Aller au contenu

Bibliographie

  • Type de publication: Article de collectif
  • Collectif: Épopées du monde. Pour un panorama (presque) général
  •  
  •  
  • Pages: 457 à 492
  • ISBN: 978-2-8124-0363-7
  • ISSN: 2103-5636
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-8124-4083-0.p.0457
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Collection / Revue: Rencontres, n° 25
  • Série: Littérature générale et comparée, n° 1
  • Date de parution: 26/01/2012
  • Première édition: 2012
  • Langue: Français

  • Article de collectif: Précédent 25/30 Suivant
Accès libre
Support: Numérique
457

Bibliographie

Théories et définitions de l’épopée

A Companion to Ancient Epic, Foley, J. M. (dir.), Oxford, Blackwell, coll. « The Blackwell Companions to the Ancient World », 2005.

Aristote, La Poétique, édité par R. Dupont-Roc et J. Lallot, Paris, Seuil, 1980.

Bafaro, G., L’Épopée, Paris, Ellipses, 1997.

Bakhtine, M., « Récit épique et roman » (1941), Esthétique et théorie du roman, traduit du russe, Paris, Gallimard, 1978, p. 439-473.

Bowra, C. M., Heroic Poetry, London, MacMillan, 1952. 

Brunel, P., Mythopoétique des genres, Paris, PUF, 2003.

Chadwick, H. M et N. K., The Growth of Literature, Cambridge, Cambridge University Press, 1932-1940.

Draper, R. P., The Epic : Developments in Criticism, Londres, Macmillan, 1990.

Dumézil, G., Écrits sur la royauté sacrée, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, 1987.

Dumézil, G., Mythe et épopée, Paris, Gallimard, 1968-1973.

Étiemble, R., « Épopée », Encyclopædia Universalis (1974 et 1992), repris sous le titre « L’épopée de l’épopée », Essais pour une littérature (vraiment) générale, Paris, Gallimard, 1974.

Foley, J. M., Homer’s Traditional Art, University Park, Pennsylvania State University Press, 1999. 

Foley, J. M., How to Read an Oral Poem, Champaign, University of Illinois Press, 2002.

Foley, J. M., Immanent Art, Bloomington, Indiana University Press, 1991.

Gauthier, L., Les Épopées françaises, Paris, Palmé, 1878.

Goyet, F., « Épopée » in Bibliothèque en Ligne de la SFLGC (Société française de Littérature Comparée), lien : http://www.vox-poetica.com/sflgc/biblio.html, mis en ligne en 2009.

Goyet, F., « Narrative Structure and Political Construction : The Epic at work », mis en ligne en 2008 sur Oral Tradition (University of Missouri, John Foley), 23/1, p. 15-27. URL : http://journal.oraltradition.org/issues/23i/goyet, consulté le 22/11/2010.

Goyet, F., « Le Nibelungenlied, épopée ‘inachevée’ », Revue de Littérature Comparée, 1 (2009), numéro spécial « Littérature Comparée et Politique », p. 9-23.

Goyet, F., Penser sans concepts : fonction de l’épopée guerrière, Paris, Honoré Champion, 2006.

Haymes, E. R., « The Germanic Heldenlied and the Poetic Edda : Speculations on Preliterary History », Oral Tradition 19/1 (2004), p. 43-63.

Haymes, E. R., 1977, Das Mundliche Epos, Stuttgart, Metzler, 1977.

Jolles, A., « La geste », in Formes simples, Paris, Seuil, 1972.

Kesteloot, L., « Épopées. 1. Histoire et théorie de l’épopée », DITL (Dictionnaire International des Termes Littéraires), http://www.ditl.info, consulté le 22/11/2011.

L’Épique : fins et confins, P. Frantz (dir.), Besançon, Presses Universitaires franc-comtoises, 2000.

458

L’Épopée : mythe, histoire, société, J. P. Martin et F. Suard (dir.), Paris, Centre des Sciences de la littérature, Université de Paris X-Nanterre, 1996.

L’Épopée. Unité et diversité d’un genre, J. Derive (dir.), Paris, Karthala, 2002.

La Querelle des Anciens et des Modernes : xviie-xviiie siècles, édité par M. Fumaroli, Paris, Gallimard, 2001.

Labarthe, J., L’Épopée, Paris, Armand Colin, coll. « U », 2006.

Le Tasse, Discours de l’art poétique, Discours du poème héroïque, traduit de l’italien, présenté et annoté par F. Graziani, Paris, Aubier, 1997.

Lord, A. B., Epic Singers and Oral Tradition, Ithaqa, Cornell University Press, 1991.

Lord, A. B., The Singer of the Tales, Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 1960.

Lukács, G., Die Theorie des Romans. Ein geschichtsphilosophischer Versuch über die Formen der grossen Epik., Berlin, Cassirer, 1920 ; traduction française : La Théorie du roman, Paris, Denoël, 1968, réédité chez Gallimard, 1989.

Madelénat, D., L’Épopée, Paris, PUF, coll. « Littératures modernes », 1986.

Martin, R., 2006, « Epic as Genre », A Companion to Ancient Epic, J. Foley (dir.), Oxford, Blackwell, coll. « The Blackwell Companions to the Ancient World », 2005, p. 9-19.

Miller, D. A., The Epic Hero, Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 2000.

Nagy, G., « The Epic Hero », dans A Companion to Ancient Epic, J. Foley (dir.), Oxford, Blackwell, coll. « The Blackwell Companions to the Ancient World », 2005, p. 71-89

Nagy, G., « Epic as Genre », Epic Traditions in the Contempory World. The Poetics of Community, M. Beissinger, J. Tylus & S. Wofford (dir.), University of California Press, 1999, p. 23.

Oral Tradition, éditée par J. Foley, revue en ligne de l’Université du Missouri : http://journal.oraltradition.org/

Parry, M., L’Épithète traditionnelle dans Homère. Essai sur un problème de style homérique, Paris, Belles Lettres, 1928.

Parry, M., Les Formules et la métrique d’Homère, Paris, Belles Lettres, 1928.

Plaisir de l’épopée, G. Mathieu-Castellani (dir.), Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2000.

Propp, V., Morphologie du conte, Paris, Seuil, (1965) 1970.

Rychner, J., La Chanson de geste. Essai sur l’art épique des jongleurs, Genève, Droz, 1955.

Wisse, A. P. S., La Théorie de l’épopée en Europe occidentale aux xvie et xviie siècles, trad. P. Brachin, Paris, Lettres Modernes, 1993. 

Wolf, F. A., Prolegomena to Homer, 1795, traduction en anglais, Princeton, N.J., Princeton University Press, 1988.

Zumthor, P., Introduction à la poésie orale, Paris, Seuil, 1983.

Proche-Orient antique

Artus, O., Études sur le livre des Nombres. Récit, Histoire et Loi en Nombres 13,7-20,13, OBO 157, Fribourg/Göttingen, 1997.

Assmann, J., Moses the Egyptian, Cambridge MA/Londres, CUP, 1997-1998.

Beegle, D. M., « Moses », The Anchor Bible Dictionary IV, D. N. Freedman (dir.), New York, Bantam Doubleday Dell Publishing Group, 1992, p. 909-918.

Belnkinsopp, J., « The Midianite-Kenite Hypothesis Revisited and the Origins of Judah », Journal for the Study of the Old Testament 33 (2008), p. 31-53.

459

Black, J., Reading Sumerian Poetry, London, The Athlone Press, 1998.

Blanco Wissman, F., « Sargon, Mose und die Gegner Salomos : zur Frage von neuassyrischer Ursprünge der Mose-Erzählung », Biblische Notizen 110 (2001), p. 42-54.

Bottero, J., L’Épopée de Gilgamesh, le grand homme qui ne voulait pas mourir, Paris, Gallimard, coll. « L’aube des peuples », 1992.

Bottero, J., Le Roman de Gilgamesh, Paris, Albin Michel, 2000.

Boudart, A., « Exode », dans Dictionnaire encyclopédique de la Bible, Turnhout, Brepols, 2003, p. 466-470.

Caquot A., Sznycer M., Herdner A., Textes ougaritiques, I. Mythes et légendes, Paris, Cerf, 1974.

Cassin, E., La Splendeur divine. Introduction à l’étude de la mentalité mésopotamienne, La Haye, Mouton, 1968.

Cauvin, J., Naissance des divinités, naissance de l’agriculture, Paris, CNRS Éditions, 1997.

Cazelles, H., À la recherche de Moïse, Paris, Cerf, 1979.

Coats, G. W., Moses, Heroic Man, Man of God, JSOTS 57, Sheffield, 1988.

Coats, G. W., The Moses Tradition, JSOTS 161, Sheffield, 1993.

Cohen, J., The Origin and Evolution of the Moses Nativity Story, Londres, Brill, 1993.

Drioton, E., « À propos de la stèle de Balou’a », Revue Biblique 42 (1933), p. 353-365.

Forest, J.-D., L’Épopée de Gilgamesh et sa postérité – introduction au langage symbolique, Paris, Éd. Paris-Méditerranée, 2002.

Forest, J.-D., Mésopotamie. L’apparition de l’état, VIIe-IIIe Millénaire, Paris, Éditions Paris-Méditerranée, 1996.

Gass, E., Die Moabiter – Geschichte und Kultur eines ostjordanischen Volkes im 1. Jahrtausend v. Chr., ADPV 38, Wiesbaden, 2009, p. 107-115.

Gertz, J. C., Tradition und Redaktion in der Exoduserzählung, FRLANT 186, Göttingen, Vandenhoeck und Ruprecht, 2000.

Halpern, B., « The Exodus and the Israelite Historians », Avraham Malamat Volume, S. Ahituv et B. A. Levine (dir.), Eretz-Israel 24, Jérusalem, 1993, p. 89*-96*.

Halpern, B., « The Exodus from Egypt : Myth or Reality ? », The Rise of Ancient Israel, H. Shanks (dir.), Washington, Biblical Archaeology Society, 1992, p. 87-101.

Herrmann, S., « Mose », Neues Bibel-Lexikon, M. Görg et B. Lang (dir.), Fasc. 10, Düsseldorf, Patmos, 1995, col. 847-849.

Hoffmeier, J. K., Israel in Egypt : The Evidence for the Authenticity of the Exodus Tradition, Oxford/New York, Oxford University Press, 1997.

Kitchen, K. A., On the Reliability of the Old Testament, Grand Rapids/Cambridge UK, Eerdmans Publishing Company, 2003.

Knauf, E. A., Midian. Untersuchungen zur Geschichte Palästinas und Nordarabiens am Ende des 2. Jahrtausends v. Chr., ADPV, Wiesbaden, 1988.

La Protohistoire d’Israël, E.-M. Laperrousaz (dir.), Paris, Cerf, 1990.

Le Pentateuque en question, A. de Pury (dir.), Genève, Labor & Fides, coll. « Le monde de la Bible », 1989.

Leclant, J., « Le “tétragramme” à l’époque d’Aménophis III », Near Eastern Studies Dedicated to H.I.H. Prince Takahito Mikasa, M. Mori (dir.), Bulletin of the Middle Eastern Culture Center in Japan 5, Wiesbaden, O. Harrassowitz, 1991, p. 215-217.

Lemaire A., « Tribute or Looting in Samaria and Jerusalem. Shoshenq in Jerusalem ? », Homeland and Exile. Biblical and Ancient Near Eastern Studies in Honour of B. Oded, G. Galil et al. (dir.), Leiden, 2009, p. 167-177.

Lemaire, A., La Naissance du monothéisme. Le point de vue d’un historien, Paris, Bayard, 2003.

Lemaire, A. « Tribute or Looting in Samaria and Jerusalem. Shoshenq in Jerusalem ? », Homeland and Exile. Biblical and Ancient Near Eastern Studies in Honour of B. Oded, G. Galil et al. (dir.), Leiden, Brill, 2009.

460

Lemaire, A., « La fin de la première période perse en Égypte et la chronologie judéenne vers 400 av. J.C. », Transeuphratène 9 (1995), p. 51-62.

Lemaire, A., « La Haute Mésopotamie et l’origine des Benê-Jacob », Vetus Testamentum 34 (1984), p. 95-101.

Lemaire, A., « Le décalogue : essai d’histoire de la rédaction », Mélanges bibliques et orientaux en l’honneur de M. Henri Cazelles, A. Caquot et M. Delcor (dir.), AOAT 212, Neukirche, 1981, p. 259-295.

Lemaire, A., « Le sabbat à l’époque israélite », Revue Biblique 80 (1973), p. 161-185.

Lemaire, A., « Les Benê-Jacob. Essai d’interprétation historique d’une tradition patriarcale », Revue Biblique 85 (1978), p. 321-337.

Lemaire, A., « Les premiers rois araméens dans la tradition biblique », The World of the Aramaeans I. Biblical Studies in Honour of P.-E. Dion, P. M. M. Daviau et al. (dir.), JSOTS 324, Sheffield, 2001, p. 113-143.

Lemaire, A., « Salomon et la fille du Pharaon : un problème d’interprétation historique », « I Will Speak the Riddles of Ancient Times ». Archaeological and Historical Studies in Honor of Amihai Mazar, A. M. Maeir et P. de Miroschedji (dir.), Winona Lake, Eisenbrauns, 2006, p. 699-710.

Midian, Moab and Edom. The History and Archaeology of Late Bronze and Iron Age Jordan and North-West Arabia, J. F. A. Sawyer et D. J. A. Clines (dir.), JSOTS 24, Sheffield, 1983.

Miller, J. M., Hayes, J. H., A History of Ancient Israel and Judah, Londres, 1986, p. 53-64.

Mose, Aegypten und das A.T., O. Eckart (dir.), SBS 189, Stuttgart, 2000.

Niditch, S., « The Challenge of Israelite Epic », A Companion to Ancient Epic, J. Foley (dir.), Oxford, Blackwell, coll. « The Blackwell Companions to the Ancient World », 2005, p. 277-278.

Otto, E., Die Tora des Mose. Die Geschichte der literarischen Vermittlung von Recht, Religion und Politik durch die Mose Gestalt, Hambourg, Juedische Verlagsanstalt, 2001.

Otto, E., Mose. Geschichte und Legend, Munich, Beck, 2006.

Römer Th. et al., Moïse, le prophète de Dieu, Lumière et Vie 47 (1998), p. 1-91.

Römer, Th., Moïse « lui que Yahvé a connu face à face », Paris, Gallimard, coll. « Découvertes », (1970) 2002.

Sarna, N. M., « Israel in Egypt », Ancient Israel. From Abraham to the Roman Destruction of the Temple, H. Shanks (dir.), Washington, Pearson Education, 1995.

Schart, A., Mose und Israel im Konflikt : eine Redaktionsgeschichtliche Studie zu den Wüstenerzählungen, OBO 98, Fribourg/Göttingen, 1990.

Smend, R., Das Mosebild von Heinrich Ewald bis Martin Noth, Tübingen, Mohr, 1952.

Tournay, R. J., et Shaffer, A., L’Épopée de Gilgamesh, Paris, Cerf, 1994.

Van Seters, J., The Life of Moses : The Yahwist as Historian in Exodus-Numbers, Louisville Ky/Kampen, Westminster John Knox Press, 1994.

Vaux, R. de, Histoire ancienne d’Israël, Paris, J. Gabalda et Cie, 1971.

Ward, W.A. et Martin, M. F., « The Balu’a Stele : A New transcription with Palaeographical and Historical Notes », Annual of the Department of the Antiquities of Jordan 8-9 (1964), p. 5-29.

Wilson, K. A., The Campaign of Pharaoh Shoshenq I into Palestine, FAT 2. Reihe 9, Tübingen, 2005.

Yoyotte, J., « La campagne palestinienne du pharaon Merneptah. Données anciennes et récentes », La Protohistoire d’Israël, E.-M. Laperrousaz (dir.), Paris, Cerf, 1990, p. 109-119.

461

Grèce antique

A Companion to Ancient Epic, J. M. Foley (dir.), Oxford, Blackwell, coll. « The Blackwell Companions to the Ancient World », 2005.

A New Companion to Homer, I. Morris et B. Powell (dir.), Leiden, Brill, Mnemos, 1997.

Alvis, J., Divine Purpose and Heroic Response in Homer and Virgil, the Political Plan of Zeus, Lanham, Rowman and Littlefield Publishers, 1995.

Ballabriga, A., Les Fictions d’Homère, Paris, PUF, 1998.

Bannert, H., Formen des Wiederholens bei Homer, Wien, Verlag der österreichischen Akademie des Wissenschaften, coll. « Wiener Studien Beiheft 13 », 1988.

Bespaloff, R., De l’Iliade, New York, Brentano’s, 1943, réédité en 2004 chez Allia avec une notice par Monique Jutrin.

Beye, C. R., Ancient Epic Poetry. Homer, Apollonius, Virgil, Ithaca-Londres, Cornell U.P., 1993

Beyond Oral Poetry. Recent Trends in Homeric Interpretation, J. M. Bremer, I. J. F. de Jong et J. Kalff (dir.), Amsterdam, Grüner, 1987.

Boivin, J., Apologie d’Homère et bouclier d’Achille, Genève, Slatkine reprints, (1715) 1970.

Bouvier, D., « La tempête de la guerre. Remarques sur l’heure et le lieu du combat dans l’Iliade », Metis 1 (1986), p. 237-257.

