Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-3282-8
  • ISSN: 2271-6297
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-3284-2.p.0601
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 10/04/2015
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
601

Bibliographie

Abeillé A., Godard D., « Le poids des mots : la position de ladjectif épithète en français », Recherches linguistiques de Vincennes, 28, 1999, 9-31.

Abeillé A., « Les syntagmes conjoints et leurs fonctions syntaxiques », Langages, 160, 2005, 42-66.

Abeillé A., Borsley R., « La syntaxe des corrélatives comparatives en anglais et en français », exemplier distribué au colloque international Subordination-Coordination, université Sorbonne Nouvelle, Paris, 26-28 mai 2005.

Abeillé A., Borsley R., « La syntaxe des corrélatives comparatives en anglais et en français », Faits de Langues, 28, 2006, 21-33.

Abeillé A., Borsley R., Espinal M.-T., « The syntax of Comparative Correlatives in French and Spanish », in Müller S. (ed.), Proceedings of the HPSG 06 Conference, Stanford, CSLI Publications, 2006, 6-26.

Abney S., « Parsing by chunks », Principle-based Parsing : computation and psycholinguistics, 44, Dordrecht, Kluwer Academic Publishers, 1991, 257-278.

Académie Française, Le Dictionnaire de lAcadémie françoise, dédié au Roy, 1e éd., t. 1, Paris, Vve J. B. Coignard et J. B. Coignard, 1694 : en ligne sur Gallica.

Académie Française, Nouveau Dictionnaire de lAcadémie françoise, 2e éd., t. 2, Paris, J. B. Coignard, 1718 : en ligne sur Gallica.

Académie Française, Dictionnaire de lAcadémie françoise, 3e éd., t. 1, Paris, J. B. Coignard, 1740 : en ligne sur Gallica.

Académie Française, Dictionnaire de lAcadémie françoise, 4e éd., t. 1, Paris, Vve B. Brunet, 1762 : en ligne sur Gallica.

Académie Française, Grammaire de lAcadémie Française, Paris, Firmin-Didot, 1932.

Adler S., « Du réel dans lirréel : la formule hypothétique sans si et avec et », Actes du 3e Congrès mondial de linguistique française, université Lumière Lyon 2, France, 4-7 juillet 2012, SHS Web of Conferences 1, 2012, 1673-1681 : en ligne.

Allaire S., Le modèle syntaxique des systèmes corrélatifs. Étude en français moderne, thèse présentée à luniversité de Rennes II, service de reproduction des thèses, université de Lille 3, 1982.

602

Ancourt W., Denuite C., Grammaire pratique. Le français de A à Z, Liège, Dessain, 1992.

Andersen H.-L., « Dépendance entre propositions », études romanes, 34, 1995, 43-56.

Andersen H.-L., « Verbes parenthétiques comme marqueurs discursifs », in Muller C. (dir.), Dépendance et intégration syntaxique, Subordination, coordination, connexion, Tübingen, Niemeyer, 1996, 307-315.

Anonyme, Dictionnaire universel francois et latin : vulgairement appellé Dictionnaire de Trevoux, t. 6, Paris, Compagnie des libraires associés, 1743.

Anonyme, Grammaire élémentaire : Théories & exercices. Degré moyen, 6e éd., Bruxelles/ Namur, Duculot, 1949.

Antoine G., « À propos de “quand…” », Le français moderne, 16, 1948, 269-274.

Antoine G., La coordination en français, Paris, Edition dArtrey, 1958-1962.

Avanzi M., « Regards croisés sur la notion de macro-syntaxe », Travaux neuchâtelois de linguistique, 47, 2007, 39-58.

Avanzi M., « La différence entre micro- et macro-syntaxe est-elle marquée prosodiquement ? », Linformation grammaticale, 119, 2008, 8-13.

Avanzi M., Lacheret-Dujour A., « Micro-syntaxe, macro-syntaxe : une prosodie toujours transparente ? Lexemple des périodes asyndétiques en français parlé », in Béguelin M.-J. et al. (dir.), La parataxe : entre dépendance et intégration, t. 2, Berne, Peter Lang, 2010, 339-365.

Avanzi M., Linterface prosodie/syntaxe en français, Bruxelles, PIE-Peter Lang, 2012.

Baccus N., Grammaire française, Paris, Librio, 2004.

Badiou-Monferran C., « Négation et coordination en français classique : le morphème ni dans tous ses états », Langue française, 143, 2004, 69-92. 

Bally C., Linguistique générale et linguistique française, 2e éd., Berne, Francke, 1944.

Bat-Zeev Shyldkrot H., « Grammaticalisation et évolution de la langue : théories et systèmes », Travaux de linguistique, 36, 1998, 27-36. 

Bat-Zeev Shyldkrot H., « Grammaticalisation, changements sémantiques et quantification », Travaux linguistiques du Cerlico : Grammaticalisation 2. Concepts et cas, 14, 2001, 11-34.

Beauzée N., Grammaire générale, Paris, 1767, nouvelle édition, Stuttgart-Bad Cannstatt, Friedrich Fromman Verlag, 1974.

Beck S., « On the semantics of Comparative Conditionals », Linguistics and Philosophy, 20, 1997, 229-271.

Bègue D., Quelques Aspects de la coordination en français, thèse de doctorat, université Paris 7, 1979.

Béguelin M.-J., « Clause, période ou autre ? », Verbum, 24, 2002, 85-107.

Béguelin M.-J., « Variations entre macro- et micro-syntaxe : de quelques

603

phénomènes de grammaticalisation », in Sacarano A. (dir.), Macro-syntaxe et pragmatique. Lanalyse de loral, actes du colloque international, Florence, 23-24 avril 1999, Rome, Bulzoni Editore, 2003, 111-131.

Béguelin M.-J., « Coalescences et dégroupages syntaxiques : réflexions sur les conditions pragmatiques et sémantiques des grammaticalisations », in Auchlin A. et al. (dir.), Structures et discours. Mélanges offerts à Eddy Roulet, Québec, Éditions Nota Bene, 2004, 139-150.

Béguelin M.-J., Corminbœuf G., « De la question à lhypothèse : aspects dun phénomène de coalescence », in Rossari C. et al. (dir.), Les états de la question, actes du colloque de Fribourg, mai 2003, Québec, Éditions Nota Bene, 2005, 67-89.

Béguelin M.-J., « Noyaux prédicatifs juxtaposés », in Béguelin M.-J. et al. (dir.), La parataxe : entre dépendance et intégration, t. 1, Berne, Peter Lang, 2010, 3-33.

Béguelin M.-J., Avanzi M., Corminbœuf G. (dir.), La parataxe : entre dépendance et intégration, t. 1 & 2, Berne, Peter Lang, 2010.

Benoist E., Goelzer H., Nouveau dictionnaire latin-français, 10e éd., Paris, Librairie Garnier Frères, 1925.

Benzitoun C., Description morphosyntaxique du mot quand en français contemporain, thèse de doctorat, université de Provence, 2006.

Benzitoun C., « Approche comparative de la notion de degré en syntaxe à travers lopposition entre subordination et coordination », Travaux de linguistique, 54, 2007, 121-132.

Benzitoun C., « Comment tirer profit de la parataxe ? Etude sur les enchaînements de constructions verbales », in Béguelin M.-J. et al. (dir.), La parataxe : Structures, marquages et exploitations discursives, t. 1, Berne, Peter Lang, 2010, 153-174.

Benzitoun C., Sabio F., « Où finit la phrase ? Où commence le texte ? Lexemple des regroupements de constructions verbales », Discours, 7, 2010 : en ligne.

Benzitoun C. et al., « tu veux couper là faut dire pourquoi. Propositions pour une segmentation syntaxique du français parlé », actes du 2e Congrès mondial de linguistique française, La Nouvelle-Orléans, Etats-Unis, 12-15 juillet 2010, SHS Web of Conferences, 2010, 2075-2090 : en ligne.

Berlanger I., La quantification ramifiée en grammaire générative, thèse de doctorat, université Catholique de Louvain, 2005.

Berrendonner A., « Pour une macro-syntaxe », Travaux de linguistique, 21, 1990, 25-36.

Berrendonner A., « Anaphore asssociative et méréologie », in Miéville D. et al. (dir.), Recherches sur la philosophie et le langage, 16, 1994, 81-98.

604

Berrendonner A., « Les deux syntaxes », Verbum, 24, 2002a, 23-36.

