois sexes. Almanach lyrique orné de figures, à Sodome et à Cythère, et se trouvent plus qu’ailleurs dans la poche de ceux qui le condamnent, s. n., 1790.

Anonyme, Grande Fête donnée par les maquerelles de Paris, à toutes les putains, le jour de l’arrivée du roi, de la reine et de leur famille, en réjouissance du retour de leurs père et mère, suivie d’une souscription des maquereaux pour subvenir aux frais de cette fête patriotique. Le soir, illumination générale et bal gratuit dans tous les bordels, à Paris, s. n., 1791. Édition : Maurice Lever, Anthologie érotique, Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 2003, p. 1108-1118.

Anonyme, L’Arrivée de Louis Capet aux Enfers, son interrogatoire et son jugement, dialogue, Paris, librairie de la rue Percée, numéro I, 1793.

Anonyme, La France foutue, tragédie lubrique et royaliste, en trois actes et en vers, à Barbe-en-Con, en Foutro-Manie, l’An des Fouteurs 5796 [1795-1800]. Édition : Olivier Sers, Paris, Belles Lettres, 1995.

710

Anonyme, La Journée amoureuse, ou Les Derniers Plaisirs de M…-A…, comédie en trois actes et en prose, représentée pour la première fois au Temple le 20 août 1792, au Temple, chez Louis Capet, l’An Premier de la République [1792]. Édition : Maurice Lever, Anthologie érotique, p. 1136-1157.

Anonyme, Le Bordel patriotique institué par la reine des Français, pour les plaisirs des députés de la nouvelle législature, précédé d’une épître dédicatoire de Sa Majesté à ces nouveaux Lycurgue, aux Tuileries et chez les Marchands d’ouvrages galants, s. n., 1791. Édition : Maurice Lever, Anthologie érotique, p. 1087-1109.

Anonyme, Le Bordel royal, suivi d’un entretien secret entre la reine et le cardinal de Rohan, après son entrée aux États Généraux, Paris, s. n., 1790. Édition : Maurice Lever, Anthologie érotique, p. 1081-1086.

Anonyme, Le Godemiché royal, entretien entre Junon et Hébé, Paris, s. n., 1789. Édition : Maurice Lever, Anthologie érotique, p. 1059-1064.

Anonyme, Le Triomphe de la Fouterie ou Les Apparences sauvées, comédie en deux actes et en vers insérée dans Les Fureurs utérines de Marie-Antoinette, femme de Louis XVI [recueil factice] [B.N.F., Enfer 655].

Anonyme, Les Bordels de Thalie ou Les Forces d’Hercule, Saint-Pétersbourg [Avignon], chez le Compère Mathieu, 1793.

Anonyme, Les Enfants de Sodome à l’Assemblée nationale, ou Députation de l’ordre de la Manchette aux représentants de tous les ordres pris dans les soixante districts de Paris et Versailles réunis, avec figures, à Paris, et se trouve chez le marquis de Villette, grand commandeur de l’ordre, 1790.

Anonyme, Les Fureurs utérines de Marie-Antoinette, femme de Louis XVI, au manège et dans tous les bordels de Paris, s. n., 1791. Édition : Maurice Lever, Anthologie érotique, p. 1119-1125.

Anonyme, Les Nouvelles du manège royal sans dessus dessous, ou La Fluxion de Marie-Toinon et Louis son mari, garçon serrurier au Temple, avec un détail de leur grande dispute et les nouvelles de leur ménage envoyées à Coblence par M. Sans-culotte, Paris, s. n., 1792. Édition : Maurice Lever, Anthologie érotique, p. 1132-1135.

Anonyme, Robespierre aux Enfers, Paris, Poignée et Volland, an II.

Anonyme, Suite des Pantins des Boulevards, ou Bordels de Thalie, confessions paillardes des tribades et catins des tréteaux du boulevard, recueillies par le compère Mathieu, savoir au Théâtre de Nicole, aux Associés, aux Beaujolais, ouvrage aussi utile qu’agréable, dédié à tous les baladins de la fin du dix-huitième siècle, et enrichi de figures, par leur espion ordinaire, Paris, Imprimerie de Nicomède dans la lune, 1791.

Anonyme, Le Temple de Mémoire, pièce en un acte et en prose et vers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra comique, contenant les meilleures pièces qui ont été représentées aux foires de Saint-Germain et de Saint-Laurent, Paris, Étienne Ganeau, 1721-1737, vol. VI [1728]. Représenté à la foire Saint-Laurent en 1725.

711

[Grandval, Charles-François Racot de dit Grandval Fils], La Nouvelle Messaline, tragédie en un acte et en vers, par Pyron dit Preputius, à Chaude-C… et à Badine, s. n., s. d. Édition : Jean-Jacques Pauvert, Théâtre érotique français du xviiie siècle, Paris, Terrain vague, 1993, p. 221-242.

[Piron, Alexis], Vasta reine de Bordélie, tragédie en trois actes et en vers, s. l., s. n., 1773. Édition : Jean-Jacques Pauvert, Théâtre érotique français du xviiie siècle, p. 200-219.

[Rutlidge, ou Rutledge, James, Monsieur le chevalier, gentilhomme anglais, dit M. L. C. J. R. G. A.], Les Comédiens ou Le Foyer [parfois attribuée à Louis-Sébastien Mercier], comédie en un acte et en prose, « attribuée à l’auteur du Bureau d’Esprit, à Paris, de l’imprimerie des successeurs de la Veuve Duchesne, 2440 » [1777], « représentée par les comédiens de la ville de Paris, au théâtre du Temple, le 5 janvier 2440 » [représentée au théâtre du Temple le 5 janvier 1777]. Édition critique : James Rutlidge, Les comédiens ou Le foyer ; Le bureau d’esprit ; Le train de Paris ou Les bourgeois du temps, éd. Pierre Peyronnet, Paris, Champion, 1998.

Allainval, Léonor-Jean-Christine Soulas d’, L’Embarras des richesses [adapté de La Fontaine], comédie en trois actes et en prose, avec prologue et divertissements, Paris, N. Pissot, 1726 [ARS., Rf. 7587] ; reprise dans le Nouveau Théâtre Italien, Paris, Briasson, 1753, vol. V. Représentée au Théâtre-Italien le 9 juillet 1725. Édition critique : Martial Poirson, Montpellier, Espaces 34, 2006.

Allainval, Léonor-Jean-Christine Soulas d’, L’Hiver, comédie en un acte et en vers avec divertissement, Paris, Briasson, 1733.

Anseaume, Louis, L’Île des Fous [parodie de Goldoni Carlo, L’Arcifanfano], comédie en deux actes et en prose mêlée d’ariettes, musique d’Egidio Romoaldo Duni, Paris, Claude Herissant, 1761. Représentée au Théâtre-Italien le 29 décembre 1760.

Anseaume, Louis, Le Monde renversé, opéra-comique en un acte et en vers, publié dans le Théâtre de M. Anseaume ou Recueil des Comédies, Parodies et Opéras-comiques qu’il a donné jusqu’à ce jour, avec les airs, rondes et vaudevilles notés dans chaque pièce, Paris, Veuve Duchesne, 1766, vol. I. Représenté à l’Opéra-Comique le 12 avril 1753 ; repris à la foire Saint-Laurent la même année.

Anseaume, Louis, Les Deux Chasseurs et la Laitière [adapté de La Fontaine], opéra-comique en un acte et en prose mêlé d’ariettes, musique d’Eridio Romoaldo Duni, Paris, Veuve Duchesne, 1763. Représenté au Théâtre-Italien le 23 juillet 1763.

Anseaume, Louis, Favart, Charles-Simon, Fusée de Voisenon, Claude-Henri de, La Nouvelle Troupe, comédie en un acte et en prose et vers, avec

712

vaudeville, Paris, Nicolas-Bonaventure Duchesne, 1760. Représentée au Théâtre-Italien le 9 août 1760.

Artaud, Jean-Baptiste, La Centenaire de Molière [sic], comédie en un acte et en prose et vers avec divertissement, Paris, Duchesne, 1773. Représentée à la salle des machines des Tuileries le 18 février 1773, reprise au Château de Versailles le 3 mars 1773.

Aude, Joseph, Le Journaliste des ombres ou Momus aux Champs Élysées, pièce héroï-nationale en un acte et en vers avec une dédicace à Monsieur Bailly, maire de Paris, et des Réflexions préliminaires, Paris, Pierre-François du Gueffier Fils, 1790. Représentée au théâtre de la Nation le 14 juillet 1790.

Aude, Joseph, Cadet Roussel aux Champs Élysées ou La Colère d’Agamemnon, vaudeville en un acte, Paris, Fagès, an IX. Représentée au théâtre Montansier le 26 Ventôse an IX.

Aude, Joseph, Redon Dufresnoy, Maxime de et Laffillard, Eugène-Hyacinthe, Collin d’Harleville aux Champs Élysées, Paris, Maldan et Locar, 1806. Représentée pour la première fois à Paris, sur le théâtre de la rue de Thionville, le 10 mars 1806.

Barbier, Jules, L’Ombre de Molière, intermède en un acte et en prose avec une préface, Paris, Furne, 1847 [vers censurés signalés en italique]. Représenté au Théâtre-Français le 15 janvier 1847.

Beauchamps, Pierre François Godard de, Le Jaloux, comédie en trois actes et en prose avec prologue et divertissement, insérée dans Le Jaloux puni, Paris, Briasson, 1732. Représentée au Théâtre-Italien le 23 décembre 1723.

Beauchamps, Pierre, Le Ballet des Arts, ballet avec prologue, Paris, G. Martin, 1685. Représenté au Collègue Louis-Le-Grand le 6 août 1685.

Beaunoir, Alexandre-Louis-Bertrand Robineau dit, Thalie, la Foire et les Pointus, comédie en un acte et en prose, Paris, Cailleau, 1783. Représentée au théâtre des Variétés-Amusantes en 1783.

Biancolelli, Pierre-François et Romagnesi, Jean-Antoine, Les Débuts, comédie en un acte et en prose, Paris, Briasson, 1729. Représentée au Théâtre-Italien le 14 juillet 1729, puis au théâtre de l’Ambigu-Comique le 12 mai 1794.

Beffroy de Reigny, Louis-Abel, Nicodème dans la lune ou La Révolution pacifique, folie en prose et en trois actes, Paris, chez l’Auteur, « au Bureau d’abonnement des nouvelles Lunes », 1791. Représentée au Théâtre français comique et lyrique le 7 novembre 1790. Édition critique : Michèle Sajous d’Oria, Fasano-Paris, 1983.

Boissy, Louis de, dit Bonnefoy, L’Apologie du siècle ou Momus corrigé, comédie en un acte et en vers libres, Paris, Prault Père, 1734. Représentée au Théâtre-Italien le 1er avril 1734.

713

Boissy, Louis de, dit Bonnefoy, La Critique, comédie en un acte et en vers libres avec musique de Mouret, prologue et divertissement, Paris, Pierre Prault, dit Prault Père, 1732. Représentée au Théâtre-Italien le 9 février 1732.

Boissy, Louis de, dit Bonnefoy, La Frivolité, comédie en un acte et en vers avec divertissement, Paris, Duchesne, 1753. Représentée au Théâtre-Italien le 23 janvier 1753.

Boissy, Louis de, dit Bonnefoy, Le Badinage ou Le Dernier Jour de l’absence, comédie en un acte et en vers libres, La Haye, s. n., 1735 [parodie de Pellegrin, Hipolite et Aricie]. Représentée au Théâtre-Français le 23 novembre 1735 [interdite par ordre supérieur parce qu’elle ridiculise Samuel Bernard et la Compagnie des financiers].

Boissy, Louis de, dit Bonnefoy, Le Je ne sais quoi, comédie en un acte et en vers avec divertissement, musique de Jean-Joseph Mouret, Paris, Pierre Prault, 1732. Représentée au Théâtre-Italien le 10 septembre 1731.

Boissy, Louis de, dit Bonnefoy, Le Plagiaire, comédie en trois actes et en vers avec divertissement, Paris, Jacques Clousier, 1735. Représentée au Théâtre-Italien le 1er février 1746.

Boissy, Louis de, dit Bonnefoy, Le Retour de la Paix, comédie en un acte et en vers libres, avec divertissement, danse et musique, Paris, Cailleau, 1749. Représentée au Théâtre-Italien le 22 février 1749.

Boissy, Louis de, dit Bonnefoy, Le Triomphe de l’Intérêt, comédie en un acte et en vers, avec divertissement, La Haye, Andoine van Dole, 1734. Représentée au Théâtre-Italien le 8 novembre 1730. Édition critique : Martial Poirson, Montpellier, Espaces 34, 2006.

Boissy, Louis de, dit Bonnefoy, Les Étrennes ou La Bagatelle, comédie en un acte et en vers avec divertissement, Paris, Pierre Prault, 1733. Représentée au Théâtre-Italien le 19 janvier 1733.

Boissy, Louis de, dit Bonnefoy, Melpomène vengée ou Les Trois Spectacles réduits à un et les Amours des déesses à rien, parodie en un acte et en prose et vaudeville, musique de Jean-Joseph Mouret, Paris, Nouveau Théâtre Italien, vol. I. Représenté au Théâtre-Italien le 3 septembre 1729.

Bordelon, Abbé Laurent, Molière comédien aux Champs Élysées, « nouvelle historique, allégorique et comique », comportant une comédie en trois actes et en prose intitulée La Loterie de Scapin et une lettre attribuée à Cardan, Lyon, Briasson, 1694 puis Amsterdam, Adriaan Braakman, 1697. Réimpression : Genève, Slatkine Reprints, 1979.

Bouquier, Gabriel et Moline, Pierre-Louis, La Réunion du dix août ou L’Inauguration de la République française, sans-culotide dramatique en cinq actes et en vers, mêlée de déclamations, chants, danses et évolutions militaires, musique de Bernado Porta, Paris, an II [1794]. Représentée à

714

l’Opéra de la Porte Saint-Martin le 5 avril 1794. Édition : Théâtre de la Révolution et de l’Empire, éd. Marc Régaldo, Paris, Microédition Hachette, 1975.

Cailleau, André-Charles, Les Philosophes manqués, comédie en un acte et en prose, « à Criticomanie, chez la Satire, rue des Bons Avis, à la Vérité », Paris, Cailleau, 1760.

Carmontelle, Louis Carrogis dit, Les Métamorphoses extravagantes, comédie-proverbe en un acte et en prose, La Haye et Bruxelles, Jean Néaulme et P. J. Lemmens, 1748, avec un « Avertissement ». Représenté sur les théâtres de société et au théâtre de Metz en 1752.

Carolet, Denis, L’Allure, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Paris, Veuve Guillaume, Charles Guillaume, Pierre Gandouin, 1732. Représenté à la foire Saint-Laurent le 26 septembre 1732.

Carolet, Denis, L’Amour désœuvré ou Les Vacances de Cythère, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. IX [1734].

Carolet, Denis, L’Île du mariage, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. IX [1734]. Représenté à la foire Saint-Laurent le 20 juillet 1733.

Carolet, Denis, La Lanterne magique ou Le Mississippi du Diable, opéra-comique en trois actes et en prose avec divertissement, musique de Jean-Claude Gilliers, La Haye, Mathieu Roquet, 1723. Représenté à la foire Saint-Laurent le 19 août 1732.

Carolet, Denis, La Lanterne véridique, opéra-comique en trois actes et en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. IX [1734]. Représenté à la foire Saint-Laurent le 19 août 1732.

Carolet, Denis, Le Retour de l’Opéra-Comique au faubourg Saint-Germain, prologue en un acte et en prose et vaudeville, musique de Michel Corrette, Le Théâtre de la Foire ou l’Opéra-Comique, vol. IX [1734]. Représenté à la foire Saint-Germain le 27 février 1734.

Carolet, Denis, Le Réveil de l’Opéra-Comique, prologue en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. IX [1734]. Représenté à la foire Saint-Laurent le 19 août 1732.

Carolet, Denis, Les Audiences de Thalie, opéra-comique en un acte et en vers avec prologue et divertissement, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. X [1734]. Représentée à la foire Saint-Germain le 7 avril 1734.

Champmeslé, Charles Chevillet, sieur de, Fragments de Molière, comédie en deux actes et en prose, Paris, Jean Ribou, 1682. Représentée au théâtre de

715

l’Hôtel de Bourgogne en 1674, reprise au théâtre de l’Hôtel de Guénégaud le 30 septembre 1681.

Chaussard, Pierre-Jean-Baptiste, La France régénérée, pièce épisodique en vers et à spectacles, précédée d’un prologue, musique d’Étienne Scio, Paris, Limodin, 1792. Représentée au théâtre de Molière le 14 septembre 1791.

Chaussier, Hector, Les Jacobins aux Enfers, Paris, au bureau du théâtre des Variétés et au Palais-Égalité, chez les marchands de nouveautés, an III.

[Chiliat, Michel dit Thillac], Les Souffleurs ou La Pierre philosophale d’Arlequin, comédie en trois actes et en prose et vers libres, avec un prologue, Paris, Veuve de Ch. Coignard, 1694. Représentée au Théâtre-Italien en 1693.

Cizos-Duplessis, François, L’Assemblée au Parnasse, « espèce de comédie allégorique » en trois actes et en prose et vers, avec pantomime et musique, Nantes, imprimerie de Brun l’aîné, s.d.

Cizos-Duplessis, François, Les Peuples et les Rois ou le Tribunal de la Raison, allégorie dramatique en cinq actes et en prose, avec une Préface, Paris, Barba et Marchand, an II de la République. Représentée au théâtre de la Cité le 23 Germinal, an II [12 avril 1794].

Cizos-Duplessis, François [sous le nom d’emprunt de La citoyenne Villeneuve], Les Crimes de la noblesse ou Le Régime féodal, pièce en cinq actes et prose, à grand spectacle, représentée sur divers théâtres de la Commune de Paris, Paris, Barba et Marchand, an II.

Cizos-Duplessis, François, Quelques Scènes françaises avec allégories, pantomimes, danses et chœurs, Paris, Cordier, an XIII [1804].

Collé, Charles, Les Adieux de la Parade, prologue en un acte et en vers libres, Paris et La Haye, Pierre-François Greffier, dit Gueffier fils, 1767. Représenté chez le duc d’Orléans le 7 février 1755, repris au théâtre de Bagnolet le 2 juillet 1767.

Collé, Charles, Les Bouquets de Thalie, prologue en un acte et en prose et vers, musique de Pierre-Alexandre Monsigny, Paris et La Haye, Pierre-François Greffier dit Gueffier fils, 1768. Représenté au théâtre de Bagnolet le 15 décembre 1764.

Collé, Charles, Madame Prologue, prologue en un acte et en prose et vaudeville, Paris, s. l., s. n., s.d., suivi d’un proverbe-comique, repris dans Théâtre de Société, Paris-La Haye, P. F. Gueffier, 1777, vol. I. Représenté au théâtre de Bagnolet le 6 janvier 1761.

Collos d’Herbois, Jean-Marie, La Famille patriote ou La Fédération, tableau-patriotique en deux actes et en prose, suivi d’un divertissement, Paris, Veuve Duchesne, 1790. Représenté au théâtre Feydeau le 17 juillet 1790.

Corneille, Thomas et Donneau de Visé, Jean, La Devineresse ou Les Faux Enchantements, comédie en cinq actes et en prose, Paris, Blageart,

716

1680, [ARS. Rf. 2760]. Représentée au théâtre de l’Hôtel Guénégaud le 19 novembre 1679. Éditions critiques : La Devineresse, éd. P. J. Yarrow, Exeter University Printing Unit, « Textes littéraires », 1971 ; Théâtre du xviie siècle, Paris, Gallimard, « Pléiade », 1992, vol. III.

Corneille, Thomas et Donneau de Visé, Jean, La Pierre philosophale, comédie en cinq actes mêlée de spectacles, Paris, C. Blageart, 1681 [B.N.F., Réserve, Y 5824]. Représentée au théâtre de Guénégaud le 23 février 1681. Édition critique : Gaël Le Chevallier et Martial Poirson, Féeries no 3, 2006.

Cubières-Palmézeaux, Michel de, La Mort de Molière, pièce historique en quatre actes en vers et à spectacle, avec un quatrième acte en « apothéose de Molière », Paris et Londres, Knapan, 1788, rééditée à Paris, Huguelet, an X [1802]. Représentée à Valenciennes le 30 octobre 1788, reprise au théâtre des Jeunes Élèves le 29 Pluviôse, an X.

Cuvelier de Trie, Jean-Guillaume-Antoine, La Fête de l’Être Suprême, scène patriotique mêlée de chants, pantomimes et danses, musique d’Othon Vanderbrock, scénographie de Pierre-Antoine de Machy et Naudet, Paris, Imprimerie des Écoles républicaines, 1794. Représentée au théâtre de la Cité le 20 prairial an II [8 juin 1794].

Dancourt, Florent Carton, L’Impromptu de Suresnes, comédie-ballet en trois actes et en vers, avec prologue et divertissement, musique de Jean-Claude Gilliers, Paris, Ribou, 1713. Représentée au Théâtre-Français le 21 mai 1713.

Dancourt, Florent Carton, L’Opérateur Barry, comédie en un acte et en prose avec prologue et divertissement, musique de Jean-Claude Gilliers, Paris, Pierre Ribou, 1702. Représentée à l’hôtel de Pontchartrain en février 1702, reprise au Théâtre-Français le 11 octobre 1702.

Dancourt, Florent Carton, La Comédie des comédiens ou L’Amour charlatan, comédie en trois actes et en prose avec divertissement, musique de Jean-Claude Gilliers, Paris, Pierre Ribou, 1710. Représentée au Théâtre-Français le 5 août 1710.

Dancourt, Florent Carton, Les Fées, comédie-ballet en trois actes et en prose avec intermèdes, musique de Michel-Richard de Lalande, Paris, Pierre Ribou, 1699. Représentée au théâtre de Fontainebleau le 24 septembre 1699.

Dancourt, Florent Carton, Nouveau prologue et nouveaux divertissements de Circé, tragédie-lyrique de Corneille, Donneau de Visé, Charpentier, La Hire, Lessos et Saint-Martin, Paris, Ribou, 1705.

Dancourt, Florent Carton, nouveau prologue et nouveaux divertissements pour L’Inconnu, comédie en cinq actes et en vers de Corneille, Donneau de Visé et Charpentier, publiés dans Les Œuvres de théâtre de M. Dancourt, Paris, Les Libraires associés, 1760, nouvelle édition revue et corrigée, vol. VIII, p. 246-308. Représentés au Théâtre-Français le 21 juin 1703.

717

Dancourt, Florent Carton, Nouveau prologue et nouveaux divertissements pour la comédie des Amants magnifiques de Molière et Lully, publiés dans Les Œuvres de théâtre de M. Dancourt, vol. VIII, p. 309-333.

Dancourt, Florent Carton, Prologue de Céphale et Procris, comédie en trois actes et en vers avec divertissement, Paris, Pierre Ribou, 1711. Représentée au Théâtre-Français le 27 octobre 1711.

Dancourt, Florent Carton, Prologue de La Métempsychose des amours ou Les Deux Comédiens, comédie en trois actes et en vers avec prologue et divertissement, publiée dans Les Œuvres de théâtre de M. Dancourt, vol. XII, p. 156-279. Représentée au Théâtre-Français le 17 décembre 1717.

Delaunay, Antoine, La Vérité fabuliste, comédie en un acte et en prose et vers mêlée de fables et suivie d’un recueil de fables, Paris, Jean-François Josse, 1732 [B.M.C.F. 2. DEL. Ver. 1732].

Delisle La Drevetière, Louis-François, Arlequin sauvage, comédie en trois actes et en prose, Paris, C. E. Hochereau, 1722. Représentée au Théâtre-Italien le 17 juin 1721. Édition critique : Ola Forsans, Paris, S.T.F.M., 2000 ; David Trott, Montpellier, Espaces 34, 1996.

Delisle La Drevetière, Louis-François, Timon le Misanthrope, comédie en trois actes et en prose avec un prologue, Paris, Hochereau, 1722. Représenté au Théâtre-Italien le 2 janvier 1722. Édition critique : Ola Forsans, Paris, S.T.F.M., 2000.

Destouches, Philippe Néricault et Maine, Anne-Louise-Bénédicte d’Enghien, puis Mademoiselle de Charolais, duchesse du, Le Mystère ou Les Fêtes de l’Inconnu, divertissement en vers, musique de Jean-Joseph Mouret, Paris, s. n., 1725. Représentée au théâtre de la Cour de Sceaux à l’occasion de la 12e Nuit.

Destouches, Philippe Néricault, Prologue de La Fausse Agnès ou Le Poète campagnard, comédie en trois actes et en prose et vers, Paris, Prault, 1753. Représentée au théâtre de la Monnaie à Bruxelles le 1er février 1753, reprise au Théâtre-Français le 10 mars 1759.

Destouches, Philippe Néricault, Scènes de Thalie et de Melpomène, prologue en vers, Paris, Pierre Prault dit Prault Père, 1736.

Du Coudray, Chevalier Alexandre-Jacques, L’Ombre de Colardeau aux Champs Élysées et autres choses venant de l’Autre Monde, mises au jour, par l’Auteur du « Théâtre de famille », Paris, Le Jay et Ruault, 1776.

Ducancel, Charles-Pierre, L’Intérieur des comités révolutionnaires ou Les Aristides modernes, comédie en trois actes et en prose, Paris, Barba, 1795. Représentée au Palais des Variétés le 15 avril 1795.

Étienne, Charles-Guillaume et Gaugiran-Nanteuil, Charles, Le Nouveau Réveil d’Épiménide, comédie-épisodique en un acte et en prose, Paris, Madame Masson, 1806. Représentée au théâtre de l’Impératrice le 5 février 1806.

718

Favart, Charles-Simon [ou Fusée de Voisenon], La Parodie au Parnasse, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, Paris, Duchesne, 1759. Représenté à la foire Saint-Germain le 20 mars 1759.

Flins des Oliviers, Claude-Marie Louis-Emmanuel Carbon de, Le Réveil d’Épiménide à Paris ou Les Étrennes de la liberté, comédie en un acte et en vers, Toulouse, Broulhiet, 1790. Représentée au théâtre de l’Odéon le 1er janvier 1790.

Florimond Boizard de Ponteau, Claude, Arlequin Atys [parodie d’Atys de Quinault et Lully], parodie en prose et vaudeville, Paris, François Flahaut, 1726. Représentée au Théâtre-Italien le 22 janvier 1726.

Fusée de Voisenon, Abbé Claude-Henri de, L’École du Monde, comédie en un acte et en vers, Amsterdam, 1739 et La Haye, Andoine van Dole, 1740. Représentée au Théâtre-Français le 14 octobre 1739.

Fusée de Voisenon, abbé Claude-Henri de, L’Ombre de Molière, prologue en un acte et en vers, Amsterdam, s. n., 1739. Représenté au Théâtre-Français le 14 septembre 1739.

Fusée de Voisenon, abbé Claude-Henri de, Le Retour de l’Ombre de Molière, comédie en un acte et en ombres et vers, Paris, Hugues-Daniel Chaubert, 1739. Représentée au Théâtre-Français le 21 novembre 1739.

Fusée de Voisenon, abbé Claude-Henri de, Le Sommeil de Thalie ou Le Réveil de Thalie, comédie en un acte et en vers avec divertissement, Paris, Veuve Delormel, 1750. Représentée au Théâtre-Italien le 17 mai 1750.

Fuzelier, Louis et Legrand, Marc-Antoine, Les Animaux raisonnables, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. III [1721]. Représenté à la foire Saint-Germain le 25 ou le 27 février 1718.

Fuzelier, Louis, Les Âges ou Le Ballet des Âges, ballet en trois actes et en vers libres, avec prologue, musique d’André Campra, Paris, Veuve de Pierre Ribou, 1718. Représenté au théâtre du Palais Royal le 9 novembre 1718.