Bouvier, D., « Mourir près des fontaines de Troie », Euphrosyne 15 (1987), p. 9-29.

Bouvier, D., Le sceptre et la lyre. L’Iliade et les héros de la mémoire, Grenoble, Jérôme Million, 2002.

Brunet, Ph., La Naissance de la littérature dans la Grèce ancienne, Paris, Librairie générale française, 1997.

Burgess, J., « Performance and the Epic Cycle », CJ 100 (2004), p. 1-23.

Burgess, J., The Death and Afterlife of Achilles, Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 2009.

Burgess, J., The Tradition of the Trojan War in Homer and the Epic Cycle, Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 2001.

Butler, S., L’Auteure de l’Odyssée, trad. C.-H. Angelliaume, Châtillon, À l’Écluse d’aval, 2009.

Butler, S., The Authoress of the Odyssey, where and when she wrote, who she was, the use she made of the Iliad, and how the poem grew under her hands, introd. T. Whitmarsh, Exeter, Bristol Phoenix Press, (1897) 2004.

Carlier, P., La Royauté en Grèce avant Alexandre, Strasbourg, AECR, Groupe de Recherches d’Histoire Romaine de l’Université des Sciences Humaines de Strasbourg, 1984.

Carpenter, R., Folk Tale. Fiction and Saga in the Homeric Epics, Berkeley, 1956.

Ceccarelli, L., L’eroe e il suo limite. Responsabilità personale e valutazione etica nell’Iliade, Bari, Edipuglia, coll. « Quaderni di Invigilata Lucernis », 2001.

Chuvin, P., La Mythologie grecque : Du premier homme à l’apothéose d’Héraclès, Paris, Fayard, 1992.

Clay, J. S., « Dying is Hard to Do », Colby Quarterly 38 (2002), p. 7-16.

Clay, J. S., « Homer’s Trojan Theater », TAPA 137 (2007), Presidential Address, p. 233-252.

Collins, D., Immortal Armor. The Concept of Alkê in Archaic Greek Poetry, Lanham, 1998.

Conche, M., Essais sur Homère, Paris, PUF, 1999.

Décultot, E., « Le Laokoon de Gotthold Ephraim Lessing. De l’imagination comme fondement d’une nouvelle méthode critique », Les Études philosophiques 65 (2003), p. 197-212.

Detienne, M. et Vernant, J.-P., Les Ruses de l’intelligence : la mètis des Grecs, Paris, Flammarion, 1974.

Dodds, E. R., Les Grecs et l’irrationnel, Paris, Flammarion, coll. « Champs », (1959) 1977.

462

Durante, M., « ΕΠΕΑ ΠΤΕΡΟΕΝΤΑ. La parola come “cammino” in immagini greche e vediche », Rend. Acad. dei Lincei, coll. « Classe di Scienze Morali, storiche e filologiche, 13 », 1958, p. 3-14,

Edwards, M. W., « Homer and the Oral Tradition : The Formula. Part I », Oral Tradition 1 (1986), p. 171-230 ; « Homer and the Oral Tradition : The Formula. Part II », Oral Tradition 3 (1988), p. 11-60.

Edwards, M. W., « Topos and transformations », Beyond Oral Poetry. Recent Trends in Homeric Interpretation, Amsterdam, Grüner, 1987.

Edwards, M. W., « Homeric Style and Oral Poetics », A New Companion to Homer, I. Morris et B. Powell (dir.), Leiden, 1997, p. 261-283.

Feeney, D. C., The Gods in Epic, Oxford (US), Clarendon Press, (1991) 2004.

Fenik, B. Typical Battle Scenes in the Iliad : Studies in the Narrative Techniques of some Homeric Battle Descriptions, Wiesbaden, Steiner, 1968.

Finley, M. I., Le Monde d’Ulysse, Paris, La Découverte, 1983.

Foley, J. M., « Oral Tradition and its Implications », A New Companion to Homer, I. Morris et B. Powell (dir.), Leiden, 1997, p. 146-173.

Foley, J. M., « Traditional Signs and Homeric Art », Written Voices, Spoken Signs. Tradition, Performance and the Epic Text, E. Bakker et A. Kahane (dir.), Cambridge Mass., 1997, p. 56-82.

Fränkel, H., Die Homerischen Gleichnisse, 2e édition revue et augmentée avec une préface et une bibliographie d’E. Heitsch, Göttingen, (1921) 1977.

Friedrich, R., « On the compositional use of similes in the Odyssey », AJP 102 (1981), p. 137-159.

Gantz, T., Mythes de la Grèce archaïque, Paris, Belin, 2004 (éd. orig. Early Greek Myth, Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 1993).

Germain, G., Genèse de l’Odyssée. Le fantastique et le sacré, Paris, PUF, 1954.

Gill, C., Personality in Greek Epic. Tragedy and Philosophy. The Self in Dialogue, Oxford, Oxford University Press, 1996.

Graziosi, B. et Haubold, J., Homer : the Resonance of Epic, London, Duckworth, Classical Literature and Society, 2005.

Heiden, B., « The Simile of the Fugitive Homicide, Iliad 24.480-4 : Analogy, Foiling and Analogy », AJP 119 (1998), p. 1-10.

Heiden, B., Homer’s Cosmic Fabrication. Choice and Design in the Iliad, Oxford, OUP/American Philological Association, 2008.

Hentsch, T., Raconter et mourir. L’Occident et ses grands récits, Paris, Bréal, 2002.

Hölscher, U., 1989, Die Odyssee : Epos zwischen Märchen und Roman, München, Beck, 1989.

Homère, Iliade, texte établi et traduit par P. Mazon, Paris, Les Belles Lettres, « Collection des Universités de France », (1938)1963.

Homère, L’Iliade, édition bilingue de P. Mazon, Paris, Les Belles Lettres, 1967-1972.

Homère, L’Iliade, traduction de M. Meunier, Paris, Le Livre de Poche.

Hommage à Milman Parry : Le style formulaire de l’épopée homérique et la théorie de l’oralité poétique (Colloque International de Grenoble, 1993), F. Létoublon (dir.), Amsterdam, Gieben, 1997.

Jaillard, D., « Kûdos arésthai (emporter le kûdos). Le kudos des rois, des guerriers et des athlètes au miroir des dieux », Gaia 11 (2007), p. 85-99.

Lambin, G., Homère le compagnon, Paris, CNRS éditions, 1995.

Lambin, G., L’Épopée, genèse d’un genre littéraire en Grèce, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2000.

Lee, D. J. N., The Similes of the Iliad and the Odyssey compared, Melbourne, 1964.

Lessing, G. E., Laokoon, oder Über die Grenzen der Malerei und Poesie (1766), URL : http://gutenberg.spiegel.de/ ?id=5&xid=1617&kapitel=1#gb_found

Létoublon, F. et Montanari, F., « Les métaphores homériques : l’exemple du “cœur de fer” », Skhèma/figura ; Formes et figures chez les Anciens, rhétorique, philosophie, littérature, M.

463

S. Celentano, P. Chiron et M.-P. Noël (dir.), Paris, PENS, coll. « Études de littérature ancienne », 2004, p. 31-46.

Létoublon, F. et Volpilhac, C., Homère en France après la Querelle (1715-1900). Actes du colloque de Grenoble, 23-25 octobre 1995, Paris, Champion, 1999.

Létoublon, F., « À propos que quelques répétitions non formulaires dans l’Iliade », dans Procédés synchroniques de la langue poétique en grec et en latin, sous la direction de Alain Blanc et Emmanuel Dupraz, Bruxelles, Safran, coll. « Langues et cultures anciennes », 2007, p. 139-150.

Létoublon, F., « Citations et formules chez Homère », Hôs éphat’, dixerit quispiam, comme disait l’autre… Mécanismes de la citation et de la mention dans les langues de l’Antiquité, C. Nicolas (dir.), Grenoble, ELLUG, R & T, hors série 15, 2006, p. 17-32.

Létoublon, F., « De la syntaxe à la poétique générative ou Grammaire et mesure », La Langue et les textes en grec ancien. Actes du colloque Pierre Chantraine, F. Létoublon (dir.), Amsterdam, 1992, p. 93-104.

Létoublon, F., « Epea pteroenta », Oral Tradition 14 (1999), p. 321-335.

Létoublon, F., « Iliade XXIV, un chant funèbre », L’Information littéraire 53, 2 (2001), p. 3-9.

Létoublon, F., « L’art de la “formule” et de la “scène typique” dans les scènes de mort de l’Iliade », Koronis. Homenaje a Carlos Ronchi March, Pablo Cavallero, Rodolfo P. Buzon, Diana Frenkel, Amalia Nocito (dir.), Buenos Aires, Instituto di Filologia Clasica, Facultad de Filosofia y Letras, Universitad de Buenos Aires, 2003, p. 29-56.

Létoublon, F., « La lance en frêne du Pélion et les armes d’Achille », Les Armes dans l’Antiquité. De la technique à l’imaginaire, études rassemblées par P. Sauzeau et T. Van Compernolle, Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, CERCAM, 2007, p. 215-229.

Létoublon, F., « Le discours et le dialogue intérieur chez Homère », ΕΡΑΝΟΣ. Proceedings of the 9th International Symposium on the Odyssey, M. Païsi-Apostolopoulou (dir.), Ithaki, Centre for Odyssean Studies, 2001, p. 247-272.

Létoublon, F., « Le Jour et la Nuit. Formulaire épique et problèmes de narratologie homérique », Hommage à Milman Parry : Le style formulaire de l’épopée homérique et la théorie de l’oralité poétique (Colloque International de Grenoble, 1993), F. Létoublon (dir.), Amsterdam, Gieben, 1997, p. 137-146.

Létoublon, F., « Le récit homérique, de la formule à l’image », Europe 865 (2001), p. 20-47.

Létoublon, F., « Patience, mon cœur ! Geduld, mein Herze », Gaia 7 (2003), p. 321-346.

Létoublon, F., « Comparaisons et métaphores homériques. Un formulaire traditionnel ou un art poétique ? », Aevum antiquum 5 (2005 publié en 2009), p. 117-134.

Létoublon, F., « Le messager fidèle », in Beyond Oral Poetry, Recent Trends in Homeric Interpretation, J. M. Bremer, I. J. F. de Jong et J. Kalff (dir.), Amsterdam, Grüner, 1987, p. 123-144.

Létoublon, F., 2005, « La Patroclie, exploits et mort du héros (Iliade XVI) », L’information littéraire 54, 4 (2005), p. 19-39.

Lonsdale, S.H., Creatures of Speech : lion, herding and hunting similes in the Iliad, Stuttgart, 1990.

Loraux, N., « L’Iliade moins les héros », L’Inactuel 1 (1994), p. 29-46.

Martin, R., The Language of Heroes. Speech and Performance in the Iliad, Ithaca, Cornell Univ. Press, 1989.

Moulton, C., Similes in Homeric Poems, Göttingen, 1977.

Muellner, L., The Anger of Achilles. Mênis in Greek Epic, Ithaca, Cornell University Press, 1996.

Nagy, G., Le Meilleur des Achéens. La Fabrique du héros dans la poésie grecque archaïque, Paris, Seuil, 1994.

Onians, R. B., Les Origines de la pensée européenne sur le corps, l’esprit, l’âme, le monde, le temps et le destin, Paris, 1999 (trad. de l’anglais, éd. originale, Cambridge, 1951).

Oral-Formulaic Theory and Research : An Introduction and Annotated Bibliography, J. M. Foley (dir.), New York, Garland, 1985.

464

Oral-Formulaic Theory : A Casebook, J. M. Foley (dir.), New York, Garland, 1990.

Parry, M., L’Épithète traditionnelle dans Homère. Essai sur un problème de style homérique, Paris, Belles Lettres, 1928.

Parry, M., Les Formules et la métrique d’Homère, Paris, Belles Lettres, 1928.

Parry, M., The Making of Homeric Verse. The Collected Papers of Milman Parry, Oxford, 1971.

Pratt, L. H., Lying and Poetry from Homer to Pindar : Falsehood and Deception in Archaic Greek Poetry, University of Michigan Press, 1993.

Redfield, J., Nature and Culture in the Iliad, Chicago, CUP, 1975.

Richardson, N. J., The Iliad : A Commentary, VI, Books 21-24, édité par G.S. Kirk, Cambridge, 1993.

Roguin, A.-F. de, « “… et recouvre d’une montagne leur cité !” La Fin du monde des héros dans les épopées homériques », Göttingen, Vandenhœck & Ruprecht, coll. « Hypomnemata 169 », 2007.

Russo, J., « A closer look at Homeric Formulas », TAPA 94 (1963), p. 235-247.

Russo, J., « Homer’s Style : Non-Formulaic Features of an Oral Aesthetic », Oral Tradition 9 (1994), p. 371-389.

Russo, J., « The Structural Formula in Homeric Verse », YCS 20 (1966), p. 219-240.

Russo, J., « The Formula » dans A New Companion to Homer, I. Morris et B. Powell (dir.), Leiden, 1997, p. 238-260.

Ruyer, R., Homère au féminin, Paris, Copernic, 1977.

Saïd, S., Homère et l’Odyssée, Paris, Belin, 1998.

Schein, S. L., 1984, The Mortal Hero, Berkeley, UCP, 1984.

Scott, W. C., The Oral Nature of the Homeric Simile, Leiden, Mnemos, 1974, Suppl. 28.

Severyns, A., Le Cycle épique dans l’école d’Aristarque, Paris, Les Belles Lettres, 1928.

Slatkin, L. M., The Power of Thetis. Allusion and Interpretation in the Iliad, Berkeley, UCP, 1991.

Stanford, W. B., Greek Metaphor. Studies in Theory and Practice, Oxford, 1936.

Vernant, J.-P., « La belle mort et le cadavre outragé », Journal de Psychologie 2 (1980), p. 209-241.

Vernant, J.-P., L’individu, la mort, l’amour. Soi-même et l’autre dans la Grèce ancienne, Paris, Gallimard, 1989.

Vernant, J.-P., Mythe et pensée chez les Grecs : Études de psychologie historique, Paris, La Découverte, 1988.

Vidal-Naquet, P., Le Monde d’Homère, Paris, Perrin, 2000.

Vivante, P., The Epithets in Homer. A Study in Poetic Values, New Haven, 1982.

Vivante, P., The Homeric Imagination. A Study of Homer’s Poetic Perception of Reality, Bloomington, 1970.

Voskos, A., Méléagre-Achille, et Phénix. Contribution à la recherche de l’unité de l’Iliade, Besançon, Praxandre, 2006.

Watkins, C., How to Kill a Dragon. Aspects of Indo-European Poetics, Oxford, 1995.

Weil, S., L’Iliade, poème de la force, 1941, http://www.scribd.com/doc/8566731/Simone-Weil-LIliade-ou-le-poeme-de-la-force.

Whitman, W., Homer and the Heroic Tradition, New York, (1958) 1965.

Williams, B., Shame and Necessity, Berkeley, 1993.

Worman, N., The Cast of Character. Style in Greek Literature, Austin, The University of Texas Press, 2002.

Zanker, G., The Heart of Achilles. Characterization and Personal Ethics in the Iliad, Ann Arbor, 1994.

465

Rome antique

Sources primaires

Denys d’Halicarnasse, Antiquités Romaines, I, texte établi et traduit par Valérie Fromentin, 2002 [1998], Paris, Les Belles Lettres, « Collection des Universités de France », (1998) 2002.

Virgile, Énéide, texte établi et traduit par Jacques Perret, troisième tirage de l’édition revue et corrigée par R. Lesueur, Paris, Les Belles Lettres, « Collection des Universités de France », (1977) 2002.

Le Tasse, Discours de l’art poétique, Discours du poème héroïque, traduit de l’italien, présenté et annoté par F. Graziani, Paris, Aubier, 1997.

Michaelis Marulli Carmina, éd. A. Perosa, Zurich, Thesaurus Mundi, 1951.

Politien, A., Silves, trad. et commenté par P. Galand, Paris, Les Belles Lettres, 1987.

Ronsard, Pierre de, Œuvres complètes, t. XVI La Franciade, édition critique avec introduction et commentaire par P. Laumonier, Paris, STFM, 1952.

Scaliger, J.-C., La Poétique, Livre V, Le Critique, présentation, traduction et notes de J. Chomarat, Genève, Droz, 1994.

The « De arte poetica » of Marco Girolamo Vida, éd. R. G. Williams, New York, Columbia University Press, 1976.

The Commentary on the First Six Books of the Æneid of Vergil Commonly Attributed to Bernardus Silvestris, a New Critical Edition by J. W. Jones and E. F. Jones, Lincoln/ Londres, University of Nebraska Press, 1977.

Traités de poétique et de rhétorique de la Renaissance, introduction, notices et notes de Fr. Goyet, Paris, Le Livre de Poche classique, 1990.

Études

Alvis, J., Divine Purpose and heroic response in Homer and Virgil, the political Plan of Zeus, Lanham, Rowman and Littlefield Publishers, 1995.

Bonfanti, M., Punto di vista e modi nella narrazione nell’Eneide, Pise, Giardini, 1985.

Burrow, C., « Virgils, from Dante to Milton », The Cambridge Companion to Virgil, C. Martindale (dir.), Cambridge/New York, CUP, 1997, p. 79-90.

Cameron, K., Concordance des œuvres poétiques de Joachim Du Bellay, Genève, Droz, 1988.