Berrendonner A., « Morpho-syntaxe, pragma-syntaxe, et ambivalences sémantiques », in Andersen H. L. et al. (dir.), Macro-syntaxe et macro-sémantique, Berne, Peter Lang, 2002b, 23-41.

Berrendonner A., « Éléments pour une macro-syntaxe : actions communicatives, types de clauses, structures périodiques », in Scarano A. (dir.), Macro-syntaxe et pragmatique. Lanalyse linguistique de loral, actes du colloque international, Florence, 23-24 avril 1999, Rome, Bulzoni Editore, 2003, 93-110.

Berrendonner A., « Grammaire de lécrit vs grammaire de loral : le jeu des composantes micro- et macro-syntaxiques », in Rabatel A. (dir.), Interactions orales en contexte didactique, Lyon, PUL, 2004, 249-264.

Berrendonner A., « Lalternance que / #. Subordination sans marqueur ou structure périodique ? », in Van Raemdonck D. (dir.), Modèles syntaxiques, Bruxelles, Peter Lang, 2008, 279-296.

Berrendonner A., « Unités syntaxiques & unités prosodiques », Langue française, 170, 2011, 81-93.

Berrendonner A., Béguelin M.-J., « Accords associatifs », Cahiers de Praxématique, 24, 1995, 21-48.

Bescherelle Ainé et Jeune, Litais de Gaux, Grammaire nationale. Grammaire de Voltaire, de Racine, de Bossuet, de Fénelon, J.-J. Rousseau, de Buffon, de Bernardin de Saint-Pierre, de Chateaubriand, de Casimir Delavigne, et de tous les Écrivains les plus distingués de la France ; renfermant plus de cent mille exemples qui servent à fonder les règles (…), 4e éd., Paris, Simon, 1847.

Bertocchi A., Maraldi M., « Latin comparative correlatives and scalarity », in Hadermann P. et al. (dir.), Approches de la scalarité, Genève, Droz, 2010, 113-134.

Bilger M., Analyse distributionnelle de la coordination par ET, thèse de doctorat, université de Provence, 1983.

Bilger M., « Et … quoi de neuf ? », Recherches sur le français parlé, 6, 1984, 81-107.

Bilger Mireille, « Le joncteur et comme indicteur de regroupements », in Béguelin M.-J. et al. (dir.), La parataxe : Structures, marquages et exploitations discursives, t. 1, Berne, Peter Lang, 2010, 255-268.

Bird C. S., « Relative clauses in Bambara », JWAL, 5, 1968, 35-47.

Blanche-Benveniste C. et al., Pronom et syntaxe. Lapproche pronominale et son application au français, Paris, Selaf, 1984.

Blanche-Benveniste C. et al., Le français parlé. Études grammaticales, Paris, CNRS Éditions, 1990.

605

Blanche-Benveniste C., Approches de la langue parlée en français, Paris, Ophrys, 1997.

Blanche-Benveniste C., Rouget C., Sabio F. (dir.), Choix de textes de français parlé, Paris, Champion, 2002.

Blanche-Benveniste C., Le français. Usages de la langue parlée, avec la coll. de P. Martin, Leuven/Paris, Peeters, 2010.

Blinkenberg A., Le problème de laccord en français moderne. Essai dune typologie, Copenhague, Munksgaard, 1950.

Bloch O., Von Wartburg W., Dictionnaire étymologique de la langue française, 10e éd., Paris, PUF, 1994.

Boiste P. C. V., Dictionnaire universel de la langue française, avec le latin et les étymologies, éd. revue par C. Nodier, Bruxelles, J. P. Meline, 1835.

Bonnard H., Code du français courant, Paris, Magnard, 1981.

Bonnard H., Régnier C., Petite grammaire de lancien français, Paris, Magnard, 1989.

Borillo A., « La corrélation hypothétique et la construction parataxique », in Béguelin M.-J. et al. (dir.), La parataxe : Structures, marquages et exploitations discursives, t. 2, Berne, Peter Lang, 2010, 3-26.

Borsley R. D., « An approach to English comparative correlatives », in Müller S. (dir.), Proceedings of the HPSG, Katholieke Universiteit Leuven, 2004, Stanford, CSLI Publications, 2004, 70-92.

Borsley R. D., « Les coordinations relèvent-elles de la syntaxe X-barre ? », Langages, 160, 2005, 25-42.

Bracops M., Le système de CAR : étude grammaticale, sémantique et pragmatique, thèse de doctorat, université libre de Bruxelles, 1995.

Braun A., Cabillau J.-F., Le français pour chacun. Grammaire interactive de la phrase et du texte, 4e éd., Waterloo, Wolters Plantyn, 2007.

Bril I., Rebuschi G., « Coordination, subordination et co-jonction : faits linguistiques et concepts », Faits de langues, 28, 2006, 7-20.

Broge B., « Quelques possibilités de coordination avec ni en français moderne », Revue romane, 8, 1973, 383-397.

Brunot F., La pensée et la langue. Méthode, principes et plan dune théorie nouvelle du langage appliquée au français, 3e éd., Paris, Masson et Cie, 1936.

Brunot F., Bruneau C., Précis de grammaire historique de la langue française, 3e éd., Paris, Masson, 1949.

Busquets J., Denis P., « Lellipse modale en français : le cas de devoir et pouvoir », Cahiers de Grammaire, 26, 2001, 55-74.

Buyssens E., Les catégories fondamentales du français, Bruxelles, Éditions de luniversité de Bruxelles, 1975.

606

Bybee J. L., Morphology, Amsterdam/Philadelphia, John Benjamins Publishing Company, 1985.

Bybee J. L. et al., The Evolution of Grammar, Chicago, The University of Chicago Press, 1994.

Cappeau P., Savelli M.-J., « Corrélation ne vaut pas comparaison », Faits de langues, 5, 1995, 175-182.

Cappelle B., « Le liage et la corrélative en the…the…, construction que plus on létudie, plus on se pose des questions », in Inkova O., Hadermann P. (dir.), Corrélation : aspects syntaxique et sémantique, Genève, Droz, 2013, 251-272.

Charaudeau P., Grammaire du sens et de lexpression, Paris, Hachette Educations, 1992.

Charolles M., « De la phrase au discours : quelles relations ? », in Rousseau A. (dir.), La sémantique des relations, Lille, UL3 Travaux et Recherches, 2001, 236-260.

Charolles M., La référence et les expressions référentielles en français, Paris, Ophrys, 2002.

Chemin-Dupontès J.-B., Analyse du troisième degré, contenant lexamen des rapports grammaticaux et logiques des phrases entre elles, Paris, chez lauteur, 1812.

Cherdon C., Guide de Grammaire française, 13e éd., Bruxelles, De Boeck & Larcier, 2005.

Chervel A., …et il fallut apprendre à écrire à tous les petits Français : histoire de la grammaire scolaire, Paris, Payot, 1977.

Chervel A., Histoire de lenseignement du français du xviie au xxe siècle, Paris, Éditions Retz-Nathan, 2006.

Chevalier G., Léard J.-M., « Le nom subordonnant : les séquences [SN que P] et la modélisation », Travaux de linguistique, 27, 1994, 43-64.

Chevalier J.-C. et al., Grammaire du français contemporain, Paris, Larousse, 1990.

Chierchia G., « Scalar Implicatures, polarity phenomena, and the syntax/pragmatics interface », in Belletti A. (dir.), Structures and beyond, Oxford, Oxford University Press, 2004, 39-103.

Choi-Jonin I. (dir.), Constructions et interprétations des systèmes corrélatifs, Langages, 174, 2009.

Choi-Jonin I., « Présentation générale : propriétés de la corrélation grammaticale », Langages, 174, 2009, 3-12.

Combettes B., « Approche diachronique des tours corrélatifs du type dune part…dautre part », in Schnedecker C. (dir.), Les corrélats anaphoriques, université de Metz, Paris, Klincksieck, 1998, 37-59.

Combettes B., « Lintégration des prédications secondes dans le cadre de la phrase : approche diachronique », in Dupuy-Engelhardt H., Palma S., Tyvaert J.-E. (dir.), Les phrases dans les textes. Les sons et les mots pour le dire.

607

Les connecteurs du discours. Lopposition verbo-nominale en acte, Reims, Presses Universitaires de Reims, 2001, 9-24.

Combettes B., Kuyumcuyan A., « Intensité et comparaison : étude diachronique des corrélations en si et aussi », Travaux de linguistique, 55, 2007, 75-92.