Fuzelier, Louis, Orneval, Jacques-Philippe d’ et Lesage, Alain-René, Le Dieu du Hasard, prologue en prose, musique de Jean-Joseph Mouret, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. V [1724]. Représenté à la loge de Pellegrin le 8 août 1722.

Fuzelier, Louis, Orneval, Jacques-Philippe d’, Lesage, Alain-René, L’Indifférence, prologue en un acte et en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. VIII [1734]. Représenté à la foire Saint-Laurent le 5 septembre 1730.

Fuzelier, Louis, Orneval, Jacques-Philippe d’, Lesage, Alain-René, L’Espérance, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. VIII [1734]. Représenté à la foire Saint-Laurent le 5 septembre 1730.

719

Fuzelier, Louis, La Parodie, parodie de tragi-comédie en un acte et en vers, Paris, Briasson, 1724. Représentée au Théâtre-Italien le 23 mai 1723.

Fuzelier, Louis, Le Pharaon, opéra-comique en un acte et en prose, musique de Jean-Claude Gilliers, Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. II [1721]. Représenté au Jeu de Paume d’Orléans en février 1717, repris à la foire Saint-Germain le 3 février 1718.

Fuzelier, Louis, Le Procès des Sens [parodie du Ballet des Sens de Roy], comédie en un acte et en vers, Paris, Prault Père, 1732. Représentée au Théâtre-Français le 16 juin 1732 [B.M.C.F., manuscrit avec corrections autographes Ms 111].

Fuzelier, Louis, Le Serdeau des théâtres, comédie en un acte et en prose et vaudeville, Paris, Cavelier, Guillaume et Pissot, 1723. Représentée au Théâtre-Italien le 19 février 1723.

Fuzelier, Louis, Les Amours déguisés, ballet en trois actes et en vers, musique de Thomas-Louis Bourgeois, Paris, Veuve de Pierre Ribou, 1726. Représenté au théâtre du Palais Royal le 22 août 1713.

Fuzelier, Louis, Les Vacances du théâtre, opéra-comique en un acte et en prose, Paris, Guillaume et Pissot, N. Cavalier, 1724. Représenté à la foire Saint-Germain le 1er avril 1723.

Fuzelier, Louis, Momus Fabuliste ou Les Noces de Vulcain, comédie en un acte et en prose mêlée de fables et de vaudeville, La Haye, Isaac Goss, 1720. Représentée au Théâtre-Français le 26 septembre 1719.

Fuzelier, Louis, Orneval, Jacques-Philippe d’, Lesage, Alain-René, La Fausse Foire, prologue en un acte et en prose, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. IV [1721]. Représenté à la loge de Francisque le 21 juillet 1721.

Fuzelier, Louis, Orneval, Jacques-Philippe d’, Lesage, Alain-René, La Boîte de Pandore, comédie en un acte et en prose et vaudeville, avec parodie, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. IV [1721]. Représentée à la foire Saint-Laurent le 31 juillet 1721.

Fuzelier, Louis, Orneval, Jacques-Philippe d’, Lesage, Alain-René, Le Régiment de la Calotte, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers et Jacques Aubert, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. V [1724]. Représenté à la foire Saint-Laurent le 1er septembre 1721.

Gueullette, Thomas-Simon, Arlequin-Pluton, comédie en trois actes avec divertissement, musique de Jean-Joseph Mouret, chorégraphie de Louis Voisin Paris, Librairie des bibliophiles, 1879. Représentée au Théâtre-Italien le 19 janvier 1719.

Gueullette, Thomas-Simon, Le Marchand de merde, parade en un acte et en prose, Théâtre des Boulevards ou Recueil de parades, Mahon [Paris], Gilles

720

Langlois, 1756, vol. I [Manuscrit B.N.F., f. fr. 9341 ; ARS., Rf. 9445 ; B.H.V.P., n. a. ms 224]. Représentée sur les théâtres de société.

Guichard, Jean-François, Le Bûcheron ou Les Trois Souhaits, comédie en un acte mêlée d’ariettes, musique de François-André Danican Philidor, Paris, Hérissant Fils, 1963. Créée au Théâtre-Italien le 28 février 1763.

Hénault, Charles-Jean-François, dit le Président Hénault, Le Réveil d’Épiménide, comédie en un acte et en prose, Berlin, J. Jasperd, 1755.

Houdar de La Mothe, Antoine, Le Carnaval et la Folie, comédie-ballet en quatre actes et en vers avec prologue, musique d’André Cardinal, dit Destouches, Paris, Christophe Ballard, 1703. Représentée au château de Fontainebleau le 14 octobre 1703, reprise au théâtre du Palais Royal le 27 décembre 1703.

Imbert, Barthélémy, Poinsinet et Molière, dialogue en prose et en vers, Le Jugement de Pâris, suivi d’Œuvres mêlées, Amsterdam, 1774.

La Chaussée, Pierre-Claude Nivelle de, La Fausse Antipathie, comédie en trois actes et en vers avec un prologue et une critique allégoriques, Paris, Pierre Prault Père, 1734. Représentée au Théâtre-Français le 02 octobre 1733. Édition critique : Pierre-Claude Nivelle de La Chaussée, Comédies larmoyantes, éd. Maria Grazia Porcelli, Taranto, Lisi, « Biblioteca Teatrale », 2002.

La Font, Joseph, Les Fêtes de Thalie, opéra-ballet en trois actes et en vers, encadré par un prologue et une critique allégoriques, musique de Jean-Joseph Mouret, Paris, Pierre Ribou, 1714, plusieurs fois réimprimé ensuite jusqu’en 1754, notamment en 1752, « par exprès commandement de Sa Majesté », et intégré au Recueil général des Opéra, vol. XI [1734]. Représenté sous le titre Le Triomphe de Thalie au théâtre du Palais Royal le 14 août 1714, repris le 19 août de la même année à l’Académie royale de musique et régulièrement repris, notamment au château de Bellevue en 1752.

La Fosse, M. de, L’École de la Raison, comédie en un acte et en vers libres, Paris, Prault Père, 1739. Représentée au Théâtre-Italien le 20 mai 1739.

La Harpe, Jean-François de, Les Muses rivales ou L’Apothéose de Voltaire, comédie en un acte et en vers, Paris, Pissot, 1779. Représentée au Théâtre-Français le 1er février 1779.

La Harpe, Jean-François de, Molière à la nouvelle salle ou Les Audiences de Thalie, comédie en un acte et en vers, Paris, Michel Lambert et François-Jean Baudouin, 1782, précédée d’une « Préface (car il en faut toujours une) » et d’une « Lettre d’un amateur du spectacle ». Représentée au Théâtre-Français le 12 avril 1782.

Laffichard, Thomas et Valois d’Orville, Adrien-Joseph de, La Béquille, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, Paris, Flahaut, 1738. Représenté à la foire Saint-Laurent le 21 septembre 1737.

721

Laujon, Pierre, Les Heureuses Rencontres ou Les Audiences de Thalie, prologue en prose et vers et vaudeville, C. F. Patris, 1811. Représenté en société en avril 1765 chez Madame de Staremberg.

Lebeau de Schosne, abbé Auguste-Théodore-Vincent, L’Apothéose de Molière ou L’Assemblée, comédie en un acte et en vers, Paris, Louis Cellot, 1773. Représentée à la salle des machines des Tuileries le 17 février 1773 à l’occasion « de la centenaire » (sic) de Molière, reprise au théâtre de Bordeaux en 1773.

Legrand, Marc-Antoine, Belphégor ou La Descente d’Arlequin aux Enfers, comédie-ballet en trois actes et en prose, avec divertissement, Paris, Veuve Guillaume, 1723. Représentée au Théâtre-Italien le 24 juin 1723.

Legrand, Marc-Antoine, La Foire Saint-Laurent, comédie en un acte et en vers, avec divertissement, Paris, Ribou, 1709. Représentée au Théâtre-Français le 20 septembre 1709.

Legrand, Marc-Antoine, La Française italienne, comédie en un acte et en prose, Paris, s. n., 1770. Représentée au Théâtre-Italien le 5 novembre 1725. Édition critique : La Française italienne de Legrand, L’Italienne française de Dominique, Fuzelier et Romagnesi et Le Retour de la tragédie française de Romagnesi à Montpellier, Espaces 34, 2007, éd. Guillemette Marot et Tomoko Nakayama.

Legrand, Marc-Antoine, La Nouveauté, comédie en un acte et en prose, Paris, Pépingué, 1727 [B.M.C.F. Ms 20014 et Ms 98]. Représentée au Jeu de paume de l’Étoile le 13 janvier 1727.

Legrand, Marc-Antoine, Le Roi de Cocagne, comédie en trois actes et en vers, avec un prologue et un divertissement, musique d’Antoine Laurent Baudron et Jean-Baptiste-Maurice Quinault, Paris, Ribou, 1719. Représentée au Théâtre-Français le 31 décembre 1718.

Legrand, Marc-Antoine, Plutus, comédie en trois actes et en vers, avec un divertissement, Paris, Ribou, 1720 [sans le divertissement censuré]. Représentée au Théâtre-Français le 1er février 1720.

Lesage, Alain-René, Fuzelier, Louis et Orneval, Jacques-Philippe d’, La Fausse Foire, prologue en prose, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. IV [1721]. Représenté à la foire-Saint-Laurent le 31 juillet 1731.

Lesage, Alain-René, Fuzelier, Louis et Orneval, Jacques-Philippe d’, Les Funérailles de la Foire, opéra-comique en un acte en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. III [1721]. Représenté à la foire Saint-Laurent en 1718.

Lesage, Alain-René, Fuzelier, Louis et Orneval, Jacques-Philippe d’, Les Routes du monde, opéra-comique en un acte en prose et vaudeville, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. VIII [1734]. Représenté à la foire Saint-Laurent le 27 juin 1730.

722

Lesage, Alain-René, Fuzelier, Louis et Orneval, Jacques-Philippe d’, Le Temple de l’Ennui, prologue en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. II [1721]. Représenté à la foire Saint-Germain le 3 février 1716.

Lesage, Alain-René et Orneval, Jacques-Philippe d’, Les Arrêts de l’Amour, opéra-comique en un acte et en prose et vers et vaudeville, avec un prologue, musique de Jacques Aubert, dit Aubert le vieux, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. II [1721]. Représenté à la foire Saint-Germain le 27 mars 1716.

Lesage, Alain-René, Le Temple du Destin, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. I [1721]. Représenté au Jeu de Paume de Belair le 25 juillet 1715.

Lesage, Alain-René et Orneval, Jacques-Philippe d’, Le Monde renversé, pièce en un acte et en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. III [1721]. Représentée à la foire Saint-Laurent le 2 avril 1718.

Lesage, Alain-René et La Font, Joseph de, La Querelle des théâtres, prologue en un acte et en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. III [1721]. Représenté au théâtre de l’Opéra-Comique en juillet 1718.

Lesage, Alain-René, Fuzelier, Louis et Orneval, Jacques-Philippe d’, Le Diable d’argent, comédie à allégories en un acte, prologue en prose, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. IV [1721]. Représentée à la foire Saint-Germain en février 1720.

Lesage, Alain-René, Fuzelier, Louis et Orneval, Jacques-Philippe d’, Les Comédiens corsaires [réponse aux Comédiens esclaves de Dominique], prologue en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. VI [1728]. Représenté à la foire Saint-Laurent le 20 septembre 1726.

Lesage, Alain-René, Fuzelier, Louis et Orneval, Jacques-Philippe d’, Le Rappel de la Foire à la vie, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. III [1721]. Représentée à la foire Saint-Laurent le 1er septembre 1721.

Lesage, Alain-René, Fuzelier, Louis et Orneval, Jacques-Philippe d’, L’Industrie, prologue en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. VIII [1734]. Représenté à la foire Saint-Laurent le 27 juin 1730.

Lesage, Alain-René, Fuzelier, Louis, Orneval, Jacques-Philippe d’, Arlequin Endymion, parodie en un acte et en prose et vaudeville, Le Théâtre de la

723

Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. IV [1721]. Représentée à la loge du Préau le 6 février 1721.

Lesage, Alain-René, Fuzelier, Louis, Orneval, Jacques-Philippe d’, La Forêt de Dodone, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers et Jacques Aubert, dit Aubert le vieux, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. IV [1721]. Représenté à la loge du Préau le 3 février 1721.

Lesage, Alain-René, La Première Représentation, prologue en un acte et en vers aux Mariages du Canada, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. IX [1734]. Représenté à la foire Saint-Laurent en juillet 1734.

Marchand, François, Le Bon Ménage républicain ou Les Époux bien assortis, petite pièce historico-patriotico-républico-maniaque à l’usage des Tyrannicides, à Manuelopolis, l’an IV de la sublime Révolution française et l’an premier de la République.

Marcoureau, Sieur Guillaume, dit Brécourt, L’Ombre de Molière, comédie en un acte et en prose avec prologue, Paris, Claude Barbin, 1674. Représentée au théâtre de l’Hôtel de Bourgogne en mars 1674, reprise au Théâtre-Français le 23 septembre 1682.

Maréchal, Sylvain, dit Le Berger Sylvain, La Rosière républicaine ou La Fête de la Vertu, opéra en un acte, musique d’André-Ernest-Modeste Grétry, Paris, Imprimerie Orouy, 1794. Représenté à l’Académie Royale de Musique le 2 septembre 1794.

Maréchal, Sylvain, dit Le Berger Sylvain, Le Jugement dernier des rois, prophétie en un acte et en prose, Paris, Patris, 1793. Représentée au Théâtre-Français le 17 octobre 1793.

Marivaux, Pierre Carlet de Chamblain de et Rustaing de Saint-Jory, Chevalier Louis, L’Amour et la Vérité, comédie en trois actes et en prose avec prologue, prologue seul publié dans le Mercure de France de mars 1720 sous le titre Dialogue entre l’Amour et la Vérité. Représentée au Théâtre-Français le 3 mars 1720.

Marivaux, Pierre Carlet de Chamblain de, Félicie, comédie en un acte et en prose, Paris, s. n., 1757. Représentée au Théâtre-Français en 1750.

Marivaux, Pierre Carlet de Chamblain de, La Réunion des Amours, comédie-héroïque en un acte et en prose, Paris, Hugues-Daniel Chaubert, 1731. Représentée au Théâtre-Français le 5 novembre 1731.

Marivaux, Pierre Carlet de Chamblain de, Le Chemin de la Fortune ou Le Saut du Fossé, scènes en prose, parues dans Le Cabinet du philosophe, journal en onze feuilles, 1734, troisième et quatrième feuilles. Non représentées. Édition critique : Théâtre complet, Paris, Gallimard, « Pléiade », 1993.

Marivaux, Pierre Carlet de Chamblain de, La Beauté et le Je ne sais quoi, scènes

724

en prose, parues dans Le Cabinet du philosophe, journal en onze feuilles, 1734, seconde feuille. Non représentée. Édition critique : Journaux et œuvres diverses, éd. Frédéric Deloffre et Michel Gilot, Paris, Garnier, 1969, p. 343-351.

Marivaux, Pierre Carlet de Chamblain de, Le Triomphe de Plutus, comédie en un acte et en prose, Paris, Prault Père, 1739. Représentée au Théâtre-Italien le 12 mai 1728. Édition critique : Théâtre complet, Paris, Garnier, 1981, vol. I.

Mercier, Louis-Sébastien, Le Charlatan ou Le Docteur Sacroton, comédie-parade en un acte et en prose, La Haye – Paris, Veuve Ballard et Fils, 1780. Représentée au théâtre de l’Ambigu-Comique le 18 mars 1787.

Moline, Pierre-Louis, L’Ombre de Voltaire aux Champs Élysées, comédie-ballet en un acte et en prose et vers, Paris, Jean-François Bastien, 1779. Représentée au théâtre des Petits Comédiens du Bois de Boulogne le 22 mai 1779.

Olympe de Gouges, Marie Gouze dite, Mirabeau aux Champs Élysées, comédie en un acte et en prose, Paris, chez Garnéry [1791]. Représentée au Théâtre-Italien le 15 avril 1791.

Olympe de Gouges, Marie Gouze dite, Molière chez Ninon ou Le Siècle des Grands hommes, pièce épisodique en cinq actes et en prose, avec une Préface et des lettres aux Comédiens-Français, Paris, chez l’Auteur, 1788.

Orneval, Jacques-Philippe d’, Le Jugement de Pâris ou La Foire des amours, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. III [1721]. Représenté à la foire Saint-Laurent en juillet 1718.

Orneval, Jacques-Philippe d’, Lesage, Alain-René, L’Opéra-Comique assiégé, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. VII [1731]. Représenté à la foire Saint-Germain le 26 mars 1730.

Orneval, Jacques-Philippe d’, Lesage, Alain-René, Les Couplets en procès, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville avec prologue, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. VII [1731]. Représenté à la foire Saint-Germain le 18 février 1729.

Orneval, Jacques-Philippe d’, Arlequin traitant, opéra-comique en trois actes et en vaudeville, avec des danses et des divertissements, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. II [1721]. Représenté à la foire Saint-Germain le 22 mars 1716.

Orneval, Jacques-Philippe d’, Lesage, Alain-René, Les Spectacles malades, prologue en un acte et en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. VII [1731]. Représenté à la foire Saint-Laurent le 20 août 1729.

Orneval, Jacques-Philippe d’, Pannard, Charles-François, Lesage, Alain-René, L’Impromptu du Pont-Neuf, pièce en un acte et en prose et vaudeville

725

avec divertissement, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. VII [1731]. Représentée à la foire Saint-Laurent le 9 septembre 1729.

Palaprat, Sieur Jean de Bigot [avec Breys], Les Sifflets, prologue en vers libres du Grondeur, Paris, Pierre Ribou, 1711. Représenté au Théâtre-Français le 3 février 1691.

Palaprat, Sieur Jean de Bigot, Arlequin Phaéton, comédie en trois actes et en prose, Théâtre Italien de Ghérardi, Paris, J.-B. Cusson et P. Witte, 1700, vol. III. Représentée au Théâtre-Italien le 4 février 1692.

Pannard, Charles-François et Fagan de Lugny, Christophe-Barthélémy, Le Temple du Sommeil, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, Paris, Duchesne, 1760. Représenté à la foire Saint-Laurent le 20 septembre 1731.

Pannard, Charles-François et Fagan de Lugny, Christophe-Barthélémy, La Fausse Ridicule, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, Liège et Bruxelles, Guillaume-Ignace Broncart, 1744. Représenté à la foire Saint-Germain le 12 février 1731.

Pannard, Charles-François et Fagan de Lugny, Christophe-Barthélémy, L’Esclavage de Psyché, opéra-comique en trois actes et en prose et vaudeville avec chansons, danse et musique, Paris, Duchesne, 1760. Représenté à la foire Saint-Germain le 3 février 1731.

Pannard, Charles-François et Fromaget, Nicolas, Le Magasin des Modernes, opéra-comique en un acte et en pose et vers et vaudeville, La Haye, J. M. Husson, 1736. Représenté à la foire Saint-Germain le 3 février 1736.

Pannard, Charles-François et Laffichard, Thomas, Les Acteurs déplacés ou L’Amant comédien, comédie en un acte et en prose et vers, avec prologue, musique de Nicolas Racot de Grandval, dit Grandval le Père, Paris, Pierre Ribou, 1737. Représentée au Théâtre-Français le 14 octobre 1735.

Pannard, Charles-François et Sticotti, Antonio Jean, dit Toni ou Fabio, Les Ennuis de Thalie, comédie en un acte et en vers, Paris, David Le Jeune, 1745. Représentée au Théâtre-Italien le 19 juillet 1745.

Pannard, Charles-François et Sticotti, Antonio Jean, dit Toni ou Fabio, Les Tableaux, comédie en un acte et en vers avec divertissement, Paris, Veuve de Lormel, 1747. Représentée au Théâtre-Italien le 18 septembre 1747.

Pannard, Charles-François et Sticotti, Antonio Jean, L’Impromptu des Acteurs, comédie en un acte et en vers libres, Paris, Delormel, 1745. Représentée au Théâtre-Italien le 26 avril 1745.

Pannard, Charles-François, La Répétition interrompue, opéra-comique en un acte et en prose et vers, avec vaudeville et prologue, Paris, Nicolas-Bonaventure, Duchesne, 1758. Représenté à la foire Saint-Laurent le 6 août 1735.

726

Pannard, Charles-François, Le Fossé du Scrupule ou Le Saut du Fossé, opéra-comique en trois actes et en prose et vaudeville, avec prologue, épilogue et divertissement, Théâtre et Œuvres diverses, Paris, 1763, vol. III, p. 69-138. Représenté sous le titre du Saut du Fossé à la foire Saint-Laurent le 26 juillet 1742.

Pannard, Charles-François, Le Nouvelliste dupé, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, Paris, Duchesne, 1757. Représenté à la foire Saint-Germain le 3 février 1732.

Pannard, Charles-François, Les Oracles d’Harpocrate ou Le Dieu du Silence, pantomime en trois actes, Paris, Veuve Delormel, 1746. Représentée au théâtre du Nouveau Spectacle en août 1746.

Pesselier, Charles-Étienne, L’École du Temps, comédie en un acte et en vers libres, avec vaudeville et divertissement, Paris, Prault, 1738. Représentée au Théâtre-Italien le 11 septembre 1738.

Picard, Louis-Benoît, Le Passé, le Présent et l’Avenir, comédies, chacune en un acte et en vers, Paris, chez les marchands de nouveautés, s. d. [1791]. Reçues, mais non représentées, au théâtre de la Nation le 30 juillet 1791.

Piron, Alexis, Crédit est mort, opéra-comique en un acte et en prose, avec vaudeville et divertissement, Œuvres complètes, Paris, Michel Lambert, 1776, vol. V. Représenté à la foire Saint-Germain le 19 février 1726.

Piron, Alexis, L’Âne d’or d’Apulée [d’après Apulée, Les Métamorphoses ou L’Âne d’or], opéra-comique en deux actes et en prose et vaudeville, musique de Voisin, Œuvres complètes, vol. III. Représenté à la foire Saint-Laurent le 16 août 1724.

Piron, Alexis, Le Mariage de Momus ou La Gigantomachie, pièce en prose et vaudeville, Paris, Michel Lambert, 1776. Représentée à la foire Saint-Laurent en septembre 1722.

Piron, Alexis, Le Mariage du Caprice et de la Folie, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, musique de Jean-Claude Gilliers, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, vol. VIII [1734]. Représenté à la loge de Pellegrin le 16 août 1724.

Piron, Alexis, Les Chimères ou Le Bonheur de l’illusion, opéra-comique en deux actes et en vers avec prologue et divertissement, musique de Voisin, Paris, Michel Lambert, 1776. Représenté à la foire Saint-Laurent le 12 août 1734.

Piron, Alexis, Les Enfants de la Joie, comédie en un acte en prose et vers et vaudevilles avec divertissement, Paris, Michel Lambert, 1776. Représentée au Théâtre-Italien le 28 novembre 1725.

Piron, Alexis, Les Huit Mariannes, parodie en un acte et en prose et vaudeville, Œuvres complètes, Liège, Rigoley de Juvigny, 1776, vol. V. Représentée au Théâtre-Italien le 20 avril 1725.

727

Piron, Alexis, Philomèle, prologue en un acte et en prose et vaudeville, Œuvres complètes de Piron, vol. V. Représenté au Théâtre-Italien le 12 juin 1723.

Plaisant de La Houssaye, M., L’Assemblée des Ombres aux Champs Élysées, drame en deux actes et en prose avec divertissement, Paris et Genève, Veuve Duchesne et Jombert fils, 1780.

Poisson, Philippe, Le Réveil d’Épiménide, comédie en trois actes et en vers libres avec prologue, Paris, François Le Breton père, 1735. Représentée au Théâtre-Français le 7 janvier 1735.

Poisson, Raymond, La Hollande malade, comédie en un acte et en vers, Paris, Promé, 1673 [B.N.F., Rés. Yt 4092 ; Bibliothèque municipale de Lyon, cote 321724]. Représentée en août 1672 au théâtre de l’Hôtel de Bourgogne en baisser de rideau. Édition critique : Louisette Navailles, Exeter, UEP, « Textes littéraires », 1995.

Pompigny, Maurin de, Les Ombres Anciennes et Modernes ou Les Champs Élysées, comédie en un acte et en vers, Paris, Cailleau, 1783. Représentée au théâtre des Variétés Amusantes le 9 septembre 1783.

Pujoulx, Jean-Baptiste, Les Montagnards ou L’École de la Bienfaisance, comédie en un acte et en prose, mêlée de vaudevilles, Paris, Huet, an II [1794]. Représentée au théâtre Feydeau le 16 fructidor an II.

Radet, Jean-Baptiste et Desfontaines de la Vallée, Guillaume-François Foucques Deshayes dit, La Fête de l’Égalité, Paris, Chez le libraire, au théâtre du Vaudeville, 1795. Représentée au théâtre du Vaudeville le 25 février 1795.

Radet, Jean-Baptiste, Desfontaines de la Vallée, Guillaume-François Foucques Deshayes dit et Barré, Pierre-Yves, Favart aux Champs Élysées, Paris, Brunet, 1793. Représentée au théâtre de Vaudeville le 26 juin 1793.

Regnard, Jean-François [avec Gillot], Le Marchand ridicule, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, publié dans le Dictionnaire des théâtres, François et Claude Parfaict, Paris, 1756, vol. III, p. 304-311 et repris dans Œuvres complètes, Paris, Laplace, Sanchez et Cie, 1875 [B.N.F., f. fr. 9251 ; ARS., Rondel 9251]. Représenté à la foire Saint-Germain en 1708.

Regnard, Jean-François [Dufresny, Charles Rivière], Attendez-moi sous l’orme, comédie en un acte et en prose avec divertissement, musique de Nicot Racot de Grandval, Paris, Guillain, 1694. Représentée au Théâtre-Français le 19 mai 1694. Édition critique : Charles Mazouer, Genève, Droz, 1991.

Regnard, Jean-François et M. du F*** [Dufresny, Charles Rivière], La Baguette de Vulcain, comédie en un acte et en prose et vers, Le Théâtre Italien de Ghérardi, vol. IV. Représentée au Théâtre-Italien le 10 janvier 1693.

Regnard, Jean-François et M. du F*** [Dufresny, Charles Rivière], La Foire Saint-Germain, comédie en trois actes et en vers et prose, Le Théâtre Italien de Ghérardi, vol. V. Représentée au Théâtre-Italien le 26 décembre 1695.

728

Regnard, Jean-François et M. du F*** [Dufresny, Charles Rivière], La Suite de La Foire de Saint-Germain ou Les Momies d’Égypte, comédie en un acte et en prose, Le Théâtre Italien de Ghérardi, vol. VI. Représentée au Théâtre-Italien le 19 mars 1696.

Regnard, Jean-François et M. du F*** [Dufresny, Charles Rivière], Les Chinois, comédie en cinq actes et en prose avec prologue, Le Théâtre Italien de Ghérardi, vol. IV. Représentée au Théâtre-Italien le 13 décembre 1692.

Regnard, Jean-François Le Carnaval de Venise, comédie-ballet en trois actes, musique d’André Campra, Paris, Christophe Ballard, 1699. Représentée au théâtre du Palais-Royal le 20 janvier 1699.

Regnard, Jean-François, Démocrite, comédie en cinq actes et en vers, Paris, Ribou, 1700. Représentée au Théâtre-Français le 12 janvier 1700.

Regnard, Jean-François, La Descente de Mezzetin aux Enfers, comédie en un acte et en prose, Le Théâtre Italien de Ghérardi, vol. II. Représentée au Théâtre-Italien le 5 mars 1689.

