Aller au contenu

Bibliographie sélective

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-0965-3
  • ISSN: 2258-3556
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-0965-3.p.0637
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution numérique: 22/08/2013
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
637

Bibliographie sélective

Ouvrages de référence

Barbier, A., Dictionnaire des ouvrages anonymes et pseudonymes, 3e édition, Paris, Bibliothèque impériale, 1872.

Bengesco, G., Voltaire : Bibliographie de ses œuvres, Paris, Rouveyre et Blond, 4 vol., 1882-1890.

Bibliothèque universelle des romans, Paris, Lacombe et Panckoucke, 224 vol., (ou 112 vol., in-12), 1775-1789.

Bibliothèque de Voltaire : catalogue des livres, Moscou-Leningrad, Éditions de l’Académie des Sciences de l’URSS, 1961.

Bidler, R., Dictionnaire érotique : ancien français, moyen français, renaissance, Montréal, CERES, 2002.

Catalogue des Livres rares et précieux de feu M. le comte de La Bédoyère, Paris, Poitier, 1862.

Chaudon et Delandine, Nouveau dictionnaire historique, Lyon, Bruyset ainé, 1804.

Colin, Mevel et Leclerc, Dictionnaire de l’argot, Paris, Larousse, 1990.

Cotgrave, R., Dictionarie of the French and English Toungues, Londres, Adam Islip, 1611.

Delvau, A., Dictionnaire de la langue verte. Argots parisiens comparés, Paris, E. Dentu, 1866.

Desfontaines, Pierre-François Guyot, Observations sur les écrits modernes, Paris, Chaubert, 34 vol., 1735-1743.

D’Hautel, Dictionnaire du bas-langage ou des manières de parler usitées parmi le peuple, Paris, D’Hautel et Schoell, 1808.

Dictionnaire de biographie française, sous la direction de Prévost d’Amat Letouzey et Ané, Paris, Letouzey et Ané, 1933.

Dictionnaire de l’Académie (1re édition, 1694 ; 5e édition, 1798 ; 6e édition, 1835).

Dictionnaire des journaux (1600-1789), sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991.

638

Dictionnaire des journalistes (1600-1789), sous la direction de Jean Sgard, Oxford, Voltaire Foundation, 2 vol., 1999.

Dictionnaire des lettres françaises, xviiisiècle, Paris, Larousse, 1860.

Dictionnaire de ouvrages anonymes, suite de la seconde édition des Supercheries littéraires dévoilées, Paris, Paul Daffis, 1872.

Dictionnaire universel du xixe siècle, Paris, Larousse, 1866.

Dictionnaire Voltaire, sous la direction de Jacques Lemaire, Bruxelles, Hachette, 1994.

Encyclopédie, ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts, et des métiers, 1751-1780, (réimprimée Stuttgart-Bad Cannstatt : Friedrich Fromann, 1967).

Farmer, J., Vocabula Amatoria / French-English Dictionary of Erotica, 1896 (réimprimé New York, University Books, 1966).

Féraud, F., Dictionnaire critique de la langue française, Marseille, Mossy, 1787-1788.

Fréron, É. C. Lettres sur quelques écrits de ce temps 1749-1754, s. l., s. n.

Année littéraire, éd. par É.-C. Fréron, 1754-1775, 292 tomes, Paris, Michel Lambert, 1754-1762 ; Paris, C.-J. Pankoucke, 1763-1766 ; Amsterdam, 1754-1791.

Furetière, A., Dictionnaire universelle, 1690, (réimprimé SNL-Le Robert, 1978).

Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française, 1880-1902, (nouveau tirage, Paris, Librairie des Sciences et des Arts, 1937).

Hoefer, J.C.F., Nouvelle biographie universelle, 46 tomes, Paris, Firmin Didot, 1852 (réimprimé 1964).

Huguet, E., Dictionnaire de la langue française du seizième siècle, Paris, Champion, 1925.