Combettes B., « Aspects diachroniques des fragments après le point. Cas dellipse ou ajouts ? », in Hadermann P. et al. (dir.), Ellipse & fragment. Morceaux choisis, Bruxelles, PIE-Peter Lang, 2013(a), 223-237.

Combettes B., « Prédication seconde et identification du référent sujet en ancien et en moyen français », journée détude La Prédication : notion inutile ou indispensable ?, université Lumière Lyon 2, 17-18 janvier 2013, 2013(b).

Corminbœuf G., « Coordination, subordination, corrélation ou énonciation autonome ? Une analyse syntaxique des constructions du type Que je bouge (et) il me ramènera vite à lordre. », Travaux neuchâtelois de linguistique, 47, 2007, 177-194.

Corminbœuf G., « “Tu membrasses encore, et cest mon pied dans les pompons !” Comment construit-on le sens ? », Discours, 3, 2008 : en ligne.

Corminbœuf G., Lexpression de lhypothèse en français contemporain, entre hypotaxe et parataxe, Bruxelles, De Boeck-Duculot, 2009.

Corminbœuf G., « Corrélation et rection », in Inkova O., Hadermann P. (dir.), Corrélation : aspects syntaxique et sémantique, Genève, Droz, 2013, 41-55.

Corminbœuf G., « Quand les “subordonnées” ne sont pas des “topiques” », actes du colloque Discourse and Grammar, Gand, mai 2008, à paraitre : en ligne.

Cornish F., « Une approche pragmatico-discursive des phrases “thétiques” », in Lambert F. et al. (dir.), La syntaxe au cœur de la grammaire, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2005, 75-84.

de Cornulier B., « Plus on est chauve, plus on est intelligent », in Blanche-Benveniste C. et al. (dir.), Grammaire et histoire de la grammaire. Hommage à la mémoire de Jean Stéfanini, université de Provence, Publications de luniversité de Provence, 1988, 145-156.

Creissels D., Éléments de syntaxe générale, Paris, PUF, 1995.

Cresti E., « Critère illocutoire et articulation informative », in Bilger M. (dir.), Corpus. Méthodologie et applications linguistiques, Paris, Champion, 2000, 350-367.

Culicover P., Jackendoff R., « Something else for the binding theory », Linguistic Inquiry, 26, 1995, 249-275.

Culicover P., Jackendoff R., « Semantic Subordination despite Syntactic Coordination », Linguistic Inquiry, 28/1, 1997, 195-217.

Culicover P., Jackendoff R., « The view from the Periphery : The English Comparative Correlative », Linguistic Inquiry, 30, 1999, 543-571.

608

Culicover P., Jackendoff R., Simpler Syntax, Oxford, Oxford University Press, 2005.

Curat H., Les déterminants dans la référence nominale et les conditions de leur absence. Essai de sémantique grammaticale II, Genève, Droz, 1999.

Dagnac A., « Lellipse modale en français : arguments pour une ellipse du TP », Actes du 1er Congrès Mondial de Linguistique Française (CMLF), 2008, 2453-2465 : en ligne.

Dalmas M., « Les corrélats de lallemand et leur rôle dans la structure informationnelle de lénoncé », in Inkova O., Hadermann P. (dir.), Corrélation : aspects syntaxique et sémantique, Genève, Droz, 2013, 307-321.

Dalrymple M., Lexical Functional Grammar, San Diego, CA : Academic Press, 2001.

De Carvalho P., Lambert F. (dir.), Structures parallèles et corrélatives en grec et en latin, Actes du Colloque de Bordeaux, septembre 2002, Saint-Etienne, Publications de luniversité de Saint-Etienne, 2005.

De Spiegeleer J., Sinjan R., Weekers H., Grammaire 2000, Mechelen, Plantyn, 2009.

Debaisieux J.-M., « La distinction entre dépendance grammaticale et dépendance macrosyntaxique comme moyen de résoudre les paradoxes de la subordination », Faits de langue, 28, 2006, 119-132.

Den Dikken M., « Comparative correlatives comparatively », Linguistic Inquiry, 36, 2005, 497-532.

Detges U., Waltereit R., « Reanalysis vs. Grammaticalization : a Semantic-Pragmatic Account of Functional Change in Grammar », Zeitschrift für Sprachwissenschaft, 21, 2002, 151-195.

Deulofeu J., « La notion de construction corrélative en français : typologie et limites », Recherches sur le français parlé, 16, 2001, 103-124.

Deulofeu J., « Lapproche macro-syntaxique en syntaxe : un nouveau modèle de rasoir dOccam contre les notions inutiles ? », Scolia, 16, 2003, 77-95 : en ligne.

Dobrovie-Sorin C., « Classes de prédicats, distribution des indéfinis et la distinction thétique-catégorique », Le Gré des Langues, 12, 1997, 58-97.

Doetjes J., « The cameleontic nature of French ni : negative coordination in a negative concord language », in Maier E. et al. (eds), Proceedings Sinn und Bedeutung, 9, 2005, 72-86.

Doetjes J., Neeleman A., van de Koot H., « Degree expressions and the autonomy of syntax », University College of London working papers in linguistics, 10, 1998, 323-368.

Dubois J., Lagane R., La nouvelle grammaire du français, Paris, Larousse, 1973.

Dubois J. et al., Dictionnaire de linguistique, Paris, Larousse, 1973.

609

Dubois J. et al., Dictionnaire de linguistique, Paris, Larousse, 1989.

Dubois J. et al., Dictionnaire étymologique & historique du français, Paris, Larousse, 2007.

Ducrot O., Dire et ne pas dire, Paris, Hermann, 1972.

Ducrot O., « Analyses pragmatiques », Communications, 32, 1980, 11-60.

Ducrot O., « Quelques raisons de distinguer locuteurs et énonciateurs », Polyphonie – Linguistique et littérature, 3, 2001 : en ligne.

Dumarsais C. C., « Anadiplose », in Diderot D. & DAlembert J. Le Rond (éd.), Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, t. 1, reprod. de léd. de : Paris, Briasson, David, Le Breton, S. Faulche, 1751-1765, Paris, France-expansion, 1972 : en ligne sur Gallica.

Dumarsais C. C., « Construction », « Corrélatif », « Corrélation », in Diderot D. & DAlembert J. Le Rond (éd.), Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, t. 4, reprod. de léd. de : Paris, Briasson, David, Le Breton, S. Faulche, 1751-1765, Paris, France-expansion, 1972 : en ligne sur Gallica.

Eluerd R., Grammaire descriptive de la langue française, Paris, Armand Colin, 2008.

Epstein R., « La grammaire cognitive, la structuration conceptuelle et lemploi des articles en anglais », Modèles Linguistiques, 15, 1994, 131-166.

Epstein R., « The definite article, accessibility, and the construction of discourse referents », Cognitive Linguistics, vol. XII, 2001, 333-378.

Ernout A., Meillet A., Dictionnaire étymologique de la langue latine. Histoire des mots, 4e éd., Paris, Klincksieck, 1967.

Fauconnier G., « Remarques sur la théorie des phénomènes scalaires », Semantikos, 1, 3, 1976, 13-36.

Fauconnier G., « Polarité syntaxique et sémantique », Linguisticae Investigationes, 1, 1977, 1-38.

Fauconnier G., Theorical implications of some global phenomena in syntax, New York, Garland Publishing, 1979.

Fauconnier G., Espaces mentaux : aspects de la construction du sens dans les langues naturelles, Paris, Éditions de Minuit, 1984.

Feuillet J., « Typologie de la subordination », Travaux linguistiques du Cerlico : subordination, 5, 1992, 7-28.

Fillmore C., « Varieties of conditional sentences », ESCOL (Eastern States Conference on Linguistics), 3, 1987, 163-182.

Fry C., « Corrélatifs catégoriels et cognition : talis… qualis et les autres », in De Carvalho P. et al. (dir.), Structures parallèles et corrélatives en grec et en latin, Actes du Colloque de Bordeaux, septembre 2002, Saint-Etienne, Publications de luniversité de Saint-Etienne, 2005, 255-266.

610

Fruyt M., « La corrélation en latin : définition et description », in De Carvalho P. et al. (dir.), Structures parallèles et corrélatives en grec et en latin, Actes du Colloque de Bordeaux, septembre 2002, Saint-Etienne, Publications de luniversité de Saint-Etienne, 2005, 17-44.

Foley W. A., Van Valin R. D., Functional syntax and universal grammar, Cambridge, Cambridge University Press, 1984.