Regnard, Jean-François, La Sérénade, comédie en un acte et en prose et divertissement, musique de Jean-Claude Gilliers, Paris, Guillain, 1695. Représentée au Théâtre-Français le 3 juillet 1694. Édition critique : Charles Mazouer, Genève, Droz, 1991.

Regnard, Jean-François, Le Divorce, comédie en trois actes et en prose avec un prologue, Le Théâtre Italien de Ghérardi, vol. II. Représentée au Théâtre-Italien le 17 mars 1688. Édition critique : Evaristo Ghérardi, Le Théâtre Italien, éd. Roger Guichemerre, Paris, S.T.F.M., 1996, vol. II : « Les comédies italiennes de Regnard ».

Regnard, Jean-François, Les Folies amoureuses, comédie en trois actes et en vers libres, avec prologue et divertissement, Paris, Pierre Ribou, 1704. Représentée au château de Berny, reprise au Théâtre-Français le 15 janvier 1704. Édition critique : Théâtre du xviie siècle, Gallimard, 1992, vol. III.

Regnard, Jean-François, Les Ménechmes ou Les Jumeaux, comédie en trois actes et en vers libres avec prologue, Paris, Ribou, 1706. Représentée au Théâtre-Français le 4 décembre 1705.

Regnard, Jean-François, Les Souhaits, comédie en un acte et en vers, Paris, Veuve Pierre Ribou, 1731. Représentée au théâtre de Grillon en 1700, reprise à la foire Saint-Laurent en juillet 1715.

Restif de La Bretonne, Nicolas-Edme, L’An deux mille ou La Régénération, comédie héroïque en trois actes et en prose et vaudeville mêlée d’ariettes, publié en seconde partie du Thesmographe, ou Idée d’un honnête homme sur un projet de règlement, Paris, Maradan, 1789, reprise dans Théâtre, Neufchâtel, 1790, vol. IV. Réédition : Genève, Slatkine Reprint, 1988.

Restif de La Bretonne, Nicolas-Edme, L’Épiménide grec, pièce en trois actes et en prose, Paris et Neufchâtel, 1786.

729

Restif de La Bretonne, Nicolas-Edme, La Sage Journée ou le Nouvel Épiménide, comédie en cinq actes et en prose, Neufchâtel, s. n., 1789.

Restif de La Bretonne, Nicolas-Edme, Le Jugement de Pâris, comédie-ballet en cinq actes et en prose, Londres, s. n. 1773.

Riccoboni, Antoine-François et Romagnesi, Jean-Antoine, L’Écho du public, comédie en un acte et en vers libres, suivie d’un divertissement, Paris, Veuve Delormel et Briasson, 1741 [seconde édition augmentée de deux scènes inédites, publiée chez Briasson, sans date]. Représentée au Théâtre-Italien le 7 mars 1741.

Riccoboni, Antoine-François et Romagnesi, Jean-Antoine, La Conspiration manquée, parodie en un acte et en vers de Maximien de Nivelle de La Chaussée, Paris, Veuve Delormel, 1738. Représentée au Théâtre-Italien le 5 mai 1738.

Riccoboni, Antoine-François, Biancolelli, Pierre-François dit Dominique et Romagnesi, Jean-Antoine, La Revue des théâtres, comédie en un acte et en prose, Paris, Briasson, 1731. Représentée au Théâtre-Italien le 1er mars 1728.

Romagnesi, Jean-Antoine et Niveaux, Monsieur, Le Temple du Goût, comédie en un acte et en vers libres avec divertissement, Paris, Briasson, 1733. Représentée au Théâtre-Italien le 11 juillet 1733.

Romagnesi, Jean-Antoine, Le Temple de la Vérité, comédie en deux actes et en prose, avec divertissement et prologue, Paris, Flahaut, 1726. Représentée au Théâtre-Italien le 11 juin 1726.

Rousseau, Jean-Jacques, Les Muses galantes, ballet en vers en trois entrées avec un prologue, Œuvres posthumes, Genève, 1781, vol. I. Représenté chez M. de la Popelinière à Passy en 1744, puis devant le duc de Richelieu en 1745 et devant le Prince de Conti en 1761 ; repris sur le théâtre de l’Opéra en 1747.

Roy, Pierre-Charles, Les Éléments, opéra-ballet en quatre actes et en vers libres avec prologue, musique d’André Cardinal, dit Destouches et Michel-Richard de Lalande, Paris, Ribou, 1721. Représenté à la salle des concerts de Paris le 22 décembre 1721.

Saint-Foix, Germain-François Poullain de et Morand, Pierre de, Deucalion et Pierrha, ballet en un acte et en vers, musique de Pierre Montant, dit Le Breton et François-Joseph Giraud, Paris, Veuve Delormel et fils, 1755. Représenté au théâtre du Palais Royal le 30 novembre 1755.

Saint-Foix, Germain-François Poullain de, Deucalion et Pierrha, comédie en un acte et en prose avec prologue et divertissement, Paris, Prault fils, 1741. Représentée au Théâtre-Français le 20 février 1741.

Saint-Foix, Germain-François Poullain de, La Cabale, comédie en un acte et en prose et vaudeville avec divertissement, Paris, Prault fils, 1762. Représentée au Théâtre-Italien le 11 janvier 1749.

730

Saint-Foix, Germain-François Poullain de, La Colonie, comédie en trois actes et en prose, avec un prologue, Paris Cailleau, 1750. Représentée au Théâtre-Français le 25 octobre 1749.

Saint-Foix, Germain-François Poullain de, Les Hommes, comédie-ballet en un acte et en prose, Paris, Duchesne, 1753. Représentée au Théâtre-Français le 27 juin 1753.

Taconet, Toussaint-Gaspard, L’Ombre de Vadé, opéra-comique en un acte et en prose et vaudeville, Lorient, s. n., 1757. Représenté au théâtre de Lorient en novembre 1757, repris à la foire Saint-Germain le 16 février 1758.

Thiébaut, C., Citoyen d’Épinal, La Révolution française, pièce en trois actes, pour être représentée en la Fête nationale du 10 août 1793, l’an II de la République, par de jeunes Citoyens, Épinal, s. d. [1793].

Voltaire, François-Marie Arouet de, La Princesse de Navarre, comédie-ballet en trois actes et en vers, musique de Jean-Philippe Rameau, Paris, Ballard et Fils, 1745. Représentée dans la Salle du Manège de Versailles le 23 février 1745.

Voltaire, François-Marie Arouet de, Le Temple de la Gloire, opéra-ballet en trois actes et en vers avec prologue, musique de Jean-Philippe Rameau, Paris, Jean-Baptiste-Christophe Ballard, 1745. Représenté au théâtre de la Grande Écurie de Versailles le 27 novembre 1745, repris au théâtre du Palais royal le 7 décembre 1745.

Voltaire, François-Marie Arouet de, Samson, opéra en cinq actes et en vers avec prologue, musique de Jean-Philippe Rameau, Paris, P. G. Le Mercier, 1750.

Recueils d’éditions

Le Nouveau Théâtre italien ou Recueil général des comédies représentées par les Comédiens-Italiens ordinaires du Roi, augmenté de pièces nouvelles, des arguments de plusieurs autres qui n’ont point été imprimées, et d’un catalogue de toutes les comédies représentées depuis le rétablissement des Comédiens-Italiens. Nouvelle édition, corrigée et très augmentée, Paris, Briasson, 1733-1736, 9 volumes.

Pièces du Nouveau Théâtre italien qui manquent dans l’édition faite en 1733, Paris, Briasson, 1753, 3 volumes.

Parodies du Nouveau Théâtre italien ou Recueil des parodies représentées sur le théâtre de l’Hôtel de Bourgogne par les Comédiens-Italiens ordinaires du Roi. Nouvelle édition revue, corrigée et augmentée de plusieurs parodies, Paris, Briasson, 1734, 4 volumes.

Baron, Michel, Le Théâtre de Monsieur Baron, augmenté de deux pièces qui n’avaient point encore été imprimées, Paris, Ribou, 1736 et Paris, Compagnie des Libraires Associés, 1759, 3 volumes. Réimpression : Genève, Slatkine, 1971.

731

Boissy, Louis de, Œuvres de théâtre de Monsieur Boissy, Paris, Prault Père, 1737-1748, 9 volumes.

Boursault, Edme, Théâtre de feu Monsieur Boursault. Nouvelle édition, revue, corrigée et augmentée de plusieurs pièces, qui n’ont point parus dans les précédentes, Paris, Veuve Ribou, 1725, 3 volumes. Réimpression : Genève, Slatkine, 1970.

Champmeslé, Charles Chevillet de, Les Œuvres de Monsieur de Champmeslé, Paris, Compagnie des Libraires Associés, 1742, 2 volumes.

Carmontelle, Louis Carrogis dit, Proverbes dramatiques, Paris et Amsterdam, Laporte et Esprit, 1781, 2 volumes.

Carmontelle, Louis Carrogis dit, Théâtre de campagne par l’auteur des Proverbes dramatiques, Paris, Ruault, 1775.

Collé, Charles, Théâtre de société ou Recueil des différentes pièces, tant en vers qu’en prose, qui peuvent se jouer sur le théâtre de société, Paris, et La Haye, P.-F. Gueffier, 1768, 3 volumes.

Corneille, Thomas, Œuvres, Paris, Bauche, 1758, 9 volumes. Réimpression : Genève, Slatkine, 1970.

Dancourt, Florent Carton, Les Œuvres de théâtre de M. D’Ancourt [sic], Paris, Compagnie des libraires associés, 1742, 12 volumes. Réimpression : Genève, Slatkine, 1968.

Destouches, Philippe Néricault, Œuvres dramatiques de N. Destouches, nouvelle édition, Paris, Lefèvre, 1811.

Dufresny, Charles de La Rivière Sieur, Théâtre de Dufresny, éd. Georges d’Heylli, Paris, Librairie générale, 1882.

Favart, Charles-Simon, Théâtre, Paris, 1763-1772, 12 volumes.

Garnier, Charles-Georges-Thomas, Nouveaux Proverbes dramatiques ou Recueil de comédies de société pour servir de suite aux Théâtres de société et d’éducation, Paris, Cailleau, 1784.

Genlis, Stéphanie-Félicité Ducrest de Saint-Albin, Comtesse de, Théâtre à l’usage des jeunes personnes, Paris, 1779-1780, 4 volumes.

Genlis, Stéphanie-Félicité Ducrest de Saint-Albin, Comtesse de, Théâtre de société par l’auteur du Théâtre à l’usage des jeunes personnes, Paris, 1781, 2 volumes.

Ghérardi, Evaristo, Le Théâtre Italien de Ghérardi ou Recueil général de toutes les Comédies et Scènes Françaises jouées par les Comédiens-Italiens du Roy, pendant tout le temps qu’ils ont été au Service, Paris, J.-B. Cusson et P. Witte, 1700, 6 volumes. Réimpression : Genève, Slatkine, 1969.

Gueullette, Thomas-Simon, Théâtre des Boulevards ou Recueil de parades, Mahou [Paris], Gilles Langlois, 1756. Réédition : Edmond Antoine Poinsot, Paris, Rouveyre, « Curiosités parisiennes », 1881, 2 volumes.

Hauteroche, Noël Le Breton, Les Œuvres de Monsieur de Hauteroche, Paris, Compagnie des libraires associés, 1742, 2 volumes.

732

Lafont, Joseph de, Théâtre de M. Lafont, nouvelle édition revue et corrigée, Amsterdam, Marteau, 1746.

Legrand, Marc-Antoine, Le Théâtre de Monsieur Legrand, Paris, Veuve de P. Ribou et P. J. Ribou, 1731.

Legrand, Marc-Antoine, Œuvres de Monsieur Legrand, Paris, La Compagnie des Libraires Associés, 1770, 4 volumes.

Lesage, Alain-René et Orneval, Jacques-Philippe d’, Le Théâtre de la Foire, ou l’Opéra-Comique, contenant les meilleures pièces qui ont été représentées aux foires de Saint-Germain et de Saint-Laurent, enrichies d’estampes en taille douce, avec une table de tous les vaudevilles et autres airs gravés notés à la fin de chaque volume, Paris, Étienne Ganeau, 1721-1737, 10 volumes. Réimpression : Genève, Slatkine, 1968.

Montfleury, Antoine Jacob dit, Les Œuvres de Monsieur Montfleury, contenant ses pièces de théâtre, Amsterdam, Braakman, 1698, 2 volumes.

Palaprat, Jean de Bigot [et Brueys, Augustin de], Œuvres de Monsieur Palaprat, Paris, Guillain, 1694.

Pannard, Charles-François, Théâtre et Œuvres diverses, Paris, 1763, 4 volumes.

Piron, Alexis, Œuvres complètes, Liège, Rigoley de Juvigny, 1776, 7 volumes.

Quinault, Philippe, Théâtre de M. Quinault, Paris, 1715 [1778]. Réimpression : Genève, Slatkine, 1970.

Regnard, Jean-François, Œuvres complètes de Regnard, éd. Germain Garnier et M. Beffara, Paris, Brière, 1826, 12 volumes.

Restif de La Bretonne, Nicolas-Edme, Théâtre, Genève, Slatkine-Reprints, 1988, 4 volumes.

Riccoboni, Luigi [dit Lélio], Nouveau Théâtre italien contenant les pièces de Louis Riccoboni dit Lélio, Paris, Briasson, 1729, 6 volumes.

Romagnesi, Jean-Antoine, Œuvres de Romagnesi. Nouvelle édition augmentée de la vie de l’auteur, Paris, Veuve Duchesne, 1972.

Saint-Foix, Germain-François Poullain de, Œuvres de théâtre. Nouvelle édition revue, corrigée et augmentée de plusieurs comédies, Paris, Prault Petit-fils, 1762, 4 volumes.

Tabarin, Tabarin philosophe. Le Recueil général, éd. Charlotte Farcet, Paris, Belles Lettres, « Le Miroir des humanistes », 2007.

Vadé, Jean-Joseph, Œuvres de Monsieur Vadé ou Recueil des opéras-comiques, parodies et pièces fugitives de cet auteur, Paris, 1775.

Vadé, Jean-Joseph, Œuvres complètes ou Recueil des opéras-comiques, parodies et pièces fugitives de cet auteur, avec les airs, rondes et vaudevilles, Londres, s. n., 1785, trois volumes.

733

Anthologies et éditions critiques

Anthologie érotique. Le xviiie siècle, éd. Maurice Lever, Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 2003.

Atys burlesque. Parodies de l’opéra de Quinault et Lully à la foire et à la Comédie-Italienne (1726-1738), éd. Françoise Rubellin (dir.), Montpellier, Espaces 34, 2011.

Médée, un monstre sur scène. Réécritures parodiques du mythe (1727-1749), éd. Isabelle Degauque (dir.), Montpellier, Espaces 34, 2008.

Parades extraites du Théâtre de Boulevards, éd. Dominique Triaire, Montpellier, Espaces 34, 2000.

Perrault en scène. Transpositions théâtrales de contes merveilleux (1697-1800), éd. Martial Poirson (dir.), Montpellier, Espaces 34, 2009.

Pyrame et Thisbé. Un opéra au miroir de ses parodies (1726-1779), éd. Françoise Rubellin (dir.), Montpellier, Espaces 34, 2007.

Le Roi dans la ville. Anthologie des entrées royales dans les villes françaises de province (1615-1660), éd. Marie-France Wagner et Daniel Vaillancourt, Paris, Champion, « Sources classiques », 2003.

Théâtre de la Foire (1715-1726), éd. Isabelle et Jean-Louis Vissière, Paris, Desjonquères, « xviiie siècle », 2000.

Théâtre de la foire : anthologie de pièces inédites, 1712-1736, éd. Françoise Rubellin (dir.), Montpellier, Espaces 34, 2005.

Théâtre du xviie siècle, éd. Jacques Truchet et André Blanc, Paris, Gallimard, « Pléiade », 1992, 3 volumes.

Théâtre du xviiie siècle, éd. Jacques Truchet, Paris, Gallimard, « Pléiade », 1974, 2 volumes.

Théâtre érotique français du xviiie siècle, éd. Jean-Jacques Pauvert, Paris, Terrain Vague, 1993.

Théâtre érotique, éd. Jean-Jacques Pauvert, Paris, La Muscadine, « Lectures amoureuses », 2001, vol. I : « xviiie siècle ».

Gherardi, Evaristo, Le Théâtre Italien, éd. Charles Mazouer, Paris, S.T.F.M., 1994, vol. I ; éd. Roger Guichemerre, Paris, S.T.F.M., 1996, vol. II.

Gueullette, Thomas-Simon, Parades : Le Mauvais Exemple, Léandre hongre, Léandre ambassadeur, éd. Guy Spielmann, Beaulieu, Lampsaque, « Studiolo », 2005.

Goldoni, Carlo, Théâtre, Paris, Gallimard, « Pléiade », 1972.

Lesage, Alain-René, Théâtre, éd. Maurice Bardon, Paris, Garnier, 1948.

Marivaux, Pierre Carlet de Chamblain de, Théâtre complet, éd. Frédéric Deloffre, avec Françoise Rubellin, Paris, Garnier, 1989, 2 volumes.

Poisson, Raymond, Comédies, éd. Charles Mazouer, Paris, Nizet-S.T.F.M., 1987.

734

Regnard, Jean-François, Comédies du Théâtre italien, éd. Alexandre Calame, Genève, Droz, 1981.

Regnard, Jean-François, Attendez-moi sous l’orme, La Sérénade, Le Bal, éd. Charles Mazouer, Genève, Droz, 1991.

Sedaine, Michel-Jean, Théâtre, Paris, Garnier Frères, 1877.

AUTRES RESSOURCES CONTEMPORAINES

Textes critiques sur l’esthétique, arts poétiques, traités de rhétorique

Aristote, L’Homme de génie et la mélancolie, trad. Jackie Pigeaud, Paris, Payot et Rivages, 1988.

Aristote, Poétique, trad. Michel Magnien, Paris, Librairie générale française, 1990.

Aristote, Rhétorique, trad. Charles-Émile Ruelle, Paris, Librairie générale française, 1991.

Arnould, Antoine, dit Le Grand, Réflexions sur l’éloquence des prédicateurs, Paris, Florentin et Pierre Delaulne, 1695.

Aubignac, Abbé François Hédelin d’, Dissertation concernant le poème dramatique, Paris, 1665.

Aubignac, Abbé François Hédelin d’, Dissertation sur la condamnation des théâtres, Paris, 1666.

Aubignac, Abbé François Hédelin d’, La Pratique du théâtre [1657], Amsterdam, Jean-Frédéric Bernard, 1715, 2 volumes. Édition critique : Hélène Baby, Paris, Champion, 2001.

Bary, René, Actions publiques sur la rhétorique française, Paris, P. Le Petit, 1658.

Bary, René, Méthode pour bien prononcer un discours et pour le bien animer, ouvrage très utile à ceux qui parlent en public, et particulièrement aux prédicateurs et aux avocats, Paris, Thierry, 1679.

Batteux, Charles, De la Constitution oratoire, Paris, Dessaint et Saillant, 1763.

Batteux, Charles, Les Beaux-arts réduits à un même principe, Paris, Durand, 1746. Édition critique : Jean-Rémi Mantion, Paris, Aux Amateurs de Livres, 1989.

Batteux, Charles, Principes abrégés de la littérature [Les Beaux-arts réduits à un même principe, Cours de Belles-lettres et Traité de la construction oratoire], Paris, 1824, 6 volumes.

Beauzée, Nicolas et Marmontel, Jean-François, Encyclopédie méthodique. Grammaire et littérature, Paris, Panckoucke, 1782-1786, vol. III.

Boileau, Nicolas, Art poétique [1674], Œuvres complètes, éd. Antoine Adam, Paris, Gallimard, 1979.

735

Bosse, Abraham, Le Peintre converti aux précises et universelles règles de l’art. Sentiment sur la distinction des diverses manières de la peinture, dessin et gravure, Paris, Hermann Weigert, 1664. Réédition : Genève, Minkoff, 1973.

Bosse, Abraham, Traité des pratiques géométrales et perspectives enseignées dans l’Académie royale de peinture et sculpture, Paris, 1667. Réédition : Genève, Minkoff, 1973.

Brûlart de Sillery, Fabio, Réflexions sur l’éloquence, Paris, Josse, 1700.

Cailhava de L’Estandoux, Jean-François, De l’Art de la comédie, ou Détail raisonné des diverses parties de la comédie et de ses différents genres, suivi d’un traité de l’imitation, où l’on compare à leurs originaux les imitations de Molière et celles des modernes, terminé par l’exposition des causes de la décadence du théâtre et des moyens de le faire refleurir, Paris, Didot aîné, 1771, 4 volumes. Réédition : Genève, Slatkine, 1970.

Chamfort, Sébastien-Roche-Nicolas de et La Porte, Joseph de, Dictionnaire dramatique contenant l’histoire des théâtres, les règles du genre dramatique, les observations des maîtres les plus célèbres, et des réflexions nouvelles sur les spectacles, sur le génie et la conduite de tous les genres, avec les notices des meilleures pièces, le catalogue de tous les drames, et celui des auteurs dramatiques, Paris, Lacombe, 1776, 3 volumes. Réimpression : Paris, Slatkine Reprints, 1967.

Chamfort, Sébastien-Roche-Nicolas, Précis de l’art théâtral dramatique des Anciens et des Modernes, Paris, 1808.

Chapelain, Jean, Discours de la poésie représentative [vers 1635], Opuscules critiques, éd. Alfred C. Hunter, révisée par Anne Duprat, Genève, Droz, 2007.

Chapelain, Jean, Lettre ou discours de M. Chapelain à M. Favereau, portant son opinion sur le poème d’Adonis du cavalier Marino, Paris, 1623.

Chappuzeau, Samuel, L’Orateur chrétien ou traité de l’éloquence et de la pratique de la chaire, Paris, Olivier de Varennes, 1675.

Chappuzeau, Samuel, Le Théâtre français divisé en trois livres où il est traité I. De l’usage de la comédie ; II. Des auteurs qui soutiennent le théâtre ; III. De la conduite des comédiens, Lyon, Michel Mayer, 1674.

Cizos-Duplessis, François, Cours complet d’éloquence appliquée au barreau, dont l’application peut également se faire, en partie, à l’art de porter la parole dans les Temples ; et devoirs de l’avocat envers le Gouvernement, les Tribunaux, les clients, les collègues et les parties adverses, composé de quarante-huit séances ou discours, orné de modèles en grand et de tous les genres, à l’usage des étudiants en droit, des jeunes avocats, et des ecclésiastiques qui voudront se consacrer particulièrement au ministère de la parole sacrée, de l’imprimerie d’Antoine Navarre, 1814.

Chompré, Pierre, Dictionnaire abrégé de la fable, pour l’intelligence des poètes, et la connaissance des tableaux et des statues, dont les sujets sont tirés de la fable [1727], Paris, Veuve Desaint, 1775.

736

Cicéron, L’Orateur, trad. Henri Bornecque et Edmond Courbaud, Paris, Belles Lettres, « Guillaume Budé », 1956.

Court de Gébelin, Antoine, Histoire naturelle de la Parole, ou Grammaire universelle à l’usage des jeunes gens, Paris, Boudet Valleyre, 1776.

Court de Gébelin, Antoine, Monde primitif analysé et comparé avec le monde moderne considéré dans son génie allégorique et dans les allégories auxquelles conduisit ce génie, Paris, Valleyre Aîné, 1773-1782, 9 volumes.

Dacier, André, La Poétique d’Aristote, Paris, C. Barbin, 1692.

Diderot, Denis, Essais sur la peinture [1766, éd. posthume, 1795], éd. Gita May, suivis de Salons de 1759, 1761, 1763, éd. Jacques Chouillet, Paris, Hermann, 1984.

Diderot, Denis, Salons de 1759, 1761, 1763, 1765, 1767, 1769, 1771, 1775, et 1781, Œuvres, éd. Laurent Versini, Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 1996, vol. IV.

Dinouart, L’Éloquence du corps ou l’action du prédicateur, Paris, C. Hérissant, 1754.

Du Bos, abbé Jean-Baptiste, Réflexions critiques sur la poésie et sur la peinture [1719], Paris, P. J. Mariette, 1733.

Du Marsais, César Chesneau dit, Traité des Tropes ou des différents sens pour servir d’introduction à la rhétorique et à la logique [1730], éd. François Douay, Paris, Flammarion, « Critiques », 1988.

Dubois de Bretteville, Abbé Étienne, L’Éloquence de la chaire et du barreau, Paris, D. Thierry, 1689.

Dupuis, Charles-François, Abrégé de l’Origine de tous les cultes, Paris, Agasse, an IV.

Dupuis, Charles-François, Origine de tous les cultes ou Religion naturelle, Paris, Agasse, an III.

Félibien, André, L’Idée de peinture, Londres, Mortier, 1707.

Fénelon, François de Salignac de la Mothe, Réflexions sur la grammaire, la rhétorique, la poétique et l’Histoire ou Mémoire sur les travaux de l’Académie française, Paris, J.-C. Coignard, 1775.

Fontenelle, Bernard Le Bouyier de, De l’Origine des Fables, dans Entretiens sur la pluralité des mondes, Paris, Brunet, 1714, nouvelle édition.

Fréart de Chambray, Roland, L’Idée de la perfection de la peinture, Le Mans, J. Isambart, 1662.

Fresnoy, Charles-Alphonse du, L’Art de la peinture, Paris, N. L’Anglois, 1668.

Furetière, Antoine, Nouvelle Allégorie ou Histoire des derniers troubles arrivés au royaume d’Éloquence, Paris, Pierre Lamy, 1658. Édition critique : Eva Van Ginneken, Genève, Droz, 1967.

Fuzelier, Louis, Discours à l’occasion d’un discours de M. D. L. M. sur les parodies, Paris, 1731, republié dans les Parodies du Nouveau Théâtre italien, Paris, Briasson, 1738, vol. I.

737

Genlis, Caroline-Stéphanie-Félicité du Crest, comtesse de, Arabesques mythologiques ou Attributs de toutes les divinités de la fable, Paris, Charles Barrois, 1810, accompagné de planches illustratives et précédé d’un Discours sur la mythologie en général.

Girard, Gabriel, Thoulier d’Olivet, Pierre-Joseph, Beauzée, Nicolas, Synonymes français, leurs différentes significations et le choix qu’il en faut faire pour parler avec justesse [1767], Rouen, Veuve Dumesnil, 1786.

Goethe, Johann Wolfgang von, Maximen und Reflexionen, Werke, édition de Hamburg, München, Verlag C. H. Beck, 2005, vol. XII.

Goethe, Johann Wolfgang von, Sur les Objets des arts figuratifs [1797], Écrits sur l’art, trad. Jean-Marie Schaeffer, Paris, Garnier-Flammarion, 1996.

Gourdin, François-Philippe, Considérations philosophiques sur l’art de l’orateur, Paris, Veuve Desaint, 1775.

Gourdin, François-Philippe, Principes généraux et raisonnés de l’art oratoire, Rouen, de l’imprimerie privilégiée, 1775.

Guéret, Gabriel, Entretiens sur l’éloquence de la chaire et du barreau, Paris, J. Guichard, 1666.

Hauteville, Nicolas, L’Art de bien discourir ou La Méthode aisée pour inventer, former, établir et multiplier un solide discours dans la chaire et dans le barreau, Paris, Th. Jorry, 1666.

Horace, Art poétique [Ars poetica, vers 14 av. J.-C.], Paris, Kessinger, 2010.

Jobard, Jean-Baptiste, Exercices de l’esprit pour apprendre l’art de bien parler et de bien écrire, Paris, chez l’Auteur, 1675.

La Mesnardière, Jules de, La Poétique, Paris, A. de Sommaville, 1639. Réimpression : Genève, Slatkine, 1972.

Lamy, Bernard, La Rhétorique ou L’Art de parler [1675], éd. Christine Noille-Clauzade, Paris, Champion, 1998.