Journal de Trévoux, (Mémoires pour l’histoire des sciences et des beaux arts, ou, Mémoire pour servir à l’histoire des sciences et des arts) éd., Tournemine, Brumoy, Berthier, et. al. 265 vol., Trévoux et Paris, Imprimerie de S.A.S, 1701-1767.

Laporte, Joseph de, Anecdotes dramatiques, 3 vol., Paris, Duchesne, 1775.

Le Roux, Dictionnaire comique, satirique, critique, burlesque, libre et proverbial, Amsterdam, Michel-Charles Le Cène, 1718 ; nouvelle édition, revue, corrigée et considérablement augmentée, Lyon, héritiers de Berinos Fratres, 1735.

Marc, A., Dictionnaire des romans anciens et modernes, ou méthode pour lire les romans d’après leur classement par ordre et matière, Paris, Marc et Pigoreau, 1819.

Nicot, Jean, Thresor de la langue françoise tant ancienne que moderne, Paris, David Douceur, 1606 (réimprimé Paris, Picard, 1960).

Panckoucke, Dictionnaire des proverbes français et des façons de parler comiques, burlesques et familières, avec l’explication et les étymologies les plus avérées, Paris, Savoye, 1748.

639

Pigoreau, Petite Bibliographie romancière [+17 suppléments], Paris, Alexandre Nicolas, 1821-1828.

Portalis, R. et Beraldi, H., Les Graveurs du dix-huitième siècle, Paris, Morgand et Fatout, 3 vol., 1880-1882.

Prévost, abbé, Manuel Lexique, ou dictionnaire portatif des mots français dont la signification n’est pas familière à tout le monde, Paris, Didot, 1750.

Quérard, J. M., La France Littéraire, ou dictionnaire biographique des savants, 12 vol., Paris, Firmin Didot, 1827-1864.

Recueil des préfaces de traducteurs de romans anglais (1772-1828), textes réunis par Annie Cointre et Annie Rivara, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2006.

Robertson, J.G, The Cambridge History of English and American Literature, « The Translations of La Place, and their effect on Voltaire and French Criticism », Cambridge, Cambridge University Press, vol. V, 1906-1922.

Rochedieu, C. A., Bibliography of French Translations of English Work, 1700-1800, Chicago University of Chicago Press, 1948.

Van Bragt, K., Bibliographie des traductions françaises (1810-1840) : répertoires par disciplines, Louvain, Presses universitaires de Louvain, 1995.

Journaux et pamphlets du xviiie siècle

Almanach littéraire, 1784.

Anonyme, « The False Prophet Detected ; Being a particular account of the Apprehending John Misavan », s. l, s. d. (avril 1750).

Bibliothèque Impartiale, Leyde, mai-juin 1750.

Gazeta de Lisboa, 133, 1819.

Gazette littéraire, 30 mai 1764.

General Advertiser, 22 avril 1749.

Gentleman’s Magazine, mars 1750.

Jornal de Coimbre, juillet 1812.

Magazin de Londres, mars-avril 1749.

Mercure de France, mars 1750, février 1755, 6 juin 1789.

The Monthly Review, mars 1750.

La Nouvelle Bigarrure, « Examen critique de L’Histoire de Tom Jones, ou l’Enfant trouvé », à La Haye, chez Pierre Gosse, Libraire de S.A.R, oct. 1753.

Old England, 27 mai 1749, 7 avril 1750, 16 mai 1750.

The Rambler, 31 mars 1750.

640

Ouvrages des xviie-xixe siècles

Argenson, marquis de, Journal et Mémoires, éd. E. J. B. Rathery, Société de l’Histoire de France, Paris, Mme Vve J. Renouard, 5 vol., 1859-1867.

Bachaumont, Petit de, Mémoires secrets pour servir à l’histoire de la République des lettres en France depuis 1762, Londres, John Adamson, 36 tomes en 18 vol., 1783-1789.