Fuchs C., « La place du sujet nominal en français : de la syntaxe à lénonciation », in Hrubaru F. et al. (dir.), Énonciation et Syntaxe, Cluj, Echinox, 2006(a), 9-25.

Fuchs C., « La postposition du sujet nominal : paramètres linguistiques et effets stylistiques », in Fontvieille A. et al. (dir.), Lordre des mots à la lecture des textes, Actes du colloque international de luniversité de Lumière Lyon II (12-14 octobre 2005), Lyon, PUL, 2006(b), 27-44.

Fuchs C., « Locatif spatial initial et position du sujet nominal : pour une approche topologique de la construction de lénoncé », Linguisticae Investigationes 29, 2006(c), 61-74.

Fuchs C., « Les marqueurs de comparaison du français : un air de famille avec litalien », in Calvo C. et al. (dir.), Miradas cruzadas : Estudios franco-italianos, Valence, Presses de luniversité de Vàlencia, 2009, 93-111.

Gaffiot F., Dictionnaire latin-français, Paris, Hachette, 1934.

Gaatone D., « De négatif entre la syntaxe et la sémantique. Réflexions sur quelques propriétés du déterminant de », Langue française, 94, 1992, 93-103.

Gaatone D., « Les marqueurs dintensité et les locutions verbales : quelques réflexions », Travaux de linguistique, 55, 2007, 93-105.

Gezundhajt H., Adverbes en -ment et opérations énonciatives, Bern, Peter Lang, 2000.

Glikman J., Parataxe et subordination en ancien français : système syntaxique, variantes et variation, thèse de doctorat, université Paris Ouest-Nanterre La Défense / université de Potsdam, 2009.

Gobbe R., Tordoir M., Manuel de grammaire française, Bruxelles, Éditions Plantyn, 1999.

Godard D., « Problèmes syntaxiques de la coordination et propositions récentes dans les grammaires syntagmatiques », Langages, 160, 2005, 3-24.

Godefroy F., Dictionnaire de lancienne langue française et tous ses dialectes du ixe au xve siècle, Reprint of the Paris edition, 1880-1902, New York, Kraus, Reprint Corp., 1961.

Green G. M., « Main clause phenomena in subordinate clauses », Language, 52, 1976, 382-397.

Greenberg J. H., Universals of human languages, 4 vol., Stanford, Standford University Press, 1978.

Grevisse M., Le bon usage : grammaire française, Gembloux, Duculot, 19361, 19392, 19463, 198011.

611

Grevisse M., Précis de Grammaire française, 26e éd., Gembloux, Duculot, 1957.

Grevisse M., Cours danalyse grammaticale, 6e éd., Gembloux, Duculot, 1963.

Grevisse M., Le bon usage : grammaire française, refondue par Goosse A., Paris/Louvain-la-Neuve, De Boeck-Duculot, 198612, 199313, 200714, 201115.

Grevisse M., Goosse A., Nouvelle grammaire française, Paris, Duculot, 1980.

Grice P., « Logic and conversation », in Cole P. et al. (dir.), Syntax and Semantics 3 : Speech arts, New-York, Academic Press, 1975, 41-58.

Grize J.-B., De la logique à largumentation, Genève, Droz, 1982.

Grize J.-B., Logique et langage, Paris, Ophrys, 1990.

Gross M., « Conjonctions doubles : lexemple de ni…ni », Rapport de Recherche du LADL 1, Paris, université Paris VII, 1973, 1-17.

Gross M., Grammaire transformationnelle du français : syntaxe du nom, Paris, Cantilène, 1977.

Groupe de Fribourg, Grammaire de la période, Berne, Peter Lang, 2012.

Guénot M.-L., « La coordination considérée comme un entassement paradigmatique : description,représentation et intégration », in Mertens P. et al. (dir.), Verbum ex machina. Cahiers du Cental, 2/2, Louvain-la-Neuve, Presses universitaires de Louvain, 2006, 178-187 : en ligne.

Guillaume G., Leçons de linguistique de Gustave Guillaume 1948-1949. Psycho-systématique du langage : principes, méthodes et applications I, Québec, Presses de luniversité Laval, 1971. 

Guillaume G., Leçons de linguistique 1939-1940 : Théories des parties du discours, Québec, Presses de luniversité Laval, 2009. 

Guimier C., Les adverbes du français. Le cas des adverbes en -ment, Paris, Ophrys, 1996.

Guimier C., « De la comparaison à lénonciation : le cas de aussi bien », Langue française, 161, 2009, 97-114.

Guiraud A.-M., « Les emplois corrélatifs de parfois, quelquefois et des fois », Discours, 2, 2008 : en ligne.

Hadermann P., Pierrard M., Van Raemdonck D., « Les marqueurs didentité : subordonnants, coordonnants ou corrélateurs ? », Faits de Langues, 28, 2006, 133-144.

Hadermann P., Pierrard M., Van Raemdonck D., « La scalarité : autant de moyens dexpression, autant deffets de sens », Travaux de linguistique, 54, 2007, 7-15.

Hadermann P., Pierrard M., Van Raemdonck D., Wielemans V., « Que deviennent légalité et lintensité lorsquelles sont niées ? Lemploi de aussi, autant, si et tant en contexte négatif », in Havu E. et al. (dir.), La langue en contexte, Actes du colloque Représentations du sens linguistique, Helsinki, 28-30 mai 2008, Helsinki, Société Néophilologique, 2009, 35-50.

612

Hadermann P., Pierrard M., Van Raemdonck D., Wielemans V., « Quantification et scalarité : le fonctionnement de tant/autant (que) », Langue française, 165, 2010, 155-173.

Hadermann P., Pierrard M., Van Raemdonck D., Wielemans V., « Constructions équatives, similatives, exclamatives et interprétations scalaires », in Hadermann P. et al. (dir.), Approches de la scalarité, Genève, Droz, 2010, 17-38.

Hadermann P., Pierrard M., Van Raemdonck D., Wielemans V., « Les structures corrélatives : pour une inscription dans les sous-systèmes parataxe / hypotaxe et coordination / subordination », in Béguelin M.-J. et al. (dir.), La parataxe : Structures, marquages et exploitations discursives, t. 2, Berne, Peter Lang, 2010, 219-239.

Hadermann P., Pierrard M., Roig A., Van Raemdonck D., « Les structures corrélatives isomorphes : entre coordination et subordination. Le point de vue des marqueurs de liaison », communication au colloque international Corrélation : aspects syntaxique et sémantique, université de Genève, 1-3 septembre 2011.

Hadermann P., Pierrard M., Van Raemdonck D., « La structure comparative à comparant réduit : séquence elliptique ou fragmentaire ? Le cas de autant que », in Hadermann P. et al. (dir.), Ellipse & Fragment. Morceaux choisis, Bruxelles, P.I.E. Peter Lang, 2013, 17-38.

Hadermann P., Pierrard M., Roig A., Van Raemdonck D. (dir.), Ellipse & fragment. Morceaux choisis, Bruxelles, P.I.E.-Peter Lang, 2013.

Hadermann P., Pierrard M., Roig A., Van Raemdonck D., « Les structures corrélatives en plus…plus : le point de vue des marqueurs de liaison », in Inkova O., Hadermann P. (dir.), Corrélation : aspects syntaxique et sémantique, Genève, Droz, 2013, 235-250.

Hadermann P., Meinertzhagen L., Pierrard M., Roig A., Van Raemdonck D., « Lemploi pseudo-corrélatif de de même que… Pour une réanalyse catégorielle et fonctionnelle du de même que ligateur », actes du colloque Réanalyse (université de Neuchâtel, 5-6-7 septembre 2012), à paraitre.

Harris A. C., Campbell L., Historical Syntax in Cross-Linguistic Perspective, Cambridge, Cambridge University Press, 1995.

Haspelmath M., Buchholz O., « Equative and similative constructions in the languages of Europe », in Van der Auwera J. (dir.), Adverbial constructions in the languages of Europe, Berlin/New York, Mouton de Gruyter, 1998, 277-334.

Hatzfeld A., Darmesteter A., Thomas A., Dictionnaire général de la langue française du commencement du xviie siècle à nos jours : précédé dun traité de la formation de la langue…, Paris, Ch. Delagrave, 1926 : en ligne.

613

Haudry J., « Parataxe, hypotaxe et corrélation dans la phrase latine », Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, vol. 68, 1, 1973, 147-186.