Carvalho, J. de, Notícias chronológicas da Universidade de Coimbra, III, i, Coïmbre, 1944.

Chew, K., « Inscius pastor : Ignorance and Aeneas’Identity in the Aeneid », Latomus 61, 3 (2002), Bruxelles, Latomus, p. 616-627.

Conte, G. B., Virgilio : il genere e i suoi confini, Milan, Garzanti, coll. « Saggi blu », 1984.

Creore, A. E., A Word Index to the Poetic Works of Ronsard, s. l., W. S. Maney, 1972.

Deremetz, A., « Énée aède. Tradition auctoriale et (re)fondation d’un genre », L’Histoire littéraire immanente dans la poésie latine, Genève, Entretiens de la fondation Hardt, tome XLVII, 2001, p. 143-175.

Dorat, J., Mythologicum, ou interprétation allégorique de l’Odyssée X-XII et de L’Hymne à Aphrodite, éd. Ph. Ford, Genève, Droz, 2000.

Everson, J., The Italian Romance Epic in the Age of Humanism. The Matter of Italy and the World of Rome, Oxford, 2001.

Feeney, D. C., The Gods in Epic, Oxford (US), Clarendon Press, (1991) 2004.

466

Ford, Ph., « Pietas à Fontainebleau : Valère Maxime, Oliviero d’Arzignano, et la Galerie François Ier », Le Dialogue des arts, tome 1, Littérature et peinture du Moyen Âge au xviiie siècle, textes réunis par J.-P. Landry et P. Servet, Lyon, C.E.D.I.C., 2001.

Ford, Ph., De Troie à Ithaque : réception des épopées homériques à la Renaissance, Genève, Droz, 2007.

Formicola, C., L’Eneide di Giunone, una divinità in progress, Napoli, Loffredo, coll. « Studi Latini », 2005.

Fulgence, Virgile dévoilé, traduit, présenté et annoté par E. Wolff, postface de F. Graziani, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2009.

Grimal, P., « Il Personaggio di Enea nella tradizione pre-virgiliana », entrée « Enea », Enciclopedia Virgiliana, tome II, Rome, Istituto della Enciclopedia Italiana, (1985) 1996, p. 229.

Grimal, P., Virgile ou la seconde naissance de Rome, Paris, Flammarion, (1985) 1989.

Guillaume, J., La Galerie du Grand Ecuyer : l’histoire de Troie au château d’Oiron, Chauray, Éditions patrimoines & médias, 1996

Holtus, G. et Wunderli, P., Franco-italien et épopée franco-italienne, Grundriss der romanischen Literaturen des Mittelalters, vol. III, tome 1/2, fascicule 10, Heidelberg, Carl Winter, 2005.

Horsfall, N., « La Leggenda di Enea », entrée « Enea », Enciclopedia Virgiliana, tome II, Rome, Istituto della Enciclopedia Italiana, (1985) 1996, p. 221 sqq.

Jondorf, G., « Doctrine and Image in Jodelle’s Didon se sacrifiant », French Studies 32 (1978), p. 257-274.

Kallendorf, C., Virgil and the Myth of Venice : Books and Readers in the Italian Renaissance, Oxford, Clarendon Press, 1999.

Murrin, M., The Allegorical Epic : Essays in its Rise and Decline, Chicago/Londres, The University of Chicago Press, 1980.

Naevius, Fragmenta Poetarum Latinorum, editionem tertiam auctam curauit J. Blänsdorf, Stuttgart-Leipzig, Teubner, 1995.

Novara, A., Les Idées romaines sur le progrès d’après les écrivains de la République (essai sur le sens latin du progrès), tome II, Paris, Les Belles Lettres, 1982-1983

Petit, P., Histoire générale de l’Empire romain, I, le Haut-Empire, Paris, Seuil, coll. « Points », (1974) 1996.

Quint, D., Epic and Empire : Politics and Generic Form from Virgil to Milton, Princeton University Press, 2003.

Tarrant, R. L., « Poetry and Power : Virgil’s Poetry in Contemporary Context », The Cambridge Companion to Virgil, C. Martindale (dir.), Cambridge, Cambridge University Press, 1997, p. 169-187.

Byzance

Sources primaires

Jeffreys, E., Digenis Akritis. The Grottaferrata and Escorial Versions, Cambridge, Cambridge University Press, coll. « Cambridge Medieval Classics, 7 », 1998.

Jouanno, C., Digénis Akritas, le héros des frontières. Une épopée byzantine, Turnhout, Brepols, coll. « Témoins de notre histoire », 1998.

Morceaux choisis du Pré Spirituel de Jean Moschos, trad. D. C. Hesseling, Paris, Les Belles Lettres, 1931.

467

Odorico, P., L’Akrite. L’épopée byzantine de Digénis Akritas. Versions grecque et slave suivies du Chant d’Armouris, avec la collaboration de J.-P. Arrignon et H.-A. Théologitis, Toulouse, Anacharsis Éditions, 2002.

Trapp, E., Digenes Akrites : synoptische Ausgabe der ältesten Versionen, Vienne, Österreichische Akademie der Wissenschaften, coll. « Wiener Byzantinische Studien, VIII », 1971.

Études

Beaton, R., « Cappadocians at Court : Digenes and Timarion », Alexios I Komnenos, M. Mullet, D. Smythe (dir.), Belfast, Belfast Byzantine Enterprises, 1996, vol. I, p. 329-338.

Beaton, R., « Digenes Akrites on the Computer : A Comparative Study of the E and G Versions », Archês tês Neoellênikês Logotechnias / Origini della letteratura neogreca. Atti del secondo Congresso internazionale “Neograeca Medii Aevi” (Venezia, 7-10 Novembre 1991), N. Panayotakis (dir.), Venise, Istituto Elleniko di Studi Bizantini e Postbizantini di Venezia, 1993, vol. II, p. 42-68.

Boutet, D., La Chanson de geste. Forme et signification d’une écriture épique au Moyen Âge, Paris, PUF, 1993

Digenes Akrites. New Approaches to Byzantine Heroic Poetry, R. Beaton et D. Ricks (dir.), Aldershot, Brookfield, coll. « Variorum », 1993.

Fenik, B., Digenis, Epic and Popular Style in the E Version, Herakleion, Crete University Press, 1991.

Grégoire, H., « Le tombeau et la date de Digénis Akritas », Byzantion 6 (1931), p. 481-508, repris dans Autour de l’épopée byzantine, Londres, Variorum Reprints, 1975.

Kahane, H. et R., « Akritas and Arcita, a Byzantine Source of Boccaccio’s Teseide », Speculum, no 20 (1945), p. 415-425.

Kyriakidis, St., « To Epos tou Digenê kai to tourkikon laïkon muthistorêma tou Kioroglou », Hellênika, n° 17 (1962), p. 252-261.

Lassithiotakis, M., « Achille et Digénis : réflexions sur la fonction de quelques épisodes et motifs acritiques dans l’Achilléide », Les Personnages du roman grec (Actes du colloque de Tours, 18-20 novembre 1999), B. Pouderon, C. Hunzinger, D. Kasprzyk (dir.), Lyon, Maison de l’Orient Méditerranéen, 2001, p. 373-392.

Lassithiotakis, M., « Pausasthe graphein Homêron… / Ha Homêros epseusato… Paratêrêseis ston prologo tou muthistorêmatos tou Digenê (G, IV, 27 sq. / E, 718 sq.) », Ê proslêpsê tês archaiotêtas sto buzantino kai neoellêniko muthistorêma. Acta of a conference held at Rhethymnon (November 9-10, 2001), S. Kaklamanis, M. Paschalis (dir.), Athènes, Stigmê, 2005, p. 49-72.

Magdalino, P., « Honour among Romaioi : The Framework of Social Values in the World of Digenes Akrites and Kekaumenos », Byzantine and Modern Greek Studies, no 13 (1989), p. 183-218.

Maltese, E. V., « Un eroe di frontiera », introduction à P. Odorico, Digenis Akritas, Poema anonimo bizantino, Florence, Giunti, 1995, p. ix-xvii.

Odorico, P., « Haper eisin pseudea : les images des héros de l’Antiquité dans le Digénis Akritas », Ê proslêpsê tês archaiotêtas sto buzantino kai neoellêniko muthistorêma. Acta of a conference held at Rhethymnon (November 9-10, 2001), S. Kaklamanis, M. Paschalis (dir.), Athènes, Stigmê, 2005, p. 31-47.

Pertusi, A., « La poesia epica bizantina e la sua formazione : problemi sul fondo storico e la struttura letteraria del “Digenis Akritas” », Atti del Convegno Internazionale sul Tema : La Poesia Epica e la sua Formazione (Roma, 28 marzo – 3 aprile 1969), Rome, Academia nazionale dei Lincei, 1970, p. 481-544.

Pertusi, A., « Tra storia e leggenda : Akritai e Ghâzi sulla frontiera orientale di Bisanzio », Actes du xive Congrès International des Études Byzantines (Bucarest, 6-12 septembre 1971),

468

M. Berza, E. Stanescu (dir.), Bucarest, Editura Academiei Republicii Socialiste România, 1974, vol. I, p. 237-283.

Ricks, D., « Is the Escorial Akritis a Unitary Poem ? », Byzantion, no 59 (1989), p. 184-207.

Ricks, D., « Maximou’s Metamorphoses », Prosa y verso en Griego Medieval. Rapports of the International Congress “Neograeca Medii Aevi” III (Vitoria 1994), J.M. Egea, J. Alonso (dir.), Amsterdam, Hakkert, 1996, p. 321-330.

Théologitis, H.-A., « Digénis Akritas et la littérature byzantine : problèmes d’approche », Les Personnages du roman grec (Actes du colloque de Tours, 18-20 novembre 1999), B. Pouderon, C. Hunzinger, D. Kasprzyk (dir.), Lyon, Maison de l’Orient Méditerranéen, 2001, p. 393-405.

Trapp, E., « Digenes Akritas, Epos oder Roman ? », Studi Classici in onore di Quintino Cataudella, Catane, Edigraf, 1972, vol. II, p. 637-643.

Trapp, E., « Hagiographische Elemente im Digenes-Epos », Analecta Bollandiana, no 94 (1976), p. 275-287.

Monde arabe médiéval

Sources primaires

Aventures d’Antar : roman arabe, traduction française d’après le manuscrit complet de la Bibliothèque impériale de Vienne par M. de Hammer, Paris, Amyot, 1868-1869.

Histoire des Beni Hilal et de ce qui leur advint dans leur marche vers l’ouest, Versions tunisiennes de la geste hilalienne, publiées par M. Galley et A. Ayoub, Paris, A. Colin, 1983.

La geste du Zîr Sâlim d’après un manuscrit syrien, présentation, édition et traduction annotée par M. Gavillet-Matar, Damas, Institut Français du Proche-Orient, 2005.

La geste hilalienne (version de Bou Thadi), traduction de L. Saada, Paris, Gallimard, 1985.

Lane, E. W., An Account of the Manners and Customs of the Modern Egyptians, 2 vol., London, The Society for the Diffusion of Useful Knowledge, 1836.

Le Roman de Baybars, traduction, présentation et notes par G. Bohas et J.-P. Guillaume (traduction partielle, d’après la tradition manuscrite alépine), 10 volumes, Paris, Sindbad Actes Sud, 1985-1997.

Sîrat al-Malik al-Zâhir Baybars hasba l-riwâya al-shâmiyya, édité par G. Bohas, K. Zakharia et S. Diab, 8 volumes parus, Damas, Institut Français du Proche-Orient, 2001-.

The Adventures of Antar, traduction partielle et adaptation par H. T. Norris, Warminster, Aris & Phillips, 1980.

The Adventures of Sayf Ben Dhi Yazan, an Arab folk epic, traduction partielle et adaptation par L. Jayyusi, Bloomington, University of Indiana Press, 1996.

Yaqtin, S., Dhakîrat al-‘ajâ’ib al-‘arabiyya : Sayf ibn Dhî Yazan, Beyrouth, Al-Markaz al-thaqâfî al-‘arabî, 1997.

Études

Arabic Literature in the Post-Classical Period, R. Allen et D. S. Richards (dir.), Cambridge, UK / New York, Cambridge University Press, 2006.

469

Bohas, G. et Guillaume, J.-P., « Comment grandissent les romans populaires ? », Studia Islamica, 1, 83 (1996), p. 89-99.

Bohas, G. et Guillaume, J.-P., « Le douanier intègre et l’enfant programmé : quand le Roman de Baybars rencontre les Mille et une nuits », Studia Islamica 76 (1992), p. 151-161.

Canard, M., « Delhemma, épopée arabe des guerres arabo-byzantines », Byzantion, X (1935), p. 78-93.

Canard, M., « Les principaux personnages du roman de chevalerie arabe Dhât al-Himma wa-l-Battâl », Arabica VIII (1961), p. 158-173.

Canova, G., « Critical attitudes towards Arabic folk epics », Eurasian Studies, IV/I (2005), p. 29-40

Canova, G., « Hilali narratives from Southern Arabia », Studies on Arabic Epics, G. Canova (dir.), Oriente Moderno, XXII, 2, Roma, Istituto per l’Oriente C. A. Nallino, 2003, p. 361-375.

Canova, G., « Hilaliana e Zanata. Considerazioni sulla Sîrat Beni Hilâl », Quaderni di Studi Arabi V (1989), p. 163-178.

Canova, G., « Osservazioni a margine della storia di Zir Sâlim », Quaderni di Studi Arabi, VII (1985), p. 115-136.

Canova, G., « Testimonianze hilaliane nello Yemen orientale », Studi yemeniti, I (1985), p. 161-185.

Canova, G., « Twenty years of studies on Arabic epics », Oriente Moderno, XXII (2003), p. v-xxii.

Canova, G., « Una ricerca fra i Banû Hilâl di Wâdi Markha (Yemen) », Quaderni di Studi Arabi XI (1993), p. 193-214.

Chelhod, J., « La geste du roi Sayf », Revue d’Histoire des Religions, CLXXII, 2 (1967), p. 181-205.

Cherkaoui, D., « Historical Elements in the Sîrat ‘Antar », Studies on Arabic Epics, G. Canova (dir.), Oriente Moderno, XXII, 2, Roma, Istituto per l’Oriente C. A. Nallino, 2003, p. 407-424.

Chraïbi, A., « Le roman de Sayf ibn Dhî Yazan : sources, structure et argumentation », Studia Islamica, LXXXIV (1996), p. 113-134.

Chraïbi, A., Les Mille et Une Nuits : histoire du texte et classification des contes, Paris, L’Harmattan, 2008.

Connelly, B. A., « Sîrat Beni Hilâl and the Oral-Epic Technique of Poesis », Cahiers des Arts et Traditions populaires, Tunis, 1981-1982.

Connelly, B., « Three Egyptian Rebâb-Poets : Individual Crafts and Poetic Design in Sîrat Banî Hilâl », Edebiyat, II (1988), p. 117-147.

Doufikar-Aerts, F., « Sîrat al-Iskandar : an Arabic popular romance of Alexander », Oriente Moderno, XXII, 2 (2003), p. 505-520.

Galley, M. et Ayoub, A., Histoire des Beni Hilal, Paris, Les Belles-Lettres, 1983.

Guillaume, J.-P., « ‘Ayyâr et fidâwi : deux figures du technicien de la ruse dans la littérature épique arabe », La Comédie de la ruse, J.-L. Joly (dir.), Publications de l’ENS de Meknès, 1998, p. 98-116.

Guillaume, J.-P., « Le Roman de Baïbars et la littérature populaire », Langues et cultures populaires dans l’aire arabo-musulmane, Association française des arabisants, Paris, 1987, p. 71-77.

Guillaume, J.-P., « Les Ismaéliens dans le Roman de Baybars : genèse d’un type littéraire », Studia Islamica, 84 (1996), p. 145-179.

Guillaume, J.-P., « Les scènes de bataille dans Sîrat Baybars : considérations sur le “style formulaire” dans la littérature épique arabe », Arabica, LI, 2 (2004), p. 55-76.

Guillaume, J.-P., « Quelques avatars du guerrier au tronc d’arbre dans la littérature épique arabe et ailleurs », Temi et motivi epiche et cavalleresche fra Oriente et Occidente : Atti del IV° incontro « Medioevo Romanzo e Orientale », A. Pioletti et G. Lalomia (dir.), Catania, Rubbettino, 2010, p. 173-188.

Guinle, F., « Double et substitution dans Sîrat Baybars, Le cas de Shîha Jamâl al-Dîn », Langues et Littératures du Monde Arabe no 5 (2004/2005), Lyon, ENS Éditions, p. 209-230.

470

Guinle, F., Les Stratégies narratives dans la recension damascène de Sîrat al-Malik al-Zâhir Baybars, Damas, Institut Français du Proche-Orient, 2010.

Heath, P., The Thirsty Sword : Sîrat ‘Antar and the Arabic Popular Epic, Salt Lake City, The University of Utah Press, 1996.

Herzog, T., Geschichte und Imaginäre : Entstehung, Uberlieferung und Bedeutung der Sîrat Baibars in ihrem sozio-politische Kontext, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 2006.

Herzog, Th., « Utmân dans la Sîrat Baybars : un héros picaresque ? », in Studies on Arabic Epics. Oriento Moderno, no 83, fascicule 2 (2003), p. 453-463.

Jayyusi, L., The Adventures of Sayf Ben Dhî Yazan, an Arab Folk Epic, Bloomington, Indiana University Press, 1996.