Casanova, Mémoires de Casanova, écrits par lui-même, Paris, Paulin, 1837.

Chasles, P., Le dix-huitième siècle en Angleterre, Paris, D’Amyot, 2 vol., 1846.

Clément, P., Les Cinq années littéraires de M. Clément sur les ouvrages de littérature qui ont paru dans les années 1748, 1749, 1750, 1751 et 1752, Berlin, 1755.

Choudard-Desforges, P.-J.-B., Tom Jones à Londres, comédie en cinq actes en vers tirée du roman de Fielding, Paris, Baudouin, 1783.

Correspondance de Diderot, éd. Georges Roth, Paris, Éditions de Minuit, 1955.

Desfontaines, Pierre-François Guyot, Le Nouveau Gulliver ou Voyage de Jean Gulliver, fils du capitaine Gulliver, Paris, Clouzier et Le Breton, 2 vol., 1730.

Diderot, Pensées philosophiques, éd. Robert Niklaus, Genève, Droz, 1965.

« Éloge de Richardson », dans Œuvres esthétiques, éd. P. Vernière, Paris, Garnier Frères, 1965.

Fielding, H., The History of Tom Jones, A Foundling, 6 vol., Londres, A. Millar, 1749.

Fielding, H., The History of Tom Jones, A Foundling, édition critique preparée par Martin C. Battestin et Fredson Bowers, Oxford, Clarendon Press, 2 vol., 1974.

Fielding, H., Amélia, édition critique preparée par Martin C. Battestin et Fredson Bowers, Wesleyan University Press, 1983.

Fielding, H., « A Clear State of the Case of Elizabeth Canning », Londres, Millar, 1753, 62 p.

641

éditions de L’Enfant trouvé de Pierre-Antoine de La Place (1750-1847)

Histoire de Tom Jones, ou l’enfant trouvé, traduction de l’anglais de M. Fielding par P.-A. de La Place, Londres, J. Nourse [Paris], 4 vol., 1750.

Histoire de Tom Jones, ou l’enfant trouvé, traduction de l’anglais de M. Fielding par P.-A. de La Place, Dresde, G. C. Walther, 4 vol., 1750.

Histoire de Tom Jones, ou l’enfant trouvé, traduction de l’anglais de M. Fielding par P.-A. de La Place, Amsterdam, aux dépens de la compagnie, 4 vol., 1750.

Histoire de Tom Jones, ou l’enfant trouvé, traduction de l’anglais de M. Fielding par P.-A. de La Place, Londres/Paris, Rollin, 4 vol., 1751.

Histoire de Tom Jones, ou l’enfant trouvé, traduction de l’anglais de M. Fielding, 4e édition revue et corrigée par P.-A. de La Place, Paris, Rollin fils, 4 vol., 1762.

Dates des autres éditions de l’Enfant trouvé de La Place (xviiie-xixsiècles) : 1764, 1767 (Londres et Paris), 1770, 1775, 1776/1777, 1780, 1782 (Genève), 1782/1783 (Londres), 1784 (Reims), 1788, 1794 (15e édition), 1796 (Bruxelles), 1801, 1823 (trois éditions), 1832, 1836, 1837, 1847.

traductions dans d’autres langues européennes au xviiie siècle de L’Enfant trouvé d’après La Place

italien

Tom Jones, L’Orfano fortunato, ovvero l’Avventure del Sig. N.N. Gentiluomo Inglese, traduzione dal francese, Venise, G., Tervernin, 1751.

La storia di Tom Jones, opera di M. Fielding, scritta in inglese, poi tradotta in francese da M. de La Place, ed ora velot…, Venise, G.B. Regozza, 1756-1757.

La storia di Tom Jones, tradotta in francese de M. De la Place, ed ora portata in italiano [Pietro Chieri], 2 vol., Naples, Benetto Gesari, 1758.

espagnol

Tom Jones o el expósito, obra escrita en inglés por M. Henrique Fielding ; traducida del francés por D. Ignacio de Oredjón, 4 vol., (Madrid : Benito Cano, 1796).