Havu E., Pierrard M., « Dépendance et connexion de prédications : paramètres pour linterprétation des prédications secondes adjectivales », in Bouchard D. et al., Représentations du sens linguistique. Actes du colloque international de Montréal (2003), Bruxelles, De Boeck, 2007, 219-234.

Havu E., Pierrard M., « Prédication seconde et complexité condensatrice : à propos du fonctionnement des participes adjoints co-prédicatifs », communication présentée au colloque international Représentations du sens linguistique VI, université de Nantes, 4-6 juillet 2013.

Hayman D., « Jame Joyce paractatician », Contemporary literature, 26/2, 1985, 155-178.

Hazaël-Massieux M.-C., « Le rôle de lintonation dans la définition et la structuration de lunité du discours », BSL, 78/1, 1983, 99-100.

Hazaël-Massieux M.-C., « Les apports dune grammaire de la langue orale à létude des relations syntaxiques : à propos du créole de Guadeloupe », Travaux III : les relations syntaxiques, Travaux du cercle linguistique dAix, université de Provence, 1985, 141-162.

Heine B., Claudi U., Hünnemeyer F., Grammaticalization : A conceptual framework, Chicago, University of Chicago Press, 1991.

Heine B., Kuteva T., World Lexicon of Grammaticalization, Cambridge, Cambridge University Press, 2002.

Hendricks P., « Both, Either and Neither in coordinate structures », in ter Meulen A. et al. (eds.), The composition of meaning : From lexem to discourse, Amsterdam, John Benjamins, 2004, 115-138.

Henry A., « Tel en français moderne », Revue de linguistique romane, 55, 1991, 339-426.

Herman J., La formation du système roman des conjonctions de subordination, Berlin, Akademie-Verlag, 1963.

Heyd S., Linterprétation des syntagmes nominaux en des et de en position sujet : généricité, habitualité et incorporation sémantique, thèse de doctorat, université de Strasbourg, 2003 : en ligne.

Hjelmslev L., Prolégomènes à une théorie du langage, Paris, Minuit, 1943 (1968).

Hobæk Haff M., Coordonnants et éléments coordonnés, Oslo/Paris, Solum Forlag/Didier Erudition, 1987.

Hopper P., Traugott E. C., Grammaticalization, 2e éd., Cambridge, Cambridge University Press, 2003.

Horn L., « Toward a new taxonomy for pragmatic inference : Q-based and R-based implicature », in Schiffrin D. (ed.), Meaning, form and use in context, Washington, Georgetown University Press, 1984, 11-42.

614

Huddleston R., Pullum G. K. (dir.), The Cambridge Grammar Of The English Language, Cambridge, Cambridge University Press, 2002.

Inkova O., « Domaines de la corrélation en russe », in Inkova O., Hadermann P. (dir.), Corrélation : aspects syntaxique et sémantique, Genève, Droz, 2013, 147-192.

Inkova O., Hadermann P. (dir.), Corrélation : aspects syntaxique et sémantique, Genève, Droz, 2013.

Jespersen O., Nature, évolution et origines du langage, Paris, Payot, 1922 [1976].

Joffre M.-D., « Ita, tam, tantus, talis : entre anaphore et corrélation », in Bodelot C. (dir.), Anaphore, cataphore et corrélation en latin, Clermont-Ferrand, Presses Univ. Blaise-Pascal, 2004, 131-142.

Johannessen J. B., « The syntax of correlative adverbs », Lingua, 115, 2005, 419-443.

Jonas P., Les systèmes comparatifs à deux termes en ancien français, Bruxelles, Éditions de luniversité de Bruxelles, 1971.

Joubert J., Dictionnaire français et latin, tiré des auteurs originaux et classiques de lune et lautre langue, 3e éd., Lyon, Declaustre, 1725.

Kayne R., The Antisymmetry of Syntax, Cambridge, MIT Press, 1994.

Kleiber G., « Des cerisiers, ça fleurit au printemps : une construction bien énigmatique », in Werner E. et al. (dir.), Et multum et multa, Festschrift für Peter Wunderli, Tübingen, Narr, 1998, 95-111.

Kleiber G., Lanaphore associative, Paris, PUF, 2001.

Kleiber G., « Faut-il dire adieu à la phrase ? », Linformation grammaticale 98, 2003, 17-22.

Koch P., « Subordination, intégration syntaxique et “oralité” », Études romanes, 34, 1995, 13-42.

Lahousse K., « La complexité de la notion de topique et linversion du sujet nominal », Travaux de linguistique, 47, 2003, 111-136.

Lakoff G., « Performative subordinate clauses », BLS, 10, 1984, 472-480.

Lambert F., « Et : un cas de grammaticalisation ? », Travaux linguistiques du Cerlico : Grammaticalisation 2. Concepts et cas, 14, 2001, 113-134.

Lambrecht K., Polinsky M., « Typological variation in sentence-focus constructions », in Singer K. et al. (dir.), Papers from the Panels, 33rd Regional meeting of the Chicago Linguistic Society, CLS, 1997, 189-206.

Langacker R. W., « Syntactic Reanalysis », in Li C. (ed.), Mechanisms of Syntactic Change, Austin, University of Texas Press, 1977, 57-139.

Langacker R. W., Foundations of Cognitive Grammar. Theoretical Prerequisities, vol. 1, Stanford, Stanford University Press, 1987.

Langacker R. W., Foundations of Cognitive Grammar. Descriptive Application, vol. 2, Stanford, Stanford University Press, 1991.

615

Langacker R. W., Cognitive Grammar : A Basic Introduction, New-York, Oxford University Press, 2008.

Larcher P., « De Bally à Ducrot : note sur les concepts de “coordination” et “subordination” sémantiques », Travaux linguistiques du Cerlico : subordination, 5, 1992, 29-42.

Larousse P., Grand dictionnaire universel du xixe siècle :…, t. 5, Paris, Administration du Grand dictionnaire universel, 1866-1877 : en ligne sur Gallica.

Laurens F., Analyse et formalisation des types de phrases averbales du français, mémoire de maîtrise, université Paris Diderot – Paris 7, 2007 : en ligne.

Le Bidois G., Le Bidois R., Syntaxe du français moderne : ses fondements historiques et psychologiques. Prolégomènes – Les articles – Les pronoms – Théorie générale du verbe – Les voix – Les temps – Les modes, vol. I, 2e éd., Paris, Éditions Auguste Picard, 1967.

Le Bidois G., Le Bidois R., Syntaxe du français moderne : ses fondements historiques et psychologiques. Lordre des mots dans la phrase – Laccord – Syntaxe des propositions – Les propositions subordonnées – Les mots-outils – Paragrammaticales, vol. II, 2e éd., Paris, Éditions Auguste Picard, 1967.

Le Goffic P., Grammaire de la phrase française, Paris, Hachette Education, 1993.

Le Querler N., « Les circonstants en position initiale », in Guimier C. (dir.), 1001 circonstants, Caen, Presses universitaires de Caen, 1993, 159-184.

Le Robert quotidien, Paris, Dictionnaires Le Robert, 1996.

Lefeuvre F., La phrase averbale en français, Paris, LHarmattan, 1999(a).

Lefeuvre F., « Les “marqueurs de prédication” dans la phrase averbale en français », Verbum, 21, 1999(b), 429-438.

Lefeuvre F., « Exemple de la phrase averbale existentielle », Le Français Moderne, LXVIII, 2, 2000, 191-201.

Lefeuvre F., Moline E., « Unités syntaxiques et unités prosodiques : bilan des recherches actuelles », Langue française, 170, 2011, 143-157.

Lehmann C., « Towards a typology of clause linkage », in Haiman J. et al. (eds), Clause combining in grammar and discourse, 1988, 181-225.

Leroy S., « Scalarité, comparaison et identité », in Hadermann P. et al. (dir.), Approches de la scalarité, Genève, Droz, 2010, 39-65.

Lyons J., Introduction to theorical linguistics, Cambridge, Cambridge University Press, 1968.

Martinet A., Grammaire fonctionnelle du français, [Saint-Cloud], CREDIF, 1979.

Martinon P., Comment on parle en français, Paris, Larousse, 1927.

Marchello-Nizia C., Lévolution du français : ordre des mots, démonstratifs, accent tonique, Paris, Armand Colin, 1995.

Marchello-Nizia C., Le français en diachronie : douze siècles dévolution, Paris, Ophrys, 1999. 