Khûrshîd, F., « As-siyar ash-sha‘bî al-‘arabiyya », ‘Âlam al-fikr, vol. 19, 2 (1988), p. 249-278.

Lectures du Roman de Baybars, J.-C. Garcin, (dir.), Marseille/Aix-en-Provence, Éditions Parenthèse / MMSH, 2003.

Lentin, J., « Middle Arabic », in, Encyclopedia of Arabic Language and Linguistics, vol. 3, Kees Versteegh et al. (dir.), Leiden-Boston, Brill, 2008, p. 215-224.

Lyons, M. C., « The Sîrat Baybars » in Orientalia Hispanica 1, Leiden, E. J. Brill, 1974, p. 490-504.

Lyons, M. C., The Arabian Epic. Heroic and Oral Storytelling, Cambridge, CUP, 1995.

Lyons, M. C., The Arabic Folk Epics, 3 volumes, Cambridge, CUP, 1995.

Miquel, A., Un conte des Mille et une nuits : ‘Ajîb et Gharîb, Paris, Flammarion, 1977.

Oliverus, J., « Themen und Motiven im arabischen Volksbuch von Zîr Sâlem », Archiv Orientalni, XXXIII (1971), p. 129-145.

Ott, C., Metamorphosen des Epos : Sîrat al-Mujâhidîn zwischen Mündlichkeit und Schriftlichkeit, Amsterdam, Amsterdam University Press, 2003.

Pellat, Ch., « Hamâsa », Encyclopédie de l’Islam 2, III, Paris, Maisonneuve et Larose, 1971, p. 113-114.

Pinault, D., Storytelling Techniques in the Arabian Nights, Leiden, Brill, 1992.

Reynolds, D. F., Heroic Poets, Poetic Heroes : An Ethnography of Performance in an Arabic Oral Epic Tradition, Ithaca-London, Cornell University Press, 1993.

Saada, L., La Geste hilalienne, Paris, Gallimard, 1985.

Sîrat al-Malik al-Zâhir Baybars : de l’oral à l’écrit / From Performance to Script, K. Zakharia. (dir.), Arabica LI fascicules 1-2, Leiden, Brill, 2004.

Sîrat Bani Hilâl, Actes de la Table ronde internationale sur la geste des Béni Hilal (1980, Hammamet, Tunisie), édités par ‘Abd al-Wahhâb Ayyûb, [Tunis], al-Dâr al-Tûnisîyah lil-Nashr, al-Ma‘had al-Qawmî lil-Âthâr wa-al-Funûn, 1990.

Slyomowicz, S., The Merchant of Art : An Egyptian Hilali Oral Epic Poet in Performance, Berkeley, The University of California University Press, 1987.

Sowayan, S., « The Hilali poetry in the Muqaddimah : its link to Nabati poetry », Oriente Moderno XXII, 2 (2003), p. 277-306.

Studies on Arabic Epics, G. Canova (dir.), Oriente Moderno, XXII, 2, Roma, Istituto per l’Oriente C. A. Nallino, 2003.

Sublet, J., Les Trois Vies du Sultan Baïbars, Paris, Imprimerie nationale Éditions, 2002.

Vidal-Luengo, A. R., « Conflict Resolution in the Sîrat Baybars. A Peace research Approach », Studies on Arabic Epics. Oriento Moderno, no 83, fascicule 2 (2003), p. 466-484.

Vidal-Luengo, A. R., La Dimensión mediadora en el mito árabe islámico : La Sirat Baybars, Eirene, Instituto de la Paz y los Conflictos, Universidad de Granada, Granada, 2000.

Wangelin, H., Das Arabische Volksbuch vom König Az-Zâhir Baybars, Stuttgart, Verlag von W. Kohlhammer (1936).

Zakharia, K., « À quoi rêvent les jeunes filles… ou les versions arabes de l’histoire de Maryam la Ceinturière », Langues et Littératures du Monde Arabe, 3 (2002), Lyon, E.N.S., p. 127-165.

471

Zakharia, K., « Les principales figures de femme dans Sîrat Baybars », Langues et Littératures du Monde Arabe 4 (2003/2004), p. 193-236.

Zakharia, K., « Quelques aspects des échanges culturels, à travers le prisme de Sîrat al-Malik Baybars hasab al-riwâya al-shâmiyya », Annales de l’Université Tunisienne, no 50 (2005), p. 107-123.

Zakharia, K., « Sa‘d Abâ Riyâh, le nigaud inspiré », Langues et Littératures du Monde Arabe no 5 (2005), p. 159-207.

Afrique noire

Inventaire commenté des sources primaires publiées

Afrique de l’ouest

Société mandingue (Mali, Guinée, Gambie, Sénégal, Burkina Faso, Côte-d’Ivoire…)

– Épopée malinké

Épopée de Soundiata (Soundjata, Sunjata) : fondation de l’empire mandingue au xiiie siècle par le héros éponyme. Nombreuses éditions (D. T. Niane, L. Camara, M. M. Diabaté, Y. T. Cissé, G. Innes, W. J. Johnson).

The Epic of Son-Jara. A West African Tradition, édité par W. J. Johnson, Bloomington, Indiana University Press, 1986

Épopée de Samory, collecté par A. Diabaté et E. Gérard (inédit, ronéoté). Relate les hauts faits d’un résistant à l’occupation française (1837-1900), capturé par Gouraud et déporté au Gabon.

– Épopée bambara

La geste de Ségou : histoire du royaume bambara de Ségou, xviie-xviiie siècles). Édition de plusieurs épisodes du cycle par G. Dumestre et L. Kesteloot (épisodes relatifs à plusieurs héros : Biton Kulibali, Da Monzon Diarra, Ngolo Diarra, Bakari Dian, etc.) :

Dumestre, G. et Kesteloot, L., La Prise de Dionkoloni, Paris, Armand Colin, coll. « Classiques Africains », 1975.

Dumestre, G., La Geste de Ségou, Paris, Armand Colin, coll. « Classiques Africains », 1979.

Société soninké (Mali, Niger)

Épopée des Koussa, édité par C. Meillassoux et L. Doucouré, Dakar, Ifan, 1967. Les Koussa sont une branche prestigieuse soninké ; cette épopée est difficile à dater (fourchette probable entre 1220 et 1477). Elle narre l’histoire de la révolte des Koussa contre le roi Garaghé.

Société wolof (Sénégal)

Épopée du Kajoor, édité par Bassirou Dieng, Paris/Dakar, ACCT/CAEG, 1993. Cycle autour de l’histoire du royaume de Kajoor (Sénégal), courant sur quatre siècles (xvie-xixsiècles), notamment à propos de Lat Dior, autre résistant à la colonisation française.

472

Société sérère (Sénégal)

Épopée de Sane Moon Faye (grand chef sérère, xixe siècle). Non publiée jusqu’ici. Plusieurs mémoires à l’Ifan et à l’UCAD.

Société peule (Sénégal, Guinée, Niger, Mali, Mauritanie…)

Épopée de Samba Guéladio Diégui, édité par I. Correra, Dakar, Ifan, 1992 (geste du héros du Fouta Toro, Sénégal, xviiie siècle).

La Geste de Hambodedio ou Hama le Rouge (ardo du Kounari, xviiie siècle), édité par C. Seydou, Paris, Armand Colin, coll. « Classiques Africains », 1976.

Épopée de Silamaka et Poullori (héros du Mâcina, xviiie siècle), édité par C. Seydou, Paris, Armand Colin, coll. « Classiques Africains », 1972.

Épopée de El Hadj Omar, édité par Samba Dieng, Dakar, UCAD, 1983 (héros toucouleur, Sénégal, xixe siècle, qui mena le djihad).

Société zarma (Niger)

Épopée de Zabarkane (fondateur du royaume zarma, viie siècle), édité par F. Mounkaïla, Niamey, CELHTO, 1988.

Épopée d’Issa Korombé (milieu xixe siècle), édité par O. Tandina, Dakar, UCAD, 1984.

Société haoussa (Niger)

Épopée de Gama Gari Kanta et Agabba (conflit entre ces deux héros), édité par O. Tandina, Niamey, CELHTO, 1990.

Société songhaï (Mali, Niger, Mauritanie)

Épopée de Askia Mohamed Touré (souverain qui succéda à la dynastie des Sonni Ali Ber, fin xve siècle), édité par T. Hale, Cambridge, CUP, 1990.

Toutes les épopées citées ci-dessus relèvent essentiellement du modèle historico-mythique. Il est possible d’y ajouter tous les récits que Lilyan Kesteloot et Bassirou Dieng appellent les « épopées corporatives » (agriculture, pêche, chasse,…), qui relèvent plutôt du modèle mythico-historique.

Afrique centrale

Société bulu-beti-fang (Gabon, Sud-Cameroun)

Épopée du mvet (mvett) : histoire de la guerre entre le peuple d’Oku (les Mortels) et celui d’Engong (les Immortels) pour la quête de l’immortalité. Nombreuses éditions :

Un mvet de Zwé Nguéma, chant épique fang, édité par H. Pepper, réédité par P. et P. de Wolf, Paris, Armand Colin, coll. « Classiques africains », 1972.

Ndoutoume, T. N., Le mvet, Paris, Présence africaine, 1970-1975, 2 volumes.

Eno Belinga, S. M., L’épopée camerounaise. Mvet. Moneblum ou l’homme bleu, Yaoundé, Centre d’édition et de production pour l’enseignement et la recherche, 1978.

Société nyanga (RDC)

Épopée de Mwindo, édité par D. Biebuyck, Tervuren, 1970. Raconte le voyage d’un chef mythique dans les entrailles de la terre, auquel se mêlent quelques éléments historiques.

Société douala (Cameroun)

Épopée de Djeki La Njambé Inono, édité par M. Bekombo, Paris, Armand Colin, coll. « Classiques Africains », 1994. Raconte la naissance et la vie d’un chef mythique douala.

Toutes ces épopées relèvent du modèle mytho-historique. On trouve en outre en Afrique centrale quelques épopées à caractère historico-mythique.

473

Société bassa (Cameroun)

Épopée des Hilun, les fils de Hiltong (xixe siècle), édité par P. Ngijol, Yaoundé, Ceper, 1980.

Société tutsi (Rwanda)

Épopée des Ibite Kerezo, édité par A. Coupez et T. Kamanzi, Tervuren, 1962 (récits des différentes dynasties).

Afrique orientale

On trouve en Afrique orientale (Est RDC, Kenya, Tanzanie) un cycle d’épopées swahili (utenzi) autour de Lyongo Fumo, chef d’Ozi, qui aurait vécu au xiie siècle. Modèle historico-mythique.

Afrique australe

La question se pose de savoir s’il existe une véritable tradition épique sotho autour de Chaka (1787-1828). Peut-on considérer le Chaka de T. Mofolo (1939, NRF dans sa traduction française) et celui de Mazizi Kunene (Emperor Chaka the Great, a Zulu Epic, Londres, Heinemann, 1979) comme des épopées ?

Sources secondaires

Dumestre, G., « L’Accentuation d’un texte épique bambara : le cas des trois Amadou de Bakoroba Koné », Actes du colloque de l’African Studies Association, Atlanta, 1989.

Épopée et identités : rois, peuples, guerriers, héros, divinités, Actes du colloque de Niamey (25-27 janvier 2005), publiés par D. Buschinger et F. Suard, Amiens, Presses du Centre d’Études Médiévales, Université de Picardie, 2005.

Johnson, J. W., The Epic of Son-Jara. A West African Tradition, Bloomington, Indiana University Press, 1986.

Kesteloot, L. et Dieng, B., Les Épopées d’Afrique noire, Paris, Karthala/Unesco, 1992.

Knappert, J., Four Swahili Epics, Leiden, Luctor et Emergo, 1964.

Nguijol, N., Les Épopées du Hilun : les fils de Hitong, épopée bassa, Yaoundé, Ceper, 1975.

Ondo, A., Formes et contenu du mvett d’après l’épopée orale de Zwé Nguéma, Paris, thèse soutenue à l’Université de Paris XII, 2006.

Ong, W. J., Orality and Literacy. The Technologizing of the Word, Londres, New-York, Methuen, 1982.

Parry, M., L’Épithète traditionnelle chez Homère, Paris, Les Belles Lettres, 1928

Seydou, C., « Comment définir le genre épique : un exemple, l’épopée africaine », Genres, Forms, Meanings, Essays in African Oral Literature, JASO (Journal of Anthropological Society of Oxford) XIII, 1 (1982), p. 184-198.

Seydou, C., « Comment définir le genre épique ? Un exemple, l’épopée africaine », JASO 13 (1982), Genres, Forms, Meanings. Essays in African Oral Literature, p. 89 sqq.

Seydou, C., Silâmaka et Poullôri, récit épique peul raconté par Tiguindji, Paris, Armand Colin, coll. « Classiques Africains », 1972.

474

Inde

Sources primaires

Aurobindo, S., Savitri : a Legend and a Symbol, Pondichéry, Sri Aurobindo Ashram Publications Department, (1954) 1993.

Bhai Vir Singh, The Epic of Rana Surat Singh, [1926], traduit et édité par Gurbachan Singh Talib (version abrégée), Chandigarh, Punjab University, 1986.

Bhâmaha, Kâvyâlânkara of Bhâmaha, [viie siècle ?], traduction et édition de P. V. Nagannatha Sastry, Delhi, Motilal Banarsidass, 1970.

Dandin, The Kâvyadârsha of Dandin, [viie siècle ?], traduction et édition de Premachândra Tarkavâgîsha, Osnabrück, Biblio Verlag, 1981.

Gupta, M., Sâket, Jhamsi, Sâhitya Sadana, (1932) 2003.

Hariaudh, Prîya Pravâs, Bénarès, Hindî Sâhitya Kûtîr, (1914) 2003.

Jâyâsi, M. M., Padamavatî [xvie siècle], traduit et édité par A. G. Shireff, Calcutta, Royal Asiatic Society of Bengal, 1944.

Le Mahâbhârata, extraits traduits par J. M. Péterfalvi, introd. et commentaires par M. Biardeau, Paris, Flammarion, 1985-1986.

Le Râmâyana de Tulsî-Dâs, texte hindi traduit et commenté par C. Vaudeville, Paris, Les Belles Lettres, 1977.

Le Râmâyana de Valmiki, traduction de M. Biardeau et M.-C. Porcher, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1999.

Les Duhâ de Dhola-Maru. Une ancienne ballade du Rajasthan, traduit par C. Vaudeville, Pondichéry, Institut Français d’Indologie, 1962.

Prakâsharâma, Râmâvatâracarita, [1847], traduit du kashmiri en anglais par Shanti Lal Nagar, New Delhi, Munshiram Manoharlal Publishers, 2001.

Prasad, J., Kâmâyani, Delhi, Prakâshan Santshân, (1936) 2005.

Prasad, J., Kâmâyani, trad. française de J. K. Balbir, préface de N. Balbir, Paris, Unesco, Langues et Mondes, 1997.

Râmakerti xvie-xviie siècles, trad. et commenté par S. Pou, Paris, E.F.E.O, 1977.

Études

Asian Variations in Ramayana, Papers presented at the International Seminar on « Variations in Ramayana in Asia : their cultural, social and anthropological significance », with an introduction by K. R. Srinavasa Iyenga, New Delhi, Sahitya Akademi, (1981) 2005.

Bagchi, P. C., An Introduction to the Adhyâtmarâmâyana, reprinted from The Calcutta Sanscrit Series, n° XI, Calcutta, 1935.

Bakker, H., Ayodhya, Groningen, Egbert Forsten, coll. « Groningen Oriental Series », 1986.

Beck, B. E. F., « Local epics in India and their links with classical epic tradition », Tenth International Congress of Anthropological and Ethnological Sciences, Calcutta, 1978.

Beck, B. E. F., The Three Twins : The Telling of a South Indian Folk Epic, Bloomington, Indiana University Press, 1982.

Biardeau, M., Études de mythologie hindoue, Paris, EFEO, 1981.

Biardeau, M., Le Mahâbhârata, Un récit fondateur du brahmanisme et son interprétation, 2 vol., Paris, Seuil, 2002.

475

Brockington, J., The Sanskrit Epics, Leiden/Boston/Köln, Brill, 1998.

Carnis, M., Le Temple de CintalaVenkataramana à Tadpatri, mémoire de Master 1, Paris, Université de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3, 2009.

Claveyrolas, M., Quand le temple prend vie. Atmosphère et dévotion à Bénarès, Paris, CNRS Éditions, 2003.

Dagens, B., Le Temple indien – miroir du monde, Paris, Les Belles Lettres, 2009.

Das, S. K., A History of Indian Literature 1800-1910, Western Impact : Indian Response, New Delhi, Sahitya Akademi, 1991.

Dubuisson, D., Le Râmâyana : épopée mythologique, thèse d’état, Université de Lille III, 1963.

Epic in Indian Literature, H. M. Nayak (dir.), Mysore, 1985.

« Epic (Urdu) », The Encyclopaedia of Indian Literature, A. Datta (dir.), New Delhi, Sahitya Akademi, 1988, p. 1197-1198.

Flueckiger, J. B., « Caste and Regional Variants in an Oral Epic Tradition », Oral Epics in India, S. Blackburn and al.(dir.), Berkeley, University of California Press, 1989, p. 33-54.

Guha, R., History at the Limit of World-History, New York, Columbia University Press, 2002.