642

portugais

Tom Jones ou o engeitado, trad. De A. J. Da S. C. Lisboa, Impressao Rêgia, 1812-1816.

suédois

Tom Jones Eller Hitte-Barnet. Skrivit paa Engelska af M. Fielding. IV Tom. Wästeraas, 1765, Tryckt hos joh. Laur. Horrn.

polonais

Podrzutek, czyli Historia Tom Dżona, tłumaczenie z dzieł anglielskich pana Fieldinga w Drukarni uprzywilejowanej, Warsovie, M. Gröla, 1793.

russe

Повесть о Томасе Ионесе или Найденышъ. Сочиненная на аглинском языке г. Фильдингом. А с онаго переведенная на французской г. Делапласом. С французскаго же на российской Евсигнеем Харламовым. Украшенная грыдированными фигурами. Т. 1, 3, 4. Спб., [тип. Сухопутн. кад. корпуса], 1770-1771.

autres traductions françaises de L’Enfant trouvé (xviiie et xixe siècles)

Histoire de Tom Jones, ou l’enfant trouvé, traduction nouvelle dans laquelle on a restitué les morceaux supprimés dans celle de la Place, par le citoyen Davaux, Paris, Maison, 4 vol., 1796 (an IV).

Histoire de Tom Jones, ou l’enfant trouvé, trad. L. C. Chéron, Paris, Giguet et Michaud, 6 vol., 1804 (an xii).

Histoire de Tom Jones, ou l’enfant trouvé, trad. H. de La Bédoyère, Paris, Firmin Didot, 4 vol., 1833.

Histoire de Tom Jones, ou l’enfant trouvé, trad. Defauconpret, Paris, Corbet, 3 vol., 1835.

traductions françaises des ouvrages de Fielding (xviiie-xixe siècles)

Amélie, roman trad. de l’anglais par Mme Marie-Jeanne Riccoboni, 3 vol., Paris, Brocas et Humblot, 1762.

Amélie, roman, trad. Ph. de Puisieux, 4 vol., Londres [Paris], Charpentier, 1762.

Les Aventures de Joseph Andrews, et du ministre Abraham Adams, publiées en anglais

643

en 1742 par M. Feilding (sic) ; et traduites en français par une dame anglaise [abbé Desfontaines], sur la troisième édition, Londres, A. Millar, 1743.

Graffigny, F., de, Correspondance de Mme de Graffigny, éd. A. Dainard, Oxford, Voltaire Foundation, 1985-.

Grimm, F., Correspondance littéraire, éd. M. Tourneux, Paris, 1877-1882.

Grimm, F., Correspondance littéraire, éd. Ulla Kölving, Ferney-Voltaire, Centre international d’étude du xviiie siècle, 2006.

L’Histoire ou les Aventures de Joseph Andrews et de son ami M. Abraham Adams. Ouvrage écrit en anglais à l’imitation de Don Quichotte et trad. par M. Lunier, Paris, Le Normand, Paris, 1807.

Histoire de Jonathan Wild le grand, trad de l’anglais par Christophe Piquet, Londres et Paris, Ducesne, 1763. Huber, J., Der engländische Findling, oder die verfolgte Unsculd, Vienne, 1751 ?.

Jacquin, l’abbé, Entretiens sur l’origine des romans, Paris, Duschene, 1755.

Julien l’apostat ou voyage dans l’autre monde, trad. Kauffmann, Paris, Amsterdam : Le Jay, 1768.

La Harpe, Le Lycée, ou cours de littérature, Paris, Agasse, 18 vol., 1798-1804.

La Porte, J., « Tom Jones ou l’enfant trouvé par M. Fielding, traduit de l’anglais par M. de la Place », Observations sur la littérature moderne, La Haye, 1755, vol., 2, p. 340.

