Aller au contenu

Table des matières

Afficher toutes les informations ⮟

  • ISBN: 978-2-406-07791-6
  • ISSN: 2494-3975
  • DOI: 10.15122/isbn.978-2-406-07793-0.p.0429
  • Éditeur: Classiques Garnier
  • Date de parution: 28/03/2019
  • Langue: Français
Accès libre
Support: Numérique
429

Table des matières

AVERTISSEMENT   9

INTRODUCTION   11

PREMIÈRE PARTIE

SEXPRIMER EN ÉGYPTE
QUAND ON EST UNE FEMME

ENJEUX SOCIAUX ET LINGUISTIQUES

INTRODUCTION

Naissances du féminisme égyptien :
autour dune reconfiguration critique   21

1872 – 1909

De Rifaa al-Tahtawi à Bahitat al Badiya :
premières expressions en langue arabe   25

Rifaa al-Tahtawi, un précurseur
dans le combat pour léducation des filles   25

DAisha Taymur à Bahitat al-Badiya,
le combat des femmes égyptiennes écrivaines   28

Qasim Amin et Mohammed Abdou.

Relectures des traditions musulmanes    31

Conclusion   33

DE LAPPRENTISSAGE DU FRANÇAIS
À LA PRISE DE CONSCIENCE FÉMINISTE   35

430

Une situation sociolinguistique complexe    35

Rôle des missions religieuses    38

1909-1910.

Premières lectures publiques et conférences
pour « dames égyptiennes »    41

1913.

Mansour Fahmy : un tournant
dans lanalyse de la condition féminine.
LIslam au prisme de la sociologie    47

1919.

Nationalisme et féminisme égyptiens     51

LÉgyptienne (1925-1940).

Quinze années de publication féministe
en langue française     57

LES ANNÉES 1920 ET 1930

Les salons de femmes, ou lessor de la sociabilité littéraire    73

Le salon de May Ziadé, lieu de sociabilité plurilingue    75

« Le Petit Rambouillet » et « Al-Diafa ».

Prospérité des salons cairotes dexpression française     78

Lanti-mondanité de Valentine de Saint-Point    85

La bibliothèque dOut-el-Kouloub,
lieu daccueil de lélite occidentale    86

De lusage de la conférence hors dÉgypte.

Le « talent de parole » de Jehan dIvray    90

Conclusion    93

ENJEUX LINGUISTIQUES    97

Mythe de la clarté et « précellence »
de la langue française en Égypte    97

Tour dhorizon des usages linguistiques   105

CONCLUSION DE LA PREMIÈRE PARTIE   117

431

DEUXIÈME PARTIE

LES GENRES À LŒUVRE

FICTION NARRATIVE,
LITTÉRATURE DIDÉES ET POÉSIE

INTRODUCTION

Des genres « féminins » ?   121

JEHAN DIVRAY

1898 ou linvention du roman de mœurs égyptiennes   129

Un roman de mœurs… en Égypte   129

Suivre le « dédale obscur des pensées ».

Le Prince Mourad, roman psychologique ?   132

Le romanesque de Jehan dIvray.

Défaut de lœuvre ou principe poétique ?    136

Les nouvelles de Jehan dIvray.

Repli de linspiration ou ébauches romanesques ?   137

Conclusion.

« Dans son ensemble, Le Prince Mourad
mérite dêtre lu » (Adolphe Brisson)   139

OUT-EL-KOULOUB, À LA CROISÉE DES TRADITIONS
LITTÉRAIRES ÉGYPTIENNE ET FRANÇAISE   143

Les sources du roman égyptien
de langue arabe et lémergence
du roman de femme   144

Harem, ou la réécriture à lœuvre   149

Out-el-Kouloub, écrivaine réaliste ?    157

La Nuit de la destinée.

Une œuvre de lIslam, en français   163

De la fiction narrative à la littérature didées.

Investir les genres   173

432

JEHAN DIVRAY

Écrire ou raconter lhistoire   177

Bonaparte et lÉgypte    178

La Lombardie au temps de Bonaparte   183

« Variétés historiques »   186

Lhistoire religieuse,
du Cardinal Mercier à Saint-Jérôme   190

Conclusion   196

DU POLÉMIQUE À LÉPIDICTIQUE

Lengagement intellectuel ou lintransigeance :
Valentine de Saint-Point   199

1924-1925.

Contexte historique :
nationalismes en Égypte et en Syrie    199

Une revue de lurgence.

Le Phœnix   202

Foulad Yeghen polémiste.

La préface du repentir ?   210

La Vérité sur la Syrie.

Lessai polémique   212

Conclusion.

Valentine de Saint-Point, de 1924 à 1940 :
la persistance dun engagement réitéré   218

DORIA SHAFIK

Entre art et philosophie   221

1928-1932.

Débuts philosophiques dans LÉgyptienne   222

1940-1944.

Des thèses soutenues à la Sorbonne à lessai    228

Une revue dart « féminine ».

La Femme Nouvelle   232

Conclusion   236

433

LA POÉSIE DES FEMMES EN ÉGYPTE   239

Situation paradoxale de la poésie en langue française    239

La Caravane des chimères.

Ladieu au monde de Valentine de Saint-Point   243

Doria Shafik poète   252

Conclusion   258

CONCLUSION DE LA DEUXIÈME PARTIE   261

TROISIÈME PARTIE

LORIENT DES FEMMES

INTRODUCTION

Lorientalisme au miroir des écrits de femmes   267

ORIENTALISME « STATIQUE » ET ORIENT MYTHIQUE
DE JEHAN DIVRAY   273

Lorientalisme dune Française résidente   273

Éloge des relations interculturelles.

Lamitié au-delà des clivages culturels   291

OUT-EL-KOULOUB,
ORIENTALE ORIENTALISTE ?   299

Stratégie éditoriale
dune Orientale francophone    300

Le féminisme de Ramza,
fruit dune double culture ?   305

DORIA SHAFIK OU LA FRACTURE ENTRE DEUX MONDES   319

Doria Shafik, une intellectuelle arabe à Paris    319

LOrient immuable, ou la tentation orientaliste    323

De LEsclave sultane à La Femme Nouvelle.

Relire le passé, le relier au présent   328

434

Contre le « défaut » darabité.

Bint-al-Nil, la revue en langue arabe   335

VALENTINE DE SAINT-POINT, LORIENTALE   339

De lorigine des convictions de Valentine de Saint-Point   339

Vers une union des civilisations   348

Valentine de Saint-Point, « accusatrice » de lOccident   356

Conclusion.

À rebours, ou le choix des libertés   369

CONCLUSION DE LA TROISIÈME PARTIE   373

CONCLUSION GÉNÉRALE   377

ANNEXE. JEHAN DIVRAY, VALENTINE DE SAINT-POINT,
OUT-EL-KOULOUB ET DORIA SHAFIK

Repères biographiques et présentation synthétique
de leurs publications   385

BIBLIOGRAPHIE   399

INDEX DES NOMS   423

INDEX DES ŒUVRES 427

Chapitre d’ouvrage: Précédent 29/29