Lamy, Bernard, Nouvelles Réflexions sur l’art poétique, Paris, 1668. Réimpression : Genève, Slatkine, 1973.

Lamy, Bernard, Traité de perspective, où sont contenus les fondements de la peinture, Paris, 1701.

Le Bossu, Père René, Traité du poème épique [1675], Paris, Jean-Geoffroy Nyon, 1708.

Le Brun, Denis, Traité sur l’art de la parole, Paris, Ribou, 1705.

Lessing, Gotthold Ephraïm, Laocoon ou Des Frontières de la peinture et de la poésie [1766], trad. Courtin [1866] révisée, Paris, Harmann, 1990.

Longin, Traité du sublime ou du merveilleux dans le discours, traduit du grec de Boileau, Paris, Denys Thierry, 1674. Édition critique : Traité du sublime de Longin, dans la traduction de Boileau, éd. Francis Goyet, Paris, Livre de poche, « Bibliothèque classique », 1995.

738

Mallet, abbé Edme-François, « Allégorie », Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, Paris, Briasson, David l’Aîné, Le Breton, Durand, 1751, vol. I, p. 280 et suivantes.

Marmontel, Jean-François, Éléments de littérature [1787], éd. Sophie Le Ménahèze, Paris, Desjonquères, 2005.

Ménage, Gilles, Observations de Ménage sur la langue française, Paris, Claude Harbin, 1685, seconde édition.

Mercier, Louis-Sébastien, Mon Bonnet de nuit [1784], suivi de Du Théâtre [1773], éd. Jean-Claude Bonnet (dir.), Paris, Mercure de France, 1999.

Nougaret, Pierre-Jean-Baptiste, De l’Art du théâtre en général, où il est parlé des différents genres de spectacles, et de la musique adaptée au théâtre, Paris, Cailleau, 1769, 2 volumes. Réimpression : Genève, Slatkine, 1971, 2 volumes.

Platon, La République, trad. Georges Leroux, Paris, Flammarion, 2002, Livre VII, « Allégorie de la Caverne ».

Prudence, Psychomachia [date inconnue, iiie siècle av. J.-C.], Psychomachie ; Contre Symmaque, Paris, Belles Lettres, « Collection des universités de France », 1948, vol. III.

Pure, abbé Michel de, Idées des spectacles anciens et nouveaux [1668], Paris, Michel Brunet, s. d. Réédition : Genève, Minkoff, 1972.

Quatremère de Quincy, Antoine Chrysostome, Considérations sur les arts du dessin en France, Paris, 1791. Réimpression : Paris, Slatkine Reprints, 1970.

Quatremère de Quincy, Antoine Chrysostome, Dictionnaire historique d’architecture, Paris, Librairie Adrien Le Clère, 1832, 2 volumes.

Quatremère de Quincy, Antoine Chrysostome, Encyclopédie méthodique ou Dictionnaire de l’architecture, Paris, Panckoucke, 1788-1825.

Quatremère de Quincy, Antoine Chrysostome, Essai sur la nature, le but et les moyens de l’imitation dans les Beaux-arts, Paris, Treuttel et Würtz, 1823.

Quintilien, L’Institution oratoire, trad. J. Cousin, Paris, Belles Lettres, « Guillaume Budé », 1978, 7 volumes.

Rapin, René, dit Père, Réflexions sur l’usage de l’éloquence de ce temps, Paris, 1672.

Rapin, René, Réflexions sur la poétique d’Aristote et sur les ouvrages des poètes anciens et modernes, Paris, 1676.

Richesource, Jean, L’Éloquence de la chaire ou la rhétorique des prédicateurs, Paris, chez l’Auteur, 1665.

Richesource, Jean, La Rhétorique du barreau ou la manière de bien parler, Paris, Académie des orateurs, 1668.

Rollin, Charles, De la Manière d’enseigner et d’étudier les Belles Lettres, par rapport à l’esprit et au cœur, Paris, J. Estienne, 1726.

Staël, Germaine de, Essai sur les fictions [1795], Œuvres de jeunesse, éd. Simone Balayé, Paris, Desjonquères, 1997.

739

Winckelmann, Johann Joachim, Réflexions sur l’imitation des œuvres grecques en peinture et en sculpture [1755], dans Pensées sur l’imitation des œuvres grecques en peinture et en sculpture, trad. Laure Cahen-Maurel, Paris, Allia, 2005.

Winckelmann, Johann Joachim, Versuch einer Allegorie besonders für die Kunst, Dresden, 1766 [Essai sur l’allégorie, principalement à l’usage des artistes, traduit en français en 1794], De l’allégorie, ou Traités sur cette matière, par Winckelmann, Addison, Sulzer, etc., Paris, trad. Hendrik Jensen, an VII [1799], vol. I : Winckelmann, Johann Joachim, « Essai sur l’allégorie à l’usage des artistes » ; vol. II : Sulzer, Johann Georg, « Discours sur l’allégorie » [1771-1772].

Ressources critiques

Traités de poétique et de rhétorique de la Renaissance, éd. Francis Goyet, Paris, L.G.F., 1990.

Arts du comédien, essais et traités sur l’art dramatique

Brizé, Blondel de, L’Art du théâtre ou Le Parfait Comédien, Paris, 1744.

Clairon, Claire Josèphe Hypolite de la Tude dite Mlle, Réflexions sur l’art dramatique, Paris, 1798.

Dazincourt, Jean-Joseph Baptiste Albouy dit, Quelques Réflexions sur l’art théâtral, Mémoires de Préville et Dazincourt, éd. P. Ourry, Paris, Baudoin Frères, 1823, 3e partie.

Diderot, Denis, Observations sur une brochure intitulée « Garrick ou les Acteurs anglais », Paris, 1770.

Diderot, Denis, Paradoxe sur le comédien, Paris, Sautelet, 1830.

Dorat, Claude-Joseph, Essai sur la déclamation tragique, s. l., s. n., 1758.

Dorat, Claude-Joseph, La Danse, chant quatrième du Poème sur la déclamation, Paris, Sébastien Jorry, 1771.

Dorat, Claude-Joseph, La Déclamation théâtrale, poème didactique en trois chants, Sébastien Jorry, 1766-1767.

Dorfeuille, Pierre-Paul Gobet dit, Les Éléments de l’art du comédien ou L’Art de la représentation théâtrale considéré dans chacune des parties qui le composent, Paris, à l’imprimerie à prix fixe, 1798-1801.

Grimarest, Jean-Léonor le Gallois de, Traité du récitatif, Paris, Jacques le Fevre et Pierre Ribou, 1707.

Hérault de Séchelles, Marie-Jean, « Réflexions sur la déclamation », Magazine encyclopédique ou Journal des Sciences, des Lettres et des Arts, Paris, 1795, vol. I, p. 396-416.

Larive, Jean Maudit dit, Réflexions sur l’art théâtral, Paris, Rondonneau, 1801.

740

Le Faucheur, Michel, Traité de l’action de l’Orateur ou De la prononciation et du geste, Paris, Augustin Courbé, 1657.

Marmontel, Jean-François, « Déclamation théâtrale », publié dans L’Encyclopédie en 1753, repris dans Éléments de littérature [1787], éd. Sophie Le Ménahèze, Paris, Desjonquères, 2005, p. 337-352.

Molé, François-René, Lycée des arts. Éloge de la citoyenne Dangeville, ancienne artiste du Théâtre-Français, par le citoyen Molé, le 20 Fructidor an II, Paris, Le Normant, 1794.

Molé, François-René, Lycée des arts. Éloge de Préville, fait et prononcé par le citoyen Molé à la séance publique du 11 août 1793, Paris, Imprimerie du Lycée des arts, 1793.

Poisson, Jean, Réflexions sur l’art de parler en public, s. l., s. n., 1717.

Rémond de Sainte-Albine, Pierre, Le Comédien, Paris, Desaint et Saillant, et Vincent Fils, 1747 [réimprimé à la suite des Mémoires de Molé en 1825].

Riccoboni, Antoine-François, dit Lélio Fils, L’Art du théâtre, suivi d’une Lettre de Riccoboni fils à M*** au sujet de l’Art du théâtre, Paris, C.-F. Simon et Giffart fils, 1750.

Riccoboni, Luigi, dit Lélio, Pensées sur la déclamation, Paris, Briasson, 1738.

Sanlecque, père Louis de, Poème sur les mauvais gestes de ceux qui parlent en public, Amsterdam, Van den-Dael, 1696.

Servandoni d’Hannetaire, Jean Nicolas, Observations sur l’art du comédien et sur d’autres objets concernant cette Profession en général, Paris, s. n., 1774.

Sticotti, Antoine-Fabio, L’Art du théâtre, Berlin, Jasperd et Bourdeaux, 1760.

Tournon de La Chapelle, Alexandre, L’Art du comédien vu dans ses principes, Paris et Amsterdam, Cailleau, 1782.

Ressources critiques

Sept traités sur le jeu du comédien et autres textes. De l’action oratoire à l’art dramatique (1657-1750), éd. Sabine Chaouche, Paris, Champion, 2001.

Écrits sur l’art théâtral. Spectateurs, éd. Sabine Chaouche, Paris, Champion. 2005.

Écrits sur l’art théâtral. Acteurs, éd. Sabine Chaouche, Paris, Champion, 2005.

Collection des mémoires sur l’art dramatique, publiés ou traduits par Andrieux, Barrière, Félix Bodin, Després, Paris, Ponthieu, 1822-1825, 1825.

TRAITÉS, MÉMOIRES, RECUEILS, INVENTAIRES SUR L’ICONOLOGIE, L’EMBLÉMATIQUE, LES SPECTACLES PUBLICS ET LES CULTES CIVIQUES

Alciat, André, Emblematum libellus, Augsbourg, H. Steyner, 1531.

Alciat, André, Emblematum liber. Emblemata, Cum Commentariis, Quibus Emblematum omnium aperta origine, mens auctoris explicatur, et obscura

741

omnia dubiaque illustrantur [1531], Per Claudium Minoem Diuionensem, Antverpiae, Ex officina Christophori Plantini, 1577. Traduction : Livre d’emblèmes d’André Alciat, de nouveau traduits en français, trad. Claude Mignault, Paris, J. Richer, 1583.

Balbinus, Bohuslaus, Verisimilia humaniorum disciplinarum, seu judicium privatum de omni litterarum (quas humaniores appellant) artificio quo in libelle praecepta epistolarum, latinitatis, grammaticae, poeseos (generatim et speciatim) emblematum, symbolorum, historiae, rhetoricae (sacrae et profanae) aliaque hujusmodi, summa brevitate adferuntur, et quid in singulis verisimile sit, proponitur, in eorum potissimum gratam, qui humaniora studia ab origine proma repetere cupiunt [1666], Lipsiae, J. Gerdes et al., 1687.

Baudoin, Jean, Recueil d’emblèmes divers, par J. Baudoin, Paris, Jacques Villery, 1638.

Bèze, Théodore de, Icônes, Paris, 1580.

Bocchi, Achille, Le Symbolicæ quæstiones, Bologne, 1555, illustrations de Giulio Bonasone ; seconde édition en 1574, illustrations d’Agostino Carracci.

Boissard, Jean-Jacques, Theatrum vitæ humanæ, Metz, 1596.

Boudard, Jean-Christophe, Pezzana, Giuseppe, Bossi, Benigno, Iconologie tirée de divers auteurs, utile aux gens de lettres, aux poètes, aux artistes, et généralement à tous les amateurs de Beaux-arts, Parme, chez l’Auteur, de l’imprimerie de Philippe Carmignani, 1756-1759, en français et italien, 3 volumes, 630 gravures.

Caussin, Père Nicolas, Electorum symbolorum et parabolarum historicarum syntagmata ex Horo, Clemente Epiphania et aliis, cum notis et observationibus. Polyhistor symbolicus, electorum symbolorum, et parabolarum historicarum stromata, XII libris complectens, Paris, R. de Beauvais, 1618.

Caussin, Père Nicolas, Eloquentiae sacrae et humanae Parallela libri XVI, Paris, J. Libert, 1619.

Caussin, Père Nicolas, La Cour Sainte, mise en un bel ordre, avec une notable augmentation des vies des personnes illustres de la cour, tant du Vieil et du Nouveau Testament, Paris, 1624.

Chemin-Dupontès, Jean-Baptiste, Le Code religieux et moral des théophilanthropes, ou adorateurs de Dieu et amis des hommes, contenant 1. Le Manuel, ou Exposition de leurs dogmes, de leur morale et de leurs pratiques ; 2. Le Rituel, ou Recueil des hymnes, avec l’ordre des exercices ; 3. L’Instruction élémentaire de morale, par demandes et réponses ; 4. L’Année religieuse, ou recueil d’extraits puisés dans les moralistes anciens et modernes, sur la religion et la morale universelles. Le tout rédigé, publié et mis en ordre, Paris, chez l’Auteur, an VII [1799].

Chemin-Dupontès, Jean-Baptiste, Manuel des théophilanthropes, ou adorateurs de Dieu, et amis des hommes, contenant l’exposition de leurs dogmes, de leur morale et de leurs pratiques religieuses, Paris, Antoine Haener, an V [1796-1797].

742

Chemin-Dupontès, Jean-Baptiste, Qu’est-ce que la théophilanthropie ? Paris, Librairie Classique, An X [1801].

Cizos-Duplessis, François, Projet pour l’établissement d’un nouveau théâtre sous le nom de Fête nationale, dédié aux districts de Paris, Paris, Cailleau, 1789.

Cizos-Duplessis, François, Quelques Scènes françaises avec allégories, pantomimes, danses et chœurs, Paris, Cordier, an XIII [1804].

Corrozet, Gilles, Hécatomgraphie, Paris, 1543.

Courtin, Eustache-Marie, Encyclopédie moderne, ou Dictionnaire abrégé des sciences, des lettres, et des arts, par M. Courtin et par une société de gens de lettres, Paris, 1824-1832, vol. XXII, p. 335-343.

Delafosse, Jean-Charles, Nouvelle Iconologie historique ou Attributs hiéroglyphiques qui ont pour objet les quatre Éléments, les quatre Saisons, les quatre Parties du Monde, et les différentes complexions de l’Homme… dédiés aux artistes, Paris, chez l’Auteur et chez Delalain, 1768. Réimpression : Paris, Librairie d’Art et d’Archéologie F. Contet, 1911.

Feuille, Daniel de La, Devises et emblèmes anciennes et modernes, tirés des plus célèbres auteurs, avec plusieurs autres nouvelles inventées et mises en latin, français, espagnol, italien, anglais, flamand, allemand, Amsterdam, 1691.

Gaucher, Charles-Étienne, Essai sur l’origine et les avantages de la gravure, lu à la séance publique de la Société libre des sciences, arts et belles-lettres de Paris, le 9 vendémiaire de l’an VI, Paris, Société libre des sciences, arts et belles-lettres de Paris, 1797.

Gravelot, Hubert-François, Cochin, Charles-Nicolas, Gaucher, Charles-Étienne, Iconologie par figures ou Traité complet des allégories, emblèmes, etc. Ouvrage utile aux artistes, aux amateurs, et pouvant servir à l’éducation des jeunes personnes, Paris, Le Pan, 1791, avec un « Discours préliminaire » [réédité par Lattré en 1795], comportant 350 figures gravées. Réimpression : Genève, Minkoff Reprint, 1972.

Guéroult, Guillaume, Emblèmes [1550], Paris, A. Lainé, 1937.

Lacombe de Prézel, Honoré, Dictionnaire iconologique ou Introduction à la connaissance des peintures, sculptures, médailles, estampes, etc., avec des descriptions tirées des poètes anciens et modernes, Paris, Théodore de Hansy, 1756.

Lang, Père Franciscus, Dissertatio de Actione scenica, suivi de « Iconologie à l’usage des représentations et des costumes de théâtre », München, 1717. Traduction : Anne-Élisabeth Spica, Beaulieu, Lampsaque, « Studiolo » (à paraître).

Mahelot, Laurent, Mémoire de plusieurs décorations qui servent aux pièces contenues en ce présent livre commencé par Laurent Mahelot et continué par Michel Laurent en l’année 1673 [1620-1680], cahier de régie manuscrit [B.N.F., f. fr. 24330, microfilm 7919]. Éditions critiques : Henry Lancaster, Paris, Champion, 1920 ; Pierre Pasquier, Paris, Champion, 2005.

743

Masen, Jakob, Palaestra eloquentiae ligatae dramatica, quae complectitur poesin comicam, tragicam, comico-tragicam, Coloniae, J. Busaeus, 1657.

Masen, Jakob, Palaestra oratoria… in progymnasmata eloquentiae atque exercitationes rhetorum propria… distributa, Coloniae, J. Busaeus, 1659.

Masen, Jakob, Speculum Imaginum veritatis occultae, exhibens symbola, emblemata, hieroglyphica, ænigmata, omni, tam materiae, quam formae varietate, exemplis simul ac praeceptis illustratum, Coloniae, J.A. Kinckius, 1650 [Miroir des images de la vérité cachée].

Ménestrier, Père Claude-François, Des Ballets anciens et modernes selon les règles du théâtre, Paris, Robert Pepie, 1682. Réimpression : Genève, Minkoff, 1972.

Ménestrier, Père Claude-François, Des Représentations en musique anciennes et modernes, Paris, René Guignard, 1681.

Ménestrier, Père Claude-François, L’Art des emblèmes, Paris, Benoît Coral, 1683.

Ménestrier, Père Claude-François, La Philosophie des images énigmatiques, Lyon, Jacques Lions, 1694.

Ménestrier, Père Claude-François, La Philosophie des images, composée d’un ample recueil de devises, et de jugements de tous les ouvrages qui ont été faits sur cette matière, Paris, R.-J.-B. de La Caille, 1682-1683, 2 volumes.

Ménestrier, Père Claude-François, Traité des tournois, joutes, carrousels, et autres spectacles publics, Lyon, Jacques Muguet, 1669.

Montenay, Georgette de, Emblèmes ou Devises chrétiennes, Lyon, 1567-1571 – Paris, chez l’éditeur, an VI [1798].

Perrière, Guillaume de la, Le Théâtre des bons engins, Paris, Denis Janot, n. d. [1544].

Piles, Roger de, Cours de peinture par principes, Paris, Jacques Estienne, 1708. Édition critique : Jacques Thuillier, Paris, Gallimard, « Tel », 1989.

Piles, Roger de, L’Art de peinture de C. A. du Fresnoy, traduit en français, enrichi de remarques, augmenté d’un dialogue sur les coloris, Paris, Nicolas Langlois, 1677.

Piles, Roger de, L’Idée du peintre parfait, dans Abrégé de la vie des peintres, avec des réflexions sur leurs ouvrages et un traité du peintre parfait, de la connaissance du dessin et de l’utilité des estampes, Paris, F. Muguet, 1699.

Ripa, Cesare, Iconologia overo Descrittione dell’Imagini universali, Rome, 1593. Traduction : Iconologie ou Nouvelle Explication de plusieurs images, emblèmes et autres figures hiéroglyphiques des vertus, des vices, des arts, des sciences, des causes naturelles, des humeurs différentes et des passions humaines. Œuvre augmentée d’une seconde partie, nécessaire à toute sorte d’esprits. Tirée des recherches et des figures de Cesare Ripa, dessinées et gravées avec Jacques de Bie, moralisées par Jean Baudoin, Paris, chez le Graveur, 1636 ; Paris, M. Guillemot, 1644. Réédition : Iconologie, Paris, Aux Amateurs de livres, 1989 [fac-similé de l’édition de Baudoin de 1644].

744

Rousseau, Jean-Jacques, Lettre à M. d’Alembert sur les spectacles, Amsterdam, 1758.

Rousseau, Jean-Jacques, Discours qui a remporté le prix à l’Académie de Dijon en l’année 1750… Genève, Barillot et Fils, 1751.

Valeriano, Pierio, Hieroglyhica [1556]. Traduction : S. Mélin, Francfort, 1678.

Ressources critiques

Inventaire du fonds français. Graveurs du xviie siècle, Paris, B.N.F., 1939-1993, 12 volumes.

Bar, Virginie et Brème, Dominique, Dictionnaire iconologique. Les Allégories et les symboles de Cesare Ripa et Jean Baudoin, Dijon, Faton, 1999, avec édition en fac-similé de l’Iconologie ou Explication Nouvelle de plusieurs images, emblèmes et figures…, 2 volumes.

Barral i Altet, Xavier (dir.), Dictionnaire critique de l’iconographie occidentale, Presses universitaires de Rennes, 2003.

Chatelain, Jean-Marc, Chatelain, Livres d’emblèmes et de devises, une anthologie (1531-1735), Paris, Klincksieck, 1993.

Tervarent, Guy de, Attributs et symboles dans l’art profane. Dictionnaire d’un langage perdu (1450-1600), Genève, Droz, 1997.

DICTIONNAIRES, INVENTAIRES ET RESSOURCES DOCUMENTAIRES

Corneille, Thomas, Dictionnaire des arts et des sciences, Paris, 1694, 2 volumes. Réédition : Le Grand Atelier historique de la langue française, Marsanne, Redon, Cd-Rom, 2002-2003.

Dictionnaire de Trévoux ou Dictionnaire universel Français et latin, Trévoux, 1704, 3 volumes. Rééditions : 1721, 5 volumes ; 1732 ; 1743 ; avec suppléments séparés, Trévoux, 1752, 2 volumes ; Paris, 1771, 8 volumes. Réédition : Le Grand Atelier historique de la langue française ; Dictionnaires des xvie et xviie siècles, Paris, Champion électronique, 2000.

Dictionnaire de l’Académie française, Paris, 1694, 2 volumes. Rééditions : 1717 ; 1740 ; 1762 ; 1795. Réédition : Dictionnaire de l’Académie française, huit éditions originales de 1694 à 1935, Paris, Redon, CR-Rom, 2002-2003 ; Dictionnaire de l’Académie française, édition de 1762, Paris, Redon, Cd-Rom, 1998.

Diderot, Denis et d’Alembert, Jean Le Rond, Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, Paris, Briason, David l’Aîné, Le Breton, Durand, 1751-1772, 35 volumes. Réédition : L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert sur cédérom, Paris, Redon, Cd-Rom, 1998.

745

Féraud, Abbé Jean-François, Dictionnaire critique, Paris, 1787.

Furetière, Antoine, Essai d’un dictionnaire universel, s. l., 1684 [Amsterdam, 1687 ; Rotterdam, 1690]. Réédition : Dictionnaires des xvie et xviie siècles.

Furetière, Antoine, Dictionnaire universel contenant généralement tous les mots français, tant vieux que modernes, et les termes des sciences et des arts, La Haye, Husson, 1690, 3 volumes ; La Haye, 1727, 4 volumes [augmentée]. Réédition : Le Grand Atelier historique de la langue française.

Marmontel, Jean-François, Dictionnaire de grammaire et de littérature, Paris, 1786, 4 volumes.

Mercier, Louis-Sébastien, La Néologie ou Vocabulaire des mots nouveaux [1801], éd. Jean-Claude Bonnet, Paris, Belin, 2009.

Moréri, Louis, Le Grand Dictionnaire historique, Paris, 1759, 10 volumes. Réédition : Genève, Slatkine Reprints, 1995.

Prévost, Antoine François, dit d’Exiles, abbé, Manuel, lexique ou Dictionnaire portatif, Paris, 1750, 2 volumes.

Prévost, Antoine François, dit d’Exiles, abbé, Supplément au manuel, lexique ou Dictionnaire portatif, Paris, 1755.

Richelet, Pierre, Dictionnaire français contenant les mots et les choses, Genève, 1680 2 volumes. Réédition : Le Grand Atelier historique de la langue française ; Dictionnaires des xvie et xviie siècles.

Richelet, Pierre, Dictionnaire de la langue française, Lyon, 1735, 3 volumes.

Richelet, Pierre, Dictionnaire portatif de la langue française, Lyon, 1756 [abrégé par Goujet], réédition en 1775.

Voltaire, François-Marie Arouet de, Dictionnaire philosophique portatif, Amsterdam, 1738, 4 volumes.

Voltaire, François-Marie Arouet de, Dictionnaire philosophique, édition de Kehl, 1765, et compléments [Questions sur l’Encyclopédie, Opinion sur l’Alphabet, articles insérés dans l’Encyclopédie, articles destinés au Dictionnaire de l’Académie]. Réédition : Le Grand Atelier historique de la langue française.

Ressources critiques

Littré, Émile, Dictionnaire de la langue française, Paris, Pauvert, 1956.

Rey, Alain, Dictionnaire culturel en langue française, Paris, Le Robert, 2005, 4 volumes.

Rey, Alain, Dictionnaire historique de la langue française, Paris, Le Robert, 2006, 3 volumes.

746

ŒUVRES CONTEMPORAINES CONSACRÉES AU THÉÂTRE

Éon de Beaumont, Charles-Geneviève-Louis-Auguste-André-Timothée, chevalier d’, Remarques véritables et très remarquables sur les Audiences de Thalie ou sur Molière à la nouvelle salle, avec une défense des femmes et des réflexions sur les spectacles, par une femme qui se fait gloire d’être le chevalier de son sexe, si son esprit n’a pas l’avantage d’en faire l’ornement, Paris, Boubers, 1782.

Beauchamps, Pierre-François Godart de, Recherches sur les théâtres de France depuis l’année 1161 jusques à présent, Paris, Prault Père, 1735, 3 volumes.

Collé, Charles, Journal et Mémoires sur les hommes de lettres, les ouvrages dramatiques et les événements les plus mémorables du règne de Louis XV (1748-1772). Nouvelle édition augmentée de fragments inédits. Correspondance inédite de Charles Collé faisant suite à son Journal, accompagnée de fragments également inédits de ses Œuvres posthumes, édité par H. Bonhomme, Paris, Firmin Didot et Henri Plon, 1864-1868, 4 volumes. Réédition : Genève, Slatkine Reprints, 1967.

Dazincourt, Jean-Joseph Baptiste Albouy dit, Mémoires, Paris, Favre, 1810.

Favart, Charles-Simon, Journal de Favart, Paris, Nicollet, 1761.

Favart, Charles-Simon, Mémoires et correspondance littéraire, dramatique et anecdotique, Paris, 1808, 3 volumes. Réédition : Genève, Slatkine Reprints, 1970.

Fleury, Abraham Joseph Bénard dit, Mémoires, publiés par J. B. P. Lafitte, Paris, Charles Gosselin, 1844, 2 volumes.

Genlis, Stéphanie-Félicité Ducrest de Saint-Albin Comtesse de, Mémoires, Paris, 1878.

Goldoni, Carlo, Mémoires pour servir à l’histoire de sa vie et à celle de son théâtre, Paris, 1787, 3 volumes. Édition critique : Norbert Jonard, Paris, Aubier, 1992.

Gueullette, Thomas-Simon, Notes et souvenirs sur le Théâtre Italien, de son bienfaiteur Thomas-Simon Gueullette, publiés par Jean-Émile Gueullette, Paris, Droz, 1938.

Léris, Antoine de, Dictionnaire portatif, historique et littéraire des théâtres, 1763. Réédition : Genève, Slatkine Reprints, 1970.

Lyonnet, Henry, Dictionnaire des Comédiens-Français, Genève, Bibliothèque de la Revue Universelle Internationale Illustrée, s. d., 2 volumes.

La Porte, Abbé Joseph de, Clément, Jean-Marie Bernard, Anecdotes dramatiques, Paris, Veuve Duchesne, 1775.

Lekain, Henri Louis Cain dit, Mémoires de Lekain, précédés de Réflexions sur cet acteur et sur l’art théâtral, par François Talma, Paris, Ponthieu, 1825. Édition critique : Pierre Frantz, Paris, Desjonquères, 2002.

Maupoint, Bibliothèque des théâtres, Paris, Prault, 1733.

