Aller au contenu

Bibliographie

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-8124-4025-0
  • ISSN: 2271-6963
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4025-0.p.0277
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Mise en ligne: 11/12/2012
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
277

Bibliographie

Guillaume de Palerne

texte 

Manuscrit Paris, Bibliothèque de l’Arsenal, 6565, f. 77-157 :

Guillaume de Palerne, éd. H. Michelant, Paris, Firmin-Didot (Société des anciens textes français), 1876.

Guillaume de Palerne, roman du xiiie siècle, édition avec introduction, notes et glossaire par Alexandre Micha, Genève, Droz (Textes littéraires français, 384), 1990.

Autres versions

Mise en prose par Pierre Durand :

– édition Olivier Arnoullet, Lyon 1552 (Ars. 4o BL 4288) ;

– édition Nicolas Bonfons, Paris, sans date ;

– édition Louys Costé, Rouen, sans date, vers 1620 ;

– édition de la veuve Coté, Rouen, sans date, vers 1634.

La mise en prose du roman de Guillaume de Palerne, éd. M.-F. Garrus, thèse soutenue à l’université Bordeaux 3, sous la direction de D. Bohler, 2002.

Version anglaise du xive siècle :

Guillaume de Palerne : An English Translation of the 12th-Century French Verse Romance, éd. et trad. anglaise par Leslie A. Sconduto, Jefferson, McFarland, 2004.

Version irlandaise :

C. O’Rahilly, Eachra Uilliam. Irish Version of William of Palerne, Dublin, Institute for Advanced Studies, 1949.

278

Études portant (au moins partiellement) sur la version française du xiiie siècle

Boehmer, E., « Abfassungszeit des Guillaume de Palerne », Romanistische Studien, t. 10, 1878, p. 131.

Corbellari, A., « Onirisme et bestialité : le roman de Guillaume de Palerne », Neophilologus, t. 86, 2002, p. 353-362.

Delp, W. E., Etude sur la langue de « Guillaume de Palerne » suivie d’un glossaire, Paris, Protat, 1907.

Dunn, Ch. W., The Foundling and the Werewolf : A Literary-Historical Study of « Guillaume de Palerne », Toronto, University of Toronto Press, 1960.

Dunn, Ch. W., « Guillaume de Palerne and a Monreale Sculpture », Mediaeval Studies, t. 10, 1948, p. 215-216.

Ferlampin-Acher, C., « Guillaume de Palerne : une parodie ? », Cahiers de recherches médiévales, t. 15, 2008, p. 59-72.

Ferlampin-Acher, C., « La “cervitude” amoureuse : les déguisements en cervidés dans le livre V de Perceforest », Le déguisement dans la littérature française du Moyen Âge (suite), Revue des Langues Romanes, dir. J. Dufournet et Cl. Lachet, t. CXIV, 2010, p. 309-326.

Ferlampin-Acher, C., « Les métamorphoses du versipelles romanesque (Guillaume de Palerne, Guillaume d’Angleterre, Perceforest) », Littérature et folklore dans le récit médiéval, dir. E. Egedi-Kovacz, Budapest, Collège Eötvös Jozsef, 2011, p. 119-134.

Fourrier, A., « La “contesse Yolent” de Guillaume de Palerne », Études de langue et de littérature du Moyen Âge offertes à Félix Lecoy par ses collègues, ses élèves et ses amis, Paris, Champion, 1973, p. 115-123. 

Garrus, A.-F., « Pierre Durand, lecteur de Guillaume de Palerne », Le goût du lecteur à la fin du Moyen Âge, dir. D. Bohler, Cahiers du Léopard d’Or, t. 11, 2006, p. 307-312.

Lampert-Weissig, L., Medieval Literature and Postcolonial Studies, Edinburgh, Edinburgh University Press, 2010, p. 45-56.

Långfors, A., Les incipit des poèmes français antérieurs au xvie siècle. Répertoire bibliographique établi à l’aide de notes de M. Paul Meyer, Paris, Champion, 1917, réimpr. : New York, Burt Franklin, 1970.

Lepage, Y. G., « Bestiaire des songes médiévaux », Le récit de rêve. Fonctions, thèmes et symboles, dir. C. Vandendorpe, Québec, Nota Bene, 2005, p. 75-97.

Noacco, C., « La dé-mesure du loup-garou : un instrument de connaissance », Revue des langues romanes, t. 111, 2007, p. 31-50.

Paris, G., « La Sicile dans la littérature française du Moyen Âge », Romania, t. 5, p. 109.

279

Pettit McKeehan, I., « Guillaume de Palerne : a medieval “best seller” », Publications of the Modern Language Association of America, t. 41, 1926, p. 785-809.