Hiltebeitel, A., Rethinking India’s Oral and Classical Epics. Draupadî among Rajputs, Muslims, and Dalits, Chicago and London, The University of Chicago Press, 1999.

Langlais, E., « Kâmâyani de Jaishankar Prasad, une réponse indienne à la question esthétique », Actes du XXXVIe colloque de la Société de Littérature Générale et Comparée, à paraître.

Le Blanc, C., « Ballades populaires indiennes. Problèmes terminologiques et métamorphoses de l’épique », La Ballade (xviiie xxe siècles), littérature savante, littérature populaire et musique, J. Labarthe et C. Le Blanc (dir.), Nantes, Éditions Cécile Defaut, 2008.

Le Blanc, C., « Marges de l’oralité : la littérature sans l’écriture », in Ph. Forest, M. Szkilnik (dir.), Théorie des marges littéraires, Nantes, Éditions Cécile Defaut, 2005, p. 133-150.

Le Blanc, C., Une littérature en archipel : la tradition orale de la bataille de Piryâpatiana au Karnâtaka, Inde du Sud, Paris, Honoré Champion, 2005.

Many Râmâyanas. The Diversity of a Narrative Tradition in South Asia, P. Richman (dir.), Delhi, Oxford University Press, (1991) 1994.

« Masnavi », Encyclopaedic Dictionary of Urdu Literature, A. Samiuddin (dir.), New Delhi, Global Vision Publishing House, vol. I, 2007, p. 399-405.

Oral Epics in India, S. H. Blackburn, P. J. Claus, J. B. Flueckiger, S. S. Wadley (dir.), Berkeley, University of California Press, 1989.

Pandey, Sh. M., The Hindi Oral Epic Lorikî, Allahabad, Sahitya Bhawan, 1979.

Pritchett, F., « Qissa as a Genre », Marvelous Encounters : Folk Romance in Urdu and Hindi, New Delhi, Manohar, 1985, p. 200-220.

Pritchett, F., Folk Romance in Urdu and Hindi, New Delhi, Manohar, 1985.

Pritchett, F., Marvelous Encounters : Folk Romance in Urdu and Hindi, New Delhi, Manohar, 1985.

Rao, V. N., « Epics and ideologies : Six Telugu folk epics », Another Harmony : New Essays on the Folklore of India, S. H. Blackburn et A. K. Ramanujan (dir.), Berkeley and Los Angeles, University of California Press, 1986, p. 131-164.

Renou, L., Les Littératures de l’Inde, Paris, PUF, 1966.

Renou, L., Littérature sanskrite, Paris, Adrien Maisonneuve, 1945.

Roghair, G. H., The Epic of Palnâdu : A Study and Translation of Palnâdu Vîrula Katha, A Telugu Oral Tradition from Andhra Pradesh, India, New York, Oxford University Press, 1982.

Russel, R. et Khursidul, I., Three Mughals Poets : Mir, Sauda, Mir Hasan, Harvard, Harvard University Press, 1968.

Schmitt, R., Indogermanische Dichtersprache, Darmstadt, 1968.

Servan-Schreiber, C., « Le livret de colportage en Inde du Nord », Revue française d’histoire du livre, vol. 126-127 (2005-2006), p. 251-266.

476

Servan-Schreiber, C., Chanteurs itinérants en Inde du Nord. La tradition orale bhopuri, Paris, L’Harmattan, coll. « Recherches Asiatiques », 1999.

Smith, J. D., The Epic of Pâbûjî : A Study, Transcription and Translation, Cambridge, Cambridge University Press, 1991.

Smith, W. L., Ramayana Traditions in Eastern India : Assam, Bengal, Orissa, Stockholm, Dept of Indology, University of Stockholm, 1988.

Thapar, R., « L’histoire de Rama », Enquête, Usages de la tradition, 1995, mis en ligne le 13 mars 2007, URL : http://enquete.revues.org/document317.html, consulté le 14/03/2009.

Thapar, R., Somanatha. The Many Voices of a History, New Delhi, Viking, 2004.

The Ramayana Tradition in Asia, Papers presented at the International Seminar on The Ramayana Tradition in Asia, V. Raghavan (dir.), New Delhi, Sahitya Akademi, (1980) 1975.

Vaudeville, Ch., Les Duhâ de Dhola-Maru. Une ancienne ballade du Rajasthan, Pondichéry, Institut Français d’Indologie, 1962.

Vishvanatha, The Sâhitya-darpana or Mirror of Composition : a Treatise on Literary Composition, [Sâhitya-darpana, xive siècle], traduit et édité par J. R. Ballantyne, Calcutta, Asiatic Society of Bengal, 1851.

Vyasa, Le Mahâbhârata : un récit fondateur du brahmanisme et son interprétation, traduit et édité par M. Biardeau (version abrégée), Paris, Seuil, 2002.

Whaling, F., The Rise of the Religious Significance of Râma, Delhi, Motilal Banarsidas, 1980.

Iran

Sources primaires

‘Abd al-Nabi Qazvini, Meykhâne, éd. A. Golcin-e Ma’âni, Téhéran, Sherkat-e nesbi-e M. H. Eqbâl, 1340/1961.

‘Alishir Navâ’i, Tazkerat Majâles al-Nafâyes, éd. ‘A. A. Hekmat, Tehrân, Ketâbkhâne-ye Manucehri, 1363/1984.

‘Attâr, Elâhi-nâme, éd. F. Ruhâni, Téhéran, 1339/1960.

Abu Moslem Nâme (Le roman d’Abu Moslem), édité par H. Esmaïli, d’après la narration d’Abu Tâher de Tartus, Téhéran, IFRI-Mo’in-Qatreh, 2001, 4 vol.

Abu Tâher Tarsusi, Dârâb-Nâma, ou Le livre de Dârâb, trad. et annoté par N.-B. Kondyreva, Moscou, Ladomir-Nauka, 2000.

Abu Tâher Tarsusi, Dârâb-nâme-ye Tarsusi, éd. Dh. Safâ, 2 vol., Téhéran, Bongâh-e tarjome va nashr-e ketâb, 1374/1996, rééd. ‘Elmi va Farhangi, 1344-1346/1965-1968.

Abu’l-Qasem Ferdowsi, The Shâhnâmeh (The Book of Kings), éd. Dj. Khaleghi Motlagh New York/Costa Mesa, Bibliotheca Persica/Mazda Publishers, 1997-, 8 volumes parus.

Al-Biruni, Âthâr al-Bâqiyya ‘an al-qurûn al-khâliyya, trad. en persan par A. Dânâseresht, Téhéran, 1942.

Al-Dînâwarî, Kitâb al-Akhbâr al-Tiwâl, Leiden, 1888.

Alexandre le Grand en Iran. Le Dârâb Nâmeh d’Abu Tâher Tarsusî, traduit et annoté par M. Gaillard, Paris, Éditions De Boccard, 2005.

Al-Farabi on the Perfect State. Abu Nasr al-Fârâbi’s Mabâdi’ ârâ’ ahl al-madîna al-fâdila, A revised text with introduction, translation and commentary by R. Walzer, Oxford, 1985.

477

Al-Isfahânî, Târikh sinî mulûk al-‘arz wa al-anbiya, Téhéran, Enteshârât-e Bonyâd-e farhang-e Irân, 1346/1967 (autre édition : Beyrouth, s. d.).

Al-Mas’udî, Murûj al-Dhahab, Beyrouth, 1965-1966.

Al-Tabarî, Ta’rîkh al-rusûl wa al-mulûk, éd. J. Barth et al., Beyrouth, 1962-1965.

Amin Ahmad Râzi, Haft eqlim, éd. J. Fâzel, Tehrân, Ketâbforushi ‘Ali Akbar ‘elmi va adabiyye, s. d.

Amir Arsalân (Le prince Arsalân), édité par M. J. Mahjub d’après la narration de M. ‘A. Naghib al-Mamâlek, Téhéran, Amir Kabir, 1962.

Amîr Arsalân, trad. A. Shotjov, Moscou, 1978.

Amir Khosrow Dehlavi, Â’ine-ye Eskandari, éd. J. Mirsaïdov, Moscou, Akademija nauk, 1977.

Amir Khosrow, Lo Specchio Alessandino, traduit et introduit par A. M. Piemontese, Soviera Mannelli, Rubbettino Editore, 1999.

Anklesaria, B. T., Zand Âkâsîh, Iranian or Greater Bundahihshn, transliteration and translation in English, Bombay, 1956.

Anklesaria, T. D. et B. T., The Bundahishn, Bombay, 1908.

Bal‘ami, Tarjome va taklame-ye târikh-e Tabari, éd. par M. T. Bahâr, Téhéran, 1962

Dârâb Nâme Qesse-ye Firouz Shâh (Le roman de Dârâb ou l’histoire du roi Firouz), édité par Dh. Safâ d’après la narration de Mowlânâ Bighamî, Téhéran, Éditions de la Fondation pour la Culture Iranienne, 1960-1963, 2 vol.

Dowlatshâh, Tazkerat al-sho’arâ’, éd. Ramazâni, Tehrân, Padide-Khâvar, 1366/1987.

Dresden, M. J., Dênkart. A Pahlavi Text, facsimile edition, Wiesbaden, 1966.

Eskandar Nâme (Le roman d’Alexandre), édité par I. Afshar d’après une narration anonyme, Téhéran, Édition de la Fondation pour la Culture Iranienne, 1964.

Eskandar nâme, éd. I. Afshâr, Téhéran, Bongâh-e Tarjome va Nashr-e Ketâb, 1343/1964.

Faramarz fils de Khodadad, Samak-e Ayyar, trad. F. Razavi, Paris, G.-P. Maisonneuve et Larose, coll. « Unesco, Œuvres représentatives », 1972 (cette traduction correspond au volume I/1 de l’édition de Khânlari, 1959-1963). 

Fârsnâme, éd. G. Le Strange et R. A. Nicholson, Londres, 1921.

Ferdowsi, Le Livre des Rois, trad. J. Mohl, Paris, Adrien Maisonneuve, (1838-1878) 1977.

Ferdowsi, Le Livre des Rois, traduit du persan par J. Mohl, choix et présentation de G. Lazard, Paris, Sindbad, 1979.

Ferdowsi, Shâhnâme. Krititcheskii tekst, éd. E. E. Bertels et al., Nushin, Moscou, 1960-1971, 9 tomes. 

Gorgâni, Le Roman de Wîs et Râmîn, traduit par H. Massé, Paris, Les Belles Lettres, 1959.

Gorgâni, Vis and Ramin, traduit par George Morrison, New York, London, Columbia University Press, 1972.

Hamd Allâh Mostowfi, Târikh gozide, éd. Navâ’i, Tehrân, Amir Kabir, 1336-1339/1957-1960.

Hamze Nâme (Le roman de Hamze), édité par J. Sho’âr d’après une narration anonyme, Téhéran, Éditions de l’Université de Téhéran, 1969, 2 vol.

Histoire des rois des Perses par Aboû Mansoûr ‘Abd al-Malik ibn Mohammad ibn Ismâ’îl al-Tha’âlibî, éd. et trad. H. Zotenberg, Paris, Imprimerie nationale, 1900.

Ibn al-Nadîm, Al-Fihrist, Beyrouth, Dâr al-Masirat, 1988.

Iskandarnamah, A Persian Medieval Alexander-Romance, trad. M. S. Southgate, New York, Columbia University Press, coll. « UNESCO Collection of Representative Works », 1978.

Jâmi, Mathnavi-e Haft Owrang, vol. 2, édité par A. Afsahzâd, J. ‘Alishâh, A. Jânfedâ, Z. Ahrâri, H. A. Tarbiyat, Téhéran, Daftar-e Nashr-e Mirâth-e maktub, 1378/1999

Khânlari, P. N., Samak-e ‘Ayyâr (Les aventures de Samak), 5 vol., d’après Farâmarz b. Khodâdâd, Téhéran, Sokhan, 1959-1963.

La geste d’Ardashir, fils de Pâbag, traduit du pehlevi par F. Grenet, Die, Édition À Die, 2003.

478

Le Livre d’Ardâ Virâz, translittération, transcription et traduction du pehlevi par Ph. Gignoux, Paris, Éditions Recherche sur les Civilisations/Institut français de recherche en Iran, coll. « Bibliothèque Iranienne no 30 », 1984.

Le Troisième Livre du Dènkart, trad. J. de Menasce, Paris, Publications orientalistes de France, coll. « Travaux de l’Institut d’Études Iraniennes de l’Université Paris III », 1972.

Le Zend-Avesta : Traduction nouvelle avec commentaire historique et philologique, par J. Darmsteter, Paris, Adrien Maisonneuve, (1892-1893) 1960, 3 volumes.

Lettre de Tansar au roi de Tabaristan, traduction de J. Darmsteter, Journal Asiatique 1 (1894), texte p. 201-204 et traduction p. 503-506.

Love and War, Adventures from the Firuz Shâh Nâma of Sheikh Bîghamî, transl. by W. L. Hanaway, New York, Delmar, 1974.

Manâqeb-e qazavât-e sayyed Battâl-e Qâzi, Kazan, 1293/1876

Manucehr-e Hakim, Eskandar nâme-ye haft jeldi, édition lithographiée, Téhéran, 1274/1858.

Menasce, J. de, Le Troisième Livre du Dènkart, Paris, Publications orientalistes de France, coll. « Travaux de l’Institut d’Études Iraniennes de l’Université Paris III », 1972.

Mohammad ‘Owfi, Tazkere-ye Lobâb al-Albâb, éd. iranienne à partir de l’édition de E. G. Browne, Téhéran, Ketâbforushi-e Fakhr-e Râzi, 1361/1982.

Mohammad b. E. Hamawi, Anis al-Mo’menin, éd. par Mir-Hâshem Mohaddes, Téhéran, Bonyâd-e Be’sat, 1984.

Mojmal al-Tavârikh va al-qesas, éd. par M. T. Bahâr, Téhéran, 1940.

Nezâmi ‘Aruzi, Tchahâr Maqâle, éd. M. Mohammadkhân Qazvini, revue par M. Mo’in, Téhéran, 1333/1954.

Nezâmi, Das Alexanderbuch, Iskandarname, traduction allemande de J. C. Bürgel, Zurich, 1991.

Nezâmi, Eskandar-nâme, éd. V. Dastgerdi, Téhéran, 1335/1956.

Nezâmi, Il libro della fortuna d’Alessandro, Eqbâlnâmeh, traduction italienne de C. Saccone, Milan, Rizzoli, 1997.

Pseudo-Callisthène, Le Roman d’Alexandre. La vie et les hauts faits d’Alexandre de Macédoine, traduit et commenté par G. Bounoure et Bl. Serret, Paris, Les Belles Lettres, 1992.

Pseudo-Callisthène, Le Roman d’Alexandre. Vie d’Alexandre de Macédoine, trad. et édition par A. Tallet-Bonvallot, Paris, Flammarion, 1994.

Samak-e ‘Ayyâr (Les aventures de Samak), édité par P. N. Khânlari d’après la narration de Farâmarz b. Khodâdâd, Téhéran, Sokhan, 1959-1963, 5 vol.

Samak-e Ayyâr, trad. N. B. Kondyreva et A. Mikhaleva, Moscou, 1984, 2 vol. 

The Bûndahishn, édité par E. T. D. Anklesaria, Bombay, 1908

The History of al-Tabarî (Ta’rîkh al-rusul wa’l-mulûk), vol. IV, The Ancient Kingdoms, trad. M. Perelmann, Albany, New York, 1987.

The Karnamak i Artakhshir i Papakan, éd. et trad. J. Mashkur, Téhéran, 1329/1950.

The Sikandar Nâma e Barâ, trad. W. C. Clarke, Londres, 1881.

Vâ‘ez Kâshefi, H., Rowzat al-Shohadâ’ (Le jardin des martyrs), texte établi par A. Sha’râni, Téhéran, Ketâb-foroushi-e Eslâmiyye, 1992.

Études

Afshar, I., Ketâbshanâsi-e Ferdowsi, 2e édition, Téhéran, 1355/1976.

Alessandro Magno, storia e mito, Roma, Leonardo Arte/Fondazione Memmo, 1995.

Amir-Moezzi, M. A., « De quelques interprétations spirituelles du Shâhnâme de Ferdowsi », Pand-o Sokhan, Mélanges offerts à C.-H. de Fouchécour, édités par C. Balaÿ, C. Kappler et Z. Vesel, Téhéran, IFRI, 1995, p. 17-26.

Bahâr, M. T., Ferdowsi-nâme-ye Malek al-Sho’arâ Bahâr, éd. M. Golbon, Téhéran, 1345/1966.

479

Bashiri, I., Firdowsi’s Shâhnâme : 1000 Years After, Dushambe, 1994.

Bazin, L., Les Calendriers turcs anciens et médiévaux, Lille, Université de Lille, 1974.

Benveniste, E., « Le Mémorial de Zarêr, poème pehlevi mazdéen », Journal Asiatique, 220 (1932), p. 245-293.

Bertels, E. E., Roman ob Aleksandre i ego glavnye versii na vostoke, Moscou, 1948.

Blois, F. de, « Epics » in Encyclopedia Iranica, VIII, éd. E. Yarshater, London/Boston, Routledge and Kegan Paul, 1998, p. 474-477.