747

Monnet, Jean, Mémoires de Jean Monnet, directeur du théâtre de la foire, Paris, H. D’Alméras et Louis Michaud, s. d.

Parfaict, François et Claude, Dictionnaire des théâtres de Paris, Paris, Lambert, 1756-1767, 7 volumes. Réédition : Genève, Slatkine, 1967.

Parfaict, François et Claude, Histoire de l’ancien Théâtre-Italien, Paris, Laurent, 1753.

Parfaict, François et Claude, Histoire du Théâtre-Français depuis ses origines jusqu’à présent, Paris, Briasson, 1721-1749, 15 volumes. Réédition : Genève, Slatkine Reprints, 1967.

Parfaict, François et Claude, Mémoires pour servir à l’histoire des spectacles de la Foire par un acteur forain, Paris, Briasson, 1743, 2 volumes.

Préville, Pierre Louis Dubus dit, Mémoires de Préville et Dazincourt, éd. P. Ourry, Paris, Baudoin Frères, 1823, 3e partie.

Riccoboni, Luigi, Histoire du Théâtre-Italien depuis la décadence de la comédie latine, Paris, Cailleau, 1731.

Riccoboni, Luigi, dit Lélio, Histoire du Théâtre-Italien, Paris, Delormel, 1728-1731, 2 volumes.

Riccoboni, Luigi, dit Lélio, De la Réformation du théâtre, Paris, Debure Père, 1767.

LITTÉRATURE SECONDAIRE

ÉTUDES SUR ET AUTOUR DE L’ALLÉGORIE

Numéros de revue

« L’allégorie », La Lecture littéraire, Revue de recherche sur la lecture des textes littéraires no 4, janvier 2000.

« L’Énigme », Poétique no 45, février 1981.

Bombart, Mathilde et Escola, Marc (dir.), « Lectures à clé », Littératures classiques no 54, printemps 2005, notamment Partie I : « Avatars de la lecture allégorique ».

Didier, Béatrice (dir.), « L’Allégorie », Corps écrit no 18, juin 1986.

Ham, Bertrand, « La Lecture allégorique d’hier à aujourd’hui », Cahiers du Centre interdisciplinaire de recherches en histoire, lettres et langues, Université catholique d’Angers, 1996.

Poirion, Daniel, « L’allégorie du Moyen-Âge au xviie siècle », Cahiers de l’Association internationale des études françaises no 28, 1975.

748

Reverzy, Éléonore (dir.), « L’allégorie », Romantisme no 152, 2011-2.

Sarrazac, Jean-Pierre (dir.), « La parabole ou le théâtre qui pense », Registres no 7, décembre 2002.

Todorov, Tzvetan, « Rhétorique et herméneutique », Poétique no 23, 1975.

Vouilloux, Bernard (dir.), « Déclins de l’allégorie ? », Modernités no 22, Presses universitaires de Bordeaux, 2006.

Denis, Delphine et SPICA, Anne-Élisabeth (dir.), « Les langages au xviie siècle », Littératures classiques no 50, printemps 2004.

Ouvrages

Attwood, Catherine, Fortune la contrefaite : l’envers de l’écriture médiévale, Paris, Champion, 2007.

Auerbach, Erich, Mimesis. La représentation de la réalité dans la littérature occidentale [1946], Paris, Gallimard, « Tel », 1968.

Auerbach, Erich, Figura [1938], trad. M. A. Bernier, Paris, Belin, 2003.

Avice, Jean-Paul et Pichois, Claude (dir.), Baudelaire, Paris, l’allégorie, Paris, Klincksieck, 1995.

Baby, René, L’Homme et son « institution » de Montaigne à Bérulle (1580-1625), Paris, Belles Lettres, 1964.

Bahti, Timothy Hove, Allegories of History : Literary Historiography after Hegel, Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 1992.

Bar, Virginie, Peinture allégorique au Grand Siècle, Paris, Éditions Faton, 2003.

Belin, Christian, La Conversation intérieure. La Méditation en France au xviie siècle, Paris, Champion, 2002.

Belting, Hans, Image et culte. Une histoire de l’art avant l’époque de l’art, trad. Franck Muller, Paris, Cerf, 1998.

Benjamin, Walter, Charles Baudelaire, un poète lyrique à l’apogée du capitalisme [1955], trad. J. Lacoste, Paris, Payot, « Petite bibliothèque », 1982.

Benjamin, Walter, Die Ursprung des deutschen Trauerspiel, Berlin, Ernst Rowohlt, 1928. Traduction : Origine du drame baroque allemand, trad. Sybille Muller, Paris, Flammarion, « Champs », 2000.

Benjamin, Walter, L’Œuvre d’art à l’ère de sa reproductibilité technique [1935], Paris, Allia, 2003.

Benjamin, Walter, Œuvres, Paris, Gallimard, 2000, 3 volumes.

Bertrand, Denis, Parler pour convaincre, Paris, Gallimard, 1999.

Besançon, Alain, L’Image interdite. Une histoire intellectuelle de l’iconoclasme, Paris, Fayard, 1994.

Beugnot, Bernard, La Mémoire du texte. Essais de poétique classique, Paris, Champion, « Lumières Classiques », 1994.

749

Bloomfield, Morton (dir.), Allegory, Myth, and Symbol, Cambridge, Mass., Harvard University Press, 1981.

Blumenberg, Hans, La Légitimité des temps modernes, trad. Marc Sagol et alii, Paris, Gallimard, 1999.

Blumenberg, Hans, Paradigmes pour une métaphorologie, trad. Didier Gammelin, Paris, Vrin, « Problèmes et Controverses », 2007.

Bonhomme, Marc, Les Figures clés du discours, Paris, Seuil, 1998.

Bonhomme, Marc, Pragmatique des figures du discours, Paris, Champion, 2005.

Buttay-Jutier, Florence, Fortuna, usages politiques d’une allégorie morale à la Renaissance, Paris, Presses de l’Université Paris Sorbonne, 2008.

Campion, Pierre, La Littérature à la recherche de la vérité, Paris, Seuil, « Poétique », 1996.

Cavaillin, Jean-Christophe, Chateaubriand mythographe : autobiographie et allégorie dans Les Mémoires d’Outre-tombe, Paris, Champion, 2000.

Chaouche, Sabine, L’Art du comédien. Déclamation et jeu scénique en France à l’âge classique (1628-1680), Paris, Champion, 2001.

Charles, Michel, Rhétorique de la lecture, Paris, Seuil, 1977.

Compagnon, Antoine, Chat en poche. Montaigne et l’allégorie, Paris, Seuil, 1993.

Couton, Georges, Écritures codées. Essais sur l’allégorie au xviie siècle [1991], Paris, Aux amateurs du livre, « Théorie et critique à l’âge classique », 2000.

Couton, Georges, « La clef de Mélite », Réalisme de Corneille, deux études, Publications de la faculté des lettres de Clermont, 1953.

Dahan, Gilbert et Goulet, Richard (dir.), Allégorie des poètes, allégorie des philosophes. Études sur la poétique et l’herméneutique de l’allégorie de l’Antiquité à la Réforme, Paris, Vrin, 2005.

De Man, Paul, Allégories de la lecture. Le langage figuré chez Rousseau, Nietzsche, Rilke et Proust [1979], trad. T. Trezise, Paris, Galilée, 1989.

Declercq, Gilles, L’Art d’argumenter. Structures rhétoriques et littéraires, Paris, Études universitaires, 1992.

Declercq, Gilles, Murat, Michel et Dangel, Jacqueline (dir.), La Parole polémique, Paris, Champion, 2003.

Declercq, Gilles, Rhétorique et classicisme en France dans la seconde moitié du xviie siècle, thèse d’habilitation, Université Paris IV – Sorbonne, 1997, exemplaire consultable à la bibliothèque Gaston Baty, IUT de l’Université de la Sorbonne-Nouvelle.

Delorme, Jean, Parole, figure, parabole, Presses universitaires de Lyon, 1987.

Demaules, Mireille (dir.), La Personnification du Moyen Âge au xviiie siècle, Paris, Classiques Garnier, « Renaissance européenne », 2013.

Divorne, Françoise, Le Sens voilé : défense et illustration de l’allégorie, thèse de l’EHESS, 1995.

750

Douet, Françoise, Sermain, Jean-Paul, Pour « Émile » Fontanier. La rhétorique et les figures de la Révolution à la Restauration, Presses universitaires de Laval, 2006.

Drouin, Sébastien, Théologie ou libertinage ? L’exégèse allégorique à l’âge classique, Paris, Champion, 2010.

Esser, Werner, Physiognomie der Kuntsfigur oder Spiegelungen. Formen der Selbstreflexion im modernen Drama, Heidelberg, Carl Winter, 1983.

Fabre, Pierre-Antoine, Ignace de Loyola. Le lieu de l’image. Le problème de la composition de lieu dans les pratiques spirituelles et artistiques jésuites de la seconde moitié du xvie siècle, Paris, Vrin, 1992.

Fletcher, Angus, Allegory. The Theory of a Symbolic Mode, Ithaca, Cornell University Press, 1967.

Fontanier, Pierre, Figures et autres tropes, Paris, De Maire-Nyon, 1827.

Fontanier, Pierre, Les Figures du discours, introduction de Gérard Genette, Paris, Flammarion, « Champs », 1995.

Fontanier, Pierre, Manuel des tropes, Paris, De Maire-Nyon, 1830.

Forsans, Ola, Le Théâtre de Lélio : étude du répertoire du Nouveau Théâtre Italien de 1716 à 1729, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC, 2006 : 08, chap. 11 : « Les allégories dans le théâtre de Lélio », p. 171-190.

Fumaroli, Marc (dir.), Histoire de la rhétorique dans l’Europe moderne, 1450-1950, Paris, Puf, 1999.

Fumaroli, Marc, Héros et orateurs, Genève, Droz, 1996.

Fumaroli, Marc, L’Âge de l’éloquence. Rhétorique et « res litteraria » de la Renaissance au seuil de l’époque classique, Paris, Albin Michel, 1994.

Fumaroli, Marc, L’École du silence, le sentiment des images au xviie siècle [1994], Paris, Flammarion, « Champs », 1998.

Gaillard, Aurélia, Fables, mythes, contes : l’esthétique de la fable et du fabuleux (1680-1724), Paris, Champion, 1996.

Gardes Tamine, Joëlle (dir.), L’Allégorie, corps et âme. Entre personnification et double sens, Publications de l’Université de Provence, 2002.

Gély, Véronique, L’Invention d’un mythe, Psyché : allégorie et fiction du siècle de Platon au temps de La Fontaine, Paris, Champion, 2006.

Gilbert, Pierre, Petite Histoire de l’exégèse biblique : de la lecture allégorique à l’exégèse critique, Paris, Le Cerf, 1997, seconde édition.

Ginzburg, Carlo, Mythes, emblèmes, traces : morphologie et histoire [1989], trad. Monique Aymard, Christian Paoloni et Elsa Bonan, Paris, Verdier, 2010.

Ginzburg, Carlo, Le Fil et les traces. Vrai Faux fictif, éd. et trad. Martin Rueff, Paris, Verdier, 2010.

Ginzburg, Carlo, À Distance. Neuf essais sur le point de vue en histoire, trad. Pierre-Antoine Fabre, Paris, Gallimard, « nrf », 2001.

751

Goyet, Francis, Le Sublime et le « lieu commun ». L’invention rhétorique dans l’Antiquité et à la Renaissance, Paris, Champion, 1996.

Goyet, Florence, Penser sans concepts : fonction de l’épopée guerrière. Iliade, Chanson de Roland, Hôgen et Heiji monogatari, Paris, Champion, 2006.

Greiner, Franck, Les Métamorphoses d’Hermès, Paris, Champion, « Bibliothèque de la Renaissance », 2000.

Grell, Chantal, Le Dix-huitième siècle et l’Antiquité en France (1680-1789), Oxford, SVEC no 330-331, 1995.

Groupe Μ [F. Édeline, J.-M. Klinkenberg, Ph. Minguet], Traité du signe visuel. Pour une rhétorique de l’image, Paris, Seuil, 1992.

Haug, Walter (éd.), Formen und Funktionen der Allegorie, Stuttgart, J.-B. Metzler, 1979.

Hecquet, Michèle, Poétique de la parabole. Les romans socialistes de George Sand (1840-1845), Paris, Klincksieck, 1992.

Hunter, Lynette, Modern Allegory and Fantasy. Rhetorical Stances of contemporary Writings, Basingstoke, Macmillan, 1989.

Huyghe, René, Dialogue avec le visible, Paris, Flammarion, 1955.

Jeandillou, Jean-François, Esthétique de la mystification : tactique et stratégie littéraire, Paris, Minuit, 1994.

Jobez, Romain, Le Théâtre baroque allemand et français. Le droit dans la littérature, Paris, Classiques Garnier, « Lire le xviie siècle », 2010.

Jung, Marc-René, Études sur le poème allégorique en France au Moyen Âge, Berne, Francke, 1971.

Keith, Sir Thomas (ed.), A Cultural History of Gesture, from Antiquity to the Present Day, Cambridge, Polity Press and Blackwell Publishers, 1991.

Kurtz, Gerhard, Metapher, Allegorie, Symbol, Göttingen, Vandenhoek und Ruprech, 1993.

La Gorce, Jérôme de (dir.), Iconographie et arts du spectacle, Paris, Klincksieck, 1996.

Labarthe, Patrick, Baudelaire et la tradition allégorique, Genève, Droz, 1999.

Lascombes, André (dir.), Tudor Theatre. Allegory in the Theatre  L’Allégorie au théâtre, Bern, Peter Lang, « Theta », 1999.

Lavocat, Françoise (dir.), La Théorie littéraire des mondes possibles, Paris, CNRS éditions, 2010.

Lavocat, Françoise et Duprat, Anne (dir.), Fiction et cultures, Paris, Société française de littérature générale et comparée, 2010.

Lavocat, Françoise (dir.), Allégorie et fiction, Louvain, Peeters (à paraître).

Lefrère, Jean-Jacques et Pierssens, Michel (dir.), Le Roman à clefs, actes du troisième colloque des Invalides, 3 décembre 1999, Paris, Tusson, Du Lérot, « En marge », 2000.

752

Levy, Carlos et Pernot, Laurent (dir.), Dire l’évidence. Philosophie et rhétorique antiques, Cahiers de philosophie de l’Université de Paris XII – Val de Marne no 2, Paris-Montréal, L’Harmattan, 1997.

Lewis, Clive Staples, The Allegory of Love. A Study in Medieval Tradition, Oxford University Press, 1953.

Lubac, Henri de, Exégèse médiévale. Les quatre sens de l’écriture, Paris, Aubier, 1959-1964, 4 volumes.

Luperini, Romano, L’Allegoria del moderno. Saggi sull’allegorismo come forma atistica del moderno e come metodo di conoscenza, Roma, Editori Riuniti, 1990.

Macqueen, John, Allegory, London, Routledge, 1970.

Mamczarz, Irène (dir.), Le Théâtre européen face à l’invention : allégories, merveilleux, fantastique, Paris, Puf, 1989, p. 137-165 : « Allégorie, entrées, fêtes princières ».

Meneely, Leonard Frances, Laughter in the Courts of Love. Comedy in Allegory, from Chaucer to Spenser, Norman (Oklahoma), Pelgrim Books, 1981.

Nativel, Colette (dir.), Le Noyau et l’écorce : les arts de l’allégorie, xv-xviie siècle, Paris, Coédition Académie de France à Rome-Villa Medici, 2009.

Nye, Edward (dir.), L’Allégorie au dix-huitième siècle, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC, 2003 : 07.

Pépin, Jean, Dante et la tradition allégorique, Paris-Montréal, Institut d’études médiévales-Vrin, 1970.

Pépin, Jean, Mythe et allégorie, les origines grecques et les contestations judéo-chrétiennes, Paris, Aubier, 1958.

Pérez-Jean, Brigitte et Eichel-Lojkine, Patricia (dir.), L’Allégorie de l’Antiquité à la Renaissance, Paris, Champion, 2004.

Perrin, Laurent, L’Ironie mise en trope, Paris, Kimé, 1996.

Pomel, Fabienne, Les Voies de l’au-delà et l’essor de l’allégorie au Moyen Âge, Paris, Champion, 2001.

Poulouin, Claudine, Le Temps des origines. L’Éden, le Déluge et les « Temps reculés » de Pascal à l’Encyclopédie, Paris, Champion, « Lumières classiques », 1998.

Praz, Mario, Mnémosyne, Paris, Gérard-Julien Salvy, 1986.

Préaud, Maxime, Nicolas Flammel. Le livre des figures hiéroglyphiques. Sommaire philosophique. Le désir désiré, Paris, Denoël, 1970.

Quéro, Dominique (dir.), Momus Philosophe. Recherches sur une forme littéraire du xviiie siècle, Paris, Champion, 1995.

Rainer, Rochlitz, Le Désenchantement de l’art. La Philosophie de Walter Benjamin, Paris, Gallimard, 1992.

Reverzy, Éléonore, La Chair de l’idée. Poétique de l’allégorie dans les Rougon-Macquart, Genève, Droz, 2007.

Ricoeur, Paul, La Métaphore vive, Paris, Seuil, 1975.

753

Sandrier, Alain, Le Théâtre de l’incrédulité. Trois pièces manuscrites des Lumières irréligieuses, Paris, Classiques Garnier, 2012.

Sayce, Richard Anthony, The French Biblical Epic in the Seventeeth Century, Oxford University Press, 1955.

Spica, Anne-Élisabeth, Savoir peindre en littérature. La description dans le roman au xviie siècle : Georges et Madeleine de Scudéry, Paris, Champion, 2002.

Spica, Anne-Élisabeth, Symbolisme humaniste et emblématique. L’évolution et les genres (1580-1700), Paris, Champion, 1996.

Starobinski, Jean, La Mélancolie au miroir, Paris, Julliard, 1989.

Starobinski, Jean, L’Invention de la liberté, suivi de Les Emblèmes de la raison [1979], Paris, Gallimard, « Bibliothèque illustrée », 2006.

Steuckardt, Agnès et Nikls-Salminen, Aïno (dir.), Les Marqueurs de glose, Publications de l’Université d’Aix-en-Provence, 2005.

Strubel, Armand, « Grant senefiance a ». Allégorie et littérature au Moyen Âge, Paris, Champion, « Moyen Âge-Outils de synthèse 2 », 2002.

Surgers, Anne, Ce que dit le silence. Rhétorique du visible, Presses universitaires de la Sorbonne Nouvelle, 2007, « Allégorie », p. 67-84.

Todorov, Tzvetan, Symbolisme et interprétation, Paris, Seuil, 1978.

Todorov, Tzvetan, Théories du symbole, Paris, Seuil, 1977.

Trocard, Catherine, Aspects de l’allégorie dans les arts et la poésie : le xviiie siècle anglais, Grenoble, IVR Imprimerie, 1982.

Van Dyke, Carolyn, The Fiction of Truth. Structures of Meaning in Narrative and dramatic Allegory, Ithaca, Cornell University Press, 1985.

Walbridge, Earle, Drames à clef, a list of plays with characters based on real people, New York Public Library, 1956.

Watts, Philipp, Allegories of the Purge : How Literature Responded to the Pstwar Trials of Writers and Intellectuals in France, Stanford University Press, 1998.

Whitman, Jon, Allegory, Oxford University Press, 1987.

Whitman, Jon, Interpretation and allegory. Antiquity to the modern period, Leide, Brill, 2000.

Zoberman, Pierre, Les Cérémonies de la parole. L’éloquence d’apparat en France dans le dernier quart du xviie siècle, Paris, Champion, 1998.

Zumthor, Paul, Essai de poétique médiévale [1972], Paris, Seuil, « Essais », 2000.

Zumthor, Paul, La Mesure du monde. Représentation de l’espace au Moyen Âge, Paris, Seuil, 1993.

Zumthor, Paul, Langue, texte, énigme, Paris, Seuil, « Poétique », 1975.

Zumthor, Paul, Le Masque et la lumière. La poétique des grands rhétoriqueurs, Paris, Seuil, 1978.

754

Sélection d’articles

Baecque, Antoine de, “The Allegorical Image of France, 1750-1800 : A Political Crisis of Representation”, Representations no 47, Summer 1994, p. 111-143.

Baridon, Laurent, « Sculpter l’indicible : crises de l’allégorie autour de 1848 », Romantisme no 152, 2011, p. 87-108.

Barrovecchio, Anne-Sophie, « Bélisaire : personnage historique, mythique et allégorique », L’Allégorie au dix-huitième siècle, p. 411-428.

Beugnot, Bernard, « Pour une poétique de l’allégorie classique », Critique et création littéraire en France, Paris, colloques internationaux du CNRS, no 557, 1977.

Biet, Christian, « Les monstres aux pieds d’Hercule. Ambiguïtés et enjeux des entrées royales ou l’encomiastique peut-elle casser les briques ? », Dix-septième siècle no 212, Juillet-septembre 2001, p. 383-403.

Boch, Julie, « La question de l’allégorie dans la Querelle d’Homère (1714-1716) », L’Allégorie au dix-huitième siècle, p. 311-322

Blocker, Déborah, « Figures du peuple d’Israël dans l’Esther de Jean Racine », Chroniques de Port-Royal no 53, 2004, p. 177-197.

Bombart, Mathilde et Escola, Marc, « Clés et usages de clés : pour servir à l’histoire et à la théorie d’une pratique de lecture », Littératures classiques no 54, printemps 2005, p. 5-26.

Bombart, Mathilde, « La production d’une légitimité littéraire. Classements et hiérarchisation des auteurs dans la fiction allégorique critique (La Nouvelle allégorie d’Antoine Furetière) », Littératures classiques n° 31 : « Les minores », Automne 1997, p. 177-182.

Boureau, Alain, « Les livres d’emblèmes sur la scène publique. Côté jardin et côté cour », Chartier, Roger, Les Usages de l’imprimé, Paris, Fayard, 1987, p. 343-379.

Cabanès, Jean-Louis et Reverzy, Éléonore, « Allégories réelles », Romantisme no 152, 2011, p. 39-60.

Calvié, Alain, « La fable et l’allégorie : une question de poétique au xviiie siècle », Joëlle Gardes Tamine (dir.), L’allégorie, corps et âme. Entre personnification et double sens, p. 126-140.

Collinet, Jean-Pierre, « Allégorie et préciosité », Cahiers de l’Association internationale des études françaises no 28, p. 103-116.

Compagnon, Antoine, « Un comble : le discours de la théologie », La Seconde main, ou le travail de la citation, Paris, Seuil, 1979, p. 157-231.

Darnton, Robert, « Mademoiselle Bonafon et la “vie privée de Louis XVI” », Dix-huitième siècle no 35, 2003, p. 369-391.

755

De Bruyne, Edgar, « La théorie de l’allégorisme », Études d’esthétique médiévale, Paris, Albin Michel, 1998, vol. I, p. 672-740.

Declercq, Gilles, « Aux confins de la rhétorique : sublime et ineffable dans le classicisme français », Carlos Levy et Laurent Pernot (dir.), Dire l’évidence. Philosophe et rhétorique antiques, Cahiers de philosophie de l’Université de Paris XII – Val de Marne no 2, Paris-Montréal, L’Harmattan, 1997, p. 403-435.

Declercq, Gilles, « Topique de l’ineffable dans l’esthétique classique. Rhétorique et sublime », Dix-septième siècle, no 207, juin 2000, p. 187-201.

Desjardins, Lucie, « Le langage du corps comme langage de l’âme et des passions », Littératures classiques no 50, 2004, p. 269-288.

Doudet, Estelle, « Finis allegoriae : un trope problématique sur la scène profane française. Nouveaux questionnements sur l’allégorie au théâtre (xve-xvie siècles) », Denis Hüe, Mario Longtin, Lynette R. Muir (dir.), Mainte belle œuvre faicte. Études sur le théâtre médiéval offertes à Graham A. Runnalls, Orléans, Paradigme, 2005, p. 117-144.

Doudet, Estelle, « Théâtre de masques : allégories et déguisements sur la scène comique française des xve et xvie siècles », Apparence(s), 2008-2, [en ligne : http://apparences.revues.org/index433.html]

Douet, Françoise et Steuckardt, Agnès, « Le corps des maître mots : l’allégorie comme personnification pendant la Révolution », Joëlle Gardes Tamine (dir.), L’allégorie, corps et âme. Entre personnification et double sens, p. 99-125.

Douet, Françoise, « L’allégorie comme trope dans la tradition rhétorique », L’allégorie corps et âme, Joëlle Gardes Tamine (dir.), L’allégorie, corps et âme. Entre personnification et double sens, p. 29-48.

Dow, Gillian, « Anti-allegorical wrinting in Mme de Genlis’s conte Alphonse et Dalinde », L’Allégorie au dix-huitième siècle, p. 485-490.

Drouin, Sébastien, « Allégorisme et matérialisme dans Pygmalion, ou la Statue enchantée d’André-François Deslandes », L’Allégorie au dix-huitième siècle, p. 383-394.

Duprat, Anne et Chevrolet, Teresa, « La bataille des fables : conditions de l’émergence d’une théorie de la fiction en Europe (xive-xviie siècle) », Françoise Lavocat et Anne Duprat (dir.), Fiction et cultures, p. 239-254.

Duprat, Anne, « Des espaces imaginaires aux mondes possibles. Syllogismes de la fiction baroque », Françoise Lavocat (dir.), La Théorie littéraire des mondes possibles, p. 149-170.

Duprat, Annie, « Symboles et allégories dans la caricature napoléonienne : la caricature comme auxiliaire de la politique symbolique », Jean-Clément Martin (dir.), Représentations et pouvoir. La Politique symbolique en France (1789-1830), Presses Universitaires de Rennes, 2007, p. 139-146.

756

Escola, Marc, « Changer le monde : textes possibles, mondes possibles », Françoise Lavocat (dir.), La Théorie littéraire des mondes possibles, p. 243-258.

Fanlo, Jean-Raymond, « Rigueur et exubérance : quelques paradoxes de la représentation allégorique à la fin de la Renaissance », Joëlle Gardes Tamine (dir.), L’allégorie, corps et âme. Entre personnification et double sens, p. 141-160.

Fumaroli, Marc, « L’Inspiration du poète de Poussin et l’allégorie du Parnasse », La Revue du Louvre et des Musées de France no 3, 1989, p. 194.

Fumaroli, Marc, « Les enchantements de l’éloquence : “Les Fées” de Charles Perrault ou De la littérature », Le Statut de la littérature. Mélanges offerts à Paul Bénichou, Genève, Droz, 1982, p. 165.

Gaillard, Aurélia, « L’Iconologie de Ripa traduite par Baudoin : la logique des images au temps de Le Sueur », Jean Serroy (dir.), Littérature et peinture au temps de Le Sueur, Grenoble, Ellug, 2003, p. 17-24.

Gardes Tamine, Joëlle et Pellizza, Marie-Antoinette, « Pour une définition restreinte de l’allégorie », Joëlle Gardes Tamine (dir.), L’Allégorie, corps et âme. Entre personnification et double sens, p. 9-28.

Gauvin, Claude, « Allégorie et caractérisation dans le théâtre anglais du Moyen Âge », Irène Mamczarz (dir.), Le Théâtre européen face à l’invention : allégories, merveilleux, fantastique, Paris, Puf, 1989, p. 13-51.

Green, Eugène, « Le “lieu” de la déclamation tragique », Littératures classiques no 12, 1990, p. 275-291.

Guédron, Martial, « L’ombre révélatrice. Caricature, personnification, allégorie », Romantisme no 152, 2011, p. 61-74.

Hatzenberger, Antoine, « Un disciple à Saïs : Jean-Jacques Rousseau et l’allégorie », L’Allégorie au dix huitième siècle, p. 465-484.

