Aller au contenu

Lexique des mots vietnamiens

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-08162-3
  • ISSN: 2494-3975
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-08164-7.p.0233
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 07/11/2018
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
233

Lexique des mots vietnamiens

Annam : Les Français lappelèrent, pour la première fois, lEmpire dAnnam [Sud Pacifié] dans le traité de Saigon en 862, malgré le nom Việt Nam [Pays Viet du Sud] déjà déclaré par lempereur Gia Long en 1802. Ce dernier terme fut dailleurs transformé par Minh Mạng en 1838 en Đại Nam « État impérial du Sud » qui fut utilisé par les dirigeants Nguyễn ultérieurs jusquen 1945. Le traité de Saigon établit la partie sud de lEmpire dAnnam une colonie française nommée la Cochinchine. En 1883, le nord et le centre devinrent deux protectorats français, appelés le Tonkin et lAnnam. Les Français baptisèrent Annam la partie du centre en raison de la localisation de la cour de Huê. Ainsi, lAnnam désignait à la fois le protectorat central et lensemble des trois territoires vietnamiens – la Cochinchine, lAnnam, le Tonkin. Un protectorat fut fondé au Cambodge en 1863, un au Laos vers la fin du siècle. Ces cinq unités géopolitiques formèrent lIndochine française. Lappellation Việt Nam remplaça celle dEmpire dAnnam à la résurrection des mouvements nationalistes à partir des années 1920, en particulier avec la fondation du Parti Nationaliste Vietnamien (Việt Nam Quốc Dân Đảng ou VNQDD). En 1945, Hồ Chí Minh déclara la naissance de la République démocratique du Vietnam (Việt Nam Dân Chủ Cộng Hòa). Le nom Việt Nam reste désormais en usage. (Cf. Goscha, 2015, p. 14-20 et 75)

An Nam tạp chí : Revue de lAnnam (1926-1933 ?). Revue bimensuelle en vietnamien à Hanoi dirigée par Tản Đà Nguyễn Khắc Hiếu.

Bà-đầm (ou badam, ba-dâm) : Forme vietnamisée du mot « madame » pour désigner une Européenne, ou très souvent une Française.

Ca dao : chanson polulaire. Ca signifie « chant », dao signifie « chant non soumis à des divisions en couplets et sans accompagnement de musique ».

Cần Vương : Mouvement révolutionnaire « Aider le Roi » (1885-1896), avec la participation des mandarins vietnamiens pour soutenir le roi Hàm Nghi (1871-1943) contre les colonisateurs français.

Con-gaï (ou congaie, en vietnamien : con gái) : Jeune fille. Le mot a pris dans la langue des Européens une signification défavorable et a fini par désigner la concubine dun blanc.

Cổ kim thư xã : Éditeur du Temps ancien et moderne, à Saigon.

234

Đông Dương tạp chí : Revue indochinoise (1913-1919). Revue hebdomadaire en vietnamien à Hanoi créée par François-Henri Schneider et dirigée par le rédacteur en chef Nguyễn Văn Vĩnh.

Đông Kinh nghĩa thục : École gratuite du Đông Kinh (03/1907-11/1907), fondée à Hanoi par un groupe dintellectuels réformistes (Lương Văn Can, Nguyễn Quyền, Phan Bội Châu, Phan Châu Trinh, etc.)

Đuốc nhà Nam : Le Flambeau du pays Sud (1918-1919). Revue politique et économique hebdomadaire en vietnamien à Saigon.

Đường luật : Prosodie Tang, parue sous la dynastie des Tang (618-907), se présente sous forme de versification de huitain dheptasyllabes, de huitain de pentasyllabes, de quatrain de pentasyllabes ou de quatrain dheptasyllabes.

Gia Định báo : Journal de Cochinchine (1865-1897). Journal dinformations, premier journal en quốc ngữ (ou en vietnamien) dirigé par Trương Vĩnh Ký et Huỳnh Tịnh Của.

Hàn luật : Poésie en nôm dont sa prosodie est inspirée de la versification de quatrain dheptasyllabes et celle de huitain dheptasyllabes de la poésie Tang. Cette poésie a été inventée par alias Hàn Thuyên à la fin du xiiie siècle, sous la dynastie de Trần Nhân Tông (1258-1308).

Hán (ou sino-vietnamien) : Écriture chinoise traditionnelle à la prononciation vietnamienne.

Hữu thanh : Écho (1921-1925), est un périodique en vietnamien de lAssociation tonkinoise de lIndustrie et du Commerce (Hội Bắc kỳ công thương đồng nghiệp).

Kịch nói : Théâtre parlé. Il sagit dune influence occidentale au détriment du théâtre tranditionnellement chanté du Vietnam.

Kiều : Voir Truyện Kiều

Kim Vân Kiều : Voir Truyện Kiều

Khoa học phổ thông : Revue de vulgarisation scientifique (1934-1942). Revue en vietnamien publiée à Saigon dirigée par Lâm Văn Vãng.