Sinclair, K. V., « Guillaume de Palerne, a source for Tristan de Nanteuil », Mediaeval Studies, t. 25, 1963, p. 363-366.

Sconduto, L. A, Metamorphoses of the Werewolf : a literaty Study from Antiquity to Renaissance, 1950 (p. 90-127 sur Guillaume de Palerne).

Traschler, R., « Du nouveau sur le garou ? Observations sur le roman de Guillaume de Palerne médiéval et sa mise en prose », Le Moyen Âge revu par le Moyen Âge, dir. A. Bengtsson, L. Brun et S. Menegaldo, Paris, Champion, 2012.

Van den Abeele, B., La fauconnerie dans les lettres françaises du xiie au xive siècle, Leuven, Leuven University Press, 1990.

Vuagnoux-Uhlig, M., Le couple en herbe, Galeran de Bretagne et L’Escoufle à la lumière du roman idyllique médiéval, Genève, Droz, 2009, p. 171-184.

Zingarelli, N., « Il Guillaume de Palerne e i suoi dati di luogo e di tempo », Miscellanea di archeologia, storia e filologia dedicata al Prof. Antonino Salinas nel LX anniversario del suo insegnamento accademico, Palermo, Virzi, 1907, p. 256-272.

Bibliographie succincte
sur le loup-garou médiéval1

Bacou, M., « De quelques loups-garous », Métamorphose et bestiaire fantastique au Moyen Âge, dir. L. Harf-Lancner, Paris, Presses de l’Ecole Normale de Jeunes Filles, 1985, p. 29-47.

Bambeck, M., « Das Werwolfmotiv im Bisclavret », Zeitschrift füt Romanische Philologie, t. 89, 1973, p. 123-147.

Battaglia, S., « Il mito del licantropo nel Bisclavret », La coscienza letteraria del Medioevao, Naples, 1965, p. 361-389.

Boivin, J.-M., « Le prêtre et les loups-garous, un épisode de la Topographia Hibernica de Giraud de Barri », Métamorphose et bestiaire fantastique au

280

Moyen Âge, dir. L. Harf-Lancner, Paris, Presses de l’École Normale de Jeunes Filles, 1985, p. 51-69.

Boivin, J.-M., « Bisclavret et Muldumarec : la part de l’ombre dans les Lais », Amour et Merveille : Les Lais de Marie de France, dir. J. Dufournet, Paris, Honoré Champion, 1995, p. 147-168.

Bourquelot, M. F., « Recherches sur la lycanthropie », Mémoires de la société des antiquaires de France, t. 19, 1849, p. 193-263.

Croxen, K., « Lupum Fieri : Werwolf, Versipellis and Virgil’s Eclogue VIII », Pomoerium, t. 4, 2000, p. 51-59.

Donà, C., « Approssimazioni al lupo mannaro medievale », Studi celtici, t. 4, 2006, p. 105-153.

Dubost, F., Aspects fantastiques de la littérature narrative médiévale, Paris, Champion, 1991, t. 2 (p. 540-567).

Dunn, C. V., The Foundling and the Werewolf. A literary-historical Study of Guillaume de Palerne, Toronto, University of Toronto Press, 1960.

Faure, M., « Le Bisclavret de Marie de France, une histoire suspecte de loup-garou », Revue des langues romanes, t. 83, 1978, p. 345-356.

Ferlampin-Acher, C., « Croquer le marmot dans Guillaume d’Angleterre : l’anthropophagie et l’inceste au service d’un détournement parodique de l’hagiographie », Romanische Forschungen, t. 121, 2009, p. 343-357.

Ferlampin-Acher, C., « Les métamorphoses du versipelles romanesque (Guillaume de Palerne, Guillaume d’Angleterre, Perceforest) », Littérature et folklore dans le récit médiéval, textes réunis par E. Egedi-Kovacz, Budapest, Collège Eötvös Jozsef, 2011, p. 119-134.

Grisward, J. H., « Froissart et la nuit du loup-garou », Le Modèle à la Renaissance, dir. J. Lafond, C. Balavoine, P. Laurens, Paris, Vrin, 1986, p. 21-34.

Harf-Lancner, L., « La métamorphose illusoire, des théories chrétiennes de la métamorphose aux images médiévales du loup-garou », Annales E.S.C, t. 40, 1985, p. 208-226.

Hertz, W., « Der Werwolf », Beitrag zur Sagengeschichte, Stuttgart, A. Kröner, 1862.