Hölzle, Dominique, « Les dysfonctionnements de l’allégorie dans Le Diable amoureux de Gazotte », L’Allégorie au dix huitième siècle, p. 445-454.

Kapp, Volker, « Pour une théorie de la lecture allégorique au xviie siècle », Storiografia della critica francese nel Seicento, Quaderni del Seicento Francese no 7, 1986, p. 389-405.

Koopmans, Jelle, « L’allégorie théâtrale au début du xvie siècle : le cas des pièces “profanes” de Marguerite de Navarre », Renaissance et Réforme, XXVI, 4, 2002, p. 65-89.

Lapeyre-Desmaison, Chantal, « Allégorie et allégorèse dans la danse contemporaine », Modernités no 22, p. 213-228.

Lavocat, Françoise, « Danser le roman. Allégorie et fiction dans le ballet de cour », Edward Nye (dir.), Sur quel pied danser ? Danse et littérature, Amsterdam, Rodopi, « Faux titre », 2005, p. 73-89.

Lavocat, Françoise, « Lectures à clefs de l’Arcadia de Sannazar et de l’Astrée d’Honoré d’Urfé. Allégorie et fiction dans le roman pastoral », Littératures classiques no 54, p. 29-44.

757

Le Borgne, Françoise, « La mise en scène des symboles de la Révolution. Décors domestiques, accessoires, costumes », Philippe Bourdin et Françoise Le Borgne (dir.), Costumes, décors et accessoires dans le théâtre de la Révolution et de l’Empire, Presses de l’Université Blaise Pascal, 2010, p. 183-197.

Leutrat, Jean-Louis, « L’allégorie au cinéma », Modernités no 22, p. 185-200.

Lojkine, Stéphane, « De la figure à l’image : l’allégorie dans les Salons de Diderot », L’Allégorie au dix-huitième siècle, p. 343-370.

Losco, Mireille, « Envoyez la parabole ! Envoyez… le monde ! », Registres no 7, décembre 2002, p. 31-41.

Maillard, Pascal, « L’Allégorie Baudelaire. Poétique d’une métafigure », Romantisme no 107, 2001, p. 37-48.

Manuel, Franck E., The Eighteenth Century Confronts the Gods, Cambridge, Harvard University Press, 1959, chapter 3 : « The Derision of Allegory : Pierre Bayle and his Contemporaries ».

Margantin, Laurent, « L’allégorie romantique », Romantisme no 152, 2011, p. 13-26.

Marni, Archimède, « Allegory in the French Heroic Poem of the 17th Century », Publications of the Modern Language Association no 48 (1933), p. 1131-1140.

Martin, Isabelle, « Monsieur l’Opéra-Comique, Madame la Foire et autres personnages ou pourquoi s’auto-représenter sur la scène de l’Opéra-Comique », Alexandre Dratwicki et Agnès Terrier (dir.), L’Invention des genres lyriques français et leur redécouverte au xixe siècle, Paris, Symétrie, « Perpetuum mobile », 2010, p. 153-161.

Martin, Isabelle, « Une pièce manuscrite de Lesage, L’Histoire de l’Opéra-Comique ou Les Métamorphoses de la Foire : un théâtre caméléon », The French Review, LXX-2, décembre 1996, p. 192-205.

Martin, Roxane, « Le regard de Clio, la voix de Sénéis », Roxane Martin et Marina Nordera (dir.), Les Arts de la scène à l’épreuve de l’histoire, p. 9-20.

Masbou, Céline, « L’allégorie au service de l’éducation jésuite », Edward Nye (dir.), L’Allégorie au dix-huitième siècle, p. 301-310.

Massé, Stéphanie, « La Révolution française ou le triomphe de la fouterie : le théâtre érotique clandestin », Martial Poirson (dir.), Le Théâtre sous la Révolution : politique du répertoire (1789-1799), Paris, Desjonquères, 2008, p. 458-468.

Menant, Sylvain, « La raison de l’allégorie au xviiie siècle », Corps écrit no 18, 1986, p. 89-95.

Menzies, Ruth, « Allegoricl reading and wrinting in Tysst de Patot’s Voyage et aventures de Jacques Massé », L’Allégorie au dix-huitième siècle, p. 371-382.

Mercier-Faivre, Anne-Marie, « L’allégorie, une image qui parle ? », Cycnos no 11 : « Image et langage : Problèmes, approches, méthodes », Janvier 1994, p. 1-36.

758

Merlin-Kajeman, Hélène, « Personnification animale et motivation morale : à partir des Fables de La Fontaine », Mireille Demaules (dir.), La Personnification du Moyen Âge au xviiie siècle (à paraître).

Naudex, Laura, « Allégorie et fiction dans le Ballet Royal de la Nuit : risques et périls de la lecture », Françoise Lavocat (dir.), Allégorie et fiction, Louvain, Peeters (à paraître).

Négrel, Éric, « Le théâtre au service de la Révolution : une rhétorique de l’éloge », Éric Négrel et Jean-Paul Sermain (dir.), Une expérience rhétorique. L’éloquence de la Révolution, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC, 2002-02, p. 147-164.

Noille-Clauzade, Christine, « Considérations logiques sur de nouveaux styles de fictionnalité : les mondes de la fiction au xviie siècle », Françoise Lavocat (dir.), La Théorie littéraire des mondes possibles, p. 171-188.

Noille-Clauzade, Christine, « La Bruyère critique de ses critiques : les lectures à clefs ou l’invention du sens littéral », Littératures classiques no 54, p. 77-88.

Nye, Edward, « L’allégorie dans le ballet d’action : Marie Sallé à travers l’écho des parodies », Revue d’Histoire Littéraire de la France, 2008-2, p. 289-309.

Perrin-Naffakh, Anne-Marie, « Figures allégoriques dans la poésie, la peinture et la gravure française aux xviie et xviiie siècles », Interférences esthétiques, Eidôlon, Cahiers du laboratoire pluridisciplinaire de recherches sur l’imagination littéraire, octobre 1983, p. 53-76.

Picciola, Liliane, « Figures de la République dans la tragédie cornélienne », Mireille Demaules (dir.), La Personnification du Moyen Âge au xviiie siècle (à paraître).

Poirson, Martial, « La comédie allégorique, un genre mineur en mode majeur », Christelle Bahier-Porte et Régine Jomand-Baudry (dir.), Écrire en mineur au xviiie siècle, Paris, Desjonquères, 2009, p. 388-414.

Poirson, Martial, « Le public en personne à l’âge classique », Mireille Demaules (dir.), La Personnification du Moyen Âge au xviiie siècle (à paraître).

Poirson, Martial, « Quand l’économie du spectacle se donne en spectacle », Georges Forestier (dir.), Les Coulisses du théâtre au xviie siècle, Paris, Presses de l’Université Paris-La Sorbonne, 2012, p. 161-184.

Poirson, Martial, « Quand les Cabales s’emballent : querelles dramatiques en action et public souverain juge dans le théâtre allégorique (xviie-xviiie siècles) », Emmanuelle Hénin (dir.), Les Querelles dramatiques à l’âge classique (xviie-xviiie siècles), Bruxelles, Peeters, « Études sur le dix-huitième siècle », 2009, p. 149-169.

Ravel, Jeffrey S., « Allegory and April Foolery on the Eve of the French Revolution », British Journal for Eighteenth-Century Studies no 25, 2002, p. 113-122.

759

Reverzy, Éléonore, « Le fruit caché. L’allégorie entre l’ancien et le nouveau », Romantisme no 152, p. 3-12.

Ribart, Dinah, « Politique de la littérature : les romans à clef du xviie siècle selon Victor Cousin », Littératures classiques no 54, p. 247-256.

Rizzoni, Nathalie, « Le geste éloquent : la pantomime en France au xviiie siècle », Jacqueline Waeber (dir.), Musique et geste en France de Lully à la Révolution. Études sur la musique, le théâtre et la danse, Bern, Peter Lang, 2009, p. 129-147.

Rizzoni, Nathalie, « Et si Les Routes du monde de Lesage, Fuzelier et d’Orneval menaient à Marivaux ? », Sylvain Menant, Philippe Sellier, Maria Susana Séguin et Béatrice Guion (dir.), Mélanges en l’honneur de Jean Dagen, Paris, Champion, 2006, p. 730-745.

Rizzoni, Nathalie, « La Parodie en personne : enjeux et jeux d’une figure allégorique au théâtre », Sylvain Menant et Dominique Quéro (dir.), Séries parodiques au siècle des Lumières, Paris, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, 2006, p. 71-86.

Rizzoni, Nathalie, « Des Ombres panthéonisées ou de l’art de faire parler les morts au théâtre », Françoise Lavocat et François Lecercle (dir.), Dramaturgies de l’ombre, Presses universitaires de Rennes, 2005, p. 297-317.

Rizzoni, Nathalie, « Quand l’Absence apparaît… L’allégorie au théâtre du dix-huitième siècle », Edward Nye (dir.), L’Allégorie au dix-huitième siècle, p. 429-443.

Rizzoni, Nathalie, « Marivaux, Pannard et Le Chemin de Fortune », Revue d’Histoire Littéraire de la France no 2, mars-avril 1998, p. 215-229.

Rizzoni, Nathalie, « Une représentation pittoresque de Terpsichore, le maître à danser dans le théâtre français de la première moitié du xviiie siècle » Alain Montandon (dir.), Sociopoétique de la danse, Clermont-Ferrand, Anthropos, 1998, p. 207-222.

Rossi, Henri, « L’enfer burlesque dans le théâtre de la Révolution », Philippe Bourdin et Gérard Loubinoux (dir.), La Scène bâtarde entre Lumières et Romantisme, Clermont-Ferrand, Presses de l’Université Blaise Pascal, 2004, p. 27-42.

Rougemont, Martine de, « L’acteur et l’orateur, étapes d’un débat », Dix-septième siècle no 186, Janvier-mars 1995, p. 451-467.

Starobinski, Jean, « La chaire, la tribune, le barreau », Nora, Pierre (dir.), Lieux de mémoire : La Nation, Paris, Gallimard, 1986, vol. II, p. 2009-2062.

Stewart, Philip, « Le Roman à clefs à l’époque des Lumières », Popovic, Pierre et Vigneault, Éric (dir.), Les Dérèglements de l’art : forme et procédures de l’illégitimité culturelle en France (1715-1914), Presses de l’Université de Montréal, 2000, p. 183-195.

760

Tane, Benoît, « De la Furie à la Perversion ? Avatars de l’allégorie dans les frontispices du Paysan perverti de Rétif de La Bretonne (1782) », L’Allégorie au dix-huitième siècle, p. 295-410.

Thouret, Clotilde, « Le théâtre politique et moral de Ben Jonson : de l’usage didactique de l’allégorie dans la fiction dramatique », Lavocat, Françoise (dir.), Allégorie et fiction, Louvain, Peeters (à paraître).

Thurston, Benjamin, « Allegory and Apocalypse », L’Allégorie au dix-huitième siècle, p. 323-330

Tonneau, Olivier, « La représentation de l’idée : désir et refus de l’allégorie chez Diderot », L’Allégorie au dix huitième siècle, p. 455-464.

Vandendorpe, Christian, « Allégorie et interprétation », Poétique no 117, février 1999, p. 75-94.

Vouilloux, Bernard, « Entre textes et images. Le tournant moderne de l’allégorie », Modernités no 22 : « Déclins de l’allégorie ? », p. 17-84.

Zatorska, Izabella, « De l’utopie à la prophétie : la mutation de l’utopie dans le théâtre de la Révolution », Romantica Wratislaviensia no XXXV, 1992, p. 15-21.

Colloques et séminaires non encore publiés

Hartmann, Pierre, Fonkoua Romuald, Reverzy, Éléonore, « Les fictions du politique du xviiie siècle à nos jours », colloque des 29 au 31 janvier 2009, Université de Strasbourg.

Frantz, Pierre, Marchand, Sophie, Wynn, Thomas (dir.), « Le métathéâtral au xviiie siècle », organisé par l’équipe Phénix les 4 et 5 novembre 2011 au CELLF 17-18e siècle de l’Université Paris IV-La Sorbonne.

Lavocat, Françoise, « Allégorie et fiction », séminaire tenu entre 2004 et 2007, Université Denis Diderot.

Macé, Marielle, « Autrement dit : la lecture comme allégorie », séminaire en résidence organisé par Fabula du 7 au 11 septembre 2009 à Carqueiranne, en partenariat avec le projet « Hermès, histoire et théorie de l’interprétation ».

Toudoire-Surlapierre, Frédérique et Surlapierre, Nicolas (dir.), « Pouvoirs visionnaires de l’allégorie. Arts, théâtre et littérature », journées d’étude des 29 et 30 septembre 2010, Université de Haute-Alsace.

CONTE, SPECTACLE, MERVEILLE ET ENCHANTEMENT

Numéros de revues

« Théâtre et fantastique. Une autre scène du vivant », Otrante no 17, 2005.

« Théâtre et merveilleux », Revue d’histoire du théâtre, 1963-1.

761

Bahier-Porte, Christelle (dir.), « Le conte, la scène », Féeries no 4, 2007.

Dandrey, Patrick et Forestier, Georges (dir.), « L’Illusion au xviie siècle », Littératures classiques no 44, hiver 2002.

Defrance, Anne, « Politique du conte », Féeries no 3, 2006.

Gaillard, Aurélia (dir.), « Le conte, les savoirs », Féeries no 6, 2009.

Gaillard, Aurélia et Sermain, Jean-Paul (dir.), « La Fable, le conte », Féeries no 7, 2010.

Poirson, Martial (dir.), « Spectacle et allégorie du Moyen-âge à nos jours », Revue d’histoire du théâtre (2014).

Poirson, Martial (dir.), « Le Conte à l’épreuve de la scène contemporaine (xx-xxie siècles) », Revue d’histoire du théâtre, 2012-1 et 2.

Poirson, Martial et Karsenti, Tiphaine (dir.), « Mémoire de l’oubli : aux marges du répertoire de l’Antiquité à nos jours », Louvain La Neuve, Études théâtrales no 44-45, juillet 2009.

Ronzeaud, Pierre (dir.), « L’Imagination », Littératures classiques no 45, printemps 2002.

Ronzeaud, Pierre (dir.), « L’Irrationnel au xviie siècle », Littératures classiques no 25, automne 1995.

Saïdah, Jean-Pierre (dir.), « Enchantements », Modernités no 16, 2002.

Ouvrages

Barbafieri, Carine et Rauseo, Chris (dir.), Les Métamorphoses de Psyché, Les Valenciennes, Presses universitaires de Valenciennes, 2004.

Boch, Julie, Les Dieux désenchantés. La fable dans la pensée française de Huet à Voltaire (1680-1760), Paris, Champion, 2002.

Bouvier Cavoret, Anne (dir.), Le Théâtre et le sacré, Paris, Klincksieck, « Actes et colloques », 1996.

Bouvier Cavoret, Anne (dir.), Théâtre, merveilleux, fantastique, Paris, Ophrys, 2005.

Boysse, Ernest, Le théâtre des Jésuites, Paris, 1880.

Brooks, Peter, Boby Work. Objects of Desire in Modern Narrative, Harvard University Press, 1993.

Brunel, Pierre, Mythocritique. Théorie et parcours, Paris, Puf, « Écriture », 1992, p. 72.

Buci-Glucksmann, Christine, La Raison baroque. De Baudelaire à Benjamin, Paris, Galilée, 1984.

Caillois, Roger, De la Féerie à la science-fiction (l’image fantastique), dans Images, images, Paris, Corti, 1966.

Canova-Green, Marie-Claude, Ballet et comédie-ballet sous Louis XIV, Papers on French Seventeenth-Century Literature (PFSCL), vol. XVII, no 32, 1990.

762

Canova-Green, Marie-Claude, La Politique-spectacle au Grand Siècle : les rapports franco-anglais, Tübingen, Gunter Narr, « Biblio 17 », 1993.

Christout, Marie-Françoise, Le Ballet de cour de Louis XIV (1643-1672), mises en scène, Paris, J. Picard, 1967.

Christout, Marie-Françoise, Le Merveilleux et le « théâtre du silence » en France à partir du xviie siècle, Paris, Mouton, 1965.

Citton, Yves, Dubacq, Marianne et Vincent, Philippe (dir.), Tiphaigne de la Roche et les ambivalences du merveilleux moderne, Presses universitaires de Bordeaux, « Mirabilia », 2012.

Citton, Yves, Zazirocratie. Très curieuse introduction à la biopolitique et à la critique de la croissance, Paris, Éditions Amsterdam, 2011.

Cordier, Stéphane, La Séduction du merveilleux : Claude-Nicolas Ledoux, Étienne-Louis Boullée, Jean-Jacques Lequeu, Paris, Nouveau Quartier Latin, 1975.

Courtès, Noémie, L’Écriture de l’enchantement. Magie et magiciens dans la littérature du xviie siècle, Paris, Champion, 2004.

Defrance, Anne et Perrin, Jean-François (dir.), Le Conte en ses paroles : la figuration de l’oralité dans le conte merveilleux du Classicisme aux Lumières, Paris, Desjonquères, 2007.

Defrance, Anne, Les Contes de fées et les nouvelles de Madame d’Aulnoy (1690-1698) : l’imaginaire féminin à rebours de la tradition, Genève, Droz, 1998.

Delmas, Christian, Mythologie et mythes dans le théâtre français (1650-1676), Genève, Droz, 1985.

Dratwicki, Alexandre et Terrier, Agnès (dir.), L’Invention des genres lyriques français et leur redécouverte au xixe siècle, Paris, Symétrie, « Perpetuum mobile », 2010.

Durand, Jean-Pierre, Le Merveilleux scientifique, Paris, Alcan, 1894.

Escola, Marc, La Bruyère I. Brèves questions d’herméneutique, Paris, Champion, « Moralia », 2001.

Escola, Marc, La Bruyère II. Rhétorique du discontinu, Paris, Champion, « Moralia », 2001.

Escola, Marc, Lupus in fabula. Six façons d’affabuler La Fontaine, Presses universitaires de Vincennes, « L’imaginaire du texte », 2003.

Franko, Mark, La Danse comme texte : idéologies du corps baroque, Paris, L’Éclat, 2005.

Galleron, Iona (éd.), Les Divertissements de Sceaux, Paris, Classiques Garnier, « Bibliothèque du xviiie siècle », 2011.

Gingras, Francis (dir.), Une Étrange constance. Les motifs merveilleux dans les littératures d’expression française du Moyen Âge à nos jours, Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval, 2006.

Guilbert, Charles, L’Illusion du merveilleux, Paris, Albin Michel, 1913.

Hauterive, Ernest d’, Le Merveilleux au xviiie siècle, Paris, F. Juven, 1903.

763

Jasmin, Nadine (dir.), La Bibliothèque des génies et des fées, Paris, Champion, 20 volumes (en cours de publication).

Jasmin, Nadine, Naissance du conte féminin. Mots et merveilles. Les contes de fées de Madame d’Aulnoy (1690-1698), Paris, Champion, 2002.

Laplace-Claverie, Hélène, Modernes fééries. Le théâtre français du xxe siècle entre réenchantement et désenchantement, Paris, Champion, 2007.

Lavocat, Françoise et Lecercle, François (dir.), Dramaturgies de l’ombre, Rennes, Presses universitaires de Rennes, « Interférences », 2005.

Lebègue, Raymond, Le Théâtre baroque en France, Paris, 1942.

Legrand, Raphaëlle et Wild, Nicole, Regards sur l’Opéra-Comique. Trois siècles de vie théâtrale, Paris, CNRS éditions, 2002.

Léiris, Michel, Le Merveilleux [1925], Bruxelles, Devillez, 2000.

Louvat-Molozay, Bénédicte, Théâtre et musique. Dramaturgie de l’insertion musicale dans le théâtre français (1550-1680), Paris, Champion, 2002.

Mabille, Pierre, Le Miroir du merveilleux [1946], Paris, Minuit, 1962.

Mainil, Jean, Madame d’Aulnoy et le rire des fées. Essai sur la subversion féérique et le merveilleux comique sous l’Ancien Régime, Paris, Kimé, 2001.

Mamczarz, Irène, Le Théâtre européen face à l’invention : allégorie, merveilleux, fantastique, Paris, Puf, 1989.

Martin, Isabelle, Le Théâtre de la Foire. Des tréteaux aux boulevards, Oxford, SVEC, 2002 : 10.

Martin, Roxane, La Féérie romantique sur les scènes parisiennes (1791-1864), Paris, Champion, 2007.

Mazouer, Charles, Molière et ses comédies-ballets, Paris, Klincksieck, 1993.

Menant, Sylvain et Quéro, Dominique (dir.), Séries parodiques au siècle des Lumières, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, 2006.

Meslin, Michel, Le Merveilleux : l’imaginaire et les croyances en Occident, Paris, Bordas, 1984.

Morel, Jacques, « Mise en scène du songe », Jacques Morel, Agréables mensonges, essais sur le théâtre français du xviie siècle, Paris, Klincksieck, 1991, p. 35-42.

Naudex, Laura, Dramaturgie de la tragédie en musique (1673-1764), Paris, Champion, 2004.

Perrin, Jean-François et Jomand-Baudry, Régine (dir.), Le Conte merveilleux au xviiie siècle. Une poétique expérimentale, Paris, Kimé, 2002.

Perrin, Jean-François et Stewart, Philip (dir.), Le Genre libertin au xviiie siècle, Paris, Desjonquères, 2004.

Piffault, Olivier (dir.), Il était une fois les contes de fées, Paris, Seuil-Bibliothèque Nationale de France, catalogue de l’exposition, 2001.

Poirson, Martial (dir.), Perrault en scène : transpositions dramatiques de contes merveilleux (1697-1800), Montpellier, Espaces 34, 2009.

764

Poirson, Martial et Perrin, Jean-François (dir.), Les Scènes de l’enchantement : arts du spectacle, théâtralité et conte merveilleux (xviie-xixe siècles), Paris, Desjonquères, 2011.

Rizzoni, Nathalie, L’Âge d’or du conte de fées : de la comédie à la critique (1690-1709), Paris, Champion, « Bibliothèque des génies et des fées » no 5, 2007.

Robert, Raymonde, Le Conte de fées littéraire en France de la fin du xviie à la fin du xviiie siècle, Paris, Champion, 2002.

Scheel, Charles W., Réalisme magique et réalisme merveilleux : des théories aux poétiques, Paris, L’Harmattan, 2005.

Scherer, Jacques, La Dramaturgie classique, Paris, Nizet, 1950 [réédition 1986].

Scherer, Jacques, Théâtre et anti-théâtre au xviie siècle, Oxford, Clarendon, 1975.

Schuhl, Pierre-Maxime, Le Merveilleux, la pensée et l’action, Paris, Flammarion, 1952.

Sellier, Philippe, Essais sur l’imaginaire classique : Pascal, Racine, Précieuses et Moralistes, Fénelon, Paris, Champion, « Lumières classiques », 2003.

Sermain, Jean-Paul, Le Conte de fées du Classicisme aux Lumières, Paris, Desjonquères, 2005.

Sermain, Jean-Paul, Les Mille et une nuits entre Orient et Occident, Paris, Desjonquères, 2009.

Sermain, Jean-Paul, Métafictions (1670-1730). La réflexivité dans la littérature d’imagination, Paris, Champion, 2002.

Spielmann, Guy, Le Jeu de l’ordre et du chaos : comédie et pouvoirs à la Fin de Règne (1673-1715), Paris, Champion, 2002.

Starobinski, Jean, Les Enchanteresses, Paris, Seuil, 2005.

Todorov, Tzetan, Introduction à la littérature fantastique, Paris, Seuil, 1970.

Vendrix, Philippe, Grétry et l’Europe de l’opéra-comique, Lège, Mardaga, 1992.

Vendrix, Philippe (dir.), L’Opéra-Comique en France au xviiie siècle, Liège, 1992.

Warner, Marina, From the Beast to the Blonde. On Fairy Tales and their Tellers, New York, Noonday, 1999.

Wetsel, David et Casovas, Frédéric (dir.), Spiritualité / L’épistolaire / Le merveilleux au Grand Siècle, Tübingen, Gunter Narr Verlag, Biblio 17, 145, 2003.

Winter, Marian Hannah, Le Théâtre du merveilleux, Paris, Olivier Perrin, 1962.

Sélection d’articles

Abirached, Robert, « D’un merveilleux moderne », Nouvelle revue française, vol. XI, juin 1963, p. 1070-1075.

Bourdin, Philippe, « Les factions sur les tréteaux patriotiques (1789-1799) : combats pour une représentation », Natalie Scholtz et Christina

765

Schröer, (dir.), Représentations et pouvoir. La Politique symbolique en France (1789-1830), Presses Universitaires de Rennes, 2007, p. 23-38.

Caïra, Olivier, « Fiction et industries de divertissement », Françoise Lavocat et Anne Duprat (dir.), Fiction et cultures, p. 281-292.

Canova-Green, Marie-Claude, « Marginale ou marginalisée : la comédie-ballet moliéresque », Hélène Baby et Christian Delmas (dir.), « Le théâtre au xviie siècle : pratiques d’un mineur », Littératures Classiques no 51, été 2004, p. 317-334.

Frantz, Pierre, « Théâtre à l’italienne et magie à la française : L’opéra-comique au xviiie siècle », Chantal Palleau et Max Gaillard (dir.), Le Lyrique dans les théâtres à l’italienne, séminaire du 14 septembre 2004 à l’Opéra de Lille, Arras, Éditions de l’Association des Théâtres à l’Italienne, 2005, p. 4-8.

Graczyk, Annette, « Le théâtre de la Révolution française, média de masse entre 1789 et 1794 », Dix-huitième siècle no 21, 1989, p. 395-409,

Guichemerre, Roger, « Le Burlesque mythologique dans le théâtre italien de Gherardi », Louise Godard de Donville (dir.), La Mythologie au xviie, Marseille, CMR 17, 1982, repris dans Visages du théâtre français au xviie siècle. Mélanges en honneur de Roger Guichemerre, Paris, Klincksiek, 1994.

Perrin, Jean-François, « Le règne de l’équivoque. À propos du régime satirico-parodique dans le conte merveilleux au xviiie siècle », Fééries no 5, 2008, p. 133-149.

Saint-Gelais, Richard, Jeannelle, Jean-Louis, Haddad-Wotling, Karen, « Du métatextuel au métafictionnel : états de la fiction occidentale aux xixe et xxe siècles », Françoise Lavocat et Anne Duprat (dir.), Fiction et cultures, p. 266-280.

Spielmann, Guy, « Poétique(s) du merveilleux dans les arts du spectacle aux xviie-xviiie siècles », disponible sur le site internet de l’Université Georgetown : www.georgetown.edu/faculty/spielmag/index.htm

ESTHÉTIQUE, ARTS VISUELS, SPECTACLE VIVANT,
THÉORIE ET HISTOIRE LITTÉRAIRE

Catalogues d’expositions

Allégories de la République : le concours de 1848, catalogue de l’exposition de l’Assemblée nationale, Juin – juillet 1994, Paris, Publications de l’Assemblée nationale, 1994.

Le Triomphe des mairies, grands décors républicains à Paris, 1870-1914, catalogue de l’exposition du musée du Petit-Palais, novembre 1986 – janvier 1987, Paris, Publications du musée du Petit-Palais, 1986.

766

Belot, Robert, Gonitzke-Doledec, Anne-Marie, Simier, Amélie et Surlapierre, Nicolas, La Muse républicaine. Artistes et pouvoir (1870-1900), catalogue de l’exposition du Musée de Belfort, 14 juillet – 14 novembre 2010, Heule, Snoeck Ducaju et Zoon, 2010.

Cogeval, Guy et Avanzi, Béatrice, De la Scène au tableau, catalogue de l’exposition du Musée Cantini à Marseille, 6 octobre – 3 janvier 2010, Marseille, Skira – Paris, Flammarion et Réunion des Musées Nationaux (RMN), 2010.

