Aller au contenu

Premières publications

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-05891-5
  • ISSN: 1636-7332
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-05893-9.p.0285
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 06/09/2018
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
285

Premières publications

Plusieurs chapitres, revus et corrigés pour ce livre, ont connu une première publication : je remercie les éditeurs pour leur aimable autorisation.

« Introduction. Une famille, une cause » : « Introduction : “Antoine Arnauld” », Catalogue des célébrations nationales, 1994, p. 78-79.

Le premier chapitre, « Les origines familiales et la formation intellectuelle » : Annuaire de lÉcole pratique des hautes études, section des sciences religieuses : 1993-1994, 2 : « La formation intellectuelle dAntoine Arnauld » ; 1997-1998, 1 : « Antoine Arnauld et les protestants », comptes rendus repris dans J.-R. Armogathe, Histoire des idées religieuses et scientifiques dans lEurope moderne. Quarante ans denseignement à lÉcole pratique ds hautes études, Turnhout, Brepols.

Le deuxième chapitre, « Pierre Barbay, élève dAntoine Arnauld », est inédit.

Le troisième chapitre, « Port-Royal et loratoire. Laffaire Séguenot (1638) » : « Laffaire Séguenot (1638) », Chroniques de Port-Royal 50, 2001, p. 367-381.

Le quatrième chapitre, « Arnauld et Labadie » : « Arnauld et Labadie », Chroniques de Port-Royal 47, 1998, p. 325-344.

Le cinquième chapitre, « Antoine Arnauld et Dom Hilarion Rancati » : « Antoine Arnauld et dom Hilarion Rancati », Chroniques de Port-Royal 44, 1995, p. 199-220.

Le sixième chapitre, « Le fantôme du jansénisme ou la rhétorique de la déviance » : « Le Phantôme du Jansénisme, ou la rhétorique de la déviance », Vie ecclésiale, communauté et communautés, Paris, Didier-Érudition, 1989, p. 95-108 (réimprimé Antoine Arnauld : trois études, La Rochelle, Rumeur des âges, 1994, p. 35-47).

286

Le septième chapitre, « La fourberie de Douai (1690-1691), une analyse théologique » : « La fourberie de Douai (1690-1692) : une analyse théologique », Revue de langue et littérature françaises : hommage au professeur Tetsuya Shiokawa, Société de langue et littérature françaises de lUniversité de Tokyo, Tokyo, 2016.

Le huitième chapitre, « Antoine Arnauld dans laffaire Steyaert » : « Laffaire Steyaert », Chroniques de Port-Royal 62, 2012, p. 201-218.

Le neuvième chapitre, « Scholastico more. Les premiers écrits thomistes dArnauld » : « Scholastico more : les premiers écits thomistes (1656) », xviie siècle, 65, 259, 2, Presses universitaires de France, 2013, p. 199-209.

Le dixième chapitre, « À propos des rapports entre Arnauld le docteur et le chancelier Séguier » : « À propos des rapports entre Arnauld le docteur et le chancelier Seguier », Le rayonnement de Port-Royal (Mélanges en lhonneur de Philippe Sellier), Paris, Honoré Champion, 2001, p. 531-537.

Le onzième chapitre, « Arnauld traducteur » : « Arnauld traducteur », Teorie e pratiche della traduzione nellambito del movimento port-royaliste (Quaderni del seminario di filologia francese, 5), Pisa – Genève, Edizioni ETS – Slatkine, 1998, p. 9-30.

Le douzième chapitre, « De lAugustinus à saint Augustin » : « De lAugustinus à saint Augustin : Arnauld et lédition des Mauristes », J.-Cl. Fredouille (éd.), Les Mauristes à Saint-Germain des Prés, Paris, Institut détudes augustiniennes, 2001, p. 47-58.

Le treizième chapitre, « Juro me docturum ac lecturum doctrinam Augustini : le serment de Salamanque (1627) » : « Juro me docturum ac lecturum doctrinam Augustini : le serment de Salamanque (1627) », M. Mestre Zaragozá, Jesús Pérez Magallón, Ph. Rabaté (dir.), Augustin en Espagne xvie-xviie siècle, Anejos de Criticón, Presses Universitaires du Midi, Toulouse, 2015, p. 127-135.

Le quatorzième chapitre, « Irreverenter dicta. Lopposition à Augustin chez les Jésuites espagnols (1644) » : « Irreverenter dicta : la oposición a Agustín en los jesuitas españoles (1644) », M. Mestre Zaragozá, Ph. Rabaté (dir.), Agustín en España (siglos XVI y XVII) : Aspectos de Filosofía, Teología y Espiritualidad, Criticón 111-112, 2011, Presses Universitaires du Midi, Toulouse, p. 215-236.