Blois, F. de, « Eskandar-nâma of Nezâmi », Encyclopaedia Iranica, E. Yarshater (dir.), London/Boston, Routledge and Kegan Paul, 1998, VIII, p. 612-614.

Boyce, M., « Ayâdgâr î Zarêrân », Encyclopaedia Iranica, III, éd. E. Yarshater, London/Boston, Routledge and Kegan Paul, 1989, p. 128-129.

Boyce, M., « Parthian Writings and Literature », in Cambridge History of Iran, vol. 3, 2, Cambridge, 1983, p. 1155-1157.

Boyce, M., « Some Remarks on the Transmission of the Kayanian Heroic Cycle », Serta Cantabrigiensia. Studies presented to the XXIII International Congress of Orientalists, Mainz, 1954, p. 45-52.

Boyce, M., « The Parthian Gosân and Iranian Minstrel Tradition », JRAS (1957) p. 36-41.

Boyce, M., « Zariadres and Zarêr », BSOAS (Bulletin of the Society of Oriental and Asian Studies), XVII, IV (1955), p. 470

Boyce, M., Zoroastrians. Their religious beliefs and practices, London, Routledge & Kegan Paul, 1979.

Briant, P., « Alexander the Great », Encyclopaedia Iranica, I, E. Yarshater (dir.), London/Boston, Routledge and Kegan Paul, 1985, p. 827-830.

Briant, P., Darius dans l’ombre d’Alexandre, Paris, Fayard, 2003.

Briant, P., Histoire de l’Empire perse. De Cyrus à Alexandre, Paris, Fayard, 1996.

Briant, P., Alexandre le Grand, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 2002.

Bürgel, J.-C., « Conquérant, philosophe et prophète : l’image d’Alexandre le Grand dans l’épopée de Nezâmi », Pand o Sokhan, Mélanges offerts à C.-H. de Fouchécour, édités par C. Balaÿ, C. Kappler et Z. Vesel, Téhéran, IFRI, coll. « Bibliothèque iranienne », 2005, p. 65-78.

Bürgel, J.-C., « L’attitude d’Alexandre face à la philosophie grecque dans trois poèmes épiques persans… », Alexandre le Grand dans les littératures occidentales et proche-orientales, Actes du colloque de Paris, 27-29 novembre 1997, L. Harf-Lancner et Cl. Kappler (dir.), Paris, Centre des Sciences et de la Littérature, Université Paris X-Nanterre, 1999, p. 53-59.

Calmard, J., « Mohammad b. al-Hanafiyya dans la religion populaire, le folklore, les légendes dans le monde turco-persan et indo-persan », Cahiers d’Asie centrale, no 5-6 (1998).

Cambridge History of Iran, Cambridge, Cambridge University Press, 1968-1991, 7 volumes.

Cary, G., The Medieval Alexander, Cambridge, C. U. P., 1956.

Cejpek, J., « Iranian Folk Literature », J. Rypka et al., History of Iranian Literature, Dordrecht, K. Jahn,1968, p. 607-709.

Chelkowski, P. J., « Nizâmî’s Iskandarnâmeh », Colloquio sul Poeta Persiano Nizâmî e la leggenda iranica di Alessandro Magno, Roma, Accademia Nazionale dei Lincei, 1977, p. 11-53.

Christensen, A., 1917, Les Types du premier homme et du premier roi dans l’histoire légendaire des Iraniens, Stockholm, 1917.

Christensen, A., Les Gestes des rois dans les traditions de l’Iran antique, Paris, Paul Geuthner, 1936.

Christensen, A., Les Kayanides, Copenhague, 1931.

Corbin, H., En Islam iranien, II, Paris, Gallimard, 1971.

Corbin, H., L’Archange empourpré, Paris, Fayard, 1976.

Dabiri, Gh., « The Shahnama : Between the Samanids and the Ghaznavids », Iranian Studies, 43, 1 (2010), p. 13-28.

480

Davidson, O. M., « The Crown-Bestower in the Iranian Book of Kings », Acta Iranica, 24 (1985) : Papers in Honour of Professor Mary Boyce, p. 61-148.

Davidson, O. M., Comparative Literature and Classical Persian Poetics : Seven Essays, Costa Mesa, Mazda Publishers, 2000.

Davidson, O. M., Poet and Hero in the Persian Book of Kings, Ithaca/London, Cornell University Press, 1994.

Davis, D., « The Problem of Ferdowsi’s Sources », JAOS,116, 1 (1996), p. 48-57.

Davis, D., Epic and Sedition : The Case of Ferdowsi’s Shâhnâmeh, Washigton, DC, Mage Publishers, 1992.

De Bruijn, J. T. P., « Poets and Minstrels in Early Persian Literature », Transition Periods in Iranian History : Actes du symposium de Fribourg-en-Brisgau (22-24 mai 1985), Studia Iranica, Cahier 5, Paris, AAEI, 1983, p. 15-23.

Dehbashi, A., Ferdowsi va Shâhnâme, Téhéran, Modabber, 1370/1991.

Desreumaux, A., « Alexandre, la couronne et la croix. Le rêve syriaque du royaume perdu », Alexandre le Grand. Figure de l’incomplétude. Actes de la Table Ronde de la Fondation Hugot du Collège de France (31 mai 1997), F. de Polignac (dir.), Rome, Mélanges de l’École Française de Rome, coll. « Moyen Âge », 2000, p. 43-49.

Doufikar-Aerts, F., « Sîrat al-Iskandar : an Arabic popular romance of Alexander », Studies on Arabic Epics, G. Canova (dir.), Oriente Moderno, XXII, 2, Roma, Istituto per l’Oriente C. A. Nallino, 2003, p. 505-520.

Duchesne-Guillemin, J., La Religion de l’Iran ancien, Paris, 1962.

Dumézil, G., Mythe et épopée, 3 vol., Paris, Gallimard, 1968-1973.

Dustkhâh, J., Farâyand-e takvin-e hamâse-ye Irân : pish az ruzgâr-e Ferdowi, Tehrân, Daftar-e pazhuheshhâ-ye farhangi, 1384/2005.

Enderwitz, S., « Shu’ûbiyya », Encyclopédie de l’Islam 2, IX, Brill, Maisonneuve et Larose, 1998, p. 533-536.

Enjavi-Shirâzi, S. A., Ferdowsi-nâme (mardom va Ferdowsi), 3 vol., Téhéran, Elmi, 1990.

Eslâmi Nodushan, M. A.,, Sarv-e sâye fekan darbâre-ye Ferdowsi-ye Shâhnâmeh, éd. M. B. Kâmâl al-dini, Téhéran, Yazdân, 1994/1373.

Esmaïli, H., Abu Moslem Nâme (Le roman d’Abu Moslem), d’après la narration d’Abu Tâher de Tartus, Téhéran, IFRI-Mo’in-Qatreh, 2001, introduction.

Farforovski, S. V., « Chakhsei, vakhsei », Prirodo i Ludi, no 21 (1914), p. 323-331.

Ferdowsi, Abolkasem, Ksiega krolewska Szahname, tom I, traduit du persan par W. Duleba, avec une introduction d’A. Krasnowolska, Cracovie, Nomos, 2004.

Forughi, M., Maqâlât-e Forughi dar bâre-ye Shâhnâme va Ferdowsi, édition par H. Yaghmâ’i d’essais écrits en 1933, Téhéran, 1351/1972.

Fouchécour, C.-H de, Moralia. Les notions morales dans la littérature persane du 9e au 13e siècle, Paris, Éditions Recherches sur les civilisations, 1986.

Fouchécour, C.-H. de, « Alexandre, le macédonien iranisé », in Alexandre le Grand dans les littératures occidentales et proche-orientales : Actes du colloque de Paris, 27-29 novembre 1999, réunis par L. Harf-Lancner, C. Kappler et F. Suard, Nanterre, Littérales, 1999, p. 227-241.

Fouchécour, C.-H. de, « Jâmi, conseiller des Princes ou Le Livre de la Sagesse alexandrine », Kâr-nâmeh, 5 (1999), p. 11-31.

Gaillard, M., « Héroïnes d’exception : les femmes Ayyâr dans la prose romanesque de l’Iran médiéval », Studia Iranica, 34, 2 (2005), p. 163-198.

Gaillard, M., Le Livre de Samak-e ‘Ayyâr. Structure et idéologie du roman persan médiéval, Paris, Peeters, coll. « Travaux de l’Institut d’Études Iraniennes de l’Université de Paris III », 1987.

Gignoux, Ph., « Dênkard », Encyclopaedia Iranica VII, dir. E. Yarshater, London/Boston, Routledge and Kegan Paul, 1996, p. 284-289.

481

Gnoli, G., « La demonizzazione di Alessandro nell’Iran sasanide (III-VII secolo d. C.) e nella tradizione zoroastriana », in Alessandro Magno, storia e mito, Roma, Leonardo Arte/Fondazione Memmo, 1995.

Goukowsky, P., Essai sur les origines du mythe d’Alexandre (336-270 av. J. C.), I. Les origines politiques, II. Alexandre et Dionysos, Nancy, Presses universitaires de Nancy, 1978-1981.

Grabar, O., « Why was the Shahnama illustrated ? », Iranian Studies, 43,1 (2010), p. 91-96

Grignaschi, M., « La figure d’Alexandre chez les Arabes et sa genèse », Arabic Sciences and Philosophy, vol. 3, Cambridge, Cambridge University Press, 1993, p. 205-234.

Grignaschi, M., « La Siyâsatu-l’ammiyya et l’influence iranienne sur la pensée politique islamique », Acta Iranica 6 (1975), Téhéran/Liège, p. 33-287.

Grignaschi, M., « Les Rasâ’il Aristâtâlîsa ‘ilâ-l Iskandar de Sâlim abû-l’Alâ et l’activité culturelle à l’époque omayyade », Bulletin d’Études Orientales 19 (1967), Damas, p. 7-83.

Grignaschi, M., « L’origine et les métamorphoses du “Sirr al-Asrâr” (Secretum Secretorum) », Archives d’Histoire Doctrinale et Littéraire du Moyen-Âge, 43 (1977), p. 7-112.

Hägg T. et Utas, B., The Virgin and Her Lover. Fragments of an ancient Greek novel and a Persian epic poem, Leiden, Boston, Brill, 2003.

Hanaway, W. L., « Anâhitâ and Alexander », Journal of the American Oriental Society 102/2 (1982), p. 285-295.

Hanaway, W. L., « Epic Poetry », E. Yarshater (ed.), Persian literature, Albany/New York, State University of New York Press, 1978, p. 96-108.

Hanaway, W. L., « Eskandar-nâma », Encyclopaedia Iranica, E. Yarshater (dir.), London/Boston, Routledge and Kegan Paul, 1998, VIII, p. 609-612.

Hanaway, W. L., « Popular Literature in Iran », Iran : Continuity and Variety, P. J. Chelkowski (dir.), New York, 1971, p. 59-75.

Hanaway, W. L., « The Iranian epics », Heroic Epic and Saga : An Introduction to the World of Great Folk Epics, Felix G. Oinas (dir.), Bloomington, Indiana University Press, 1978, p. 76-98.

Hanaway, W. L., « Variety and Continuity in Popular Literature in Iran », Iran : Continuity and Variety, P. Chelkowski (dir.), New York, 1971, p. 59-75.

Hanaway, W. L., Persian Popular Romances before the Safavid Period, Ph.D. diss., Columbia University, 1970.

« Iran », auteurs multiples, dans l’Encyclopédie de l’Islam 2e édition, vol. IV, Brill, Maisonneuve et Larose, 1978, p. 1-79.

Isfahânî, I., Maqâtil al-tâlibiyin, Le Caire, 1949.

Jouanno, C., Naissance et métamorphoses du roman d’Alexandre. Domaine grec, Paris, CNRS Éditions, 2002.

Kappler, C., « Alexandre dans le Shâh Nâma de Firdousi : De la conquête du monde à la découverte de soi », The Problematics of Power : Eastern and Western Representations of Alexander the Great, M. E. Bridges and J. C. Bürgel (dir.), Bern/New York/Paris, P. Lang, 1996, p. 165-190.

Kappler, C., « Alexandre et les merveilles dans le Livre des Rois de Firdousi », in « Et c’est la fin pour quoy sommes ensemble ». Mélanges offerts à Jean Dufournet, Paris, Champion-Slatkine, 1993, p. 759-773.

Kappler, C., « Alexandre le Grand en littérature persane classique : est-il devenu un mythe ? », Luqmân, XIV, 2 (1998), p. 17-31.

Kappler, C., « Alexandre le Grand et les frontières », Frontières terrestres, frontières célestes dans l’Antiquité, A. Rousselle (dir.), Perpignan/Paris, Presses Universitaires de Perpignan/De Boccard, 1995, p. 271-385.

Kappler, C., 2000, « Le roi “au cœur éveillé”. Images du désir et de la mort dans la littérature persane classique », Alexandre le Grand. Figure de l’incomplétude. Actes de la Table Ronde

482

de la Fondation Hugot du Collège de France (31 mai 1997), F. de Polignac (dir.), Rome, Mélanges de l’École Française de Rome, coll. « Moyen Âge », 2000, p. 85-95.

Kellens, J., « Avesta », Encyclopaedia Iranica, III, dir. E. Yarshater, London/Boston, Routledge and Kegan Paul, 1989, p. 35-44

Ketâb-e Hezâre-ye Ferdowsi, Téhéran, 1322/1944.

Khaleghi Motlagh, Dj., Die Frauen im Schahname. Ihre Geschichte und Stellung unter gleichzeitiger Berücksichtigung vor- und nachislamischer Quellen, Freiburg, Klaus Schwarz Verlag, 1971.

Khaleghi Motlagh, Dj., Gol-e ranjhâ-ye kohan, articles rassemblée et édités par A. Dehbâshi, Téhéran, Nashr-e Markaz, 1372/1993.

Krasnowolska, A., « Elementy stylu epiki ustnej w Shâhnâme Ferdowsiego » in Poetyka orientalna i jej recepcja w Europie, éd. A. Czapkiewicz, Krakow, coll. « Zeszyty naukowe UJ, CMXXXII », 1989, p. 137-154.

Krasnowolska, A., « Rostam Farrokhzad’s Prophecy in the Shâhnâme and the Zoroastrian Apocalyptic Texts », Folia Orientalia 19 (1978), p. 173-184.

Krasnowolska, A., « The Black and White Thread in the Shâhnâme », Folia Orientalia 18 (1977), p. 219-231.

Krasnowolska, A., « The Heroes of Iranian Epic Tale », Folia Orientalia 24 (1987), p. 173-189.

Krasnowolska, A., Cykle epickie w Shâh-nâme Ferdowsiego, thèse de doctorat, Université des Jagellons, Cracovie, 1983.

Mackenzie, D. N., « Bundahishn », Encyclopaedia Iranica IV, dir. E. Yarshater, London, Boston, Routledge and Kegan Paul, 1990, p. 547-551.

Mahmud Khân Shirâni, Tchahâr goftâr bar Ferdowsi va Shâhnâme, trad. ‘A. Habibi, Kaboul, 1355/1976.

Massé, H., Les épopées persanes : Firdousi et l’épopée nationale, Paris, Librairie académique Perrin, 1935.

Meisami, J. S., « The Shâh-nâme as Mirror for Princes. A Study in Reception », Pand-o Sokhan, articles rassemblés et édités par C. Balaÿ, C. Kappler et Z. Vesel, Téhéran, IFRI, 1995, p. 265-273.

Meletinsky, M., Mythes et épopée. Types épiques indo-européens : un héros, un sorcier et un roi, Paris, Gallimard, 1971-1973, 3 tomes.

Melikian-Chirvani, A. S., « Conscience du passé et résistance culturelle dans l’Iran mongol », L’Iran face à la domination mongole, D. Aigle (dir.), Téhéran/Paris, 1997, p. 135-177.

Mélikoff, I., Abû Muslim le « Porte-Hache » du Khorassan, Paris, Adrien Maisonneuve, 1962.

Melville, C., « The Mongols in Iran », The Legacy of Genghis Khan. Courtly Art and Culture in Western Asia, 1256-1353, L. Komaroff et S. Carboni (dir.), New York, 2002, p. 37-61.

Menasce, J. P. de, Une Encyclopédie mazdéenne, le Dênkart, Paris, 1958.

Merkelbach, R., Die Quelle des griechischen Alexanderromans, Munich, 1977.

Meskub, Sh., Armaghân-e mur, jostâri dar Shâhnâme, Téhéran, Ney, 1384/2005.

Meskub, Sh., Tan-e pahlavân va ravân-e kheradmand : pazhuheshhâ-ye tâze dar Shâhnâme, Téhéran, Tarh-e now, 1996.

Minovi, M., Fehrest-nâme-ye nemâyeshgâh-e Shâhnâme, Téhéran, 1975.

Minovi, M., Ferdowsi va she’r-e u, Téhéran, Dehkhodâ, 1976.

Mo’in, M., Mazdyasnâ va ta’thir-e an dar adabiyât-e parsi, Téhéran, 1326/1947.

Mojmal al-Tavârikh va al-qesas, éd. par M. T. Bahâr, Téhéran, 1940.

Molé, M., « L’épopée iranienne d’après Firdosi », La Nouvelle Clio, 5 (1953), p. 377-393.

Molé, M., « Le partage du monde dans la tradition iranienne », Journal Asiatique, 260 (1952), p. 455-463.