Faroult, Guillaume, Léribault, Christophe, Scherf, Guilhem, L’Antiquité rêvée. Innovations et résistances au xviiie siècle, Paris, Éditions Musée du Louvre et Gallimard, 2010.

Huyghe, René, Bazin, Germain et Adhémar, Hélène, L’Atelier du peintre, allégorie réelle, 1855, Paris, Édition des Musées nationaux et Plon, 1944.

Martin, Jean-Hubert, Une image peut en cacher une autre, catalogue d’exposition du Grand Palais, Paris, RMN, 2009.

Michel, Régis, Le Beau idéal ou l’Art du concept, Paris, RMN, 1989.

Préaud, Maxime, Les Effets du Soleil. Almanachs du règne de Louis XIV, catalogue de l’exposition, du Louvre, Paris, RMN, 1995.

Numéros de revues

« Lumières radicales, radicalisme des Lumières », Lumières no 13, premier semestre 2009.

Biet, Christian et Frantz, Pierre (dir.), « Le Théâtre sans l’illusion », Critique no 699-700, Septembre 2005.

Bolduc, Benoit (dir.), « Texte et représentation : les arts du spectacle (xvie-xviie siècles) », Texte no 33-34, Toronto, Trinity College, 2003.

Charle, Christophe (dir.), « Les sociétés du spectacle », Actes de la recherche en sciences sociales no 186-187, 2011-1 et 2.

Ferry, Ariane et Naugrette, Florence (dir.), « Le texte de théâtre et ses publics », Revue d’histoire du théâtre, 2010-1 et 2.

Haquette, Jean-Louis et Hénin, Emmanuelle (dir.), « La Scène comme tableau », Revue La Licorne no 14, 2004.

Martin, Isabelle et Zinger, Ilana (dir.), « Théâtres interdits et secrets », Revue d’histoire du théâtre, 2004 (1-2).

Martin, Christophe et Ramond, Catherine (dir.), « Esthétique et poétique de l’objet au xviiie siècle », Lumières no 5, second semestre 2005.

Picon-Vallin, Béatrice (dir.), « La scène et ses images », Les Voies de la création théâtrale no 21, Paris, CNRS Éditions, 2001.

767

Ouvrages

Abramovici, Jean-Christophe et Jiméniez, Dolorès (dir.), Éros volubile. Les métamorphoses de l’amour du Moyen Âge aux Lumières, Paris, Desjonquères, 2000.

Abramovici, Jean-Christophe, Obscénité et classicisme, Paris, Puf, 2003.

Agamben, Giorgio, Image et mémoire, Paris, Hoëbeke, 1998.

Alter, Jean, L’Esprit antibourgeois sous l’Ancien Régime. Littérature et tensions sociales aux xviie et xviiie siècle. Les origines de la satire antibourgeoise en France, Genève, Droz, 1970, 2 volumes.

Apostolidès, Jean-Marie, Le Prince sacrifié. Théâtre et politique au temps de Louis XIV, Paris, Minuit, « Arguments », 1985.

Apostolidès, Jean-Marie, Le Roi-machine. Spectacle et société au temps de Louis XIV, Paris, Minuit, « Arguments », 1981.

Appia, Adolphe, L’Œuvre d’art vivant [1921], Paris, O. Lieutier, 1942.

Artaud, Antonin, Le Théâtre et son double [1938], Paris, Gallimard, 1985.

Barnett, Dene, The Art of Gesture : the Practices and Principles of the 18th Century Acting, Heidelberg, Carl Winter University Press, 1987.

Barrault, Jean-Louis, Réflexions sur le théâtre, Paris, Jacques Vautrin, 1949.

Baty, Gaston, La Vie de l’art théâtral des origines à nos jours, Paris, Plon, 1932.

Becq, Annie, Genèse de l’esthétique française moderne, 1680-1814, Paris, Albin Michel, 1994.

Béhar, Pierre (dir.), Image et spectacle, Amsterdam, Rodopi, 1993.

Berchtold, Jacques, Démoris, René et Martin, Christophe, Violences du rococo, Presses universitaires de Bordeaux, Mirabilia, 2012.

Bertozzi, Marco, Cohen, Claudine, Thouard, Denis, Debru, Armelle, l’interprétation des indices : enquête sur le paradigme indiciaire avec Carlo Ginzburg, Presses Universitaire du Septentrion, 2007.

Biet, Christian et Triau, Christophe, Qu’est-ce que le théâtre ? Paris, Gallimard, 2006.

Biet, Christian, Droit et littérature dans l’Ancien Régime. Le Jeu de la valeur et de la loi, Paris, Champion, 2002.

Biet, Christian, Œdipe en monarchie. Tragédie et théorie juridique à l’âge classique, Paris, Klincksieck, 1994.

Blanchard, Jean-Vincent et Visentin, Hélène (dir.), L’Invraisemblance au pouvoir. Mises en scène de la souveraineté au xviie siècle en France, Paris, Presses de l’Université de Paris – Sorbonne et Schena Editore, 2005.

Blay, Michel et Halleaux, Robert, La Science classique, xvie-xviiie siècle, dictionnaire critique, Paris, Flammarion, 1998.

Bordier, Jean-Pierre, Le Jeu théâtral, ses marges, ses frontières, Paris, Champion, 1999.

768

Bougnoux, Daniel, La Crise de la représentation, Paris, La Découverte, 2006.

Bourdin, Philippe et Le Borgne, Françoise (dir.), Costumes, décors et accessoires dans le théâtre de la Révolution et de l’Empire, Clermont-Ferrand, Presses de l’Université Blaise Pascal, 2010.

Bourdin, Philippe, Caron, Jean-Claude et Bernard, Mathias (dir.), La Voix et le geste. Une approche culturelle de la violence sociopolitique, Clermont-Ferrand, Presses de l’Université Blaise Pascal, 2005.

Bourdin, Philippe et Loubinoux, Gérard (dir.), La Scène bâtarde entre Lumières et Romantisme, Clermont-Ferrand, Presses de l’Université Blaise Pascal, 2004.

Bourdin, Philippe et Loubinoux, Gérard (dir.), Les Arts de la scène et la Révolution, Clermont-Ferrand, Presses de l’Université Blaise Pascal, 2004.

Boysse, Ernest, Le Théâtre des Jésuites [1880], Paris, Slatkine Reprints, 2011.

Bray, René, La Formation de la doctrine classique en France, Paris, Nizet, 1974.

Cave, Christophe (dir.), Le Règne de la critique. L’imaginaire culturel des Mémoires secrets, Paris, Champion, 2010.

Chaouche, Sabine (dir.), Le « Théâtral » de la France d’Ancien Régime. De la présentation de soi à la représentation scénique, Paris, Champion, 2010.

Chaouche, Sabine, La Philosophie de l’Acteur. La dialectique de l’intérieur et de l’extérieur dans les écrits sur l’art théâtral français, 1738-1801, Paris, Champion, 2007.

Chaouche, Sabine, La Scène en contrechamp. Anecdotes françaises et tradition de jeu au siècle des Lumières, Paris, Champion, 2005.

Chéreau, Patrice, Lorsque cinq ans seront passés. Sur le « Ring » de Richard Wagner, Toulouse, Ombres, « Petite bibliothèque Ombres », 1998.

Citton, Yves, Lire, interpréter, actualiser, Paris, Éditions Amsterdam, 2007.

Clark, Timothy J., Une Image du peuple. Gustave Courbet et la Révolution de 1848 [1973], trad. A.-M. Bony et F. Jaouën, Paris, Les Presses du réel, 2007.

Dahan, Gilbert, L’Exégèse de la Bible en Occident médiéval, xiie-xive siècles, Paris, Cerf, 1999.

Dainville, François de, L’Éducation des Jésuites, textes réunis par M. Compère, Paris, Gallimard, « Minuit », 1978, chap. 5 : « L’éducation par le jeu », en particulier « Allégorie et actualité sur les tréteaux des jésuites ».

Dällenbach, Lucien, Le Récit spéculaire. Essai sur la mise en abyme, Paris, Seuil, « Poétique », 1977.

Dandrey, Patrick, L’Éloge paradoxal de Gorgias à Molière, Paris, Puf, 1997.

Dandrey, Patrick, La Fontaine ou les métamorphoses d’Orphée [1995], Paris, Gallimard, 2008.

Dandrey, Patrick, Les Tréteaux de Saturne. Scènes de la mélancolie à l’époque baroque, Paris, Klincksieck, 2003.

769

Declercq, Gilles et Guardia, Jean de (dir.), Iconographie théâtrale et genres dramatiques : mélanges offerts à Martine de Rougemont, Paris, Presses universitaires de la Sorbonne Nouvelle, 2008.

Deierkauf-Holsboer, Sophie Wilma, L’Histoire de la mise en scène au théâtre français de 1600 à 1657, Genève, Droz, 1933.

Dekoninck, Ralph, Ad imaginem. Statuts, fonctions et usages de l’image dans la littérature spirituelle du xviie siècle, Genève, Droz, 2005.

Delègue, Yves, La Perte des mots. Essai sur la naissance de la « littérature » aux xvie et xviie siècles, Presses universitaires de Strasbourg, 1990.

Delon, Michel, Le Savoir-vivre libertin, Paris, Hachette, 2004.

Denis, Delphine, L’obscurité : langage herméneutique sous l’Ancien Régime, Paris, Academia éditeur, « Au cœur des textes », 2007.

Denis, Delphine, La Muse galante. Poétique d’une catégorie littéraire au xviie siècle, Paris, Champion, 2002.

Denis, Delphine, Le Parnasse Galant. Institution d’une catégorie littéraire au xviie siècle, Paris, Champion, 2002.

Desjardins, Lucie, Le Corps parlant. Savoirs et représentations des passions au xviie siècle, Paris-Québec, L’Harmattan-Presses de l’Université de Laval, 2001.

Desnoiresterres, Gustave, La Comédie satirique au xviiie siècle. Histoire de la société française par l’allusion, la personnalité et la satire au théâtre. Louis XV, Louis XIV et la Révolution, Paris, Perrin, 1985.

Di Bella, Sarah, L’Expérience théâtrale dans l’œuvre théorique de Luigi Riccoboni. Contribution à l’histoire du théâtre au xviiie siècle, Paris, Champion, 2009.

Didi-Huberman, Georges, Fra Angelico. Dissemblance et figuration, Paris, Flammarion, 1990.

Didi-Huberman, Georges, L’Image ouverte. Motifs de l’incarnation dans les arts visuels, Paris, Gallimard, « Le temps des images », 2007.

Didi-Huberman, Georges, L’Image survivante : histoire de l’art et temps des fantômes selon Aby Warburg, Paris, Minuit, 2002

Duccini, Hélène, Faire voir, faire croire. L’Opinion publique sous Louis XIII, Seyssel, Époques-Champ Vallon, 2003.

Dupont, Florence, L’Acteur sans visage. Essai sur l’acteur romain et son masque, Paris, Puf, 2000.

Duprat, Annie, Les Rois de papier. La caricature d’Henri IV à Louis XVI, Paris, Belin, 2002.

Duprat, Annie, Le Roi décapité. Essai sur les imaginaires politiques, préface de Claude Langlois, Paris, Éditions du Cerf, 1992.

Duprat, Annie, Histoire de France par la caricature, Paris, Larousse, 1999.

Duprat, Annie et Ménard, Michèle (dir.), Histoire, images, imaginaires, Le Mans, Presses universitaires du Maine, 1998,

770

Duprat, Annie et Delporte, Christian (dir.) L’Événement, image, mémoire et représentation de la Révolution à la fin du xxe siècle, Paris, Créaphis, 2003.

Duprat, Annie (dir.), Révolution et mythes identitaires. Mots, violence, mémoire, Paris, Nouveau monde éditions, 2009.

Eco, Umberto, De la littérature, trad. M. Bouzaher, Paris, Grasset, 2003.

Eco, Umberto, Interprétation et surinterprétation, Paris, Puf, 2001.

Eco, Umberto, L’Œuvre ouverte, Paris, Seuil, 1965.

Eco, Umberto, La Recherche de la langue parfaite dans la culture européenne [1990], Paris, Seuil, 1997.

Eco, Umberto, Lector in Fabula. Le rôle du lecteur, trad. M. Bouzaher, Paris, Livre de poche, « Biblio essais », 1895.

Eco, Umberto, Les Limites de l’interprétation, Paris, L.G.F., 1994.

Ferrand, Nathalie, Traduire et illustrer le roman en Europe de l’âge classique aux Lumières, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC, 2011 : 5.

Fish, Stanley, Quand lire c’est faire. L’autorité des communautés interprétatives, Paris, Les Prairies ordinaires, 2007.

Forestier, Georges, Le Théâtre dans le théâtre sur la scène française au xviie siècle, Genève, Droz, 1981.

Forestier, Georges, Passions tragiques et règles classiques. Essai sur la tragédie française, Paris, Puf, 2003.

Forestier, Georges, Caldicott, Edric et Bourqui, Claude (dir.), Le Parnasse du théâtre. Les recueils d’œuvres complètes de théâtre au xviie siècle, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2007.

Franko, Mark, La Danse comme texte. Idéologie du corps baroque, trad. Sophie Renaut, Paris, Kargo et L’Éclat, 2005.

Frantz, Pierre et Whyne, Thomas (dir.), Scène, salle et coulisses au xviiie siècle, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2012.

Frantz, Pierre et Fazio, Mara (dir.), La Mise en scène avant la mise en scène, 1650-1880, Paris, Desjonquères, 2010.

Frantz, Pierre, L’Esthétique du tableau dans le théâtre du xviiie siècle, Paris, Puf, 1998.

Fried, Michael, La Place du spectateur. Esthétique et origines de la peinture moderne [1980], trad. Claire Brunet Paris, Gallimard, « nrf essais », 1990.

Fried, Michael, Le Réalisme de Courbet. Réalisme et origines de la peinture moderne II, trad. M. Gautier, Paris, Gallimard, « nrf essais »,1993.

Friedland, Paul, Political Actors : Representative bodies, and Theatricality in the Age of French Revolution, Ithaca, Cornell University Press, 2002.

Frye, Northrop, Anatomie de la critique, trad. G. Durand, Paris, Gallimard, « Bibliothèque des sciences humaines », 1969.

Frye, Northrop, L’Écriture profane. Essai sur les structures du romanesque, trad. C. Crowley, Belval, Circé, 1998.

771

Fumaroli, Marc (dir.), La Querelle des Anciens et des Modernes, précédé de Les Abeilles et les Araignées, Paris, Gallimard, « Folio classiques », 2001.

Genette, Gérard, Figures I, II, III, IV, V, VI, Paris, Seuil, 1966-2002.

Genette, Gérard, L’Œuvre de l’art, Paris, Seuil, 1994, vol. I : « Immanence et transcendance » ; 1997, vol. II : « La relation esthétique ».

Genette, Gérard, Palimpsestes, La littérature au second degré, Paris, Seuil, 1982.

Goldzink, Jean, Comique et comédie au siècle des Lumières, Paris, L’Harmattan, 2000.

Goulemot, Jean-Marie, Ces Livres qu’on ne lit que d’une main. Lecteurs et lecture des livres pornographiques au xviiie siècle, Paris, Minerve, 1994.

Green, Eugène, La Parole baroque, Paris, Desclée de Brouwer, « Texte et voix », 2001.

Gros de Gasquet, Julia, En Disant l’alexandrin. L’acteur tragique et son art, xviie-xxe siècle, Paris, Champion, 2006.

Hamon, Philippe, Imageries. Littérature et image au xixe siècle, Paris, Corti, 2001.

Hamon, Philippe, L’Ironie littéraire. Essai sur les formes de l’écriture oblique, Paris, Hachette, 1996

Hamou, Philippe (dir.), La Vision perspective (1435-1740). L’art du silence du regard de la Renaissance à l’âge classique, Paris, Payot, 2002.

Hazard, Paul, La Crise de la conscience européenne (1680-1715), Paris, Fayard, 1961.

Hazard, Paul, La Pensée européenne au xviiie siècle, Paris, Arthème-Fayard, « Pluriel », 1962.

Hénin, Emmanuelle, Ut pictura theatrum. Théâtre et peinture de la renaissance italienne au classicisme français, Genève, Droz, 2003.

Hepp, Noémi, Homère en France au xviie siècle, Paris, Klincksieck, 1968.

Hersant, Marc, La Métaphore baroque, d’Aristote à Tesauro, Extraits du « Cannociale aristotelico », Paris, Seuil, 2001.

Hostiou, Jeanne-Marie, Les Miroirs de Thalie. Le Théâtre sur le théâtre et la Comédie-Française (1680-1762), Paris, Classiques Garnier (à paraître).

Huthwohl, Joël, Comédiens et costumes des Lumières, préface de Christian Lacroix, Moulins – Saint Pourçain sur Sioule, Centre national du costume de scène – Bleu autour, 2012.

Iser, Wolfgang, L’Acte de lecture. Théorie de l’effet esthétique, trad. E. Sznycer, Paris, Gallimard, « Tel », 1978.

Issacharoff, Michael, Les Spectacles du discours, Paris, José Corti, 1985.

Jenny, Laurent, Je suis la Révolution. Histoire d’une métaphore (1830-1975), Paris, Belin, 2008.

Jauss, Hans Robert, Pour une esthétique de la réception, Paris, Gallimard, « Tel », 1976.

772

Jauss, Hans Robert, Pour une herméneutique littéraire, Paris, Gallimard, « nrf », 1988.

Jouhaud, Christian, Les Pouvoirs de la littérature. Histoire d’un paradoxe, Paris, Gallimard, 2000.

Jouvet, Louis, Le Comédien désincarné, Paris, 1954.

Kibédi-Varga, Aron, Les Poétiques du classicisme, Paris, Aux Amateurs de Livres/Klincksieck, 1990

Kibédi-Varga, Aron, Rhétorique et littérature. Études sur la structure classique, Paris, Didier, 1970.

Knox, Dilwyn, Ironia : Medieval and Renaissance Ideas on Irony, Leiden, Brill, 1989.

Koselleck, Reinhart, Le Règne de la critique [1954], trad. Hans Hildenbrand, Paris, Minuit, 1979.

Kroen, Sheryl, Politics and Theater : the Crisis of Legitimacy in Restoration France, 1815-1830, Berkeley, University of California Press, 2000.

Krummarich, Donald Bennett, The Theater of Ideas : The Treatment of the Moral and Social Corrective Themes in French Philosophical Comedy and Drama in the First Half of the Eighteenth Century, New York, Ann Arbor, 1976.

Lagrave, Henri, Le Théâtre et son public à Paris de 1715 à 1750, Paris, Klincksieck, 1972.

Larthomas, Pierre, Le Langage dramatique, Paris, Puf, 1980.

Larthomas, Pierre, Le Théâtre en France au xviiie siècle, Paris, Puf, 1980.

Larue, Anne, Théâtralité et genres littéraires, Poitiers, Publications de La Licorne, 1996.

Lavocat, Françoise et Lecercle, François (dir.), Dramaturgies de l’ombre, Presses universitaires de Rennes, 2005

Le Blanc, Judith, Avatars d’opéras. Pratiques de la parodie et circulation des airs chantés sur la scène des théâtres parisiens (1672-1745), Paris, Classiques Garnier (à paraître).

Lecoq, Anne-Marie, François Ier l’imaginaire. Symbolique et politique à l’aube de la Renaissance française, Paris, Macula, 1987.

Lee, Rensselaer W., Ut Pictora Poesis. Humanisme et théorie de la peinture. xve-xviiie siècles [1940], trad. Maurice Brock, Paris, Macula, 1998.

Lehmann, Hans-Thies, Le Théâtre post-dramatique [1999], trad. Philippe-Henri Ledru, Paris, L’Arche, 2002.

Lever, Maurice, Grande et petite histoire de la Comédie-Française. Le siècle des Lumières (1680-1799), Paris, Fayard, 2006.

Lever, Maurice, Théâtre et Lumières : les spectacles de Paris au xviiie siècle, Paris, Fayard, 2001.

Lojkine, Stéphane, Image et Subversion, Paris, Éditions Jacqueline Chambon, 2005.

773

Lojkine, Stéphane, L’Écran de la représentation. Théorie littéraire, littérature et peinture, Paris, L’Harmattan, 2001.

Lojkine, Stéphane, L’Œil révolté : Diderot, Salons, Paris, Éditions Jacqueline Chambon – Actes Sud, 2007.

Lojkine, Stéphane, La Scène de roman. Méthode d’analyse, Paris, Armand Colin, 2002.

Louvat-Molozay, Bénédicte et Salaün, Franck (dir.), Le Spectateur de théâtre à l’âge classique (xviie-xviiie siècles), Vic-la-Gardiole, L’Entretemps, 2008.

Macherey, Pierre, À quoi pense la littérature ? Paris, Puf, 1990.

Macherey, Pierre, Pour une théorie de la production littéraire, Paris, Maspero, 1966.

Maire, Catherine, De la Cause de Dieu à la Cause de la Nation. Le Jansénisme au xviiie siècle, Paris, Gallimard, « nrf », 1998, p. 336-350.

Mâle, Émile, L’Art religieux après le Concile de Trente, étude sur l’iconographie de la fin du xvie, du xviie et du xviiie siècles en Italie, en France, en Espagne et en Flandre [1932], Paris, Armand Colin, 1984.

Mâle, Émile, L’Art religieux du xiie au xviiie siècles, Paris, Armand Colin, 1946.

Marchand, Sophie, Théâtre et pathétique au xviiie siècle : pour une esthétique de l’effet dramatique, Paris, Champion, 2009.

Marin, Louis (dir.), De la représentation, Paris, EHESS, 1994.

Marin, Louis, La Parole mangée et autres essais théologico-politiques, Paris, Klincksieck, 1986.

Marin, Louis, Le Portrait du roi, Paris, Minuit, 1981.

Marin, Louis, Politiques de la représentation, Paris, Kimé, 2005.

Marin, Louis, Utopiques : jeux d’espaces, Paris, Minuit, 1973.

Martin, Christophe, « Dangereux Suppléments ». L’illustration du roman en France au dix-huitième siècle, Louvain – Paris, Peeters, 2005.

Martin, Christophe, « Éducations négatives ». Fictions d’expérimentation pédagogique au dix-huitième siècle, Paris, Classiques Garnier, 2010.

Martin, Isabelle et Zinger, Ilana, Théâtres de l’anatomie et corps en spectacle, Bern, Peter Lang, 2006.

Martin, Isabelle, L’Animal sur les planches au xviiie siècle, Paris, Champion, 2007.

Martin, Jean-Clément (dir.), La Révolution à l’œuvre. Perspectives actuelles dans l’histoire de la Révolution française, Presses de l’Université de Rennes, 2005.

Martin, Roxane et Nordera, Marina (dir.), Les Arts de la scène à l’épreuve de l’histoire. Les objets et les méthodes de l’historiographie des spectacles produits sur la scène française (1635-1906), Paris, Champion, 2011.

Maslan, Susan, Revolutionary Acts : Theater, Democracy, and the French Revolution, Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 1996.

Massé, Stéphanie, Les Saturnales des Lumières. Théâtre érotique clandestin dans la France du xviiie siècle, Presses de l’Université de Laval (à paraître).

774

Mathet, Marie-Thérèse (dir.), Brutalité et représentation, Paris, L’Harmattan, 2006.

Mathet, Marie-Thérèse (dir.), La Scène. Littérature et arts visuels, Paris, L’Harmattan, 2001.

Mathieu-Castellani, Gisèle, La Rhétorique des Passions, Paris, Puf, 2000.

Menant, Sylvain, La Chute d’Icare : la crise de la poésie française, 1700-1750, Genève, Droz, 1981.

Menozzi, Danièle, Les Images, l’Église et les arts visuels, Paris, Cerf, 1991.

Merlin, Hélène, Public et littérature en France au xviie siècle, Paris, Belles Lettres, 1994.

Merlin-Kamjan, Hélène, L’Absolutisme dans les lettres et la théorie des deux corps : passions et politique, Paris, Champion, 2000.

Mervant-Roux, Marie-Madeleine, Figurations du spectateur : une réflexion par l’image sur le théâtre et sur sa théorie, Paris, CNRS Éditions, 2007.

Meschonnic, Henri, Critique du rythme. Anthropologie historique du langage, Lagrasse, Verdier, 1982.

Meschonnic, Henri, De la langue française. Essai sur une clarté obscure, Paris, Hachette littérature, 1997.

Michel, Alain, La Parole et la beauté. Rhétorique et esthétique dans la tradition occidentale, Paris, Belles Lettres, 1982.

Mironneau, Paul et Lahouati, Gérard (dir.), Figures de l’histoire de France dans le théâtre au tournant des Lumières (1760-1830), Oxford, Voltaire Foundation, SVEC, 2007 : 7.

Moindrot, Isabelle, La Représentation d’opéra. Poétique et dramaturgie, Paris, Puf, 1993.

Moindrot, Isabelle (dir.), Le Spectaculaire dans les arts de la scène. Du Romantisme à la Belle Époque, Paris, CNRS Éditions, 2006.

Molinié, Georges, Éléments de stylistique française [1987], Paris, Puf, 1991.

Mollier, Jean-Yves, Régnier, Philippe et Vaillant, Alain (dir.), La Production de l’immatériel. Théories et représentations de la culture au xixe siècle, Presses de l’Université de Saint-Étienne, 2008.

Mondzain, Marie-Josée, Image, icône, économie. Les sources byzantines de l’imaginaire contemporain, Paris, Seuil, 1996.

Mondzain, Marie-Josée, Le Commerce des regards, Paris, Seuil, 2002.

Morel, Philippe, Les Grottes maniéristes au xvie siècle. Théorie et alchimie de la nature, Paris, Macula, 1998.

Néraudeau, Jean-Pierre, L’Olympe du Roi-Soleil : mythologie et idéologie royale au Grand Siècle, Paris, Belles Lettres, 1988.

Noiray, Michel et Serre, Solveig (dir.), Le Répertoire de l’Opéra de Paris (1671-2009) : Analyse et interprétation, Paris, École nationale des Chartes, 2010.

775

Noiriel, Gérard, Histoire, théâtre, politique, Marseille, Agone, « Contre-feux », 2009.

Ortel, Philippe (dir.), Discours, image, dispositif. Penser la représentation, Paris, L’Harmattan, 2008.

Panofsky, Erwin, Essais d’iconologie. Thèmes humanistes dans l’art de la Renaissance, trad. C. Herbette et B. Teyssèdre, Paris, Gallimard, 1967.

Panofsky, Erwin, Hercule à la croisée des chemins et autres matériaux figuratifs de l’Antiquité dans l’art plus récent [1930], trad. D. Cohen, Paris, Flammarion, 1999.

Panofsky, Erwin, Idea. Contribution à l’histoire du concept de l’ancienne théorie de l’art, trad. Henri Joly, Paris, Gallimard, 1984.

Panofsky, Erwin, L’Œuvre d’art et ses significations, trad. Marthe et Bernard Teyssèdre, Paris, Gallimard, 1969.

Panofsky, Erwin, La Perspective comme forme symbolique, et autres essais, trad. Guy Ballangé, Paris, Minuit, 1975.

Panofsky, Erwin, Saxl, Fritz et Klibansky, Raymond, Saturne et la mélancolie, Paris, Gallimard, 1989.

Pascal, Jean-Noël, La Fable au siècle des Lumières, Publications de l’Université de Saint-Étienne, « Lire le dix-huitième Siècle », 1991.

Pascal, Jean-Noël, Les Successeurs de La Fontaine au siècle des Lumières (1715-1815), New York, Peter Lang, 1995.

Pasquier, Pierre, La Mimesis dans l’esthétique théâtrale du xviie siècle. Histoire d’une réflexion, Paris, Klincksieck, « Théâtre et critique à l’âge classique », 1995.