616

Marchello-Nizia C., Grammaticalisation et changement linguistique, Bruxelles, De Boeck, 2006. 

Marcotte S., La coordination des propositions subordonnées, Genève, Droz, 1997.

Marouzeau J., Lexique de la terminologie linguistique : français, allemand, anglais, italien, 3e éd., Paris, Librairie Orientaliste Paul Geuthner, 1951.

Marsac F., « Du statut fonctionnel de linfinitif régi par un verbe de perception », in Álvarez Castro C. et al. (dir.), Liens linguistiques. Etudes sur la combinatoire et la hiérarchie des composants, Berne, Peter Lang, 2010, 165-184.

McCawley J., « The Comparative Conditional in English, German and Chinese », Proceedings of the Fourteenth Annual Meeting of the Berkeley Linguistics Society, 14, 1988, 176-187.

Meizoz J., Lâge du roman parlant (1919-1939), Genève, Droz, 2001.

Mejri S., « Figement et formation doutils syntaxiques », Travaux linguistiques du Cerlico : Grammaticalisation 2. Concepts et cas, 14, 2001, 203-214.

Melis L., « La typologie des subordonnées circonstancielles et les comparatives », Travaux de linguistique, 27, 1994, 97-111.

Melis L., Desmet P., « La grammaticalisation : réflexions sur la spécificité de la notion », Travaux de linguistique, 36, 1998, 13-26.

Mellet S., « Corpus et recherches linguistiques : introduction », Corpus, 1, 2002 : en ligne.

Mellet S., « Proposition pour fonder énonciativement lunité des phénomènes de corrélation », in Inkova O. et al. (dir.), Corrélation : aspects syntaxique et sémantique, Genève, Droz, 2013, 85-106.

Michaelis L. A., « The Comparative Conditional in Latin », Proceedings of the Eighteenth Annual Meeting of the Berkeley Linguistics Society, 1992, 166-179 (en ligne).

Michel J., Grammaire de base du latin, 6e éd., Anvers/Paris, De Sikkel/Klincksieck, 1973.

Michel J., Grammaire de base du latin, 7e éd., Anvers, De Sikkel, 1978.

Mignon F., « Histoire du terme corrélation dans la grammaire française », Langages, 174, 2009, 13-24.

Milewski T., « Les équivalences de phrases composées indoeuropéennes dans les langues américaines », Biuletyn Polskiego Towarzystwa Jezykoznawczego, 13, 1954, 143-146.

Milner J.-C., Arguments linguistiques, Paris, Maison Mame, 1973.

Milner J.-C., De la syntaxe à linterprétation. Quantités, insultes, exclamations, Paris, Le Seuil, 1978.

Minard A., La subordination dans la prose védique, Paris, Les Belles Lettres, 1936.

Ministère de lÉducation Nationale, Code de terminologie grammaticale, 1986, Belgique.

617

Ministère de lÉducation Nationale, Terminologie grammaticale, Bulletin Officiel no 29, 31 juillet 1997, France.

Mœschler J., « La pragmatique après Grice : contexte et pertinence », Linformation grammaticale, 66, 1995, 25-31.

Moignet G., Grammaire de lancien français. Initiation à la linguistique, Paris, Klinsksieck, 1976/2002.

Moignet G., Systématique de la langue française, Paris, Klincksieck, 1981.

Molard É., Le mauvais langage corrigé ou Recueil, par ordre alphabétique, dexpressions et de phrases vicieuses usitées en France, et notamment à Lyon, Paris/Lyon, Brunot-Labbé/Yvernault et Cabin, 1810 : en ligne sur Gallica.

Moline E., « Pierre est-il aussi intelligent que Paul ? Syntaxe des comparatives corrélatives quantifiantes », Cahiers détudes romanes, 8, 1996, 165-205.

Molinier C., Levrier F., Grammaire des adverbes. Description des formes en -ment, Genève, Droz, 2000.

Molinier C., « Les adverbes dénonciation : comment les définir et les sous-classifier ? », Langue française, 161, 2009, 9-22.

Morand B., Dictionnaire étymologique de la langue française, Paris, P. Dupont, 1861.

Morawski J., Pamphile et Galatée, par Jehan-Bras-de-Fer, de Dammartin-en-Goële, poème français inédit du xive siècle ; édition critique précédée de recherches sur le « Pamphilus » latin, Paris, E. Champion, 1917.

Mørdrup O., Une analyse non transformationnelle des adverbes en -ment, Revue Romane, 11, Copenhague, Akademisk Forlag, 1976.

Morel M. A., Rialland A., « Emboîtements, autonomies, ruptures dans lintonation française », Travaux linguistiques du Cerlico : subordination, 5, 1992, 221-243.

Mouret F., « Conjonctions de coordination et constituance en français », in Actes des sixièmes rencontres de jeunes chercheurs en linguistique, Paris, université Paris 3, 2004, 97-100.

Mouret F., « La syntaxe des coordinations corrélatives du français », Langages, 160, 2005, 67-92. 

Mouret F., « Syntaxe et sémantique des constructions en ni », Faits de langue, 28, 2006, 196-205. 

Mouret F., Grammaire des constructions coordonnées : coordinations simples et coordinations à redoublement en français contemporain, thèse de doctorat, université Paris 7, 2007 : en ligne. 

Mouret F., « Sur la notion de “corrélateurs” », exemplier distribué au colloque international Corrélation : aspects syntaxique et sémantique, université de Genève, 1-3 septembre 2011.

Mouret F., « Sur la notion de “corrélateurs” », in Inkova O. et al. (dir.), Corrélation : aspects syntaxique et sémantique, Genève, Droz, 2013, 217-233.

618

Muller C., La négation en français : syntaxe, sémantique et éléments de comparaison avec les autres langues romanes, Genève, Droz, 1991.

Muller C., La subordination en français. Le schème corrélatif, Paris, Armand Colin/Masson, 1996.

Muller C., « Schèmes syntaxiques dans les énoncés longs : où commence la macrosyntaxe ? », in Andersen H. L. et al. (dir.), Macro-syntaxe et macro-sémantique, Bern, Peter Lang, 2002, 71-94.

Muller C., « Les inversions du sujet et la structure de la proposition en français », in Begioni L. et al. (dir.), Problèmes de sémantique et de syntaxe. Hommage à André Rousseau, Travaux et recherches, Éditions du Conseil Scientifique de luniversité Charles-de-Gaulle-Lille 3, Lille, 2007, 251-272.

Muller C., Les bases de la syntaxe, 2e éd., Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, 2008.

Ndiaye M., Lanalyse syntaxique par joncteurs de listes, thèse de doctorat, université de Provence, 1987 : en ligne.

Nølke H., Les adverbes paradigmatisants : fonction et analyse, Revue Romane, 23, Copenhague, Akademisk Forlag, 1983.

Nølke H., « Les adverbiaux contextuels : problèmes de classification », Langue française, 88, 1990, 12-27.

Nølke H., Le regard du locuteur, Paris, Kimé, 1993.

Nølke H., Linguistique modulaire : de la forme au sens, Louvain/Paris, éditions Peeters, 1994.

Nølke H., « Les adverbes paradigmatisants révisés : non sur tout mais surtout sur surtout », Rask, 4, 1996, 3-33.

Obenauer H.-G., « Une quantification non canonique : la quantification à distance », Langue française, 58, 1983, 66-88.

Olivet Labbé d, Remarques sur la langue françoise, Paris, Barbou, 1771.

Olson M., Barai clause junctures. Toward a functional theory of interclausal relations, Australian National University dissertation, 1981.

Orlandini A., Poccetti P., « Corrélation, coordination et comparaison en latin et dans les langues italiques », Langages, 174, 2009, 53-66.

Partee B., « Negation, conjunction and quantifiers : syntax vs semantics », Foundations of Language, 6, 1970, 153-165.

Partee B., Rooth M., « Conjunction, type ambiguity, and wide scope “or” », in Proceedings of WCCFL-1, Stanford, Stanford Linguistics Association, 1982, 353-362.

Partee B., Rooth M., « Generalized conjunction and type ambiguity », in Bauerle R. et al. (eds), Meaning, use, and interpretation of Language, Berlin, Walter de Gruyter, 1983, 361-383.

619

Paykin K., « Structures comparatives en russe, le cas particulier des structures en čem – tem », Langages, 174, 2009, 83-97.

Peterson P. G., « Coordination : Consequences of a Lexical-Functional account », Natural Language & Linguistic Theory, 22, 2004, 643-679.