Khoa học tạp chí : Revue des sciences (1931-1940). Revue en vietnamien à Hanoi dirigée par Nguyễn Công Tiễu.

Lục bát : Versification alternée de vers de 6 et 8 pieds.

Nam Phong tạp chí : Revue Vente du Sud (1917-1934). Revue mensuelle trilingue, vietnamien, chinois et français, à Hanoi créée par Phạm Quỳnh et Nguyễn Bá Trác.

Nôm : Système décriture fondé sur des caractères chinois modifiés et transformés par les Vietnamiens pour transcrire leur langue parlée.

Phụ nữ tân văn : Nouvelle Littérature de la femme (1929-1934). Journal en vietnamien à Saigon dirigé par Nguyễn Đức Nhuận.

Phụ nữ thời đàm : Les Chroniques de la femme (1930-1938). Quotidien en vietnamien, puis hebdomadaire (à partir de septembre 1933) publié à Hanoi dirigé par Nguyễn Văn Đa.

Quan hải tùng thư : Organe éditorial (1927-1929) de Tân Việt Cách mệnh Đảng [Parti révolutionnaire de Tân Việt], fondé et dirigé par Đào Duy Anh à Huê.

235

Quốc ngữ : Langue nationale. Lécriture vietnamienne moderne qui transcrit des sons du vietnamien oral en caractères latins agrémentés de signes diacritiques pour rendre compte des tons.

Song thất lục bát : Versification composée de vers de 7-7-6-8 syllabes.

Tản Đà thư cục : Maison dédition de Tản Đà. Éditeur à Hanoi, fondé en 1922 par Tản Đà.

Tạp chí An Nam : Voir An Nam tạp chí.

Tân Dân (ou Tân Dân thư quán) : Librairie Tân Dân. Imprimerie, édition à Hanoi fondée en 1925 par Vũ Đình Long. Sa dernière publication date en 1954.

Tây bồi : Un pidgin issu du français (parfois surnommé « Français vietnamien ») aujourdhui disparu et autrefois parlé en Indochine française.

Têt : Fête du premier jour de lannée selon le calendrier lunaire. Cest le plus grand événement de lannée vietnamienne.

Tiếng dân : Voix du peuple (1927-1943). Journal dinformations en vietnamien, créé à Huê par Huỳnh Thúc Kháng (1876-1947).

Tự lực văn đoàn : Groupe littéraire autonome (1932-1941). Un mouvement littéraire, dans les années 1930 au Vietnam, qui encourage des créations en prose, inspirées du Réalisme.

Thanh niên tiền phong : Jeunesse davant-garde. Une organisation paramilitaire créée pour la jeunesse du Vietnam dans le Sud et qui rejoindra le Vietminh pour la Révolution dAoût 1945.

Thất ngôn bát cú : Versification composée de huitain dheptasyllabes sur le modèle de la poésie Tang.

Thiền tông : Le zen est une branche de bouddhisme mahāyāna qui insiste sur la méditation (dhyāna) à partir de la posture assise dite de zazen. En 580, Vinitaruci, un moine indien, fonde un centre denseignement du dhyāna à Bắc Ninh, au nord du Vietnam.

Thơ Mới : Nouvelle Poésie (1932-1962). Mouvement littéraire des années 1930 au Vietnam, qui abandonne des formes poétiques dinfluence chinoise en hán et en nôm pour le vers libre en écriture quốc ngữ. Ce mouvement sinspire du Romantisme français à travers lexpression lyrique, émotionnelle et individualiste.

Trong khuê phòng : La Femme et son intérieur (1934-1939 ?). Hebdomadaire en vietnamien publié à Saigon et dirigé par Georges Mignon.

Truyện Kiều (ou Kim Vân Kiều, Kiều) : Histoire de Kiêu (le Kiêu) est écrite par Nguyễn Du (1765-1820) au début du xixe siècle et considérée comme lœuvre poétique la plus importante de la littérature vietnamienne.

Việt Minh (ou Viêtminh) : Contraction de Việt Nam Ðộc Lập Ðồng Minh Hội, soit en français Ligue pour lindépendance du Viêt Nam, est une organisation politique et paramilitaire vietnamienne, créée en 1941 par le Parti communiste indochinois. Cest un front commun, dirigé par Hồ Chí Minh et par les communistes, qui regroupe des nationalistes de toutes obédiences, et qui vise à lutter pour lunité et lindépendance du Vietnam.

236

Việt Nam quốc dân đảng : Parti nationaliste vietnamien, fondé à Hanoi en 1927 par Nguyễn Thái Học et ses partisans. Cest un parti politique socialiste révolutionnaire vietnamien qui chercha à gagner lindépendance vis-à-vis de lautorité coloniale française au début du xxe siècle.

Việt văn thư xã : Éditeur de la Littérature vietnamienne, à Hanoi.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 20/23 Suivant