Marivaux, Le Paysan parvenu, dans Romans, récits, contes et nouvelles, texte présenté par Marcel Arland, Paris, Gallimard, 1949.

Marmontel, « Essai sur les romans » dans Œuvres, vol. 10, Paris, Verdière, 1818.

Monselet, Ch., Les Oubliés et les Dédaignés. Figures littéraires de la fin du xviiie siècle, Alençon, Poulet, Malassis et De Broise, 2 vol., 1857.

Murphy, A., « An Essay on the Life and Works of Henry Fielding », The Works of Henry Fielding, vol., 1, London, 1762.

Murphy, A., Voyage en Portugal dans les années 1789 et 1790, traduit de l’anglais, Paris, Denné jeune, 1797.

Nisard, C., Curiosités de l’étymologie française, Paris, Hachette, 1863.

Perey et Maugras, La Vie intime de Voltaire aux Délices et à Ferney, Paris, Calman Lévy, 1883.

Petit de Julleville, L., Histoire de la langue et de la littérature françaises des origines à 1900, Paris, Armand Colin, 1925.

Playford, John, The Dancing Master, Londres, Thomas Harper, 1651.

Poinsinet, A., Tom Jones : comédie lyrique en trois actes imitée du roman anglais de M. Fielding, musique par M. A. D. Philidor, Paris, Duschene, 1765.

Raynal, abbé, Nouvelles littéraires, dans Grimm, Correspondance littéraire, éd. M. Tourneux, Paris, 1877-1882.

644

Sade, Œuvres du marquis de Sade, éd. Gilbert Lély, Paris, Cercle du livre précieux, 16 vol., 1966.

Scarron, P., Le Roman comique, dans Romanciers du vxiie siècle, éd., A. Adam, Paris, Galiimard, 1958.

Scott, Œuvres completes de sir Walter Scott, Liège, Fr. Lemarié, 1828.

Ségur, A-J-P. de, J.L. Brousse-Desfaucherets, J-B-D. Desprès, Le Portrait de Fielding, Paris, Salon littéraire, 1800, 40 p.

Stael, Germaine de, L’Œuvre imprimee de Mme Germaine de Stael, éd. F.-C. Lonchamp, Brussels, Mondeanum, 1966.

Swift, J., Voyages de Gulliver, préface et traduction de l’abbé Desfontaines, Paris, Guérin, 2 vol., 1727.

Voltaire, Œuvres complètes de Voltaire, Genève, Cramer, 1775, édition encadrée.

Voltaire, Œuvres complètes de Voltaire., Société littéraire-typographique, 70 vol., 1784-1790, Kehl.

Voltaire, Œuvres complètes de Voltaire, éd., Moland, Paris, Garnier, 52 vol., 1877-1885.

Voltaire, Œuvres complètes de Voltaire, Oxford, Voltaire Foundation, 1970-.

Voltaire, Correspondence and related documents, ed. Th. Besterman, Œuvres complètes de Voltaire, Oxford, Voltaire Foundation, vol., 85-135, 1968-1977.

autres éditions des ouvrages de Voltaire

Candide, ou l’optimisme, éd. Morize, Paris, Hachette STFM, 1913, réimprimé Paris, Didier, 1957.

Candide, ou l’optimisme, éd. Ch. Thacker, Genève, Droz, 1968.

Candide, ou l’optimisme, éd. R. Pomeau, Paris, Nizet, 1959

Candide ; ou, l’Optimisme, éd. R. Pomeau, Œuvres complètes de Voltaire, 48 Oxford, Voltaire Foundation, 1980.

Correspondance de Voltaire, éd. Th. Besterman, 13 vol., Paris, Gallimard, 1977-1993.

Walpole, H., The Correpondence of Horace Walpole, éd. W. S. Lewis, New Haven, Yale University Press, 1937-1983.

Études

Alexséev, M. P., « Fielding in the Russian Language », VOKS Bulletin, 5, 1954, p. 88-92.