Pierrard M., « Subordination, dépendance, hiérarchisation : la subordination propositionnelle et ses paramètres dévaluation », Travaux de linguistique, 27, 1994, 13-28.

Pierrard M., « Que dans les comparatives équatives : une proforme indéfinie ? », Langue française, 158, 2008, 69-85.

Pierrard M., « Aussi bien que et le marquage de ladjonction », Travaux de linguistique, 65, 2012, 85-103.

Pinkal M., « Die Semantik von Satzkomparativen », Zeitschrift für Sprachwissenschaft, 8, 1989, 206-256.

Piot M., « Coordination-subordination : Une définition générale », Langue française, 77, 1988, 5-18.

Piot M., « Les connecteurs du français », Linguisticae Investigationes, 17, 1993, 141-160.

Piot M., « Propriétés et définition des conjonctions de subordination, de coordination et des adverbes conjonctifs du français », Leuvense Bijdragen, 84/3, 1995, 329-348.

Piot M., « Les conjonctions doubles. Coordination – subordination », Linguisticae Investigationes, 23, 2000, 45-76.

Pottier B., Systématique des éléments de relation. Étude de morpho-syntaxe structurale romane, Paris, Klincksieck, 1962.

Progovac L., « Conjunction Doubling and Avoid Conjunction Principle », in Dimitrova-Vulchanova M. et al. (dir.), Topics in South Slavic Syntax, Amsterdam, John Benjamins, 1998, 25-39.

Quirk R. et al., A Grammar of Contemporary English, London, Longman, 1980.

Raible W., Junktion. Eine Dimension der Sprache und ihre Realisierungsformen zwischen Aggregation und Integration, Heidelberg, Carl Winter, 1992.

Rebuschi G., « Coordination et subordination. Première partie : la co-jonction restreinte », Bulletin de la société de linguistique de Paris, 96, 2001, 23-60.

Rebuschi G., « Coordination et subordination. Deuxième partie : vers la co-jonction généralisée », Bulletin de la société de linguistique de Paris, 97, 2002, 37-94.

Récanati F., La transparence et lénonciation : pour introduire à la pragmatique, Paris, Le Seuil, 1979.

Rey A. (dir.), Dictionnaire historique de la langue française, 3 vol., Paris, Dictionnaire Le Robert, 1998 (2006).

Riegel M., « Tel adjectif. Grammaire dune variable de caractérisation », Langue française, 116, 1997(a), 81-99.

620

Riegel M., « Tel adjectif anaphorique : variable de caractérisation et opérateur dasbtraction », in De Mulder W. et al., Relations anaphoriques et (in)cohérence, Amsterdam, Rodopi, 1997(b), 221-240.

Riegel M., Pellat J.-C., Rioul R., Grammaire méthodique du français, 3e éd., Paris, PUF, 2004.

Rivara R., La comparaison quantitative en anglais contemporain, Paris, Champion, 1979.

Rivara R., « Pourquoi il ny a que deux relations de comparaison », Faits de langue, vol. 3, 5, 1995, 19-39.

Roberts I., « A formal account of grammaticalization in the history of Romance futures », Folia Linguistica Historica, 13, 1993, 219-258.

Roig A., « Larticle, apport ou support du nom ? Réponse par largument fonctionnel de lactualisation », Travaux de linguistique, 61, 2010, 115-133.

Roig A., « La grammaire française enseignée aux allophones et aux francophones : en marche, ou en marge du discours scientifique ? Lexemple de larticle », colloque Grammaire en francophonie : Curricula, manuels, pratiques denseignement observées, formation des enseignants, Toulouse, 16-17-18 février 2010.

Roig A., Le traitement de larticle en français depuis 1980, Bruxelles, PIE-Peter Lang, 2011.

Roig A., « “Autant de têtes, autant de tableaux différents peut-être” : une structure corrélative isomorphe proportionnelle averbale ? », in Hadermann P. et al. (dir.), Ellipse & fragment. Morceaux choisis, Bruxelles, PIE-Peter Lang, 2013(a), 41-67.

Roig A., « Des N et du N sujets : des généricités toujours refusées ? », Travaux de linguistique, 2013(b), 61-89.

Roig A., « Au commencement se trouve parfois le verbe : linversion du sujet et du verbe en français », in Roubaud M.-N. et al. (dir.), Le verbe en friche, Bruxelles, PIE-Peter Lang, 2013(c), 131-158.

Roig A., Van Raemdonck D., « Insubordinons-nous ! Lecture critique de la subordination », Langue française, 182, 2014, 11-25.

Roodenburg J., « Une coordination particulière : les syntagmes N Conj N en français », Langages, 160, 2005, 93-109.

Rosier L., « La parataxe : Heurs et malheurs dune notion linguistico-littéraire », Travaux de linguistique, 30, 1995, 51-64.

Rousseau A., « Limplication logique dans la description et lorganisation des phénomènes de subordination », Travaux linguistique du Cerlico : Subordinations, 6, 1993, 227-263.

Rousseau A., « Un cadre de logique naturelle pour la description des relations de coordination », in Rousseau A. (dir.), La sémantique des relations, Lille, UL3 Travaux et Recherches, 2001(a), 195-212.

Rousseau A., « Les relations : approches, conceptions et divers cheminements

621

de pensée », in Rousseau A. (dir.), La sémantique des relations, Lille, UL3 Travaux et Recherches, 2001(b), 271-290.

Rousseau A., « Les structures corrélatives en latin : syntaxe et sémantique, origines dans les langues indo-européennes anciennes », in De Carvalho P. et al. (dir.), Structures parallèles et corrélatives en grec et en latin, Actes du Colloque de Bordeaux, septembre 2002, Saint-Etienne, Publications de luniversité de Saint-Etienne, 2005, 45-62.

Sabio F., « Sur la syntaxe des paradigmes : la coordination en ainsi que et de même que », non publié, colloque Typologie et modélisation de la coordination et de la subordination, université Paris 3, 2005.

Sadoulet P., [sans titre], 2008 : en ligne (http://bit.ly/lQtRhr).

Saez F., La scalarité de lintégration syntaxique : étude syntaxique, sémantique et pragmatique de la proposition en quand, thèse de doctorat, université Toulouse 2 Le Mirail, 2011 : en ligne.

Sag I. A. et al., « Coordination and how to distinguish categories », Natural Language and Linguistic Theory, 3/2, 1985, 117-172.

Sag I. A., « La coordination et lidentité syntaxique des termes », Langages, 160, 2005, 110-127.

Sanchez Lopez C., « Scalarité et corrélation : syntaxe et sémantique des corrélatives comparatives en espagnol », in Hadermann P. et al. (dir.), Approches de la scalarité, Genève, Droz, 2010, 135-168.

Sandfeld K., Syntaxe du français contemporain. 2. Les propositions subordonnées, Paris, Droz, 1965.

Sasse H.-J., « The thetic/categorial distinction revisited », Linguistics, 25, 1987, 511-580.

Sausy L., Grammaire latine complète, [s. l.], Éditions Eyrolles, 2010.

de Saussure F., Cours de linguistique générale, Paris, Payot, 1916 (1979).

Savelli M.-J., Contribution à lanalyse macro-syntaxique. Les constructions « siamoises » du type : « Plus v1… plus v2 », thèse de doctorat, université de Provence, 1993.

Savelli M.-J., « “Autant le dire”. Quelques éléments comparatifs sur la macro-syntaxe de plus/moins/autant », Recherches sur le français parlé, 13, 1995, 67-89.

Savelli M.-J., « Au gré du temps… », in Bilger M. et al., Analyse linguistique et approches de loral. Recueil détudes offert en hommage à Claire-Blanche Benveniste, Louvain/Paris, Peeters, 1998, 359-369.

Savelli M.-J., « Comment dire ? Une expérience de création métaterminologique », in Colombat B. et al. (dir.), Métalangage et terminologie linguistique, actes du colloque international, université Stendhal-Grenoble III, 14-16 mai 1998, Leuven, Peeters, 2001, 147-165.

Schlyter S., « Une hiérarchie dadverbes et leurs distributions – par quelles

622

transformations ? », in Rohrer C. et al. (dir.), Actes du colloque franco-allemand de grammaire transformationnelle, Tübingen, Niemeyer, 1974, 76-86.

Schnedecker C., De lun à lautre et réciproquement. Aspects sémantiques, discursifs et cognitifs des pronoms anaphoriques corrélés (lun/lautre et le premier/le second), Bruxelles, De Boeck, 2006.

