Aller au contenu

[Introduction de la première partie]

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-09863-8
  • ISSN: 2262-4309
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-09865-2.p.0029
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 24/06/2020
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
29

De manière traditionnelle, la réflexion biographique commence souvent par létude de lenfance, soit par prétention de vouloir saisir la totalité de lindividu, soit pour souligner les rebondissements qui peuvent avoir lieu entre la naissance et la mort dun homme, soit pour planter le décor dans lequel est né et a vécu le personnage étudié, soit pour fournir un point de départ chronologique clair1 et saffranchir des projections ultérieures sur un personnage.

Lobjectif de cette enquête biographique est de comprendre la construction de sa puissance politique et la perception de ce processus par ses contemporains. Avant détudier sa trajectoire personnelle et pour pouvoir évaluer lampleur de lévolution, il est nécessaire de connaître son point de départ, à savoir la situation des La Tour dAuvergne à sa naissance au milieu du xvie siècle, mais aussi les héritages et léducation quil reçoit ainsi que les réseaux dans lesquels il entre dès son enfance.

Les sources permettant détudier la maison La Tour dAuvergne aux xve-xvie siècles et lenfance dHenri sont peu nombreuses : quelques lettres échangées avec leurs cousins et la famille royale, les Mémoires écrits par le duc de Bouillon un demi-siècle après sa naissance et fort brefs sur la première décennie de sa vie, un recueil généalogique constitué par Baluze à la fin du xviie siècle. La documentation est réduite, mais les monographies familiales sont fécondes et permettent desquisser des trajectoires pour les Montmorency, les Selve et les Noailles en Limousin ou les maisons dAuvergne et du Bourbonnais.

Dans le premier chapitre, la présentation de la maison La Tour dAuvergne est guidée par les questions suivantes : quelles sont les caractéristiques de sa maison au milieu du xvie siècle ? Peut-on évaluer le patrimoine et les revenus dont il hérite à la mort de ses parents alors quil nest âgé que de deux ans ? Quelles sont les relations entre ses prédécesseurs et les rois de France ? Quelles sont les alliances matrimoniales 30des La Tour dAuvergne ainsi que leurs réseaux de clientèles ? Se distinguent-ils ou non de leurs contemporains par les moyens mis en œuvre ?

Puis, une fois la situation de la maison La Tour dAuvergne établie pour le milieu du xvie siècle, lenfance dHenri de La Tour et léducation quil reçoit seront au cœur dun nouveau faisceau de questions : qui prend la responsabilité de son éducation ? En quoi les choix éducatifs retenus consistent-ils ? Connaissent-ils des évolutions et sont-ils conformes aux pratiques contemporaines ? Dans quelles conditions fait-il son entrée à la cour et quel positionnement y adopte-t-il ?

Enfin, une fois le positionnement social, politique et culturel dHenri de La Tour déterminé, la réflexion portera sur le moment où il entre en politique, entre la Saint-Barthélemy en 1572 et son départ précipité de la cour au printemps 1574 : comment réagit-il face aux noces de sang ? Pourquoi et comment participe-t-il au mouvement des Malcontents ? Quelles sont alors ses convictions ? Quels sont les enjeux de ce premier engagement politique ?

1 Cependant, à ce titre, la date dentrée en politique dun personnage peut également être retenue, comme le fait Henri Zuber qui étudie la carrière dHenri de La Tour à partir de 1573 (Henri Zuber, Recherches sur lactivité politique et diplomatique de Henri de La Tour, vicomte de Turenne, puis duc de Bouillon, 1573-1623, thèse de lÉcole Nationale des Chartes, 1982).

Chapitre d’ouvrage: Précédent 2/22 Suivant