Aller au contenu

Résumés

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-07283-6
  • ISSN: 2494-7520
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-07283-6.p.0213
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Mise en ligne: 20/04/2018
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
213

Résumés

Sylvie Camet, « Adèle Hugo ou le fracas du silence. Son Journal entre logorrhée et mutisme »

Ayant suivi Victor Hugo en exil, Adèle, trop jeune pour prendre son indépendance, souffre de la réclusion quimposent les îles anglo-normandes. Lécriture dun journal la sauve temporairement de lennui, mais plutôt que dune pièce intime, il sagit paradoxalement dune collaboration familiale. La jeune fille accède à son expression par le truchement dun journal dans le journal, entièrement crypté, texte énigmatique mêlant liberté et enfermement.

Naïma Meftah, « La tante, le peintre et lenfant. Autour de Géricault »

Larticle interroge la présence/absence dans la vie de Géricault de la figure féminine de sa tante et maîtresse, Alexandrine. Les études et biographies passent du déni total de cette relation aux fantasmes les plus extravagants. Cette femme dà côté a répondu à lappel du désir et a contribué de manière directe et/ou indirecte à orienter la vision et lart de lartiste. Lœuvre de Géricault dit ce que ce peintre romantique na pu ni assumer, ni nier.

Philippe de Vita, « Dido Freire-Renoir en filigrane dans lœuvre de Jean Renoir »

La fonction de Dido Freire, la seconde épouse de Jean Renoir, consiste à perpétuer le capital symbolique du cinéaste : archivant un double de ses lettres, elle enrichit son œuvre en participant à lédition de sa correspondance. Leur philia prend forme dans les lettres écrites à quatre mains mais signées du seul cinéaste. Elle voit dans cette correspondance le moyen de participer à un discours qui traverse les frontières du privé, du social et du public, mais aussi du masculin et du féminin.

214

Marc-Léopold Lévy, « De la muse aux muses. Les femmes et la créativité »

Larticle interroge la disparité de la production artistique des hommes et des femmes, tentant de répondre par la psychanalyse à ce que chacun constate, que lhistoire consigne moins de grandes artistes que de grands artistes. Lexamen des mécanismes de la jouissance apporte un élément dexplication. Une sorte de contre-exemple est fourni par létude du cas de la mathématicienne Emmy Noether, parvenue quant à elle à un degré élevé de la pensée abstraite.

Marie-Laurentine Caëtano, « Jacques et Marie de Romieu. Une collaboration éditoriale à la Renaissance »

En 1581, Jacques de Romieu favorise la publication des Premieres œuvres poetiques de sa sœur Marie de Romieu. Trois ans plus tard, deux poèmes de Marie de Romieu figurent dans les textes liminaires des Melanges de Jacques de Romieu. Cest cette participation de Jacques à lédition des poèmes de sa sœur qui contribuera à remettre en cause lexistence même de Marie. Aujourdhui, vie et œuvre sont attestées.

Pérette-Cécile Buffaria, « “Comme Ulysse, [elle] cherche à nêtre personne, pour sauver de toute prise du pouvoir quelque chose de sien, une vie à [elle] : lisse, cachée, marginale, mais sienne” »

Marisa Madieri, écrivaine italienne méconnue, auteure de nouvelles et de Vert deau, fut la femme de Claudio Magris, lun des écrivains italiens vivants les plus célèbres. Un hommage à son mari transparaît en filigrane dans lœuvre de lépouse restée dans lombre. Des échos aux textes de celle qui seffaça, laissant sépanouir le talent de lintellectuel de génie, ponctuent par ailleurs Trieste. Larticle sinterroge sur le vécu paradoxal de cette compagne et auteure à la fois.

Simone Orzechowski, « Marta Feuchtwanger. Du dévouement de lépouse à la revanche de la veuve »

Marta Feuchtwanger est restée dans la mémoire collective pour avoir été la femme du romancier allemand Lion Feuchtwanger. Durant les 46 ans de leur vie commune, elle sappliqua à assurer à ce dernier un environnement propice à la création. Après le décès de son époux, elle vécut pour et de la 215mémoire de lécrivain, mais elle sut également valoriser son propre rôle, de façon à être perçue comme une femme hors du commun. Cest cette ambivalence qui est mise en avant.

Matthieu Rémy, « La parole des pairs »

À travers lanalyse du livre de Virginie Linhart, Le Jour où mon père sest tu, cette étude se propose de mettre à jour les ressorts de la rhétorique employée par une enfant de militants révolutionnaires pour évoquer lhistoire politique des années 60-70, rhétorique fondée ici sur la confrontation de sa propre histoire avec celle dautres enfants dactivistes politiques dextrême gauche.

Florence Fix, « Clara Schumann vue du pays dà côté. Une tragédie musicale dElfriede Jelinek »

En 1982, Elfriede Jelinek publie Clara S., musikalische Tragödie, où elle sempare du parcours de la pianiste virtuose passée de lemprise de son père à celle de son époux, par un pas de côté, situant lintrigue en 1930, dans lItalie fasciste. Ce mouvement de déplacement et de ressaisissement invite à repenser la tragédie de la femme vestale dun célèbre compositeur en tragédie des totalitarismes, dénonçant dans ceux-ci lemprise des stéréotypes et notamment de limaginaire romantique allemand.

Isabelle Mons, « Camille Claudel. Le souffle de la sculpture intérieure »

La correspondance de Camille Claudel renferme les aveux dissimulés dune artiste exceptionnelle, et illustre la relation passionnelle qui réunit Rodin, le maître, et sa disciple, conduisant la jeune femme du sommet de son art au déclin et à la perte. Paul Claudel assiste à lémergence dune sculptrice quil admire et soutient, mais la figure de Rodin cristallise le désaccord entre le frère et la sœur. Camille Claudel, décentrée, vit dans là côté de ceux quelle aime.

Sylvie Camet, « Elisabeth Nietzsche ou “Le fou dà côté” »

Cherchant à asseoir sa domination, le parcours dElisabeth Nietzsche pourrait se résumer par la formule : « Qui veut la fin veut les moyens ». La méthode quelle emploie, tâtonnante dans les débuts, utilise peu à peu toutes 216les ressources à sa portée dans lidée de devenir quelquun de préférence à quelquune. Sa vie personnelle ayant été un échec, elle spécule sur la maladie mentale de son frère Friedrich, dont elle falsifie les écrits, pour en faire un discours idéologique au service du fascisme.

Isabelle Mons, « Anna Freud et Emma Jung. Entre ombre et lumière »

Anna Freud et Emma Jung restent connues dans lhistoire de la psychanalyse pour leur lien respectif avec Sigmund Freud et Carl Gustav Jung. Tandis que la première réussit à se faire un prénom jusquà encourager la naissance de lannafreudisme, la seconde incarne pour son mari un indéfectible soutien, jusquà devenir elle-même une analyste à linfluence subtile. Altérité à part entière, elles ont largement contribué à lexpansion du mouvement psychanalytique.

Simone Orzechowski, « “Im still standing”. Joachim Sauer, limperturbable mari de la chancelière Angela Merkel »

La femme qui arrive régulièrement en tête du classement Forbes des 100 femmes les plus puissantes du monde, Angela Merkel, est mariée à Joachim Sauer : premier homme à se retrouver dans ce rôle secondaire. Il a lui-même défini la place quil souhaitait occuper dans lespace public, la réduisant à un minimum incompressible afin de pouvoir continuer à mener sa carrière scientifique. Larticle examine comment cette situation insolite est perçue par lopinion publique et les organes de presse.

Article de collectif: Précédent 16/17 Suivant