Spevak O., « Concession et corrélation », in De Carvalho P. et al. (dir.), Structures parallèles et corrélatives en grec et en latin, Actes du Colloque de Bordeaux, septembre 2002, Saint-Etienne, Publications de luniversité de Saint-Etienne, 2005, 141-157.

Stage L., « Les constructions siamoises. Étude sur les comparatives corrélatives », Hermès, 43, 2009, 251-294.

von Stechow A., « Comparing Semantic Theories of Comparison », Journal of Semantics, 3, 1984, 1-77.

Svensson M., Marqueurs corrélatifs en français et en suédois. Étude sémantico-fonctionnelle de dune part… dautre part, dun côté… de lautre et de non seulement… mais en contraste, Uppsala, Uppsala Universitet, Studia Romanica Upsaliensia, 79, 2010.

de Swart H., « Négation et coordination : la conjonction ni », in Bok-Bennema R. et al. (dir.), Adverbial modification, Amsterdam, Rodopi, 2001, 109-124. 

Tamba-Mecz I., « Lellipse, phénomène discursif et métalinguistique », Histoire, Épistémologie, Langage, 5, 1983, 151-157.

Tanguy N., « Jai terminé ma phrase. Ou pas ? Lexemple des compléments différés à loral », in Hadermann P. et al. (dir.), Ellipse & fragment. Morceaux choisis, Bruxelles, PIE-Peter Lang, 2013, 203-221.

Taylor H. L., « Interclausal (co)dependency : the case of the comparative correlative », Michigan Linguistic Society Annual Meeting, 2004 : en ligne.

Taylor H. L., « The complementizer the », in Campos H. et al. (dir.), Little Words : Their History, Phonology, Syntax, Semantics, Pragmatics, and Acquisition, Georgetown, Georgetown University Press, 2009, 86-98.

Tesnière L., éléments de syntaxe structurale, Paris, C. Klincksieck, 1959.

Togeby K., Grammaire française, vol. I, Copenhague, Akademisk forlag, 1982.

Togeby K., Grammaire française : les mots invariables, vol. IV, Copenhague, Akademisk forlag, 1984.

Tomassone R., Pour enseigner la grammaire, Paris, Delagrave, 2002.

Touratier C., Syntaxe latine, Louvain-La-Neuve, Peeters, 1994.

Traugott E. C., Trousdale G., « Gradience, gradualness and grammaticalization : How do they intersect ? », in Traugott E. C. et al. (eds), Gradience, gradualness and grammaticalization, Typological Studies in Language, 90, Amsterdam/Philadephia, John Benjamins Publishing Company, 2010, 19-44 : en ligne.

623

Vallduví E., Vilkuna M., « On rheme and kontrast », in Culicover P. et al. (ed.), The limits of syntax, New-York, Academic Press, 1997, 79-108.

Van de Velde D., « Le défini et lindéfini », Le Français moderne, 62, 1994, 11-35.

Van Peteghem M., « Sur les emplois anaphoriques de tel », Sémiotiques, 8, 1995, 57-78.

Van Peteghem M., « Sur le subordonnant comparatif dans les langues romanes », Langages, 174, 2009, 99-112.

Van Raemdonck D., « Pour une résolution de la confusion nature/fonction : les leçons de ladverbe », Scolia, 3, 1995, 123-140. 

Van Raemdonck D., Ladverbe français : nature et fonctions, thèse de doctorat, université libre de Bruxelles, 1996. 

Van Raemdonck D., « Les adverbiaux connecteurs : hiérarchiseurs entre lexicalisation et grammaticalisation », Travaux de linguistique, 36, 1998, 71-84. 

Van Raemdonck D., « Lanalyse syntaxique à lépreuve du sens : le cas des adverbiaux paradigmatisants », in Lagorgette D. et al. (dir.), Représentations du sens linguistique, Munich, Lincom Europa, 2002, 423-436.

Van Raemdonck D., « De la syntaxe incidentielle à linterprétation pragmatique : le cas de la négation », in Ouattara A. (dir.), Parcours énonciatifs et parcours interprétatifs : Théories et applications, Paris, Ophrys, 2003, 57-68.

Van Raemdonck D., Detaille M., Le sens grammatical. Référentiel à lusage des enseignants, 2008 : en ligne.

Van Raemdonck D., Detaille M., Le sens grammatical. Référentiel à lusage des enseignants, avec la collaboration de Meinertzhagen L., Bruxelles, PIE-Peter Lang, 2011.

Van Raemdonck D., « De quoi le “Groupe Prédicatif second sans noyau” est-il le nom ? », communication présentée aux journées détudes La prédication : notion inutile ou indispensable ?, université Lumière Lyon II, 17-18 janvier 2013.

Van Raemdonck D., « “Olga prenant sa retraite métonnerait beaucoup”. La complexité syntaxique à lépreuve des groupes prédicatifs seconds », communication présentée au colloque international Représentations du sens linguistique, université de Nantes, 4-6 juillet 2013.

Van Valin R. D., « A typology of syntactic relations in clause linkage », Proceedings of the Tenth Annual Meeting of the Berkeley Linguistics Society, 10, 1984, 542-558.

Van Valin R. D., « A Synopsis of Role and Reference Grammar », in Van Valin R. (ed.), Advances in Role and Reference Grammar, Amsterdam/Philadelphia, John Benjamins Publishing Company, 1993, 1-163.

Van Valin R. D., LaPolla R. J., Syntax. Structure, meaning and function, Cambridge, Cambridge University Press, 1997.

624

Van Valin R. D., « The acquisition of complex sentences : a case study in the role of theory in the study of language development », Chicago Linguistic Society : The Panels, 36, 2000, 511-531.

Van Valin R. D., Exploring the Syntax-Semantics Interface, Cambridge, Cambridge University Press, 2005.

Véronique D., « Classes lexicales et développement grammatical dans la variété de base des apprenants de français l2 et dans le développement des créoles français », AILE (Acquisition et interaction en langue étrangère), 2009, 227-251 : en ligne.

Viré G., « Structures corrélatives dans quelques ouvrages techniques latins », in De Carvalho P. et al. (dir.), Structures parallèles et corrélatives en grec et en latin, Actes du Colloque de Bordeaux, septembre 2002, Saint-Etienne, Publications de luniversité de Saint-Etienne, 2005, 225-234.

Wagner R. L., Pinchon J., Grammaire du français classique et moderne, Paris, Hachette, 1962.

Welcomme A., La jonction interpropositionnelle à loral et à lécrit en français langue étrangère, thèse de doctorat, Vrije Universiteit Brussel, 2012.

Wielemans V., Scalarité, intensité, comparaison : le fonctionnement sémantico-syntaxique des paires autant/tant (que) et aussi/si (que) en français moderne, thèse de doctorat, Universiteit Gent, 2009.

Wilmet M., La détermination nominale, Paris, PUF, 1986.

Wilmet M., Grammaire critique du français, Bruxelles, de Boeck-Duculot, 19971, 19982, 20033, 20084, 2010a5.

Wilmet M., Grammaire rénovée du français, Bruxelles, de Boeck, 2007.

Wilmet M., « Dans la jungle de la phrase française : mauvais sujets, travestis et entremetteurs », in Havu E. et al. (dir.), La langue en contexte, actes du colloque Représentations du sens linguistique, Helsinki, 28-30 mai 2008, Helsinki, Société Néophilologique, 2009, 3-18.

Wilmet M., « À peine avions-nous poussé un cri de surprise, quil en arriva une seconde. Considérations sur la subordination inverse », in Béguelin M.-J. et al. (dir.), La Parataxe : entre dépendance et intégration, t. 1, Bern, Peter Lang, 2010b, 69-89.

Winter Y., Flexible Boolean Semantics : The Interpretation Of Coordination, Plurality And Scope In Natural Language, Cambridge, MIT Press, 2001.

Zifonun G., Hoffmann L., Strecker B., Grammatik der deutschen Sprache, Berlin/New York, Walter de Gruyter, 1997.

Zribi-Hertz A., Lanaphore et les pronoms, Lille, Presses du Septentrion, 1996.

Zribi-Hertz A., « La syntaxe de larticle défini : de la structure à linterprétation », in Van Raemdonck D. (dir.), Modèles syntaxiques. La syntaxe à laube du xxie siècle, Bruxelles, PIE-Peter Lang, 2008, 63-84.