Hüe, D., « De quelques transformations animales », Magie et illusion au Moyen Âge. Actes du Colloque du CUER MA 1998, Aix-en-Provence, Centre de publications de l’Université de Provence, 1999, p. 233-253.

Jacoby, M., Wargus, vargr, « Verbrecher », « Wolf », eine sprach-und rechtsgeschichtliche Untersuchung, Upsala, 1974.

Kittredge, G. L., « Arthur and Gorlagon », Harvard Studies and Notes in Philology and Literature, t. 8, 1903, p. 149-275.

Lecouteux, Cl., Fées, sorcières et loups-garous au Moyen Âge, Paris, Imago, 1992.

Elle courait le garou, Lycanthropes, hommes-ours, hommes-tigres, une anthologie, Paris, José Corti, 2008.

Lecouteux, Cl., « Le Loup-garou », Parlure, t. 12-13, 1998, p. 6-13.

281

Lecouteux, Cl., « Notes sur le loup-garou », Bulletin de la Société de Mythologie Française, t. 136, 1985, p. 10-25.

Lorey, E., « Das Werwolfsstereotyp als instabile Variante der Hexenprozesse », Nassauische Annalen, t. 112, 2001, p. 135-176.

Ménard, Ph., « Les histoires de loups-garous », Travaux de Littérature, t. 17, 2004, p. 98-117.

Ménard, Ph., « Les histoires de loups-garous au Moyen Âge », Symposium in Honorem Martin de Riquer, Barcelone, Quaderns Crema, 1986, p. 209-238.

Mesnil, M., « Un cycle saisonnier pour les errances de l’âme : le loup-garou. De la Wallonie à l’Europe », Studium et Museum. Mélanges Edouard Rémouchamps, t. 1, Liège, Editions du Musée de la vie wallonne, 1996, p. 309-322.

Milin, G., Les chiens de Dieu. La représentation du loup-garou en Occident (xie-xixe siècles), Brest, Centre de Recherche Bretonne et Celtique, 1993.

Milin, G., « Le bon chevalier loup-garou et la mauvaise femme : l’histoire de Sir Marrok dans La Morte d’Arthur de Thomas Malory », Le Moyen Âge, t. 100, 1994, p. 65-80.

Milin, G., « La Vita Ronani et les contes de loups-garous aux xiie et xiiie siècles », Le Moyen Âge, t. 97, 1991, p. 259-273.

Noacco, C., La métamorphose dans la littérature française des xiie et xiiie siècles, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2008, p. 104-120.

Oates, C., « Démonologues et lycanthropes », Métamorphose et bestiaire fantastique au Moyen Âge, dir. L. Harf-Lancner, Paris, Ecole Normale Supérieure de Jeunes Filles, 1985, p. 71-105.

Quénet, S., « Mise en récit d’une métamorphose : le loup-garou », Le Merveilleux et la magie dans la littérature, actes du colloque de Caen, 31 août-2 septembre 1989, dir. G. Chandès, Amsterdam Atlanta, Rodopi, 1992, p. 137-163.

Simonsen, M., « La variabilité dans les légendes : les récits danois sur les loups-garous », D’un conte… à l’autre, la variabilité dans la littérature orale, dir. V. Görög-Karady, Paris, Éditions du C.N.R.S, 1990, p. 181-189.

Ribard, J., « Le bisclavret, une figure de l’homme ? », Farai chansoneta nouvele. Mélanges J.-C. Payen, Caen, 1989, p. 295-304.

Sconduto, L. A, Metamorphoses of the Werewolf : a literaty Study from Antiquity to Renaissance, 1950.

Suard, F., « Bisclavret et les contes du loup-garou », Mélanges Charles Foulon, vol. II, Marche Romane, t. 30, 1980, p. 267-276.

Summers, M., The Werewolf, Londres, Kegan Paul, Trubner & Co., 1933.

Traschler, R., « Du nouveau sur le garou ? Observations sur le roman de Guillaume de Palerne médiéval et sa mise en prose », Le Moyen Âge revu par le Moyen Âge, dir. A. Bengtsson, L. Brun et S. Menegaldo, Paris, Champion, 2012.

Walter, Ph., « Merlin, Blaise et le loup », Mediaevistik, t. 11, 1998, p. 97-111.

Walter, Ph., Merlin ou le savoir du monde, Paris, Imago, 2000.

1 Je remercie Quentin Vincenot, doctorant sous ma direction à Rennes 2 sur les loups-garous médiévaux, de m’avoir aidée à établir cette bibliographie. Certains titres, figurant dans la bibliographie concernant Guillaume de Palerne, sont repris car ils sont centrés sur le garou.

Chapitre d’ouvrage: Précédent 4/8 Suivant