Pavel, Thomas, L’Art de l’éloignement. Essai sur l’imagination classique, Paris, Gallimard, « Folio essais », 1996.

Peyronnet, Pierre, La Mise en scène au xviiie siècle, Paris, Nizet, 1974.

Plagnol-Dieval, Marie-Emmanuelle et Quéro, Dominique (dir.), Les Théâtres de société au xviiie siècle, Éditions de l’Université de Bruxelles, « Études sur le dix-huitième siècle no 33 », 2006.

Plagnol-Dieval, Marie-Emmanuelle, Le Théâtre de société : un autre répertoire ? Paris, Champion, « Lumières Classiques », 2003.

Poirson, Martial, Comédie et économie du Classicisme aux Lumières (xviie-xviiie siècles), Paris, Classiques Garnier, « L’Europe des Lumières », 2013.

Poirson, Martial, Spectacle et économie à l’âge classique (xviie-xviiie siècles), Paris, Classiques Garnier, « Lire le xviie siècle », 2011.

Poirson, Martial (dir.), Ombres de Molière : naissance d’un mythe littéraire à travers ses avatars du xviie siècle à nos jours, Paris, Armand Colin, Cursus, « Recherche en sciences humaines », 2012.

Poirson, Martial et Magnot-Ogilvy, Florence (dir.), Économies du rebut : poétique et critique du recyclage au xviiie siècle, Paris, Desjonquères, 2012.

776

Poirson, Martial (dir.), Le Théâtre sous la Révolution : politique du répertoire (1789-1799), Paris, Desjonquères, 2008.

Pradier, Jean-Marc, La Scène et la fabrique des corps. Ethnoscénologie du spectacle (ve siècle av. J.-C. – xviiie siècle), Presses universitaires de Bordeaux, « Corps de l’esprit », 1997, partie IV : « La paillasse, le corps et l’émotion », p. 233-318.

Préjus, Anne (dir.), Plaire et instruire, actes du colloque « Le Spectacle dans les collèges de l’Ancien Régime », B.N.F. et Presses universitaires de Rennes, 2007.

Ravel, Jeffrey S., The Contested Parterre : Public Theater and French political Culture, 1680-1791, Ithaca, Cornel University Press, 1999.

Razgonnikoff, Jacqueline et Daniels, Barry, Patriotes en scène. Le Théâtre de la République (1790-1799), Vizille-Versailles, Musée de la Révolution française-Artlys, 2007.

Razgonnikoff, Jacqueline et Guibert, Noëlle, Le Journal de la Comédie-Française (1787-1799) : La comédie aux trois couleurs, préface d’Antoine Vitez, Antony, Sides Empreintes, 1989.

Reichler, Claude (dir.), L’Interprétation des textes, Paris, Minuit, 1989.

Rizzoni, Nathalie, Charles-François Pannard et l’esthétique du « petit », Oxford, Voltaire Foundation, SVEC, 2000.

Rohou, Jean, Le xviie siècle, une révolution de la condition humaine, Paris, Seuil, 2002.

Rosenblum, Robert, L’Art au xviiie siècle, trad. Sylvie Girard, Paris, Monfort, 2002.

Rougemont, Martine de, La Vie théâtrale en France au xviiie siècle, Paris Champion, 1988 [Genève, Slatkine, 1996].

Rousset, Jean, Forme et signification. Essai sur les structures littéraires de Corneille à Claudel, Paris, José Corti, 1962.

Salazar, Philippe-Joseph, Le Culte de la voix au xviie siècle. Formes esthétiques de la parole à l’âge de l’imprimé, Paris, Champion, 1995.

Sarrazac, Jean-Pierre, L’Avenir du drame [1981], Belval, Circé, 1999.

Sarrazac, Jean-Pierre, La Parole ou l’enfance du théâtre, Belval, Circé, « Penser le théâtre », 2002.

Schechner, Richard, Performance. Expérimentation et théorie du théâtre aux USA [1967-2007], Paris, Éditions Théâtrales, « Sur le théâtre », 2008.

Scherer, Jacques, Dramaturgie du vrai-faux, Paris, Puf, 1994.

Scherer, Jacques, La Dramaturgie classique, Paris, Nizet, 1950 [réédition 1986].

Sers, Philippe, Icônes et saintes images. La représentation de la transcendance, Paris, Belles Lettres, 2002.

Seznec, Jean, La Survivance des dieux antiques. Essai sur le rôle de la tradition mythologique dans l’humanisme de la Renaissance [1940], Paris, Flammarion, « Champs », 1993.

777

Sperber, Dan, Le Symbolisme en général, Paris, Hermann, 1974.

Starobinski Jean, La Relation critique, Paris, Gallimard, « Tel », 2001.

Starobinski, Jean, Jean-Jacques Rousseau : la transparence et l’obstacle, Paris, Gallimard, « Tel », 1976.

Starobinski, Jean, L’Œil vivant, Paris, Gallimard, « nrf », 1961.

Starobinski, Jean, La Relation critique, Paris, Gallimard, 1970.

Starobinski, Jean, Le Remède dans le mal : critique et légitimation de l’artifice à l’âge des Lumières, Paris, Gallimard, 1989.

Stoichita, Victor Ieronim, L’Instauration du tableau : métapeinture à l’aube des temps modernes, Paris, Méridiens-Klincksieck, 1993.

Surgers, Anne, Scénographie du théâtre occidental, Paris, Armand Colin, 2000.

Szonzi, Peter, Théorie du drame moderne, trad. Sybille Müller, Belval, Circé, 2006.

Thirouin, Laurent, L’Aveuglement salutaire. Le Réquisitoire contre le théâtre dans la France classique, Paris, Champion, 1997.

Todorov, Tzvetan, Éloge du quotidien. Essai sur la peinture hollandaise du xviie siècle, Paris, Seuil, 1997.

Trott, David et Boursier Nicole, The Age of Theatre in France, Edmonton, Alberta, Academic Printing and Publishing, 1988.

Trott, David, Théâtre du xviiie siècle : jeux, écritures, regards. Essai sur les spectacles en France de 1700 à 1790, Montpellier, Espaces 34, 2000.

Vaillant, Alain, La Crise de la littérature. Romantisme et modernité, Grenoble, Ellug, 2005.

Vaillancourt, Daniel (dir.), La Cérémonie : entre le protocolaire et l’intime, Mestengo, Université de Western Ontario, 2008.

Vaisse, Pierre, La Troisième République et les peintres, Paris, Flammarion, 1995.

Valentin, Jean-Marie, La Ville, l’école, la cour, pratiques sociales, enjeux poétologiques et répertoires du théâtre dans l’Empire au xviie siècle, Paris, Klincksieck, 2004.

Valentin, Jean-Marie, Les Jésuites et le théâtre (1554-1680) : contribution à l’histoire culturelle du monde catholique dans le Saint-empire romain germanique [1978], Paris, Desjonquères, 2001.

Verdier, Anne (dir.), Art et usages du costume de scène, Beaulieu, Lampsaque, 2007.

Verdier, Anne, L’Habit de théâtre. Histoire et poétique de l’habit de théâtre en France au xviie siècle, Beaulieu, Lampsaque, 2006.

Viala, Alain, La France galante. Essai historique sur une catégorie culturelle, de ses origines jusqu’à la Révolution, Paris, Puf, 2008.

Viala, Alain, Lettre à Rousseau sur l’intérêt littéraire, Paris, Puf, « Quadrige débats », 2005.

Vitez, Antoine, Le Théâtre des idées, anthologie présentée par Danielle Sallenave et Georges Banu, Paris, Gallimard, 1992.

778

Vouilloux, Bernard, La Peinture dans le texte, Paris, CNRS éditions, « Langage », 1994.

Vouilloux, Bernard, Le Tableau vivant. Phryné, l’orateur et le peintre, Paris, Flammarion, « Idées et recherches », 2002.

Wagner, Marie-France et Le Brun-Gouanvic, Claire (dir.), Les Arts du spectacle au théâtre (1550-1700), Paris, Champion, 2001.

Wagner, Marie-France et Le Brun-Gouanvic, Claire (dir.), Les Arts du spectacle dans la ville (1404-1721), Paris, Champion, 2001.

Wagner, Marie-France (dir.), Le Spectacle politique dans la rue : événement, récits et rituels, Québec, Lux éditeur, 2005.

Wagner, Marie-France, Frappier, Louise et Latraverse, Claire (dir.), Les Jeux de l’échange : entrées solennelles et divertissements du xve au xviie siècle, Paris, Champion, 2007.

Wagner, Marie-France et Vaillancourt, Pierre-Louis (dir.), De la Grâce et des vertus, Paris, L’Harmattan, 1998.

Warburg, Aby, La Naissance de Vénus et Le Printemps de Sandro Botticelli, trad. par Laure Cahen-Maurel, Paris, Éditions Allia, 2007.

Yates, Frances A., L’Art de la mémoire, trad. Daniel Arasse, Paris, Gallimard, « nrf », 1975.

Zaiser, Rainer (dir.), L’Âge de la représentation : l’art du spectacle au xviie siècle, Tübingen, Biblio 17, Günter Narr, 2007.

Zékian, Stéphane, L’Invention des classiques. Le « Siècle de Louis XIV » existe-t-il ?, Paris, CNRS Éditions, 2012.

Zumthor, Paul et Zink, Michel, Essai de poétique médiévale, Paris, Seuil, « Essais », 2000.

Zygel-Basso, Aurélie et Gladu, Kim (dir.), De la Conversation au conservatoire. Scénographies des genres mineurs (1680-1780), Québec, Presses de l’Université Laval, « La République des Lettres » (à paraître).

Sélection d’articles

« L’espace public oppositionnel », Multitudes no 39, 2009/4.

Bourdin, Philippe, « Les figures de l’Ancien Régime et de la Contre-révolution dans le théâtre patriotique de Philippe-Antoine Dorfeuille (1789-1794) », Paul Mironneau et Gérard Lahouati (dir.), Figures de l’histoire de France dans le théâtre au tournant des Lumières (1760-1830), p. 133-179.

Bourdin, Philippe, « Du parterre à la scène : regards nouveaux sur le théâtre de la Révolution », Jean-Clément Martin (dir.), La Révolution à l’œuvre, p. 269-292.

De Marinis, Marco, « The Performance text », Henry Bial (ed.), The Performance Studies reader, London and New York, Routledge, 2004, p. 232-251.

779

Féral, Josette, « La théâtralité. Recherche sur la spécificité du langage théâtral », Poétique no 75, 1988, p. 347-361.

Harris, Joseph, « L’abbé d’Aubignac et la pratique du théâtral », Sabine Chaouche (dir.), Le « Théâtral » de la France d’Ancien Régime, p. 477-492.

Huthwohl, Joël, « Les costumes des Lumières : la collection de miniatures de Fresch et Whirsker de la Comédie-Française », Anne Verdier (dir.), Arts et usages du costume de scène, p. 91-104.

Loty, Laurent, « Pour l’indisciplinarité », Oxford, Voltaire Foundation, SVEC 2005 : 04, p. 245-259.

Martin, Isabelle, « Le costume animal ou quand l’acteur joue la bête : Zémire et Azor de Jean-François Marmontel », Anne Verdier (dir.), Arts et usages du costume de scène, p. 289-300.

Moureau, François, « Peindre le théâtre : théâtre et pratique de l’écho chez Charles-Antoine Coypel », Sabine Chaouche (dir.), Le « Théâtral » de la France d’Ancien Régime, p. 401-418.

Nadeau, Martin, « La politique culturelle de l’an II : les infortunes de la propagande révolutionnaire au théâtre », Annales historiques de la Révolution française, 2002-1, p. 57-74.

Olivesi, Vannina, « L’Iconographie comme source dans l’historiographie du ballet de l’Opéra de Paris : l’exemple des Galeries théâtrales du premier xixe siècle », Roxane Martin et Marina Nordera (dir.), Les Arts de la scène à l’épreuve de l’histoire, p. 193-210.

Plagnol-Dieval, Marie-Emmanuelle, « Théâtres privés et contes de fées dans la seconde moitié du xviiie siècle », Fééries no 4, 2007, p. 51-70.

Prost, Brigitte, « “Le Costume-commentaire du monde”. Témoin ou baromètre d’un certain rapport au temps, à l’histoire et à la mémoire », Anne Verdier (dir.), Arts et usages du costume de scène, p. 117-127.

Sakhnovskaia-Pankeeva, Anastasia, « Quand le public se donne en spectacle : visite de la salle de l’hôtel de Bourgogne d’après le recueil d’Evaristo Gherardi », Sabine Chaouche (dir.), Le « Théâtral » de la France d’Ancien Régime, p. 121-134.

Spielmann, Guy, « Pour une syntaxe du spectaculaire aux xviie et xviiie siècles », Marie-France Wagner, et Claire Le Brun-Gouanvic (dir.), Les Arts du spectacle au théâtre (1550-1700), p. 220-268.

Tréhorel, Clothilde, « Cadres et conditions de représentation sur le théâtre de Dijon : décors, costumes, accessoires et métiers de l’ombre », Philippe Bourdin et Françoise Le Borgne (dir.), Costumes, décors et accessoires dans le théâtre de la Révolution et de l’Empire, p. 347-360.

780

AUTRES RESSOURCES CRITIQUES EN SCIENCES HUMAINES
ET SOCIALES

Agulhon, Maurice, Marianne au combat. L’imagerie et la symbolique républicaines de 1789 à 1880, Paris, Flammarion, 1979.

Agulhon, Maurice, Marianne au pouvoir, l’imagerie et la symbolique républicaines de 1880 à 1914, Paris, Flammarion, 1989.

Agulhon, Maurice, Les Métamorphoses de Marianne : l’imagerie et la symbolique républicaines de 1914 à nos jours, Paris, Flammarion, 2001.

Arasse, Daniel, La Guillotine et l’imaginaire de la Terreur [1987], Paris, Flammarion, « Champ », 2010.

Arasse, Daniel, Le Détail. Pour une histoire rapprochée de la peinture [1992], Paris, Flammarion 1998.

Arasse, Daniel, Le Sujet dans le tableau. Essais d’iconographie analytique [1997], Paris, Flammarion, 2006.

Arasse, Daniel, On n’y voit rien. Descriptions, Paris, Denoël, 2000.

Arasse, Daniel, Histoires de peintures, Paris, Folio poche, 2006.

Baecque, Antoine de, Le Corps de l’histoire. Métaphores et politique (1770-1800), Paris, Calmann-Lévy, 1993.

Baecque, Antoine de, Les Éclats du rire. La culture des rieurs au xviiie siècle, Paris, Calmann-Lévy, 2000.

Baecque, Antoine de, La Caricature révolutionnaire, Paris, Éditions du CNRS, 1988.

Baker, Keith Michael, Au Tribunal de l’opinion. Essais sur l’imaginaire politique au xviiie siècle, Paris, Payot, 1993.

Becker, Howard, Comment parler de la société ? Artistes, écrivains, chercheurs et représentations sociales, Paris, La Découverte, 2010.

Biver, Marie-Louise, Le Panthéon à l’époque révolutionnaire, Paris, Puf, 1982.

Boltanski, Luc, De la critique : précis de sociologie de l’émancipation, Paris, Gallimard, 2009.

Boltanski, Luc, Rendre la réalité inacceptable. À propos de la production de la l’idéologie dominante, Paris, Démopolis, 2008.

Bonnet, Jean-Claude, Naissance du Panthéon, essai sur le culte des grands hommes, Paris, Fayard, « L’esprit de la Cité », 1998.

Bonnet, Jean-Claude (dir.), La Carmagnole des Muses. L’homme de lettres et l’artiste dans la Révolution, Paris, Armand Colin, 1988.

Bonnet, Pierre (dir.), Littérature de contestation : pamphlets et polémiques du règne de Louis XIV aux Lumières, Paris, Le Manuscrit, « Recherche Université », 2011.

Bouveresse, Jacques, Prodiges et vertiges de l’analogie. De l’abus des belles-lettres dans la pensée, Paris, Liber, « Raisons d’agir », 1999.

781

Bourdieu, Pierre et Boltanski, Luc, La Production de l’idéologie dominante, Paris, Liber, « Raisons d’agir », 2008.

Boureau, Alain, Le Simple corps du roi. L’impossible sacralité des souverains français, xve-xviie siècles, Paris, Éditions de Paris, 1988.

Burguière, Bernard, Lemardeley, Marie-Claude et Tapia, André (dir.), L’Art dans l’art : littérature, musique et arts visuels, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2000.

Caraciolo, Maria Teresa et Le Men, Ségolène (dir.), L’Illustration. Essais d’iconographie, Paris, Klincksieck, 1999.

Cassirer, Ernst, La Philosophie des formes symboliques, trad. Ole Hausen-Love, Jean Lacoste et Claude Fronty, Paris, Minuit, 1972.

Certeau, Michel de, La Fable mystique (xvi-xviie siècles), Paris, Gallimard, 1982.

Chartier, Roger, Culture écrite et société. L’ordre des livres, Paris, Albin Michel, 1996.

Chartier, Roger, Les Origines culturelles de la Révolution, Paris, Seuil, 2000.

Citton, Yves, L’Avenir des humanités, économie de la connaissance et cultures de l’interprétation, Paris, La Découverte, 2010.

Citton, Yves, Mythocratie. Storytelling et imaginaire de gauche, Paris, Éditions Amsterdam, 2010.

Corbin, Alain (dir.), L’Harmonie des plaisirs. Les manières de jouir du siècle des Lumières à l’avènement de la sexologie, Paris, Perrin, 2008.

Corbin, Alain, Les Usages politiques des fêtes aux xixe et xxe siècles, Paris, Publications de La Sorbonne, 1994.

Crary, John, Suspensions of Perception. Attention, Spectacle and the Modern Culture, Boston, MIT Press, 2001.

Debray, Régis, Vie et mort de l’image. Une histoire du regard en Occident, Paris, Gallimard, « nrf », 1992.

Descola, Philippe (dir.), La Fabrique des images. Visions du monde et formes de la représentation, Paris, Somagy éditons d’art – Musée du quai Branly, 2010.

Descola, Philippe, Par-delà nature et culture, Paris, Gallimard, « nrf », 2005.

Diaz, José-Luiz, L’Écrivain imaginaire : scénographies auctoriales à l’époque romantique, Paris, Champion, 2007.

Dupont, Florence, Aristote ou le vampire du théâtre occidental, Paris, Aubier, 2007.

Dupont, Florence, L’Invention de la littérature de l’ivresse grecque au texte latin, Paris, La Découverte, 1998.

Durand, Gilbert, Les Structures anthropologiques de l’imaginaire. Introduction à l’archétypologie générale, Paris, Dunod, 1984.

Durham Peters, John, Speaking into the Air. A History of Idea of Communication, University of Chicago Press, 2001.

Éliade, Mircea, Images et symboles. Essai sur le symbolisme magico-religieux, Paris, Gallimard, 1952.

782

Fogel, Michèle, Les Cérémonies de l’information dans la France du xvie au xviiie siècle, Paris, Fayard, 1989.

Foucault, Michel, Histoire de la folie à l’âge classique, Paris, Gallimard, 1972.

Foucault, Michel, Il faut défendre la société, Cours du collège de France (1976), Paris, Gallimard-Hautes Études-Seuil, 1997.

Foucault, Michel, L’Archéologie du savoir, Paris, Gallimard, 1969.

Foucault, Michel, L’Herméneutique du sujet, Cours du collège de France (1981-1982), Paris, Seuil-EHESS, 2001.

Foucault, Michel, Les Mots et les choses. Une archéologie des savoirs, Paris, Gallimard, 1966.

Guarrigues, Jean, Images de la Révolution : l’imagerie républicaine de 1789 à nos jours. Paris – Du May, Nanterre – Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, 1988.

Gauchet, Marcel, L’Avènement de la démocratie, vol. I : La Révolution moderne ; vol. II : La crise du libéralisme, Paris, Gallimard, 2007.

Gauchet, Marcel, La Démocratie contre elle-même, Paris, Gallimard, 2002.

Gauchet, Marcel, Le Désenchantement du monde. Une histoire politique de la religion, Paris, Gallimard, 1985.

Habermas, Jürgen, L’Espace public. Archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise [1962], Paris, Payot, 1978.

Havelange, Carl, De l’œil et du monde. Une histoire du regard au seuil de la modernité, Paris, Fayard, 1998.

Heinich, Nathalie, Du peintre à l’artiste. Artisans et académiciens à l’âge classique, Paris, Minuit, 1993.

Hirschman, Albert O., Deux siècles de rhétorique réactionnaire, trad. Pierre Andler, Paris, Fayard, « L’espace du politique », 1991.

Hunt, Lynn, Politics, Culture and Class in the French Revolution, Berkeley-Los Angles-London, University of California Press, 1984.

Israël, Jonathan I., Les Lumières radicales. La philosophie, Spinoza et la naissance de la modernité (1650-1750) [2001], trad. Pauline Hugues, Charlotte Nordmann et Jérôme Rosanvallon, Paris, Éditions Amsterdam, 2005.

Jacob, Margaret C., The Radical Enlightenment : Panteists, Freemasons and Republicans [1981], London-Boston-Sydney, G. Allan and Urwin, 2003 [La Pensée radicale au siècle des Lumières. Panthéistes, francs-maçons et républicains, Paris, À l’Orient, 2005].

Kantorovicz, Ernst, Les Deux Corps du roi. Une étude de la théologie politique médiévale [1957], Paris, Gallimard, 1989.

Kantorovicz, Ernst, Mystères de l’État. Un concept absolutiste et ses origines médiévales, dans Mourir pour la patrie, Paris, Puf, 1989.

Lanham, Richard A., The Economics of Attention. Style and Subsistance in the Age of Information, University of Chicago Press, 2006.

783

Latour, Bruno, Enquête sur les modes d’existence. Une anthropologie des Modernes, Paris, La Découverte, 2012.

Latour, Bruno, Cogitamus. Six lettres sur les humanités scientifiques, Paris, La Découverte, 2010.

Latour, Bruno, L’Espoir de Pandore. Pour une version réaliste de l’activité scientifique, Paris, La Découverte, 2001.

Latour, Bruno, Petite Réflexion sur le culte moderne des dieux faitiches, suivi de Iconoclash, Paris, Les Empêcheurs de penser en rond, 1996.

Le Breton, David, Anthropologie du corps et modernité, Paris, Puf, 2011 [6e éd.].

Le Breton, David, La Saveur du monde. Une anthropologie des sens, Paris, Métailié, 2006.

Le Breton, David, Les Passions ordinaires. Anthropologie des émotions, Paris, Payot, 2004.

Lecoq, Anne-Marie, « La symbolique de l’État », Nora, Pierre (dir.), Lieux de mémoire, Paris, Gallimard, 1986, vol. I, p. 1217-1252.

Lefort, Claude, Essais sur le politique. xixe-xxe siècles, Paris, Seuil, 1986.

Lilti, Antoine, Le Monde des salons. Sociabilité et mondanité à Paris au xviiie siècle, Paris, Fayard, 2005.

Maffessoli, Michel, Le Réenchantement du monde. Une éthique pour notre temps, Paris, La Table Ronde, 2007.

Manovich, Lev, Le Langage des nouveaux medias [2001], Paris, Presses du Réel, 2010.

Massé, Éric, Les Imaginaires médiatiques : une sociologie postcritique des médias, Paris, Éditions Amsterdam, 2006.

Michel, Régis et Bordes, Philippe (dir.), Aux Armes et aux arts ! Les Arts et la Révolution, 1789-1799, Paris, Adam Biro, 1988.

Monguin, Olivier, Éclats de rire. Variations sur le corps comique, Paris, Seuil, « La Couleur des idées », 2002.

Moulier Boutang, Yann, Politiques de multitudes. Démocratie, intelligence collective et puissance de la vie à l’ère du capitalisme cognitif, Paris, Éditions Amsterdam, 2007.

Muchembled, Robert, La Société policée : politique et politesse en France du xvie au xxe siècles, Paris, Seuil, 1998.

Nancy, Jean-Luc, Les Muses, Paris, Galilée, « La philosophie en effet », 1994.

Negt, Oskar, L’Espace public oppositionnel, Paris, Payot, 2007.

Ozouf, Mona, La Fête révolutionnaire (1789-1799) [1976], Paris, Gallimard, « Folio Histoire », 1989.

Pastoureau, Michel, Armoiries et devises des chevaliers de la Table Ronde : études sur l’imagination emblématique à la fin du Moyen Âge, Quimper, Gwéchall, 1982.

784

Pintard, René, Le Libertinage érudit dans la première moitié du xviie siècle [1943], Genève, Slatkine, 2000.

Pommier, Édouard, « Versailles, l’image du souverain », « La symbolique de l’État », Pierre Nora (dir.), Lieux de mémoire, Paris, Gallimard, 1986, vol. I, p. 1253-1282

Rancière, Jacques, Et tant pis pour les gens fatigués, Paris, Éditions Amsterdam, 2009.

Rancière, Jacques, La Chair des mots. Politiques de l’écriture, Paris, Galilée, 1998.

Rancière, Jacques, La Parole muette. Essai sur les contradictions de la littérature, Paris, Hachette, « Pluriel », 2005.

Rancière, Jacques, Le Spectateur émancipé, Paris, La Fabrique, 2008.

Rancière, Jacques, Politique de la littérature, Paris, Galilée, 2007.

Ribard, Dinah et Lyon-Caen, Judith, L’Historien et la littérature, Paris, La Découverte, 2010.

Ribard, Dinah, Raconter. Vivre. Penser. Histoire des philosophes 1650-1766, Paris, Vrin-EHESS, 2003.

Rochiltz, Rainer, Le Désenchantement de l’art. La Philosophie de Walter Benjamin, Paris, Gallimard, 1992.

Rosanvallon, Pierre, La Contre-démocratie. La politique à l’âge de la défiance, Paris, Seuil, 2006.

Rosanvallon, Pierre, La Démocratie inachevée. Histoire de la souveraineté du peuple en France, Paris, Gallimard, « Folio histoire », 2000.

Rosanvallon, Pierre, La Légitimité démocratique. Impartialité, réflexivité, proximité, Paris, Seuil, 2008.

Rosanvallon, Pierre, Le Peuple introuvable. Histoire de la représentation démocratique en France [1998], Paris, Gallimard, « Folio-Histoire », 2002.

Salmon, Christian, Storytelling, la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits, Paris, La Découverte, 2008.

Schmitt, Jean-Claude, La Raison des gestes dans l’Occident médiéval, Paris, Gallimard, 1990.

Scholtz, Natalie et Schröer, Christina (dir.), Représentations et pouvoir. La Politique symbolique en France (1789-1830), Presses Universitaires de Rennes, 2007.

Scott, James C., La Domination et les arts de la résistance. Fragments du discours subalterne, Paris, Éditions Amsterdam, 2008.

Secrétan, Catherine, Dagron, Tristan et Bové, Laurent (dir.), Qu’est-ce que les Lumières « radicales » ? Libertinage, athéisme et spinozisme, Paris, Éditions Amsterdam, 2007.

Stiegler, Bernard, Réenchanter le monde : la valeur esprit contre le populisme industriel, Paris, Flammarion, 2008.

785

Mathiez, Albert, La Théophilanthropie et le culte décadaire, 1796-1801. Essai sur l’histoire religieuse de la Révolution, Paris, F. Alcan, 1904.

Vernant, Jean-Pierre, Entre mythe et politique, Paris, Seuil, 1996.

Vigarello, Georges, Courtine, Jean-Jacques, Corbin, Alain (dir.), Histoire du corps, Paris, Seuil, 2005, vol. I : « De la Renaissance aux Lumières » ; vol. II : « De la Révolution à la Grande Guerre ».

Viveiros de Castro, Eduardo, Métaphysiques Cannibales, Paris, Puf, 2009.

Zielinski, Siegfried, Deep of the Media [2002], Boston, MIT Press, 2006.