Amory, H., « Fatum Libelli : Tom Jones in Italy », Harvard Library Bulletin, 29, 1981, p. 44-70.

Bakhtine, M., Esthétique et théorie du roman, trad. du russe par Daria Olivier, Paris, Gallimard, 1978.

645

The Dialogic Imagination, trad. du russe par Carol Emerson et Michael Holquist, Austin, University of Texas Press, 1981.

Battestin, M. C., « Tom Jones and ‘His Egyptian Majesty’ : Fielding’s Parable of Government », PMLA, 82 1, 1967, p. 68-77.

Battestin, M. C., Ruth R. Battestin, Henry Fielding : A Life, Londres et New York, Routledge, 1989.

Biet, Ch., « “Le Théâtre Anglois” d’Antoine de la Place (1746-1749), ou la difficile émergence du théâtre de Shakespeare en France », Shakespeare et la France, actes du colloque 2000 de la Société française Shakespeare, Université Paul Valéry, Montpellier, 2000, p. 27-46.

Castex, P-G., « Le festin de l’araignée », Horizons Romantiques, Paris, José Corti, 1983.

Charles, S., « Le Tom Jones de La Place ou la fabrique d’un roman français », RHLF, 94 6, 1994, p. 931-958.

Charles, S., « Prévost et la réécriture : Manon Lescaut et Oroonoko », SVEC 2000, 11, p. 219-231.

Charles, S., « Les mystères d’une lecture, quand et comment Diderot a-t-il lu Richardson ? », Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, 45 2010, p. 23-39.

Cobb, L., Pierre-Antoine de la Place : sa vie et son œuvre (1707-1793), Paris, Boccard, 1928.

Cronk, N., « Tom Jones in Eighteenth Century France », Drottningholms Slottsteatre, 1995, p. 94-96.

Cronk, N., « La Place et Gravelot : co-traducteurs de Tom Jones », Traduire et illustrer le roman au xviiie siècle, sous la direction de Nathalie Ferrand, SVEC 2011, 05, p. 229-248.

Deloffre, F., « Aux Origines de Candide : une économie de roman », RHLF, 98 1, 1998, p. 63-83.

Deloffre, F., « Candide, roman de l’individu », dans The King’s Crown, Essays on xviiith Century Literature honoring Basil Guy, sous la direction de Francis Assaf, Louvain, Paris, Dudley, MA, Peeters, 2005, p. 27-46.

Deloffre, F., « Les Secrets de la fabrication de Candide », Le Figaro, 8 novembre 2007, http://www.lefigaro.fr/livres/2007/11/08.

Deloffre, F., « Genèse de Candide : étude de la création des personnages et de l’élaboration du roman », SVEC 2006 6, p. 201-302.

Desnoiresterres, G., Voltaire et la société du xviiie siècle, Voltaire aux Délices, Paris, Didier, 1875.

Dickson, F.S., « Fielding and Richardson on the Continent », Notes and Queries, 12 3, jan.-déc. 1917, p. 7-8.

Digeon, A., Les Romans de Fielding, Paris, Hachette, 1923.

646

Digeon, A., « La condamnation de Tom Jones à Paris », Revue Anglo-Américaine, 6 août 1927, p. 529-553.

Eaves, D.T.C., « The Publication of the first translations of Fielding’s “Tom Jones” », The Library 1945, 4 26, p. 189-190.

Elistratova, A. A., Angliiskii roman epokhi Prosveshcheniia, Moscou, 1966.

Emery, T., « Tom Jones on the Italian Stage : The Orfano Trilogy of Pietro Chiari », Studies in Eighteenth Century Culture, 18, 1988, p. 311-322.

Ewen, F., « Critcism of English Literature in Grimm’s “Correspondance littéraire” », Studies in Philology, 33 3 1936, p. 397-404.

Francis, R. A., « Prévost’s Cleveland and Voltaire’s Candide », SVEC, 208 1982, p. 295-303.