Molé, M., Culte, mythe et cosmologie dans l’Iran ancien, Paris, 1963.

Molé, M., L’Iran ancien, Paris, Religions du Monde, 1965.

483

Molé, M., La Légende de Zoroastre, Paris, Publications orientalistes de France, coll. « Travaux de l’Institut d’Études Iraniennes de l’Université Paris III », 1967.

Monshi-Zadeh, D., Die Geschichte Zarer’s, Uppsala, 1981.

Mottahedeh, R., « The Shu’ûbiyyah Controversy and the Social History of Early Islamic Iran », International Journal of Middle East Studies VII (1976), p. 161-182

Nöldeke, Th., The Iranian National Epic or the Shahnamah, trad. L. Bogdanov, Philadelphia, (Bombay, 1930) 1979.

Norris, H. T., « The Shu’ûbiyya », Cambridge History of Arabic Literature. ‘Abbasid Belles Lettres, Cambridge, 1990, p. 31-47.

Omidsalar, M. et T., « Narrating Epics in Iran », Traditional Storytelling Today : An International Sourcebook, M. R. Macdonald (dir.), Chicago/London, Fitzroy Dearborn Publishers, 1999, p. 326-340.

Page, M. E., Naqqâli and Ferdowsi : Creativity in the Iranian National Tradition, PhD diss., University of Pennsylvania, 1977.

Piemontese, A. M., « Le submersible alexandrin dans l’abysse, selon Amir Khusrau », Alexandre le Grand dans les littératures occidentales et proche-orientales, Actes du colloque de Paris, 27-29 novembre 1997, L. Harf-Lancner et Cl. Kappler (dir.), Paris, Centre des Sciences et de la Littérature, Université Paris X-Nanterre, 1999, p. 253-271.

Polignac, F. de, « Échec de la Perfection, perfection de l’inachevé. Le renversement du sens dans la légende arabe d’Alexandre », Alexandre le Grand. Figure de l’incomplétude, F. de Polignac (dir.), Rome, Mélanges de l’École Française de Rome, coll. « Moyen Âge », 2000, p. 75-84

Qarib, M., Bâzkhâni-e Shâhnâme. Ta’ammoli dar zamân va andishe-ye Ferdowsi, Téhéran, Tus, 1369/1990.

Razmju, H., Qalamrow-e adabiyât-e hamâsi-e irân, vol.2, Ferdowsi : hakim-e farzâne-ye Tus va nâme-ye nâmur-e u, Shâhnâme, Téhéran, Pazhuheshgâh-e ‘olum-e ensâni va motâle’ât-e farhangi, 2002.

Ringgern, H., Fatalism in Persian Epics, Wiesbaden, 1952.

Robinson, B. W., The Persian Book of Kings. An Epitome of the Shahnama of Firdawsi, London, New York, Routledge Curzon, 2002.

Rossi, E. et Bombaci, A., Elenco di drammi religiosi persiani, Rome, Città del Vaticano, Biblioteca apostolica vaticana, 1961.

Rothschild, J.-P., « Alexandre hébreu, ou Micromégas », Alexandre le Grand. Figure de l’incomplétude, F. de Polignac (dir.), Rome, Mélanges de l’École Française de Rome, coll. « Moyen Âge », 2000, p. 27-42

Sadiqi, ‘A. A., Fantezi dar Shâhnâme, Téhéran, Torfand, 1385/2006.

Safâ, Dh., Hamâse sarâ’i dar Irân (L’épopée en Iran), Téhéran, Amir Kabir, 1973.

Safâ, Dh., Târikh-e adabiyât-e fârsi (Histoire de la littérature persane), Téhéran, Enteshârât-e Ferdows, volume 5/3, 1991.

Safavi, H., Eskandar va adabiyât-e Iran, Téhéran, 1364/1985.

Sâmâni, J., Tahlili az shakhsiyathâ-ye Shâhnâme, Ispahan, Shâhnâme pazhuhi, 1382/2003.

Seyed-Gohrab, A. A., Laylî and Majnûn. Love, Madness and Mystic Longing in Nizâmî’s Epic Romance, Leiden, Boston, Brill, 2003.

Shafi’i Kadkani, M. R., « Hamâse-i shi’i az qarn-e panjom » (Une épopée chiite du xisiècle), Majalle-ye Dâneshkade-ye adabiyyât va ‘olum-e ensâni-ye Mashhad, 33e année, no 3 et 4 (1371/1992), p. 425-495.

Shahbâzi, Sh. A., « On the Xwadây-nâmag », Iranica Varia. Papers in Honor of Professor Ehsan Yarshater, Acta Iranica 30, Leiden, Brill, coll. « Textes et Mémoires », 1990, p. 208-229.

Shahbâzi, Sh., Ferdowsi : a Critical Biography, Mesa, Mazda Publishers, 1991.

Shahidi, E., Ta‘ziye va Ta‘ziye-khâni, Téhéran, Daftar-e pajuheshhâ-ye farhangi, 2001.

484

Shahnama, éd. S. Nafisi et A. Vullers, 10 vol., Téhéran, 1934-1936.

Shahnama, the Visual Language of the Persian Book of Kings, édité par R. Hillenbrand, Aldershot, 2004.

Storey, C. A. et Blois, F. de, Persian Literature : a bio-bibliographical guide, 5, 1-2, London, Royal Asiatic Society of Great Britain and Ireland, 1992-1997.

Tabarî, Ta’rîkh al-rusûl wa al-mulûk, éd. J. Barth et al., Beyrouth, 1962-1965.

Târikh-e Sistân, éd. M. T. Bahâr, Téhéran, 1314/1935, trad. angl. M. Gold, The Târikh-e Sistân, Rome, Istituto Italiano per il Medio ed Estremo Oriente, 1976.

The Fihrist of al-Nadîm : A Tenth Century Survey of Muslim Culture, trad. Dodge, New York/ London, Columbia University Press, 1970.

The Poetry of Nizami Ganjavi. Knowledge, Love and Rhetoric, K. Talattof & J. W. Clinton (dir.), Palgrave, 2000.

The Problematics of Power, Eastern and Western Representations of Alexander the Great, M. Bridges et J. C. Bürgel (dir.), Bern, Peter Lang, 1996.

Unvalla, M. R., The Pahlavi Bundeheshn, Bombay, s. d.

Watt, M., « Iskandar », Encyclopédie de l’islam 2, Leiden, Brill, IV, 1978, p. 133.

Wickens, G. M., « The Imperial Epic of Iran : A Literary Approach », Acta Iranica 3 (1974), p. 261-275.

Widengren, G., Les Religions de l’Iran, Paris, Payot, 1968.

Yamamoto, K., The Oral Background of Persian Epics : Storytelling an Poetry, Leiden, Brill, 2003.

Yamanaka, Y., « Ambiguïté de l’image d’Alexandre chez Firdawsî : les traces des traditions sassanides dans le Livre des Rois » in Alexandre le Grand dans les littératures occidentales et proche-orientales, 1999, p. 341-353.

Yamanaka, Y., « From Evil Destroyer to Islamic Hero : The transformation of Alexander the Great’s Image in Iran », Annals of Japan Association for Middle East Studies, 8, Tokyo, 1993, p. 55-87.

Yarshater, E., « Afrâsyâb », Encyclopaedia Iranica, I, 1985, p. 570-576.

Yarshater, E., « Iranian National History », Cambridge History of Iran, III, 1, Cambridge, 1983, p. 359-477.

Asie centrale

Sources primaires

Abaj Geser Hübüün/Abaj Geser Mogutchij. Ül’ger/Burjatskij geroitcheskij epos, Moskva, Vostotchnaja Literatura Rossijskoj Akademii Nauk, coll. « Epos Narodov Evrazii », 1995.

Alamzhi Mergen. Burjatskij epos, trad. I. Novikov, Moskva-Leningrad, 1936.

Altan Duuraj Mergen, notation et édition de S. P. Baldaev, Ulan-Ude, Burjaadaj nomoj heblel, 1970.

Burtchina, D. A., Geseriada zapadnyh burjat, Novosibirsk, Sibirskoe Otdelenie Rossijskoj Akademii Nauk, 1990.

Chants ouraliens. Chants, poèmes et prières de trois peuples ouraliens : Mordves, Vogoules et Ostyaks, traduit, présenté et annoté par G. Rebourcet, Paris, Gallimard, coll. « L’Aube des peuples », 2006.

485

Homonov, M. P., Abaj Geser Hubun. Êpopeja (ehirit-bulagatskij variant). Ulan-Ude, Bur. Komp. Nauchno-issl. institut, 1961-1964, 2 vol.

Homonov, M. P., Erensej, Ulan-Ude, Knizhnoe Izdatel’stvo, 1968.

Ül’ger Alamzhi Mergen Hübüün Aguj Goohon Düühej hoër / Burjatskij geroitcheskij epos Alamzhi Mergen molodoj i ego sestrica Aguj Gohon, éd. M. I. Tulohonov, Novosibirsk, Nauka, Sibirskoe Otdelenie, 1991.

Ulanov, A. I., Abaj Geser, Ulan-Ude, Burjatskij Kompleksnij Nautchno-Issledovatel’skij Institut, 1960.

Études

Aubin, F. et Hamayon, R., « Alexandre, César et Gengis-khan dans les steppes d’Asie centrale », Les Civilisations dans le regard de l’autre, Paris, Unesco, 2002, p. 73-106 et 262-269 (Actes du colloque international Unesco-EPHE, Paris, déc. 2001).

Bazin, L., Les Calendriers turcs anciens et médiévaux, Lille, Université de Lille, Service de reproduction des thèses, 1974.

Chadwick, N. K. et Zhirmunsky, V., Oral Epics in Central Asia, Cambridge, Cambridge University Press, 1969.

Damdinsüren, C., Istoritcheskie korny Geseriady, Moskva, 1957.

Fragen der mongolischen Heldendichtung, W. Heissig (dir.), Wiesbaden, Otto Harrassowitz, coll. « Asiatische Forschungen », 1981-1992, vol. 72, 73, 91, 101, 120. 

Gazier, A., « Régions et nationalités en Russie : aspects institutionnels et juridiques », URL : http://strates.revues.org/document1702.html, consulté le 5/11/2007.

Geseriada : Fol’klor v sovremennoj kul’ture, Ulan-Ude, 1995.

Geseriada : Proshloe i nastojashtchee, éd. S. Sh. Tchagdurov, Ulan-Ude, Ministerstvo kul’tury burjatskoj SSR, Burjatskoe Otdelenie Vserossijskogo Fonda kul’tury, 1991.

Hamayon, R., « Chamanisme, bouddhisme, héroïsme épique : quel support d’identité pour les Bouriates post-soviétiques ? », Études mongoles et sibériennes 27 (1996), p. 327-356.

Hamayon, R., « Construction of a National Emblem, Recomposition of Identities and “Heroic” Millenarianism in post-Soviet Buryatia. A Reappraisal », Circumpolar Ethnicity and Identity, Senri Ethnological Studies, 66, T. Irimoto and T. Yamada (dir.), Osaka, 2004, p. 293-305.

Hamayon, R., « Emblème de minorité, substitut de souveraineté. Le cas de la Bouriatie », Diogène 194 (2001), p. 19-25 (n° consacré à la recomposition des espaces post-communistes).

Hamayon, R., « Gestes et sons, chamane et barde. Un exemple bouriate de “découplage” entre forme, sens et fonction », Entrez dans la transe, L. Aubert (dir.), Genève, Musée d’Éthnographie, 2006, p. 21-35.

Hamayon, R., « Reconstruction identitaire autour d’une figure imaginaire chez les Bouriates post-soviétiques », Messianismes. Variations sur une figure juive, J.-C. Attias, P. Gisel et L. Kaennel (dir.), Genève, Labor et Fides, 2000, p. 229-252.

Hamayon, R., « The Dynamics of the Epic Genre in Buryat culture : a Grave for Shamanism, a Ground for Messianism », Epic Adventures. Heroic Narrative in the Oral Performance Traditions of Four Continents, J. Jansen and H. Maier (dir.), VockinginVorm, LIT Verlag, 2004, p. 53-65.

Hamayon, R., La Chasse à l’âme. Esquisse d’une théorie du chamanisme sibérien. Nanterre, Société d’ethnologie, 1990.

Hangalov, M. N., Sobranie sotchinenij, vol. II, Ulan-Ude, Buryatskoe Knizhnoe Izdatel’stvo, (1893) 1958.

Homonov, M. P., Mongol’skaja Geseriada, Ulan-Ude, Burjatskoe Knizhnoe Izdatel’stvo, 1989.

Hundaeva, E. O., Burjatskij epos o Gesere : simvoly i tradicii, Ulan-Ude, Izdatel’stvo Burjatskogo Nautchnogo Centra Sibirsk, Otd. Rossijskoj Akademii Nauk, 1999.

486

Hundaeva, E. O., Burjatskij epos o Gesere : svjazy i poetika, Ulan-Ude, Izdatel’stvo Burjatskogo Nautchnogo Centra Sibirsk, Otd. Rossijskoj Akademii Nauk, 1999.

Kolarz, W., Les colonies russes d’Extrême-Orient. Paris, Fasquelle, 1955.

Kraj Gesera, Ulan Ude, Izdatel’stvo Naran, 1995 (K 1000-letiju burjatskogo narodnogo eposa ‘Abaj Geser’).

Lot-Falck, É., Les Rites de chasse chez les peuples sibériens. Paris, Gallimard, « L’Espèce Humaine », 1953.

Namzhilova, M. N., Üligery hori-burjat, Ulan-Ude, Knizh. Izd. Burjatskogo Nautchnogo Centra Sibirsk, Otd. Rossijskoj Akademii Nauk, 1988.

O haraktere burjatskogo eposa Geser, P. I. Hadalov et A. I. Ulanov (dir.), Doklady i materialy iz vystuplenij na ob’edinennoj nautchnoj 1953 sessii Instituta Vostokovedenija Akademii Nauk SSSR i Burjat-Mongol’skogo Nautchnogo Issledovatel’skogo Instituta Kul’tury, provedennoj 2-5 fevral’ja 1953 g. v gorode Ulan-Ude, 1953.

Pallas, P. S., Hram Gesera. Poseshtchenie Kiahty. Puteshestvie po Burjatii tcherez Selenginsk i Udinskij ostrog v 1772 godu, Ulan-Ude, Izdatel’stvo Naran, 1995.

Reichl, K., L’Épopée orale turque d’Asie centrale, Paris, Centre d’Études mongoles et sibériennes/ANDA, 2001 (no 32 de la revue Études mongoles et sibériennes).

Rintchen, B., Ehrit-bulgatskie epopee, Ulan-Bator, coll. « Studia Folclorica », 1959.

Sharakshinova, N. O., Geroitcheskij epos burjat, Irkutsk, Vostotchno-sibirskoe knizh. izd., 1968.

Sherhunaev, R. A., Skazitel’ Pjoohon Petrov. Otcherk zhizni i tvortchestva, Irkutsk, Vostotchno-sibirskoe knizhnoe izdatel’stvo, 1969.

Soulejmenov, O., Az i Ja, kniga blagonamerennogo tchitatelja, Alma-Ata, Zhazushi, 1975.

Stein, R. A., Recherches sur l’épopée et le barde au Tibet, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Bibliothèque de l’Institut des Hautes Études Chinoises », 1959.

Stroganova, E., 1999, « Millenarian Representations of the Contemporary Buryats », Inner Asia 1, 1 (1999), p. 111-120.

Vantchikova, C.P., « Mongolojazytchnye obrjadovye teksty kul’ta Gesera », Kul’tura Central’noj Azii, 1998, p. 111-144.

Zhamcarano, C., Proizvedenija narodnoj slovesnosti burjat. Obrazcy narodnoj slovesnosti mongol’skih plemen, Teksty I, Petrograd 1914 ; III, part 1, Petrograd 1918 et Leningrad 1930, part 2, Leningrad 1931.

Chine

Sources primaires

Cheu King [Shijing] (Le Livre des poèmes), Texte chinois avec double traduction en français et en latin, trad. S. Couvreur, Sien Hien, Mission catholique, repr. Taichung, Kuanchi Press, (1896) 1967.

Demiéville, P., « La Ballade de Mulan » in Anthologie de la poésie chinoise classique, Paris, Gallimard, coll. « Connaissance de l’Orient », 1962, p. 189-191.

Frodsham, J., « Mulan’s Ballad », in Classical Chinese literature : an anthology of translations, vol. 1, J. Minford et J. Lau (dir.), New York, Columbia University Press, et Hong Kong, Chinese University Press, 2000, 189-191.

Goujard, B., « La ballade de Mulan », URL : http://www.ventdusoir-poesie.fr/ballade-mulan.htm, consulté le 04/11/2010.

487

Études

Allen, J. R., In the Voice of Others : Chinese Music Bureau Poetry, Ann Arbor, Center for Chinese studies publications, University of Michigan, 1992.

Birrell, A. M., « Balladry and popular song », The Columbia History of Chinese Literature, V. H. Mair (dir.), New York, Columbia University Press, 2001, chapitre 47, p. 953-963.

Birrell, A. M., « Mythmaking and Yüeh-Fu : Popular songs and ballads of early imperial China », Journal of the American Oriental Society, vol. 109, no 2 (1989), p. 223-235.

Birrell, A. M., Popular Songs and Ballads of Han China, Honolulu, University of Hawaï Press, 1988.