Giari, L., « Le peripezie delle prime traduzioni del Tom Jones tra Francia e Italia », Problemi di Critica Goldoniana, 9, 2002, p. 231-249.

Gourmont, R. de. « La Sensibilité de Jules Laforgue », Promenades littéraires, Paris, Mercure de France, 1904, p. 108.

Gunny, A., Voltaire and English Literature : a study of English Literary Influences on Voltaire, SVEC, 177 1979.

Hodgson, R.H., « The Parody of Traditional Narrative Structures in the French Anti-Novel from Charles Sorel to Diderot », Neophilolgus 66 1982, p. 340-348.

Jones, B. P., « Was There a Temporary Suppression of Tom Jones in France ? », Modern Language Notes, 76 1961, p. 495-498.

Lafarga, F., La traducción en España, 1750-1830 : lengua, literatura, cultura, Univ. de Lleida, 1999.

Lang, Andrew, Prince Charles Edward, Paris, Londres, New York, Goupil, Manzi, Joyant, 1900.

Langille, É., « La Place’s Histoire de Tom Jones, ou l’enfant trouvé and Candide », Eighteenth-Century Fiction 19 2007, p. 267-289.

Langille, É., « Indebted to Tom », Times Literary Supplement, 6 avril 2007, p. 15.

Langille, É., « L’Histoire de Tom Jones, ou l’enfant trouvé et la genèse de Candide » RHLF, 108 2 2008, p. 269-287.

Langille, É., « L’Histoire de Tom Jones, ou l’enfant trouvé (1750) et la structure narrative de Candide », Dix-Huitième Siècle, 43, 2011, p. 653-669.

Lasló, F., « Candide – est-il un roman allemand ? », Voltaire und Deutschland, Brockmeier, sous la direction de Roland Desné and Jürgen Voss, Stuttgart, Metzler, 1979, p. 175-178.

Leblanc, R., « À la recherche du genre perdu : Fielding, Gogol and Bakhtin’s genre memory », Russian Subjects, éd. M. Greenleaf et S. Moeller-Sally, Evanston Illinois, Northwestern University Press, 1998, p. 101-122.

647

Léger, B., « Desfontaines travesti : une “dame anglaise” traduit les Avantures de Joseph Andrews de Fielding (1743) », TTR : traduction, terminologie, rédaction, 15 2, 2002, p. 19-48.

Levin, I., « Translations of Henry Fielding’s Works in Eighteenth-Century Russia », The Slavonic and East European Review, 68 2, avril 1990, p. 217-233.

Lévy, M., « L’enfant trouvé : l’idéologie de l’état moyen », Roman et Société en Angleterre au xviiie siècle, sous la direction de J. Ducroz, Paris, PUF, 1978, p. 197-231.

Lynch, J., « Romance Conventions in Voltaire’s Candide », South Atlantic Review 50 1, 1985, p. 35-46.

Magnan, A., Dossier Voltaire en Prusse (1750-1753), SVEC, 244, 1986.

Mcmorran, W., « Fielding in France : La Place’s Tom Jones », SVEC, 2001, 4, p. 285-290.

Mcmorran, W., The Inn and the Traveller. Digressive Topographies in the Early Modern European Novel, Oxford, European Humanities Research Centre, 2002, p. 153-159.

Mervaud, C., « Du Carnaval au carnavalesque : l’épisode vénitien de Candide », Le Siècle de Voltaire : hommage à René Pomeau, sous la direction de Christiane Mervaud et Sylvain Menant, Oxford, Voltaire Foundation, 1987), t. 2, p. 651-662.

Morize, A., « Le Candide de Voltaire », Revue du xviiisiècle, 1 1913, p. 1-27.

Morize, A., Problems and Methods of Literary History, Boston, Ginn, 1927 ; réédité 2008.

Mornet, D., « Les Enseignements des bibliothèques privées (1750-1780) », RHLF, Colin, 1910, p. 449-496.

Orf, Rolf-Jürgen, Die Rezeption de Henry Fieldings in Frankreich 1744-1812, Baienfurt, 1974.

Pajares, Infante, E., « La Primera traducctión española de Tom Jones : análisis critico », Dieciocho : Hispanic Enlightenment, 24 2, p. 245-260.

Palante, G., La Sensibilité individualiste, Paris, Félix Alcan, 1909 ; réédité par Jean-Pierre Jackson, Coda, 2004.

Parfitt, G. E., L’Influence française dans les œuvres de Fielding et dans le théâtre anglais contemporain de ses comédies, Paris, Les Presses Modernes, 1928.

Paulson, R. et Lockwood, T., Henry Fielding : The Critical Heritage, London, Routledge, 1969.

Pomeau, R., « En marge des Lettres philosophiques : un essai de Voltaire sur le suicide », Revue des Sciences Humaines, 1954, p. 285-294.

Pomeau, R., « La réference allemande dans Candide », Voltaire und Deutschland, sous la direction de Peter Brockmeier, sous la direction de Roland Desné and Jürgen Voss, Stuttgart, Metzler, 1979, p. 167-174.

648

Pomeau, R., Voltaire en son temps, Voltaire Foundation/Fayard, Oxford et Paris, 2 vol., 1995.

Portalis, R. et Beraldi, H., Les Graveurs du dix-huitième siècle, 3 t., Paris, Morgand et Fatout, 1880-1882.

Prideaux, W. F., « Tom Jones in French », Notes and Queries, 10 12, juillet-déc. 1909, p. 407-408.

Roberts, W., « Henry Fielding in French », The National Review, 79, mars-août 1922.

Rousseau, André-Michel, L’Angleterre de Voltaire, Voltaire Foundation, Oxford, 3 vol., 1976.

Roy, G. Ross, « French Stage adaptations of Tom Jones », Revue de Littérature comparée, 44, 1970, p. 82-94.

Saint Victor, Pierre de, « Candide : de la parodie du roman au conte philosophique », Kentucky Romance Quarterly, 15 1968, p. 377-385.

Sandmann, M., « La Source anglaise de Candide (I et II) », Zeitschrift fur Fransösiche Sprache und Literatur, 83 1973, p. 255-259.

Sareil, J., Essai sur Candide, Droz, Genève, 1967.

Sareil, J., L’Écriture comique, Paris, PUF, 1985.

Shaw, E. P., « A Note on the Temporary Suppression of Tom Jones in France », Modern Language Notes, 74 1957, p. 41.

Stalloni, Y., « Lieux et personnages dans Candide », Analyses et Réflexions sur Candide, Paris, Ellipses, 1982, p. 72-84.

Stewart, P., « Holding the mirror up to fiction : generic parody in Candide », French Studies 33 1979, p. 411-418.

Stewart, P., « Candide », The Cambridge Companion to Voltaire, éd. N. Cronk, Cambridge, 2009, p. 127-135.

Taivalkoski-Shilov, K., « “Encore Tom Jones !” : la retraduction du citoyen Davaux », La Traduction romanesque au xviiie siècle, sous la direction d’Annie Cointre, Alain Lautel, Annie Rivara, Arras, Artois Presses Université, 2003, p. 203-219.

Taivalkoski-Shilov, K., La tierce main : discours rapporté, traduction et Fielding en France au xviiisiècle, Arras, Artois Presses Université, 2006.

Torrey, N., « The Date of Composition of Candide, and Voltaire’s Corrections », Modern Language Notes, 44, 7 nov. 1929, p. 447.

Wade, I.O., Voltaire and Candide : A Study in the Fusion of History, Art and Philosophy, Princeton, Princeton University Press, 1959.

West, C.B., « La Théorie de la traduction au xviiie siècle », Revue littéraire comparée, 1932, p. 330-355.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 27/32 Suivant