Bowra, C. M., Heroic Poetry, Londres, Macmillan, 1952.

Chan, M., « Chinese heroic poems and European epic », Comparative Literature, vol. 26, no 2 (1974), p. 142-168.

Diény, J.-P., Aux origines de la poésie classique en Chine, étude sur la poésie lyrique à l’époque des Han, Leiden, Brill, 1968.

Egan, C. H., « Reconsidering the role of folk songs in pre-T’ang “Yüeh-Fu” development », T’oung Pao, vol. 86 (2000), p. 47-99. 

Egan, C. H., « Were Yüeh-fu ever folk songs ? Reconsidering the relevance of oral theory and balladry analogies », Chinese Literature : Essays, Articles, Reviews (CLEAR), vol. 22 (2000), p. 31-66.

Granet, M., Fêtes et chansons anciennes de la Chine, Paris, Albin Michel, (1919) 1982.

Lan, F., « The female individual and the empire : A historicist approach to Mulan and Kingston’s Woman warrior », Comparative Literature, vol. 55, no 3 (2003), p. 229-245.

Levy, D. G., Chinese Narrative Poetry : the late Han through T’ang dynasties, Durham, Duke University Press, 1988.

Liu, J., The Art of Chinese poetry, Londres, Routledge & Kegan Paul, 1962

Postel, Ph., « En Chine, une épopée introuvable ? Le cas du Roman des Trois Royaumes », J. Labarthe, Formes modernes de l’épique : nouvelles approches, Bruxelles, Peter Lang, 2004.

Wang, C.-H., « Towards defining a Chinese heroism », Journal of the American Oriental Society, vol. 95, no 1 (1975), p. 25-35.

Japon

Sources primaires

Le Dit de Hogen. Le Dit de Heiji, trad. R. Sieffert, Paris, Publications Orientalistes de France, 1977.

Le Dit des Heike, trad. R. Sieffert, Paris, Publications Orientalistes de France, 1993.

The Tale of the Heike, traduction anglaise de H. C. Mc Cullough, Stanford, Stanford University Press, 1988.

Urabe Kenkô, Les Heures oisives, trad. C. Grosbois, Gallimard/Unesco, coll. « Connaissance de l’Orient », 1968.

488

Études

Bialock, D. T., « Nation and Epic : The Tale of the Heike as Modern Classic » in Inventing the Classics : modernity, national identity, and Japanese literature, Sh. Haruo et S. Tomi (dir.), Stanford, Stanford University Press, 2000.

Bialock, D. T., Eccentric Spaces, Hidden Histories : narrative, ritual, and royal authority from the chronicles of Japan to The tale of the Heike, Stanford, Stanford University Press, 2007.

Brisset, C., « Le nom dans l’épopée. Aspects du Heike monogatari » in Cipango, Cahiers d’études japonaises, no 8 (1999), p. 119-158.

Brisset, C., 2004, « Le Heike monogatari dans le Japon médiéval : un “chant pour les morts” ? », Formes modernes de la poésie épique. Nouvelles approches, J. Labarthe (dir.), Bruxelles, Peter Lang, 2004.

Cambridge History of Japan, tome 3 : Medieval Japan, K. Yamamura (dir.), Cambridge, Cambridge University Press, 1990.

Hérail, F., La Cour du Japon à l’époque de Heian, Paris, Hachette, coll. « La Vie quotidienne », 1995.

Histoire du Japon, des origines à nos jours, F. Hérail (dir.), Paris, Hermann, 2010.

Ikegama, E., The Taming of the Samuraï : Honorific Individualism and the Making of Modern Japan, Harvard University Press, 1995.

Morris, I., La Vie de Cour dans l’ancien Japon, Paris, Gallimard, 1969.

Oyler, E., Swords, Oaths, and Prophetic Visions, Authoring Warrior Rule in Medieval Japan, Honolulu, University of Hawai Press, 2006.

Pigeot, J., Questions de poétique japonaise, Paris, PUF, 1996.

Plutschow, H. E., Chaos and Cosmos : Ritual in Early and Medieval Japanese Literature, Leyde, Brill, 1990.

The Origins of Japan’s Medieval World : Courtiers, Clerics, Warriors and Peasants in the Fourteenth Century, J. Mass (dir.), Stanford, Stanford University Press, 1997.

The Princeton Companion to Classical Japanese Literature, E. Miner, H. Odagiri, R. Morrels, (dir.), Princeton, Princeton University Press, 1985.

Tokita, A., « The Reception of the Heike Monogatari as Performed Narrative : The Atsumori Episode in Heikyoku, Zatô Biwa and Satsuma Biwa », Japanese Studies, Vol. 23, No. 1 (2003), p. 59-85.

Moyen Âge occidental

Sources primaires

Gerbert de Mez, édition de P. Taylor, Louvain-Lille, 1952.

La Chanson d’Antioche, édition de S. Duparc-Quioc, Paris, Geuthner, 1977.

La Genèse du Ms Junius XI de la Bodléienne, édition et traduction de C. Stévanovitch, Paris, AMAES, 1992.

Le Roman de Guillaume d’Orange, édition de M. Tyssens, N. Henrard et L. Gemenne, Paris, Champion, 2006.

Raoul de Cambrai, Chanson de geste du xiie siècle, texte édité par S. Kay, Paris, Le Livre de Poche, 1996.

489

Beowulf. Édition diplomatique et texte critique ; traduction française, commentaires et vocabulaire, édité et traduit par A. Crépin, Göppingen, Kümmerle Verlag, 1991.

Electronic Beowulf Project, URL : http://www.uky.edu/~kiernan/eBeowulf/guide.htm, consulté le 10/10/2009.

The Battle of Maldon, édité par D. Scragg, Manchester, University Press, 1981.

The Exeter Book, édité par G. P. Krapp et E. van Kirk Dobbie, New York/London, Columbia University/ Routledge & Kegan Paul, (1933) 1966. 

Études

A Beowulf Handbook, R. E. Bjork et J. D. Niles (dir.), Lincoln, The University of Nebraska Press, 1997.

Alamichel, M.-F., « Wod et wude dans la littérature médiévale anglaise ou l’espace de la folie », Le Moyen Âge, no 2, tome CXIII (2007), p. 361-382.

Althoff, G., « Spielen die Dichter mit den Spielregeln der Gesellschaf », Mittelarlterliche Literatur und Kunst im Spannungsfeld von Hof und Kloster, N. F. Palmer und H.-J. Schiewer (dir.), Tübingen, Max Niemeyer Verlag, 1999, p. 53-71.

Barthélémy, D., Nouvelle Histoire de la France médiévale, t. 3 L’ordre seigneurial, Paris, Seuil, 1990.

Bédier, J., Histoire de la nation française, Paris, Plon, 1921.

Bédier, J., Les Légendes épiques. Recherche sur la formation des chansons de geste, Paris, 1913-1921.

Beowulf & Judith, The Anglo Saxon Poetic Records, E. Van Kirk Dobbie (dir.), New York, Columbia University Press, 1953.

Beowulf, de la forme au sens, C. Stévanovitch (dir.), Paris, Ellipses/Édition Marketing, 1998.

Bezzola, R. R., « De Roland à Raoul de Cambrai », Mélanges E. Hoepffner, Paris, 1949, p. 195-213

Boutet, D., Charlemagne et Arthur, ou le roi imaginaire, Paris, Champion, 1992.

Boutet, D., La Chanson de geste. Forme et signification d’une écriture épique au Moyen Âge, Paris, PUF, 1993.

Crépin, A., « La Conscience de soi héroïque : l’exemple de Beowulf », Genèse de la conscience moderne, R. Ellrodt (dir.), Paris, PUF, 1983, p. 51-60.

Crépin, A., 1988, « L’Épopée anglo-saxonne », L’Épopée, J. Victorio (dir.), Turnhout, Brepols, 1988, p. 151-169.

Crépin, A., Poèmes héroïques vieil-anglais, Paris, Union Générale d’Éditions, coll. « 10/18, Bibliothèque Médiévale », 1981, p. 36-155.

De Riquer, M., Les Chansons de geste françaises, Paris, Nizet, 1957.

Dor, J., « L’errant », Écritures 79 : Cahier du cercle interfacultaire de littérature de l’Université de Liège, 24 (1979), p. 14-17, 35-51.

Dufranne, M. et Javier, N. B., Beowulf, Paris, Delcourt, 2008

Gardner, J., Grendel, Londres, Gollancz, 1970.

Gauthier, L., Les Épopées françaises, Paris, 1878.

Grisward, J., Archéologie de l’épopée médiévale, Paris, Payot, 1981.

Heaney, S., Beowulf, Londres, Faber & Faber, 1999.

Herbin, J.-C., « Variations, vie et mort des Lorrains », Cahiers de Recherches Médiévales 12 (2005), p. 147-174.

Hinds, G., Beowulf, Cambridge (Ma.), Candlewick Press, 1999.

Horrent, J., Le Pèlerinage de Charlemagne. Essai d’explication littéraire avec des notes de critique textuelle, Paris, Les Belles Lettres, 1961.

Hutchison, D., Beowulf, San Antonio (Texas), Antarctic Press, 2006.

Kaske, R. E., « Sapientia et Fortitudo as the Governing Theme of Beowulf », Studies in Philology, 55, no 3 (1958), p. 423-456.

490

Klaeber’s Beowulf, R. D. Fulk, R. E. Bjork, J. D. Niles (dir.), Toronto, University Press, 2008.

Lawrence, W. W., Beowulf and Epic Tradition, New York, Hafner Publishing Company, (1928) 1963.

Le Goff, J., La Civilisation de l’Occident médiéval, Paris, Arthaud, 1964.

Lectures d’une œuvre : Beowulf. Symbolisme et interprétations, M.-F. Alamichel (dir.), Paris, Éditions du Temps, 1998.

Leyerle, J., « The Interlace Structure of Beowulf », University of Toronto Quaterly 37 (1967), p. 1-17.

Magoun, F., « The Oral-Formulaic Character of Anglo-Saxon Narrative Poetry », Speculum, 28 (1953), p. 446-467.

Martin, J.-P., Les Motifs dans la chanson de geste, Lille, Centre d’études médiévales et dialectales, Université de Lille III, 1992.

McNamee, M. B., « Beowulf – an Allegory of Salvation ? », Interpretations of Beowulf, R. D. Fulk (dir.), Indiana University Press, 1991, p. 88-102.

Niles, J., Beowulf : the Poem and its Traditions, Cambridge (MA.), Harvard University Press, 1983.

Old English Minor Heroic Poems, édité par J. Hill, Durham, Department of English Language & Medieval Literature, The University of St Andrews, coll. « Durham & St Andrews Medieval Texts », 1983.

Paquette, J.-M., Typologie des sources du Moyen Âge occidental, fascicule 49, L’épopée, Turnhout, Brepols, 1988.

Parisse, M., « Garin le Loherain dans l’histoire de son temps », Littérales 10 (1992), Paris X-Nanterre, p. 51-63.

Points de vue sur Beowulf, C. Stévanovitch (dir.), Nancy, AMAES, 1999.

Souyri, P.-F., Le Monde à l’envers : La dynamique de la société médiévale, Paris, Maisonneuve et Larose, 1990.

Stanley, E., « “A very Land-fish, Languageless, a Monster”. Grendel and the like in Old English », Monsters and the Monstrous in Medieval Northwest Europe, K. E. Olsen et L. Houwen (dir.), Louvain, Peeters, 2001, p. 79-92.

Stanley, E., « The Date of Beowulf : some Doubts & no Conclusions », The Dating of Beowulf, C. Chase (dir.), Toronto, University of Toronto Press, 1981, p. 197-211.

Suard, F., Guide de la chanson de geste et de sa postérité littéraire, Paris, Champion, 2011.

Suard, F., La Chanson de geste, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1993.

Tolkien, J. R. R., « Beowulf ; the Monsters and the Critics », Proceedings of the British Academy, 22 (1936), p. 245-295.

Tyssens, M., Le Voyage de Charlemagne à Jérusalem et à Constantinople, Gand, 1978.

Werner, K. F., Naissance de la noblesse, Paris, Fayard, 1998.

Williams, D., Cain and Beowulf, a Study in Secular Allegory, Toronto, University Press, 1982.

Russie

Sources primaires

Izbornik : sbornik proizvedenij literatury Drevnej Rusi, éd. L. Dmitriev et D. Likhatchev, Moscou, Khudozhestvennaja literatura, 1969.

La geste du Prince Igor – épopée russe du xiie siècle, éd. et trad. H. Grégoire, R. Jakobson, M. Szeftel, New York, Rausen Borthers, 1948.

La Geste du Prince Igor, trad. Ch. Pighetti, Paris, La Différence, 2005.

491

Le Dit de la campagne d’Igor, trad. J.-Y. Le Guillou, Montréal, Presses de l’Université du Québec, 1977.

Lebedynsky, I., Le Prince Igor, L’épopée controversée du désastre de 1185 dans les steppes d’Ukraine, Paris, L’Harmattan, coll. « Présence ukrainienne », 2001.

Études

Adrianova-Peretc, V., Slovo o polku Igoreve i pamjatniki russkoj literatury XI-XIII vekov, Léningrad, Nauka, 1968.

Enciklopedija Slova o polku Igoreve, 5 vol., L. Dmitriev, D. Likhatchev, S. Semjatchko, O. Tvorogov (dir.), Saint-Pétersbourg, Dmitrij Bulanin, 1995.

Garde, P., « La poétique du Dit de l’ost d’Igor », Histoire de la littérature russe, vol. 1, Des Origines aux Lumières, E. Etkind, G. Nivat, I. Serman, V. Strada (dir.), Paris, Fayard, 1992, p. 105-124.

Gasparov, B., « Le Dit de l’ost d’Igor dans le contexte de la littérature médiévale tardive », Histoire de la littérature russe, vol. 1, Des Origines aux Lumières, E. Etkind, G. Nivat, I. Serman, V. Strada (dir.), Paris, Fayard, 1992, p. 86-104.

Gasparov, B., Poetika Slova o polku Igoreve, Moscou, Agraf, 2000.

Jakobson, R., « Izutchenie Slova o polku Igoreve v Soedennikh Shtatakh Ameriki », Selected writings, vol. IV, La Haye-Paris, 1964, Mouton, p. 499-517.

Jakobson, R., « The puzzles of Igor’s Tale on the 150th anniversary of its first edition », Selected writings, vol. IV, La Haye-Paris, Mouton, 1964, p. 380-410.

Likhatchev, D., « Predpolozhenie o dialogitcheskom stroenii Slova o polku Igoreve », Russkaja literatura, no 3 (1984), p. 130-144.

Likhatchev, D., Izbrannoe. Slovo o polku Igoreve i kul’tura ego vremeni, Saint-Pétersbourg, Logos, 1998.

Mann, R., Lances Sing. A Study of the Igor Tale, Columbus, Slavica Publishers, 1990.

Mazon, A., Le Slovo d’Igor, Paris, Droz, 1940.

Picchio, R., « Matière épique et fonction narrative dans la traduction slave : le cas du Slovo d’Igor », L’Épopée romane au Moyen Âge et aux temps modernes, Actes du XIVe Congrès de la Société Rencesvals, 2001.

Slovar’-spravotchnik Slova o polku Igoreve, 6 vol., Akademija Nauk SSSR, Institut Russkoj literatury (Pushkinskij Dom), B. Bogordskij, D. Likhatchev, O. Tvorogov (dir.), Leningrad, Nauka, 1965-1984.

Soulejmenov, O., Az i Ja, kniga blagonamerennogo tchitatelja, Alma-Ata, Zhazushi, 1975.

Zimin, A., Slovo o polku Igoreve, Saint-Pétersbourg, Dmitrij Bulanin, 2006.

Scandinavie

Sources primaires

Kalevala, Helsinki, Société de Littérature Finnoise, (1835-1849) 1998.

Kalevipoeg, Épopée nationale estonienne, par F. R. Kreutzwald, traduit de l’estonien, présenté et annoté par A. Chalvin, Paris, Gallimard, coll. « L’Aube des peuples », 2004.

Le Kalevala, Épopée des Finnois, par E. Lönnrot, traduit du finnois, présenté et annoté par G. Rebourcet, Paris, Gallimard, « L’Aube des peuples », 1991.

492

Lönnrot, E., Le Kalevala, Épopée populaire finlandaise, traduction métrique et préface par Jean-Louis Perret, Paris, Honoré Champion, 2009.

Pages choisies de la littérature hongroise des origines au milieu du xviiie siècle, Budapest, Corvina kiadó, 1981.

Études

Kalevala et traditions orales du monde, éd. M. M. J. Fernandez, Paris, Éditions du Centre National de la Recherche Scientifique, 1987.

Kirkinen, H. et Sihvo, H., Le Kalevala épopée finlandaise et universelle, Paris, Publications Orientalistes de France, 1985.

Le monde kalévaléen en France et en Finlande, avec un regard sur la tradition populaire et l’épopée bretonnes, Paris, ADEFO /Helsinki, SKS, 1987.

Textualization of Oral Epics, edited by Lauri Honko, Berlin/New York, M. De Gruyter, 2000.

The Great Bear, A Thematic Anthology of Oral Poetry in the Finno-Ugrian Languages, textes présentés par L. Honko, S. Timonen et M. Branch, poèmes traduits en anglais par K. Bosley, Pieksämäki, Finnish literature Society, 1993.